Scandaleux : Emmanuel Macron, Grégory Villemin, Michel Aubier

Le vol est un art pour certains politiques pour d’autres c’est un devoir Le Panda

La politique à plus au moins court terme, enfonce les pauvres et enchérit les beaux parleurs Le Panda

En dehors de Charles de Gaulle tous les présidents de la République en France ont grugés le peuple. Allant de la droite à la gauche. Leurs biographies.

Nous sommes dans un carcan de révolutions et pas d’une seule qui se profile à l’horizon. Ne pas se rendre aux urnes, cela correspond à sonner le glas de toutes nos libertés. Vaste dilemme que de commémorer les pages des souvenirs. Les dettes de chaque entreprise en dehors de celles du CAC 40 vont payer, un tribu plus lourd que le Dernier des Mohicans. Une preuve le salaire de 7 millions d’euros du PDG de Renault. Ainsi nous comprendront mieux la venue de la Première Ministre anglaise à Paris le 13 juin 2017. Contexte terroriste très évasif, réalité de la mainmise de Macron et son équipe sur l’Europe une évidence.

La Première ministre britannique dans les négociations du Brexit gravement affaiblie après les élections générales. Le Président français profite de sa victoire aux élections législatives et d’une immense majorité parlementaire dont Theresa May rêve, explique le Financial Times. Ne pas en douter nous allons assister, à une modification conséquente de notre Constitution.

Le président actuel, avec la main mise sur l’Assemblée, n’aura plus besoin de légiférer par ordonnances? Sans perdre de vue qu’il n’aura aucun scrupule à se débarrasser en la circonstance de Bayrou, la preuve ! Recadrage concerté. Le coup de téléphone du ministre à Radio France pour protester contre l’enquête de journalistes sur le MoDem n’est pas passé. Le recadrage d’Édouard Philippe n’a rien d’improvisé. L’avertissement concerté avec l’Élysée: Emmanuel Macron était, au courant. Il l’a même approuvé, confie un ministre. Edouard Philippe s’attendait depuis plusieurs jours à être interrogé sur Bayrou. Cette fameuse histoire de pression sur France Inter. Important de lui rappeler qu’il doit accepter les règles de collectif et, surtout : une règle constitutionnelle en France. Il y a un Premier ministre, mais pas de vice-Premier ministre, explique l’entourage du président « jupitérien». L’indépendance d’esprit, de parole de François Bayrou posera problème à terme. Avec Bayrou, il y aura toujours des clashs. Il a un tel ego! Une telle envie d’exister! Ça ne peut que mal finir, dixit un ancien socialiste, membre de la garde rapprochée d’Emmanuel Macron. Les proches du Premier ministre temporisent, jurant : qu’il n’y a pas l’ombre d’une interrogation sur sa présence au gouvernement : le son de cloche n’est pas le même à l’Elysée. Emmanuel Macron « réfléchit à un plan B » où François Bayrou devienne encombrant.

Il se représentera dans cinq ans, modifier le nombre de quinquennats ? A son âge, il n’hésitera pas à faire avaliser un triple quinquennat. Ayant déjà donné des opinions sur sa façon de diriger la France, il subsistera non pas une mais plus de dix raisons de fomenter une révolution, les responsables : les électeurs absents. Recomposition par Emmanuel Macron avec les législatives sans proportionnelle : quels pièges ! Réduction des députés troisième temps. Valse politique : emporter un système partisan. Campagne présidentielle d’En marche ! Actes à droite, à gauche, nomination du Républicain Édouard Philippe Premier ministre, telle la réforme institutionnelle. A la mode Macron?

En cas de victoire d’Emmanuel Macron, lors du second tour, il ne sera pas demandé aux candidats, sous l’étiquette « majorité présidentielle » aux législatives, de quitter leur formation politique d’origine. L’intéressé l’a confirmé lui-même. Revenant sur sa position initiale et celle exigée par le Parti Socialiste. Dans la mesure où Macron n’arrive à modifier la Constitution par rapport à l’article 6, utiliser le même système que celui que Poutine à fait en Russie, avec Medvedev. En ayant parlé, cela ne semble pas faire aller les citoyens aux urnes. Presque à en pleurer de rage, de colère, pas de civisme, lire ce que j’en disais.

Les causes de la Révolution de 1789 sont à nouveau réunies: Injustices criantes accaparement du pouvoir par une caste de privilégiés, pas une mais au moins dix raisons à nouveau de voir fleurir une Révolte.

La hausse des prix, la misère en travaillant ou à la retraite. Utile de lire PDF1 et PDF2 constaté, la lutte menée par des écrits, les valeurs servent sans contexte le travail, la santé, la base de nos libertés. Lorsque l’on prêche pour la transparence. Le Président se targue d’avoir dépensé un SMIC par jour, haut et fort je vous ACCUSE de mentir. Je ne suis pas le seul !

En ce qui concerne le médecin s’étant parjuré : sur le Diesel : le pneumologue : Michel Aubier jugé pour faux témoignage sous serment au Sénat. Du jamais vu en médecine sauf « L’affaire du Sang Contaminé » Voir Le Médiator. Libération et le Canard enchaîné ont révélé en mars 2016 que Michel Aubier, qui minimisait systématiquement dans les médias les effets du diesel sur la santé, en réalité payé depuis près de vingt ans par le pétrolier Total.

L’affaire du petit Grégory où des personnes seront encore entendues par les services de police. Combien de fois cet enfant sera assassiné? Trente-deux ans après l’assassinat du petit Grégory. Trois personnes arrêtées, deux placées en détention. Un couple de septuagénaires se trouve parmi ces derniers. La justice ne cherche pas des coupables à tous prix? D’autres personne seront également entendue sans autre précision en l’instant.

Débâcles de la « justice en France » s’instaure de pleins faits. 32 années après la disparition de cet enfant. Le mal de vivre, l’incompréhension s’installent dans le village où ils ont toujours vécu. Il semble déjà impossible de garder le souvenir durant quelques mois, alors là? Leurs avocats se sont exprimés à priori aucune preuve technique ne justifie cette attitude, révolte? Durant ce temps on nous masque l’essentiel !

Monsieur le président vous pouvez vous amuser à répondre au standard de l’Elysée. Il serait utile sans faire confusion, que vous donniez votre sentiment. Monsieur Jacques Chirac l’avait fait dans l’affaire «Outreau » fiasco judiciaire total. Dont fut tiré « Présumé Coupable ». Ce qui n’empêcha point le « Juge Burgaud » de gagner en grade. Malgré ses erreurs dont il ne fut pas le seul coupable. Tous ces morts dans ces sordides affaires. La justice n’a pas fait ce qu’il fallait. Monsieur le président, une mise en garde, avant que masse de faits tournent à la catastrophe. Un film avec Pierre Richard Le Jouet, humour. Une o euvre : Le Président d’Henri Verneuil : version intégrale en français. Vous feriez bien de le voir, ou de le regarder à nouveau. Vous êtes le garant des institutions de la France. Vous attendez quoi? La réaction de Monsieur Bayrou? Et, nous, nous constatons que vous faites marche arrière: sur la transparence des élus. Indéniable, que « Les copains d’abord » de Brassens, tous les migrants ne sombrent pas. Comme le dit Pierre Perret, en ce qui me concerne : moi j’aime « Lili »

Ne pas voter correspond à ne pas mettre une opposition de rigueur. C’est admettre, se rendre complices de ce qui figure comme le nez au milieu du visage, que les aveugles ne peuvent voire. Indéniablement, ils peuvent s’en servir pour sentir et nous les entendrons. Le plus grand leurre depuis 1958 est là. Ils sont nombreux ces leurres à ces stades. Si les anciens ne s’étaient pas battus dans le cadre des conflits mondiaux et sociaux. Nous sommes déjà morts. Les esclaves des nantis, tel le droit au respect de vivre disparu, alors partir dans la dignité.

Le Panda

Patrick Juan

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Banques, Politiques, Mafias, Elections

Pour l’homme né sans conscience, l’homme torturé par sa conscience doit sembler ridicule. Pour le voleur, l’honnêteté n’est qu’une faiblesse. N’oubliez pas que le monstre n’est qu’une variante et que, aux yeux du monstre, la normale est monstrueuse. John Steinbeck.

A les mettre dans un sac, nous ne pourrions plus jouer aux gendarmes et aux voleurs Le Panda.

Les législatives vont battre leur plein, il s’agit de savoir ceux que le système nourrit le mieux. Nous avons les politiques que nous méritons et nous partons pour une nouvelle forme de majorité ? Prenons quelques exemples qui sont plus que honteux que je dénonçais fortement déjà il y a plus de 15 années.

En annonçant qu’il prenait officiellement sa retraite, François Hollande rejoint le club très fermé des anciens locataires de l’Élysée encore vivants, composé de Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac et Valéry Giscard d’Estaing. Il va pouvoir bénéficier comme eux, à part Nicolas Sarkozy qui ne vient pas de la fonction publique, du statut en or massif des fonctionnaires cumulards. Lien ! Ces abus caractérisés veulent nous faire avaler que les castes sont défuntes, elles demeureront autant que nous serons de véritables observateurs sans action. Au –delà de divers leurres les voleurs, assassins, mafias, politiques, banques, et leurs paradis fiscaux, nous détruisent lamentablement. Ce n’est que la face des bénéficies que nous apercevons dans l’ignorance totale des autres.

J’avais à diverses reprises traité, la position inadmissible des banques, je n’avais pas aussi catégoriquement associées ces trois voire quatre pôles, puis leurs ramifications.

Il est inadmissible de continuions à nous faire dérober le fruit de toute une vie. Pour eux nous sommes des pions dont ils se servent à leurs guises.

Nous allons êtres pour les citoyens respectueux de leur droit de vote, dans les isoloirs jusqu’aux départ en vacances. Enfin pour qui peuvent s’en offrir. Regardons de plus proches comment nous nous faisons piller, il y a fort à parier que s’ils pouvaient sur leurs propos vider les troncs de cultes.

Ils n’hésiteraient pas une minute. Essayons donc de comprendre, ce qui pour certains peut représenter un casse-tête chinois. 25 milliards d’euros de bénéfices dans les paradis fiscaux en 2015.

Dans une étude publiée fin mars 2017, l’ONG britannique Oxfam et le réseau Fair Finance Guide International révèlent que les vingt plus grandes banques européennes déclarent plus d’un quart de leurs bénéfices dans des paradis fiscaux.

 

Le rapport s’appuie sur des données fournies par chaque pays, puisque depuis 2015, les banques européennes doivent obligatoirement détailler leurs activités dans tous les pays où elles sont présentes. En 2015, cinq banques françaises, la BNP Paribas, BPCE, Crédit Agricole, Crédit Mutuel-CIC et Société Générale, avaient déclaré 5,5 milliards d’euros dans des paradis fiscaux.

Elles n’avaient pourtant aucun employé dans ces États. Dixit Oxfam, l’implantation des banques européennes sur ces territoires permet à leurs clients d’échapper à l’impôt. Le Luxembourg et l’Irlande : des destinations privilégiées par les banques européennes. Le Luxembourg, l’Irlande et Hong Kong font partie des pays privilégiés par les établissements étudiés par l’Oxfam. La Société Générale déclare 587 millions de profits au Luxembourg, soit autant que ses bénéfices cumulés en Allemagne, en Italie, en Espagne et aux Pays-Bas.

En Irlande, cinq banques « ont même obtenu une rentabilité supérieure à 100 % et dégagent plus de bénéfices qu’elles ne font de chiffre d’affaires », souligne Oxfam. Le rapport précise également que quatre banques françaises sont principalement présentes aux Îles Caïmans, où elles ont réalisé « 174 millions d’euros de bénéfices bien qu’elles n’y emploient personne ».

Chaque année, il existe dans le monde, des têtes « bien pensantes » qui trouvent le moyen de jouer avec les lois et de ne pas remplir leurs devoirs. L’exil fiscal a un prix ! Lequel ? Pour qui ? Un trou béant dans l’économie mondiale

Selon une étude réalisée en 2012 par le groupe Tax Justice Network et révélée par le site britannique The Guardian, l’évasion fiscale accumulée représenterait la richesse nationale annuelle des Etats-Unis et du Japon !

Mieux, elle ne manque pas de rappeler que les particuliers qui ont choisi de mettre leur argent dans des paradis fiscaux, dissimuleraient plus de 26.000 milliards d’euros au total. Soit, dix fois le PIB annuel de la France. Pourtant, la plupart des pays, et particulièrement les Etats européens, comptent sur les impôts pour combler leurs dettes. On comprend maintenant pour quelle raison, les sanctions à l’égard des évadés fiscaux se durcissent.

Ainsi donc, en plus d’être cachée, cette somme faramineuse coûte des milliards au fisc mondial. En effet, ils rapportent, chaque année, plus de 3 % à leurs propriétaires, soit une perte de 155 à 225 milliards d’euros annuel dans le monde. Ces chiffres ne prennent pas en compte l’optimisation fiscale.

Trop d’impôts ? Découvrez comment réduire vos impôts grâce à la loi Pinel. Evasion fiscale : combien perd la France?

Au fil des années, les chiffres gonflent. En 2012, l’argent dissimulé à l’étranger est évalué à 600 milliards d’euros par Antoine Peillon et qui a publié ces 600 milliards qui manquent à la France (Seuil). Cela coûterait au gouvernement, entre 60 et 80 milliards d’euros par an, en n’oubliant pas que le déficit de la France s’élève à 98 milliards d’euros (chiffre 2012). C’est pour dénoncer cela qu’OffshoreLeaks agit et a mis en place une liste de noms d’évadés fiscaux dans laquelle 130 Français apparaissent dont, apparemment, Jean-Jacques Augier, proche du président de la République.

En attendant la publication de cette liste, nous restons sur le qui-vive. Le cas des pays en voie de développement. Et oui, l’évasion fiscale ne concerne malheureusement pas seulement les pays riches. Les différentes institutions de statistiques mondiales chiffrent l’évasion fiscale dans les pays en voie de développement de 350 à 400 milliards de dollars.

Ce qui représente plus de deux fois le montant de l’aide publique au développement qui leur est accordée chaque année. Exemple, l’exploitation du cuivre en Zambie, profite à la multinationale suisse Glencore, grâce à un système d’évasion fiscale élaboré. Cette société ne laisserait aux zambiens que quelques miettes du profit en plus d’une pollution de l’air et des sous-sols inégalable sans scrupules !

En cette période de crise économique, ne faudrait-il pas que chaque citoyen remplisse ses devoirs et aident ainsi le pays à se relever ? Au lieu de cela, de plus en plus de personnes préfèrent creuser les caisses de l’Etat et, parfois même alors qu’ils appartiennent au gouvernement. A bon entendeur !

 

La Mafia s’intéresse Aux Migrants

Mais que personne ne s’y trompe : ce n’est pas par bonté d’âme que l’organisation criminelle se penche sur le sort des demandeurs d’asile mais pour profiter de la manne financière que représente leur entrée massive sur le territoire italien (181.000 en 2016).

« Le business, pas la misère de l’immigration », résume Valerio Cari, jeune volontaire de l’association catholique Misericordia qui gère depuis 18 ans Isola Capo Rizzuto (en Calabre), le plus grand centre d’accueil  d’Europe.

Le jeune homme n’est, lui, pas impliqué dans le scandale des 1.000 hommes et femmes affamées qui étaient concentrés derrière les barbelés du camp. Leonardo Sacco, un mafieux de ‘Ndrangheta calabraise, « gérait » les millions d’euros versés chaque année par l’Etat italien.

Selon les enquêteurs, Misericordia, un réseau de coopératives gérant de nombreuses œuvres sociales à travers l’Italie, aurait laissé le contrôle de la fourniture des repas à des associations liées au clan Arena. En mai, les carabiniers ont arrêté le principal responsable de la structure, Leonardo Sacco, membre du clan mafioso.

Cet homme de 35 ans gérait les dizaines de millions d’euros versés chaque année par l’Etat italien au centre d’accueil.

« Opération Johnny »

Le clan Arena fait partie de ces clans calabrais qui ne se contentent plus du trafic de drogue mais sont devenus habiles à exploiter toutes les ressources légales.

Leur méthode était simple : à Capo Rizzuto, ils économisaient sur la qualité des services rendus aux migrants. Exemple : ils ne nourrissaient que la moitié des présents.

Sur 500 personnes, ils étaient 250 à bénéficier d’un repas. Et quel repas !

« Les restes que d’habitude on donne aux cochons », s’exclame Nicola Gratteri, le magistrat de Catanzaro qui a supervisé l’opération.Haut du formulaire Baptisé « Opération Johnny », le coup de filet policier a déjà conduit sous les verrous 68 personnes, une bonne partie du clan Aréna, pour association criminelle, extorsion et fraude.

Mais pas seulement. Edoardo Scordio, le curé de l’église d’Isola Capo Rizzuto a, lui aussi, été arrêté sous les mêmes chefs d’accusation : les carabiniers ont trouvé à son domicile 200.000 euros qu’il avait perçus au titre d’une soi-disant « assistance spirituelle » offerte aux demandeurs d’asile. En dix ans, le prêtre aurait ainsi accumulé dans les 3 millions d’euros, en partie transférés en Suisse. Il a été aussitôt suspendu de ses fonctions par la conférence épiscopale. Vraisemblablement après l’intervention du pape François.

Mafia calabraise

L »Opération Johnny » a mis au jour le détournement d’au moins 30 millions d’euros par le clan Aréna. Un pactole lui ayant permis d’acquérir un joli patrimoine, aujourd’hui mis sous séquestre par les carabiniers : 46 appartements ; une résidence ; 4 villas ; 9 garages ; 6 magasins ; 15 entreprises agricoles ; 81 voitures et 6 embarcations.

De cette enquête, qui a duré deux ans, on retiendra que la seule vraie grande mafia opérant aujourd’hui dans la Péninsule est la ‘Ndrangheta calabraise (du grec « ndrangatos », qui veut dire « homme valeureux, homme courageux ») au détriment de la Cosa Nostra sicilienne qui a pratiquement disparu de l’horizon criminel.

L’organisation mafieuse calabraise est désormais classée par le FBI parmi « les trois mafias les plus dangereuses au monde ».

La ‘Ndrangheta a manifestement su diversifier ses activités criminelles, ajoutant au trafic de drogue une implication plus importante dans toutes les strates de la société légale.

Une présence lui permettant ainsi d’y exploiter systématiquement toutes les sources de profit.

Comme le disait déjà le juge Giovanni Falcone, assassiné il y a 25 ans, le 23 mai 1992, la mafia est passée des « illegitimate activities » aux « legitimate industries ». Avec un indéniable succès.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Fillon Président 2017 Réalismes ou folies?

Face à la souffrance, un sourire, un bisou, un regard tendre : « Cadeau ». Il faut éviter d’être le « Père Prodigue » de n’importe quelle Nation. La plus grande différence se trouve entre ceux qui « offrent » et ceux qui « prennent ». Unir les compétences demeurera la principale de toutes les forces.

Des concepts divers fleurissent de toutes parts. Certains parlent de belle colonie de vacance.

Les partis politiques se suppriment? A croire que les candidats vont le proposer?

Le tournant de la campagne, vaste plaisanterie, trois axes ; laissons la porte ouverte à ceux qui disent on veut ! Ce qui démontre, le mal fondé au lieu de dire : « Nous souhaitons que vous sachiez» Participer à cette pièce théâtrale. Alfred Jarry Ubu Roi. 210 minutes de présence, pour 17 pour présenter un programme. Avec trois bases à la clef : Impossible. Laissons la porte ouverte pour les amuse-gueules? A vous de décider, nous verrons, mais sans concret?    

A ne pas en douter, le réalisme de « Pierre Perret » doit le faire mourir de rires. Le souvenir des trois jours « de préparation du service militaire » refait surface vision de « diverses folies ».

Où est passé le fruit de la « culture » de la France ? Il existe pour ceux qui ne l’ont connu, voire la pléthore de « servants chevaliers » De souvenirs encore eux surgissant tour à tour.

« Le monde des infirmières et du corps médical »

« Blanche-Neige et les 7 nains », à ne pas en douter, sans la blanche les 7 nains n’auraient jamais grandi. Le temps passant surgit « Les 7 mercenaires ». Dans la foulée la toile « Les 12 Salopards ». De ces contes, films,, réels ou imaginaires, frappés nous voyons apparaitre : « Une Nuit sur le Mont Chauve ».

La dérive des noms d’oiseaux, sont là dans tous les sens. Vrai à l’époque « Les sondages » ne fleurissaient pas. Les quotas de côté la Bretagne, passant pas Rennes, étape à Toulon, etc.

Que les nourritures et les desserts, seraient délicieux. Si chacun fessait sa propre cuisine. Une évidence à la foire aux bestiaux, chaque animal se rendit en dehors de la parenthèse de « Mélenchon » vrai que le fumier reste prolifique. Les animaux en fange ne sentent pas le chocolat.

Il fallait s’en douter, on ne peut négocier avec un seul ! Nous tombons dans la marmelade de célèbre « Scène ». Où ceux qui prirent tour auprès de la table, firent bombance. Il suffit pour ceux qui y croient le nombre de surprises ? Non ! vous diront les croyants où se trouvent les refuges de « L’incroyance ».

Arrive la conception des diverses formes de « suicides ». Socrate où qu’il se trouve, doit –avoir des moyens de communiquer sa « Ciguë ».

Toutes ces belles phrases sous formes de « métaphores » nous feraient presque marcher au pas « Pardon Chef, j’ai glissé » ! Sur la fausse ouverture des drogues de base, le danger du « Cannabis » on peut comprendre la chute de Monsieur Hamon, avec son revenu universel, etc.

Pendant ce temps d’autres dirent : « Zut, nous ne pourrons avoir notre joint gratuitement, en plus de nos cancers de folies » Combien sont ceux qui savent où se trouve la base du cerveau conducteur des maux humanoïdes.

Le réel danger d’entrer en « Campagne Présidentielle » ce qui fait la richesse de certains trafiquants, permet à des scientifiques, de nous mettre le nez dans certaines formes de masochismes ! Une des premières marches qui conduisent à l’échafaud, comme le dictait le film d’Alfred Hitchcock, dans « Les 39 marches » ou pire « Les Diaboliques ».

Nous n’avons que l’embarras de divers programmes. En couvrant le réalisme, nous passons d’un extrême à l’autre, comme si chacun se regardait dans la claque de sa poche à défaut le miroir de son portable, pour constater la buée des missives envoyées.

Un principe de folies visibles, non perceptibles au fond des pensées l’un voit et l’autre perçoit.

Il suffit de les prendre les uns à la suite des autres : Soit les « 11 candidats ».

Tous souhaitent faire partie des deux derniers, car à défaut pas de podiums possibles. On parle dans les médias, de tirs, de percées, d’envolées, etc.

Faut-il, aller plus loin, pour comprendre que 577 candidatures aux législatives de tout un chacun se trouvent dans « starting-block. Alors que quart suffit ! » Difficile de croire que l’un d’entre eux, pourrait battre Usain Bold « La campagne de Russie » La folie d’un certain « Hitler » ne sont en aucun cas un détail de l’histoire..

Déductions : Etre capables de savoir qu’il n’y y aura qu’un seul vainqueur « Le 1er ».

Revenir à l’époque de « Périclès » Quels « foutoirs » disent « les jeunes » de France à diverses interrogations, ils ne souhaitent que : « Vivres en Paix » essayer de se sustenter sans devenir obèse, une famille, des amis, etc.

Actuellement contre vents et marées : 40% des électeurs n’ont pas fait leur choix. Une évidence à nouveau dans cinq ans, les français, les européens, reprendront « Le combat des Chefs » de plus belle. Durant une année, pas loin, la loi des partis prendra le pas, sur les malveillances, turpitudes tels que payer les jeunes pour aller à l’école ! Déjà débattu en 2012 !

« La Guyane » qui est une ile ? Hamon qui passe à La Réunion avec l’argent des votants du P.S. ! C’est bien la France? Oui même que le RMI se cultive !

À côté ? Oui, oui, s’y trouve « La Soufrière » ne surtout pas perdre de sens, que l’on passe de « Gossier » à Basse-Terre, essayez de retrouver « La Guadeloupe ».

Plus haut, ils partagent le même « Bar » la même « Table » dans les « Assemblées » les virulences, comme les virus, et les microbes se propagent à vitesse grand « V ».

La réalité, à savoir la vie, la démonstration est faite, certains vont tenter de faire croire que « L’herbe est bien plus verte Ailleurs » à ne pas en douter tout dépendra de la qualité de la terre. Sans omettre l’âge que nous avons !

Ne pas omettre, que le sol doit-être irrigué, attention, le paysan est indispensable, un coup pour rien, certains pensent « casser la baraque » alors que tous sont en campagne électorale.

Les folies gagnent chacun, ces bagarres pour un « Trône » non à Versailles, mais via L’Elysée.

Les guignols de l’info du monde, ont disparu de certains écrans dans toutes les langues, sauf les insultes à mots découverts, qu’y compris ? Les enfants de 5 ans les comprennent.

Question : Dites-vous voulez me dire, « c’est bien cela qu’il a voulu dire, bing la bouse fait tomber dans la maison ; mais avant dans les assiettes « !

En profondeur traces de manque de communications, de langages qui font que chacun choisit son Etat. Dans la mesure où « D’autres procèdent à des lavages de cerveaux gratuits »

Preuve faite « Douze Hommes en Colère » donnent par qui « Sonne le Glas », des résidus de « La Ligne Verte » pour les plus romantiques « Love Story » Chacun des candidats de leurs partisans, diront « Ne me Quitte Pas ». Avec Le temps ! Songes d’un instant.

Une autre entente la « Foule » ou « La Vie en Rose » entre deux il existe « La mer ».

Lorsque les médias du moins la majorité, confondent profits personnels et la différence entre l’intérêt collectif, il en va de même en ce qui concerne les candidats.

Il se dégage que par la force, personne ne peut gagner ! Ils sont pourtant nombreux à y être arrivés, par « fourberies » associées par dépit, aux sens des « mensonges ».

Quoi que chacun puisse en dire ou écrire, « le 7 mai 2017, nous aurons « un pseudo président » ce sera le choix de la majorité. Il serait utile, indispensable de lui demander :

Avez-vous lu « Le Petit Prince » ou croyez-vous au « Père-Noël » ?

Les rêves sont beaux et restant enfant du pays. En ce qui me concerne un mot retient tous mes espoirs : « Je vous aime » certains diront comment ?

Un mot me viendra : « Simplement ». Notre époque n’avance que sur un plan scientifique.

La « Stratosphère Humaine » elle recule. Il faut un Etat de droits, faisons valoir le réalisme de « l’équilibre humain ». Quand La Justice ne fonctionne pas ou mal, « elle » tue ».

La solution réside en une seule vision se battre pour l’humain. Faute de véritables combattants d’expériences la nuit ne succédera plus à la clarté du sourire de l’enfant au matin.

Toutes les expériences payent, il nous reste à faire le vrai bon choix. Impensable de construire une maison, un refuge et les habitants non choisi, dans le monde de l’ignorance.

Un seul candidat semble avoir choisi son 1er ministre ? Une victoire se propage à l’horizon ? L’expérience paie. Nous ne pourrons jamais avoir quoi que ce soit sans les moindres efforts de la raison. Celle que nous impose la réalité. Par la violence du déni nous finirons écumés.

Le monde ne se transformera qui si la main de l’homme appelée aux puissances de ce nous représentons, évitons de tomber en sombrant.

Un débat de plus ou de moins n’apportera plus rien à ce stade, l’éclair puissance 1000, que les analystes dits, tentent de vouloir faire entrer dans notre réflexion.

Ce dernier rempart demeure inviolable tel que, la désintégration des atomes provoque les pires irradiations à divers stades de toutes races humaines.

Nous avons vu, lu, commenté, ici et ailleurs, la volonté de refaire une terre noble. Le temps est surement passé, ou les instituteurs diront certains ne servent plus à grand-chose, tels les modes de soins qui nous murmure comme à l’oreille des chevaux : Vous vivrez plus de temps sans perdre la raison en buvant l’eau venu des sources. Les sorties de Madame Touraine, vivement que le gouvernement Hollande finisse.

Difficile de faire passer l’animal le chat, par le trou d’une aiguille, à ne pas médire, c’est au plus juste, ce que les puissances financières tentent de faire avaler.

Sachons avec le plus de justesse sentir et prendre nos souffrances en patience, plutôt que de n’avoir que cela à transmettre aux générations à venir. Que nous, ne verrons pas.

Le P.S mort par manque d’expérience, d’efficacité de Monsieur Hollande. Besoin de leçons pour constater : la valeur des générations à venir, se trouve dans les acquis de notre passé.

Peinez que cela, se passe en marchant, le parcours sera plus long de Spartes à Athènes.

Un regard dans un tout petit rétroviseur, nous aurons comme idéologie que notre principale puissance c’est nous qui l’avons. Le choix de chacun, démontrera les valeurs de demain.

Les choix sont tellement disparates que la majorité fuit ses responsabilités, dans le cadre d’accusations sans fondement.

Les valises sont plus lourdes à porter que de se prendre pour ce que nous ne sommes pas !

Le Panda

Patrick Juan

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)