Macron : Les Fous Les Vieux

Les psychiatres sont bien souvent plus fous que leurs clients.

Trop pleuré, les vieux servent à vider les rêves, d’une fin de vie de travail, du lit, au fauteuil. Pas CSG pour eux merci.

Lettre ouverte au président de la République française en dehors des dirigeants de l’Union Européenne. D’ailleurs frappés d’une folie si grande qu’ils ne regardent pas leur miroir Alerte !

A l’occasion de la journée mondiale de la santé mentale du 10 octobre 2017, les citoyens se donnent rendez-vous sur toutes les places de France derrière le slogan Touche pas à ma folie! N’hésitez pas à organiser et à placer votre événement sur la carte https://www.zeemaps.com/map?group=2649023

Van Gogh, Nerval, Nietzsche… saviez-vous que ces génies étaient aussi un peu zinzins ? Si vous veniez à vous inquiéter pour votre santé mentale, parcourez ces quelques lettres absolument délirantes pour vous rassurer. Écrites en crises, depuis un hôpital psychiatrique ou l’Himalaya ou bien encore juste après s’être coupé l’oreille (tiens tiens, mais qui est-ce ?) découvrez l’esprit complètement barge des plus grands artistes écrivains et politiques. Nous avons eu notre lot le président de la République en France était fou, ce n’est pas le seul !

Lettre d’Antonin Artaud à Madame Jean Dubuffet : « Je suis allé au Mexique faire cesser au sommet de la montagne à plus de cinq mille mètres certaines manœuvres christiques de magie blanche » Magie noire, envoûtements, sosies : découvrez ce qu’il se passe dans l’esprit complètement givré d’Antonin Artaud, qui gagne haut la main ce top ! On se croirait presque sous trip ! Suite

Au risque d’être accusé de favoritisme, je mets une fois de plus à la une un commentaire de notre amie Suzanne. Elle nous propose cette semaine, le diagnostic d’une de ses amis concernant un candidat à la présidentielle qui a le vent en poupe. Y a-t-il un psy dans la nation ? Difficile à décrire mais vu la masse de psychiatres plus que malades le rapport figurent ici en PDF . Cela fait froid pas uniquement dans le dos, pour ne pas confondre le droit, les maladies de tous styles contagieuses, les diverses folies.

Lors d’une grande discussion avec l’une de mes amies, elle aussi ayant travaillé dans le domaine de la santé, sur un de mes diagnostics, mis en ligne sur ce blog, celle-ci m’a proposé l’hypothèse ci-dessous, lui paraissant plus convaincante. J’avoue me poser des questions (je n’ai jamais eu ce type de patient à accompagner).

Je vous joints donc des bouts de découverte pêchés çà et là sur le web (j’ai tenté de regarder des sites connus pour leur sérieux) Le syndrome d’Asperger est une forme d’autisme sans déficience intellectuelle ni retard de langage.

Il fait partie des TSA (troubles du spectre autistique). C’est un désordre du développement d’origine neurobiologique qui concerne plus fréquemment les garçons que les filles et qui affecte essentiellement la manière dons les personnes communiquent et interagissent avec les autres.

En effet, ces personnes décodent avec difficulté les situations de la vie quotidienne.

Leur corps, leur cerveau et leurs cinq sens reçoivent les informations correctement, mais un défaut d’analyse empêche un traitement de ces données.

Il en résulte, pour la personne atteinte, une appréciation confuse de la vie et de l’environnement. Elle a donc besoin d’être guidée dans la complexité de la vie sociale.

Ce syndrome a été décrit pour la première fois en 1943 par le pédiatre viennois Hans Asperger puis remis en valeur par la psychiatre Lorna Wing en 1981. Il a enfin été reconnu officiellement en 1994 par le DSM IV manuel de diagnostic américain de l’association psychiatrique américaine. Hans ASPERGER surnommait ses patients «les petits professeurs »

Parmi les symptômes, on trouve des difficultés majeures pour l’interaction sociale et des comportements stéréotypés. Les personnes atteintes du syndrome d’Asperger ont de la peine à exprimer de l’empathie à l’égard des autres. À mesure qu’ils vieillissent, la situation s’empire.

Même s’ils peuvent réagir de façon appropriée face aux situations qui affectent les autres, ils ne peuvent cependant pas comprendre réellement pourquoi quelqu’un d’autre éprouverait de la peine. Cela peut être dû au fait qu’au cours de leur enfance, ces patients atteints du Syndrome d’Asperger jouaient sans doute de manière trop brutale et agressive avec leurs pairs, ou avaient l’habitude de dire des choses cruelles sans se rendre compte, que cela pourrait blesser l’autre personne.

Dans le cas du syndrome d’Asperger, le développement du langage n’est pas affecté, et la personne n’accuse pas de retard mental. À l’inverse, il arrive même que le quotient intellectuel soit plus élevé que pour la moyenne de la population. Manque de contact visuel avec les autres

Ceux qui souffrent du syndrome d’Asperger ont du mal à maintenir un contact visuel avec les autres, elles ne réalisent pas combien le contact visuel est important dans la communication sociale avec les personnes avec qui ils communiquent. Être « actif mais bizarre »

Les personnes atteintes du syndrome d’Asperger pourraient ne pas montrer d’autres signes extérieurs de cette maladie, mais leur comportement social est un élément clé.

Ce qui leur pèse le plus n’est pas tant le contact visuel que le contact physique. Regarder ou être regardée est beaucoup moins pénible que toucher ou être touché.

Le rituel français consistant à se faire la bise par exemple est une chose dont ils se passeraient volontiers ! Si ils le peuvent, ils choisissent sans hésitation un simple salut de la main. Souvent ils se sentent « extraterrestre »

A l’âge adulte pour les aider à s’intégrer au mieux au sein de notre société, un accompagnement par un référent est essentiel toute leur vie. Celui-ci peut les guider vers l’autonomie par des apprentissages et avoir un rôle de superviseur.

L’utilisation du «job-coaching » consiste à préparer le travailleur handicapé, techniquement et rationnellement : exemple : mise en situation, jeux de rôles, essais.

Les problèmes potentiels : rencontres lors des sorties, grosses dépenses.

Le référent pour adulte doit être très disponible : un trouble du comportement peut être très violent. Comme les personnes Asperger font preuve d’une grande naïveté et sont vulnérables, elles se font régulièrement manipuler ou inversement endoctrinent les autres jusqu’à ruptures.

Une personne atteinte du SA n’aime pas l’échec et va tout faire pour tenter de réussir tout ce qu’elle entreprend. Elle est donc persévérante. La seule chose qui ne colle pas est qu’ils seraient honnêtes.

Que pensez-vous d’élucubrations maximales ? Des coïncidences surprenantes, d’autant que vous pourrez, constater qu’il y a toujours un référent préféré à ses côtés, même à ses réunions de travail. De l’humour vache, très vache, nommant personne. A vous de découvrir de qui je veux parler. L’humour permet de relativiser bien des choses en cette période bien tristounette et grave.

Pour un ministère de la Santé Mentale

Un citoyen sur 5 est ou sera confronté dans sa vie à un problème de santé mentale et 2 millions de personnes souffrent en France de troubles psychiques sévères sans compter les maladies non-reconnues comme le burn-out.

Au deuxième rang des causes de handicap, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, les troubles de santé mentale pourraient occuper le premier rang à l’horizon 2020. Des millions de personnes

Les psychiatres sont bien souvent plus fous que leurs clients.

Trop pleuré, les vieux servent à vider les rêves, d’une fin de vie de travail, du lit, au fauteuil. Pas CSG pour eux merci.

Lettre ouverte au président de la République française en dehors des dirigeants de l’Union Européenne. D’ailleurs frappés d’une folie si grande qu’ils ne regardent pas leur miroir Alerte !

A l’occasion de la journée mondiale de la santé mentale du 10 octobre 2017, les citoyens se donnent rendez-vous sur toutes les places de France derrière le slogan Touche pas à ma folie!

N’hésitez pas à organiser et à placer votre événement sur la carte https://www.zeemaps.com/map?group=2649023

Van Gogh, Nerval, Nietzsche… saviez-vous que ces génies étaient aussi un peu zinzins ? Si vous veniez à vous inquiéter pour votre santé mentale, parcourez ces quelques lettres absolument délirantes pour vous rassurer. Écrites en crises, depuis un hôpital psychiatrique ou l’Himalaya ou bien encore juste après s’être coupé l’oreille (tiens tiens, mais qui est-ce ?) découvrez l’esprit complètement barge des plus grands artistes écrivains et politiques. Nous avons eu notre lot le président de la République en France était fou, ce n’est pas le seul !

Lettre d’Antonin Artaud à Madame Jean Dubuffet : « Je suis allé au Mexique faire cesser au sommet de la montagne à plus de cinq mille mètres certaines manœuvres christiques de magie blanche » Magie noire, envoûtements, sosies : découvrez ce qu’il se passe dans l’esprit complètement givré d’Antonin Artaud, qui gagne haut la main ce top ! On se croirait presque sous trip ! Suite

Au risque d’être accusé de favoritisme, je mets une fois de plus à la une un commentaire de notre amie Suzanne. Elle nous propose cette semaine, le diagnostic d’une de ses amis concernant un candidat à la présidentielle qui a le vent en poupe. Y a-t-il un psy dans la nation ? Difficile à décrire mais vu la masse de psychiatres plus que malades le rapport figurent ici en PDF . Cela fait froid pas uniquement dans le dos, pour ne pas confondre le droit, les maladies de tous styles contagieuses, les diverses folies.

Lors d’une grande discussion avec l’une de mes amies, elle aussi ayant travaillé dans le domaine de la santé, sur un de mes diagnostics, mis en ligne sur ce blog, celle-ci m’a proposé l’hypothèse ci-dessous, lui paraissant plus convaincante. J’avoue me poser des questions (je n’ai jamais eu ce type de patient à accompagner).

Je vous joints donc des bouts de découverte pêchés çà et là sur le web (j’ai tenté de regarder des sites connus pour leur sérieux) Le syndrome d’Asperger est une forme d’autisme sans déficience intellectuelle ni retard de langage.

Il fait partie des TSA (troubles du spectre autistique). C’est un désordre du développement d’origine neurobiologique qui concerne plus fréquemment les garçons que les filles et qui affecte essentiellement la manière dons les personnes communiquent et interagissent avec les autres.

En effet, ces personnes décodent avec difficulté les situations de la vie quotidienne.

Leur corps, leur cerveau et leurs cinq sens reçoivent les informations correctement, mais un défaut d’analyse empêche un traitement de ces données.

Il en résulte, pour la personne atteinte, une appréciation confuse de la vie et de l’environnement. Elle a donc besoin d’être guidée dans la complexité de la vie sociale.

Ce syndrome a été décrit pour la première fois en 1943 par le pédiatre viennois Hans Asperger puis remis en valeur par la psychiatre Lorna Wing en 1981. Il a enfin été reconnu officiellement en 1994 par le DSM IV manuel de diagnostic américain de l’association psychiatrique américaine. Hans ASPERGER surnommait ses patients «les petits professeurs »

Parmi les symptômes, on trouve des difficultés majeures pour l’interaction sociale et des comportements stéréotypés. Les personnes atteintes du syndrome d’Asperger ont de la peine à exprimer de l’empathie à l’égard des autres. À mesure qu’ils vieillissent, la situation s’empire.

Même s’ils peuvent réagir de façon appropriée face aux situations qui affectent les autres, ils ne peuvent cependant pas comprendre réellement pourquoi quelqu’un d’autre éprouverait de la peine. Cela peut être dû au fait qu’au cours de leur enfance, ces patients atteints du Syndrome d’Asperger jouaient sans doute de manière trop brutale et agressive avec leurs pairs, ou avaient l’habitude de dire des choses cruelles sans se rendre compte, que cela pourrait blesser l’autre personne.

Dans le cas du syndrome d’Asperger, le développement du langage n’est pas affecté, et la personne n’accuse pas de retard mental. À l’inverse, il arrive même que le quotient intellectuel soit plus élevé que pour la moyenne de la population. Manque de contact visuel avec les autres

Ceux qui souffrent du syndrome d’Asperger ont du mal à maintenir un contact visuel avec les autres, elles ne réalisent pas combien le contact visuel est important dans la communication sociale avec les personnes avec qui ils communiquent. Être « actif mais bizarre »

Les personnes atteintes du syndrome d’Asperger pourraient ne pas montrer d’autres signes extérieurs de cette maladie, mais leur comportement social est un élément clé.

Ce qui leur pèse le plus n’est pas tant le contact visuel que le contact physique. Regarder ou être regardée est beaucoup moins pénible que toucher ou être touché.

Le rituel français consistant à se faire la bise par exemple est une chose dont ils se passeraient volontiers ! Si ils le peuvent, ils choisissent sans hésitation un simple salut de la main. Souvent ils se sentent « extraterrestre »

A l’âge adulte pour les aider à s’intégrer au mieux au sein de notre société, un accompagnement par un référent est essentiel toute leur vie. Celui-ci peut les guider vers l’autonomie par des apprentissages et avoir un rôle de superviseur.

L’utilisation du «job-coaching » consiste à préparer le travailleur handicapé, techniquement et rationnellement : exemple : mise en situation, jeux de rôles, essais.

Les problèmes potentiels : rencontres lors des sorties, grosses dépenses.

Le référent pour adulte doit être très disponible : un trouble du comportement peut être très violent. Comme les personnes Asperger font preuve d’une grande naïveté et sont vulnérables, elles se font régulièrement manipuler ou inversement endoctrinent les autres jusqu’à ruptures.

Une personne atteinte du SA n’aime pas l’échec et va tout faire pour tenter de réussir tout ce qu’elle entreprend. Elle est donc persévérante. La seule chose qui ne colle pas est qu’ils seraient honnêtes.

Que pensez-vous d’élucubrations maximales ? Des coïncidences surprenantes, d’autant que vous pourrez, constater qu’il y a toujours un référent préféré à ses côtés, même à ses réunions de travail. De l’humour vache, très vache, nommant personne. A vous de découvrir de qui je veux parler. L’humour permet de relativiser bien des choses en cette période bien tristounette et grave.

Pour un ministère de la Santé Mentale

Un citoyen sur 5 est ou sera confronté dans sa vie à un problème de santé mentale et 2 millions de personnes souffrent en France de troubles psychiques sévères sans compter les maladies non-reconnues comme le burn-out.

Au deuxième rang des causes de handicap, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, les troubles de santé mentale pourraient occuper le premier rang à l’horizon 2020. Des millions de personnes concernées, mais de quoi parle-t-on ?

Troubles du sommeil, stress, souffrance au travail, addictions, dépression, nous sommes tous concernés par la santé mentale. Derrière ces problèmes qui semblent relever de difficultés individuelles, souvent contenues en famille et invisibilités voire stigmatisées à l’échelle sociale, une réponse politique de grande ampleur est souhaitable.

La santé mentale de nos-concitoyens n’est pas qu’un problème, le bien-être de chacun est à l’inverse une condition préalable d’une société harmonieuse et apaisée. Le sujet va bien au-delà du sanitaire. Les familles, les acteurs de terrain, savent bien que cela relève aussi de l’organisation de la société, des politiques de logement, d’éducation, du pénal.

La création d’un ministère de la santé mentale serait un signe fort.

Répondre à cet enjeu, le ministère pourrait articuler l’éducation, la prévention, la participation citoyenne, l’emploi accompagné des personnes en situation de handicap psychique impulser la recherche.

  • Les bons réflexes en santé mentale peuvent s’acquérir à l’école, une instruction au bien-être mental peut être aussi bénéfique que l’instruction civique dans un lieu comme l’école qui peut véhiculer des souffrances.
  • Mettre l’accent sur la prévention : du suicide, des décompensations psychiatriques, du burn-out et de la souffrance au travail.
  • Inclure les personnes concernées, leurs proches par des dispositifs de participation citoyenne à l’image des conseils locaux de santé mentale.
  • Assurer la coordination de l’emploi accompagné pour les personnes en situation de handicap psychique leur permettant d’accéder au monde professionnel.
  • Impulser la recherche, l’innovation en santé mentale avec notamment les personnes directement concernées.
  • Les troubles de santé mentale en quelques chiffres :

 

  • Les acteurs de la santé mentale sont unanimes, la psychiatrie française est en souffrance, face à la recrudescence des pratiques de contention et d’isolement, mieux vaut parfois éviter de se retrouver à l’hôpital. Face à cela, l’usage des médicaments n’a jamais autant prospéré notamment les antidépresseurs, participant aux déficits de la sécurité sociale. La maladie mentale, en tant que telle, n’est pas une fatalité. Les expériences françaises comme Saint-Alban ont montré que ces maladies se soignent, on peut se rétablir voire en guérir pour mener une vie pleine au sein de la société.
  • 20 % des handicaps sont liés à des troubles psychiques.
  • 12 000 morts par suicide par an, soit un mort toutes les 40 minutes.
  • 1 % de la population française souffre de schizophrénie.
  • 1 % de la population française souffre de troubles bipolaires.
  • 350 000 à 600 000 autistes en France.
  • 13,1 milliards d’euros par an soit 8 % des dépenses de soins et de biens médicaux.
  • 1er poste de dépense hospitalière.
  • 1ère cause d’invalidité.
  • 2nd motif d’arrêt de travail.
  • Seulement 2 % de la part de l’investissement total en santé.Dans la mesure ou tout ou partie de mes suggestions à sources diverses trouvent place dans le quotidien la Constitution ne serait plus un leurre plus profond que les profondeurs non sondés en certains océan
  • Il ne sera pratiquement plus question de terrorismes tous azimuts sans fondement applicables par négligences en apparences involontaires, alors qu’elles continueraient à se marchander.
  • Nous vous sollicitons, monsieur le Président de la République française, pour la création d’un ministère de la Santé Mentale afin de répondre de manière inédite et ambitieuse à cet enjeu d’aujourd’hui et de demain.
  • Le Panda

 

  • Patrick Juan
  •  
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Scandales Neymar Monte Macron Descend

Le ballon roule à prix d’or, les APL fondent pires que le soleil brula Icare !

Pourquoi ne pas taxer tous transferts de sports juste 2% pour les Resto du Cœur !

Le transfert de Neymar est un superbe coup pour le PSG. Mais c’est aussi un incroyable investissement financier, symbolisé par cette clause libératoire de 222 millions d’euros. 

Évidemment un record dans le monde du football. Payer la clause libératoire de Neymar afin de permettre «le transfert du siècle», les dirigeants du PSG vont faire exploser les compteurs.

A ce jour, le record était détenu par le Français Paul Pogba avec son arrivée à Manchester United en provenance de la Juventus pour pas moins de la somme de 110 millions d’euros. 

Concernant le versant financier du transfert, les détails sont pour l’instant confidentiels.

Le salaire du joueur est estimé à 30 millions d’euros net par an. L’agent du joueur Wagner Ribeiro a simplement assuré que le Paris Saint-Germain allait régler la clause du Brésilien, qui permet de racheter son contrat avec le FC Barcelone. Passage obligé comme a pris soin de le rappeler le club catalan. Pas de souci pour le clan Neymar : Nous allons payer la clause.

A partir du moment où Neymar m’a donné le feu vert, le 1er août, je suis allé à Paris et j’en ai ramené une proposition du PSG pour payer la clause, ce qui sera fait dans les prochaines heures», a assuré Wagner Ribeiro. Découvrons à quoi cette somme astronomique correspond.

Les réalités des dessous de table. Le club PSG a réfléchi à plusieurs montages financiers extrêmement complexes pour payer la clause de départ de 222 M€ de Neymar à Barcelone.

Mercredi, Neymar était bien présent au centre d’entraînement du FC Barcelone.

L’attaquant brésilien n’est pas venu pour jouer mais pour dire au-revoir à ses coéquipiers.

Après 42 minutes précisément passées à la Ciutat Esportiva, le joueur a plié les gaules.

Destination, Paris où il devrait s’engager contre une somme record de 222 M€.

Enveloppe sans timbre qui effacera des tablettes la transaction jusqu’alors de référence de Paul Pogba l’été dernier à Manchester United.

Les avocats fiscalistes du PSG ont retourné dans tous les sens le problème du paiement de la clause de départ du Sud-Américain car le club parisien ne peut pas inonder le marché des transferts sans limite.

L’UEFA et le fair-play financier veillent au respect d’une règle d’or avec un principe simple: on ne peut dépenser plus d’argent qu’on en gagne. Premier montage très cher évalué entre 350 et 400 M€.

Si le Paris SG décidait de financer l’opération de sa poche, il devra rajouter aux 222 M€ de la clause de départ l’équivalent de 40% de cette somme au fisc espagnol soit 88 millions, une prime à la signature et le paiement de commissions aux intermédiaires «C’est une opération qui couterait entre 350 et 400 M€», analyse Thierry Granturco, avocat spécialisé dans le droit du sport.

Ce montage trafic, s’il n’est pas validé, exposerait le club parisien à une sanction de l’UEFA pouvant aller jusqu’à l’exclusion des coupes européennes.

Montage est atypique mais juridiquement il n’est pas si exotique que cela !

Le PSG a aussi planché sur une opération très subtile pour s’affranchir des contraintes du fair-play et de certaines taxes.

Le quotidien catalan Sport a même qualifié ce montage «d’œuvre d’art».

Le Qatar, propriétaire du PSG, a eu l’idée de proposer à Neymar un contrat via un fonds d’investissement qatari. Procédé qui change tout ou presque.

Neymar bénéficierait d’un contrat de prestation de service avec le Qatar pour vendre son droit à l’image. On s’oriente vers un montage atypique mais juridiquement pas si exotique que cela, explique l’avocat.

Passant par une tierce partie, le PSG économisera beaucoup d’argent !

Le Brésilien deviendra : Ambassadeur de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar contre une somme colossale de plusieurs centaines de millions d’euros.

Avec cet argent, l’attaquant paiera lui-même sa clause libératoire de 222 M€ en évitant les charges dues au fisc espagnol évoquées un peu plus haut, empochera au passage l’équivalent d’une prime de signature et rétribuera des intermédiaires après s’être engagé avec le PSG en tant que joueur libre.

Dans une opération où le PSG aurait avancé la somme à Neymar pour qu’il paie sa clause lui-même, le club aurait eu à payer des charges sur ce que le fisc français aurait pu considérer comme une avance sur salaire.

N’étant plus du tout sur le territoire français. Ce montage avec une tierce partie échappera donc à toute imposition sociale et fiscale française, précise Thierry Granturco.

Le FC Barcelone furieux

Opération diabolique qui a provoqué la colère du FC Barcelone.

Dans un communiqué, les Catalans n’ont d’ailleurs pas mentionné une seule fois le club français en annonçant qu’ils prenaient acte de la décision de Neymar de quitter le club en s’acquittant de sa clause de départ. Ils ont déjà fait savoir qu’ils allaient jouer de tout leur poids auprès du fair-play financier pour dénoncer cette dépense pharaonique qu’ils estiment déguisée.

Car au final, le PSG recruterait Neymar sans avoir eu à dépenser un seul euro de sa poche et sans être entré non plus en négociations avec le Barça!

Le joueur a tout géré, seul. Les vice-champions de France n’auraient plus qu’à assurer le salaire du joueur, estimé à 30 millions d’euros net par an. Une broutille dans un océan de liquidités.

Sources diverses revues sportives et Le Panda

La honte du siècle : Il faudrait travailler sur la base du SMIC durant 16099 années pour atteindre non seulement un tel salaire, mais aussi un transfert qu’aucune décence humaine ne peut trouver comme convenance. L’arrivée de Neymar au PSG va-t-elle virer à la crise diplomatique ? Dans un communiqué publié jeudi 3 août, la Ligue de football professionnel, qui organise le championnat de France de Ligue 1, demande à son homologue espagnole de ne pas bloquer le transfert du prodige brésilien. 

La Ligue espagnole empêche pour le moment le transfert. Plus tôt dans l’après-midi, la Ligue de football professionnel espagnole a annoncé avoir rejeté le paiement de la clause libératoire du contrat du Brésilien Neymar avec le Barça, du montant de 222 millions d’euros.

Neymar a fait ses adieux au vestiaire barcelonais. Neymar a annoncé son départ à ses coéquipiers, mercredi matin. « Il est venu s’entraîner comme prévu et a communiqué à ses coéquipiers qu’il s’en allait », a expliqué un porte-parole du club. « L’entraîneur Ernesto Valverde lui a donné l’autorisation de ne pas s’entraîner et d’aller s’occuper de son avenir. »

Un transfert presque officialisé sur les réseaux sociaux. Lionel Messi lui a adressé un message sur Instagram : « Ça a été un plaisir énorme de passer ces années avec toi, ‘amigo’ @neymarjr. Je te souhaite beaucoup de chance dans cette nouvelle étape de ta vie. A la revoyure. » Neymar lui a répondu : « Merci mon frère. Tu me manqueras, mec ! »

A ne pas en douter c’est la meilleure façon d’empêcher l’ex premier ministre de la France de retourner voir jouer le Barca contre le PSG aux frais de l’Etat français.

Sans omettre que c’est indéniablement la meilleure façon et manière de dégouter les jeunes et moins jeunes de jouer au ballon rond pour une tenue de sports. Puis ne pas omettre que cela va faire surement parler lors de coupe du monde au Qatar.

Durant ce temps les sportifs montent à l’or et notre Président de la République est en baisse permanents à 39% et Neymar escalade Paris à 100 fois plus, car le coût global se chiffrera à plus de 400 millions d’euros. Victoire Neymar a signé au PSG Macron la France le tombe dans le vide.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Macron Part Vacances chez les Francs-Maçons Son Parcours

Les banquiers sont-ils tous chez les francs-maçons ? Non faisons une revue pour mieux savoir qui vous êtes !

A ne pas en douter ils attendent beaucoup du président de la République ! Votre réussite vous leur devez : Une évidence !

Contre-Révolution

« La monarchie, le meilleur des gouvernements. » Sa Sainteté le Pape Pie VI. La France, ce beau pays, souffre. L’Europe plie sous le poids des principes révolutionnaires. Il nous manque un Roi Très-Chrétien qui était le lieutenant de Dieu sur terre. La seule démocratie vertueuse est celle qui s’exerce à l’intérieur de corps social. N’oublions pas les surdosages qui firent 1789 !

Accueil Le Roi Démocratie Royale ? Cahiers doléances Franc-maçonnerie

Nous savions déjà que Emmanuel Macron était « Young Leader » de la French American Foundation puis qu’il a participé à la réunion du club paramaçonnique Bilderberg en 2014 et à une « tenue blanche fermée » de la secte maçonnique du Grand Orient de France en juin 2016.

Gioele Magaldi (franc-maçon italien au 30ème degré) et le journaliste juif franc-maçon Serge Moati révèlent qu’Emmanuel Macron est effectivement franc-maçon :

Gioele Magaldi est Grand Maitre franc-maçon italien, initié franc-maçon en 1998 à la loge « Har Tzion / Monte Sion » n ° 705 obédience de la secte maçonnique du Grand Orient d’Italie (G.O.I), fondateur de la secte maçonnique du Grand Orient Démocratique (G.O.D) scission de la secte maçonnique du Grand Orient d’Italie (G.O.I), il est spécialisé dans l’étude de l’hermétisme et de la kabbale juive, initié au 30ème degré (chevalier Kadosh) du Rite écossais ancien et accepté (REAA) en 2005, affilié à la secte maçonnique de la Ur-Loge « Thomas Paine » et président du Mouvement Roosevelt

Dans une interview donnée à la radio italienne Colors Radio, Gioele Magaldi révèle l’appartenance maçonnique du nouveau président de la République Française, Emmanuel Macron : « Emmanuel Macron est dans la parfaite continuité de Hollande.

Déjà banquier des Rothschild, il a été consultant puis ministre du même Hollande. De plus, il est le chouchou du franc-maçon Jacques Attali.

Macron en personne se vante de son appartenance maçonnique dans l’Ur-lodge (super-loge) « Fraternité verte » où l’a amené Hollande, et dans la  super loge « Atlantis Aletheia ». Son mentor Attali ? Un raffiné franc-maçon, un intellectuel d’envergure qui a travaillé pour le centre-gauche et a participé à la construction de cette Europe technocratique et oligarchique, opération cosmétique qui a porté Macron à l’Élysée. »

Le journaliste juif franc-maçon Serge Moati révèle aussi l’appartenance maçonnique d’Emmanuel Macron :

  • « Macron est devenu président en marchant vers la lumière » et « Macron devant la pyramide du Louvre :  » Un rite initiatique, indispensable »Mais il suffit pour ceux qui l’ont oublié de garder la vidéo de fidélité ICI Le signe de sa main sur le cœur ne peut leurrer que ceux qui le veulent bien.Vous en doutiez ? Voici une pléthore ICI
  • Les indiscrets du « Point » : dans la loge d’Emmanuel Macron Lors de notre premier rendez-vous à la Coupole, il portait encore les costumes chics des banquiers d’affaires. À l’Élysée, où il conseillait encore François Hollande, ses tenues détonnaient par rapport aux autres. « Il était aussi le plus bavard en réunion », se souvient l’un de ses collègues. Il prenait déjà beaucoup de place, proposait, innovait. Pierre-René Lemas, le secrétaire général de l’Élysée, son supérieur, avait du mal à contenir ce jeune conseiller ardent qui défendait alors une ligne très financiariste. Nicolas Sarkozy avait laissé les caisses de l’État dans un état critique. La Cour des comptes avait sonné l’alerte. François Hollande s’était refusé à noircir une situation bien sombre. Si bien que le coup de bambou fiscal qui s’abattrait sur les Français en 2013 resterait longtemps inexpliqué. Première leçon tirée par Macron en observant la geste hollandienne : toujours dire ce que l’on va faire et pourquoi on le fait. Une passion inlassable pour tenter de convaincre, même ses opposants les plus farouches.Un conseiller déçuSon ambition s’est déployée petit à petit. Il quitte l’Élysée à l’été 2014, Macron éprouve une frustration. Il boude. En vérité, il aurait souhaité que François Hollande le promeuve au poste de secrétaire général de l’Élysée quelques mois plus tôt, de préférence à Jean-Pierre Jouyet. Son mentor à l’Inspection des finances. Il ne sait pas encore clairement ce qu’il veut faire : donner des cours, monter une start-up, écrire des livres. L’ironie de l’histoire veut que ce soit Manuel Valls qui le récupère. Le Premier ministre a repéré ce talent et pense pouvoir compter sur un allié de la ligne « réformiste » qu’il incarne. Il propose deux fois à François Hollande de faire entrer Macron au gouvernement. La première fois, Hollande refuse. La seconde, il cède à ce Premier ministre deux fois plus haut dans les sondages.Là aussi, il faut bien délimiter le poste : Macron devient ministre de l’Économie. Une belle affiche qui masque un tout petit pouvoir. À Bercy, qui compte, le ministre des Finances. En l’occurrence, Michel Sapin, assis sur le Trésor de la France. Ce camarade de promotion de François Hollande ne parle pas anglais couramment. Un peu embêtant par rapport à un Macron très à l’aise dans l’univers bruxellois. Sapin ne se doute pas que son colocataire va se montrer plus que turbulent. Le ministre de l’Économie entreprend de repousser très loin les murs de son ministère. Il va systématiquement se mêler de tout jusqu’à se faire détester d’un grand nombre de ses collègues. Christian Eckert au Budget ne supporte pas les leçons de fiscalité du jeune Macron. Christiane Taubira subit, avec rage, les embardées du jeune Macron. Dans le monde des notaires et des huissiers qu’il met à feu et à sang pour bâtir sa loi. Un monstre de plus d’une centaine d’articles qui touche à tout. Macron se mêlera également du sauvetage de la Grèce (d’où le soutien de Yanis Varoufakis).
  • La naïveté de François Hollande Macron va méthodiquement mettre en place sa machine à gagner en posant trois bâtons de dynamite dans le débat public. Le premier passe par la création d’un mouvement citoyen : En marche ! François Hollande y consent « à condition qu’aucun homme politique ne puisse y adhérer ». Naïveté du chef de l’État qui n’imagine pas une seconde que son ministre conspire à sa succession. Comme s’il refusait de voir que les initiales « EM » sont celles de son ministre. Le chef de l’État pense encore que Macron incarne une frange d’un électorat qu’il a perdu et qu’il peut reconquérir, à terme, par son entremise. Évidemment, la consigne de Hollande ne tient pas une seconde et, dès le début, En marche ! Voit se regrouper un petit noyau d’élus socialistes dont Richard Ferrand, Corinne Erhel (décédée vendredi), François Patriat, etc. Ils sont tous familiers depuis plusieurs mois des petits déjeuners que Macron organise, un mercredi sur deux, dans ses appartements privés de Bercy. Brigitte Macron y sert le café. Gérard Collomb ne se montrera publiquement qu’en juillet 2016 au moment où En marche ! Organise sa première démonstration de force à la Mutualité.Le deuxième bâton de dynamite ? Le positionnement du mouvement se veut « et de droite et de gauche ». Il surfe sur le malaise profond d’une société française qui rejette sa classe politique et le théâtre artificiel des affrontements idéologiques que François Hollande a commencé à brouiller. En mettant en place, sans l’annoncer clairement, une politique de l’offre – à travers le pacte de responsabilité –, le président a involontairement préparé le terrain à l’éclatement des lignes droite-gauche. Macron s’inscrit dans cette continuité, mais, lui, contrairement au président, l’assume totalement. Les lignes de clivage ont bougé : au clivage ancien sur le travail, la France se fracture sur son acceptation ou son refus de son ouverture à la compétition mondiale. La carte de la France du premier tour de la présidentielle en a été le reflet aussi exact qu’effrayant. Macron l’a compris avant les autres. Et son mouvement renoue, d’une certaine manière, avec l’essence du gaullisme, le dépassement des étiquettes politiques. Il reprend d’ailleurs du gaullisme une conception plus personnelle du pouvoir : Macron ne partage pas tout avec ses équipes, il conserve une part de quant-à-soi. Ses équipes sont tenues dans l’ignorance de sa date de sortie du gouvernement, de la date de publication de son livre, tout comme il ne livre à personne l’identité de son Premier ministre.Connaitre son parcours et ne pas ignorer qu’ils sont plus nombreux à ne découvrir que peu à peu. Macron sera à nouveau candidat en 2024, il peut en rêver, souhaitons que la France redevienne une et indivisible.Ou nous mourons ensemble ou il restera une troupe lointaine de ce que nous étions.

 

  • Le véritable monde, la Liberté est notre. Elle n’appartient à aucune caste, ni secte protectrice de ceux-là.
  • Enfin, le dernier bâton de dynamite, il le réserve pour les législatives. C’est à coup sûr le plus gros pari d’Emmanuel Macron : pousser des candidats En marche ! dans 577 circonscriptions, pour beaucoup issus de la société civile. Trois semaines d’une campagne éclair menée par des inconnus face aux députés les mieux implantés. Un blitz ! S’il obtient la majorité absolue, il aura obtenu le grand chelem ! Une révolution dans les urnes sans précédent… Beaucoup va dépendre de la personnalité qu’il choisira de nommer à Matignon pour mener cette ultime bataille. Une personnalité de centre-droit équilibrerait son mouvement. Les noms qui circulent : François Bayrou, Sylvie Goulard, Richard Ferrand, Jean-Yves Le Drian, Gérard Collomb, sont peut-être un peu trop convenus. Emmanuel Macron pourrait réserver une ultime grosse surprise, qui achèverait de dynamiter la vie politique.
  • Une très grosse surprise pour Matignon ?
  • En août 2015, c’est le tournant. Il est invité à l’université d’été du Pôle des réformateurs, l’aile droite du PS. Il y fait un tabac. Le sénateur François Patriat, l’un des premiers marcheurs, témoigne : « Il me prend à part et me dit : François Hollande ne pourra pas se représenter. Il faut qu’on prépare quelque chose. Il faut qu’on se revoie. » Une intuition exceptionnelle et un culot sans pareil : dès août 2015, Macron est sur les rangs pour l’Élysée dans le plus grand secret. À cette époque, François Hollande, toujours pétri d’optimisme, ne doute pas une seconde il sera le candidat naturel de son camp ne songe qu’au match via Nicolas Sarkozy.
  • Parce qu’il détonne, parce qu’il présente bien, l’énarque devient la coqueluche des médias. Lassés d’un quinquennat sans souffle, sans récit, où même Manuel Valls devient transparent. Emmanuel Macron reprend à son compte ce qui faisait le charme d’un Manuel Valls : il transgresse à tout-va. Pas un trimestre sans qu’il entaille le dogme socialiste : sur les 35 heures, sur le statut des fonctionnaires. Dès qu’il en a l’occasion, Macron creuse son sillon. Il se rétracte, minimise sous la pression des grondements de Matignon. L’essentiel est acquis : il fait passer le message que lui n’est pas comme les autres. Guérilla médiatique très utile plus tard on lui fera le reproche d’être le candidat de François Hollande. Il pourra alors prendre tout le monde à témoin qu’il ne s’est jamais confondu avec la doxa gouvernementale.
  • Un ministre insupportable à ses collègues
  • Le dynamiteur perçait déjà sous le conseiller. En effet, c’est bien la tâche occulte à laquelle Macron a travaillé au cours de ce quinquennat : dynamiter les codes, les clivages politiques, la solidarité gouvernementale, le Parti socialiste, la présidentielle. En un mot, dynamiter la vie politique française. Il était dit qu’il ne ferait rien comme les autres.
  • En revanche, quand Macron assistait le président lors des rendez-vous officiels, il savait rester à sa place tout en montrant une certaine décontraction. Hollande aimait rire avec Macron, lequel, par ailleurs, avait su charmer les ministres les plus antagonistes. Pierre Moscovici et Arnaud Montebourg, rien n’allait plus, chacun pouvait penser Macron un allié à l’Élysée !
  • Des francs-maçons conquis, un de Villiers sous le charme, des notables effarouchés et le président comme vous ne l’avez pas encore vu !
  • Qu’attendre sinon que ce quinquennat se termine. Oui une évidence, à présent il court après les Jeux olympiques. C’est sa manière à lui de porter les bordures où les autres ont simplement échoués ?
  • Illuminatifs, Francs-maçons: devant le Louvre, Macron fait la joie des internautes
  • « L’Europe et le monde attendent que nous défendions partout l’esprit des Lumières menacé dans tant d’endroits ; ils attendent que partout nous défendions les libertés, que nous protégions les opprimés. Ils attendent que nous portions une nouvelle espérance, un nouvel humanisme. Celui d’un monde plus sûr. » Découvrez l’extrait du discours d’Emmanuel Macron, prononcé ce dimanche soir depuis le Louvre.
  • Le Panda
  • Patrick Juan
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Macron Transforme Liberté

Le vol est un art pour certains politiques pour d’autres c’est un devoir Le Panda

La politique à plus au moins court terme, enfonce les pauvres et enchérit les beaux parleurs Le Panda

En dehors de Charles de Gaulle tous les présidents de la République en France ont grugés le peuple. Allant de la droite à la gauche. Leurs biographies.

Le mot peut paraitre simple, à ne pas en douter, nous sommes pire que dans un carcan de révolutions et pas d’une seule qui se profile à l’horizon. Ne pas se rendre aux urnes 18 juin 2017, cela correspond à sonner le glas de toutes libertés. Vaste dilemme que de commémorer les pages des souvenirs. Les dettes de chaque entreprises en dehors de celles de du CAC 40 vont payer un tribu plus lourd que le Dernier des Mohicans. Ainsi nous comprendront mieux la venue de la Première Ministre anglaise à Paris le 13 juin 2017. Contexte terroriste très évasif, réalité de la mainmise de Macron et son équipe sur l’Europe une évidence.

La première fois qu’un article est traité en trois thèmes. Ils démontrent que chacun à leurs places prouvent les évidences: le manque de transparence.

Au moment où le gouvernement tente de démontrer que la parité et la Justice éclate au travers d’un véritable verre transparent, comme le Sahara possédait de l’eau à chaque km. Ce mixage de la démonstration diverse et multidisciplinaire de divers cas. Sans contexte, nous voyons, constatons que lorsque les mélanges apparaissent la France se perd. La vérité une évidence incontournable. Les preuves vous les avez ci-dessous : ouvrons le débat de la Liberté.

La Première ministre britannique dans les négociations du Brexit gravement affaiblie après les élections générales. Le Président français profite de sa victoire aux élections législatives et d’une immense majorité parlementaire dont Theresa May rêve, explique le Financial Times.

Ne pas en douter nous allons assister, à une modification conséquente de notre Constitution.

Tel qu’il est part le président actuel, avec la main mise sur l’Assemblée, n’aura plus besoin de légiférer par ordonnances et pour causes. Sans perdre de vue qu’il n’aura aucun scrupule à se débarrasser en la circonstance de Bayrou, la preuve ! Recadrage concerté

Le coup de téléphone du ministre à Radio France pour protester contre l’enquête de journalistes sur le MoDem n’est pas passé. Mardi, le recadrage d’Édouard Philippe n’avait donc rien d’improvisé. L’avertissement était concerté avec l’Élysée: « Emmanuel Macron était, bien sûr, au courant. Il l’a même approuvé », confie un ministre.

« Edouard Philippe s’attendait depuis plusieurs jours à être interrogé sur Bayrou et cette fameuse histoire de pression sur France Inter. Il était important de lui rappeler qu’il doit accepter quelques règles de collectif et, surtout, une règle constitutionnelle simple: en France, il y a un Premier ministre, mais pas de vice-Premier ministre », explique l’entourage du président « jupitérien». « Ca ne peut que mal finir »

L’indépendance d’esprit et de parole de François Bayrou pourrait poser problème à terme.

De toute façon, avec Bayrou, il y aura toujours des clashs. Il a un tel ego! Une telle envie d’exister! Ça ne peut que mal finir, dixit un ancien socialiste, membre de la garde rapprochée d’Emmanuel Macron.

Les proches du Premier ministre temporisent, jurant « qu’il n’y a pas l’ombre d’une interrogation sur sa présence au gouvernement », le son de cloche n’est pas le même au palais. Emmanuel Macron « réfléchit à un plan B » au cas où François Bayrou deviendrait trop encombrant.

Il se représentera dans cinq ans, la modification la plus conséquente, cela de modifier le nombre de quinquennats, ce n’est plus un doute, mais quasiment une certitude. A son âge, il n’hésitera pas une seconde à faire avaliser un triple quinquennat en ce qui le concerne.

Ayant déjà donné mes opinions sur sa façon de diriger la France, il subsistera non pas une mais plus de dix raisons de fermenter une révolution, dont les responsables seront les électeurs eux-mêmes.

La recomposition politique par Emmanuel Macron va trouver avec de futures législatives à la proportionnelle, réduction des députés troisième temps. Valse politique qui aura emporté tout un système partisan. Campagne présidentielle d’En marche ! Faite à droite et à gauche, nomination du Républicain Édouard Philippe Premier ministre, voici la réforme institutionnelle.

En cas de victoire d’Emmanuel Macron dimanche lors du second tour, il ne sera pas demandé aux candidats, qui seront investis sous l’étiquette « majorité présidentielle » aux législatives, de quitter leur formation politique d’origine. Le principal intéressé qui l’a confirmé lui-même, revenant sur sa position initiale et celle exigée notamment par le Parti socialiste.

Dans la mesure ou Macron n’arrive à modifier la Constitution par rapport à l’article 6, savoir ou de prescrire le même système que celui que Poutine à fait en Russie, avec Medvedev.

En ayant parlé déjà ici, cela ne semble pas faire bouger les citoyens aux urnes, ni de rendre des comptes, presque à en pleurer de rage, de colère, pas de civisme, lire ce que j’en disais.

Les causes de la Révolution de 1789 sont à nouveau réunies : Injustices criantes et accaparement du pouvoir par une caste de privilégiés, pas une mais au moins dix raisons à nouveau de voir fleurir une Révolution.

La hausse des prix, la misère en travaillant ou à la retraite. Il semblerait plus utile de joindre les PDF1 et PDF2 afin de constater, que la lutte menée par mes écrits, mes valeurs servent sans contexte le travail, la santé, la base de nos libertés, et lorsque l’on entend prêcher pour la transparence, le Président lui-même se targue d’avoir dépensé un SMIC par jour en frais personnels, je dis haut et fort je vous ACCUSE de mentir. Je ne suis pas le seul !

Il en va en ce qui concerne le médecin s’étant parjuré : sur le Diesel : le pneumologue Michel Aubier jugé pour «faux témoignage sous serment» ce jour au Sénat. Du jamais vu en médecine sauf « L’affaire du Sang Contaminé ». Libération et le Canard enchaîné ont révélé en mars 2016 que Michel Aubier, qui minimisait systématiquement dans les médias les effets du diesel sur la santé, était en réalité payé depuis près de vingt ans par le pétrolier Total L’affaire du petit Grégory où des personnes se trouvent entendu par les services de police. Combien de fois cet enfant sera assassiné? Trente-deux ans après l’assassinat du petit Grégory, trois personnes ont été arrêtées ce matin et placées en garde à vue. Un couple de septuagénaires se trouve parmi les gardés à vue. Une autre personne est également entendue en audition libre.

En l’instant Monsieur le président vous pouvez vous amuser à répondre au standard de l’Elysée, attention il y eu un film avec Pierre Richard intitulé Le Jouet, moins d’humour, un chef d’o euvre conséquent « Le Président d’Henri Verneuil » version intégrale en français.

Il semble indéniable, que « Les copains d’abord » une célèbre chanson de Brassens, tous les migrants ne sombrent pas, comme le dit Pierre Péret, en ce qui me concerne j’aime « Lili »

Ne pas aller voter correspond à ne pas mettre une opposition de rigueur ; c’est admettre sans mousse valoir se rendre complices de ce qui figure comme le nez au milieu du visage, que les aveugles ne peuvent voire mais ils peuvent s’en servir pour sentir.

Le plus grand leurre depuis 1958 et y compris bien avant est là sous nous ou au-dessus alors si nos prédécesseurs ne s’étaient pas battus dans le cadre des conflits mondiaux, nous serions plus que morts, nous serions les esclaves des nantis, cela se dessine du droit au respect à la vie.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Tricheries de Macron et du MoDem ?

Les tricheries en politiques conduisent certains à des fortunes colossales. Le Panda

Les réserves ne peuvent durer toute une vie sauf pour les nantis. Le Panda

Ce n’est nullement une trouvaille et cela pour personne, sauf pour la majorité des français, qui vont se faire avoir d’une manière colossale. 24 heures après les premières fuites sur la nouvelle loi de sécurité que le gouvernement veut présenter le 21 juin prochain. Le Parti socialiste a appelé Emmanuel Macron à renoncer à son projet d’état d’urgence permanent. Le gouvernement a l’intention de pérenniser, en l’intégrant au droit commun, des mesures anti-terroriste d’exception actuellement contenu dans l’état d’urgence. Protéger la France dans le cas contraire nous aurons un souverain d’état et sa Cour, un garrot autour du cou à vie.

La preuve que rien n’a changé et que Macron n’est pas un vrai Président, élu par défaut. Ne commettons pas les mêmes erreurs aux législatives 2017.

 

Autres dérives ?

Un ancien salarié du Mouvement Démocrate témoigne en juin 2017 devant la justice. L’homme a effectué ce que l’on appelle un signalement au parquet de Paris. Il affirme avoir bénéficié d’un emploi fictif d’assistant parlementaire alors qu’il travaillait au siège du parti. 

Cela semble prouver le financement des salariés du MoDem par ses parlementaires. De 2009-2014, une dizaine de salariés du siège du parti étaient parallèlement collaborateurs des députés européens du MoDem, la réalité de cette seconde activité est contestée.

Mission dont Jean-Luc Bennahmias ne se souvient plus bien

L’ancien salarié souhaite garder l’anonymat, il explique avoir été embauché par le parti de François Bayrou avant d’être détaché auprès du député européen Jean-Luc Bennahmias. Celui-ci a pris en charge une partie de son salaire de janvier à décembre 2011.

Le salarié affirme qu’il n’a jamais travaillé pour le compte du député européen. Jean-Luc Bennahmias. Expliqué ne plus bien se souvenir de sa mission. Il devait gérer ma communication lorsque je montais à Paris, raconte l’élu de la circonscription Sud-Est, où son ancien assistant explique ne jamais avoir travaillé. 

Deux ministres en exercice concernées

La députée du Grand Est, Nathalie Griesbeck, a ainsi employé à mi-temps comme assistante parlementaire la standardiste du parti, durant cinq ans. Nathalie Griesbeck le justifie en assurant qu’elle avait besoin de quelqu’un pour lui prendre des contacts et gérer ses rendez-vous lorsqu’elle venait à Paris.

Le député Robert Rochefort à, lui, avec deux salariés du parti sous un statut d’assistant local. Censés aider le député dans sa circonscription. Robert Rochefort est élu de la circonscription du Sud-Ouest. Or, d’après les sources, les deux assistants travaillaient à Paris.

Sylvie Goulard, actuelle ministre de la Défense, avait comme assistant parlementaire le responsable de la formation des élus au sein du MoDem. Marielle de Sarnez, nouvelle ministre chargée des Affaires européennes, a employé pour sa part comme assistantes la cheffe de cabinet François Bayrou, le président du MoDem, secrétaire particulière attachée de presse. 

Jean-Luc Bennhamias admet avoir employé quelques mois le directeur financier du MoDem. J’avais besoin de quelqu’un pour mettre de l’ordre dans ma comptabilité !

Pour moraliser la vie politique, d’abord réformer l’Etat ! Personne n’est infaillible, pas même les génies. Mark Twain, à qui l’on attribue cette fameuse sentence : Les gens de gauche inventent des idées et, lorsqu’elles sont usées, ceux de droite les adoptent. 

En ces moments, cette formule mérite d’être quelque peu réécrite : La droite crée des idées, lorsqu’elle ne s’en sert pas, la gauche les reprend. 

Dix ans avant Emmanuel Macron, un autre président « jupitérien » a tenté de casser le clivage droite-gauche pour libérer le système français. Surprise ce n’était autre que Nicolas Sarkozy, avec sa commission Attali. Toutes ces lois de moralisation de la vie politique, aurait pu éviter les affaires Elf, Urba, Péchiney, Falcone, Méry ?

Éviter l’entretien de la maîtresse et de la fille cachée de Mitterrand avec l’argent public?

Les frais de bouche des Chirac? Les marchés publics d’Île-de-France? L’affaire Karachi ? Réponses absolument pas. Les mesures de François Bayrou n’auraient pas changé la donne.

De plus elles frisent le ridicule avec cette proposition de création d’une Banque de la démocratie. On croirait cela tout droit sortie des propositions du XXIVe Congrès du Parti communiste de l’URSS qui s’est tenu en 1971 sous Léonid Brejnev.

Cette proposition de la mise en place de cette Banque est justement une mesure anti-morale elle instaurerait un monopole du financement des partis politiques agrandit. L’Etat devrait, au contraire, encourager le financement privé. 

Tel le cas en d’autres nations : Allemagne, Etats-Unis, Royaume-Uni. Il n’y a aucun besoin voire raison que l’argent des contribuables soit utilisé par les partis politiques.

Nous tomberions dans un leurre plus grand que la Tour Eiffel, avec la majorité annoncée par les divers sondages pour « En Marche », dernier en connaissance entre 385 allant jusqu’à 415 sièges. Du jamais vu sous la Vém République. La démonstration est plus que faite : on ne peut pas moraliser la vie politique avec des lois. Commencer par diminuer le poids de l’Etat la France, qui est le seul pays à ne pas avoir réformé son secteur public puis mettre fin aux inégalités entre le public et le privé.

Mesures morales : supprimer l’ENA, école de la noblesse d’Etat qui dirige plus que mal le pays depuis des décennies.

Un pas de géant vers la moralisation de la vie politique. Supprimer la fin du pantouflage et du va-et-vient entre l’administration, les entreprises privées, les grandes institutions de l’Etat, tels la Cour des comptes, le Conseil d’Etat, etc.

Les conflits d’intérêt n’échappent qu’à ceux qui en profitent. Système qui permet aux bénéficiaires de cumuler des retraites les niveaux choquent les contribuables français.

Moraliser la vie politique, mettre un stop avec retrait total des points : au financement, à l’impunité des syndicats français qui ne représentent personne, se nourrissant de l’argent public, profitent aussi du fameux paritarisme à la française en colonisant les caisses de retraite, puis celles de formation professionnelle.

Exemple de taille et pas des moindres :

Le prélèvement à la source s’appliquera non pas en 2018 mais en 2019.

Le 1er janvier 2019 entrer en vigueur le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. Réforme reportée pour permettre d’examiner la robustesse technique et opérationnelle du dispositif et d’évaluer la réalité de la charge induite pour les collecteurs, en particulier les entreprises, dixit le gouvernement dans un communiqué

Un progrès pour les Français ?

De juillet à septembre, tester le dispositif dans des entreprises volontaires et réaliser un audit. Explique, Gérald Darmanin, au Parisien. L’argent des français des recettes de l’Etat, je ne veux pas m’engager sans avoir la certitude que, techniquement, tout se passe bien. Utiliser l’année qui vient pour garantir que le dispositif sera opérationnel. 

ISF à la mode Macron : haro sur les petits patrimoines

On savait Emmanuel Macron frileux sur ce dossier, il l’a annoncé à plusieurs reprises durant la campagne. Le ton change : on annonce un audit une expérimentation. À en croire le communiqué, on connaît d’avance leurs résultats. Il ne semble en effet plus question d’annuler la réforme. Peut-être comme aurait dit Saint Juste : prendre le temps de la mettre en oeuvre. 

Craintes exprimées par les organisations patronales? Probablement. Pirouette qui a un autre intérêt : sans ce report, les salariés n’auraient le gain de salaire induit par la baisse des cotisations salariales promise par Emmanuel Macron. Supprimer les cotisations salariales de maladie et de chômage, mais hausse de la CSG.  

Un triple salto périlleux que fustige, sur son blog, l’ancien secrétaire d’Etat au Budget Christian Eckert. La mise en place du prélèvement à la source enlevé la lisibilité à cette opération. Ajoute que lors de l’élaboration de la loi instaurant le prélèvement à la source, début 2016, Emmanuel Macron lui avait fait part de son complet accord sur le sujet. 

Lorsque les législatives seront que du passé, pour cinq années, tout comme les plaies béantes, les souffrances commenceront à faire sentir leurs présences. Le cadeau beau dans son emballage, dangers ouvert il saute au visage des comptes tels un diable sorti de sa boite.

Les balles à blancs, pas d’effet, ce type de mesure aussi vague que la déclaration Macron de maintenir La loi Alerte sur le territoire en permanence. Équivalent d’un vol, viol de nos libertés démocratie, avec la perte de la laïcité, un monopole pire que les raisons qui ont poussé, les fabricants du jeu Le Monopoly, à en changer les règles en profondeur et la présentation, avec une augmentation du prix de vente public. Il y a danger que de rendre tous les terroristes à la même origine que de modifier ce que l’on peut prendre en apparence dans chacun des programmes présents qui semblent valables, et de la sorte s’arroger la paternité et l’enfantement d’une mort qui sonne le glas du grand nombre possible des élus novices en Marche. Le coulage des autres partis vont prendre le temps de bourgeonner pour alors repartir de plus belle, ne soyons pas dupes et faisons comme la majorité des français qui ne veulent pas, mettre tous les œufs dans le même panier à plus de 57%. Jamais la France n’a couru les yeux fermés vers un danger aussi grand.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Banques, Politiques, Mafias, Elections

Pour l’homme né sans conscience, l’homme torturé par sa conscience doit sembler ridicule. Pour le voleur, l’honnêteté n’est qu’une faiblesse. N’oubliez pas que le monstre n’est qu’une variante et que, aux yeux du monstre, la normale est monstrueuse. John Steinbeck.

A les mettre dans un sac, nous ne pourrions plus jouer aux gendarmes et aux voleurs Le Panda.

Les législatives vont battre leur plein, il s’agit de savoir ceux que le système nourrit le mieux. Nous avons les politiques que nous méritons et nous partons pour une nouvelle forme de majorité ? Prenons quelques exemples qui sont plus que honteux que je dénonçais fortement déjà il y a plus de 15 années.

En annonçant qu’il prenait officiellement sa retraite, François Hollande rejoint le club très fermé des anciens locataires de l’Élysée encore vivants, composé de Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac et Valéry Giscard d’Estaing. Il va pouvoir bénéficier comme eux, à part Nicolas Sarkozy qui ne vient pas de la fonction publique, du statut en or massif des fonctionnaires cumulards. Lien ! Ces abus caractérisés veulent nous faire avaler que les castes sont défuntes, elles demeureront autant que nous serons de véritables observateurs sans action. Au –delà de divers leurres les voleurs, assassins, mafias, politiques, banques, et leurs paradis fiscaux, nous détruisent lamentablement. Ce n’est que la face des bénéficies que nous apercevons dans l’ignorance totale des autres.

J’avais à diverses reprises traité, la position inadmissible des banques, je n’avais pas aussi catégoriquement associées ces trois voire quatre pôles, puis leurs ramifications.

Il est inadmissible de continuions à nous faire dérober le fruit de toute une vie. Pour eux nous sommes des pions dont ils se servent à leurs guises.

Nous allons êtres pour les citoyens respectueux de leur droit de vote, dans les isoloirs jusqu’aux départ en vacances. Enfin pour qui peuvent s’en offrir. Regardons de plus proches comment nous nous faisons piller, il y a fort à parier que s’ils pouvaient sur leurs propos vider les troncs de cultes.

Ils n’hésiteraient pas une minute. Essayons donc de comprendre, ce qui pour certains peut représenter un casse-tête chinois. 25 milliards d’euros de bénéfices dans les paradis fiscaux en 2015.

Dans une étude publiée fin mars 2017, l’ONG britannique Oxfam et le réseau Fair Finance Guide International révèlent que les vingt plus grandes banques européennes déclarent plus d’un quart de leurs bénéfices dans des paradis fiscaux.

 

Le rapport s’appuie sur des données fournies par chaque pays, puisque depuis 2015, les banques européennes doivent obligatoirement détailler leurs activités dans tous les pays où elles sont présentes. En 2015, cinq banques françaises, la BNP Paribas, BPCE, Crédit Agricole, Crédit Mutuel-CIC et Société Générale, avaient déclaré 5,5 milliards d’euros dans des paradis fiscaux.

Elles n’avaient pourtant aucun employé dans ces États. Dixit Oxfam, l’implantation des banques européennes sur ces territoires permet à leurs clients d’échapper à l’impôt. Le Luxembourg et l’Irlande : des destinations privilégiées par les banques européennes. Le Luxembourg, l’Irlande et Hong Kong font partie des pays privilégiés par les établissements étudiés par l’Oxfam. La Société Générale déclare 587 millions de profits au Luxembourg, soit autant que ses bénéfices cumulés en Allemagne, en Italie, en Espagne et aux Pays-Bas.

En Irlande, cinq banques « ont même obtenu une rentabilité supérieure à 100 % et dégagent plus de bénéfices qu’elles ne font de chiffre d’affaires », souligne Oxfam. Le rapport précise également que quatre banques françaises sont principalement présentes aux Îles Caïmans, où elles ont réalisé « 174 millions d’euros de bénéfices bien qu’elles n’y emploient personne ».

Chaque année, il existe dans le monde, des têtes « bien pensantes » qui trouvent le moyen de jouer avec les lois et de ne pas remplir leurs devoirs. L’exil fiscal a un prix ! Lequel ? Pour qui ? Un trou béant dans l’économie mondiale

Selon une étude réalisée en 2012 par le groupe Tax Justice Network et révélée par le site britannique The Guardian, l’évasion fiscale accumulée représenterait la richesse nationale annuelle des Etats-Unis et du Japon !

Mieux, elle ne manque pas de rappeler que les particuliers qui ont choisi de mettre leur argent dans des paradis fiscaux, dissimuleraient plus de 26.000 milliards d’euros au total. Soit, dix fois le PIB annuel de la France. Pourtant, la plupart des pays, et particulièrement les Etats européens, comptent sur les impôts pour combler leurs dettes. On comprend maintenant pour quelle raison, les sanctions à l’égard des évadés fiscaux se durcissent.

Ainsi donc, en plus d’être cachée, cette somme faramineuse coûte des milliards au fisc mondial. En effet, ils rapportent, chaque année, plus de 3 % à leurs propriétaires, soit une perte de 155 à 225 milliards d’euros annuel dans le monde. Ces chiffres ne prennent pas en compte l’optimisation fiscale.

Trop d’impôts ? Découvrez comment réduire vos impôts grâce à la loi Pinel. Evasion fiscale : combien perd la France?

Au fil des années, les chiffres gonflent. En 2012, l’argent dissimulé à l’étranger est évalué à 600 milliards d’euros par Antoine Peillon et qui a publié ces 600 milliards qui manquent à la France (Seuil). Cela coûterait au gouvernement, entre 60 et 80 milliards d’euros par an, en n’oubliant pas que le déficit de la France s’élève à 98 milliards d’euros (chiffre 2012). C’est pour dénoncer cela qu’OffshoreLeaks agit et a mis en place une liste de noms d’évadés fiscaux dans laquelle 130 Français apparaissent dont, apparemment, Jean-Jacques Augier, proche du président de la République.

En attendant la publication de cette liste, nous restons sur le qui-vive. Le cas des pays en voie de développement. Et oui, l’évasion fiscale ne concerne malheureusement pas seulement les pays riches. Les différentes institutions de statistiques mondiales chiffrent l’évasion fiscale dans les pays en voie de développement de 350 à 400 milliards de dollars.

Ce qui représente plus de deux fois le montant de l’aide publique au développement qui leur est accordée chaque année. Exemple, l’exploitation du cuivre en Zambie, profite à la multinationale suisse Glencore, grâce à un système d’évasion fiscale élaboré. Cette société ne laisserait aux zambiens que quelques miettes du profit en plus d’une pollution de l’air et des sous-sols inégalable sans scrupules !

En cette période de crise économique, ne faudrait-il pas que chaque citoyen remplisse ses devoirs et aident ainsi le pays à se relever ? Au lieu de cela, de plus en plus de personnes préfèrent creuser les caisses de l’Etat et, parfois même alors qu’ils appartiennent au gouvernement. A bon entendeur !

 

La Mafia s’intéresse Aux Migrants

Mais que personne ne s’y trompe : ce n’est pas par bonté d’âme que l’organisation criminelle se penche sur le sort des demandeurs d’asile mais pour profiter de la manne financière que représente leur entrée massive sur le territoire italien (181.000 en 2016).

« Le business, pas la misère de l’immigration », résume Valerio Cari, jeune volontaire de l’association catholique Misericordia qui gère depuis 18 ans Isola Capo Rizzuto (en Calabre), le plus grand centre d’accueil  d’Europe.

Le jeune homme n’est, lui, pas impliqué dans le scandale des 1.000 hommes et femmes affamées qui étaient concentrés derrière les barbelés du camp. Leonardo Sacco, un mafieux de ‘Ndrangheta calabraise, « gérait » les millions d’euros versés chaque année par l’Etat italien.

Selon les enquêteurs, Misericordia, un réseau de coopératives gérant de nombreuses œuvres sociales à travers l’Italie, aurait laissé le contrôle de la fourniture des repas à des associations liées au clan Arena. En mai, les carabiniers ont arrêté le principal responsable de la structure, Leonardo Sacco, membre du clan mafioso.

Cet homme de 35 ans gérait les dizaines de millions d’euros versés chaque année par l’Etat italien au centre d’accueil.

« Opération Johnny »

Le clan Arena fait partie de ces clans calabrais qui ne se contentent plus du trafic de drogue mais sont devenus habiles à exploiter toutes les ressources légales.

Leur méthode était simple : à Capo Rizzuto, ils économisaient sur la qualité des services rendus aux migrants. Exemple : ils ne nourrissaient que la moitié des présents.

Sur 500 personnes, ils étaient 250 à bénéficier d’un repas. Et quel repas !

« Les restes que d’habitude on donne aux cochons », s’exclame Nicola Gratteri, le magistrat de Catanzaro qui a supervisé l’opération.Haut du formulaire Baptisé « Opération Johnny », le coup de filet policier a déjà conduit sous les verrous 68 personnes, une bonne partie du clan Aréna, pour association criminelle, extorsion et fraude.

Mais pas seulement. Edoardo Scordio, le curé de l’église d’Isola Capo Rizzuto a, lui aussi, été arrêté sous les mêmes chefs d’accusation : les carabiniers ont trouvé à son domicile 200.000 euros qu’il avait perçus au titre d’une soi-disant « assistance spirituelle » offerte aux demandeurs d’asile. En dix ans, le prêtre aurait ainsi accumulé dans les 3 millions d’euros, en partie transférés en Suisse. Il a été aussitôt suspendu de ses fonctions par la conférence épiscopale. Vraisemblablement après l’intervention du pape François.

Mafia calabraise

L »Opération Johnny » a mis au jour le détournement d’au moins 30 millions d’euros par le clan Aréna. Un pactole lui ayant permis d’acquérir un joli patrimoine, aujourd’hui mis sous séquestre par les carabiniers : 46 appartements ; une résidence ; 4 villas ; 9 garages ; 6 magasins ; 15 entreprises agricoles ; 81 voitures et 6 embarcations.

De cette enquête, qui a duré deux ans, on retiendra que la seule vraie grande mafia opérant aujourd’hui dans la Péninsule est la ‘Ndrangheta calabraise (du grec « ndrangatos », qui veut dire « homme valeureux, homme courageux ») au détriment de la Cosa Nostra sicilienne qui a pratiquement disparu de l’horizon criminel.

L’organisation mafieuse calabraise est désormais classée par le FBI parmi « les trois mafias les plus dangereuses au monde ».

La ‘Ndrangheta a manifestement su diversifier ses activités criminelles, ajoutant au trafic de drogue une implication plus importante dans toutes les strates de la société légale.

Une présence lui permettant ainsi d’y exploiter systématiquement toutes les sources de profit.

Comme le disait déjà le juge Giovanni Falcone, assassiné il y a 25 ans, le 23 mai 1992, la mafia est passée des « illegitimate activities » aux « legitimate industries ». Avec un indéniable succès.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Fillon visé par un attentat? Motifs partiels de Confrontations

Nous travaillerons ensemble pour soutenir le courage là où il y a la peur, pour encourager la négociation là où

il y a le conflit, et donner l’espoir là où règne le désespoir. Nelson Mandela

La violence que véhicule l’erreur ne porte que des regrets irréparables. Le Panda.

Sommes-nous réellement à la porte d’une élection présidentielle en France?

Il en est de même en ce qui concerne la chasse aux islamistes. Ils avaient prêté allégeance aux membres des Djihads terroristes. Ces français convertis à l’Islam, voulant faire couler le sang en France. Il est trop tôt pour tirer une synthèse des personnes arrêtées. Ils étaient poursuivis depuis plusieurs jours.

A cinq jours de la présidentielle, deux hommes de 23 et 29 ans ont été interpellés ce jour à Marseille, à la sortie d’un appartement.

Ils projetaient de commettre un attentat terroriste « certain et imminent » pendant la campagne, dixit : le ministre de l’Intérieur.

Selon une source proche du parti LR, c’est François Fillon qui était visé.

« Des opérations de sécurisation et de déminage sont en cours » dans le IIIe arrondissement de Marseille toujours selon le ministre de l’Intérieur.

« A quelques jours d’une échéance électorale majeure pour notre pays, je veux rappeler que tout est mis en oeuvre pour assurer la sécurité de ce rendez-vous majeur pour notre démocratie » a-t-il assuré.

L’entourage de François Fillon aurait été prévenu la semaine dernière de «risques avérés» sur le candidat, selon une source proche du parti.

Selon le ministre de l’Intérieur Matthias Fekl, qui a parlé « d’un acte terroriste certain », ils étaient armés et considérés comme susceptibles de passer à l’acte de manière imminente. Lien !

L’heure des derniers arguments. Dans peu de jours, les électeurs se rendront aux urnes pour le 1er tour de l’élection présidentielle.

Indéniablement, la chasse aux abstentionnistes est ouverte.

Il semblerait que la victoire de ceux qui se prétendent au second tour vont avoir besoin des votes dits blancs ou ceux qui iront à la recherche des fantômes comme le prétend Mr Hollande.

La France est-elle insoumise? Où la présence de Fillon à Nice?

Non diront d’autres, c’est Macron à Bercy? Mme Le Pen s’effrite?

Les réactions semblent de véritables confrontations de partis.

On observe bien souvent l’absence des unions indispensables à une possible victoire.

11 candidats en lice, dont quatre poids lourds, selon les intentions de vote pour les sondages.

Les derniers meetings seront donc décisifs. Lien.

Nous avons assistés à tous les coups permis et y compris ceux qui sont parfois interdits.

Tous les faits sont sortis, issus des chapeaux de magiciens.

Nous passons pour les lapins crétins?

Nous avons presque tout entendu et assistez à divers débordements, quel que soit le choix du camp des porteurs d’idéologies, avec l’engagement de chacun.

La France est-elle redevenue la 5éme puissance du monde ?

Allant parfois à certains débordements, ce n’est pas un nouveau leurre, mais une démonstration irréversible.

Les motifs et conflits apparents laissent augurer en sommeil un troisième conflit mondial.

Nous sommes tels des spectateurs dans le cadre de conflits graves à mots couverts?

Pas du tout, ce qui se passe entre la Russie, la Syrie, les USA, la Corée du Nord, donc effectivement comment nier les motifs partiels de confrontations, etc.

Tout y passe juste avec un peu de recul, nous nous devons de faire un constat l’étranglement du sens de notre propre équilibre.

Chacun de nous peut émettre à juste titre, les motifs qui font qu’il choisit tel ou tel candidat.

Qui va de soit avec le programme présenté. Cela peut se comprendre.

Les atteintes directes, vis-à-vis des candidats, vont à l’encontre du but souhaité?

Puis penser que nous avons eu connaissance des programmes à courts, moyens, voire longs termes demeure le plus grand leurre de cette présidentielle 2017.

Nous avons eu en guise de livraisons des brides où les intérêts des institutions en place représentées par le monde de la finance laisseront des traces d’amertumes indélébiles.

Dès le départ des partielles, nous avions tout ou presque.

Les moyens financiers mis par certains ont étouffés la liberté d’expression, des moins nantis.

Un constat ou une évidence?

Il suffit de prendre connaissance de la puissance des partis politiques et auxiliaires.

Alors nous pouvons tirer la synthèse que le combat des confrontations est loin d’être égalitaire. Lien !

Là, il ne s’agit nullement de prendre position pour untel ou untel, mais de faire objectivement le constat d’un déséquilibre dès la ligne de départ.

Il semble donc difficile face à ces diverses confrontations de parler d’égalités.

Les richesses des divers partis politiques démontrent et cela depuis bien des temps, les luttes des pots de terre contre les coffres plus que blindés ! Lien.

Il en va de même sur la réticence des partis à communiquer le nombre réel d’adhérents, puis ceux à jour de leur cotisation ! Lien.

Quelques détails : Le Parti socialiste se classe premier en recettes (58,4MEUR), suivi des Républicains (35,1MEUR), du PCF (28,6MEUR), du Front national (10,2MEUR), d’Europe Ecologie-Les Verts (7,9MEUR), de Jeanne (micro-parti de Marine Le Pen, 5,4MEUR), de Lutte ouvrière (3MEUR) et de l’UDI (2,5MEUR).

Nous assistons à des idéologies parcellaires où la résultante sera peut-être le déchirement d’une nation mise en lambeaux pour un simple motif la volonté absolue de détenir le pouvoir.

Pas loin de 40% des électeurs n’ont pas encore fait leur choix, ou ne souhaitent pas l’exprimer.

Il y a une mainmise des médias de tous styles. Ils se veulent non pas arbitres de nos convictions, mais diriger le sens de nos volontés.

Il en est de même en ce qui concerne les divers instituts de sondages, qui se disent perdu par manque de prise de position.

Nous avons plus que le sentiment d’être des pions, ils voudraient nous déplacer à leur guise.

A juste titre à priori, la transparence des biens octroyés à chaque parlementaire, présente un manque absolu de clarté.

Il suffit de constater les montants versés à chaque parlementaire :

Ces sommes représentent un total partiel de 22627€.

À ces sommes viennent s’ajouter bons nombres d’avantages. Lien !

Tous tentent de convaincre les indécis. Nous assistons à un classico de fin de campagne.

Par cette présidentielle, la course revêt une importance particulière et vitale pour tous les candidats.

A quelques jours du premier tour, le nombre d’électeurs hésitants ou perplexes n’a jamais été aussi élevé et l’abstention pourrait battre des records pour un vote présidentiel.

L’électeur français est déçu par cette campagne déroutante demeure en l’instant un leurre.

La campagne avait pris un bon départ à priori. Des primaires bien suivis, qui ensuite n’a pas permis de nous éclairer sur les enjeux fondamentaux.

Les sondages se sont déchirés.

Mélenchon a distancé Hamon dans les intentions de vote et défie désormais Macron.

Quelles sont les parts de vraies ?

Lorsque l’on constate que certaines affaires ont pollué la campagne de :

François Fillon et de Marine Le Pen. A ne pas en douter ces informations existaient bien des années avant.

Simplement interrogatif que ces faits surgissent à des moments, dossiers volontairement remisés au fond d’un coffre dont les instigateurs possédaient les clefs de la porte blindée ouverte.

En ces moments, nous assistons à un match très serré qu’ils ramènent à quatre.

Nous serons fixés ce dimanche à venir.

Chaque candidat prétendant sait qu’il lui faut faire le plein de bulletins.

Un danger subsiste, plus de 500 milles cartes électorales ont été délivrées en double exemplaires : Lien ! Les gens peuvent voter dans deux bureaux de vote ; cherchez l’erreur !

Accéder à la finale, cela ne sera pas réellement facile.

Ces jours à venir, seront longs, indécis jusqu’à bout dans l’isoloir parfois.

Pour bien des électeurs qui hésitent encore à ce jour.

Ils se décideront peut-être à la dernière minute, au moment de mettre le bulletin dans l’enveloppe, seul dans l’isoloir. Sa main en feu jouxtant son choix pour 5 années.

Le Panda

Patrick Juan

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Macron et ses Ministres en pistes?

adieu-balance
Ils retournent le veston via Macron, ils attendent un Ministère en France métropolitaine !

La valeur de la personne, trace sa vie à ce qu’il sait donner. Non attendre les écus des petits.

Les secrets inavouables d’un quinquennat laissent penser que ce genre de cabinet noir existe.

Avec le concours de BFMTV !! Reprit au bas.

Il faut mieux un faux cul que ne pas en avoir, du respect messieurs, c’est à vous que je m’adresse !

Dominique de Villepin êtes-vous l’ordure dont parlait Nicolas Sarkozy? Votre pseudo Croc de Boucher vous l’avez vendu à Macron, vous êtes aussi lamentable qu’un abreuvoir à chevaux qui eux sont nobles et refusent de boire de l’eau sale. Cela ne vous affecte nullement et vous pouvez vous regarder dans une glace ? Vous craignez de ne plus pouvoir remplir votre assiette ? 100 mille € pour une journée qui ne prendrait pas ! Une évidence se dégage ou pas? Qui se ressemble s’assemble.

Les soutiens d’Emmanuel Macron se déclarent faisant fi du vote des socialistes qui a désigné Benoît Hamon candidat officiel du PS.

Ils sont au gouvernement, ils sont membres du Parti socialiste, ils valident le système de la primaire, ils ne semblent pas se ranger derrière Benoît Hamon, 1er de la primaire PS à la présidentielle. Le navire prend l’eau de tous bords faute d’accords avec Mélenchon, alors qu’ils représentent à eux deux la 1ere force selon les sondages. Qui est le magnanime ?  

Les ministres fuient le candidat élu démocratiquement. Rejoindre le candidat pas membre PS, ni élu? Ils ont pris le en train à se recaser. Abstraction des choix des électeurs une ligne politique claire? Nous allons via Macron, pas via le candidat 1ere de la primaire.

Ils font confiance aux sondages, pas au vote des électeurs. Conception de la démocratie, ils remettent en cause la valeur de leur primaire. Aux fous disent-il à La Réunion un vidéo gag !

Plus de crédit, à accorder aux hommes politiques. Certains passent à saute-mouton? Pas plus aux médias d’ailleurs !

ils déclarent : pour nous c’est Macron, alors silence En marche ! Non mais c’est social-démocrate. Surtout ne me parlez pas de finances, je suis capable de vider une salle aussi vite que la remplir.

Le ministre de la Défense de François Hollande, pense Benoît Hamon n’est pas le candidat apte à affronter Marine Le Pen. Ce poids lourd, incite d’autres ministres à le rejoindre.

La secrétaire d’État chargée de la biodiversité, fait savoir. Je soutiens Macron, « vote utile » contré à tous prix, Marine Le Pen. 96% des français lui font confiance, boum !

Secrétaire d’État aux Sports, annonce soutien à Macron. Ne dit rien à une négociation : « Le programme Macron il l’affirme, c’est le plus adapté aux défis qui sont ceux de la France.

Ancien ministre délégué aux Transports au gouvernement Ayrault. Secrétaire d’État chargé des transports, de la mer et de la pêche sous Valls, le maire de Boulogne-sur-Mer apporte les son soutien à Macron dans Le Parisien.

Secrétaire d’État aux Sports a annoncé sur RTL son intention de soutenir Emmanuel Macron.

Grand écart, persuadé survêtement dessus ils ne font pas !

Manuel Valls ! Dans son programme retrouve-t-il les idées du candidat P.S, non ?

Benoît Hamon reçoit l’appui de Najat Vallaud Belkacem, Laurence Rossignol, Ericka Bareigts.

Jean-Vincent Placé. Surpris par la « sincère conversion écologique  » de Benoît Hamon. Il admet que des divergences demeurent sur l’Europe, l’économie. Est-ce bien important?

La France perd 50% de ses milliardaires en 365 jours La France perd ses milliardaires. Que deviennent-ils ? La politique menée en France qui les a fait partir?

La quasi-totalité des journaux, se sont fait l’écho de la publication de la liste annuelle des milliardaires. Dixit la revue américain Forbes pour l’année 2016, pas un n’a jugé opportun de signaler que le nombre de milliardaires français, baisse de 50% par rapport à 2015.

Pour les humbles citoyens que nous sommes. On peut y lire certaines évolutions du monde.

Des riches justes moins nombreux, et un zeste moins riches

Cru 2016 : 1 810 milliardaires, contre 1 826 pour 2015, toute petite baisse de moins d’1%, liée au climat économique particulier. La fortune de quelques malchanceux en-dessous du seuil du milliard de dollars. Remplacés par de nouveaux entrants. Insuffisant via les sorties de la liste.

Au total, ces milliardaires pèsent ce jour plus de 6 480 milliards de dollars, diminution en un an de 570 milliards de dollars. Un scandale favorable à Macron et aux banques?

Bill Gates pèse, pour la 22 e années consécutives, la première place du classement. Quelques 80 à 90 milliards, on ne sait plus trop, à force. La Chine continentale, 251 milliardaires l’Allemagne en compte 120. Milliardaires français 50% moins nombreux, mais plus riches.

Ajouts la blague, la moitié de cette somme est détenue par les 5 premiers élèves de la classe : Bernard Arnault, Liliane Bettencourt, Serge Dassault, François Pinaul, Patrick Drahi. On arrive à une manne moyenne de 3,5 milliards de dollars par tête de pipe pour les 34 restants.

Statistiques assommantes, et qui concernent des gens dont la vie est à mille lieues de nos préoccupations quotidiennes. Les chiffres sont plus intéressants si on les compare aux années précédentes. En 2014, la France comptait 67 milliardaires ! Ils étaient 74 l’année suivante. Expliquer que 50% d’eux aient « disparu » un an?

Politique désastreuse, en 5 ans, lutte davantage contre la richesse que contre la pauvreté. Une politique danger, nombre d’entrepreneurs ont quitté la France pour des cieux économiquement, fiscalement plus cléments. Plus de 23% des milliardaires sont des héritiers. Contre 15% au niveau mondial, les autres des entrepreneurs qui ont construit fortune à l’instar de Xavier Niel. Des successeurs de grandes familles, ont su faire fructifier leur patrimoine.

Paradoxe du cas français, la fortune des milliardaires français a bondi de 21% par rapport à 2015. Contexte où, j’évoqué plus haut, la tendance générale est plutôt à la baisse depuis 2010. Preuve sans équivoque, les Français savent utiliser leur argent. Il faudrait peut-être davantage impliquer les plus riches dans le redressement du pays plutôt que de les pousser à partir.

Dans toutes ces explications, nous retrouvons le monde de la finance. Ils veulent de Macron. De ses futurs Ministres « girouettes à qui mieux » qui ne veulent que des paradis fiscaux.

Oui il sera difficile, en 28 jours de coincer Macron, alors que nous savons qu’indubitablement, il dépend de l’Ordre Mondial. Il y a pléthore de candidats bien plus compétents. Ils sont moins introduits, lui est rentré par les coulisses. Il en sorti grandit, avec la vengeance et le concours des responsables notre Etat.

La France comme disait lien ! Ecouter faites-vous plaisir ! Il va, que tellement de vérités sont dites. L’ensemble de l’article, se comprend en écoutant et en réalisant. Vous en êtes capables !

Pendant ce temps dans la capitale, il se passe des faits incroyables. On les laisse courir. Ils sont nombreux à en pâtir.

Sources L’Express :

L’Express. Pourquoi publier aujourd’hui une histoire politique de la France républicaine? Parce que la république est à nouveau menacée? Michel Winock. De fait, notre république démocratique ne se porte pas très bien. Une crise de confiance profonde s’est installée entre les citoyens et le système politique. Depuis 1958, puis la fin de la guerre d’Algérie et la décision prise par de Gaulle de faire élire le président de la République au suffrage universel direct, nous avons connu le régime politique le plus stable depuis le second Empire, lequel du reste avait duré moins de vingt ans. Un coup de fièvre en 1968, mais sans plus. Lien.

Un seul homme de sa trempe, et la France ne tremblerait plus cela serait le prix à payer.

Jusqu’à quand devons attendre?

Macron poursuit sa course avec complicesLe pouvoir : la soif des uns, la soumission des autres ! Nous ne sommes pas dans une révolution de religions. Chacun à les moyens de respecter l’autre, sachons appliquer ce qui correspond à chaque culture, les portes et les gens seront alors respectés.

« Cabinet noir » à l’Elysée: ce que dit le livre mentionné par Fillon !

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Qui est la nation France ?

France qu'as tu fait da ta nationLettre : Aux candidats à la Magistrature suprême de la France en 2017. La République appartient au peuple de France nous ne faisons que de vous la confier soyez en digne ! Dans l’honneur et la dignité, pardonner oui, oublier non !

La France, l’Europe sans ses mixages de populations, en aucun cas ne peuvent exister. C’est inécoutable, imbuvable etc. Que serait la nation France sans certains grands hommes !

La diversité de ses populations, restent ses plus grandes et principales richesses. Ceux qui ne sont jamais sorti du territoire de la France, peuvent-ils le comprendre? A présent chacun se targue de Charles de Gaulle. Où sont les vérités? Camouflet des électeurs 2017 au Pays-Bas ?

Il y a masse de questions à se poser en ces circonstances. Le chant des partisans le rappelle !

Sa devise : LibertéEgalitéFraternitéLaïcité – Nous ne sommes pas dans l’obligation de nous les demander, d’autres s’en chargent. L’appel du 18 juin réellement à écouter !

Le constat réel nous impose de nous poser des questions. Parmi des milliers, contentons-nous, façons de s’exprimer d’en sélectionner quelques-unes.

De la plus haute marche de l’Etat, aux divers chefs de gouvernements, d’où viennent-ils au départ? Commencer par connaitre leur origine, que cela aille du président de la République, via les divers Premiers ministres.

Il est incontestable, ou alors que chacun tente de se disculper de leurs condamnations, qui ruent dans les brancards sur des « Mises en examen ».contre des vices de procédure, puis vers des juges qui tentent en majorité que de rendre Justice « Au nom du Peuple Français ».

Dans une telle tourmente, il semble compréhensible que 45% des étudiants déclarent :

« Nous n’irons pas voter ».

Le parcours, les engagements effectivement n’engagent que ceux qui les disent. Ils reprennent en cœur le discours des politiques. Fautes d’école de la République, à la Jules Ferry.

Il se dégage, un illettrisme qui pousse à vitesse grand V.

L’illettrisme, constaté en France, à l’étranger, cela frôle une ignorance collective !

À presque 35 jours du premier tour, les candidats parlent entre autres de finances et de suppression de postes. De la priorité aux français, mais le hic réside en une question :

Qui sont français à 100%?

Il n’y a pas un secteur qui est épargné, comment procéder pour donner à cette jeunesse qui se désespère, quelques lueurs d’espoirs pour croire en leur avenir?

Le Droit à L’enseignement, du savoir est une institution qui relève pleinement de la Constitution de la France.

Evidement à partir du moment où la masse des étudiants, enseignants, soignants, fonctionnaires etc. Se sentent désigné responsables, leurs réactions, ils se sentent exclus.

À d’autres, elles semblent anti-démocratiques ; c’est le seul moyen qu’ils ont trouvé pour montrer leurs mécontentements. Attention en 2017 nous allons fêter ou pas le cinquantenaire de 1968 à juste 1 année proche.

L’avant dernier président de la République de la France : Nicolas Sarkozy est un mixage de race, et il ne faut voir dans cette évidence aucune attaque personnelle, encore moins xénophobe. Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocs[] est le fils de Pál (francisé en Paul) Sarközy de Nagy-Bocsa[], immigré hongrois, et d’Andrée Mallah. La mère d’Andrée, Adèle Bouvier, est française, née à Lyon (Rhône-Alpes) ; son père, Bénédict Malah, est un juif séfarade de Thessalonique (Empire ottoman). Le ménage a deux autres garçons : Guillaume (1951) et François (1959). Après avoir divorcé, Pál Sarkozy se remarie trois fois. De son troisième mariage avec Christine de Ganay naissent deux autres enfants : Caroline (1967) et Olivier (1969). []Après avoir divorcé, celle-ci se remariera en 1976 avec Frank G. Wisner, fils d’un directeur général de la CIA, alors responsable du Département d’État des États-Unis, chez lequel Nicolas Sarkozy fera plusieurs séjours.

De même pour Emmanuel Valls, il est français depuis 1985. Celui par qui la place est tenue au chaud pour François Hollande. On ne sait jamais, représenter la valeur, le sens de la parole donnée? Autre façon de couler défensivement le P.S.? Manuel Carlos Valls Galfetti naît le 13 août 1962, dans le quartier d’Horta à Barcelone à la clinique la Ferroviaria, rue Campoamor. Naturalisé français en 1982, il est l’une des personnalités politiques, élues en France avec Sergio Coronado, Anne Hidalgo, Esther Benbassa, Eva Joly, Jean-Vincent Placé, Najat Vallaud-Belkacem, Pouria Amirshahi, Eduardo Rihan Cypel ou Kofi Yamgnane, à avoir acquis la nationalité française par naturalisation. Il bénéficie de la loi organique no 83-1096 du 20 décembre 1983 qui lève, l’empêchement fait aux naturalisés récents (ancien article 128 du code électoral depuis moins de dix ans de briguer un mandat électoral. Il deviendra le premier Premier ministre de la Ve République à avoir obtenu la nationalité française par naturalisation. Il est le fils de Xavier Valls, artiste peintre catalan (19232006) et de Luisangela Galfetti, originaire du Tessin en Suisse, sœur de l’architecte Aurelio Galfett

Chartles de Gaulle, un vrai chef d'Etat en FranceUn talent indéniable émerge de cet homme. Aucune grande école. Les médias le pousse « au suicide » ce 1er mai j’étais à Paris. Les mystères subsistent sur sa mort : Pierre Bérégovoy !

Fils d’Irène Baudelin et d’Adrien Bérégovoy, un Ukrainien, capitaine blanc et menchevik. Ce dernier, né à Izioum en région de Kharkiv en Ukraine[], immigre en France. Pierre Bérégovoy se présente tel le chantre de la lutte contre la corruption affairiste et politique.

Normal la colère des travailleurs, se tournent vers des extrêmes. Chacun leur tour visent dans leurs discours la peur d’une guerre civile. Qui ne peut éclater en France, puis le risque F.N?

Leurs propos xénophobes, Messieurs que l’on appelle « Grands » la France de nos jours ne serait pas la cinquième puissance mondial ; sans le mixage de ses diverses populations.

Perdre de vue, que ces populations travaillent payent des impôts, rendent la France prospère, justement par ces mixages ; d’où découlent leurs, nos compétences. Est-ce une insulte? à ce que nous sommes, le pire serait d’imaginer ce que nous pourrions devenir. Lily , vous répond !

Vient de sortir un projet de Loi, qui impose de parler en français : sur les chantiers bâtiments. Un scandale inadmissible, similaire à la Loi El Khomri.

Ses qualités, avantages ministérielles, Madame, Najat Vallaud-Belkacem, cessé de défendre un quinquennat à la Hollande. Les deux qui viennent de s’écouler, plonge l’ensemble de nos chefs d’Etat et Premiers Ministres : dans un marasme qui dépasse la folie du dirigisme des pouvoirs.

La masse des casseroles que draine la majorité des candidats. Tout le laisse penser. Il ne s’agit pas uniquement de la France. L’ensemble de l’Europe procède, à des rejets dans une portée de chatons, que leur mère n’en aurait poindre voulue.

Nos maisons sont devenues, de surcroit des mines, comme celles des Corons. Des barils de poudres de diverses provenances, mais les politico-financiers s’en moquent. Germinal pointe ; nos horizons, vous ne les voyez? Nous, nous les aimons, parfois trop bas « raz les bottes » !

Ils ne connaissent le prix d’une baguette, ni d’un croissant, alors ne leur parlez pas des prix, des produits que eux, comme nous, avons en nos domiciles.

Des exemples, un dictionnaire ne suffirait pas à les citer.

Preuves découlant, des produits de ménage.

Les pertes de mémoires, d’autonomies, etc. Pas même le droit de mourir en dignité signez la pétition. Il faut sortir de chez nous, un comble? Une place en maison de retraite pour les riches oui. Les autres, il faut en faire depuis 10 ans la demande à l’âge de 50 ans. En cas contraire, les demandeurs auront une place à leur décès.

Pas de petites voire de grandes drogues. Nous voyons dans la capitale Paris fleurir les vols, qui font fuir les touristes. En France il n’y a pas que la Tour Eiffel.

Une latence, des responsables, de tous styles.

Refuser de nous tenir informé, c’est cautionner indirectement ou pas ce qui se passe.

Débattons de ces sujets. Rien n’est tout gris, blanc ou noir. Alors nous avons un devoir primordial, reconnaissons et punissons les intrus ! Certaines menaces, les présents dangers, l’attestent ! Décrochage scolaire de la maternelle à la terminale une évidence.

Faire des citoyens responsables de leurs droits civiques dans le cadre de la nation. Elle qui ressemble de plus en plus à la « Camorra » Chefchaouen (Maroc) semble un enfant de cœur tant les drogues, circulent librement en Europe et de par le monde.

Manque d’informations, de finalité sur les engagements pris. Eux qui aboutissent au fond de tiroirs en sujets traités. Oui réunir une commission d’enquête, demande du temps, dans la majorité des cas, une montagne accouchant d’une souris !

Raréfiés les interventions de l’Etat en plus de 30 années. J’ai reçu ce jour ma Carte Electorale !

Peu de moyens d’agir, les faits cités, des causes d’où découlent nos sociétés ! Oublier les enfants qui meurent de par la France manque d’eau, dans le monde pour masse de raisons !

Des insultes en dessous de table : Renault protégé par l’Etat de la France : via Volkswagen, au stade des présomptions. Ne soyons pas dupes. Fortes probabilités que les pots d’échappement de la firme au triangle soit au pilori. Adieu Lémile, non c’est des diesels !

En 2017, plus de tomates sur la figure des petits voleurs, fixés sur la place du marché.

Alors pas d’illusion ce sont les ouvriers, les travailleurs, les utilisateurs qui vont payer la note des 10% sur le chiffre d’affaire. Les amendes, les heures surement non payées. Les travailleurs devront mettre en route les pots catalytiques. Pour ne pas dépasser le seuil de tolérance, une évidence qui fait dire parle plutôt de clémence, il faudra des avocats, de nouveaux procès, en avançant le pour et le contre !

Que nous réserve demain, des conséquences bien plus lourdes. Une évidence que la majorité des candidats pense nous faire avaler? Puis vous pensez prendre des lances pour arrêter la colère des pompiers? Ils sont bien trop aimés de la France

Il en résulte : Nous perdons et les agriculteurs face à Hollande, une bonne part de notre Q.I. Cela tient à divers paramètres.

Dans ces égos disproportionnés, pauvre terre bouffée dès la conception du fœtus. Nos candidats y pensent en se rasant le matin? Dans la mesure où cela continu? Vous, vous, devez d’écouter les professionnels de santé non?

La nation en otage du manque de civisme politiqueRésultats, la vie, réduit avec des inflexions via : l’hypothalamus, le cortex, la thyroïde, etc.

Alors que nous affirmons il existe un moyen de protéger nos cerveaux, comme vous le faite pour vos finances personnelles.

Quel que soit le nouveau président, vous aurez vos arguments, nous les nôtres. Le poète est mort, mais le peuple possède le pouvoir des égalités, les clefs de la République.

Indéniable que face au peuple en colère de Paris à la France profonde, vous ne risquez pas de sortir gagnants !

Le Panda

Patrick Juan                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

FRANCE CARROUSEL DU LOUVRE ASSISTEE INTERROGATIONS

Cyrus Cylinder conservé au British MusuemLe sens de ces interrogations, peut se diviser en nombre de sections indéterminables en ces moments de turpitudes tous azimuts.

Le Carrousel du Louvre cible de terroristes !

Nous vivons des fictions, alors que les vainqueurs semblaient tout désigner !

Le quotient, le diviseur sont-ils identiques ? Mais pas le dividende ?

Angoisse, inquiétude, dérivées chaque partis fait abstraction des difficultés que la gauche, la droite, le F.N. et consorts présentent y compris dans l’ensemble des Etats-majors.

La France détient un record absolu, nous l’avons vu dans les affaires : D.S.K., Cahuzac, Fillon. Juste aux présidentielles, ou pendant, le but toujours presque identique assouvir les interdits?

La présentation par les médias, sur les actualités du passé, du présent, veulent prouver leurs influences en jouant à quoi? Avec bien souvent la vie des gens ?

Sont-ils sanctionnés à la hauteur de leurs fautes?

Le patron du RAID sur BFMTV : « Les médias polluent notre travail« 

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a adressé vingt-et-une « mises en demeure » à des médias audiovisuels pour des « manquements graves » dans leur couverture des attentats. Le gendarme de l’audiovisuel relève notamment que 13 médias « ont annoncé en direct que des affrontements avaient éclaté entre les forces de l’ordre et les terroristes à Dammartin-en-Goële », ce qui « aurait pu avoir des conséquences dramatiques pour les otages de l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes ». Un extrait pour dire, ne pas faire n’importe quoi.

La liberté de la presse et de tous médias reste primordiale ! Toute évidence a des limites?

Ni gauche ni droite dans le Mouvement de Macron, mais alors où ?

Jean-Luc Mélenchon tient encore une fois une des clefs du résultat final, qui va pouvoir ou réussir à lui présenter un plan qui permette une Union décisive ?

Lorsque l’on connait son parcours son temps d’appartenance au véritable P.S. de l’époque un des meilleurs tribuns non seulement en France, mais qui défend des sens de l’Europe.

Subtil dans le choix de ses mots. Arrangeur de foules, avec références.

Il a la force, la conviction de savoir écouter, lire, mettre en avant toutes les opinions y compris si elles ne sont pas du même bord que le sien.

Une force indiscutable que peu de prétendants peuvent lui targuer, ils tentent de lui ressembler dans ses expressions, nous pouvons constater que c’est peine perdue.

Serait-il arrivé à un moment incontournable de sa longue carrière, pas de stop, il reste à la vue des observateurs ou antagonistes un bastion avec lequel ils seront obligés de compter.

Qu’on l’aime ou pas, il draine un respect de par ses convictions surtout face aux médias, qui en certaines circonstances tentent de déstabiliser l’opinion publique par une fausse morale et encore moins de civisme.

Effectivement la réalité plus de 95% de tous médias confondus représentent; neuf des principales fortunes en France.    

Ce ne sont pas eux qui ont froid, c’est le pays qui est malade ; lorsque l’on tente de regarder par-dessus les frontières, nous constatons plus que des inquiétudes avec des bousculades qui oscillent dans tous les sens.  

Les questions sont diverses et multiples, il se dégage un manque évident de civisme, de moralité, de sincérité, de transparence, de vérités etc.

Ne pas croire dans ses propres convictions cela devient plus qu’un danger, c’est une sous multipliée de véritables leurres.

Echanger un certain temps avec la nation France, prenant le soin du droit de réponse, actionnant le sens du poids des mots, en se lançant dans les arènes, le tort est souvent de prendre les actualités, les dires, les faits proches du premier degré.

Là, il faut avoir le courage, la liberté, de pouvoir dire non ! Nous ne voulons d’aucune assistance, nous possédons ce que les financiers de haut rang ont complétement pourris, nous avons besoin des migrants c’est une impératif qu’ils sauront nous rendre le tout étant d’accepter de leur permettre de s’intégrer.

Comme si la vérité avait les moyens de surgir telle que la surprise qui permet à un spécialiste dit magicien de sortir de son chapeau des colombes sous le regard médusé des spectateurs qui sont pourtant venu voir ces tours.

C’est l’instant des rêves qui subjuguent, les réalités nous mènent ailleurs.

Sans porter de jugement surtout sur les ambulances sorties du circuit. Elles sont bien plus nombreuses que ce que certains peuvent penser, il y en a pour tous les goûts et coûts.

Des malversations de tous ordres, affectives, diriger, ne plus tenir les engagements pris dans le cadre de leur pré-campagnes électorales.

Nous ne pouvons que marquer une forme d’impuissance du non-respect de la parole.

Constater avec quelles désinvoltures, fourberies, trahisons la majorité tous clans confondus, ont gommés à l’encre sympathique : Zola, Dreyfus, Léon Blum, Jean Jaurès, il semble manquer la masse de l’intérêt collectif que ces hommes et leurs familles ont su créer pour que la puissance France retrouve son civisme, sa moralité ; etc.

Alors pour remuer le civisme et la morale, ils se prétendent sans aucune honte continuer à drainer ce que Charles de Gaulle avec ses défauts et qualités a fait en réalités de la puissance des Droits de L’Homme.

La Perse est considérée comme étant à l’origine du concept des droits de l’homme, au VIe siècle av. J.-C., sous le règne de Cyrus le Grand. Après sa conquête de Babylone en -539, ce roi fit exécuter le cylindre de Cyrus, découvert en 1879, parfois mentionné comme la

« Première Charte des Droits de l’Homme ».

En 1971, l’Organisation des Nations unies (ONU) l’a traduite dans toutes ses langues officielles. Le cylindre décrète les thèmes normaux de la règle persane : tolérance religieuse, abolition de l’esclavage, liberté de choix de profession et expansion d’empire.

Il se situe dans la tradition mésopotamienne présentant l’idéal du roi juste, dont le premier exemple connu est celui du roi Urukagina de Lagash, ayant régné au XXIVe siècle avant J.-C., et dont un autre représentant illustre est Hammurabi de Babylone, avec son code datant du XVIIIe siècle av. J.-C.

 L’inscription de Cyrus présente pourtant quelques caractères novateurs, notamment sur les décisions concernant la religion.

 Ce document retrace les événements ayant précédé la prise de Babylone, puis expose les décisions de Cyrus le Grand pour les Babyloniens : il règne pacifiquement, délivre certaines personnes de corvées considérées comme injustes, il octroie aux gens déportés le droit de retour dans leur pays d’origine et laisse les statues de divinités autrefois emmenées à Babylone revenir dans leurs sanctuaires d’origine.

Il proclame la liberté totale de culte dans son empire. Sources Wikipédia.

Quels sont celles et ceux qui auront le courage, la force, le civisme, la moralité, pour simplement trouver celui qui insufflera ces moyens incontournables pour l’équilibre qui replace le fléau à un équilibre censé.

Il suffit de constater que la majorité des nations européennes y font références quand les conflits chez eux sentent le brulé.

Il serait plus que facile de remettre nos valeurs, nos capacités en place, essayons de vouloir reprendre les valeurs de L’instruction Civique et morale, La Laïcité, La Morale*, *cette dernière passe par bien des dilemmes.

Toutes plantes qui possèdent des racines démocratiques touchent la France.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)