La France, le monde, il en reste quoi ?

Ils n’étaient pas encore sur la Lune

Combien sont les français qui ne se posent pas la question ? Cela depuis 1960, à en croire les constats qui se font au quotidien, les faits remontent bien avant. Mais rien n’a jamais tinté le déclin comme depuis moins de cinq années. La majorité non seulement des français mais des autres nations productrices, dans la mesure où les gens prendraient conscience de ce qui se passent en réalité, « Ils rentreraient immédiatement de leurs divers lieux de villégiatures »

Disparition de notre civilisation en 2050 ?

Sans son mixage, les invasions subits, celles imposées à d‘autres continents à un moment donné, il ne reste que l’Europe pour laisser une fausse façade du devenir de l’hexagone, elles sont tellement imbriquées les unes dans les autres que nous ne savons plus ou pratiquement qui est qui. La première chose qui s’en dégage ce sont les profits mercantiles qui passent par-dessus la condition humaine. Gilles Ramstein, directeur de recherche au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement, déplore cette comparaison et critique l’idée sous-jacente de « mettre l’industrie au service de la lutte contre le réchauffement climatique ». Le climatologue le reconnaît cependant : « Il faut une planification à long terme à l’échelle mondiale pour réduire notre facture énergétique sur vingt ans, en particulier dans les transports et le chauffage. « Une planification qui « entre en contradiction avec la rentabilité immédiate », souligne-t-il. Or « il y a de très gros intérêts financiers en jeu qui vont intéresser de grands groupes. Et il ne faut pas donner massivement de l’argent à une industrie polluante qui va se refaire sur le dos de l’économie verte. » Ce qui peut plus que de donner froid dans le dos pour les générations à venir et à certaines présentes. Lien

Tout ou presque ne cesse de péricliter les ères comme les civilisations n’ont cessé de traverser les pays où le sens des Droits de l’Homme, les modes d’expressions sont bien souvent plus inexacts que les réalités que nous supportons sans cesse. Du sens du troc, aux milliardaires qui sont de plus en plus puissants, faut-il modestement déduire que nous sommes passés là au mauvais moment sauf en ce qui concerne la base des peuples qui n’ont aucune culpabilité ? A force par n’importe quel moyen de tout vouloir modifier, que d’autres manipulent à leurs convenances nous sommes sur plus d’un déclin évident. La centrale nucléaire de Golfech stoppée par la canicule. C’est une première en France et une décision spectaculaire de la part d’EDF. La Garonne est à la fois trop basse et trop chaude pour refroidir la centrale. Lien

La fin d’une vie est la seule réalité qui nous attend tous d’une façon ou d’une autre, cela nous le savons le jour où nous sommes en mesure de prendre conscience de ce que nous représentons. Nous constatons que la présidence tente par tous les moyens d’égaler Ramsès II.

Dans la mesure où il ne s’agisse que de la France et de l’Europe, le fait de le constater serait bien moins grave que si nous osons réfléchir face à la globalité du monde, là où plus que ce que la majorité pense par une majorité illusoire.

Dixit : « Greta Thunberg l’entend volontiers. Je suis trop jeune pour faire ça. Nous, les enfants, On ne devrait pas avoir à faire ça, se défendait-elle sur Facebook en février dernier, message traduit par Reporterre. « Si tout le monde écoutait les scientifiques et entendait les faits que j’évoque constamment, personne n’aurait à m’écouter ou à écouter les centaines de milliers d’autres écoliers en grève pour le climat dans le monde. On pourrait tous retourner à l’école »

« C’est bien qu’elle soit jeune, pense au contraire le chercheur Daniel Boy, directeur de recherche au Cevipof, spécialisé dans les mouvements environnementaux. C’est symbolique, ça veut dire que le sujet intéresse les jeunes. Après tout, dans 10 ou 20 ans, les conséquences du réchauffement climatique les concerneront directement. Elle est manipulée par des lobbys vertsApparemment l’on tente de détourner le réalisme, nous ne pourrons le contourner encore durant des décennies. Cela peut-il justifier sa présence à L’Assemblée Nationale française en Tribune d’Honneur ?

Dans son dernier rapport publié tous les quatre ans, la CIA dresse un tableau noir du monde d’ici 2035. Morceaux choisis. Le document est sur le bureau de Donald Trump. Le moins que l’on puisse dire « il n’est pas franchement réjouissant pour l’avenir ». Dans la dernière édition de son grand rapport rendu public tous les quatre ans. Mes propos sont bien faibles la CIA démontre un tableau bien plus noir du monde d’ici 2035. Il le savait Donald Trump, cela ne l’empêche nullement de pourrir la planète, et ouvrir les portes d’un conflit mondial ?

Sur fond d’affaiblissement de la croissance mondiale, de montée du terrorisme la vénérable institution de services secrets américaine imagine, après avoir consulté plus de 2.500 experts de 35 pays, 3 scénarios fictions. Espérons en tout cas que cela reste de la fiction, nous sommes appelés à devenir de réels robots sans cœur, ni raisons.

Un monde replié sur lui-même

La montée des populismes et des inégalités, les désastres du changement climatique ont conduit les Etats à ériger davantage de barrières protectionnistes. La croissance des pays émergents, dont la Chine et l’Inde, est en berne. Bref, plus de vingt ans après la crise des subprimes, les défis économiques restent majeurs : toutefois la CIA entrevoit une nouvelle ère de croissance pour tous les pays qui auraient massivement investi dans les nouvelles technologiques (automatisation, intelligence artificielle etc.)

Le monde au bord de l’explosion

L’ordre international est totalement chamboulé. Russie, Chine, Iran ont profité d’un repli des Etats-Unis sur la scène internationale pour accroître leur influence économique, politique et militaire dans leurs zones. Les risques de conflits n’ont jamais été aussi menaçants. Dans ce contexte explosif, les grandes puissances sont inévitablement amenées à négocier des accords afin de réduire les risques d’embrasement et de rétablir une certaine stabilité.

Les Etats perdent de l’influence

La défiance vis à vis des politiques a fini par l’emporter. Dans cet univers, les gouvernements ont abandonné une partie de leurs prérogatives à des groupes privés locaux. De grandes entreprises ont ainsi pris à leur charge l’éducation, la formation, le financement de la santé de leurs salariés. Cette gouvernance décentralisée s’établit pour l’essentiel par des partenariats publics-privés.

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Europe-France boum plus Alstom -Siemens

L’Europe fut créée pour éviter que ne se reproduise de nouveaux conflits nationaux, mondiaux et des fusions commerciales hors sa croissance et néfaste à son essor.

Les dangers que porte la France sont une évidence, que les gilets jaunes défilent, cela va bien plus loin que L’Europe qui fait implose une union en France et les bases de Schumann. Demain pourront nous péter en Europe, chez nous sans demander l’avis des gouvernants ? Que contient le contrat passé avec la Russie ? Un bunker ne suffira pas pour garder les mots de 1789. La publicité pas au sens pub courante, est la sauvegarde du peuple, donc elle doit-être publique. Il est indéniable sans apriori que tant que la France sera prisonnière de l’Europe actuelle, la mouvance des gilets jaunes sera l’antithèse de l’unité nationale. Les deux voir plus de faits sont incontournables. Une preuve sans prendre aux biens et aux personnes de l’Etat, cela fit sombrer la gauche.

Nous allons finir par constater des charrettes, tassés de blésés et morts dans une réelle révolution, la Place de Grève est en train de renaitre. Le Dernier Jour d’un condamné : https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Dernier_Jour_d%27un_condamn%C3%A9 Image illustrative de l’article Le Dernier Jour d’un condamné. Sans reprise de nos droits, nous revivons en fausse ombre le retour de « La peine de mort » Le Dernier Jour d’un condamné est un roman à thèse de Victor Hugo publié en 1829 chez Charles Gosselin, qui constitue un plaidoyer politique pour l’abolition de la peine de mort.

Le principal problème à résoudre passe par une Europe en liberté des nations et le sang cessera de couler. Dans les phases contraires donc actuelles, les ressorts de la vengeance nous fait courir à diverses folies indéniables. L’Europe est faite pour protéger ses membres, non pour les affaiblir. La démonstration et faite que trop de personnes entrent à L’Elysée, elles se croient tout permis, il n’y a pas suffisamment de contrôles, en divers thèmes nous payons largement les conséquences, par manque de surveillances.

Exemple parmi des milliers Lien France 5 : 20 MNS qui marque un malaise plus profond que l’apparence

Mobilisation difficile à évaluer, la bataille des chiffres se poursuivra jusqu’à la fin du conflit voir lors des résultats des élections européennes. Une certitude fait place au nombre, les manifestants semblent avoir passé la marche arrière attention. Un constat s’impose ou presque inaltérable, plus les chiffres baiseront plus la côte et les actions de M. Macron ne cesseront de monter. L’acte XII avait semblé aux «gilets jaunes» de retrouver un partage se réunissant bien plus à Paris, malgré les divergences existant au sein du mouvement horizontal et hétéroclite.

Confirmant les chiffres du ministère de l’intérieur 3000 hommes auxquels sont venu se rajouter plus de mille agent de la BAC sans compter les rajouts de la police du quotidien. Il en ressort de même vis-à-vis de Matignon, et lorsque les boulets font tomber, les faits vont aller bien plus loin que certains veulent le laisser croire. Prisonniers du Traité de Lisbonne qui nous a été imposé par un subterfuge Sarcocyste, associé à présent par la Maronite Jupitérienne. L’Europe machine merveilleuse quand elle n’est pas entre les mains de financiers sans scrupule ou presque. Pourquoi ne pas soumettre en deux temps à la suite des européennes que chaque nation se doit de respecter la volonté de ses électeurs ? Là, en procédant de la sorte depuis la sortie du second conflit mondial c’est la 1ere fois que l’on constate le rappel de l’Ambassadeur de France en Italie ? Est-ce normal ?

La Chine alimente la Russie et réciproquement, à défaut d’autre fait, le refus de l’alliance Alstom-Siemens. Pointant la nécessité de rivaliser avec le mastodonte chinois CRRC, quatre fois plus gros qu’Alstom seul, l’argument n’a pas convaincu les experts de la Commission. Le groupe chinois a remporté des contrats aux États-Unis, il n’est pas encore implanté en Europe. Le projet de constituer un champion européen de la ferroviaire tombe. « Une faute politique », dixit le ministre de l’Économie M. Lemaire. Le patron d’Alstom Henri Poupart-Lafarge y voit des « préjugés idéologiques » de la Commission « partisane de l’ouverture à tous crins, tout en refusant de voir que d’autres acteurs dans le monde ne jouent pas le même jeu » dans une interview au Figaro.

Mais avant tout aussi pour permettre l’évolution économique de chacune des nations lors de sa constitution. A la sortie de la guerre 1939-1945 qui entraina le monde, dans des folies et des séquelles qui laissent des traces indélébiles de nos jours, les morts de chaque côté des frontières se comptaient par millions. Impératif de procéder en trouvant les solutions les plus appropriées pour éviter que de tels massacres ne se renouvèlent.

Le père de l’Europe de nos jours compris à l’époque, que ce qui est célébré le 9 mai de chaque année, il s’agissait du français Jean Monnet avec ses aides de l’époque comprirent que l’essentiel que la nation voulant déclarer un conflit avait besoin de matières essentielles. L’acier pour la construction de chars et d’armes diverses, il ne fallait pas omettre que le charbon représentait l’énergie, deux éléments majeurs indispensables à la prospérité des dites usines, puis pour le transport les chemins de fer étaient aussi vitaux que les deux éléments premiers. Ces éléments ne pouvaient se dissocier.

L’Europe à ces moments possédait la totalité de ces moyens. L’idée de Jean Monnet fut sous forme commune, d’assembler les dites productions des pays européens. Il n’écarta nullement justement aucun des Etats susceptibles d’être impliqués. Il été primordial qu’ensemble ils puissent décider et prendre des orientations utiles, afin que les décisions signées ensemble puissent rendre tout nouveau conflit de guerre presque impossible. En débattant et prenant les dites décisions en commun, ces actes rendaient ainsi la guerre caduque invraisemblable.

Monnet fit une réunion en 1er rédigea ses théories dont il livra la finalité à Robert Schuman. Ce dernier en son temps était ministre du gouvernement de la France. Ce dernier trouva cette conception plus que brillante. Il l’a rendu publique lors de son discours glorieux. Cet exposé futur européen eut lieu le 9 mai 1950. Non seulement il réussit un tour de force incroyable, sa célébration trouva par la suite un hymne européen. L’Ode à la Joie de Ludwig Van Beethoven. Sa conception concrète réussit à persuader l’ensemble des dirigeants français, allemands, où vinrent se joindre belges, italiens, luxembourgeois, néerlandais.

La « Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier » (CECA) fut créée et vit le jour en 1951

Les fruits des travaux des 6 pays fut fort concluant, de par voie de conséquence, ils décident de fonder une nouvelle association : la Communauté Économique Européenne (CEE), qui vit le jour en 1957. La primeur de l’objectif de la CEE établir un marché commun, établi et réservé aux pays membres, pour faciliter leurs échanges commerciaux en supprimant les contrôles frontaliers, qui augmentaient le prix des marchandises en provenance de l’étranger. Les délais et les droits de douanes entraînaient de plus retards forts conséquents. Résultat : ils estiment que les barrières à l’entrée sur le marché européen sont suffisantes pour empêcher l’arrivée du concurrent chinois à court terme.

31 fusions ont été bloquées depuis 1990

Faut-il changer de politique de concurrence pour soutenir la création de champions européens, alors que la concurrence chinoise rebat les cartes, dans le ferroviaire comme dans d’autres secteurs, et dispose d’une force de frappe financière appuyée par l’État chinois quasi illimitée ? Et analyser à plus long terme l’état de la concurrence internationale ?

Le Panda

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)