Macron Brade La France? 1ere partie :

Que puis-je faire à la place où je me trouve, afin que les exigences de l’institution s’estompent ? De l’enfant aux adultes.

Je ne sais plus qui je suis, étant rejeté, à chacune de mes demandes. Quel que soit mon âge !

Il ne brade pas uniquement la France. Transforme la majorité des institutions. Dans son jeu de quilles, combien de citoyens trouveront une forme d’équilibre ?

Une quasi-certitude semble se dégager. Emmanuel Macron, ne sera surement pas candidat à la prochaine présidentielle. La raison est plus qu’évidente. Cela ne rapporte pas assez !

Sans oublier que les dégâts à remettre en ordre du quasi impossible?

Savoir qui est qui ! Pas loin de la moitié des français ignorent le nom du premier Ministre : Édouard Philippe. En l’instant il assure le SAV de son président point ! Et il se cherche afin de pouvoir peut-être savoir ce qu’il peut dire ou ne pas dire !

Nos écoles, hôpitaux, administrations, armées, retraités, couverture sociale, notre justice, notre sécurité : sont tous passés à la moulinette des réductions. A ce rythme, les acquis de longue date ; passent par l’ampleur des restrictions « Jupitériennes » Le droit au savoir, les valeurs agricoles, nos vignobles, nos terres, la liste serait tellement longue, que nous aurions besoin d’un nouveau Bottin. Il n’existe pas 36 formules, à priori seules 3 font face. Réduire la puissance du consortium européen.

Appliquer un quota qui fasse que nos entreprises soient la force de l’emploi en France, modifiant ainsi la Loi Travail par Ordonnances, donc par voie de conséquence surtout ne pas toucher aux retraites. Remettre Le Traité sur l’Europe au vote des électeurs de la France.

Indispensable de revoir Le Budget de la France. Rejeté par 70% des français. Deux tiers des Français trouvent le budget présenté par le gouvernement, plus qu’injuste. Ils ne sont pas fous ? Supprimer le prélèvement de la CSG au niveau des retraités. Ne pas confier à des sociétés privées le contrôle et la gestion des radars, sur les routes.

A ne pas en douter, il suffit de voir quelques points. Nous sommes en 2017, à l’époque des « Rois financiers ». Certains veulent nous ramener à « êtres leurs esclaves ». Faut-il que nous l’entendions de la même oreille? Nous sommes dans une décrépitude que nous n’avons jamais connue ni vécue. Comme, le dirait le croupier d’une table de roulette : « Rien ne va plus ». Les manifestations sont faites de briques et de brocs ! Rien ne colle, sauf les têtes dirigistes de l’Etat ?

Nos libertés, nos cultures, nos convictions, nos savoir-faire, vont finir par se trouver avec l’ensemble du patrimoine de la France, dans les girons de puissances étrangères. Il semble invraisemblable, de constater ces actes, puis de penser pouvoir rester une République. La force de la France se meurt, dans le manque de : Liberté – Egalité – Fraternité –

Alors ceux qui le peuvent nanti de leur nationalité française. Quittent le sol de la France. L’exode sonne, un certain glas ! Oui ces français ont pris comme décision de vivre hors de leur propre pays !

La France par des magouilles incroyables, venant tous azimuts ne possède plus que la Tour Eiffel. Puis encore le mot est fort, elle reçoit les grands événements d’autres nations ; en reflets publicitaires.

Que devient la France ? Un gouffre tel le Tonneau des Danaïdes !

La Chine – Le Japon – La Russie – Puis d’autres : investissent dans l’intérêt de leur nation.

La France vend, brade, solde, pratiquement ce qu’il a fallu des millénaires pour êtres ce que nous étions ; il y a encore quelques temps. France la réalité est présente en queue de peloton d’une Europe quasi moribonde. Les plus aisés sont les plus satisfaits de l’action du gouvernement, évident.

De ce qui se passe, il résulte, une analyse partielle du réel des nantis

L’un des 1er investisseurs en France – En Europe – En Occident est le Qatar, surtout en France

Le Qatar dispose d’un fonds d’investissement de 335 Mds$, qu’il a investi massivement en France. Le PSG, le Printemps, la chaîne TV BeIn Sports. La liste est loin d’être exhaustive ! Le petit émirat du Golfe est accusé de soutenir financièrement des organisations terroristes, dont l’Etat islamique, Al-Qaïda et les Frères musulmans, ainsi que de déstabiliser la région en soutenant des groupes terroristes liés à l’Iran. Le Qatar Investment Authority (QIA), a investi plus de 330 milliards d’euros dans le monde. La majorité en France. Ce pays a multiplié ses acquisitions. Dans le sport, les médias, l’hôtellerie de luxe, la distribution, etc. Sans oublier « Le Prix de l’Arc de Triomphe » Nous observons des affiches stipulant: « Qatar Prix de l’Arc de Triomphe ». Doha est le 1er actionnaire du groupe de médias Lagardère (13,03% du capital), le second du géant de l’hôtellerie Accor Hôtels (10,3%) derrière le chinois Jin Jiang International Holdings (12,5%).

Hôtels parisiens et sur la Côte d’Azur

Des investisseurs qataris détiennent : les hôtels parisiens Raffles (ex-Royal Monceau), Concorde Lafayette, Péninsule et l’hôtel du Louvre – le Martinez- le Carlton à Cannes- le Palais de la Méditerranée à Nice. Le Qatar possède des participations minoritaires dans de nombreuses grandes entreprises françaises, dont Total, Vinci, Veolia Environnement, LVMH – Vivendi. La société qatarie Mannai Corp contrôle 51% du capital de GFI Informatique. A l’étranger, l’émirat dispose notamment de parts dans la banque britannique Barclays et la suisse Crédit Suisse (supérieur à 5%).

Le Qatar se targue de plusieurs milliers de mètres carrés de locaux avenue des Champs-Élysées et près d’un quart de la Société fermière du casino municipal de Cannes. Il exploite le Majestic Barrière- le Gray d’Albion. L’émir du Qatar possède l’hôtel d’Evreux, sur la place Vendôme à Paris, et son frère détient l’hôtel Lambert, sur l’île Saint-Louis. L’émirat est partenaire de la Caisse des dépôts, dans un fonds d’investissement de 300 millions d’euros pour les PME françaises innovantes.

Non complétement satisfait de ces gâchis innommables, poursuivons ! L’État désire se prononcer pour formuler des interdictions administratives de manifester. A ce stade, nous revenons au XVIIe siècle.

Macron envisage d’avoir recours au référendum pour mener à bien sa réforme institutionnelle. Il semble qu’entre le fait d’envisager et la réalité « La gifle risque d’être magistrale »

L’Espagne, fait partie de l’Europe. La révolte qui tinte en Catalogne donne le son du devenir de la France sous peu.

Avoir réformé l’ISF en France : sème le malaise dans sa propre majorité.

Macron, veut représenter un basculement vers la dépolitisation du politique. A ce rythme, mes propos prennent plein sens. Procédant ainsi il ramènera la France sous la troisième République.

Un raz-de-marée de la misère : le président du Secours populaire, touché par les retraités qui demandent à manger ! Monsieur Macron : entendez-vous « Les Loups aux portes de Paris »?

Loi Travail : les routiers vont appuyer leurs actions. La suppression de leurs acquis de vrais scandales. Surtout ne pas augmenter le forfait hospitalier. Combien sont ceux qui ne pourront plus se soigner? Avec les nouvelles dotations aux régions comment vont-elles, pouvoir fonctionner, en 2018 ?

Les nouvelles pratiques scolaires?

Ayant reçu le courrier du Professeur Joyeux je ne pose qu’un extrait, la suite ici ! Va-t-on permettre de parler de masturbation infantile précoce à des enfants de maternelle, de décrire des positions de pénétration vaginale à des collégiens âgés de 12 ans, de leur expliquer encore à l’âge de 12 ans comment se pratique la sodomie et pourquoi les acteurs de films pornographiques éjaculent hors du vagin de leur partenaire ? Sans parler de certains textes prétendument littéraires, et étudiés en classe, qui décrivent en long en large et en travers des scènes de fellation. Quel est le sens véritable de tout cela ? Et surtout, quel en est le but ? Ce programme constitue une intrusion violente dans le développement affectif de l’enfant et du jeune et n’a rien à faire à l’Ecole. Il est pourtant obligatoire dans tous les établissements de l’Éducation nationale, qu’ils soient publics ou privés.

Il ne faut pas s’étonner si dans le monde un enfant sur quatre a subi des violences physiques, une fille sur cinq et un garçon sur treize des violences sexuelles, un enfant sur trois des violences psychologiques (Enquête Hillis citée par l’OMS 2016). Cela ne peut que s’accroître, augmenter les cas de pédophiles et d’incestes, déjà de plus en plus fréquents, fortement induits par les images pornographiques qui circulent partout et dont les jeunes sont saturés. Nous devons, ensemble, nous saisir de ce sujet. Il est une raison supplémentaire pour demander à la ministre de la Santé de revenir sur les 2 décisions de maintenir, ses positions, dans les écoles !

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.5/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 2 votes)

Les Folies Deviennent Parfois Lucides

Certains considèrent le pouvoir équivalent à l’arrivisme.

Les conflits de la peur sont la solution, à leurs divers pouvoirs.

« La guerre n’est que la simple continuation de la politique par d’autres moyens. » Cette maxime de Clausewitz est devenue l’une des phrases les plus célèbres de notre temps.

Emmanuel Macron, aura ou pas les trois cinquième, nécessaire à une modification de la Constitution de la France ? A ne pas en douter, un réel camouflet que le « Jupitérien » vient d’occulter. Il attendait un bien meilleur résultat ; une forme de main mise sur l’ensemble des pouvoirs, dans certaines ombres. A ne pas se leurrer les grands électeurs ont optés pour une position réellement différente.

Il y eu « La folie des Grandeurs » vu en d’autres hospices. « Mille milliards » de dollars en jeu. Le fameux rôle d’Yves Montand, dans le transport de T.N.T. qui coûta la vie aux quatre amis-ennemis interprètes au départ dans l’union. Ne perdons pas le sens tyrannique de Clouzot durant le tournage à certains égards. Autrement dit « Le salaire de la peur » Surgit de l’ombre, la réalité de ce Monsieur « Le Président » De paroles, plus vrai que vrai ; chacun tente à sa manière de passer aux actes. Que de tricheries alors, ils forcent des unions lucratives.

Du réel à de l’intimidation ?

Des bombardiers américains ont survolé la mer du Japon, à l’est des côtes de la « Corée du Nord«  pour démontrer que Washington avait de nombreuses options militaires à sa disposition, a annoncé, le département américain de la Défense. Dossier apparemment bien structuré. Il vaut mieux effectivement être populaire, plutôt que responsable.  « Jamais au cours du XXIe siècle un chasseur ou un bombardier américain n’avait volé aussi loin au nord de la Zone démilitarisée. Soulignant ainsi le sérieux avec lequel nous prenons le comportement irresponsable« , de la Corée du Nord, a déclaré Dana White, porte-parole du Pentagone.

Il émerge masse de réalités, et nous passons à côtés de certaines lucidités. « Le combat des Chefs » pour ceux qui suivent les B.D. dont les instigateurs sont indéniablement Uderzo et Goscinny. A ne pas le vouloir, la température ne cesse de monter et de descendre. Un praticien pourrait dire peut-être : La musique commence à jouer sa partition.

À la recherche d’une stabilité, face à une incertitude de transgression, nous avons bien des contextes à tous vents pour les comprendre. Essayons d’analyser les diverses situations. La puissance que porte qui ? Evidemment les réseaux sociaux. Les informations y compris lorsque l’on ne fait rien de particulier pour se tenir au courant, nous les recevons avec plus ou moins de contrevérités.

Les générations de 1940 à environ 1995, sont persuadées de tenir le plein bon sens. Là commence le fondement utopique de ceux qui disent : « Je sais ». Un constat tombe, celui que la lucidité nous permet de survivre, de gré ou de force. En d’autres circonstances c’est la fin !

Il y a toutefois plusieurs raisons de se préoccuper. La poussée du parti d’extrême droite dans le cadre des élections en Allemagne. Même si le CDU arrive en tête. Il faudra à Madame Merkel tout son talent pour laisser son pays dans la lignée de ses quatre victoires successives.

Nous allons ou pas manquer de carburants, une citation légendaire dit : « Là où, il passe, l’herbe ne repousse plus » Presque à ne pas en douter, nous sommes entrainés dans le même chemin. Il reste que certains se posent, le même type, ou même, style, de questions.

L’essentiel s’en dégage. Savoir, connaitre la part de responsabilité de chacun.

Nous entendons, fortement le bruit des bottes. Le difficile, savoir d’où, partent les premiers pas.

Dans la majorité des jeux d’enfants, d’adultes, ils se pratiquent avec des dés, des pions, des cartes. Là, où le chemin devient réellement dangereux est d’admettre que de jouer avec des allumettes le risque de se bruler, reste bien plus fort que de tenir les rôles d’observateurs.

La compréhension peut valoir à double voire à triple, quadruple et même plus de sens. Depuis l’effondrement du IIIe Reich, l’extrême-droite, fait son entrée au parlement allemand, le Bundestag.

Les Allemands ont placé l’AfD, le parti d’extrême-droite, en troisième position des élections législatives. La CDU, le parti de la chancelière Angela Merkel, est arrivé en tête. Avec 33 % des suffrages, son score le plus bas depuis sa création en 1949.

Ronald Glaser La quarantaine, visage grêlé, est l’un des plus puissants artisans de cette entrée fracassante de « L’alternative pour l’Allemagne«  au parlement allemand.

La proportionnelle, grâce au mode de scrutin, démocratique : 94 députés d’extrême-droite vont pouvoir y développer leur euroscepticisme.

On ne veut pas porter le fardeau de la Grèce. Des pays d’Europe du Sud. On veut un contrôle des frontières, non une invasion de personnes qui nous utilisent. » dixit Ronald Glaser.

Angela Merkel et les autres partis disent ‘L’Islam fait partie de l’Allemagne’. L’AfD dit non. Au contraire. L’Islam ne fait pas partie de l’Allemagne. Nous sommes un pays chrétien. Point répète Ronald Glaser, membre du parti d’extrême droite.

À l’Université Libre de Berlin, le spécialiste du vote allemand Martin Klaush a vu progresser ces dernières années, ce jeune parti, né en 2013. La stratégie de l’AfD, c’est de provoquer avec un discours à la limite de l’acceptable. Ils ont mené une campagne anti-élites. Ils se sont posés en victimes. Normalement, en Allemagne, c’est un handicap de défendre des idées extrêmes et d’être divisés aussi, ce qu’ils sont. Les sondages sont montés lorsque l’AfD s’est positionné comme le seul parti opposé à la politique d’accueil des réfugiés. L’entrée au parlement ne représente qu’une étape. Certains de ses dirigeants n’hésitent pas à dire qu’en 2021, il faudra gouverner.

Il semble difficile, d’essayer de faire comprendre aux générations naissantes, les affres d’une Europe, d’une France, telles qu’elles existent et périclitent avec des fronderies qui sourdent en quasiment tous pays. La France par ses grands électeurs vient d’assumer un certain retour aux sources. De là, à penser que ce que chacun des surpuissants en Europe, en Occident, drainant en finances empêcheront ; la montée d’un nazisme est d’un domaine supérieur à la décadence.

La principale solution que l’Europe se doit d’assumer est le bon sens. Réduire le nombre de députés, de sénateurs, il n’y a pratiquement pas à en douter que dans le cas contraire, nous observerons l’affaissement du château de sable à la montée des marées.

La majorité des classes politiques, critiquent à torts ou raisons, certains propos de Jean Luc Mélenchon. La France Insoumise est-elle si loin de la réalité ? Alors que d’autres jouent avec des expressions sortis du contexte réel.

Certains peuples ont fait partir le nazisme, d’autres le font avancer.

L’appel au peuple et à toutes ses ramifications, sont des réalités que nul ne peut pouvoir contester.

Il est indéniable, que le passage en force, fait forcément marche arrière. Lorsque gouverner est trop difficile on part, ou il faut passer par la seule voie républicaine : Un ou dix référendums !

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.5/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 2 votes)

F.N. La Fin? Divorces Prévus?

Personne ne peut contester le droit de grève, le constat s’impose à quoi servent celles de ces jours ?

Le PS vend son siège et se délabre. Macron avance et démolit la vraie République.

Florian Philippot prend l’emblème de la Croix de Lorraine et affirme qu’en quittant le F.N. ce parti est mort.

L’unité du Front national se démembre. Florian Philippot, se trouve fin 2011 directeur de la campagne présidentielle de Marine Le Pen, il connait une ascension fulgurante dans le parti. Des conflits étouffés avec des dirigeants frontistes. Mais où demeurent des séquelles irréversibles. Pourtant, il n’y avait guère de nuages avec MLP. Telle que dans la Grande Vadrouille. Défend son chef d’orchestre du « marinisme ». Eole sème la perturbation suite à la défaite de la candidate dans le débat face à Macron. Le lancement par Florian Philippot de son association Les Patriotes, les deux figures de l’extrême droite se répondent vertement par médias interposés.

Philippot lance Les Patriotes

Alors que des divergences séparaient déjà Marine Le Pen et Florian Philippot, la discorde s’accentue. Florian Philippot procède au lancement de son association, Les Patriotes. Le 15 mai 2017 sans attendre la fin de la campagne des législatives. Objectif: « Défendre et porter le message de Marine Le Pen au soir du second tour de l’élection présidentielle ».

Là le fait de voir Florian Philippot tenir au Front national se pose alors très sérieusement.

Des cadres critiquent l’association

La création des Patriotes est critiquée au sein du Front national. « Je n’adhère pas à l’association Les Patriotes. Je reste à 100% au FN, avec Marine Le Pen », tweete Gilles Lebreton, eurodéputé FN. Message partagé par de nombreux responsables du FN.

« L’association de Florian Philippot est inutile, parasite le FN et sa Présidente. Sans moi ! », dixit : Jean-Marc de Lacoste-Lareymondie, membre du bureau politique du parti.

Après avoir dit « tant mieux ! », Marine Le Pen se joint à la vague de critiques. « J’ai trouvé que le calendrier étonnant. Disons que ça aurait pu attendre. Ça crée des incompréhensions », dit-t-elle dans L’Opinion, trouvant, le nom de l’association « ringard ».

6 septembre, le député, Gilbert Collard demande à Florian Philippot d’arrêter la boursouflure de l’ego. Si j’étais Marine Le Pen, je dirais à Florian Philippot : Tu ranges les Patriotes qui ne riment à rien, et tu joues collectif' », déclare-t-il à la presse.

Marine Le Pen le rappelle à l’ordre

15 septembre, Marine Le Pen revient à la charge. Une interview au Parisien, la présidente du parti somme Florian Philippot de « clarifier » sa situation. « Qu’il y ait des think-tanks, aucun souci. Nous sommes tout de même au cœur de la refondation du mouvement, rappelle-t-elle. Je souhaite donc que tous les dirigeants du FN se reconcentrent sur cette refondation.

Philippot fin de non-recevoir à Le Pen

Il faudrait clarifier, pour le coup, sortir de la tambouille interne et qu’on soit audible sur le fond face à Macron. La réponse de Florian Philippot sur le champ « Je ne quitterai par la présidence des Patriote. 18 septembre. Ça n’est pas une opposition. Il y a déjà eu et il y a encore actuellement d’autres vice-présidents qui dirigent des associations.Quand on lui demande ce que signifie « clarifier sa position », Florian Philippot dixit : « Je ne sais pas. Ma position est extrêmement claire. » Le vice-président du parti évoque son possible départ du Front national si Marine Le Pen abandonne la sortie de l’euro. Je ne vois pas pourquoi Marine, ferait cela. Oui, si elle fait cela, ce sera sans moi. »

« On ne fera pas la refondation avec un pistolet sur la tempe » : 19 septembre, Florian Philippot. Marine Le Pen déclare sur RTL qu’elle « prendrait ses responsabilités » si son vice-président ne quittait pas la présidence de son association. « Je lui ai répondu, ainsi qu’au bureau politique, que je ne comprenais pas cette demande et que je ne pouvais donc pas y répondre », déclare le vice-président du FN sur RMC.

Le Pen retire à Philippot sa délégation du parti F.N.

Hors de question de quitter la présidence de son association Les Patriotes. Florian Philippot tient tête, Marine Le Pen le sanctionne. Elle a décidé, le 20 septembre, de lui retirer sa délégation à la stratégie et à la communication, tout en le maintenant à son poste de vice-président du FN. Florian Philippot, sollicité par mes soins, n’a pas répondu à la demande de mettre un terme au conflit d’intérêts résultant de sa double responsabilité de vice-président du FN chargé de la stratégie et de la communication et de président de l’association politique Les Patriotes, écrit Marine Le Pen. J’ai pris la décision de lui retirer sa délégation à la stratégie et à la communication. Sa vice-présidence sera, à compter de ce jour, sans délégation. » Un début de mise à l’écart.

Florian Philippot quitte le F.N.

« Evidemment, je quitte le Front national », annonce, jeudi 21 septembre, Florian Philippot sur France 2. « On m’a annoncé que je suis vice-président de rien. Je n’ai pas le goût du ridicule et je n’ai jamais eu le goût de ne rien faire », a-t-il justifié sur le plateau des « 4 Vérités ». « Je pense que la décision de Marine de me nommer vice-président de rien a fait beaucoup de mal aux militants. Mais je ne blâme pas Marine », a-t-il continué.

Il n’en demeure pas moins, que le F.N. prend en la circonstance surement la matière grise qui a fait progresser ce parti. Des propos sur France2 de son départ ! Puis à la suite Marine le Pen sur la sellette. Divers points de vues  d’autres partis! Un retour en arrière et une avancée !

Il n’empêche pas moins qu’il conserve, ses autres fonctions politiques. Qui sont les plus atteints ?

Il reste à savoir, en dehors de ses valeurs de travailleur acharné, dans quelles mesures les 2500 adhérents à son association pourront ou pas créer un nouveau mouvement. Ils seront dixit Florian Philippot bien plus nombreux que certains ne le pense à me suivre. Nous le serons sous peu, à suivre.

Le Panda

Patrick Juan

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.5/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 2 votes)

Le Levothyrox La Ministre De La Santé Mensonges Géants ! Les Crises d’Etat?

La santé représente pour certains plus qu’un fonds de commerce.

Certains tentent de tout acheter y compris les mensonges.

Avec l’aval du président de la République, la folie commence à gagner les informations. Elles sont plus contradictoires que le fait de trouver un troupeau de moutons à 6 pattes survolant la Tour Eiffel. Monsieur Macron vous dirigez tout sans aucun résultat tangible. Il suffit de voir si vos ordonnances sur la Loi du travail passeront, aussi facilement. Vous grugez les territoires de la France. Aussi vrai que la santé des gens vous indiffère. Par votre narcissisme, nous ne sommes pas dans un cercle de jeux, où vous pouvez faire avancer les gens tels des soldats de plomb. Ayant traité à diverses reprises ces sujets, l’engagement prit de revenir et ICI ! Et LA !

Au dernier Conseil des ministres, chacun est reparti, comme la citation plus ou moins juste : Sa musette bien garnie de vos conseils distillés comme les perfusions du dernier des Mohicans. Juste quelques exemples auxquels vous aurez vous, comme les vôtres biens des problèmes à en démontrer le bienfondé. L’analyse reçue ce jour sur ce que l’on peut considérer figure dans les colonnes du Figaro (Sources) In en texto ci-dessous.

Des hypothèses sont avancées par des spécialistes pour expliquer les effets secondaires ressentis par de nombreux patients. Patients affolés et en colère, médecins dépassés, médias enflammés. Depuis le mois de mai, la crise du Levothyrox n’en finit pas d’enfler. Plus de 9000 patients sur les 3 millions qui prennent quotidiennement ce médicament. Ils se plaignent d’effets secondaires liés à la nouvelle formule du médicament: crampes, problèmes intestinaux, maux de tête, vertiges, perte de cheveux. Le nouveau Levothyrox, commercialisé depuis mars 2017, représente-il vraiment un danger pour la santé?

Au départ, tout partait d’une bonne intention. Ayant constaté dès 2012 un manque de stabilité du Levothyrox au cours du temps, l’Agence nationale de Sécurité du Médicament ANSM a demandé au laboratoire Merck d’améliorer la formule pharmacologique. En effet, le principe actif du médicament, une hormone thyroïdienne appelée «lévothyroxine» s’altérait au contact des excipients, ces substances chargées d’assurer la conservation et le transport du principe actif jusqu’à son site d’absorption. Des analyses ont ainsi montré qu’au contact du lactose, près du tiers de la quantité de principe actif (31,3%) disparaissait au bout de 6 mois!

Un nouveau composé, le mannitol

Dans la nouvelle formule, le principe actif la lévothyroxine n’a pas été modifié, mais le lactose a laissé place au mannitol, grâce auquel le médicament a significativement gagné en stabilité. Cet excipient, présent dans d’autres médicaments et dans de nombreux produits de consommation courante : chewing-gums, dentifrice, a été cité comme source possible des nombreux effets indésirables signalés. Une hypothèse peu crédible, selon le Pr Françoise Borson-Chazot, chef du service d’endocrinologie du CHU de Lyon. «Un comprimé contient moins de 100 milligrammes de mannitol, or les effets notoires n’apparaissent qu’à des doses au moins 10 fois supérieures», justifie la spécialiste. La piste du mannitol serait donc à écarter. La formule a-t-elle été correctement évaluée en termes de tolérance à long terme ?

Société Française d’Endocrinologie

Dans un communiqué daté du 11 septembre, la Société Française d’Endocrinologie soulève une question forte délicate: la formule a-t-elle été correctement évaluée en termes de tolérance à long terme? À partir des deux études fournies par le laboratoire Merck, l’agence du médicament assure que l’ancien et le nouveau médicament sont bio équivalents, c’est-à-dire que la quantité de principe actif disponible dans le sang du patient et la vitesse à laquelle ce principe actif atteint la circulation sanguine est identique entre les deux formules.

Cependant, l’Agence sanitaire ne donne pas accès aux deux études en question. Par ailleurs, la Société Française d’Endocrinologie note que «la forte dose administrée lors de l’étude est une dose unique, et qu’elle ne remplace pas une étude d’administration prolongée à des patients». L’agence du médicament a-t-elle bien apprécié les risques? La crise aurait-elle pu être anticipée par un essai clinique plus complet?

Un dosage très sensible

D’autres spécialistes assurent que les effets secondaires, dus à une grande sensibilité de l’organisme à l’hormone, ne sont que passagers. Car si le médicament est particulièrement efficace, il a l’inconvénient d’avoir une marge thérapeutique étroite. En clair, cela signifie qu’une très petite variation de dosage peut entraîner un déséquilibre thyroïdien et avoir de lourdes conséquences. Si l’hormone est prescrite à dose adéquate, elle ne pourra être qu’utile et efficace, affirme le Dr Violaine Guérin, médecin endocrinologue à Paris dans un texte intitulé «Message aux 3 millions de Français sous Levothyrox: stop à la panique». En revanche, si elle est en surdosage ou en sous dosage, les patients ressentiront des effets d’hyperthyroïdie ou d’hypothyroïdie. Il faudra donc corriger le dosage, et les symptômes rentreront dans l’ordre». On estime qu’à compter du changement de traitement, il faut attendre au moins 5 semaines avant de pouvoir faire les examens sanguins qui permettront d’évaluer la dose adéquate et ainsi, de rétablir l’équilibre.

Une communication chaotique

Pour les spécialistes, le battage médiatique dont a bénéficié le Levothyrox n’est pas étranger à certains symptômes. «Au moment de passer au nouveau Levothyrox, beaucoup de patients sont très stressés par tout ce qu’ils ont entendu et lu dans les médias et sur les réseaux sociaux. Or on sait qu’il y a un lien très important entre le stress et les maladies thyroïdiennes», explique le Pr Borson-Chazot. «Il y a un lien très important entre le stress et les maladies thyroïdiennes» Pr Françoise Borson-Chazot.

Depuis plusieurs mois, on assiste d’une part à une carence de communication de la part des autorités sanitaires et à l’amplification d’un mauvais buzz, surenchérit le Dr Guérin. Sans compter que des symptômes pourraient être attribués à tort au Levothyrox. Il ne faut pas nier ces symptômes mais les professionnels de santé doivent procéder à un interrogatoire minutieux afin d’attribuer au mieux leur origine. Si vous avez encore des doutes, faites ce travail d’analyse avec votre médecin généraliste ou votre endocrinologue, qui jugera de la pertinence d’un contrôle biologique après examen clinique. Mais soyez rassurés, patients sous Levothyrox, vous n’êtes pas en danger», poursuit le Dr Guérin. Et d’ajouter: «ne mettez pas en danger de rupture d’approvisionnement les enfants qui sont sous gouttes de Thyroxine, parce qu’il est plus facile pour un enfant d’avaler des gouttes qu’un comprimé et parce que des doses plus faibles leur sont nécessaires. Dans son communiqué, la Société Française d’Endocrinologie a demandé aux patients de ne pas interrompre leur traitement en raison des conséquences graves que cela pourrait avoir sur leur santé.

Le lien vers la fiche d’information mise à disposition par l’Agence du Médicament. (Fin des sources) La ministre de la Santé Agnès Buzyn est dans l’obligation de compter 9.000 signalements d’effets indésirables par les patients prenant du Levothyrox. Médicament traitant les défauts de la thyroïde, ou ses séquelles. La ministre a reconnu un problème d’information des malades. Il s’avère que les chiffres annoncés sont totalement inexacts. En ce moment plus de 15 000 cas signés figurent sur le dépôt de plainte contre « X » auprès des Tribunaux.

Dixit la ministre : »Si l’on regarde les enquêtes de pharmacovigilance et ce qui remonte du terrain, nous sommes à 9.000 signalements sur les trois millions de personnes » qui prennent en France du Levothyrox, a-t-elle déclaré sur RTL. Le leurre est de taille, comme si la connivence à ce stade rapporte un usufruit complémentaire. Surement mais les bénéficiaires ne sont surtout pas les victimes cela est une certitude à vie.

A ne pas en douter, plutôt que de s’engager dans une politique sanitaire et de sauvegarde ; c’est du massacre à tous vents. Les chiffres de l’Agence du médicament ANSM évaluaient à 5.000 le nombre de déclarations d’effets indésirables dus à la nouvelle formule du Levothyrox.

Crampes, maux de tête, vertiges, perte de cheveux, etc. C’est à se poser réellement la question essentielle à se poser, quelle doit-être la 1ere sanction à leur égard ?

Il ne faut pas minimiser leurs réelles responsabilités. Les mensonges sont comme les engagements pris dans le cadre des causes d’IRMA sur les DOM TOM par Monsieur Macron.

En ce qui concerne les responsables de la modification du Levothyrox. La sanction serait de leur en faire prendre un par jour pendant un mois. Ils ne risquent en aucun cas à petites doses d’en mourir. En ressemblant au supplice de Tantale ils comprendraient rapidement et feraient le nécessaire dans les meilleurs délais.

Nous constatons que les résultats qui témoignent de la capacité de modifications du Levothyrox, devait intervenir le 26 septembre 2017. Vous le constatez, ils repoussent la date au 31 octobre à priori de la même année, mensonges à la louche, mais pas des doses de caviar.

Un autre plan surprend aussi. Madame le ministre annonce 9000 cas, l’ANSM 5000, sommes-nous idiots à ne pas savoir lire ou compter ? Les chiffres réels des patients concernés sont de de plus de 3 millions en France. CQFD, ne cherchez pas les menteurs vous les avez tous les jours ou presque face à vous.

La principale erreur à ne pas commettre, il ne sert à rien de gratter un comprimé cela n’atténue en rien la capacité du produit, en fonction des charges d’une journée qui ne sont jamais identiques.

Monsieur Macron quant à lui, il a pris des promesses impossibles à tenir, comme celles de pouvoir aller à l’école sous des tentes dans deux mois (60jours) de remonter un service hospitalier et sanitaire dans les trois mois à venir. 90 jours, je veux bien être pendu haut et court s’il est capable à de tels engagements dans les territoires de la France en Outre-mer.

Selon France info voici sa position : Après le passage dévastateur de l’ouragan Irma, Emmanuel Macron est arrivé à Saint-Barthélemy, après une étape sous tension à Saint-Martin, où il a promis des moyens pour la reconstruction des deux îles des Antilles françaises et un retour à la normale dans les meilleurs délais. Il a annoncé la mise en place, d’ici lundi, d’un mécanisme d’« aide d’urgence » pour les sinistrés. 

Dans la mesure où la communication reste de son seul ressort, pourquoi ne répondez-vous, sur les fumeux ordres de modifications de produits pharmaceutiques ?

Vous êtes au poste où vous vous trouvez car issu d’une famille avec cuillère en or dans la bouche, et une maitresse de premier ordre mais là n’est pas le contexte. Vous voulez faire croire que les français des Antilles auront une année scolaire presque normale. Vous démontrez par-là, une fois de plus que vous êtes le président à l’étranger dans le monde de la finance, mais pas au niveau du peuple de la France.

Le Levothyrox change de formule, vous ne savez qu’endormir les gens avec l’obtention de J.O. pour 2024. Les teremes de l’enquête de pharmacovigilance seront-ils publiées en octobre ?

Qui peut l’affirmer catégoriquement ? Personne !

La nouvelle formule a été mise sur le marché fin mars. L’Agence du médicament l’avait réclamée au laboratoire dès 2012 afin, selon elle, de rendre le produit plus stable.

Il n’y a pas de fraude, il n’y a pas de complot, il n’y a pas d’erreur, il y a eu un problème d’information des malades, les patients ont été surpris par une formulation qui avait changé et qui pour certains donnait des effets secondaires, a déclaré Agnès Buzyn.

Beaucoup de ses effets secondaires sont liés à des difficultés à redoser correctement le Levothyrox mais ils s’estompent quand on arrive à bien doser le traitement », a expliqué la ministre. Combien de ses effets ? Madame, vous l’ignorez totalement ! Pour effectuer un bon dosage faut-il encore connaitre l’ensemble des modifications du produit.

Or, vous l’ignorez totalement, d’un autre côté la majorité des laboratoires effectuant les analyses de sangs, n’ont pas de points de repères sur lesquels pouvoir s’appuyer.

Face aux critiques des patients qui accusent les autorités sanitaires d' »indifférence coupable », la ministre a dit qu’elle avait reçu vendredi les associations et l’actrice Annie Duperey, qui avait fortement critiqué la réaction du gouvernement. Voici la plainte collective pour ceux qui veulent la porter ! Sources L’Association des malades de la thyroïde et des conséquences de la modification du Levothyrox. Fin de sources.

« J’ai trouvé le temps pour voir toutes les associations malgré la crise » provoquée par l’ouragan Irma, a expliqué la ministre. Des patients de l’Association française des malades de la thyroïde AFMT ont annoncé leur intention de porter plainte contre les autorités sanitaires et le laboratoire Merck Serono. Une urgence sanitaire, assurent les patients mécontents de la nouvelle formule, qui rejettent les discours rassurants des autorités de santé et souhaitent que l’ancienne formule soit mise à disposition.

Le ministère et le laboratoire ont exclu cette hypothèse.

La France est le premier pays où la nouvelle formule a été introduite mais selon Merck Serono, des procédures d’homologation sont en cours ailleurs. Faux Il ne suffit pas de faire passer des allégations pour des réalités, vous responsables les Laboratoires Merck Serano mettez vos dires sur la place publique et non dans des boites. Vous êtes complices, responsables, non coupables ? Non seulement l’aspect extérieur a changé, mais ce qui reste bien plus grave, pouvant entrainer des conséquences vitales. Vous ne démontrez rien du tout, bien au contraire vous avancez des propos autant de mensonges, que les politiques qui font tantôt un pas dans un sens, tantôt dans l’autre.

Des patients prenant du Levothyrox, ce médicament pour la thyroïde, montent au créneau. Une plainte contre X va être déposée pour « non-assistance à personne en danger« , « tromperie sur les qualités substantielles du produit », « mise en danger de la vie d’autrui » et « atteinte à l’intégrité de la personne », jeudi 14 septembre. Elle va être déposée par une cinquantaine de personnes en lien avec l’Association française des malades de la thyroïde AFMT, a confirmé à France info Marie-Odile Bertella-Geffroy, qui défend des plaignants. Marie-Odile Bertella-Geffroy : « En encadrant les lobbys, des catastrophes auraient été évitées » Vous avez tous les éléments pour la contacter. Il est possible de vous aider. Il manque des magistrats et avocats de sa trempe.

Les engagements pris, par mes soins tout comme les résultats sur la psychose ou pas du Levothyrox seront scrupuleusement respectés. Affaires à suivent !

Les sources figurent dans l’article y compris le travail du Panda !

 

Le Panda

Patrick Juan

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.5/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 2 votes)