La Catalogne Ne Tintera, Pas La Fin De l’Europe?

La fin de la meilleure défense, est un état de droit, rendue par la justice du peuple !

Il est plus prouvable de démontrer le vécu réel, car l’histoire laisse des traces indélébiles !

La tromperie sur l’Europe est le plus grand leurre moderne de 28 nations !

« J’accuse » qui ne pourrait en faire autant, nous avons été entrainé, dans une illusion à long terme.

A présent ce n’est plus La Grande Illusion : « C’est de gré ou de force ». Nous constatons que les mêmes causes produisent les mêmes effets ? A moins de réels conflits guerriers, l’Europe restera en l’état ? C’est bien à y regarder de plus proche ce que les politiques veulent par tous les moyens, nous faire croire, nous ne pouvons faire qu’une chose en l’instant, c’est de l’avaler en le constatant !

La France a rejeté le Traité de Lisbonne ? N’avons-nous pas été piégés par des décisions purulentes ? En 2008, doit-il se taire ? A dix jours du Congrès, aucun débat public sur les enjeux de ce traité n’a été lancé par les pouvoirs publics. Les grands médias, évoquent le sujet, se contentent de brefs gargarismes sur l’Europe grâce à un « mini-traité ». Les débats rendus possibles par une large mobilisation citoyenne en 2005 sont bien loin aujourd’hui. L’idée selon laquelle on pourrait refuser l’orientation libérale de la construction actuelle de l’Union européenne, ou être pour une Europe sociale, est totalement ignorée. Nos dirigeants l’ont compris, on ne peut faire confiance au peuple pour construire l’Europe qu’ils nous proposent ! Ils ont donc tout simplement décidé de nous bâillonner. (Extrait de l’analyse du Traité de Lisbonne).

L’Europe moderne est un leurre, plus grand que l’ensemble de la galaxie. C’est l’exemple flagrant que de tenter de faire valoir nos propres droits ; nous enfoncent juste encore un peu plus. Que cela touche « Le travail, L’agriculture, La santé, La famille, Les valeurs toutes confondues de ce que nous fumes, etc. ».

Il ne subsiste plus que l’ombre de ce que nous étions. Avons-nous des portes de sorties ? Il semble bien que non. « Fut un temps, le sens de la parole donnée, avait une valeur, de nos jours, la répartie de la Guerre des Boutons : « Si j’avais su, j’aurai pas venu » Les écrits se suivent, leurs majorités se ressemblent. Il serait surprenant que ce que la France a subi en 2005, l’Europe tombe par la seule position du faux départ de la Catalogne. Qui oserait penser cela ? A ne pas en douter bien des partis ; n’auraient plus besoin de livrer un ou des combats. La porte ouverte à l’inconnu ?

« Autres mouvements réfractaires en Europe coulés?»

Nous le constatons, par la chute des valeurs de l’Angleterre. La livre s’écroule. Le vote serait identique s’il se déroulait actuellement? A ne pas en douter qui ne possède pas la même réponse ? – Une évidence se dégage l’Europe fut créé pour éviter tout nouveau conflits à la sortie des guerres.

Robert Schuman, l’architecte de l’intégration européenne. L’homme d’État Robert Schuman, éminent juriste et ministre français des Affaires étrangères de 1948 à 1952, est considéré comme l’un des pères fondateurs de l’unification européenne. En collaboration avec Jean Monnet, il élabora le plan Schuman, qu’il présenta le 9 mai 1950. Cette date est désormais considérée comme celle de la naissance de la construction européenne. Le plan proposait de placer sous une autorité commune la production du charbon et de l’acier, essentielle à l’industrie de l’armement. Privés du contrôle de cette production, les pays n’avaient plus les moyens de faire la guerre. Tout cela est mort ! La réalité, la majorité des nations le vive 20 années plus tard. Une forme de sabordage de ses propres convictions démocratiques ?

Les principales banques qui se trouvaient à Barcelone, ont mutés leur siège via Alicante. Comme l’indique La Tribune. Les raisons sont multiples et diverses. Il est indéniable qu’en procédant de la sorte la 5éme banque d’Espagne, donne un sérieux coup de frein et épouse les théories de l’Europe.

Nous sommes donc bien dans une Europe Politico-Financières ! Les valeurs de l’homme sont mortes ? Il en est même de plus. En procédant de la sorte la Catalogne se trouve isolée?

Un référendum, nous en avons la démonstration. Les chefs de certains Etats les manipulent à leurs convenances. La Catalogne pose diverses questions. Tout comme la France s’est trouvé imposée une décision plus qu’importante sur L’Europe que les citoyens avaient rejetée. Pourquoi les Chefs d’Etats remplacent les décisions du peuple ? Sans en avoir le pouvoir. Comment en est-on arrivé là ?

Nous sommes au cœur, de luttes intestines indépendantes, pourquoi ? Les chefs d’Etats n’agissent plus sous un consensus démocratique ? Nous constatons qu’une fois élu, ils agissent en monarques absolus. Le président de la France, veut modifier la Constitution. Il n’en a pas les pouvoirs. Très proche de la logique, il va devoir faire avec ! En cas contraire il devrait passer par référendum. Ou dissoudre l’Assemblée Nationale. Quasi évident: « jamais il ne procédera de la sorte ». Moralité : Il établira avec son gouvernement des concessions minimes. Macron, déclare : La France est «irréformable» « Ingouvernable ». Le référendum est une décision de la compétence de l’Etat, pour se conformer à la légalité Constitutionnelle. Cela sur l’ensemble de l’Union Européenne. Pour le moins que l’on puisse dire, sur divers plans, le torchon fait plus que bruler entre Bruxelles et les nations qui refusent d’appliquer ses directives. Pas de loi venant uniquement de leur propre nation!

La Catalogne en Espagne, est le reflet d’une économie dont les puissants ne veulent plus ? Nous en avons l’exemple flagrant par la création de divers et multiples «Etats multinationales». Cette ambition, la masse des vrais Partis politiques, en parlent, mais les véritables décisions se prennent eu niveau du Parlement Européen. Là, le bas fait plus que blesser.

« Il s’avère impossible de faire s’attirer deux amants-aimants opposés ?»

Vous êtes arrivé : à former des couples qui ne s’entendent plus et qui ne communiquent plus !

C’est le divorce? – Substitution de légalité – Entre légalité et illégalité

Carles Puigdemont, a organisé un référendum le 1er octobre dernier. Pour donner son indépendance à la région catalane. Il déclare vainqueur « les séparatistes » de ce bras de fer. Vis-à-vis de la capitale de l’Espagne Madrid. De par les résultats de la voie des urnes illégales dans le cadre du droit espagnol et catalan. A juste titre, Madrid s’y oppose fermement, malgré les résultats, annoncés par « Les séparatistes ».

Bruxelles, fait savoir qu’une Catalogne indépendante, n’aurait nullement sa place au sein de l’Union européenne. Les « pseudos » autorités catalanes sont résolues à aller jusqu’au bout de leur victoire qui n’en demeure pas moins fictive ? Cela risque de donner lieu à une crise grave et créer un précédent en Europe. Sans oublier l’effet domino ! La Catalogne ne veut plus payer pour les autres. Une logique qui habite « les indépendantistes ».

«* Que se passerait-il sur le plan militaire si, le référendum du 1er octobre valide la sécession de la Catalogne? Le gouvernement espagnol y enverrait-il l’armée afin de rétablir l’ordre constitutionnel? En tout, en octobre 2012, des élus catalans indépendantistes avaient déjà évoqué cette hypothèse, rappelant, dans un courrier adressé à la Commission de Bruxelles, que « l’article 8 de la Constitution indique que les forces armées ‘ont pour mission de garantir la souveraineté et l’indépendance de l’Espagne’ ». Carles Puigdemont a récemment estimé qu’il serait « absolument indispensable » de doter la Catalogne de ses propres forces armées en cas de sécession, comme au XVIIe siècle, à l’époque de la « guerre des faucheurs ». (Sources : Traduit du Catalan !* » https://www.elindependiente.com/politica/2017/08/29/puigdemont-ve-absolutamente-indispensable-cataluna-tenga-ejercito/

Une Catalogne indépendante, exclue de l’UE, aurait en effet du mal à rejoindre l’Otan, étant donné que tout candidat à une adhésion doit obtenir l’aval de l’ensemble des Alliés pour faire partie de l’Alliance. Or, l’Espagne mettra son veto. Pour les catégories indépendantes, les songes auront été un doux rêve. Au réveil, ils auront gagné une maigre pitance. Le surcroit d’avantages n’avait-il pas un autre chemin que celui de la violence ?

Au prononcé d’une tentative, les forces de l’ordre de chaque nation, le démontre. La force financière des matraques possède plus de forces que le peuple désireux d’obtenir sa liberté d’indépendance.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Macron Brade La France? 1ere partie :

Que puis-je faire à la place où je me trouve, afin que les exigences de l’institution s’estompent ? De l’enfant aux adultes.

Je ne sais plus qui je suis, étant rejeté, à chacune de mes demandes. Quel que soit mon âge !

Il ne brade pas uniquement la France. Transforme la majorité des institutions. Dans son jeu de quilles, combien de citoyens trouveront une forme d’équilibre ?

Une quasi-certitude semble se dégager. Emmanuel Macron, ne sera surement pas candidat à la prochaine présidentielle. La raison est plus qu’évidente. Cela ne rapporte pas assez !

Sans oublier que les dégâts à remettre en ordre du quasi impossible?

Savoir qui est qui ! Pas loin de la moitié des français ignorent le nom du premier Ministre : Édouard Philippe. En l’instant il assure le SAV de son président point ! Et il se cherche afin de pouvoir peut-être savoir ce qu’il peut dire ou ne pas dire !

Nos écoles, hôpitaux, administrations, armées, retraités, couverture sociale, notre justice, notre sécurité : sont tous passés à la moulinette des réductions. A ce rythme, les acquis de longue date ; passent par l’ampleur des restrictions « Jupitériennes » Le droit au savoir, les valeurs agricoles, nos vignobles, nos terres, la liste serait tellement longue, que nous aurions besoin d’un nouveau Bottin. Il n’existe pas 36 formules, à priori seules 3 font face. Réduire la puissance du consortium européen.

Appliquer un quota qui fasse que nos entreprises soient la force de l’emploi en France, modifiant ainsi la Loi Travail par Ordonnances, donc par voie de conséquence surtout ne pas toucher aux retraites. Remettre Le Traité sur l’Europe au vote des électeurs de la France.

Indispensable de revoir Le Budget de la France. Rejeté par 70% des français. Deux tiers des Français trouvent le budget présenté par le gouvernement, plus qu’injuste. Ils ne sont pas fous ? Supprimer le prélèvement de la CSG au niveau des retraités. Ne pas confier à des sociétés privées le contrôle et la gestion des radars, sur les routes.

A ne pas en douter, il suffit de voir quelques points. Nous sommes en 2017, à l’époque des « Rois financiers ». Certains veulent nous ramener à « êtres leurs esclaves ». Faut-il que nous l’entendions de la même oreille? Nous sommes dans une décrépitude que nous n’avons jamais connue ni vécue. Comme, le dirait le croupier d’une table de roulette : « Rien ne va plus ». Les manifestations sont faites de briques et de brocs ! Rien ne colle, sauf les têtes dirigistes de l’Etat ?

Nos libertés, nos cultures, nos convictions, nos savoir-faire, vont finir par se trouver avec l’ensemble du patrimoine de la France, dans les girons de puissances étrangères. Il semble invraisemblable, de constater ces actes, puis de penser pouvoir rester une République. La force de la France se meurt, dans le manque de : Liberté – Egalité – Fraternité –

Alors ceux qui le peuvent nanti de leur nationalité française. Quittent le sol de la France. L’exode sonne, un certain glas ! Oui ces français ont pris comme décision de vivre hors de leur propre pays !

La France par des magouilles incroyables, venant tous azimuts ne possède plus que la Tour Eiffel. Puis encore le mot est fort, elle reçoit les grands événements d’autres nations ; en reflets publicitaires.

Que devient la France ? Un gouffre tel le Tonneau des Danaïdes !

La Chine – Le Japon – La Russie – Puis d’autres : investissent dans l’intérêt de leur nation.

La France vend, brade, solde, pratiquement ce qu’il a fallu des millénaires pour êtres ce que nous étions ; il y a encore quelques temps. France la réalité est présente en queue de peloton d’une Europe quasi moribonde. Les plus aisés sont les plus satisfaits de l’action du gouvernement, évident.

De ce qui se passe, il résulte, une analyse partielle du réel des nantis

L’un des 1er investisseurs en France – En Europe – En Occident est le Qatar, surtout en France

Le Qatar dispose d’un fonds d’investissement de 335 Mds$, qu’il a investi massivement en France. Le PSG, le Printemps, la chaîne TV BeIn Sports. La liste est loin d’être exhaustive ! Le petit émirat du Golfe est accusé de soutenir financièrement des organisations terroristes, dont l’Etat islamique, Al-Qaïda et les Frères musulmans, ainsi que de déstabiliser la région en soutenant des groupes terroristes liés à l’Iran. Le Qatar Investment Authority (QIA), a investi plus de 330 milliards d’euros dans le monde. La majorité en France. Ce pays a multiplié ses acquisitions. Dans le sport, les médias, l’hôtellerie de luxe, la distribution, etc. Sans oublier « Le Prix de l’Arc de Triomphe » Nous observons des affiches stipulant: « Qatar Prix de l’Arc de Triomphe ». Doha est le 1er actionnaire du groupe de médias Lagardère (13,03% du capital), le second du géant de l’hôtellerie Accor Hôtels (10,3%) derrière le chinois Jin Jiang International Holdings (12,5%).

Hôtels parisiens et sur la Côte d’Azur

Des investisseurs qataris détiennent : les hôtels parisiens Raffles (ex-Royal Monceau), Concorde Lafayette, Péninsule et l’hôtel du Louvre – le Martinez- le Carlton à Cannes- le Palais de la Méditerranée à Nice. Le Qatar possède des participations minoritaires dans de nombreuses grandes entreprises françaises, dont Total, Vinci, Veolia Environnement, LVMH – Vivendi. La société qatarie Mannai Corp contrôle 51% du capital de GFI Informatique. A l’étranger, l’émirat dispose notamment de parts dans la banque britannique Barclays et la suisse Crédit Suisse (supérieur à 5%).

Le Qatar se targue de plusieurs milliers de mètres carrés de locaux avenue des Champs-Élysées et près d’un quart de la Société fermière du casino municipal de Cannes. Il exploite le Majestic Barrière- le Gray d’Albion. L’émir du Qatar possède l’hôtel d’Evreux, sur la place Vendôme à Paris, et son frère détient l’hôtel Lambert, sur l’île Saint-Louis. L’émirat est partenaire de la Caisse des dépôts, dans un fonds d’investissement de 300 millions d’euros pour les PME françaises innovantes.

Non complétement satisfait de ces gâchis innommables, poursuivons ! L’État désire se prononcer pour formuler des interdictions administratives de manifester. A ce stade, nous revenons au XVIIe siècle.

Macron envisage d’avoir recours au référendum pour mener à bien sa réforme institutionnelle. Il semble qu’entre le fait d’envisager et la réalité « La gifle risque d’être magistrale »

L’Espagne, fait partie de l’Europe. La révolte qui tinte en Catalogne donne le son du devenir de la France sous peu.

Avoir réformé l’ISF en France : sème le malaise dans sa propre majorité.

Macron, veut représenter un basculement vers la dépolitisation du politique. A ce rythme, mes propos prennent plein sens. Procédant ainsi il ramènera la France sous la troisième République.

Un raz-de-marée de la misère : le président du Secours populaire, touché par les retraités qui demandent à manger ! Monsieur Macron : entendez-vous « Les Loups aux portes de Paris »?

Loi Travail : les routiers vont appuyer leurs actions. La suppression de leurs acquis de vrais scandales. Surtout ne pas augmenter le forfait hospitalier. Combien sont ceux qui ne pourront plus se soigner? Avec les nouvelles dotations aux régions comment vont-elles, pouvoir fonctionner, en 2018 ?

Les nouvelles pratiques scolaires?

Ayant reçu le courrier du Professeur Joyeux je ne pose qu’un extrait, la suite ici ! Va-t-on permettre de parler de masturbation infantile précoce à des enfants de maternelle, de décrire des positions de pénétration vaginale à des collégiens âgés de 12 ans, de leur expliquer encore à l’âge de 12 ans comment se pratique la sodomie et pourquoi les acteurs de films pornographiques éjaculent hors du vagin de leur partenaire ? Sans parler de certains textes prétendument littéraires, et étudiés en classe, qui décrivent en long en large et en travers des scènes de fellation. Quel est le sens véritable de tout cela ? Et surtout, quel en est le but ? Ce programme constitue une intrusion violente dans le développement affectif de l’enfant et du jeune et n’a rien à faire à l’Ecole. Il est pourtant obligatoire dans tous les établissements de l’Éducation nationale, qu’ils soient publics ou privés.

Il ne faut pas s’étonner si dans le monde un enfant sur quatre a subi des violences physiques, une fille sur cinq et un garçon sur treize des violences sexuelles, un enfant sur trois des violences psychologiques (Enquête Hillis citée par l’OMS 2016). Cela ne peut que s’accroître, augmenter les cas de pédophiles et d’incestes, déjà de plus en plus fréquents, fortement induits par les images pornographiques qui circulent partout et dont les jeunes sont saturés. Nous devons, ensemble, nous saisir de ce sujet. Il est une raison supplémentaire pour demander à la ministre de la Santé de revenir sur les 2 décisions de maintenir, ses positions, dans les écoles !

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Les Folies Deviennent Parfois Lucides

Certains considèrent le pouvoir équivalent à l’arrivisme.

Les conflits de la peur sont la solution, à leurs divers pouvoirs.

« La guerre n’est que la simple continuation de la politique par d’autres moyens. » Cette maxime de Clausewitz est devenue l’une des phrases les plus célèbres de notre temps.

Emmanuel Macron, aura ou pas les trois cinquième, nécessaire à une modification de la Constitution de la France ? A ne pas en douter, un réel camouflet que le « Jupitérien » vient d’occulter. Il attendait un bien meilleur résultat ; une forme de main mise sur l’ensemble des pouvoirs, dans certaines ombres. A ne pas se leurrer les grands électeurs ont optés pour une position réellement différente.

Il y eu « La folie des Grandeurs » vu en d’autres hospices. « Mille milliards » de dollars en jeu. Le fameux rôle d’Yves Montand, dans le transport de T.N.T. qui coûta la vie aux quatre amis-ennemis interprètes au départ dans l’union. Ne perdons pas le sens tyrannique de Clouzot durant le tournage à certains égards. Autrement dit « Le salaire de la peur » Surgit de l’ombre, la réalité de ce Monsieur « Le Président » De paroles, plus vrai que vrai ; chacun tente à sa manière de passer aux actes. Que de tricheries alors, ils forcent des unions lucratives.

Du réel à de l’intimidation ?

Des bombardiers américains ont survolé la mer du Japon, à l’est des côtes de la « Corée du Nord«  pour démontrer que Washington avait de nombreuses options militaires à sa disposition, a annoncé, le département américain de la Défense. Dossier apparemment bien structuré. Il vaut mieux effectivement être populaire, plutôt que responsable.  « Jamais au cours du XXIe siècle un chasseur ou un bombardier américain n’avait volé aussi loin au nord de la Zone démilitarisée. Soulignant ainsi le sérieux avec lequel nous prenons le comportement irresponsable« , de la Corée du Nord, a déclaré Dana White, porte-parole du Pentagone.

Il émerge masse de réalités, et nous passons à côtés de certaines lucidités. « Le combat des Chefs » pour ceux qui suivent les B.D. dont les instigateurs sont indéniablement Uderzo et Goscinny. A ne pas le vouloir, la température ne cesse de monter et de descendre. Un praticien pourrait dire peut-être : La musique commence à jouer sa partition.

À la recherche d’une stabilité, face à une incertitude de transgression, nous avons bien des contextes à tous vents pour les comprendre. Essayons d’analyser les diverses situations. La puissance que porte qui ? Evidemment les réseaux sociaux. Les informations y compris lorsque l’on ne fait rien de particulier pour se tenir au courant, nous les recevons avec plus ou moins de contrevérités.

Les générations de 1940 à environ 1995, sont persuadées de tenir le plein bon sens. Là commence le fondement utopique de ceux qui disent : « Je sais ». Un constat tombe, celui que la lucidité nous permet de survivre, de gré ou de force. En d’autres circonstances c’est la fin !

Il y a toutefois plusieurs raisons de se préoccuper. La poussée du parti d’extrême droite dans le cadre des élections en Allemagne. Même si le CDU arrive en tête. Il faudra à Madame Merkel tout son talent pour laisser son pays dans la lignée de ses quatre victoires successives.

Nous allons ou pas manquer de carburants, une citation légendaire dit : « Là où, il passe, l’herbe ne repousse plus » Presque à ne pas en douter, nous sommes entrainés dans le même chemin. Il reste que certains se posent, le même type, ou même, style, de questions.

L’essentiel s’en dégage. Savoir, connaitre la part de responsabilité de chacun.

Nous entendons, fortement le bruit des bottes. Le difficile, savoir d’où, partent les premiers pas.

Dans la majorité des jeux d’enfants, d’adultes, ils se pratiquent avec des dés, des pions, des cartes. Là, où le chemin devient réellement dangereux est d’admettre que de jouer avec des allumettes le risque de se bruler, reste bien plus fort que de tenir les rôles d’observateurs.

La compréhension peut valoir à double voire à triple, quadruple et même plus de sens. Depuis l’effondrement du IIIe Reich, l’extrême-droite, fait son entrée au parlement allemand, le Bundestag.

Les Allemands ont placé l’AfD, le parti d’extrême-droite, en troisième position des élections législatives. La CDU, le parti de la chancelière Angela Merkel, est arrivé en tête. Avec 33 % des suffrages, son score le plus bas depuis sa création en 1949.

Ronald Glaser La quarantaine, visage grêlé, est l’un des plus puissants artisans de cette entrée fracassante de « L’alternative pour l’Allemagne«  au parlement allemand.

La proportionnelle, grâce au mode de scrutin, démocratique : 94 députés d’extrême-droite vont pouvoir y développer leur euroscepticisme.

On ne veut pas porter le fardeau de la Grèce. Des pays d’Europe du Sud. On veut un contrôle des frontières, non une invasion de personnes qui nous utilisent. » dixit Ronald Glaser.

Angela Merkel et les autres partis disent ‘L’Islam fait partie de l’Allemagne’. L’AfD dit non. Au contraire. L’Islam ne fait pas partie de l’Allemagne. Nous sommes un pays chrétien. Point répète Ronald Glaser, membre du parti d’extrême droite.

À l’Université Libre de Berlin, le spécialiste du vote allemand Martin Klaush a vu progresser ces dernières années, ce jeune parti, né en 2013. La stratégie de l’AfD, c’est de provoquer avec un discours à la limite de l’acceptable. Ils ont mené une campagne anti-élites. Ils se sont posés en victimes. Normalement, en Allemagne, c’est un handicap de défendre des idées extrêmes et d’être divisés aussi, ce qu’ils sont. Les sondages sont montés lorsque l’AfD s’est positionné comme le seul parti opposé à la politique d’accueil des réfugiés. L’entrée au parlement ne représente qu’une étape. Certains de ses dirigeants n’hésitent pas à dire qu’en 2021, il faudra gouverner.

Il semble difficile, d’essayer de faire comprendre aux générations naissantes, les affres d’une Europe, d’une France, telles qu’elles existent et périclitent avec des fronderies qui sourdent en quasiment tous pays. La France par ses grands électeurs vient d’assumer un certain retour aux sources. De là, à penser que ce que chacun des surpuissants en Europe, en Occident, drainant en finances empêcheront ; la montée d’un nazisme est d’un domaine supérieur à la décadence.

La principale solution que l’Europe se doit d’assumer est le bon sens. Réduire le nombre de députés, de sénateurs, il n’y a pratiquement pas à en douter que dans le cas contraire, nous observerons l’affaissement du château de sable à la montée des marées.

La majorité des classes politiques, critiquent à torts ou raisons, certains propos de Jean Luc Mélenchon. La France Insoumise est-elle si loin de la réalité ? Alors que d’autres jouent avec des expressions sortis du contexte réel.

Certains peuples ont fait partir le nazisme, d’autres le font avancer.

L’appel au peuple et à toutes ses ramifications, sont des réalités que nul ne peut pouvoir contester.

Il est indéniable, que le passage en force, fait forcément marche arrière. Lorsque gouverner est trop difficile on part, ou il faut passer par la seule voie républicaine : Un ou dix référendums !

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Macron : Les Fous Les Vieux

Les psychiatres sont bien souvent plus fous que leurs clients.

Trop pleuré, les vieux servent à vider les rêves, d’une fin de vie de travail, du lit, au fauteuil. Pas CSG pour eux merci.

Lettre ouverte au président de la République française en dehors des dirigeants de l’Union Européenne. D’ailleurs frappés d’une folie si grande qu’ils ne regardent pas leur miroir Alerte !

A l’occasion de la journée mondiale de la santé mentale du 10 octobre 2017, les citoyens se donnent rendez-vous sur toutes les places de France derrière le slogan Touche pas à ma folie! N’hésitez pas à organiser et à placer votre événement sur la carte https://www.zeemaps.com/map?group=2649023

Van Gogh, Nerval, Nietzsche… saviez-vous que ces génies étaient aussi un peu zinzins ? Si vous veniez à vous inquiéter pour votre santé mentale, parcourez ces quelques lettres absolument délirantes pour vous rassurer. Écrites en crises, depuis un hôpital psychiatrique ou l’Himalaya ou bien encore juste après s’être coupé l’oreille (tiens tiens, mais qui est-ce ?) découvrez l’esprit complètement barge des plus grands artistes écrivains et politiques. Nous avons eu notre lot le président de la République en France était fou, ce n’est pas le seul !

Lettre d’Antonin Artaud à Madame Jean Dubuffet : « Je suis allé au Mexique faire cesser au sommet de la montagne à plus de cinq mille mètres certaines manœuvres christiques de magie blanche » Magie noire, envoûtements, sosies : découvrez ce qu’il se passe dans l’esprit complètement givré d’Antonin Artaud, qui gagne haut la main ce top ! On se croirait presque sous trip ! Suite

Au risque d’être accusé de favoritisme, je mets une fois de plus à la une un commentaire de notre amie Suzanne. Elle nous propose cette semaine, le diagnostic d’une de ses amis concernant un candidat à la présidentielle qui a le vent en poupe. Y a-t-il un psy dans la nation ? Difficile à décrire mais vu la masse de psychiatres plus que malades le rapport figurent ici en PDF . Cela fait froid pas uniquement dans le dos, pour ne pas confondre le droit, les maladies de tous styles contagieuses, les diverses folies.

Lors d’une grande discussion avec l’une de mes amies, elle aussi ayant travaillé dans le domaine de la santé, sur un de mes diagnostics, mis en ligne sur ce blog, celle-ci m’a proposé l’hypothèse ci-dessous, lui paraissant plus convaincante. J’avoue me poser des questions (je n’ai jamais eu ce type de patient à accompagner).

Je vous joints donc des bouts de découverte pêchés çà et là sur le web (j’ai tenté de regarder des sites connus pour leur sérieux) Le syndrome d’Asperger est une forme d’autisme sans déficience intellectuelle ni retard de langage.

Il fait partie des TSA (troubles du spectre autistique). C’est un désordre du développement d’origine neurobiologique qui concerne plus fréquemment les garçons que les filles et qui affecte essentiellement la manière dons les personnes communiquent et interagissent avec les autres.

En effet, ces personnes décodent avec difficulté les situations de la vie quotidienne.

Leur corps, leur cerveau et leurs cinq sens reçoivent les informations correctement, mais un défaut d’analyse empêche un traitement de ces données.

Il en résulte, pour la personne atteinte, une appréciation confuse de la vie et de l’environnement. Elle a donc besoin d’être guidée dans la complexité de la vie sociale.

Ce syndrome a été décrit pour la première fois en 1943 par le pédiatre viennois Hans Asperger puis remis en valeur par la psychiatre Lorna Wing en 1981. Il a enfin été reconnu officiellement en 1994 par le DSM IV manuel de diagnostic américain de l’association psychiatrique américaine. Hans ASPERGER surnommait ses patients «les petits professeurs »

Parmi les symptômes, on trouve des difficultés majeures pour l’interaction sociale et des comportements stéréotypés. Les personnes atteintes du syndrome d’Asperger ont de la peine à exprimer de l’empathie à l’égard des autres. À mesure qu’ils vieillissent, la situation s’empire.

Même s’ils peuvent réagir de façon appropriée face aux situations qui affectent les autres, ils ne peuvent cependant pas comprendre réellement pourquoi quelqu’un d’autre éprouverait de la peine. Cela peut être dû au fait qu’au cours de leur enfance, ces patients atteints du Syndrome d’Asperger jouaient sans doute de manière trop brutale et agressive avec leurs pairs, ou avaient l’habitude de dire des choses cruelles sans se rendre compte, que cela pourrait blesser l’autre personne.

Dans le cas du syndrome d’Asperger, le développement du langage n’est pas affecté, et la personne n’accuse pas de retard mental. À l’inverse, il arrive même que le quotient intellectuel soit plus élevé que pour la moyenne de la population. Manque de contact visuel avec les autres

Ceux qui souffrent du syndrome d’Asperger ont du mal à maintenir un contact visuel avec les autres, elles ne réalisent pas combien le contact visuel est important dans la communication sociale avec les personnes avec qui ils communiquent. Être « actif mais bizarre »

Les personnes atteintes du syndrome d’Asperger pourraient ne pas montrer d’autres signes extérieurs de cette maladie, mais leur comportement social est un élément clé.

Ce qui leur pèse le plus n’est pas tant le contact visuel que le contact physique. Regarder ou être regardée est beaucoup moins pénible que toucher ou être touché.

Le rituel français consistant à se faire la bise par exemple est une chose dont ils se passeraient volontiers ! Si ils le peuvent, ils choisissent sans hésitation un simple salut de la main. Souvent ils se sentent « extraterrestre »

A l’âge adulte pour les aider à s’intégrer au mieux au sein de notre société, un accompagnement par un référent est essentiel toute leur vie. Celui-ci peut les guider vers l’autonomie par des apprentissages et avoir un rôle de superviseur.

L’utilisation du «job-coaching » consiste à préparer le travailleur handicapé, techniquement et rationnellement : exemple : mise en situation, jeux de rôles, essais.

Les problèmes potentiels : rencontres lors des sorties, grosses dépenses.

Le référent pour adulte doit être très disponible : un trouble du comportement peut être très violent. Comme les personnes Asperger font preuve d’une grande naïveté et sont vulnérables, elles se font régulièrement manipuler ou inversement endoctrinent les autres jusqu’à ruptures.

Une personne atteinte du SA n’aime pas l’échec et va tout faire pour tenter de réussir tout ce qu’elle entreprend. Elle est donc persévérante. La seule chose qui ne colle pas est qu’ils seraient honnêtes.

Que pensez-vous d’élucubrations maximales ? Des coïncidences surprenantes, d’autant que vous pourrez, constater qu’il y a toujours un référent préféré à ses côtés, même à ses réunions de travail. De l’humour vache, très vache, nommant personne. A vous de découvrir de qui je veux parler. L’humour permet de relativiser bien des choses en cette période bien tristounette et grave.

Pour un ministère de la Santé Mentale

Un citoyen sur 5 est ou sera confronté dans sa vie à un problème de santé mentale et 2 millions de personnes souffrent en France de troubles psychiques sévères sans compter les maladies non-reconnues comme le burn-out.

Au deuxième rang des causes de handicap, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, les troubles de santé mentale pourraient occuper le premier rang à l’horizon 2020. Des millions de personnes

Les psychiatres sont bien souvent plus fous que leurs clients.

Trop pleuré, les vieux servent à vider les rêves, d’une fin de vie de travail, du lit, au fauteuil. Pas CSG pour eux merci.

Lettre ouverte au président de la République française en dehors des dirigeants de l’Union Européenne. D’ailleurs frappés d’une folie si grande qu’ils ne regardent pas leur miroir Alerte !

A l’occasion de la journée mondiale de la santé mentale du 10 octobre 2017, les citoyens se donnent rendez-vous sur toutes les places de France derrière le slogan Touche pas à ma folie!

N’hésitez pas à organiser et à placer votre événement sur la carte https://www.zeemaps.com/map?group=2649023

Van Gogh, Nerval, Nietzsche… saviez-vous que ces génies étaient aussi un peu zinzins ? Si vous veniez à vous inquiéter pour votre santé mentale, parcourez ces quelques lettres absolument délirantes pour vous rassurer. Écrites en crises, depuis un hôpital psychiatrique ou l’Himalaya ou bien encore juste après s’être coupé l’oreille (tiens tiens, mais qui est-ce ?) découvrez l’esprit complètement barge des plus grands artistes écrivains et politiques. Nous avons eu notre lot le président de la République en France était fou, ce n’est pas le seul !

Lettre d’Antonin Artaud à Madame Jean Dubuffet : « Je suis allé au Mexique faire cesser au sommet de la montagne à plus de cinq mille mètres certaines manœuvres christiques de magie blanche » Magie noire, envoûtements, sosies : découvrez ce qu’il se passe dans l’esprit complètement givré d’Antonin Artaud, qui gagne haut la main ce top ! On se croirait presque sous trip ! Suite

Au risque d’être accusé de favoritisme, je mets une fois de plus à la une un commentaire de notre amie Suzanne. Elle nous propose cette semaine, le diagnostic d’une de ses amis concernant un candidat à la présidentielle qui a le vent en poupe. Y a-t-il un psy dans la nation ? Difficile à décrire mais vu la masse de psychiatres plus que malades le rapport figurent ici en PDF . Cela fait froid pas uniquement dans le dos, pour ne pas confondre le droit, les maladies de tous styles contagieuses, les diverses folies.

Lors d’une grande discussion avec l’une de mes amies, elle aussi ayant travaillé dans le domaine de la santé, sur un de mes diagnostics, mis en ligne sur ce blog, celle-ci m’a proposé l’hypothèse ci-dessous, lui paraissant plus convaincante. J’avoue me poser des questions (je n’ai jamais eu ce type de patient à accompagner).

Je vous joints donc des bouts de découverte pêchés çà et là sur le web (j’ai tenté de regarder des sites connus pour leur sérieux) Le syndrome d’Asperger est une forme d’autisme sans déficience intellectuelle ni retard de langage.

Il fait partie des TSA (troubles du spectre autistique). C’est un désordre du développement d’origine neurobiologique qui concerne plus fréquemment les garçons que les filles et qui affecte essentiellement la manière dons les personnes communiquent et interagissent avec les autres.

En effet, ces personnes décodent avec difficulté les situations de la vie quotidienne.

Leur corps, leur cerveau et leurs cinq sens reçoivent les informations correctement, mais un défaut d’analyse empêche un traitement de ces données.

Il en résulte, pour la personne atteinte, une appréciation confuse de la vie et de l’environnement. Elle a donc besoin d’être guidée dans la complexité de la vie sociale.

Ce syndrome a été décrit pour la première fois en 1943 par le pédiatre viennois Hans Asperger puis remis en valeur par la psychiatre Lorna Wing en 1981. Il a enfin été reconnu officiellement en 1994 par le DSM IV manuel de diagnostic américain de l’association psychiatrique américaine. Hans ASPERGER surnommait ses patients «les petits professeurs »

Parmi les symptômes, on trouve des difficultés majeures pour l’interaction sociale et des comportements stéréotypés. Les personnes atteintes du syndrome d’Asperger ont de la peine à exprimer de l’empathie à l’égard des autres. À mesure qu’ils vieillissent, la situation s’empire.

Même s’ils peuvent réagir de façon appropriée face aux situations qui affectent les autres, ils ne peuvent cependant pas comprendre réellement pourquoi quelqu’un d’autre éprouverait de la peine. Cela peut être dû au fait qu’au cours de leur enfance, ces patients atteints du Syndrome d’Asperger jouaient sans doute de manière trop brutale et agressive avec leurs pairs, ou avaient l’habitude de dire des choses cruelles sans se rendre compte, que cela pourrait blesser l’autre personne.

Dans le cas du syndrome d’Asperger, le développement du langage n’est pas affecté, et la personne n’accuse pas de retard mental. À l’inverse, il arrive même que le quotient intellectuel soit plus élevé que pour la moyenne de la population. Manque de contact visuel avec les autres

Ceux qui souffrent du syndrome d’Asperger ont du mal à maintenir un contact visuel avec les autres, elles ne réalisent pas combien le contact visuel est important dans la communication sociale avec les personnes avec qui ils communiquent. Être « actif mais bizarre »

Les personnes atteintes du syndrome d’Asperger pourraient ne pas montrer d’autres signes extérieurs de cette maladie, mais leur comportement social est un élément clé.

Ce qui leur pèse le plus n’est pas tant le contact visuel que le contact physique. Regarder ou être regardée est beaucoup moins pénible que toucher ou être touché.

Le rituel français consistant à se faire la bise par exemple est une chose dont ils se passeraient volontiers ! Si ils le peuvent, ils choisissent sans hésitation un simple salut de la main. Souvent ils se sentent « extraterrestre »

A l’âge adulte pour les aider à s’intégrer au mieux au sein de notre société, un accompagnement par un référent est essentiel toute leur vie. Celui-ci peut les guider vers l’autonomie par des apprentissages et avoir un rôle de superviseur.

L’utilisation du «job-coaching » consiste à préparer le travailleur handicapé, techniquement et rationnellement : exemple : mise en situation, jeux de rôles, essais.

Les problèmes potentiels : rencontres lors des sorties, grosses dépenses.

Le référent pour adulte doit être très disponible : un trouble du comportement peut être très violent. Comme les personnes Asperger font preuve d’une grande naïveté et sont vulnérables, elles se font régulièrement manipuler ou inversement endoctrinent les autres jusqu’à ruptures.

Une personne atteinte du SA n’aime pas l’échec et va tout faire pour tenter de réussir tout ce qu’elle entreprend. Elle est donc persévérante. La seule chose qui ne colle pas est qu’ils seraient honnêtes.

Que pensez-vous d’élucubrations maximales ? Des coïncidences surprenantes, d’autant que vous pourrez, constater qu’il y a toujours un référent préféré à ses côtés, même à ses réunions de travail. De l’humour vache, très vache, nommant personne. A vous de découvrir de qui je veux parler. L’humour permet de relativiser bien des choses en cette période bien tristounette et grave.

Pour un ministère de la Santé Mentale

Un citoyen sur 5 est ou sera confronté dans sa vie à un problème de santé mentale et 2 millions de personnes souffrent en France de troubles psychiques sévères sans compter les maladies non-reconnues comme le burn-out.

Au deuxième rang des causes de handicap, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, les troubles de santé mentale pourraient occuper le premier rang à l’horizon 2020. Des millions de personnes concernées, mais de quoi parle-t-on ?

Troubles du sommeil, stress, souffrance au travail, addictions, dépression, nous sommes tous concernés par la santé mentale. Derrière ces problèmes qui semblent relever de difficultés individuelles, souvent contenues en famille et invisibilités voire stigmatisées à l’échelle sociale, une réponse politique de grande ampleur est souhaitable.

La santé mentale de nos-concitoyens n’est pas qu’un problème, le bien-être de chacun est à l’inverse une condition préalable d’une société harmonieuse et apaisée. Le sujet va bien au-delà du sanitaire. Les familles, les acteurs de terrain, savent bien que cela relève aussi de l’organisation de la société, des politiques de logement, d’éducation, du pénal.

La création d’un ministère de la santé mentale serait un signe fort.

Répondre à cet enjeu, le ministère pourrait articuler l’éducation, la prévention, la participation citoyenne, l’emploi accompagné des personnes en situation de handicap psychique impulser la recherche.

  • Les bons réflexes en santé mentale peuvent s’acquérir à l’école, une instruction au bien-être mental peut être aussi bénéfique que l’instruction civique dans un lieu comme l’école qui peut véhiculer des souffrances.
  • Mettre l’accent sur la prévention : du suicide, des décompensations psychiatriques, du burn-out et de la souffrance au travail.
  • Inclure les personnes concernées, leurs proches par des dispositifs de participation citoyenne à l’image des conseils locaux de santé mentale.
  • Assurer la coordination de l’emploi accompagné pour les personnes en situation de handicap psychique leur permettant d’accéder au monde professionnel.
  • Impulser la recherche, l’innovation en santé mentale avec notamment les personnes directement concernées.
  • Les troubles de santé mentale en quelques chiffres :

 

  • Les acteurs de la santé mentale sont unanimes, la psychiatrie française est en souffrance, face à la recrudescence des pratiques de contention et d’isolement, mieux vaut parfois éviter de se retrouver à l’hôpital. Face à cela, l’usage des médicaments n’a jamais autant prospéré notamment les antidépresseurs, participant aux déficits de la sécurité sociale. La maladie mentale, en tant que telle, n’est pas une fatalité. Les expériences françaises comme Saint-Alban ont montré que ces maladies se soignent, on peut se rétablir voire en guérir pour mener une vie pleine au sein de la société.
  • 20 % des handicaps sont liés à des troubles psychiques.
  • 12 000 morts par suicide par an, soit un mort toutes les 40 minutes.
  • 1 % de la population française souffre de schizophrénie.
  • 1 % de la population française souffre de troubles bipolaires.
  • 350 000 à 600 000 autistes en France.
  • 13,1 milliards d’euros par an soit 8 % des dépenses de soins et de biens médicaux.
  • 1er poste de dépense hospitalière.
  • 1ère cause d’invalidité.
  • 2nd motif d’arrêt de travail.
  • Seulement 2 % de la part de l’investissement total en santé.Dans la mesure ou tout ou partie de mes suggestions à sources diverses trouvent place dans le quotidien la Constitution ne serait plus un leurre plus profond que les profondeurs non sondés en certains océan
  • Il ne sera pratiquement plus question de terrorismes tous azimuts sans fondement applicables par négligences en apparences involontaires, alors qu’elles continueraient à se marchander.
  • Nous vous sollicitons, monsieur le Président de la République française, pour la création d’un ministère de la Santé Mentale afin de répondre de manière inédite et ambitieuse à cet enjeu d’aujourd’hui et de demain.
  • Le Panda

 

  • Patrick Juan
  •  
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Scandales Neymar Monte Macron Descend

Le ballon roule à prix d’or, les APL fondent pires que le soleil brula Icare !

Pourquoi ne pas taxer tous transferts de sports juste 2% pour les Resto du Cœur !

Le transfert de Neymar est un superbe coup pour le PSG. Mais c’est aussi un incroyable investissement financier, symbolisé par cette clause libératoire de 222 millions d’euros. 

Évidemment un record dans le monde du football. Payer la clause libératoire de Neymar afin de permettre «le transfert du siècle», les dirigeants du PSG vont faire exploser les compteurs.

A ce jour, le record était détenu par le Français Paul Pogba avec son arrivée à Manchester United en provenance de la Juventus pour pas moins de la somme de 110 millions d’euros. 

Concernant le versant financier du transfert, les détails sont pour l’instant confidentiels.

Le salaire du joueur est estimé à 30 millions d’euros net par an. L’agent du joueur Wagner Ribeiro a simplement assuré que le Paris Saint-Germain allait régler la clause du Brésilien, qui permet de racheter son contrat avec le FC Barcelone. Passage obligé comme a pris soin de le rappeler le club catalan. Pas de souci pour le clan Neymar : Nous allons payer la clause.

A partir du moment où Neymar m’a donné le feu vert, le 1er août, je suis allé à Paris et j’en ai ramené une proposition du PSG pour payer la clause, ce qui sera fait dans les prochaines heures», a assuré Wagner Ribeiro. Découvrons à quoi cette somme astronomique correspond.

Les réalités des dessous de table. Le club PSG a réfléchi à plusieurs montages financiers extrêmement complexes pour payer la clause de départ de 222 M€ de Neymar à Barcelone.

Mercredi, Neymar était bien présent au centre d’entraînement du FC Barcelone.

L’attaquant brésilien n’est pas venu pour jouer mais pour dire au-revoir à ses coéquipiers.

Après 42 minutes précisément passées à la Ciutat Esportiva, le joueur a plié les gaules.

Destination, Paris où il devrait s’engager contre une somme record de 222 M€.

Enveloppe sans timbre qui effacera des tablettes la transaction jusqu’alors de référence de Paul Pogba l’été dernier à Manchester United.

Les avocats fiscalistes du PSG ont retourné dans tous les sens le problème du paiement de la clause de départ du Sud-Américain car le club parisien ne peut pas inonder le marché des transferts sans limite.

L’UEFA et le fair-play financier veillent au respect d’une règle d’or avec un principe simple: on ne peut dépenser plus d’argent qu’on en gagne. Premier montage très cher évalué entre 350 et 400 M€.

Si le Paris SG décidait de financer l’opération de sa poche, il devra rajouter aux 222 M€ de la clause de départ l’équivalent de 40% de cette somme au fisc espagnol soit 88 millions, une prime à la signature et le paiement de commissions aux intermédiaires «C’est une opération qui couterait entre 350 et 400 M€», analyse Thierry Granturco, avocat spécialisé dans le droit du sport.

Ce montage trafic, s’il n’est pas validé, exposerait le club parisien à une sanction de l’UEFA pouvant aller jusqu’à l’exclusion des coupes européennes.

Montage est atypique mais juridiquement il n’est pas si exotique que cela !

Le PSG a aussi planché sur une opération très subtile pour s’affranchir des contraintes du fair-play et de certaines taxes.

Le quotidien catalan Sport a même qualifié ce montage «d’œuvre d’art».

Le Qatar, propriétaire du PSG, a eu l’idée de proposer à Neymar un contrat via un fonds d’investissement qatari. Procédé qui change tout ou presque.

Neymar bénéficierait d’un contrat de prestation de service avec le Qatar pour vendre son droit à l’image. On s’oriente vers un montage atypique mais juridiquement pas si exotique que cela, explique l’avocat.

Passant par une tierce partie, le PSG économisera beaucoup d’argent !

Le Brésilien deviendra : Ambassadeur de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar contre une somme colossale de plusieurs centaines de millions d’euros.

Avec cet argent, l’attaquant paiera lui-même sa clause libératoire de 222 M€ en évitant les charges dues au fisc espagnol évoquées un peu plus haut, empochera au passage l’équivalent d’une prime de signature et rétribuera des intermédiaires après s’être engagé avec le PSG en tant que joueur libre.

Dans une opération où le PSG aurait avancé la somme à Neymar pour qu’il paie sa clause lui-même, le club aurait eu à payer des charges sur ce que le fisc français aurait pu considérer comme une avance sur salaire.

N’étant plus du tout sur le territoire français. Ce montage avec une tierce partie échappera donc à toute imposition sociale et fiscale française, précise Thierry Granturco.

Le FC Barcelone furieux

Opération diabolique qui a provoqué la colère du FC Barcelone.

Dans un communiqué, les Catalans n’ont d’ailleurs pas mentionné une seule fois le club français en annonçant qu’ils prenaient acte de la décision de Neymar de quitter le club en s’acquittant de sa clause de départ. Ils ont déjà fait savoir qu’ils allaient jouer de tout leur poids auprès du fair-play financier pour dénoncer cette dépense pharaonique qu’ils estiment déguisée.

Car au final, le PSG recruterait Neymar sans avoir eu à dépenser un seul euro de sa poche et sans être entré non plus en négociations avec le Barça!

Le joueur a tout géré, seul. Les vice-champions de France n’auraient plus qu’à assurer le salaire du joueur, estimé à 30 millions d’euros net par an. Une broutille dans un océan de liquidités.

Sources diverses revues sportives et Le Panda

La honte du siècle : Il faudrait travailler sur la base du SMIC durant 16099 années pour atteindre non seulement un tel salaire, mais aussi un transfert qu’aucune décence humaine ne peut trouver comme convenance. L’arrivée de Neymar au PSG va-t-elle virer à la crise diplomatique ? Dans un communiqué publié jeudi 3 août, la Ligue de football professionnel, qui organise le championnat de France de Ligue 1, demande à son homologue espagnole de ne pas bloquer le transfert du prodige brésilien. 

La Ligue espagnole empêche pour le moment le transfert. Plus tôt dans l’après-midi, la Ligue de football professionnel espagnole a annoncé avoir rejeté le paiement de la clause libératoire du contrat du Brésilien Neymar avec le Barça, du montant de 222 millions d’euros.

Neymar a fait ses adieux au vestiaire barcelonais. Neymar a annoncé son départ à ses coéquipiers, mercredi matin. « Il est venu s’entraîner comme prévu et a communiqué à ses coéquipiers qu’il s’en allait », a expliqué un porte-parole du club. « L’entraîneur Ernesto Valverde lui a donné l’autorisation de ne pas s’entraîner et d’aller s’occuper de son avenir. »

Un transfert presque officialisé sur les réseaux sociaux. Lionel Messi lui a adressé un message sur Instagram : « Ça a été un plaisir énorme de passer ces années avec toi, ‘amigo’ @neymarjr. Je te souhaite beaucoup de chance dans cette nouvelle étape de ta vie. A la revoyure. » Neymar lui a répondu : « Merci mon frère. Tu me manqueras, mec ! »

A ne pas en douter c’est la meilleure façon d’empêcher l’ex premier ministre de la France de retourner voir jouer le Barca contre le PSG aux frais de l’Etat français.

Sans omettre que c’est indéniablement la meilleure façon et manière de dégouter les jeunes et moins jeunes de jouer au ballon rond pour une tenue de sports. Puis ne pas omettre que cela va faire surement parler lors de coupe du monde au Qatar.

Durant ce temps les sportifs montent à l’or et notre Président de la République est en baisse permanents à 39% et Neymar escalade Paris à 100 fois plus, car le coût global se chiffrera à plus de 400 millions d’euros. Victoire Neymar a signé au PSG Macron la France le tombe dans le vide.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Scandales : Pour Ou Contre la P M A

L’enfant d’un autre une richesse, une fausse pauvreté bien commue Le Panda

Le souvenir de mon vieux est l’amour le plus puissant que l’on porte à la vie de son enfant et aux autres Le Panda  

Ecrits qui font l’objet d’un vécu réel, en ma qualité de Panda j’ai toujours fait passer l’avenir de l’enfant avant celui des adultes. Une force de vie qui décuple, mes capacités et parfois m’a permis de retourner en leurs faveurs des situations inadmissibles. Allant en quatre circonstances à sauver leur vie. Par respect je tairai leur identité, mais ils vivent. En premier divers témoignages qui peuvent sembler poignant, que nenni, les plus grands scandales du siècle. Un leurre le mot est faible : la liberté de la femme, de l’homme semble en apparence un acquit ce sont ni plus ni moins que l’assassinat des enfants à venir pour strictement la modification des mœurs qui nous noient. Le pour et le contre réel débat de vie.

Le Comité consultatif national d’éthique CCNE a rendu, mardi 27 juin, un avis très attendu à propos de l’ouverture de la procréation médicalement assistée PMA à toutes les femmes. La PMA, qui désigne l’ensemble des techniques médicales destinées à aider les couples infertiles à avoir un enfant, telles que la fécondation in vitro ou le don de sperme, est aujourd’hui interdite en France aux mères célibataires et aux couples lesbiens. Dans son avis, le CCNE s’est prononcé en faveur de l’ouverture de la PMA à toutes les femmes, quelle que soit leur situation personnelle. Il estime que cette assistance « peut se concevoir pour pallier une souffrance induite par une infécondité résultant d’orientations personnelles ». Anne-Laure, Julie et Albane, ainsi qu’Isabelle n’ont pas attendu que la législation évolue en France pour faire des enfants. Leur désir d’être mère, leur parcours d’embûches, les joies qui ont suivi.

Anne-Laure, partie seule en Espagne

De l’endométriose, trois échecs de fécondation in vitro en France. Un divorce, un désir d’enfant à gérer en célibataire, les années qui passent : voilà qui pousse Anne-Laure, 37 ans. À l’aventure de la PMA, seule et à l’étranger. « Après ma rupture, je me suis dit que si je voulais un enfant, il fallait que je retrouve un mec, que la relation soit suffisamment sérieuse pour qu’on aborde le sujet et que je lui impose ce parcours de PMA. Je n’avais pas envie de me mettre la pression. Cette envie d’enfant, c’était mon envie. Pressée à cause de mon âge ».

Temps de réflexion, elle saute le pas de la maternité en célibataire. Décision difficile, payante : depuis quatre mois, Anne-Laure est maman d’une petite Pauline. Y parvenir, Anne-Laure se plonge sur internet. « J’ai tapé « avoir un enfant toute seule, sur Google ». Forums articles de magazines féminins, elle « découvre un monde », ubuesques, témoignages. Un spécialiste de la reproduction l’aide à déterminer le pays. Les taux de réussite, établissements de santé, l’identité du donneur. Choisit l’Espagne pour une FIV avec don de sperme. Pays qui lui apparaissait le plus expérimenté. Le taux de réussite semblait le plus haut.

Anne-Laure

Elle appelle la clinique IVI Barcelone, spécialisée médecine de la reproduction. Deux mois plus tard, elle, en solo, un premier rendez-vous de trois heures. « Tout est prévu pour la clientèle étrangère. Reçue par un médecin français, pratique quand on n’est pas anglophone. J’avais tous mes examens. J’ai signé pas mal de papiers je donnais accord. Tout s’est enclenché. »

Anne-Laure débute la stimulation ovarienne. Acheter le produit à s’injecter tous les jours, payer les prises de sang, les échographies de suivi, les billets d’avion, la chambre d’hôtel. Elle débourse 8 000 euros, dont 1 500 de produits, somme qu’elle réunit par la vente de son appartement. «Je suis tombée sur une pharmacienne qui a accepté de me donner les produits alors que je ne pouvais pas encore payer » « Moi, j’ai pu payer, mais je pense à toutes ces femmes qui se retrouvent dans un désarroi total car elles ne peuvent pas se le permettre »

Décidée « aller jusqu’au bout », tombe enceinte un cycle de stimulation. Ponction d’ovocytes, un transfert : deux embryons. En France sa grossesse suivie, comme n’importe quelle femme. Une fois enceinte, on ne demande pas qui est le père ! Prise dans le système médical français.

Anne-Laure

Quatre mois après son accouchement, Anne-Laure jette un regard apaisé sur son parcours. « J’étais très entourée par mes amis, ma famille. Son employeur facilite quand j’ai dû partir 10 jours. Je ne me suis jamais sentie aussi forte ». Les interrogations: « Ce n’est pas normal de devoir se tourner vers l’étranger. Pourquoi les couples auraient le droit et pas les personnes seules ? En France, on est en retard. Horrible de se retrouver avec cette envie d’enfant, réalisé que c’est trop tard. Quand on a ce désir, on fait tout pour trouver une solution. »

Julie et Albane, un bébé en Belgique

Elles se marient, pas de faire un bébé. Julie, 29 ans, Albane, 42 ans. « Commence à en parler assez tôt, au bout de trois ans » de relation. « On n’était peut-être pas tout à fait prêtes à ce moment-là, les longs délais d’attente nous laissaient le temps de nous préparer », raconte Julie. 2014, le couple, vit à Lyon, contacte un hôpital public de Bruxelles, qui leur annonce « 12 à 18 mois d’attente ». Leur dossier complété envoyé, Julie et Albane. Fin 2015, nous avons reçu un mail dans lequel on nous demandait d’abord si notre projet était toujours d’actualité.

Les premiers allers-retours belges. « Quatre rendez-vous, des gynécologues des psychologues, avant de savoir si l’hôpital acceptait notre dossier ». En Belgique, le couple de lesbiennes suit le processus des couples hétérosexuels infertiles. « Plutôt rassurant encourageant, pousse à se poser des questions ». Leur dossier progresse, Julie, portera l’enfant, doit également être suivie en France. Elle se tourne spontanément vers sa gynécologue, qui lui dit « tout de suite qu’elle désapprouve que les couples homos fassent des enfants », déplore la jeune femme.

Je me suis vraiment sentie hors-la-loi, criminelle : Julie

Le médecin traitant du couple oriente Julie et Albane vers une autre spécialiste. « Elle était d’accord pour me suivre, ne prenant pas la carte vitale ‘pas de remboursement’. » En cause : une circulaire de 2013, qui rappelle les sanctions encourues par les médecins qui aident les couples homosexuels à avoir des enfants, et abrogée depuis. Espérer un remboursement de la Sécurité sociale, sans exposer le médecin spécialiste, un casse-tête. « Elle m’a prescrit les examens de fertilité, le suivi de l’ovulation exemple, n’était pas remboursé » Julie. « Il est tout de même arrivé qu’elle me donne certains médicaments qu’elle ne pouvait prescrire ». Le médecin traitant, se sait « moins surveillé que les gynécos », prend le relais prescrit certains actes. 

Julie mise sur l’alignement des planètes planning souple. « Repérer le moment de l’ovulation, s’assurer que l’hôpital ait bien reçu les paillettes de sperme. Prendre immédiatement le train », qui se sait « chanceuse » d’avoir un patron compréhensif un métier qui lui permet ces quelques journées d’absence. Quand ces éléments sont réunis, des événements plus grands que le désir d’enfant du couple. En 2016, « j’étais dans le train, impatiente d’aller à Bruxelles pour la première tentative d’insémination, quand les attentats ont frappé, dans le métro à l’aéroport. Mon train s’est arrêté à Lille, j’étais prête à louer une voiture pour poursuivre ma route, mais l’hôpital m’a dit que c’était inutile, ils recevaient trop de blessés ». Système un peu hypocrite, une fois l’insémination faite en Belgique, tout se passe ici, comme n’importe quelle grossesse.

Julie

Julie et Albane tentent trois vrais essais. Chacun coût moyen 800 euros, avec les billets de train. Pour ça qu’on a choisi la Belgique un hôpital public ». Le troisième fonctionne. Grossesse suivie par un maïeuticien, en France, une petite fille est née, en France, le 13 mars 2017.

« La PMA ouverte à toutes les femmes, serait plus facile pratique », pour trouver des médecins pour notre entourage. « Nous donnerait une légitimité ». Le mariage pour tous, favorise les couples homos, montre que c’est parfaitement normal. Si la PMA leur est ouverte en France, Julie et Albane feront peut-être un second enfant, recommencé de la même façon le stress, l’attentat de Bruxelles. Etape, indispensable, « le mariage, dans les prochains jours, pour qu’Albane adopte notre bébé ». Julie Albane les plus heureuses du monde.

Isabelle et son mari, un don d’ovocytes en Grèce

« Ça faisait longtemps que j’avais envie d’avoir un enfant mais pas envie de faire un bébé toute seule ». Isabelle Kerrien. A 39 ans, elle rencontre celui qui deviendra son mari. En 2006, la jeune mariée décide d’arrêter la pilule contraceptive : « J’étais sûre que ça allait vite arriver. » Après plusieurs essais une batterie de tests médicaux, le verdict tombe : Isabelle est atteinte de ménopause précoce. Elle enchaîne les traitements hormonaux, sans succès.« Dans la salle d’attente du médecin, alors que je me disais que j’allais abandonner, je suis tombée totalement par hasard sur un article du Point, à propos du don d’ovocytes. La toute première fois que j’en entendais parler. » Le gynécologue explique qu’il reste que deux options : l’adoption ou le don d’ovocytes. Isabelle et son mari rentrent chez eux, ils épluchent des sites web pour se renseigner sur cette pratique, méconnue dans l’Hexagone. « J’aurais fait une PMA en France, vu les délais, trop vieille. Une de mes amies a attendu sept ans pour que sa aboutisse !

Isabelle

A 39 ans, elle ne peut attendre. Le dispositif nécessite en effet des donneuses loin d’être assez nombreuses en France : rémunération. Multiples conditions doivent être réunies pour donner ses ovocytes, « probablement pour éviter l’effet catalogue marchandisation reproché aux Etats-Unis ». En 2014, elles étaient ainsi 500 donneuses pour près de 1 000 demandes en France. Isabelle son mari décident, par l’association L’Enfant de l’espoir, en Grèce, « toutes les démarches sont simples plus rapides ». Essai de fécondation in vitro en 2008, à Thessalonique « La clinique était très bien, les infirmières adorables et rassurantes ». Elle rentre en France, perd le bébé après trois mois. Très dur. On a continué. 2010, trois essais, 15 000 euros de frais médicaux, billets d’avion chambres d’hôtel, le couple fait une dernière tentative. Cette fois, deux embryons sont accrochés. Les jumelles Emilie et Caroline ont aujourd’hui 6 ans et demi. Pour Isabelle, la différence entre la PMA en France ou en Grèce dans le regard de la société sur la pratique. En France, La Manif pour tous a diabolisé la PMA. ‘Un bébé à tout prix’. Grèce, pays religieux, donner ses ovocytes, donner son sang ses organes. C’est altruiste tout simplement.

Isabelle

Depuis la naissance des jumelles, le couple s’engage pour faire connaître cette option et témoigne pour rassurer les futurs parents. Pour Isabelle, même si ces démarches sont « un parcours du combattant, un raz-de-marée émotionnel », il faut être persévérant. « Quand je regarde nos filles, c’est comme si toutes ces difficultés n’avaient jamais exister », conclut-elle.

Autres visions et concepts

Directement concernée, la première génération d’enfants issus de don de gamète anonyme estime avoir voix au chapitre. Le débat sur la PMA pour toutes les femmes ne pourra pas faire l’économie de la question sur l’accès aux origines. Depuis le milieu des années 2000, la première génération d’enfants issus de don de gamète anonyme cherche à se faire entendre. Directement concernés par le débat sur la PMA, une technique de procréation dont ils sont issus, ils estiment avoir voix au chapitre.

Témoignages PMA : le malaise d’enfants nés d’un don

La première génération d’enfants issus du don de gamète anonyme veut faire entendre sa voix.

«Nous sommes une génération d’abandonnés, orphelins de nos origines». À l’heure où la procréation médicalement assistée revient sur le devant de la scène médiatique. La première génération d’enfants issus d’un don de gamète anonyme veut faire entendre sa voix. «Nous avons un recul de plus de 40 ans sur ces techniques. L’ouverture de l’assistance médicale à la procréation implique au préalable le devoir impérieux de prendre en compte notre expérience, celle des parents et des donneurs», scandent les membres de l’association Procréation médicalement anonyme PMA qui militent pour l’accès aux origines. Débat complexe, où se font entendre des partisans de l’anonymat. «À 12 ans, j’ai commencé à avoir des doutes. J’avais du mal à trouver les ressemblances avec mon père. Lors d’une promenade au bord de l’eau, il m’a confié qu’il n’était pas la personne qui m’avait fait. J’ai sauté dans ses bras. Choc,soulagement. Avant j’imaginais un viol, une adoption», confie Clément Roussial. Âgé de 23 ans, il étudie le droit des libertés fondamentales, «influencé par mon histoire personnelle, motivé par une sensation d’injustice», reconnaît cet homme né grâce à une insémination artificielle avec donneur anonyme. «À l’époque, cette révélation n’a pas changé nos relations. Un père, c’est celui qui se lève pour vous tous les matins, celui qui vous apprend à pêcher», explique Clément, avant d’évoquer la face plus sombre de son histoire, à l’adolescence. «Je me suis mis à la recherche de mes origines. Je me suis trop accroché à la génétique. J’ai eu l’impression que l’on m’avait fait signer un contrat sans que je le sache. Je suis allé voir un psychologue, un médecin du Cecos où j’avais été conçu. Il m’a fait miroiter mon dossier, je savais qu’il ne me le donnerait pas alors qu’il risquait une sanction pénale», dixit Clément. Savoir qu’un Cecos détient le secret de vos origines génétiques, que cette identité existe, qu’elle vous est interdite, une «forme de torture psychologique», «la partie de l’histoire impossible à accepter» Penser aux enfants nés d’un don membres de l’association. Ce principe que ces derniers veulent voir nuancer. «Nous plaidons pour la reconnaissance du droit à la connaissance de leurs origines pour les enfants, à leur majorité avec l’accord du donneur», dit Audrey Gauvin, sa présidente.

«Un sentiment d’injustice»

«Connaissance de son histoire, généralement, on considère que c’est un droit. Question de dignité. Pour moi, le législateur en a décidé», reprend Thibault, 23 ans, étudiant à Sciences Po Paris. La loi interdit même de donner accès à des données non-identifiantes, au dossier médical du donneur si je découvre que j’ai une maladie. Pour moi, faire de la prévention, impossible», dit ce fils unique, qui a appris «presque au berceau» qu’il était né à la suite d’une insémination artificielle avec donneur. «Nous sommes envahis par un grand sentiment d’injustice, d’humiliation. Tout nous renvoie à ce manque: la visite chez le médecin où l’on vous demande des informations médicales sur vos parents. Une remarque anodine sur votre ressemblance avec untel. Il n’y a pas de limite à l’imagination, au fantasme, c’est épuisant», renchérit Clément. Quand vient l’amour, la question refait surface. «Je n’ai pas envie de transmettre cette part d’inconnu à mes enfants». Thibault, pour sa part, n’a pas entrepris de démarche pour ses origines. Le passage à l’âge adulte, ce secret lui pèse de plus en plus. «Les deux interrogations qui me hantent sont celles du visage de ce père géniteur, celle de sa motivation à donner la vie. Souffrance profonde, existentielle. Je ne sais pas si le donneur qui a permis mon existence est vivant ou mort.» L’association PMA rassemble également des donneurs qui se lancent peu à peu dans le combat. Le cas d’Alain Tréboul qui a donné son sperme dès 1974 dans le cadre d’une vasectomie. «À l’origine, j’ai dit oui pour aider des couples. J’entends le témoignage des enfants qui se posent ces questions, je me dis que, si ça se trouve, ils souffrent de ne pas me rencontrer, je serais prêt à le faire, je ne serai jamais leur père, si j’ai déjà une famille, dixit ce grand-père de sept petits-enfants. Je ne vois pas pourquoi je ne leur donnerais pas une photo. Suis pas curieux, c’est l’interdit qui est pénible.»

Un article difficile à écrire, autant il réveille de souvenirs, d’un temps pas si lointain et mon cœur sourd tout comme mes doigts en l’écrivant. A mes enfants, ma famille dans sa globalité, merci pour toutes vos richesses que vous m’offrez chaque jour.

 

Le Panda

 

Patrick Juan

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Tricheries de Macron et du MoDem ?

Les tricheries en politiques conduisent certains à des fortunes colossales. Le Panda

Les réserves ne peuvent durer toute une vie sauf pour les nantis. Le Panda

Ce n’est nullement une trouvaille et cela pour personne, sauf pour la majorité des français, qui vont se faire avoir d’une manière colossale. 24 heures après les premières fuites sur la nouvelle loi de sécurité que le gouvernement veut présenter le 21 juin prochain. Le Parti socialiste a appelé Emmanuel Macron à renoncer à son projet d’état d’urgence permanent. Le gouvernement a l’intention de pérenniser, en l’intégrant au droit commun, des mesures anti-terroriste d’exception actuellement contenu dans l’état d’urgence. Protéger la France dans le cas contraire nous aurons un souverain d’état et sa Cour, un garrot autour du cou à vie.

La preuve que rien n’a changé et que Macron n’est pas un vrai Président, élu par défaut. Ne commettons pas les mêmes erreurs aux législatives 2017.

 

Autres dérives ?

Un ancien salarié du Mouvement Démocrate témoigne en juin 2017 devant la justice. L’homme a effectué ce que l’on appelle un signalement au parquet de Paris. Il affirme avoir bénéficié d’un emploi fictif d’assistant parlementaire alors qu’il travaillait au siège du parti. 

Cela semble prouver le financement des salariés du MoDem par ses parlementaires. De 2009-2014, une dizaine de salariés du siège du parti étaient parallèlement collaborateurs des députés européens du MoDem, la réalité de cette seconde activité est contestée.

Mission dont Jean-Luc Bennahmias ne se souvient plus bien

L’ancien salarié souhaite garder l’anonymat, il explique avoir été embauché par le parti de François Bayrou avant d’être détaché auprès du député européen Jean-Luc Bennahmias. Celui-ci a pris en charge une partie de son salaire de janvier à décembre 2011.

Le salarié affirme qu’il n’a jamais travaillé pour le compte du député européen. Jean-Luc Bennahmias. Expliqué ne plus bien se souvenir de sa mission. Il devait gérer ma communication lorsque je montais à Paris, raconte l’élu de la circonscription Sud-Est, où son ancien assistant explique ne jamais avoir travaillé. 

Deux ministres en exercice concernées

La députée du Grand Est, Nathalie Griesbeck, a ainsi employé à mi-temps comme assistante parlementaire la standardiste du parti, durant cinq ans. Nathalie Griesbeck le justifie en assurant qu’elle avait besoin de quelqu’un pour lui prendre des contacts et gérer ses rendez-vous lorsqu’elle venait à Paris.

Le député Robert Rochefort à, lui, avec deux salariés du parti sous un statut d’assistant local. Censés aider le député dans sa circonscription. Robert Rochefort est élu de la circonscription du Sud-Ouest. Or, d’après les sources, les deux assistants travaillaient à Paris.

Sylvie Goulard, actuelle ministre de la Défense, avait comme assistant parlementaire le responsable de la formation des élus au sein du MoDem. Marielle de Sarnez, nouvelle ministre chargée des Affaires européennes, a employé pour sa part comme assistantes la cheffe de cabinet François Bayrou, le président du MoDem, secrétaire particulière attachée de presse. 

Jean-Luc Bennhamias admet avoir employé quelques mois le directeur financier du MoDem. J’avais besoin de quelqu’un pour mettre de l’ordre dans ma comptabilité !

Pour moraliser la vie politique, d’abord réformer l’Etat ! Personne n’est infaillible, pas même les génies. Mark Twain, à qui l’on attribue cette fameuse sentence : Les gens de gauche inventent des idées et, lorsqu’elles sont usées, ceux de droite les adoptent. 

En ces moments, cette formule mérite d’être quelque peu réécrite : La droite crée des idées, lorsqu’elle ne s’en sert pas, la gauche les reprend. 

Dix ans avant Emmanuel Macron, un autre président « jupitérien » a tenté de casser le clivage droite-gauche pour libérer le système français. Surprise ce n’était autre que Nicolas Sarkozy, avec sa commission Attali. Toutes ces lois de moralisation de la vie politique, aurait pu éviter les affaires Elf, Urba, Péchiney, Falcone, Méry ?

Éviter l’entretien de la maîtresse et de la fille cachée de Mitterrand avec l’argent public?

Les frais de bouche des Chirac? Les marchés publics d’Île-de-France? L’affaire Karachi ? Réponses absolument pas. Les mesures de François Bayrou n’auraient pas changé la donne.

De plus elles frisent le ridicule avec cette proposition de création d’une Banque de la démocratie. On croirait cela tout droit sortie des propositions du XXIVe Congrès du Parti communiste de l’URSS qui s’est tenu en 1971 sous Léonid Brejnev.

Cette proposition de la mise en place de cette Banque est justement une mesure anti-morale elle instaurerait un monopole du financement des partis politiques agrandit. L’Etat devrait, au contraire, encourager le financement privé. 

Tel le cas en d’autres nations : Allemagne, Etats-Unis, Royaume-Uni. Il n’y a aucun besoin voire raison que l’argent des contribuables soit utilisé par les partis politiques.

Nous tomberions dans un leurre plus grand que la Tour Eiffel, avec la majorité annoncée par les divers sondages pour « En Marche », dernier en connaissance entre 385 allant jusqu’à 415 sièges. Du jamais vu sous la Vém République. La démonstration est plus que faite : on ne peut pas moraliser la vie politique avec des lois. Commencer par diminuer le poids de l’Etat la France, qui est le seul pays à ne pas avoir réformé son secteur public puis mettre fin aux inégalités entre le public et le privé.

Mesures morales : supprimer l’ENA, école de la noblesse d’Etat qui dirige plus que mal le pays depuis des décennies.

Un pas de géant vers la moralisation de la vie politique. Supprimer la fin du pantouflage et du va-et-vient entre l’administration, les entreprises privées, les grandes institutions de l’Etat, tels la Cour des comptes, le Conseil d’Etat, etc.

Les conflits d’intérêt n’échappent qu’à ceux qui en profitent. Système qui permet aux bénéficiaires de cumuler des retraites les niveaux choquent les contribuables français.

Moraliser la vie politique, mettre un stop avec retrait total des points : au financement, à l’impunité des syndicats français qui ne représentent personne, se nourrissant de l’argent public, profitent aussi du fameux paritarisme à la française en colonisant les caisses de retraite, puis celles de formation professionnelle.

Exemple de taille et pas des moindres :

Le prélèvement à la source s’appliquera non pas en 2018 mais en 2019.

Le 1er janvier 2019 entrer en vigueur le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. Réforme reportée pour permettre d’examiner la robustesse technique et opérationnelle du dispositif et d’évaluer la réalité de la charge induite pour les collecteurs, en particulier les entreprises, dixit le gouvernement dans un communiqué

Un progrès pour les Français ?

De juillet à septembre, tester le dispositif dans des entreprises volontaires et réaliser un audit. Explique, Gérald Darmanin, au Parisien. L’argent des français des recettes de l’Etat, je ne veux pas m’engager sans avoir la certitude que, techniquement, tout se passe bien. Utiliser l’année qui vient pour garantir que le dispositif sera opérationnel. 

ISF à la mode Macron : haro sur les petits patrimoines

On savait Emmanuel Macron frileux sur ce dossier, il l’a annoncé à plusieurs reprises durant la campagne. Le ton change : on annonce un audit une expérimentation. À en croire le communiqué, on connaît d’avance leurs résultats. Il ne semble en effet plus question d’annuler la réforme. Peut-être comme aurait dit Saint Juste : prendre le temps de la mettre en oeuvre. 

Craintes exprimées par les organisations patronales? Probablement. Pirouette qui a un autre intérêt : sans ce report, les salariés n’auraient le gain de salaire induit par la baisse des cotisations salariales promise par Emmanuel Macron. Supprimer les cotisations salariales de maladie et de chômage, mais hausse de la CSG.  

Un triple salto périlleux que fustige, sur son blog, l’ancien secrétaire d’Etat au Budget Christian Eckert. La mise en place du prélèvement à la source enlevé la lisibilité à cette opération. Ajoute que lors de l’élaboration de la loi instaurant le prélèvement à la source, début 2016, Emmanuel Macron lui avait fait part de son complet accord sur le sujet. 

Lorsque les législatives seront que du passé, pour cinq années, tout comme les plaies béantes, les souffrances commenceront à faire sentir leurs présences. Le cadeau beau dans son emballage, dangers ouvert il saute au visage des comptes tels un diable sorti de sa boite.

Les balles à blancs, pas d’effet, ce type de mesure aussi vague que la déclaration Macron de maintenir La loi Alerte sur le territoire en permanence. Équivalent d’un vol, viol de nos libertés démocratie, avec la perte de la laïcité, un monopole pire que les raisons qui ont poussé, les fabricants du jeu Le Monopoly, à en changer les règles en profondeur et la présentation, avec une augmentation du prix de vente public. Il y a danger que de rendre tous les terroristes à la même origine que de modifier ce que l’on peut prendre en apparence dans chacun des programmes présents qui semblent valables, et de la sorte s’arroger la paternité et l’enfantement d’une mort qui sonne le glas du grand nombre possible des élus novices en Marche. Le coulage des autres partis vont prendre le temps de bourgeonner pour alors repartir de plus belle, ne soyons pas dupes et faisons comme la majorité des français qui ne veulent pas, mettre tous les œufs dans le même panier à plus de 57%. Jamais la France n’a couru les yeux fermés vers un danger aussi grand.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Ils Nous Coulent La France

« Les honnêtes gens sont le voluptueux coussin sur lequel les fripons s’endorment et s’engraissent. » Pierre-Claude-Victor Boise.

«Les honnêtes gens n’ont aucune couleur définie, en assemblée d’un siège de parti, car cette valeur ne se voit pas » Le Panda

La France a –t-elle trop d’élus ? Lettre ouverte aux deux candidats, à la magistrature suprême.

L’identité de la France nous appartient, dans le sens de la Liberté, de l’Egalité, de la Fraternité. Personne ne pourra jamais nous la voler. Nous sommes les garants que jamais vous ne pourrez nous les prendre. Ne pas ouvrir les liens, du présent serait continué à ignorer le réel.

Mettez les postes, les salaires, et tout ce qui en découle à la valeur du travail de la France profonde et non de ceux qui coulent la France. Vous l’avez suffisamment prôné, le droit social et égalitaire. Cessez de le dire et mettez les actifs à la portée de chacun. La pétition qui figure ici soyez nombreux, le plus possible à la signer, pour que nous soyons entendu. Dans le cas contraire vous ouvrez la porte de la Guerre Civile. Que chacun assume ses responsabilités.

Madame, Monsieur, ce présent article vous est dédié, surement pas pour savoir pour qui nous allons voter. Mais surtout que chacun sache que vous avez les moyens de remettre la France à sa place.

Juste comprendre que les sommes folles et soyons modérés, pour ne pas vous traitez de qualificatif, qui n’a pas sa place ici, un constat terrifiant celui de ne pas en avoir parlez jusqu’à ce jour. Les questions pourraient être aussi diverses, que complexes ; il n’en sera rien.

Les interrogations seront simples et peu nombreuses. Voulez-vous maintenir les deux Chambres? Qu’allez-vous faire pour réduire le nombre d’élus?

Comment allez-vous procéder, pour diminuer les milliards d’euros, là, où les places sont si recherchées? Prétendre que vous n’avez pas les moyens de ces actions, la France n’a nullement besoin ni de l’un ni de l’autre ! C’est vous qui allez nous le dire. Il n’en restera qu’un, vous sentez-vous capables de l’inscrire en 1er lieu dans vos engagements?

Nous, ne nous suffiront pas de promesses sans acte. En dehors de sa publication sur les réseaux sociaux, les forums, les sites, etc. Vous recevrez chacun à votre Quartier Générale, une copie par courrier postal, vous ne pourriez prétendre ne pas avoir pu le savoir. Par tous les moyens figurant ci-dessous.

Vous, vous battez sur le sens de la démocratie que représente, notre nation, pour avoir le sens de diriger avec la plus haute fonction en qualité de «Président de la République France».

Avec tout le respect dû à la fonction, démontrez nous avec vos compétences. Le sens profond de vos réelles positions en l’inscrivant par les moyens que vous confère la République et nos lois, le réel moyen de le faire figurer noir sur blanc. Ce n’est pas notre problème, c’est la solution que vous devez apporter, ensuite le reste et les moyens vous concernent. Mais nous, nous importent !

  • Madame Marine Le Pen : Contact: Par téléphone (Siège FN) : 01 41 20 20 00 Par fax (Siège FN)  : 01 41 20 20 71 Adresse courrier : Marine Le Pen – FN – 78, rue des Suisses – 92000 Nanterre Adresse courriel : marine.lepen@frontnational.com
  • Monsieur Emmanuel Macron : Si vous désirez envoyer un courrier à l’homme politique Emmanuel Macron, vous pourrez le faire à cette adresse : En Marche, BP 80049 – 94801 Villejuif​. Par téléphone le : 01 86 95 84 23​

 

             Vous pouvez envoyer votre mail à l’adresse électronique : contact@en-marche.fr

En allant sur le dernier lien du présent article, il reste à croire que masse d’intervenants seront surpris. Vous nullement et vous serez en mesure de faire part de vos positions. Avec tout notre respect qui suscite fortement notre gratitude.

Comme on peut le lire sur le site du Sénat, « la démocratie n’a pas de prix, mais elle a un coût ». Pour connaître ce coût, il suffit de se référer aux barèmes et textes officiels qui déterminent les rémunérations et régissent les avantages dont bénéficient les 78 élus français au Parlement européen, les 577 députés nationaux, les 331 sénateurs, les 2040 conseillers régionaux et 4054 conseillers généraux, les 36785 maires et leurs adjoints, sans oublier les présidents de syndicats intercommunaux. À l’examen la politique est plus rentable pour les élus qui la font, que pour les contribuables qui la financent !

Il est bien délicat de répondre à cette question car elle est multiple. Elle touche à la fois aux effectifs, à la masse du travail parlementaire, à l’organisation de ce travail et à l’agenda des députés, partagé entre circonscriptions et Paris. Pas tant que ça :

Regardons les effectifs de l’Assemblée nationale. Comparez à ceux des basses de nos voisins.

France 577 députés pour une population de 65,5 millions d’habitants. Un député pour 113.000 habitants. L’ordre de grandeur est le même côté italien : 630 députés pour 61 millions d’habitants. Un député pour 96.825 habitants.

Allemagne, Espagne, USA

L’Allemagne est relativement économe en matière de députés. 622 membres du Bundestag pour 82 millions d’habitants, soit un député pour 131.800 habitants. L’Espagne présente la même densité de députés que l’Allemagne avec 350 députés pour 46 millions d’habitants.

Les Etats-Unis apparaissent encore plus économes en nombre de députés. 435 membres de la Chambre des représentants pour 315 millions d’habitants, cela fait un député pour 730.000 habitants ! Reste que la structure institutionnelle de ce pays est particulière. N’oublions pas qu’il y a dans chaque Etat américain un Congrès, composé d’une Chambre des représentants et d’un Sénat. Cela fait des effectifs !

482 députés français en 1962

Un coup d’œil dans le passé permet enfin de relativiser les chiffres d’aujourd’hui. En décembre 1962, alors que l’Algérie devient indépendante, le nombre de députés français est ramené à 482. Il y a à l’époque 46 millions de Français.   Depuis 1962, la population de notre pays a augmenté de 42%. Si le nombre de députés avait suivi la même progression, ils seraient aujourd’hui 680 dans l’hémicycle !

Les municipales 2014 ont vu concourir plus de 925.000 candidats, soit environ un électeur sur 49. Avec 618.384 élus, la France compte un mandat électif pour 104 habitants et 1 électeur sur 100 est conseiller municipal. Un record quand on sait que l’Irlande compte un élu pour 2.336 habitants. Le taux de représentation français est quatre fois et demie supérieur à celui des États-Unis. Comparée aux autres pays de l’Union Européen, la France compte un nombre considérable d’élus qu’il est impératif de diminuer. D’autant que cette multiplicité des élus locaux à un coût : 1,2 milliard d’euros en 2011 d’après le député René Dosière.

En ce qui concerne le nombre de parlementaires, la France est en tête des pays, avec un nombre total de 577 députés et 331 sénateurs. Le ratio français est d’un parlementaire pour 70.000 habitants. A titre de comparaison, le Bundestag, qui a pourtant accueilli de nouveaux députés au moment de la réunification, compte 30% de parlementaires par habitant de moins que l’Assemblée nationale française. La France se distingue également par son très grand nombre de sénateurs : 153 de plus que l’Allemagne et 231 de plus que les États-Unis. Ainsi, même avec une réduction de 2 sénateurs par département soit 202 élus, la France serait 1er.

Vers une nouvelle augmentation du nombre d’élus avec le non cumul des mandats ?

Si en France, on compte 618.384 mandats électifs, le nombre réel d’élus est moindre à cause du cumul de mandat. D’après un rapport du Sénat, en 2011, 83% des parlementaires cumulaient plusieurs mandats. Voir le JDD, Non-cumul des mandats, mode d’emploi contre 24% en Allemagne et seulement 3% au Royaume-Uni. La loi du non-cumul aura donc pour conséquence direct la multiplication du nombre d’élus. Avec la réforme en 2017, un élu ne pourra plus être député et maire à la fois, ainsi les parlementaires devraient être beaucoup moins nombreux à atteindre le plafond légal. Puisqu’en effet, parmi les mandats locaux, ce sont les fonctions exécutives qui sont les mieux indemnisées.

L’un des moyens d’anticiper cette hausse du nombre d’élus locaux et nationaux en France est notamment de se lancer dans une rationalisation du mille-feuille territorial et de fusionner les plus petites communes qui peinent, parfois, à trouver des candidats. Pour les dernières municipales : 64 communes n’ont présenté aucun candidat au 1er tour . 5 d’entre elles n’ont pas de maire, pas de candidature entre les deux tours. Le contexte de la fusion des communes.

La France est particulièrement en retard en termes de fusion des communes. Avec plus de 36.700 communes, la France compte trois fois plus de communes qu’en Allemagne, qui compte davantage d’habitants que l’Hexagone, et quatre fois plus qu’en Italie. On constate qu’à peu près partout en Europe, le nombre de municipalités a été considérablement réduit.

On compte donc : 36.785 maires. Environ 536.519 conseillers municipaux, soit 1 électeur sur 100. Ces élus composent une majorité des 1,2 milliard d’euros versés chaque année au titre de la rémunération des élus locaux. Les quelque 20.250 maires des communes de moins de 5.000 habitants reçoivent une indemnité brute mensuelle de 646.25 euros et les maires des communes comprises entre 500 et 10.000 habitants bénéficient d’une indemnité allant de 1.178 à 2.090 euros bruts mensuels Pour plus d’information sur la rémunération des élus locaux, voir Emploi 2017. Ainsi, une réduction de leur nombre, qui passerait par une fusion des communes de moins de 5.000 et puis de moins de 10.000 habitants, comme le propose la Fondation iFRAP, permettraient de réaliser des économies non négligeables et d’atteindre une « taille critique » de gestion des communes. A noter que les Allemands qui ont su réduire le nombre de leurs communes de 35.000 à 8.000, ne rémunèrent pas leurs élus municipaux sauf pour les communes importantes où la fonction de maire est à plein temps. Réduction du nombre de parlementaires : qui propose quoi ? Masse de propositions rien de fait à ce jour pourquoi, ils votent leur propre lois : Lien résultat néant en ces moments !

Un député, ça coûte extrêmement cher tout le monde le sait et l’Assemblée nationale dans son ensemble aussi est un gouffre financier. Mais combien exactement ? Et qu’est-ce qui entraîne de telles dépenses ? Lien. Ces chiffres émanent de l’enquête de Mediapart. Ne prenant en compte que le gouffre que causent les députés. Le plus incroyable pour la majorité des contribuables que nous sommes à divers degrés, c’est de prendre connaissance de ce que nous coûtent nos élus en France Lien !

Ces chiffres comme vous pourrez le constater n’ont cessés d’évoluer, nous pouvons que nous le voulions ou pas garder notre calme pour l’élection de tel ou tel président de la République.

Là ne se situe pas du tout le trou du déficit de la France, de l’Europe, de l’ensemble des administrations. Il est impossible de vouloir jouer avec ses chiffres ils émanent directement des propres Assemblés qui sont à priori de nature à prendre soin des plus démunis.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Fillon Président 2017 Réalismes ou folies?

Face à la souffrance, un sourire, un bisou, un regard tendre : « Cadeau ». Il faut éviter d’être le « Père Prodigue » de n’importe quelle Nation. La plus grande différence se trouve entre ceux qui « offrent » et ceux qui « prennent ». Unir les compétences demeurera la principale de toutes les forces.

Des concepts divers fleurissent de toutes parts. Certains parlent de belle colonie de vacance.

Les partis politiques se suppriment? A croire que les candidats vont le proposer?

Le tournant de la campagne, vaste plaisanterie, trois axes ; laissons la porte ouverte à ceux qui disent on veut ! Ce qui démontre, le mal fondé au lieu de dire : « Nous souhaitons que vous sachiez» Participer à cette pièce théâtrale. Alfred Jarry Ubu Roi. 210 minutes de présence, pour 17 pour présenter un programme. Avec trois bases à la clef : Impossible. Laissons la porte ouverte pour les amuse-gueules? A vous de décider, nous verrons, mais sans concret?    

A ne pas en douter, le réalisme de « Pierre Perret » doit le faire mourir de rires. Le souvenir des trois jours « de préparation du service militaire » refait surface vision de « diverses folies ».

Où est passé le fruit de la « culture » de la France ? Il existe pour ceux qui ne l’ont connu, voire la pléthore de « servants chevaliers » De souvenirs encore eux surgissant tour à tour.

« Le monde des infirmières et du corps médical »

« Blanche-Neige et les 7 nains », à ne pas en douter, sans la blanche les 7 nains n’auraient jamais grandi. Le temps passant surgit « Les 7 mercenaires ». Dans la foulée la toile « Les 12 Salopards ». De ces contes, films,, réels ou imaginaires, frappés nous voyons apparaitre : « Une Nuit sur le Mont Chauve ».

La dérive des noms d’oiseaux, sont là dans tous les sens. Vrai à l’époque « Les sondages » ne fleurissaient pas. Les quotas de côté la Bretagne, passant pas Rennes, étape à Toulon, etc.

Que les nourritures et les desserts, seraient délicieux. Si chacun fessait sa propre cuisine. Une évidence à la foire aux bestiaux, chaque animal se rendit en dehors de la parenthèse de « Mélenchon » vrai que le fumier reste prolifique. Les animaux en fange ne sentent pas le chocolat.

Il fallait s’en douter, on ne peut négocier avec un seul ! Nous tombons dans la marmelade de célèbre « Scène ». Où ceux qui prirent tour auprès de la table, firent bombance. Il suffit pour ceux qui y croient le nombre de surprises ? Non ! vous diront les croyants où se trouvent les refuges de « L’incroyance ».

Arrive la conception des diverses formes de « suicides ». Socrate où qu’il se trouve, doit –avoir des moyens de communiquer sa « Ciguë ».

Toutes ces belles phrases sous formes de « métaphores » nous feraient presque marcher au pas « Pardon Chef, j’ai glissé » ! Sur la fausse ouverture des drogues de base, le danger du « Cannabis » on peut comprendre la chute de Monsieur Hamon, avec son revenu universel, etc.

Pendant ce temps d’autres dirent : « Zut, nous ne pourrons avoir notre joint gratuitement, en plus de nos cancers de folies » Combien sont ceux qui savent où se trouve la base du cerveau conducteur des maux humanoïdes.

Le réel danger d’entrer en « Campagne Présidentielle » ce qui fait la richesse de certains trafiquants, permet à des scientifiques, de nous mettre le nez dans certaines formes de masochismes ! Une des premières marches qui conduisent à l’échafaud, comme le dictait le film d’Alfred Hitchcock, dans « Les 39 marches » ou pire « Les Diaboliques ».

Nous n’avons que l’embarras de divers programmes. En couvrant le réalisme, nous passons d’un extrême à l’autre, comme si chacun se regardait dans la claque de sa poche à défaut le miroir de son portable, pour constater la buée des missives envoyées.

Un principe de folies visibles, non perceptibles au fond des pensées l’un voit et l’autre perçoit.

Il suffit de les prendre les uns à la suite des autres : Soit les « 11 candidats ».

Tous souhaitent faire partie des deux derniers, car à défaut pas de podiums possibles. On parle dans les médias, de tirs, de percées, d’envolées, etc.

Faut-il, aller plus loin, pour comprendre que 577 candidatures aux législatives de tout un chacun se trouvent dans « starting-block. Alors que quart suffit ! » Difficile de croire que l’un d’entre eux, pourrait battre Usain Bold « La campagne de Russie » La folie d’un certain « Hitler » ne sont en aucun cas un détail de l’histoire..

Déductions : Etre capables de savoir qu’il n’y y aura qu’un seul vainqueur « Le 1er ».

Revenir à l’époque de « Périclès » Quels « foutoirs » disent « les jeunes » de France à diverses interrogations, ils ne souhaitent que : « Vivres en Paix » essayer de se sustenter sans devenir obèse, une famille, des amis, etc.

Actuellement contre vents et marées : 40% des électeurs n’ont pas fait leur choix. Une évidence à nouveau dans cinq ans, les français, les européens, reprendront « Le combat des Chefs » de plus belle. Durant une année, pas loin, la loi des partis prendra le pas, sur les malveillances, turpitudes tels que payer les jeunes pour aller à l’école ! Déjà débattu en 2012 !

« La Guyane » qui est une ile ? Hamon qui passe à La Réunion avec l’argent des votants du P.S. ! C’est bien la France? Oui même que le RMI se cultive !

À côté ? Oui, oui, s’y trouve « La Soufrière » ne surtout pas perdre de sens, que l’on passe de « Gossier » à Basse-Terre, essayez de retrouver « La Guadeloupe ».

Plus haut, ils partagent le même « Bar » la même « Table » dans les « Assemblées » les virulences, comme les virus, et les microbes se propagent à vitesse grand « V ».

La réalité, à savoir la vie, la démonstration est faite, certains vont tenter de faire croire que « L’herbe est bien plus verte Ailleurs » à ne pas en douter tout dépendra de la qualité de la terre. Sans omettre l’âge que nous avons !

Ne pas omettre, que le sol doit-être irrigué, attention, le paysan est indispensable, un coup pour rien, certains pensent « casser la baraque » alors que tous sont en campagne électorale.

Les folies gagnent chacun, ces bagarres pour un « Trône » non à Versailles, mais via L’Elysée.

Les guignols de l’info du monde, ont disparu de certains écrans dans toutes les langues, sauf les insultes à mots découverts, qu’y compris ? Les enfants de 5 ans les comprennent.

Question : Dites-vous voulez me dire, « c’est bien cela qu’il a voulu dire, bing la bouse fait tomber dans la maison ; mais avant dans les assiettes « !

En profondeur traces de manque de communications, de langages qui font que chacun choisit son Etat. Dans la mesure où « D’autres procèdent à des lavages de cerveaux gratuits »

Preuve faite « Douze Hommes en Colère » donnent par qui « Sonne le Glas », des résidus de « La Ligne Verte » pour les plus romantiques « Love Story » Chacun des candidats de leurs partisans, diront « Ne me Quitte Pas ». Avec Le temps ! Songes d’un instant.

Une autre entente la « Foule » ou « La Vie en Rose » entre deux il existe « La mer ».

Lorsque les médias du moins la majorité, confondent profits personnels et la différence entre l’intérêt collectif, il en va de même en ce qui concerne les candidats.

Il se dégage que par la force, personne ne peut gagner ! Ils sont pourtant nombreux à y être arrivés, par « fourberies » associées par dépit, aux sens des « mensonges ».

Quoi que chacun puisse en dire ou écrire, « le 7 mai 2017, nous aurons « un pseudo président » ce sera le choix de la majorité. Il serait utile, indispensable de lui demander :

Avez-vous lu « Le Petit Prince » ou croyez-vous au « Père-Noël » ?

Les rêves sont beaux et restant enfant du pays. En ce qui me concerne un mot retient tous mes espoirs : « Je vous aime » certains diront comment ?

Un mot me viendra : « Simplement ». Notre époque n’avance que sur un plan scientifique.

La « Stratosphère Humaine » elle recule. Il faut un Etat de droits, faisons valoir le réalisme de « l’équilibre humain ». Quand La Justice ne fonctionne pas ou mal, « elle » tue ».

La solution réside en une seule vision se battre pour l’humain. Faute de véritables combattants d’expériences la nuit ne succédera plus à la clarté du sourire de l’enfant au matin.

Toutes les expériences payent, il nous reste à faire le vrai bon choix. Impensable de construire une maison, un refuge et les habitants non choisi, dans le monde de l’ignorance.

Un seul candidat semble avoir choisi son 1er ministre ? Une victoire se propage à l’horizon ? L’expérience paie. Nous ne pourrons jamais avoir quoi que ce soit sans les moindres efforts de la raison. Celle que nous impose la réalité. Par la violence du déni nous finirons écumés.

Le monde ne se transformera qui si la main de l’homme appelée aux puissances de ce nous représentons, évitons de tomber en sombrant.

Un débat de plus ou de moins n’apportera plus rien à ce stade, l’éclair puissance 1000, que les analystes dits, tentent de vouloir faire entrer dans notre réflexion.

Ce dernier rempart demeure inviolable tel que, la désintégration des atomes provoque les pires irradiations à divers stades de toutes races humaines.

Nous avons vu, lu, commenté, ici et ailleurs, la volonté de refaire une terre noble. Le temps est surement passé, ou les instituteurs diront certains ne servent plus à grand-chose, tels les modes de soins qui nous murmure comme à l’oreille des chevaux : Vous vivrez plus de temps sans perdre la raison en buvant l’eau venu des sources. Les sorties de Madame Touraine, vivement que le gouvernement Hollande finisse.

Difficile de faire passer l’animal le chat, par le trou d’une aiguille, à ne pas médire, c’est au plus juste, ce que les puissances financières tentent de faire avaler.

Sachons avec le plus de justesse sentir et prendre nos souffrances en patience, plutôt que de n’avoir que cela à transmettre aux générations à venir. Que nous, ne verrons pas.

Le P.S mort par manque d’expérience, d’efficacité de Monsieur Hollande. Besoin de leçons pour constater : la valeur des générations à venir, se trouve dans les acquis de notre passé.

Peinez que cela, se passe en marchant, le parcours sera plus long de Spartes à Athènes.

Un regard dans un tout petit rétroviseur, nous aurons comme idéologie que notre principale puissance c’est nous qui l’avons. Le choix de chacun, démontrera les valeurs de demain.

Les choix sont tellement disparates que la majorité fuit ses responsabilités, dans le cadre d’accusations sans fondement.

Les valises sont plus lourdes à porter que de se prendre pour ce que nous ne sommes pas !

Le Panda

Patrick Juan

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Qui est la nation France ?

France qu'as tu fait da ta nationLettre : Aux candidats à la Magistrature suprême de la France en 2017. La République appartient au peuple de France nous ne faisons que de vous la confier soyez en digne ! Dans l’honneur et la dignité, pardonner oui, oublier non !

La France, l’Europe sans ses mixages de populations, en aucun cas ne peuvent exister. C’est inécoutable, imbuvable etc. Que serait la nation France sans certains grands hommes !

La diversité de ses populations, restent ses plus grandes et principales richesses. Ceux qui ne sont jamais sorti du territoire de la France, peuvent-ils le comprendre? A présent chacun se targue de Charles de Gaulle. Où sont les vérités? Camouflet des électeurs 2017 au Pays-Bas ?

Il y a masse de questions à se poser en ces circonstances. Le chant des partisans le rappelle !

Sa devise : LibertéEgalitéFraternitéLaïcité – Nous ne sommes pas dans l’obligation de nous les demander, d’autres s’en chargent. L’appel du 18 juin réellement à écouter !

Le constat réel nous impose de nous poser des questions. Parmi des milliers, contentons-nous, façons de s’exprimer d’en sélectionner quelques-unes.

De la plus haute marche de l’Etat, aux divers chefs de gouvernements, d’où viennent-ils au départ? Commencer par connaitre leur origine, que cela aille du président de la République, via les divers Premiers ministres.

Il est incontestable, ou alors que chacun tente de se disculper de leurs condamnations, qui ruent dans les brancards sur des « Mises en examen ».contre des vices de procédure, puis vers des juges qui tentent en majorité que de rendre Justice « Au nom du Peuple Français ».

Dans une telle tourmente, il semble compréhensible que 45% des étudiants déclarent :

« Nous n’irons pas voter ».

Le parcours, les engagements effectivement n’engagent que ceux qui les disent. Ils reprennent en cœur le discours des politiques. Fautes d’école de la République, à la Jules Ferry.

Il se dégage, un illettrisme qui pousse à vitesse grand V.

L’illettrisme, constaté en France, à l’étranger, cela frôle une ignorance collective !

À presque 35 jours du premier tour, les candidats parlent entre autres de finances et de suppression de postes. De la priorité aux français, mais le hic réside en une question :

Qui sont français à 100%?

Il n’y a pas un secteur qui est épargné, comment procéder pour donner à cette jeunesse qui se désespère, quelques lueurs d’espoirs pour croire en leur avenir?

Le Droit à L’enseignement, du savoir est une institution qui relève pleinement de la Constitution de la France.

Evidement à partir du moment où la masse des étudiants, enseignants, soignants, fonctionnaires etc. Se sentent désigné responsables, leurs réactions, ils se sentent exclus.

À d’autres, elles semblent anti-démocratiques ; c’est le seul moyen qu’ils ont trouvé pour montrer leurs mécontentements. Attention en 2017 nous allons fêter ou pas le cinquantenaire de 1968 à juste 1 année proche.

L’avant dernier président de la République de la France : Nicolas Sarkozy est un mixage de race, et il ne faut voir dans cette évidence aucune attaque personnelle, encore moins xénophobe. Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocs[] est le fils de Pál (francisé en Paul) Sarközy de Nagy-Bocsa[], immigré hongrois, et d’Andrée Mallah. La mère d’Andrée, Adèle Bouvier, est française, née à Lyon (Rhône-Alpes) ; son père, Bénédict Malah, est un juif séfarade de Thessalonique (Empire ottoman). Le ménage a deux autres garçons : Guillaume (1951) et François (1959). Après avoir divorcé, Pál Sarkozy se remarie trois fois. De son troisième mariage avec Christine de Ganay naissent deux autres enfants : Caroline (1967) et Olivier (1969). []Après avoir divorcé, celle-ci se remariera en 1976 avec Frank G. Wisner, fils d’un directeur général de la CIA, alors responsable du Département d’État des États-Unis, chez lequel Nicolas Sarkozy fera plusieurs séjours.

De même pour Emmanuel Valls, il est français depuis 1985. Celui par qui la place est tenue au chaud pour François Hollande. On ne sait jamais, représenter la valeur, le sens de la parole donnée? Autre façon de couler défensivement le P.S.? Manuel Carlos Valls Galfetti naît le 13 août 1962, dans le quartier d’Horta à Barcelone à la clinique la Ferroviaria, rue Campoamor. Naturalisé français en 1982, il est l’une des personnalités politiques, élues en France avec Sergio Coronado, Anne Hidalgo, Esther Benbassa, Eva Joly, Jean-Vincent Placé, Najat Vallaud-Belkacem, Pouria Amirshahi, Eduardo Rihan Cypel ou Kofi Yamgnane, à avoir acquis la nationalité française par naturalisation. Il bénéficie de la loi organique no 83-1096 du 20 décembre 1983 qui lève, l’empêchement fait aux naturalisés récents (ancien article 128 du code électoral depuis moins de dix ans de briguer un mandat électoral. Il deviendra le premier Premier ministre de la Ve République à avoir obtenu la nationalité française par naturalisation. Il est le fils de Xavier Valls, artiste peintre catalan (19232006) et de Luisangela Galfetti, originaire du Tessin en Suisse, sœur de l’architecte Aurelio Galfett

Chartles de Gaulle, un vrai chef d'Etat en FranceUn talent indéniable émerge de cet homme. Aucune grande école. Les médias le pousse « au suicide » ce 1er mai j’étais à Paris. Les mystères subsistent sur sa mort : Pierre Bérégovoy !

Fils d’Irène Baudelin et d’Adrien Bérégovoy, un Ukrainien, capitaine blanc et menchevik. Ce dernier, né à Izioum en région de Kharkiv en Ukraine[], immigre en France. Pierre Bérégovoy se présente tel le chantre de la lutte contre la corruption affairiste et politique.

Normal la colère des travailleurs, se tournent vers des extrêmes. Chacun leur tour visent dans leurs discours la peur d’une guerre civile. Qui ne peut éclater en France, puis le risque F.N?

Leurs propos xénophobes, Messieurs que l’on appelle « Grands » la France de nos jours ne serait pas la cinquième puissance mondial ; sans le mixage de ses diverses populations.

Perdre de vue, que ces populations travaillent payent des impôts, rendent la France prospère, justement par ces mixages ; d’où découlent leurs, nos compétences. Est-ce une insulte? à ce que nous sommes, le pire serait d’imaginer ce que nous pourrions devenir. Lily , vous répond !

Vient de sortir un projet de Loi, qui impose de parler en français : sur les chantiers bâtiments. Un scandale inadmissible, similaire à la Loi El Khomri.

Ses qualités, avantages ministérielles, Madame, Najat Vallaud-Belkacem, cessé de défendre un quinquennat à la Hollande. Les deux qui viennent de s’écouler, plonge l’ensemble de nos chefs d’Etat et Premiers Ministres : dans un marasme qui dépasse la folie du dirigisme des pouvoirs.

La masse des casseroles que draine la majorité des candidats. Tout le laisse penser. Il ne s’agit pas uniquement de la France. L’ensemble de l’Europe procède, à des rejets dans une portée de chatons, que leur mère n’en aurait poindre voulue.

Nos maisons sont devenues, de surcroit des mines, comme celles des Corons. Des barils de poudres de diverses provenances, mais les politico-financiers s’en moquent. Germinal pointe ; nos horizons, vous ne les voyez? Nous, nous les aimons, parfois trop bas « raz les bottes » !

Ils ne connaissent le prix d’une baguette, ni d’un croissant, alors ne leur parlez pas des prix, des produits que eux, comme nous, avons en nos domiciles.

Des exemples, un dictionnaire ne suffirait pas à les citer.

Preuves découlant, des produits de ménage.

Les pertes de mémoires, d’autonomies, etc. Pas même le droit de mourir en dignité signez la pétition. Il faut sortir de chez nous, un comble? Une place en maison de retraite pour les riches oui. Les autres, il faut en faire depuis 10 ans la demande à l’âge de 50 ans. En cas contraire, les demandeurs auront une place à leur décès.

Pas de petites voire de grandes drogues. Nous voyons dans la capitale Paris fleurir les vols, qui font fuir les touristes. En France il n’y a pas que la Tour Eiffel.

Une latence, des responsables, de tous styles.

Refuser de nous tenir informé, c’est cautionner indirectement ou pas ce qui se passe.

Débattons de ces sujets. Rien n’est tout gris, blanc ou noir. Alors nous avons un devoir primordial, reconnaissons et punissons les intrus ! Certaines menaces, les présents dangers, l’attestent ! Décrochage scolaire de la maternelle à la terminale une évidence.

Faire des citoyens responsables de leurs droits civiques dans le cadre de la nation. Elle qui ressemble de plus en plus à la « Camorra » Chefchaouen (Maroc) semble un enfant de cœur tant les drogues, circulent librement en Europe et de par le monde.

Manque d’informations, de finalité sur les engagements pris. Eux qui aboutissent au fond de tiroirs en sujets traités. Oui réunir une commission d’enquête, demande du temps, dans la majorité des cas, une montagne accouchant d’une souris !

Raréfiés les interventions de l’Etat en plus de 30 années. J’ai reçu ce jour ma Carte Electorale !

Peu de moyens d’agir, les faits cités, des causes d’où découlent nos sociétés ! Oublier les enfants qui meurent de par la France manque d’eau, dans le monde pour masse de raisons !

Des insultes en dessous de table : Renault protégé par l’Etat de la France : via Volkswagen, au stade des présomptions. Ne soyons pas dupes. Fortes probabilités que les pots d’échappement de la firme au triangle soit au pilori. Adieu Lémile, non c’est des diesels !

En 2017, plus de tomates sur la figure des petits voleurs, fixés sur la place du marché.

Alors pas d’illusion ce sont les ouvriers, les travailleurs, les utilisateurs qui vont payer la note des 10% sur le chiffre d’affaire. Les amendes, les heures surement non payées. Les travailleurs devront mettre en route les pots catalytiques. Pour ne pas dépasser le seuil de tolérance, une évidence qui fait dire parle plutôt de clémence, il faudra des avocats, de nouveaux procès, en avançant le pour et le contre !

Que nous réserve demain, des conséquences bien plus lourdes. Une évidence que la majorité des candidats pense nous faire avaler? Puis vous pensez prendre des lances pour arrêter la colère des pompiers? Ils sont bien trop aimés de la France

Il en résulte : Nous perdons et les agriculteurs face à Hollande, une bonne part de notre Q.I. Cela tient à divers paramètres.

Dans ces égos disproportionnés, pauvre terre bouffée dès la conception du fœtus. Nos candidats y pensent en se rasant le matin? Dans la mesure où cela continu? Vous, vous, devez d’écouter les professionnels de santé non?

La nation en otage du manque de civisme politiqueRésultats, la vie, réduit avec des inflexions via : l’hypothalamus, le cortex, la thyroïde, etc.

Alors que nous affirmons il existe un moyen de protéger nos cerveaux, comme vous le faite pour vos finances personnelles.

Quel que soit le nouveau président, vous aurez vos arguments, nous les nôtres. Le poète est mort, mais le peuple possède le pouvoir des égalités, les clefs de la République.

Indéniable que face au peuple en colère de Paris à la France profonde, vous ne risquez pas de sortir gagnants !

Le Panda

Patrick Juan                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)