Notre République, Nos Obligations !

Si, d’autre part, Dieu n’existe pas, nous ne trouvons pas en face de nous des valeurs ou des ordres qui légitimeront notre conduite. Ainsi, nous n’avons ni derrière nous ni devant nous, dans le domaine numineux1 des valeurs, des justifications ou des excuses. Nous sommes seuls, sans excuses. C’est ce que j’exprimerai en disant que l’homme est condamné à être libre. Condamné, parce qu’il ne s’est pas créé lui- même, et par ailleurs cependant libre, parce qu’une fois jeté dans le monde, il est responsable de tout ce qu’il fait. Sartre

Le respect de nos anciens, est le miroir de nos Libertés. Le Panda

Tous partis, tous rassemblements, associatifs, politiques entre autres etc.

Quel que soit l’ordre de classification, chacun transporte des couleurs diverses.

Il faut avoir le courage de courage de nos ainés, s’abstenir c’est les renier. Nous sommes leurs enfants !

Avons-nous jamais décrié notre «hymne national»? L’ayant entendu faire, à ceux dont cela à retentit aux oreilles, au fond de leur être, le véritable sens de :

«Liberté» – «Egalité» – «Fraternité» – Sonnaient les heures de conflits et plus que des larmes de sangs.

Toute nation possède des amis et des ennemis à des degrés divers. Ce sont ceux qui tuent par pur fanatisme que nous, nous devons de combattre avec force !

Le «Traité de Rome» en s’amplifiant at-il causé plus de dégâts que de victoires?

Continuer de voir autant de gens de divers métiers mourir pour causes de salaires de misères?

La majorité des dispositions internationales, nous ont été imposées, depuis des décennies, nous avons été piégés.

Les leurres sont tellement énormes que c’est à ne pas en douter contre les faits, décisions etc.

Imposés que nous devons nous battre, sans jamais refuser de faire valoir nos emblèmes qui vont de paires avec nos intimes convictions. A ne pas en douter, ils sont là-haut et se refusent à nous écouter.

Donc il faut savoir leur prouver, que sans le peuple personne ne peut rien !

Laissons les parler et faisons ce que nos lois nous permettent. Rien n’est fait, nous avons les convictions par nos moyens, non par les leurs !  

A ne pas en douter, les électeurs de la nation France n’ont nullement giflé tous les pronostics.

Surtout encore moins ceux des «plaideurs», mais vaille que vaille, les deux doutes des chandelles sont quasiment carbonisées ! Il ne s’agit de savoir en ce moment s’il y a vainqueur ou perdant ? Les urnes par leurs bulletins de vote n’ont pas démenti les scores prévus.

Ils sont issus de la finance, des médias, des pulsions les ensembles non contenus, et au premier son des «valeurs des uns et des autres». Le favoritisme est une réalité !

Ils sont à tort ou raison plus nombreux que la majorité, à penser avoir été grugés !

Il est plus que dangereux de prétendre que la France possède un président pré destiné, à ce jour, en ces moments. Que cela soit pile ou face, nous ne pouvons que nous lancer dans des «élucubrations» comme à l’époque des années 60.

En remontant que cela soient par des «décennies», des «siècles» avant, nous avions nos racines par mutes raisons. Chacun pourra arguer, telle ou telle position partisane, rien n’y fera, mais le «bing bang» prévu frappe, sonne, réellement à nos portes.

Il serait facile de faire un modeste constat, jamais l’école de la France, dans «nos valeurs républicaines» n’ont connu une telle situation. Déduire que nous sommes dans une «impasse»?

Tel un quadrilatérale, tout semble s’emmêler, tel ou pire que le «fil d’Ariane» le point le plus crucial pour les générations à venir marquera les pages de notre histoire, en cette époque.

La «France» toute entière est coupée en quatre. Rien de clair ne se dégage, pas même à l’horizon, les échos sont pires qu’aux heures les plus sombres. Peut-on déduire qu’il y a des gagnants et des perdants dans le cadre des partis politiques?

A ne pas en douter quelle est la réponse? Nous assistons depuis la fin du premier tour, là, où, chez nous il y a une fracture plus qu’importante à plusieurs ruptures plus que graves.

Faire l’analyse des camps encore en lice, dépasse le bon escient et la mémoire de ceux qui ne sont plus présents pour pouvoir tenter de nous entendre. Puis de notre côté leur demander un modeste conseil. Pourriez-vous nous conseiller?

Nous ne sommes plus à l’orée d’une perdition, mais à l’incapacité de savoir au plus juste ce que nous sommes, où nous souhaitons vivre réellement et avec qui? En ces moments les tubes veulent fonctionner. Leurs musiques sur les portées êtres douces, justes parfois nocturnes.

Là où se produisent les implosions qui laissent les traces de ce que masse, de nous ne veulent ni comprendre, ni accepter. A ne pas vouloir regarder devant, derrière, constater que si nous avons un « présent », c’est qu’indiscutablement nous avons eu un «passé».

L’essentielle question que nous, nous devons de nous poser et de savoir : Voulons-nous un « avenir»? Certains pourront penser que les fruits des révoltes sont pour demain. Indéniablement c’est possible ! Ils sont une minorité ou une majorité ?

«Les raisins brûlés» par le soleil, comme n’importe quels fruits ne peuvent faire ressentir la saveur que nous, nous en attendions. Il existe à ne pas en douter des saisons pour chaque chose, à diverses époques, bon gré, mal gré.

Des étapes pour «créer», d’autres pour «chérir», d’autres pour apprendre à vouloir «communiquer», c’est la «vie» etc. Les mesures qui sont face à nous en ces moments sont plus violentes que jamais ou pas?

A procéder de la sorte, il n’y aura ni vainqueur, ni vaincu, mais des ennemies qui ignorent qui sont proches ou loin d’eux. Qui sont leurs alliés voire leur ennemis?

Le pire leurre que la République qui a variée parfois, pour ne pas dire souvent ses étapes, ne fasse de nous que des «hommes libres» sans «la tristesse» d’être déposé devant les marches du sanctuaire. Que le glas qui sonne, ne soit pas le dernier que certains entendront !

Ceux qui ont marqués «1789», les «conflits mondiaux», l’époque des «colonisations», la volonté pour certains de tenter la création d’une «race aryenne», etc.

Dans «des sanglots» et des tapis aux couleurs de «kaléidoscopes», ont redonnés un souffle de libertés par le mixage de ce que nous sommes et que nous nous pouvons contester.

Il n’appartient à personne de nous dicter notre choix !

A ces modes de jeux, cela ne durera pas une décennie, avant que les pavés ne sursautent sous les coups de l’émancipation de certaines mœurs.

On se doit de faire en sorte que le travail fleurisse, que les familles s’unissent, que les clochers de chaque école soient les fleurons de ce que nous voulons êtres. Le reste un solde politique, où nous défendons nos idées, mais sommes-nous entendus?

Sans s’en rendre compte, c’est nous prendre pour plus débiles que nous, ne le sommes en apparence. Le surcroit de la conquête des pouvoirs, dans les antichambres des Assemblées. S’écrouler en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Nombreux sont les empires de certains rêves. D’une magnificence apparente et qui sont tombés plus vite que les « salamandres» ne pourront jamais renaitre de leurs cendres.

A plus long terme, une remise en cause des pouvoirs. Le verdit, les urnes ne l’ont pas encore rendu. Que se trame, les mots qui ne sont point ce que l’on puisse souhaiter entendre, et pourtant. Chacun dans son camp, défend les moyens les plans les plus obscurs afin que nous payions encore juste un peu plus. Facile à comprendre ou pas?

Les calculs et les périphrases sont avancés le gouvernement sera de droite, de gauche, aux extrêmes ou vendus à d’autres pour le franc ou l’euro symbolique? A long terme, mai 1968, aboutira à des changements plus profonds dans cette nouvelle société.

Les institutions traditionnelles sont remises en cause : la magistrature, l’armée, la famille, l’église, etc. Partout, dans la rue, de l’entreprise jusqu’à la présidence de la République, le principe d’autorité est attaqué. Cet aspect antiautoritaire, libertaire, ou il est interdit d’interdire qui va marquer durablement la société et la vie politique françaises.

En tout cas, une grande période de démocratie directe tombe, qui accélère l’évolution des mentalités sur le travail, l’environnement, le rôle des femmes. Les preuves sont multiples et diverses, à regarder de plus proche regardons les résultats d’un pâle reflet dans le cadre du premier tour 2017.

«Macron»

« Le Pen »

Nos valeurs sont le reflet de la nation. Chacun des peuples libres où le chômage reste le 1er objectif à combattre, connait la puissance de sa culture et de son évolution.

Nous sommes face à nous-mêmes. Il existe autre chose que les critiques nous avons pour cela la raison du bon sens.

A ne pas le nier, on ne détruit pas par plaisir, on dialogue et toutes formes d’échanges se respectent. C’est le sens de la démocratie. De nos «libertés»

Comme en témoigne une «anaphore», que doit être. Un «président»?

Ce n’est notamment pas, «un président qui troque le destin de la nation pour un peu de popularité éphémère» !

Vous voulez la paix, ne vous trompez pas de bulletin de vote et si vous en choisissez un pour la guerre, ne vous étonnez pas si elle finit par arriver.

Le Panda

Patrick Juan

 

 

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Fillon Président 2017 Réalismes ou folies?

Face à la souffrance, un sourire, un bisou, un regard tendre : « Cadeau ». Il faut éviter d’être le « Père Prodigue » de n’importe quelle Nation. La plus grande différence se trouve entre ceux qui « offrent » et ceux qui « prennent ». Unir les compétences demeurera la principale de toutes les forces.

Des concepts divers fleurissent de toutes parts. Certains parlent de belle colonie de vacance.

Les partis politiques se suppriment? A croire que les candidats vont le proposer?

Le tournant de la campagne, vaste plaisanterie, trois axes ; laissons la porte ouverte à ceux qui disent on veut ! Ce qui démontre, le mal fondé au lieu de dire : « Nous souhaitons que vous sachiez» Participer à cette pièce théâtrale. Alfred Jarry Ubu Roi. 210 minutes de présence, pour 17 pour présenter un programme. Avec trois bases à la clef : Impossible. Laissons la porte ouverte pour les amuse-gueules? A vous de décider, nous verrons, mais sans concret?    

A ne pas en douter, le réalisme de « Pierre Perret » doit le faire mourir de rires. Le souvenir des trois jours « de préparation du service militaire » refait surface vision de « diverses folies ».

Où est passé le fruit de la « culture » de la France ? Il existe pour ceux qui ne l’ont connu, voire la pléthore de « servants chevaliers » De souvenirs encore eux surgissant tour à tour.

« Le monde des infirmières et du corps médical »

« Blanche-Neige et les 7 nains », à ne pas en douter, sans la blanche les 7 nains n’auraient jamais grandi. Le temps passant surgit « Les 7 mercenaires ». Dans la foulée la toile « Les 12 Salopards ». De ces contes, films,, réels ou imaginaires, frappés nous voyons apparaitre : « Une Nuit sur le Mont Chauve ».

La dérive des noms d’oiseaux, sont là dans tous les sens. Vrai à l’époque « Les sondages » ne fleurissaient pas. Les quotas de côté la Bretagne, passant pas Rennes, étape à Toulon, etc.

Que les nourritures et les desserts, seraient délicieux. Si chacun fessait sa propre cuisine. Une évidence à la foire aux bestiaux, chaque animal se rendit en dehors de la parenthèse de « Mélenchon » vrai que le fumier reste prolifique. Les animaux en fange ne sentent pas le chocolat.

Il fallait s’en douter, on ne peut négocier avec un seul ! Nous tombons dans la marmelade de célèbre « Scène ». Où ceux qui prirent tour auprès de la table, firent bombance. Il suffit pour ceux qui y croient le nombre de surprises ? Non ! vous diront les croyants où se trouvent les refuges de « L’incroyance ».

Arrive la conception des diverses formes de « suicides ». Socrate où qu’il se trouve, doit –avoir des moyens de communiquer sa « Ciguë ».

Toutes ces belles phrases sous formes de « métaphores » nous feraient presque marcher au pas « Pardon Chef, j’ai glissé » ! Sur la fausse ouverture des drogues de base, le danger du « Cannabis » on peut comprendre la chute de Monsieur Hamon, avec son revenu universel, etc.

Pendant ce temps d’autres dirent : « Zut, nous ne pourrons avoir notre joint gratuitement, en plus de nos cancers de folies » Combien sont ceux qui savent où se trouve la base du cerveau conducteur des maux humanoïdes.

Le réel danger d’entrer en « Campagne Présidentielle » ce qui fait la richesse de certains trafiquants, permet à des scientifiques, de nous mettre le nez dans certaines formes de masochismes ! Une des premières marches qui conduisent à l’échafaud, comme le dictait le film d’Alfred Hitchcock, dans « Les 39 marches » ou pire « Les Diaboliques ».

Nous n’avons que l’embarras de divers programmes. En couvrant le réalisme, nous passons d’un extrême à l’autre, comme si chacun se regardait dans la claque de sa poche à défaut le miroir de son portable, pour constater la buée des missives envoyées.

Un principe de folies visibles, non perceptibles au fond des pensées l’un voit et l’autre perçoit.

Il suffit de les prendre les uns à la suite des autres : Soit les « 11 candidats ».

Tous souhaitent faire partie des deux derniers, car à défaut pas de podiums possibles. On parle dans les médias, de tirs, de percées, d’envolées, etc.

Faut-il, aller plus loin, pour comprendre que 577 candidatures aux législatives de tout un chacun se trouvent dans « starting-block. Alors que quart suffit ! » Difficile de croire que l’un d’entre eux, pourrait battre Usain Bold « La campagne de Russie » La folie d’un certain « Hitler » ne sont en aucun cas un détail de l’histoire..

Déductions : Etre capables de savoir qu’il n’y y aura qu’un seul vainqueur « Le 1er ».

Revenir à l’époque de « Périclès » Quels « foutoirs » disent « les jeunes » de France à diverses interrogations, ils ne souhaitent que : « Vivres en Paix » essayer de se sustenter sans devenir obèse, une famille, des amis, etc.

Actuellement contre vents et marées : 40% des électeurs n’ont pas fait leur choix. Une évidence à nouveau dans cinq ans, les français, les européens, reprendront « Le combat des Chefs » de plus belle. Durant une année, pas loin, la loi des partis prendra le pas, sur les malveillances, turpitudes tels que payer les jeunes pour aller à l’école ! Déjà débattu en 2012 !

« La Guyane » qui est une ile ? Hamon qui passe à La Réunion avec l’argent des votants du P.S. ! C’est bien la France? Oui même que le RMI se cultive !

À côté ? Oui, oui, s’y trouve « La Soufrière » ne surtout pas perdre de sens, que l’on passe de « Gossier » à Basse-Terre, essayez de retrouver « La Guadeloupe ».

Plus haut, ils partagent le même « Bar » la même « Table » dans les « Assemblées » les virulences, comme les virus, et les microbes se propagent à vitesse grand « V ».

La réalité, à savoir la vie, la démonstration est faite, certains vont tenter de faire croire que « L’herbe est bien plus verte Ailleurs » à ne pas en douter tout dépendra de la qualité de la terre. Sans omettre l’âge que nous avons !

Ne pas omettre, que le sol doit-être irrigué, attention, le paysan est indispensable, un coup pour rien, certains pensent « casser la baraque » alors que tous sont en campagne électorale.

Les folies gagnent chacun, ces bagarres pour un « Trône » non à Versailles, mais via L’Elysée.

Les guignols de l’info du monde, ont disparu de certains écrans dans toutes les langues, sauf les insultes à mots découverts, qu’y compris ? Les enfants de 5 ans les comprennent.

Question : Dites-vous voulez me dire, « c’est bien cela qu’il a voulu dire, bing la bouse fait tomber dans la maison ; mais avant dans les assiettes « !

En profondeur traces de manque de communications, de langages qui font que chacun choisit son Etat. Dans la mesure où « D’autres procèdent à des lavages de cerveaux gratuits »

Preuve faite « Douze Hommes en Colère » donnent par qui « Sonne le Glas », des résidus de « La Ligne Verte » pour les plus romantiques « Love Story » Chacun des candidats de leurs partisans, diront « Ne me Quitte Pas ». Avec Le temps ! Songes d’un instant.

Une autre entente la « Foule » ou « La Vie en Rose » entre deux il existe « La mer ».

Lorsque les médias du moins la majorité, confondent profits personnels et la différence entre l’intérêt collectif, il en va de même en ce qui concerne les candidats.

Il se dégage que par la force, personne ne peut gagner ! Ils sont pourtant nombreux à y être arrivés, par « fourberies » associées par dépit, aux sens des « mensonges ».

Quoi que chacun puisse en dire ou écrire, « le 7 mai 2017, nous aurons « un pseudo président » ce sera le choix de la majorité. Il serait utile, indispensable de lui demander :

Avez-vous lu « Le Petit Prince » ou croyez-vous au « Père-Noël » ?

Les rêves sont beaux et restant enfant du pays. En ce qui me concerne un mot retient tous mes espoirs : « Je vous aime » certains diront comment ?

Un mot me viendra : « Simplement ». Notre époque n’avance que sur un plan scientifique.

La « Stratosphère Humaine » elle recule. Il faut un Etat de droits, faisons valoir le réalisme de « l’équilibre humain ». Quand La Justice ne fonctionne pas ou mal, « elle » tue ».

La solution réside en une seule vision se battre pour l’humain. Faute de véritables combattants d’expériences la nuit ne succédera plus à la clarté du sourire de l’enfant au matin.

Toutes les expériences payent, il nous reste à faire le vrai bon choix. Impensable de construire une maison, un refuge et les habitants non choisi, dans le monde de l’ignorance.

Un seul candidat semble avoir choisi son 1er ministre ? Une victoire se propage à l’horizon ? L’expérience paie. Nous ne pourrons jamais avoir quoi que ce soit sans les moindres efforts de la raison. Celle que nous impose la réalité. Par la violence du déni nous finirons écumés.

Le monde ne se transformera qui si la main de l’homme appelée aux puissances de ce nous représentons, évitons de tomber en sombrant.

Un débat de plus ou de moins n’apportera plus rien à ce stade, l’éclair puissance 1000, que les analystes dits, tentent de vouloir faire entrer dans notre réflexion.

Ce dernier rempart demeure inviolable tel que, la désintégration des atomes provoque les pires irradiations à divers stades de toutes races humaines.

Nous avons vu, lu, commenté, ici et ailleurs, la volonté de refaire une terre noble. Le temps est surement passé, ou les instituteurs diront certains ne servent plus à grand-chose, tels les modes de soins qui nous murmure comme à l’oreille des chevaux : Vous vivrez plus de temps sans perdre la raison en buvant l’eau venu des sources. Les sorties de Madame Touraine, vivement que le gouvernement Hollande finisse.

Difficile de faire passer l’animal le chat, par le trou d’une aiguille, à ne pas médire, c’est au plus juste, ce que les puissances financières tentent de faire avaler.

Sachons avec le plus de justesse sentir et prendre nos souffrances en patience, plutôt que de n’avoir que cela à transmettre aux générations à venir. Que nous, ne verrons pas.

Le P.S mort par manque d’expérience, d’efficacité de Monsieur Hollande. Besoin de leçons pour constater : la valeur des générations à venir, se trouve dans les acquis de notre passé.

Peinez que cela, se passe en marchant, le parcours sera plus long de Spartes à Athènes.

Un regard dans un tout petit rétroviseur, nous aurons comme idéologie que notre principale puissance c’est nous qui l’avons. Le choix de chacun, démontrera les valeurs de demain.

Les choix sont tellement disparates que la majorité fuit ses responsabilités, dans le cadre d’accusations sans fondement.

Les valises sont plus lourdes à porter que de se prendre pour ce que nous ne sommes pas !

Le Panda

Patrick Juan

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Macron et ses Ministres en pistes?

adieu-balance
Ils retournent le veston via Macron, ils attendent un Ministère en France métropolitaine !

La valeur de la personne, trace sa vie à ce qu’il sait donner. Non attendre les écus des petits.

Les secrets inavouables d’un quinquennat laissent penser que ce genre de cabinet noir existe.

Avec le concours de BFMTV !! Reprit au bas.

Il faut mieux un faux cul que ne pas en avoir, du respect messieurs, c’est à vous que je m’adresse !

Dominique de Villepin êtes-vous l’ordure dont parlait Nicolas Sarkozy? Votre pseudo Croc de Boucher vous l’avez vendu à Macron, vous êtes aussi lamentable qu’un abreuvoir à chevaux qui eux sont nobles et refusent de boire de l’eau sale. Cela ne vous affecte nullement et vous pouvez vous regarder dans une glace ? Vous craignez de ne plus pouvoir remplir votre assiette ? 100 mille € pour une journée qui ne prendrait pas ! Une évidence se dégage ou pas? Qui se ressemble s’assemble.

Les soutiens d’Emmanuel Macron se déclarent faisant fi du vote des socialistes qui a désigné Benoît Hamon candidat officiel du PS.

Ils sont au gouvernement, ils sont membres du Parti socialiste, ils valident le système de la primaire, ils ne semblent pas se ranger derrière Benoît Hamon, 1er de la primaire PS à la présidentielle. Le navire prend l’eau de tous bords faute d’accords avec Mélenchon, alors qu’ils représentent à eux deux la 1ere force selon les sondages. Qui est le magnanime ?  

Les ministres fuient le candidat élu démocratiquement. Rejoindre le candidat pas membre PS, ni élu? Ils ont pris le en train à se recaser. Abstraction des choix des électeurs une ligne politique claire? Nous allons via Macron, pas via le candidat 1ere de la primaire.

Ils font confiance aux sondages, pas au vote des électeurs. Conception de la démocratie, ils remettent en cause la valeur de leur primaire. Aux fous disent-il à La Réunion un vidéo gag !

Plus de crédit, à accorder aux hommes politiques. Certains passent à saute-mouton? Pas plus aux médias d’ailleurs !

ils déclarent : pour nous c’est Macron, alors silence En marche ! Non mais c’est social-démocrate. Surtout ne me parlez pas de finances, je suis capable de vider une salle aussi vite que la remplir.

Le ministre de la Défense de François Hollande, pense Benoît Hamon n’est pas le candidat apte à affronter Marine Le Pen. Ce poids lourd, incite d’autres ministres à le rejoindre.

La secrétaire d’État chargée de la biodiversité, fait savoir. Je soutiens Macron, « vote utile » contré à tous prix, Marine Le Pen. 96% des français lui font confiance, boum !

Secrétaire d’État aux Sports, annonce soutien à Macron. Ne dit rien à une négociation : « Le programme Macron il l’affirme, c’est le plus adapté aux défis qui sont ceux de la France.

Ancien ministre délégué aux Transports au gouvernement Ayrault. Secrétaire d’État chargé des transports, de la mer et de la pêche sous Valls, le maire de Boulogne-sur-Mer apporte les son soutien à Macron dans Le Parisien.

Secrétaire d’État aux Sports a annoncé sur RTL son intention de soutenir Emmanuel Macron.

Grand écart, persuadé survêtement dessus ils ne font pas !

Manuel Valls ! Dans son programme retrouve-t-il les idées du candidat P.S, non ?

Benoît Hamon reçoit l’appui de Najat Vallaud Belkacem, Laurence Rossignol, Ericka Bareigts.

Jean-Vincent Placé. Surpris par la « sincère conversion écologique  » de Benoît Hamon. Il admet que des divergences demeurent sur l’Europe, l’économie. Est-ce bien important?

La France perd 50% de ses milliardaires en 365 jours La France perd ses milliardaires. Que deviennent-ils ? La politique menée en France qui les a fait partir?

La quasi-totalité des journaux, se sont fait l’écho de la publication de la liste annuelle des milliardaires. Dixit la revue américain Forbes pour l’année 2016, pas un n’a jugé opportun de signaler que le nombre de milliardaires français, baisse de 50% par rapport à 2015.

Pour les humbles citoyens que nous sommes. On peut y lire certaines évolutions du monde.

Des riches justes moins nombreux, et un zeste moins riches

Cru 2016 : 1 810 milliardaires, contre 1 826 pour 2015, toute petite baisse de moins d’1%, liée au climat économique particulier. La fortune de quelques malchanceux en-dessous du seuil du milliard de dollars. Remplacés par de nouveaux entrants. Insuffisant via les sorties de la liste.

Au total, ces milliardaires pèsent ce jour plus de 6 480 milliards de dollars, diminution en un an de 570 milliards de dollars. Un scandale favorable à Macron et aux banques?

Bill Gates pèse, pour la 22 e années consécutives, la première place du classement. Quelques 80 à 90 milliards, on ne sait plus trop, à force. La Chine continentale, 251 milliardaires l’Allemagne en compte 120. Milliardaires français 50% moins nombreux, mais plus riches.

Ajouts la blague, la moitié de cette somme est détenue par les 5 premiers élèves de la classe : Bernard Arnault, Liliane Bettencourt, Serge Dassault, François Pinaul, Patrick Drahi. On arrive à une manne moyenne de 3,5 milliards de dollars par tête de pipe pour les 34 restants.

Statistiques assommantes, et qui concernent des gens dont la vie est à mille lieues de nos préoccupations quotidiennes. Les chiffres sont plus intéressants si on les compare aux années précédentes. En 2014, la France comptait 67 milliardaires ! Ils étaient 74 l’année suivante. Expliquer que 50% d’eux aient « disparu » un an?

Politique désastreuse, en 5 ans, lutte davantage contre la richesse que contre la pauvreté. Une politique danger, nombre d’entrepreneurs ont quitté la France pour des cieux économiquement, fiscalement plus cléments. Plus de 23% des milliardaires sont des héritiers. Contre 15% au niveau mondial, les autres des entrepreneurs qui ont construit fortune à l’instar de Xavier Niel. Des successeurs de grandes familles, ont su faire fructifier leur patrimoine.

Paradoxe du cas français, la fortune des milliardaires français a bondi de 21% par rapport à 2015. Contexte où, j’évoqué plus haut, la tendance générale est plutôt à la baisse depuis 2010. Preuve sans équivoque, les Français savent utiliser leur argent. Il faudrait peut-être davantage impliquer les plus riches dans le redressement du pays plutôt que de les pousser à partir.

Dans toutes ces explications, nous retrouvons le monde de la finance. Ils veulent de Macron. De ses futurs Ministres « girouettes à qui mieux » qui ne veulent que des paradis fiscaux.

Oui il sera difficile, en 28 jours de coincer Macron, alors que nous savons qu’indubitablement, il dépend de l’Ordre Mondial. Il y a pléthore de candidats bien plus compétents. Ils sont moins introduits, lui est rentré par les coulisses. Il en sorti grandit, avec la vengeance et le concours des responsables notre Etat.

La France comme disait lien ! Ecouter faites-vous plaisir ! Il va, que tellement de vérités sont dites. L’ensemble de l’article, se comprend en écoutant et en réalisant. Vous en êtes capables !

Pendant ce temps dans la capitale, il se passe des faits incroyables. On les laisse courir. Ils sont nombreux à en pâtir.

Sources L’Express :

L’Express. Pourquoi publier aujourd’hui une histoire politique de la France républicaine? Parce que la république est à nouveau menacée? Michel Winock. De fait, notre république démocratique ne se porte pas très bien. Une crise de confiance profonde s’est installée entre les citoyens et le système politique. Depuis 1958, puis la fin de la guerre d’Algérie et la décision prise par de Gaulle de faire élire le président de la République au suffrage universel direct, nous avons connu le régime politique le plus stable depuis le second Empire, lequel du reste avait duré moins de vingt ans. Un coup de fièvre en 1968, mais sans plus. Lien.

Un seul homme de sa trempe, et la France ne tremblerait plus cela serait le prix à payer.

Jusqu’à quand devons attendre?

Macron poursuit sa course avec complicesLe pouvoir : la soif des uns, la soumission des autres ! Nous ne sommes pas dans une révolution de religions. Chacun à les moyens de respecter l’autre, sachons appliquer ce qui correspond à chaque culture, les portes et les gens seront alors respectés.

« Cabinet noir » à l’Elysée: ce que dit le livre mentionné par Fillon !

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Macron surement le pire?

Il a pas entendu« Il vaut mieux une dernière minute de tendresse, que le coup de Jarnac d’un Panda »

Protégé par qui, depuis quand et comment ? Prendre le coup de Jarnac au second degré !

La Justice, la Politique, ne doivent pas rendre fous, ou construisons des asiles à la place de prisons. Le tout est de savoir où les punissables d’Etat doivent se rendre ?

La couverture du tabernacle ne donne pas une hostie de sainteté, à une allure Play boy.

Macron prit dans Le scandale Servier, dans la mesure où la réalité éclate vous seriez surpris?

Ce ne sont ni les valeureux enquêteurs du Canard, ni les fins limiers de Médiapart, ni même les expérimentés journalistes du Monde qui ont dévoilé le pot au rose, mais le docteur Irène Frachon. Connue du grand public pour avoir révélé le scandale du Mediator, et décorée par l’association Anticor du Prix éthique du Lanceur d’alerte citoyen, Irène Frachon a tiqué en relevant que le « représentant santé » (et principal inspirateur de son programme en la matière), Jean-Jacques Mourad, était en fait rémunéré par le laboratoire, pour des montants qui pourraient avoisiner le million d’euro pour la seule année 2016. J’avais publié déjà la force de cette femme. Lien. Que dire de plus du véritable journalisme d’investigation dont acte !

Est-ce le début d’une  » affaire Macron  » ? Peut-être, car la très sérieuse association anti-corruption Anticor a saisi, le 13 mars, la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP) sur la déclaration de patrimoine du candidat à la présidentielle, déposée en octobre 2014, après sa nomination comme ministre de l’Economie. Le problème: Macron a perçu 2,8 millions d’euros, de 2008 à 2012, lorsqu’il était banquier chez Rothschild. Mais sa déclaration de 2014 fait état d’un patrimoine de 1,2 million d’euros et d’un endettement de plus d’un million, soit un actif net inférieur à 200.000 euros. Anticor constate un  » manque de cohérence entre les revenus et le patrimoine déclarés « .  » Nous avons confiance dans la Haute Autorité, souligne Eric Alt, le vice-président de l’association. Mais compte tenu de la place de Monsieur Macron dans cette campagne électorale, nous lui demandons de vérifier le caractère exhaustif, exact et sincère de sa déclaration « . Cet écart entre les revenus et le patrimoine lui fait même craindre  » une nouvelle affaire Cahuzac « . De fait, Anticor pousse la HATVP à vérifier si Emmanuel Macron n’a pas camouflé d’argent dans des paradis fiscaux, comme l’ex ministre du Budget. Vrai ou fausse démission ? Prit la main dans le sac !

Il semble que s’il se rend à Rome à la suite des présidentiels, en qualité de ce qu’il sera ou pas.

Sa confession face au Pape, va prendre un sacré moment. La question que l’on peut se poser obtiendra-t-il le pardon ? Venant de l’église et surtout du Saint Siège, presque une certitude.

Compte tenu qu’ils ont d’autres chats à fouetter avec leurs problèmes de prêtres pédophiles.

Nous sommes en train de nous faire copieusement voler. Il semble à priori, que ces vis-à-vis dans les débats pas un seul, n’a osé parler du canard.

Pourtant les faits sont bels et bien là. Essayons de comprendre, et lorsque l’on entend le Maire de Lyon le comparer à JFK sur France 2 le 22 mars 2017 dans « Les Quatre Vérités ».

Regardons-les faits de plus prêts. Nous aurons une idée plus ponctuelle, une action évidente, immédiate cela semble bien compromis. Puis le terrible du quotidien passe à la trappe ? Une évidence, que chacun se fasse son opinion dans une enquête parfaitement menée.

Essayons de prendre une calculette voire à défaut celle qui se trouve sur notre portable.

Dans les menus, à mettre en mémoire Macron.  Début 2017, Macron n’a pas déclarés à la Haute Autorité. Pratiquement 8 mois auparavant, soit en 2016, pour l’instant cela nous mène dans une impasse. Le Canard Enchaîné dixit : Macron aurait remis une fausse déclaration de patrimoine à la Haute autorité. Cette fausse déclaration a été transmise au fisc, et depuis, silence sur les ondes. Affaire étouffée? Poulain de Hollande, cela semble plausible. Taisez-vous….Quelqu’un avait dit cela dans le cadre d’une campagne il a fini au vert galant ?

Candidat, justiciable comme tout un chacun? Il a reçu de Rothschild 2,8 millions d’€.

Surprise elle n’est pas non plus, dans sa déclaration de patrimoine? Radio « Corbeau » tel dans Le Vieux Fusil, ne laisse aucune note. Berruyer expert conclut « Macron a dilapidé plus d’un SMIC par jour pendant 3 ans, soit l’argent est ailleurs. Il sortira dans les comptes de campagne d’un donateur « anonyme ? ».

Déclarations de Macron, il est devenu « négatif » En un mot comme en mille. Macron est ruiné mi-2016 !» Quel magnifique départ aux Prix du Président de la République, il a presque mille fois les montants déclarés ou obsolètes. A votre bon cœur mes citoyens?

Macron aurait-il un problème ou plusieurs avec l’argent? Pas celui de Zola, peut-être de Law? Banquier stupide ou crapuleux ? Un très vaste dilemme, quand les faits réels sortent au grand jour ; les chauves-souris rentrent dans leurs antres, c’est gluant !

Macron refuse de répondre aux questions du Canard enchaîné. « Ce n’est jamais bon signe En effet, selon Berruyer : lorsqu’on n’a rien à cacher, on ne réfute, les questions d’une telle presse. Macron est de par son métier que ce soit en « privé, en Etat » Coutumier de l’étrange « manque de curiosité de la presse » qui soulève tant de questions.

Autre surprise « on ne trouve plus sur le site de l’HATVP les anciennes déclarations de revenus, de situation patrimoniale de Macron. Lors de sa nomination au gouvernement en 2014 Mais les dits documents avaient été archivées. Donc il a pu être établi que :

Macron a gagné « près de 3,4 millions d’euros bruts de 2009 à 2016 » ! Représentant peu ou prou environ 1 800 000 euros nets après impôts !

Il a donc utilisé environ 2,6 millions d’euros bruts. Environ 1,4 million d’€ nets en 3 ans. Son patrimoine net est ramené à juste presque rien ». Questions, aucun de ses antagonistes n’osent jamais lui poser. Les jeux sont faits?

A ce jour, votre patrimoine est nul. Pourtant vous avez gagné plus de 1,8 million d’€ après impôts? M. Macron, on apprend par la presse que vous avez souscrit : un prêt familial de 50 000 € étant jeune. À quel moment, via quel organisme? Dans quel but ? Vos géniteurs sont médecins, vous étudiez Sciences Po.

A la période de l’Élysée, au gouvernement, avez-vous eu à traiter de sujets touchant de près ou de loin à une des très nombreuses activités de M. Hermand? Qui est ce Monsieur M. Hermand? 288e fortune de France avec 220 millions d’€. Il est le « parrain officieux » à qui il a prêté 550 000 euros, Dixit BFM le 31 août 2016.

  1. Macron, vous avez estimé sur vos déclarations. Votre logement 935 000 € en 2014. Acheté 890 000 € en 2007. Le Canard enchaîné, précise : Les prix ont augmenté de 33 % dans votre quartier en 7 ans.

Avoir refinancé en 2012 votre ancien crédit, 400 000 ou 350 000 €, en le passant à 600 000 €. Pourtant vous ne crouliez pas sous l’argent ?

A quoi correspondent exactement “350 000 € pour des travaux dans la résidence secondaire“ en ayant du mal à vous désendetter?

Comment faire avoir un Livret de Développement Durable de 40 000 €. Les LDD sont limités à 12 000 €? En 2014, vous dites concernant votre voiture d’occasion. À 28 ans, en 2005, 40 000. Un hic 40 000 €, correspond à votre salaire annuel de l’époque ! (Source : JDD 12 février)

Retournerez-vous chez Rothschild si vous perdez en mai?

Conclusion : Bon nombre de questions, de points d’ombres, une absence totale de transparence qui ne sent pas bon. Toujours silence média, lesquels pour bien moins que ça ont enquêté des semaines durant sur le dossier Fillon et ses sociétés. Bruno Le Roux a pris la porte en pleine face alors qu’il était à l’intérieur ?

Strictement rien du côté de la justice. Affaire avec un parfum, couleur rose. Le fils Fabius, s’offre un pied à terre de 7 millions d’€. il n’avait pas un sou, il ne déclarait aucun revenu, sans déclencher l’alerte rouge à Bercy.

Il y a quelque chose de pourri en politique et bien plus loin. Cela me fait penser à un Editorial que j’avais publié en 1987 accusant les banquiers de faire sombrer l’agriculture de la France.

A priori malgré les courriels insultants reçus à l’époque l’ADSL n’existait pas. Il y a des gens dans le public une personne du monde agricole pour me dire que j’avais tort ?

Auront des explications solvables, dans le cadre des confrontations à venir? A ne pas en douter, je ne peux admettre que l’on nous impose médiatiquement à coups de millions un expert de la finance.

Jamais il n’a été élu, je me souviens de l’un de ses meetings, on avait le sentiment visuel, qu’il va faire une crise d’apoplexie. Pour terminer cette mise au point et questions, les réels problèmes sont isolés, la preuve.

Ce sont des scènes dignes des favelas brésiliennes. Depuis quelques semaines, dans le quartier de la Goutte-d’Or, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, des enfants d’une dizaine d’années sont livrés à eux-mêmes. Parfois violents, ils sniffent de la colle, le jour comme la nuit. Rétifs aux dispositifs de prise en charge traditionnels, ces enfants toxicomanes venus du Maroc laissent riverains et autorités désemparés. Qui sont-ils ? Comment sont-ils arrivés-là ? France info est allé, à leur rencontre. Il semble, qu’un des problèmes essentiels soient dans le devenir d’enfants de 8 à 12 ans, Un hasard un leurre ? Non le réalisme du quotidien une jeunesse livrée à la rue. Que ceux qui n’ont pas vue le film se souviennent et constatent ce qui nous attend dans la mesure où nous ne réagissions pas ! Moi Christiane F, droguée prostituée……

Le film complet pour les fans de cinéma et les conséquences de toutes formes de drogues. Des heures de recherches en français !

Ce n’est pas la première fois que les films servent les politiques enfermés dans leurs bulles.

Messieurs qui voulaient devenir grands, ayez les mains propres. Il est évident que :

Les Mains Sales : Jean Paul Sartre pourraient donner des leçons ! Ou la Putain Respectueuse !

canard realisteLe Panda

Patrick Juan

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Les politiques tuent le Monde

Le vrai fil politique ou fourberies

Des reporters et journalistes autorisés à participer aux séances de questions/réponses qui ont lieu régulièrement. Privilège, rare, s’explique probablement par la disparition d’une partie des grands organes traditionnels de la masse des peuples, lien. Internet distribue l’information, sans distinction. À ceux qui veulent l’obtenir. Cette absence de filtre qui bouscule les médias traditionnels. Cela peu ou prou démontre la colère de certains médias ! Ici ou ailleurs les sites dignes de ce nom échangent. Nous représentons un pouvoir, jamais nous n’avons eu une telle force, poursuivons, mais évitons les mêmes erreurs que par le passé !

Sens des mots, et harcèlements de faciès !

Où se trouve la valeur de la parole donnée? Je n’ai pas » changé de ligne« , en ce qui me concerne.

Ne pas se ressaisir, c’est admettre que nous sommes tous, les uns et les autres dans un monde d’obscurantisme. Au départ comme à la fin ! Ma réponse à N. Sarkozy  en son temps !

Je me bats pour ce que je veux, ce que le peuple n’a pas, et ce que nous souhaitons !

« Quand on peut accomplir sa promesse sans manquer à la justice, il faut tenir sa parole ». Citation de Confucius.

« Je complète sans son talent : « Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose à contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire, et surtout la grande armée des gens d’autant plus sévères qu’ils ne font rien du tout » Bernard Werber, Patrick Juan et citation reprise par bien d’autres auteurs.

Des exemples parmi des milliers, écrient de mes mains, qui me servirent dans le cadre de mes conférences sur divers continents et plus de 80 villes. Dans des collèges, lycées, Palais des Congrès, hôpitaux, médias radios, etc. Vidéos vous pouvez en voir en vous servant de tous moteurs de recherches ! Inscrire « patrick63» Dailymotion !

Photo pleine pageCes documents réels, existent ont faits l’objet de diverses publications. Ils peuvent être transmis ou lus par Photo page. Il faut laisser à la nature humaine le soin de régulariser ses plaies afin que la richesse, qu’elle possède puisse s’exprimer.

Le monde doit comprendre que la production passe par l’équilibre, il n’est pas nécessaire d’avoir une idéologie politique partisane personnelle. Pour cela nous avons notre carte électorale. Laissons à chacun le soin donc aux politiques de s’en rendre compte. Dans le respect de l’écosystème qui conduit au bon sens.

Les terres, l’eau, les aliments, la nutrition entre autres sont les racines de tout humain. Il faut cesser de considérer les suicides comme une fatalité. Alors qu’à y regarder de plus près. Nous constatons des profits mercantiles inconscients, ce n’est point un leurre mais pire !

Les villes sont à la limite du seuil de vie tolérable partagée. Évidence qui ne peut être niée. Ouvrez un robinet dans plus de 80% des régions. Constat en l’utilisant eau égale source de vie.

Les conséquences se font ressentir de plus en plus fort, par le rejet de l’autre. Le corps humain et son cerveau pourtant ne sont faits que de tuyaux qui veulent ou pas communiquer.

La mort de Maastricht ou Europe à relancer - CopieÀ la condition expresse, du respect des natures humaines. Elles sauront les rendre. Dans le cas contraire, les pertes entraineront les révoltes. Qui ne laisseront surement aucune issue.

L’information n’a jamais aussi bien circulée. Parfois il serait nécessaire de ne pas la faire parler plutôt que de servir de la désinformation. Le système aurait dû être révisé depuis plus de 20 ans ; lorsqu’il fut pris conscience qu’une troisième guerre frappez fort à nos portes. À cela nous constatons un laxisme qui provoque un déséquilibre plus que conséquent.

La pendule continue à avancer inexorablement, puisons les forces dans l’avenir. Arrêtons de supporter l’assistanat, donc réagissons pour que le système soit plus fiable dans le cadre d’une meilleure répartition des richesses, fruit du travail.

Européen convaincu, j’ai voté contre. Je comprends les accords de Maastricht, mon erreur !

Pour Aubry, Valls « trahit » son engagement en ne soutenant pas Hamon.

Manuel Valls répond aux accusations de «trahison». La sienne et celles de bien d’autres. Ce monde n’est pas un couffin de bisounours.

« Aparté la position de Trump vis à vis de Merkel inadmissible » Aucun respect, il ne peut qu’engendrer la violence. Oui, cet homme est dangereux pour lui et le monde !

Des faits, réels : Les onze jours où Mohamed Merah a fait basculer la France dans l’horreur.

«Penser : 11 septembre 2001 ! Voir les U S A à un rejet, tels « les harkis » ! Sans toutes ces coalisions nous serions où? Merci. Le jour le plus long, n’aurait vu le jour ! Le regard embrumé, une pensée aux miens, aux autres, aucun leurre.

La France porte des responsabilités ! L’État reconnu en partie responsable de l’assassinat d’une victime de Merah. Des tueries de Merah aux attaques du 13 novembre, la nation pleure ses morts ! Je l’avais déjà écrit et envoyé des courriers à bon nombre de politiques, personne n’a agi dans le bon sens du peuple. La preuve est là lien ! J’étais sur le terrain, les photos aussi. Donc oui le peuple s’est fait entendre lien, qu’ont fait les politiques? Réserve parlementaire : scandale retentissant à l’Assemblée Nationale  Faits livrés ce 19 mars !

Le journalisme d’investigation se passe sur le terrain, en prenant des risques, pas le cul dans un fauteuil ! Il me semble sauf à contrarier mon devoir, mon métier, me le dicté !

A la suite, on prétend que les médias nous harcèlent, par rapport à ce qui vient de se passer. Un jeune a utilisé les armes de son père, de son grand-père. Il a commis un acte répréhensible à priori, condamnable. La justice s’est expliquée à ce sujet !

La fusillade à Grasse aurait pu être un bain de sang. La procureure affirme : le tireur voulait tuer 8 à 14 de ses camarades, dans le lycée de Grasse. L’adolescent, un de ses amis, complice présumé, mis en examen, pour « tentatives d’homicide », et placés en détention provisoire.

Son témoignage était attendu. Le proviseur du lycée Tocqueville de Grasse (Alpes-Maritimes) a raconté. Il a fait face au lycéen qui a tiré dans son établissement.  « Je ne veux pas vous tuer, je vais tuer d’autres personnes »

Le proviseur courageux« On m’a signalé un élève armé ; dans l’établissement, je le vois, dans l’escalier central », narre Hervé Pizzinat, blessé à l’épaule gauche. 

« La vie continue » « Je me suis dit de façon sans doute un peu présomptueuse que je pouvais peut-être dialoguer. Lui faire baisser la garde », a-t-il continué. « Je n’avais pas l’intention de prendre ses armes. Je ne m’en sentais pas capable physiquement. Je me suis rapproché de lui. Je ne pensais pas qu’il tirerait, il a tiré, voilà », conclu l’homme, toujours hospitalisé en fin de semaine.

Interrogé par son « acte héroïque », il précise, en souriant qu’il n’avait pas « de justaucorps bleu et de cape rouge », dans une référence à Superman. Il appelle à ce que « la vie continue » et terminé: « on va tous reprendre le chemin de l’école avec le sourire ».

« Trois personnes sont en garde à vue, le principal suspect et deux garçons âgés de 17 ans ». À Nice, (Alpes-Maritimes). « Ils sont frères jumeaux, ce sont des amis du tireur. Sont-ils ses complices ? Connaissaient-ils le projet du principal suspect, l’ont-ils aidé à préparer l’attaque? L’un des deux garçons a été interpellé, activement recherché, c’est un gendarme qui l’a reconnu sur une route près de Grasse, et qui a donné l’alerte. Son frère, a été interpellé plus tôt. Le principal suspect aurait agi par vengeance.

« Concernant le principal suspect, il parle aux enquêteurs ». « Il explique qu’il a agi pour se venger de certains de ses camarades, avec qui il entretenait de mauvaises relations. Il dit qu’il ne souhaitait pas commettre une tuerie de masse. Les armes, qu’il avait, appartenaient à des membres de sa famille ».

Témoignages : Une classe de 1ère, assiste à la projection du film 1:54 dans un cinéma de Bobigny. Le réalisateur Yan England échange avec les lycéens, du harcèlement scolaire.

Dixit : «Je suis choquée» La dernière scène laisse place au générique de fin quand une jeune étudiante laisse s’échapper cette remarque. La lumière revenue dans la salle, ses camarades sont, comme elle, sonnés par un dénouement inattendu. Un film qui met en lumière le harcèlement scolaire. Son réalisateur, qui signe son premier long-métrage, présent échange avec les élèves et dévoiler quelques secrets de tournage.

1:54 , un film poignant sur le harcèlement scolaire

«De l’écriture jusqu’au tournage, je tenais à rester fidèle à la réalité» Dixit : Yan England. À une jeune qui lui demande s’il s’est inspiré d’une histoire vraie, il réplique: «Ce n’est pas l’histoire d’un ado en particulier, mais un résumé des nombreux témoignages que j’ai reçus». Par souci d’authenticité, toujours, il se plonge dans le quotidien de ces adolescents: «J’ai tourné le film dans un vrai lycée, au milieu de vrais lycéens, pendant les heures de cours. Les élèves ne savaient rien du scénario. Leurs réactions, à l’écran, sont authentiques et spontanées», révèle le réalisateur. Chez les lycéens, la parole se libère

Comme il l’espérait, son film «ouvre le débat». Entre deux questions, quelques élèves s’aventurent à parler de leur propre vécu. «Il y a quelques années, je faisais partie d’un groupe et je m’y sentais vraiment bien. J’en ai été rejetée sans savoir pourquoi, exactement comme Tim dans le film», confie Exoucia. Période «qui appartient au passé» l’a affectée moralement, elle a perturbé sa scolarité: «Je me suis sentie seule, je n’osais en parler à personne. J’ai fini par ne plus aller en cours, puis redoubler.» 1:54 montre, l’importance de ne pas rester passif au harcèlement scolaire: «Les témoins doivent agir, ne pas fermer les yeux». Ce qu’approuve le réalisateur: «Parlez aux élèves seuls, signalez cela, à vos professeurs. C’est un début».

«Je voulais immerger des adolescents dans un film qui leur ressemble» Dixit : Florence, professeur de français

Ses camarades reconnaissent, le réalisme de l’intrigue. «Ce film m’a parlé. Il a beau être tourné au Canada, la même chose se passe en France, peut-être même partout dans le monde», observe Kévin. «Les séries m’ont tellement habituée aux happy end. Je ne m’attendais pas du tout à cette fin, s’étonne Cécilia. Là, on est dans le vrai, c’est la réalité!»

Le sens de la communicationC’est pour sensibiliser ses élèves à cette réalité que Florence, leur professeur de français, a organisé cette sortie. «Il me semblait important d’immerger des adolescents dans un film qui leur ressemble». «Le film est si réaliste que chaque jeune a forcément vécu ou assisté à l’une des scènes du film, en tant que bourreau, victime ou simple témoin». Mais 1:54 «C’est une invitation à repenser ses rapports avec ses camarades »

À propos de 1:54 Durée: 1h46. Sortie en France le 15 mars. Extrait de la bande originale du film !

Zéro de conduite, un blog sur l’actualité éducative au cinéma, a consacré un dossier pédagogique au film 1:54 .

Autres circonstances valant diverses réflexions. Ni plus ni moins que de simples constats qui démontrent, qu’en procédant de la sorte, cela, ne peut générer que violences, à divers stades.

Il faut se poser des questions. Lorsque des professeurs, font des constats comme celui-ci lien

Un extrait : Cette enseignante veut que la police cesse le contrôle au faciès de ses élèves pendant les sorties scolaires.Najat Vallaud Belkacem, doit-elle , peut-elle : interdire aux policiers de contrôler les élèves lors des sorties scolaires? Souhait formulé par une enseignante. « Ce sont des contrôles au faciès » Estime Elise Boscherel, 34 ans. Cette professeur de français et d’histoire-géo a en tout cas réussi à faire le buzz autour de sa suggestion. Le ministère de l’Education nationale, le rectorat de Créteil n’ignorent plus rien de la démarche. Ulcérée de voir ses élèves en butte aux vérifications policières lors des excursions de l’autre côté du périphérique. A tel point qu’elle menace de ne plus organiser de sorties. « J’en ai marre de retrouver mes élèves contre un mur, les bras en croix et les jambes écartées alors qu’ils n’ont rien fait. Cela se passe devant toute la classe. Ce sont des humiliations supplémentaires », dénonce Elise Boscherel. Ainsi avance, de ci de là, le monde en perdition, qui tourne la politique en guerre de religions. Ne pas se ressaisir, c’est admettre que nous sommes tous, les uns et les autres dans un monde d’obscurantisme. Lien final !

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Qui est la nation France ?

France qu'as tu fait da ta nationLettre : Aux candidats à la Magistrature suprême de la France en 2017. La République appartient au peuple de France nous ne faisons que de vous la confier soyez en digne ! Dans l’honneur et la dignité, pardonner oui, oublier non !

La France, l’Europe sans ses mixages de populations, en aucun cas ne peuvent exister. C’est inécoutable, imbuvable etc. Que serait la nation France sans certains grands hommes !

La diversité de ses populations, restent ses plus grandes et principales richesses. Ceux qui ne sont jamais sorti du territoire de la France, peuvent-ils le comprendre? A présent chacun se targue de Charles de Gaulle. Où sont les vérités? Camouflet des électeurs 2017 au Pays-Bas ?

Il y a masse de questions à se poser en ces circonstances. Le chant des partisans le rappelle !

Sa devise : LibertéEgalitéFraternitéLaïcité – Nous ne sommes pas dans l’obligation de nous les demander, d’autres s’en chargent. L’appel du 18 juin réellement à écouter !

Le constat réel nous impose de nous poser des questions. Parmi des milliers, contentons-nous, façons de s’exprimer d’en sélectionner quelques-unes.

De la plus haute marche de l’Etat, aux divers chefs de gouvernements, d’où viennent-ils au départ? Commencer par connaitre leur origine, que cela aille du président de la République, via les divers Premiers ministres.

Il est incontestable, ou alors que chacun tente de se disculper de leurs condamnations, qui ruent dans les brancards sur des « Mises en examen ».contre des vices de procédure, puis vers des juges qui tentent en majorité que de rendre Justice « Au nom du Peuple Français ».

Dans une telle tourmente, il semble compréhensible que 45% des étudiants déclarent :

« Nous n’irons pas voter ».

Le parcours, les engagements effectivement n’engagent que ceux qui les disent. Ils reprennent en cœur le discours des politiques. Fautes d’école de la République, à la Jules Ferry.

Il se dégage, un illettrisme qui pousse à vitesse grand V.

L’illettrisme, constaté en France, à l’étranger, cela frôle une ignorance collective !

À presque 35 jours du premier tour, les candidats parlent entre autres de finances et de suppression de postes. De la priorité aux français, mais le hic réside en une question :

Qui sont français à 100%?

Il n’y a pas un secteur qui est épargné, comment procéder pour donner à cette jeunesse qui se désespère, quelques lueurs d’espoirs pour croire en leur avenir?

Le Droit à L’enseignement, du savoir est une institution qui relève pleinement de la Constitution de la France.

Evidement à partir du moment où la masse des étudiants, enseignants, soignants, fonctionnaires etc. Se sentent désigné responsables, leurs réactions, ils se sentent exclus.

À d’autres, elles semblent anti-démocratiques ; c’est le seul moyen qu’ils ont trouvé pour montrer leurs mécontentements. Attention en 2017 nous allons fêter ou pas le cinquantenaire de 1968 à juste 1 année proche.

L’avant dernier président de la République de la France : Nicolas Sarkozy est un mixage de race, et il ne faut voir dans cette évidence aucune attaque personnelle, encore moins xénophobe. Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocs[] est le fils de Pál (francisé en Paul) Sarközy de Nagy-Bocsa[], immigré hongrois, et d’Andrée Mallah. La mère d’Andrée, Adèle Bouvier, est française, née à Lyon (Rhône-Alpes) ; son père, Bénédict Malah, est un juif séfarade de Thessalonique (Empire ottoman). Le ménage a deux autres garçons : Guillaume (1951) et François (1959). Après avoir divorcé, Pál Sarkozy se remarie trois fois. De son troisième mariage avec Christine de Ganay naissent deux autres enfants : Caroline (1967) et Olivier (1969). []Après avoir divorcé, celle-ci se remariera en 1976 avec Frank G. Wisner, fils d’un directeur général de la CIA, alors responsable du Département d’État des États-Unis, chez lequel Nicolas Sarkozy fera plusieurs séjours.

De même pour Emmanuel Valls, il est français depuis 1985. Celui par qui la place est tenue au chaud pour François Hollande. On ne sait jamais, représenter la valeur, le sens de la parole donnée? Autre façon de couler défensivement le P.S.? Manuel Carlos Valls Galfetti naît le 13 août 1962, dans le quartier d’Horta à Barcelone à la clinique la Ferroviaria, rue Campoamor. Naturalisé français en 1982, il est l’une des personnalités politiques, élues en France avec Sergio Coronado, Anne Hidalgo, Esther Benbassa, Eva Joly, Jean-Vincent Placé, Najat Vallaud-Belkacem, Pouria Amirshahi, Eduardo Rihan Cypel ou Kofi Yamgnane, à avoir acquis la nationalité française par naturalisation. Il bénéficie de la loi organique no 83-1096 du 20 décembre 1983 qui lève, l’empêchement fait aux naturalisés récents (ancien article 128 du code électoral depuis moins de dix ans de briguer un mandat électoral. Il deviendra le premier Premier ministre de la Ve République à avoir obtenu la nationalité française par naturalisation. Il est le fils de Xavier Valls, artiste peintre catalan (19232006) et de Luisangela Galfetti, originaire du Tessin en Suisse, sœur de l’architecte Aurelio Galfett

Chartles de Gaulle, un vrai chef d'Etat en FranceUn talent indéniable émerge de cet homme. Aucune grande école. Les médias le pousse « au suicide » ce 1er mai j’étais à Paris. Les mystères subsistent sur sa mort : Pierre Bérégovoy !

Fils d’Irène Baudelin et d’Adrien Bérégovoy, un Ukrainien, capitaine blanc et menchevik. Ce dernier, né à Izioum en région de Kharkiv en Ukraine[], immigre en France. Pierre Bérégovoy se présente tel le chantre de la lutte contre la corruption affairiste et politique.

Normal la colère des travailleurs, se tournent vers des extrêmes. Chacun leur tour visent dans leurs discours la peur d’une guerre civile. Qui ne peut éclater en France, puis le risque F.N?

Leurs propos xénophobes, Messieurs que l’on appelle « Grands » la France de nos jours ne serait pas la cinquième puissance mondial ; sans le mixage de ses diverses populations.

Perdre de vue, que ces populations travaillent payent des impôts, rendent la France prospère, justement par ces mixages ; d’où découlent leurs, nos compétences. Est-ce une insulte? à ce que nous sommes, le pire serait d’imaginer ce que nous pourrions devenir. Lily , vous répond !

Vient de sortir un projet de Loi, qui impose de parler en français : sur les chantiers bâtiments. Un scandale inadmissible, similaire à la Loi El Khomri.

Ses qualités, avantages ministérielles, Madame, Najat Vallaud-Belkacem, cessé de défendre un quinquennat à la Hollande. Les deux qui viennent de s’écouler, plonge l’ensemble de nos chefs d’Etat et Premiers Ministres : dans un marasme qui dépasse la folie du dirigisme des pouvoirs.

La masse des casseroles que draine la majorité des candidats. Tout le laisse penser. Il ne s’agit pas uniquement de la France. L’ensemble de l’Europe procède, à des rejets dans une portée de chatons, que leur mère n’en aurait poindre voulue.

Nos maisons sont devenues, de surcroit des mines, comme celles des Corons. Des barils de poudres de diverses provenances, mais les politico-financiers s’en moquent. Germinal pointe ; nos horizons, vous ne les voyez? Nous, nous les aimons, parfois trop bas « raz les bottes » !

Ils ne connaissent le prix d’une baguette, ni d’un croissant, alors ne leur parlez pas des prix, des produits que eux, comme nous, avons en nos domiciles.

Des exemples, un dictionnaire ne suffirait pas à les citer.

Preuves découlant, des produits de ménage.

Les pertes de mémoires, d’autonomies, etc. Pas même le droit de mourir en dignité signez la pétition. Il faut sortir de chez nous, un comble? Une place en maison de retraite pour les riches oui. Les autres, il faut en faire depuis 10 ans la demande à l’âge de 50 ans. En cas contraire, les demandeurs auront une place à leur décès.

Pas de petites voire de grandes drogues. Nous voyons dans la capitale Paris fleurir les vols, qui font fuir les touristes. En France il n’y a pas que la Tour Eiffel.

Une latence, des responsables, de tous styles.

Refuser de nous tenir informé, c’est cautionner indirectement ou pas ce qui se passe.

Débattons de ces sujets. Rien n’est tout gris, blanc ou noir. Alors nous avons un devoir primordial, reconnaissons et punissons les intrus ! Certaines menaces, les présents dangers, l’attestent ! Décrochage scolaire de la maternelle à la terminale une évidence.

Faire des citoyens responsables de leurs droits civiques dans le cadre de la nation. Elle qui ressemble de plus en plus à la « Camorra » Chefchaouen (Maroc) semble un enfant de cœur tant les drogues, circulent librement en Europe et de par le monde.

Manque d’informations, de finalité sur les engagements pris. Eux qui aboutissent au fond de tiroirs en sujets traités. Oui réunir une commission d’enquête, demande du temps, dans la majorité des cas, une montagne accouchant d’une souris !

Raréfiés les interventions de l’Etat en plus de 30 années. J’ai reçu ce jour ma Carte Electorale !

Peu de moyens d’agir, les faits cités, des causes d’où découlent nos sociétés ! Oublier les enfants qui meurent de par la France manque d’eau, dans le monde pour masse de raisons !

Des insultes en dessous de table : Renault protégé par l’Etat de la France : via Volkswagen, au stade des présomptions. Ne soyons pas dupes. Fortes probabilités que les pots d’échappement de la firme au triangle soit au pilori. Adieu Lémile, non c’est des diesels !

En 2017, plus de tomates sur la figure des petits voleurs, fixés sur la place du marché.

Alors pas d’illusion ce sont les ouvriers, les travailleurs, les utilisateurs qui vont payer la note des 10% sur le chiffre d’affaire. Les amendes, les heures surement non payées. Les travailleurs devront mettre en route les pots catalytiques. Pour ne pas dépasser le seuil de tolérance, une évidence qui fait dire parle plutôt de clémence, il faudra des avocats, de nouveaux procès, en avançant le pour et le contre !

Que nous réserve demain, des conséquences bien plus lourdes. Une évidence que la majorité des candidats pense nous faire avaler? Puis vous pensez prendre des lances pour arrêter la colère des pompiers? Ils sont bien trop aimés de la France

Il en résulte : Nous perdons et les agriculteurs face à Hollande, une bonne part de notre Q.I. Cela tient à divers paramètres.

Dans ces égos disproportionnés, pauvre terre bouffée dès la conception du fœtus. Nos candidats y pensent en se rasant le matin? Dans la mesure où cela continu? Vous, vous, devez d’écouter les professionnels de santé non?

La nation en otage du manque de civisme politiqueRésultats, la vie, réduit avec des inflexions via : l’hypothalamus, le cortex, la thyroïde, etc.

Alors que nous affirmons il existe un moyen de protéger nos cerveaux, comme vous le faite pour vos finances personnelles.

Quel que soit le nouveau président, vous aurez vos arguments, nous les nôtres. Le poète est mort, mais le peuple possède le pouvoir des égalités, les clefs de la République.

Indéniable que face au peuple en colère de Paris à la France profonde, vous ne risquez pas de sortir gagnants !

Le Panda

Patrick Juan                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

FRANCE CARROUSEL DU LOUVRE ASSISTEE INTERROGATIONS

Cyrus Cylinder conservé au British MusuemLe sens de ces interrogations, peut se diviser en nombre de sections indéterminables en ces moments de turpitudes tous azimuts.

Le Carrousel du Louvre cible de terroristes !

Nous vivons des fictions, alors que les vainqueurs semblaient tout désigner !

Le quotient, le diviseur sont-ils identiques ? Mais pas le dividende ?

Angoisse, inquiétude, dérivées chaque partis fait abstraction des difficultés que la gauche, la droite, le F.N. et consorts présentent y compris dans l’ensemble des Etats-majors.

La France détient un record absolu, nous l’avons vu dans les affaires : D.S.K., Cahuzac, Fillon. Juste aux présidentielles, ou pendant, le but toujours presque identique assouvir les interdits?

La présentation par les médias, sur les actualités du passé, du présent, veulent prouver leurs influences en jouant à quoi? Avec bien souvent la vie des gens ?

Sont-ils sanctionnés à la hauteur de leurs fautes?

Le patron du RAID sur BFMTV : « Les médias polluent notre travail« 

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a adressé vingt-et-une « mises en demeure » à des médias audiovisuels pour des « manquements graves » dans leur couverture des attentats. Le gendarme de l’audiovisuel relève notamment que 13 médias « ont annoncé en direct que des affrontements avaient éclaté entre les forces de l’ordre et les terroristes à Dammartin-en-Goële », ce qui « aurait pu avoir des conséquences dramatiques pour les otages de l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes ». Un extrait pour dire, ne pas faire n’importe quoi.

La liberté de la presse et de tous médias reste primordiale ! Toute évidence a des limites?

Ni gauche ni droite dans le Mouvement de Macron, mais alors où ?

Jean-Luc Mélenchon tient encore une fois une des clefs du résultat final, qui va pouvoir ou réussir à lui présenter un plan qui permette une Union décisive ?

Lorsque l’on connait son parcours son temps d’appartenance au véritable P.S. de l’époque un des meilleurs tribuns non seulement en France, mais qui défend des sens de l’Europe.

Subtil dans le choix de ses mots. Arrangeur de foules, avec références.

Il a la force, la conviction de savoir écouter, lire, mettre en avant toutes les opinions y compris si elles ne sont pas du même bord que le sien.

Une force indiscutable que peu de prétendants peuvent lui targuer, ils tentent de lui ressembler dans ses expressions, nous pouvons constater que c’est peine perdue.

Serait-il arrivé à un moment incontournable de sa longue carrière, pas de stop, il reste à la vue des observateurs ou antagonistes un bastion avec lequel ils seront obligés de compter.

Qu’on l’aime ou pas, il draine un respect de par ses convictions surtout face aux médias, qui en certaines circonstances tentent de déstabiliser l’opinion publique par une fausse morale et encore moins de civisme.

Effectivement la réalité plus de 95% de tous médias confondus représentent; neuf des principales fortunes en France.    

Ce ne sont pas eux qui ont froid, c’est le pays qui est malade ; lorsque l’on tente de regarder par-dessus les frontières, nous constatons plus que des inquiétudes avec des bousculades qui oscillent dans tous les sens.  

Les questions sont diverses et multiples, il se dégage un manque évident de civisme, de moralité, de sincérité, de transparence, de vérités etc.

Ne pas croire dans ses propres convictions cela devient plus qu’un danger, c’est une sous multipliée de véritables leurres.

Echanger un certain temps avec la nation France, prenant le soin du droit de réponse, actionnant le sens du poids des mots, en se lançant dans les arènes, le tort est souvent de prendre les actualités, les dires, les faits proches du premier degré.

Là, il faut avoir le courage, la liberté, de pouvoir dire non ! Nous ne voulons d’aucune assistance, nous possédons ce que les financiers de haut rang ont complétement pourris, nous avons besoin des migrants c’est une impératif qu’ils sauront nous rendre le tout étant d’accepter de leur permettre de s’intégrer.

Comme si la vérité avait les moyens de surgir telle que la surprise qui permet à un spécialiste dit magicien de sortir de son chapeau des colombes sous le regard médusé des spectateurs qui sont pourtant venu voir ces tours.

C’est l’instant des rêves qui subjuguent, les réalités nous mènent ailleurs.

Sans porter de jugement surtout sur les ambulances sorties du circuit. Elles sont bien plus nombreuses que ce que certains peuvent penser, il y en a pour tous les goûts et coûts.

Des malversations de tous ordres, affectives, diriger, ne plus tenir les engagements pris dans le cadre de leur pré-campagnes électorales.

Nous ne pouvons que marquer une forme d’impuissance du non-respect de la parole.

Constater avec quelles désinvoltures, fourberies, trahisons la majorité tous clans confondus, ont gommés à l’encre sympathique : Zola, Dreyfus, Léon Blum, Jean Jaurès, il semble manquer la masse de l’intérêt collectif que ces hommes et leurs familles ont su créer pour que la puissance France retrouve son civisme, sa moralité ; etc.

Alors pour remuer le civisme et la morale, ils se prétendent sans aucune honte continuer à drainer ce que Charles de Gaulle avec ses défauts et qualités a fait en réalités de la puissance des Droits de L’Homme.

La Perse est considérée comme étant à l’origine du concept des droits de l’homme, au VIe siècle av. J.-C., sous le règne de Cyrus le Grand. Après sa conquête de Babylone en -539, ce roi fit exécuter le cylindre de Cyrus, découvert en 1879, parfois mentionné comme la

« Première Charte des Droits de l’Homme ».

En 1971, l’Organisation des Nations unies (ONU) l’a traduite dans toutes ses langues officielles. Le cylindre décrète les thèmes normaux de la règle persane : tolérance religieuse, abolition de l’esclavage, liberté de choix de profession et expansion d’empire.

Il se situe dans la tradition mésopotamienne présentant l’idéal du roi juste, dont le premier exemple connu est celui du roi Urukagina de Lagash, ayant régné au XXIVe siècle avant J.-C., et dont un autre représentant illustre est Hammurabi de Babylone, avec son code datant du XVIIIe siècle av. J.-C.

 L’inscription de Cyrus présente pourtant quelques caractères novateurs, notamment sur les décisions concernant la religion.

 Ce document retrace les événements ayant précédé la prise de Babylone, puis expose les décisions de Cyrus le Grand pour les Babyloniens : il règne pacifiquement, délivre certaines personnes de corvées considérées comme injustes, il octroie aux gens déportés le droit de retour dans leur pays d’origine et laisse les statues de divinités autrefois emmenées à Babylone revenir dans leurs sanctuaires d’origine.

Il proclame la liberté totale de culte dans son empire. Sources Wikipédia.

Quels sont celles et ceux qui auront le courage, la force, le civisme, la moralité, pour simplement trouver celui qui insufflera ces moyens incontournables pour l’équilibre qui replace le fléau à un équilibre censé.

Il suffit de constater que la majorité des nations européennes y font références quand les conflits chez eux sentent le brulé.

Il serait plus que facile de remettre nos valeurs, nos capacités en place, essayons de vouloir reprendre les valeurs de L’instruction Civique et morale, La Laïcité, La Morale*, *cette dernière passe par bien des dilemmes.

Toutes plantes qui possèdent des racines démocratiques touchent la France.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

2017 ANNEE DE TOUS LES DANGERS LA MORT FRAPPE ENCORE !

paris-annonce-la-couleur-1A ne pas en douter la ou les questions à divers titres peuvent se poser, les raisons sont multiples et diverses.

Nous ne pension pas êtres autant dans le vrai lorsque l’on constate ce qui vient de se passer à istambul-sans-commentaireİstanbul La Turquie paye un très lourd tribu et nous replonge comme à l’époque du Bataclan à Paris.

Le climat n’est pas plus rassurant et nous sommes en pleine mutation sur le plan politique et les grandes valeurs des armes.

Les records sont faits effectivement pour être battus et le festin autour de la table aura bien peu d’assiettes du pauvre le constat est facile ou bombe-humainetortionnaire à vivre avec la disparité dans les classes sociales selon que vous soyez riches ou misérables.

le-bataclan-en-gloireEn regardant les faits avec objectivités certaines personnes pour ne pas les citer par millions meurent de faim de souffrances diverses et multiples, le monde qui travaille le plus et celui de l’agriculture.

Indéniable que les députés tous les comme les sénateurs sont 4 à 5 fois plus nombreux que ce que la nation France a besoin.

Le bon niveau se situe surement entre députés et sénateurs qui pourraient être comme nous en parlions il y a plus de 6 mois sur ce même support des citoyens de base ; composés d’électeurs de la France et un maximum de 200 élus députés nous le constatons lorsque nous voyons les demandes d’aides financières sur le dos de la misère citoyenne.

Il y a de villes en France où il est impossible de se loger.

paris-annonce-la-couleur-3Quant à la sécurité sur l’hexagone regardons juste un peu mais un petit morceau de ce qui se passa sur la terre France sans mettre d’autres événements tout aussi importants tels que celui de Nice, de Rouvray les attaques et meurtres dans la Drome par masse de déséquilibrés dans tous les sens du terme.

La Russie et d’autres nations se préparent à un conflit nucléaire dans peu de temps, mais le temps ne se mesure pas il nous rattrape.

Face à tous ces constats les partis politiques sont de plus en plus riches et les robots vont finir par remplacer la majorité des êtres humains et les hôpitaux de plus en plus délabrés.

Certains se posent les bonnes questions ce qui semble sortir du lot reste le loto ou les jeux de grattages.

Les cellules familiales s’écroulent au même titre que 8% de la population mondiale enfin une certaine possédé plus de richesse que le solde des 92% restant.

Une démonstration parmi d’autres à la suite des toute la masse des attentats que le sol de France a connu il n’est pas question de vivre dans la terreur ou la hantise permanente, mais les politiques car ce n’est pas un autre enjeu prépare les Jeux Olympiques comme le démontrait la célébration de ce noël 2016 à Paris.

paris-annonce-la-couleur-4Puis durant ce temps les programmes électifs visent à restreindre les forces l’ordre indispensable au maintien d’une forme rassurante.

Il en va de même en ce qui concerne les enseignants et certaines restrictions à venir sur la sécurité sociale et les coûts portés aux APL de personnes survivants avec parfois à peine 10 euros pour la semaine, c’est honteux.

Mais nous constatons que si la lutte contre toutes formes de drogues se justifie les frontières devraient être contrôlées autant pour les terroristes qui passent honteusement avec ou sans caméra de surveillance les frontières comme les souris au travers d’un morceau de gruyère.

Le sens du respect de toutes les croyances doit demeurer comme le droit au savoir où la France arrive en dernière position européenne, de là à quitter l’Europe c’est un gag à la taille des partis politiques, les leçons que nous prenons ne sert à rien ou presque à ceux qui sollicitent nos suffrages, mais l’image qui s’en dégage est bien loin d’être pour le meilleur c’est bien le contraire.

Ce billet de fin d’année laisse planer plus d’un doute sur le devenir de nos descendances pendant ce temps certains font bombances au quotidien.

Le monde de l’enfance est laissé pour compte, et pourtant c’est bien pour eux que le monde existe.

paris-annonce-la-couleur-1Entre les femmes qui font peur aux hommes dans la majorité des cas, une évidence se dégage mais à ne pas en douter si les évolutions doivent profiter et bénéficier aux deux camps cela ne semble plus être le cas ou de moins en moins, ne cherchez pas les erreurs car en réalités elles sont des deux côtés et les enfants trinquent.

Sans parler mais oui faisons-le, la masse augmentations de ce 1er janvier 2017, EDF, GDF, POSTES, Assurances plus 2,5%, Redevances télévisions et de tous ordres, Etc.

Personne ne vient parler d’une augmentation possible des retraites et du SMIC alors ils continuent jusqu’au moment où le baril de poudre sur lequel l’Occident est assis la mèche se consume plus rapidement que prévue et l’or noir à la pompe vidange complétement les Cartes Bancaires pour ceux qui ont les moyens d’en posséder une.

Garez-vous bien le long du trottoir, car tout à un prix et ils savent calculer à vitesse grand V, comme si les gares ne possédaient plus de caméra et que personne ne puisse plus aller au cinéma.

Le sommet de l’inculture nous touche tellement que ne cherchons pas le début ou la fin du tunnel nous sommes prisonniers pire que dans les mines où les coups de grisous font des hommes complétement cuits à basse profondeur.

????????????????????????????????????????????????????????????

Alors à la suite de cela essayez de parler de la qualité de l’air que nous respirons et vous serez peut-être condamné à faire de la recherche pour le gaz de Schlitte, puis si vous rouspétez cela sera le prix d’un camembert 3 mois de prison ferme nous sommes au-dessus de Jean Valjean dans Les Misérables.

paris-annonce-la-couleur-2Ce jeune homme de 22 ans n’avait pas mangé depuis plus de trois jours il pourra méditer à sa sortie le camp à prendre mais dans la mesure où qu’il l’entende in n’oubliera jamais :

Selon que vous soyez riche ou misérable.

Tout comme la sanction qui remue les foules sur la dérive de la mère de la petite innocente Fiona, nous marchons la tête à l’envers comme disent certains. Madame Bourgeon regardez-vous bien si vous le pouvez au nom du droit de l’enfance.

Attention que chacun demain ne devienne Edmond Dantès, qui ne fut nullement un personnage de fiction, alors que cela puisse arriver de nouveau pour demander de modestes comptes à tous les milliardaires qui creusent les paradis fiscaux dont nous sommes les innocentes victimes.

Il n’y a qu’une seule chose qui ne nous coûte pas cher, si l’illusion d’y croire comme l’invention de Saint Exupéry qui se retrouva un jour mais ne put nous expliquer au plus juste ce qui se passa.

adieu-balanceQue de belles histoires nous attendent donc en 2017 puis dire que certains pensent que le bonheur n’existe plus, qu’une ou des milliers de bandes de farceurs et bonne année à tous les habitants du globe.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

FRONT NATIONAL CONTRE FRANCE LIBRE

pourquoi-le-fn-est-il-mis-en-examenJe pense juste savoir de quoi je parle, j’ai connu Jacques Bompard, qui devint maire de la ville d’Orange.

Je lui ai offert selon ses dires sa première interview dans un journal neutre en la circonstance L’ESSOR 84.

En rencontrant divers membres de son parti nous nous sommes fait une réel conception de cet antre de folies et étant toujours en dérives.

A ne pas en douter il y a des modifications importantes à faire, mais de là, à laisser la mainmise de la nation France au Front National reste un contre sens de toutes formes de libertés.

De là, à dire que tous les électeurs du FN sont des extrémistes serait exagéré, mais lorsque l’on voit un arbre qui pousse de plus en plus fort et que quelques branches sont déconfites, pour ne pas écrire complétement pourries, il ne reste qu’un seul remède :

Couper les branches qui ne peuvent que faire mourir l’ensemble de l’arbre et donc par voies de conséquences l’ensemble de ses racines.

Il ne s’agit nullement de tenter de faire de la démagogie à outrance mais de regarder les réalités en face.

Lorsque l’on constate que déjà Marine Le Pen se plaint que les partis ne lui laissent que les laisser pour compte de la société c’est réellement lancer les divers bouchons un peu loin.

L’échec très lourd du quinquennat pour Marine Le Pen. Restée silencieuse après le renoncement de François Hollande, Marine Le Pen est sorti de son silence lors de son arrivée au Salon du cheval de Villepinte, vendredi 2 décembre.

La présidente du FN a indiqué qu’elle aurait contre sa personne, les doublures lors du scrutin.

Comment peut-on tenir de tels propos, par rapport aux candidats et peut-être en dernier de celui avec lequel elle devra débattre de ses propositions pour notre devenir.

bompardA priori c’est une entrave à la liberté, celle pour laquelle les armoiries des frontons de trop de mairies sont frappées Liberté Egalité Fraternité.

Un point peut sembler important c’est le seul qui pourrait lui être accordé, le nombre de députés ne correspond pas du tout à la proportion de ce parti, qui considère que des millions de morts torturés durant les conflits mondiaux sont un détail de l’histoire.

Mais les diverses questions que l’on peut se poser et exposer, la France n’a pas besoin de deux chambres, une des deux doit disparaitre ou elles se doivent de fusionner c’est plus que vital.

Le nombre de députés en France ne doit là aussi en aucun cas dépasser la barre des 150 ou au grand maximum 180, et réduire le Sénat à 50.

Il faut indéniablement que l’état démontre sa volonté de construire un édifice équivalent à sa valeur.

Les ministres du gouvernement doivent se limiter à 12 avec une parité sans discussion possible.

Le clivage droite gauche n’existe plus depuis bien des décennies, vouloir faire croire le contraire c’est une manipulation des partis qui possèdent tous sans exception des bâtiments d’un luxe à couper le souffle.

L’ensemble des travailleurs doit indéniablement prendre conscience que lorsque l’on possède 100 euros personne ne peut en dépenser 200, or c’est bien que font les divers gouvernements et la batterie de leurs conseillers qui dans la majorité des cas à plus de 90% ne sont pas du tout connus du corps électoral de base qui reste et demeure le plus important et cela depuis toujours.

Mettre en péril, l’état de la France qui est déjà moribonde entre les mains du F.N. correspondrait à tisser la seule corde dont nous avons besoin pour nous pendre et à ne pas en douter si le chanvre se resserre, il sera d’une qualité étanche.

Humeur du MomentEntendez par là, qu’aucune nation ne trouvera plus droit de citer dans l’hexagone.

Qu’il faille reprendre certains Traités à la base pour que chacun y trouve son compte, cela serait surement une bonne solution.

L’on peut le constater la France économiquement parlant et sur le plan de l’emploi se trouve au même stade que son nucléaire.

Il de la même façon scandaleux de constater comme le fait Médiapart la fuite des fonds par des joueurs payés par des ballons d’or, sommes nous débiles à ce point? Il faut le croire car le peuple a besoin de se distraire !

Mais lorsque l’on constate que le phénomène du nucléaire est mondial cela est encore bien plus grave.

adieu-balanceEst un coup dur pour le parti frontiste, déjà miné par la guerre entre Marine et Jean-Marie Le Pen, à trois mois des élections régionales de décembre.

Le FN a été mis en examen, mercredi 9 septembre, dans le cadre d’une enquête sur son financement. Il est poursuivi pour recel d’abus de biens sociaux et complicité d’escroquerie.

Ce que les juges reprochent

Les juges Renaud van Ruymbeke et Aude Buresi soupçonnent Frédéric Chatillon, un proche de Marine Le Pen, d’avoir mis en place, avec d’autres protagonistes, un système d’enrichissement frauduleux lors des législatives de 2012.

Cet homme de 47 ans, patron de l’agence de communication Riwal, ancien chef du syndicat étudiant d’extrême droite GUD, est considéré comme le véritable gérant de Jeanne, le micro parti de la présidente du FN.

Des kits de campagne surévalués ?

Lors de la campagne législative de 2012, des kits de campagne (tracts, affiches etc.) conçus et vendus par Riwal ont ensuite été fournis par Jeanne à un très grand nombre de candidats du FN : 525 sur les 565 investis par le parti.

petro-dollard-trafic-en-eurosLes intéressés signaient alors un contrat de prêt avec le micro-parti.

Problème : selon une source proche du dossier, les juges estiment que le coût de ces kits, couverts par le remboursement des frais de campagne par l’État pour les candidats faisant plus de 5%, « était très largement surévalué.

Selon eux, l’achat de ces kits était par ailleurs une condition pour obtenir l’investiture du parti, ce que celui-ci conteste.

 

 

Tracfin a transmis à la justice un signalement sur des flux de plusieurs millions d’euros jugés suspects, sur les comptes du micro-parti de Marine Le Pen, Jeanne, et son prestataire, Riwal. Le parquet de Paris a ouvert le 26 octobre une information judiciaire pour «escroqueries» et «abus de biens sociaux».

Front National

Financement de campagnes: le FN renvoyé en correctionnelle

D’après nos informations, le FN est renvoyé en correctionnelle dans l’affaire du financement de ses campagnes législatives de 2012.

UNE BALANCE JAMAIS STABLEDans leur ordonnance de renvoi, datée du 5 octobre, les juges d’instruction suivent l’essentiel des réquisitions du parquet. Dix personnes physiques et morales sont concernées, dont deux dirigeants du parti.

Puis à la suite du courage qu’il a fallu à Hollande pour faire son annonce, il semble presque injurieux pour la France de constater autant de candidats sans aucun programme, ou tout du moins ne figurant sur aucune base de stabilités.

Il va en vouloir du courage à tous les électeurs pour trouver le bon candidat, mais à ne pas en douter chacun va y aller de ses plus belles promesses.

Le principal reste de ne pas nous laisser berner pour le devenir de la France qui incombe de surcroit le futur de nos enfants et de leurs descendances.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

DU RÊVE A LA REALITE

macronJ’avais titré en septembre 2016 : UN SUBTIL PARADOXE puis avant le 25 avril Ici avoir la prétention d’avoir senti puis d’écrire ce qu’il préparait me dicte ce jour à dire et à confirmer que j’avais visé juste. Du travail bien fait.

Tout comme je pense que Trump élu aux U SA à fortes probabilités d’être déchu tant ses brouettes d’escroqueries sont lourdes encore plus grave que le fameux Watergate, nous aurons peut-être l’occasion parler à nouveau !

Le paradoxe est devenu réalités, emmerdantes pour la gauche comme la droite, où tous les mots sont bons de Traitre à fourbe à inexpérimenté.

Les questions sont aussi diverses que les qualificatifs, mais bon comme dirait Gaston La Gaffe ou les PIEDS Nickelés il est sorti du bourbier financier pour apporter une jeunesse dont Hollande a tiré le maximum.

Sources le Nouvel Obs :

Le secret de Polichinelle n’est plus un secret du tout. Sept mois après le lancement de son mouvement En Marche, trois mois après son départ du gouvernement, Emmanuel Macron a annoncé, sa candidature à l’élection présidentielle. L’allocution fut courte, le ton grave :

C’est une étape importante que nous allons franchir aujourd’hui.

Dans quelques mois, avec l’élection présidentielle, une opportunité nous est offerte, celle de refuser le statu quo pour enfin avancer.

trum-presidentC’est pourquoi je suis candidat à la présidence de la République, parce que je crois plus que tout que nous pouvons réussir, que la France peut réussir. »

Le lieu et le moment avaient été soigneusement choisis. Le lieu, d’abord. L’ancien ministre de l’Economie s’est exprimé depuis le campus des métiers et de l’entreprise à Bobigny. Un centre d’apprentissage pour souligner encore sa double priorité, l’emploi et la jeunesse, comme il l’avait fait dans la semaine dernière, en consacrant les premières annonces de son programme à ces deux thèmes. Qui plus est en Seine-Saint-Denis, terreau d’abstentionnistes et de déçus du hollandisme, deux catégories que visent particulièrement le néo-candidat.

Le moment, ensuite. Macron le martelait : « Mes choix ne seront pas déterminés par l’extérieur. » Sous-entendu : il n’attendrait pas de connaître l’issue des primaires de la droite et de la gauche pour se positionner. De fait, il s’est déclaré à quelques jours du premier tour de la primaire de la droite, et grille au passage la politesse à François Hollande, lequel annoncera son propre choix début décembre.

Voici donc Emmanuel Macron aligné sur la ligne de départ de la course à la présidentielle.

Pour la première fois, à 38 ans seulement.

Lui qui, il y a moins de cinq ans, occupait l’obscur poste de secrétaire général adjoint de l’Elysée, endosse aujourd’hui les habits de lumière de présidentiable.

Si sa candidature était certaine depuis quelques semaines, il n’en fut pas toujours ainsi.

Au contraire. Longtemps, personne ne l’a vu venir, ou n’a voulu y croire.

La fusée Macron, son plan secret pour 2017, les réactions sont dubitatives.

PRESIDENTIELLE DERRIERE OU DEVANTL’intéressé ne confirme pas et on doute dans les arcanes du pouvoir.

Tout trublion qu’il est, comment le protégé de Hollande pourrait-il tuer le père ?

Un père qui, justement, est rassuré début avril, quelques jours avant le lancement du mouvement macaroniste.

Son poulain lui confie qu’il ne va créer qu’une simple plateforme numérique de mobilisation citoyenne.

Cela pourra toujours servir au président sortant, le moment venu.

Le 6 avril, dans sa ville natale d’Amiens, c’est pourtant une véritable formation politique que lance Emmanuel Macron. Il s’appuie certes sur un site internet, mais ses statuts sont ceux d’un parti, au sens classique du terme. Deux associations sont créées : une pour faire campagne, l’autre pour recueillir des dons. Comme le fait tout candidat.

Une démission en suspens

Le ministre de l’Economie, qu’il est alors toujours, joue sa carte personnelle, et tout le monde le comprend peu à peu. Plusieurs instituts de sondages commencent même à tester les intentions de vote le concernant. Et elles ne sont pas minces. De quoi continuer à alimenter la chronique, qui enfle aussi à mesure de ses déclarations contrevenant à la sacro-sainte solidarité gouvernementale. Au point que la question n’est plus de savoir s’il va démissionner, mais quand.

PAS POUR DEMAIN TROP DE FRIC EN JEULes fins limiers sont sur les rangs. Mediapart l’annonce le 10 juin, puis « le Canard enchaîné » le 12 juillet, le 25 avril Les Voix du Panda. Las, rien ne se passe à la première date, mais le locataire de Bercy organise son premier grand meeting à Paris lors de la seconde. A la Maison de la Mutualité, il n’annoncera rien, mais pourra mesurer sa popularité. La salle est comble, ce qui se répétera à chaque nouvelle réunion publique.

Les proches du président, désormais, mettent en garde l’Elysée. Mais le chef de l’Etat reste de marbre. Celui avec qui il entretient une relation quasi filiale ne peut se retourner contre lui, pense-t-il encore. Lorsque Macron lui fait personnellement part de l’hypothèse d’un départ, le 29 août dernier, Hollande se refuse toujours à y croire. Le même Macron démissionnera pourtant… le lendemain !

Une candidature construite

Ce n’est maintenant plus son envie de se présenter qui fait débat, mais sa capacité à pouvoir le faire. Chaque fois que sa candidature est évoquée, ses adversaires ne manquent pas d’agiter le chiffon rouge d’un nouveau 21 avril. Il présente son diagnostic de l’état de la France lors de trois meetings en octobre, ses contempteurs ne manquent pas de souligner son absence de programme.

Pendant ce temps, Macron trace sa route, il poursuit sa marche en avant. Et répond point par point. Un nouveau 21 avril ? « Sans moi, la gauche est éliminée à coup sûr du second tour », répond-il. Son absence de programme ? Il est actuellement en train de l’annoncer, pan par pan.

« Les éléphants du PS ne veulent pas voir ce qu’il se passe autour de Macron, comme ils ne voulait pas voir ce qu’il se passait autour de Royal en 2006″, analysait-on au sein d’En Marche ! En effet, aujourd’hui lesté de près de 100.000 adhérents et de 3 millions de dons, il entre en campagne présidentielle. L’inconnue, désormais, ne concerne plus que le score qu’il réalisera.

Julien Martin

Il me semble, non cela serait parler en langue politicienne, sentant venir ce moment, il était sorti sur ce site un article qui comme Nostradamus laisser augurer de l’intention à l’action.

Aucune fantaisie un réalisme qui vaut ce qu’il faille dans ce monde, ou l’Association vieux jeunes est la démonstration du Salaire de la Peur qui n’existe plus.

Pour mieux comprendre peut-être la fantasia qui se prépare pour ceux qui ne le connaisse pas découvrons qui est Emmanuel Macron, avant, pendant, puis qui sait après !

Jusqu’à présent ou presque tout semble lui sourire.

ON NE SAURA JAMAIS LA VERITEA ne pas ne douter il sait et fait mieux que quiconque une rentrée En Marche chez les jeunes surtout trentenaires qui représentent les forces vives de la France.

Dans moins de temps qu’il ne faille pour le dire, les Médias de bonnes intentions mêlés aux Instituts de Sondages vont surement faire de ce subtil paradoxe l’Alaï d’une valse à plusieurs temps, mais avec la perte Du Beau Danube Bleue.

A ne pas en douter les obstacles vont commencer mais la simple question reste de savoir pour qui et à partir de quand ?Il est libre de tous mouvements, il semble difficile d’entrée de penser que sa liberté d’expression soit aussi rapide que certains puissent le croire.

La droite dite traditionnelle en plein combat !

La gauche en plein flagrant délit les doigts prît dans un pot de confiture !

Quoi qu’il en soit, il n’y avait plus de choix, mais l’émission Capital a fermé ses portes, cet été ce qui ne coupe en rien la valeur des reportages effectués qui laisseront des traces indélébiles.

A présent le livre prévu de sortie en Octobre 2016, donnera le Cap de la Bonne ou La Mauvaise Espérance pour 2017.

En l’instant nous sommes en pleine inconnu sur le titre, les brides lâchées en divers lieux laissent penser qu’il y aura un passage expliquant pourquoi il a démissionné !

Il a désormais les mains libres. La rumeur d’un départ d’Emmanuel Macron de Bercy courait depuis des mois. Mardi 30 août, le ministre de l’Economie a finalement présenté sa démission à François Hollande, qui l’a acceptée.

Comment s’est décidé ce claquement de porte, dont on ignore encore s’il signifie une entrée en lice dans la course présidentielle ? Récapitulatif en trois étapes.

CPBNKAfUxxtcNnH-800x450-noPadEn avril, il lance son propre parti 

A en croire L’Obs, Emmanuel Macron songe dès la fin de l’été 2015 à créer son parti.

Il rêve alors d’ajouter le Travail à son portefeuille de l’Economie, c’est Myriam El-Khomri qui obtient le maroquin, après le départ de François Rebsamen. 

Lorsqu’est abandonnée l’idée d’une loi Macron 2, en janvier 2016, le ministre de l’Economie juge que la coupe est pleine et veut quitter le gouvernement.

Le chef de l’Etat l’en dissuade, selon L’Obs, en lui donnant toute latitude pour s’exprimer.

L’ancien banquier en profite pleinement.

Il multiplie les piques contre la gauche et le gouvernement, et finit par annoncer officiellement, le 6 avril, la création de son propre mouvement, En marche !

Parallèlement, il cultive son image people.

Le 14 avril, il fait la une de Paris Match avec sa femme Brigitte.

La photo illustre un titre qui apparaît comme une provocation pour l’exécutif :

Ensemble sur la route du pouvoir.

La rumeur enfle : Mediapart avance que le ministre va démissionner le 10 juin, Le Canard enchaîné évoque la date du 12 juillet.

En juillet, il est sur le point de partir !

Bingo ? Pas vraiment.

Le 12 juillet ne marque pas le jour de sa démission, mais du premier meeting de son mouvement En marche !

À la Mutualité, dans le 5e arrondissement de Paris.

Rien ne m’arrêtera, lance le ministre à ses supporters.

Le meeting dope les ardeurs de ses proches.

hollande-valls-macronSelon Le Parisien, le principe, comme le calendrier de sa démission, a été acté dès le 13 juillet, au lendemain de son fracassant meeting, lors d’une réunion avec une petite dizaine de ses plus fidèles soutiens.

Une date, affirme L’Obs, est sur la table des réunions du premier cercle :

La fin du mois de juillet ou le début du mois d’août.

Mais les attentats de Nice, le 14 juillet, et de Saint-Etienne-du-Rouvray, le 26 juillet, empêchent Emmanuel Macron de passer à l’acte.

Impossible de paraître quitter le navire dans des circonstances dramatiques.

Le 10 août, le ministre s’offre à nouveau le luxe d’une nouvelle une de Paris Match, sur la plage avec sa femme.

Vacances en amoureux avant l’offensive, annonce l’hebdomadaire.

Le 30 août, il démissionne

L’offensive annoncée a lieu le 30 août.

Les conjurés, fidèles soutiens d’Emmanuel Macron, en auraient décidé ainsi cinq jours plus tôt, affirme Le Parisien.

La date apparaît optimale en termes de communication pour bénéficier d’un maximum de résonance juste avant l’effervescence de la rentrée.

Quelques jours plus tôt, pourtant, les proches du ministre assurent que rien n’est fait et qu’il faudra attendre octobre. 

Le président a-t-il été averti de ce secret apparemment bien gardé ?

Lundi 29 août au matin, il voit en tête à tête Emmanuel Macron, raconte Le Parisien, et le somme de choisir entre le gouvernement et ses ambitions personnelles.

Emmanuel Macron hésite. Il ne donne pas sa décision et demande un peu de temps.

Le chef de l’Etat le lui accorde mais il se fait sa conviction dans la journée : son ministre va démissionner, relate Europe 1, en précisant que François Hollande prévient alors Manuel Valls. 

La nuit du 29 au 30 août, le quotidien économique Les Echos annonce le départ imminent du ministre. Emmanuel Macron appelle en début de matinée le chef de l’Etat pour lui annoncer que sa décision est prise.

MON COEURA 15 heures, il vient lui présenter sa démission. 

Reste à savoir pour quoi faire.

S’il s’est montré prolixe, sur TF1, pendant plus de 25 minutes, il a refusé de dire s’il était ou non candidat à la présidentielle.

Selon L’Obs, il ne prendra pas sa décision avant décembre ou janvier.

Le pari n’a rien d’évident : les sondeurs le répètent en chœur, Emmanuel Macron plaît à un public âgé, aisé, et pas franchement de gauche.

Donc, conclut le directeur Opinions d’Harris Interactive, Jean-Daniel Lévy, dans une interview à Libération, il ne parle pas à l’ensemble de la gauche, ni même à l’ensemble des Français.

Il y a de quoi se détrompez et les faits vont peut-être le démontrer.

Il vise juste et l’application à deux reprises de l’article 49 alinéa 3, qui a failli faire tomber le Gouvernement risque fort de fermer les portes à tous ceux qui depuis plus de trente années ne font que ce qu’ils veulent.

Un dicton existe il faut mieux être riche et en bonne santé ! Que pauvre et malade !

Il connait les antres du pouvoir à présent reste à savoir la recherche ou la pêche aux voix risque de le mener

Quant aux phénomènes dont la façon ou la Justice est rendu en France et le nombre de fois où elle est condamnée semble loin de s’éteindre.

Une réponse simple fusse elle n’est pas la seule nation, effectivement, mais les kamikazes ne sont pas uniques non plus, ce n’est pas une raison pour les laisser agir à leurs convenances.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), dont le siège se situe à Strasbourg, veille au respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales prévus dans la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales , signée par les Etats membres du Conseil de l’Europe.

Ainsi, la Cour peut-elle être saisie par tout justiciable qui s’estime victime d’une violation, par l’un des Etats contractants, d’un droit ou d’une liberté reconnue par ladite Convention.

Toutefois le justiciable devra avoir épuisé l’ensemble des voies de recours au niveau interne avant de porter le litige devant la Cour de Strasbourg.

Des condamnations fréquentes :

Pour la CEDH, la France est un mauvais élève.

Dernière condamnation en date : la Cour a condamné la France à dédommager les proches d’un jeune homme, tué dans le Var en 2008 par un gendarme.

Devant la juridiction, la douzaine de requérants appartenant à la communauté des gens du voyage, s’était plainte de la mort injustifiable de leur proche.

Les juges de la CEDH ont ainsi tranché, en partie, en faveur de la famille, considérant que d’autres possibilités d’action s’offraient au gendarme pour tenter l’arrestation, au lieu d’ouvrir le feu.

L’enquête, elle, a été menée correctement aux yeux de la CEDH.

Quant à la Cour de Draguignan, qui s’était chargée de l’affaire en France en 2010, elle avait acquitté le gendarme, jugeant son acte prescrit ou autorisé par les dispositions législatives ou réglementaires

Ce cas n’est qu’un exemple, mais il est emblématique.

adieu-balanceLa France a été condamnée 23 fois en 2011, et plus de 600 fois sur plus de 870 jugements selon les chiffres inscrits dans le rapport annuel de 2012, depuis la mise en place du règlement de la Cour Européenne en 1959, sa création date de 1949.

Les principaux domaines incriminés :

Premier chef d’accusation : la lenteur de la procédure, qui a valu à la France, selon les documents officiels de 2012, 281 condamnations au total.

L’article 6 de la Convention est également souvent en cause : il garantit le droit à un procès équitable.

Là encore la France a commis 257 infractions sur ce point.

Concernant le droit à la liberté et à la sûreté (article 5), l’Hexagone s’est rendu coupable de 54 infractions.

Dans l’ordre ensuite, la France a été confrontée 34 fois à des infractions pour violation du droit à un recours effectif (article 13) un justiciable doit avoir la possibilité de saisir une juridiction nationale en cas de violation de l’un des droits prévus dans la Convention européenne, 30 fois pour violation du droit au respect de la vie privée et familiale (article 8) et 28 fois pour violation de la liberté d’expression (article 10).

Elle a enfin été jugée responsable de 22 violations de l’interdiction des traitements inhumains ou dégradants (article 3).

Cela effectivement place la France, l’Europe dans une position d’une refonte presque totale par un changement de République, faut-il encore que les élus possèdent le courage de mettre en place les applications indispensables.

Ne perdons pas de vue que la Justice est un des trois logos qui figurent sur l’ensemble des mairies en France.

La faiblesse et la fuite des capitaux du savoir s’expliquent par le pouvoir financier face au droit de savoir, ce qui explique que la majorité des jeunes entrant aux portes des facultés soient aussi méconnaissant de la culture des anciens.

Il suffit avec objectivité de savoir combien d’élèves en France ne savent pratiquement ni lire, ni écrient, 30% d’illettrés en France

Chaque année, lors de la Journée Défense et Citoyenneté (ex JAPD), des tests de lecture sont effectués parmi les appelés afin de tester le niveau national.

D’après un document officiel de l’Éducation Nationale, indique que 30% de ceux qui l’ont passé sont illettrés ; sachant que ces jeunes ont 17 ans et qu’ils ont passé 12 ans dans le système éducatif français, qui engloutit chaque année 17% du budget de l’État.

Belle performance !

Pourtant, les auteurs du rapport se congratulent de satisfécits mutuels, à tel point que l’on pourrait passer à côté de cet échec cuisant, et croire à une belle victoire de l’équipe olympique française de lecture.

Le rapport annonce en effet 80.3% de lecteurs efficaces, ce qui fait tout de même 19.7% de lecteurs inefficaces, car il ne faut pas dire illettrés.

Parmi ces 80%, 10.3% sont des profils 5c, c’est-à-dire une population de lecteurs qui, malgré des déficits importants des processus automatisés impliqués dans l’identification des mots, réussit les traitements complexes de l’écrit, et cela en s’appuyant sur une compétence lexicale avérée.

Leur lecture est fonctionnelle grâce à une stratégie de compensation fructueuse.

Ils ont su adapter leur vitesse de lecture, relire et maintenir un effort particulier d’attention en dépit de leur mauvaise automatisation des mécanismes de base de la lecture.

 

Voilà une présentation plutôt bienveillante pour signifier que ces profils ne savent pas lire correctement mais qu’ils arrivent à corriger leurs lacunes grâce à une compréhension globale du texte.

Le texte qui était lu étant soit un article de magazine télé, soit un texte basique.

On n’ose imaginer les résultats avec des textes littéraires, voire même des articles de journaux.

La suite de la présentation du profil 5c est nettement moins positive :

La faible vitesse avec laquelle ils traitent les écrits marque la différence entre eux et les lecteurs du profil 5d.

Les lecteurs du profil 5c sont efficaces mais plus lents : en moyenne, les jeunes du profil 5c mettent 2,5 secondes à déchiffrer une paire de mots, contre 1,3 seconde pour les jeunes du profil 5d.

 

en-retraitLa question qui se pose pour ces jeunes reste celle des effets d’un éventuel éloignement des pratiques de lecture et d’écriture : les mécanismes de base étant insuffisamment automatisés, s’ils s’éloignent de toute pratique, l’érosion de la compétence peut les entraîner vers une perte d’efficacité importante dans l’usage des écrits.

Les sollicitations de leur environnement professionnel et social seront donc déterminantes. 

Les auteurs ont beaux essayé de cacher l’échec derrière un optimisme de façade ils sont quand même obligés de dire que les 5c lisent deux fois moins vite que les 5d pour déchiffrer une paire de mots.

Imaginons les résultats avec une phrase de littérature.

Quant à leur devenir, leur manque de pratique va provoquer une érosion de la compétence qui n’est déjà pas bien grande et donc une perte d’efficacité importante. 

Donc ces semi-illettrés à l’adolescence seront des illettrés complets à l’âge adulte.

Il n’y a donc que 69.7% de lecteurs complets, et 30.3% d’illettrés en France.

Ce taux nous fait revenir au milieu du XIXe siècle.

Une langue de bois soviétique

La culture soviétique qui emplit ce rapport est consternante.

On cherche vainement à dissimuler l’échec derrière des euphémismes et des litotes qui ne prennent pas : le mot illettré n’apparaît jamais dans le rapport, et on ne parle pas d’illettrisme  mais de « situation d’illettrisme, terme auquel les rédacteurs sont bien obligés de recourir une fois.

On évoque sinon des jeunes aux acquis limités et des jeunes en difficulté de lecture. Pour ceux qui liraient le rapport sans savoir lire les sous-entendus, cela pourrait peut être passer.

Un déni de réalité

petro-dollard-trafic-en-eurosDernier satisfecit, les résultats s’améliorent : La comparaison des données de 2011 avec celles de 2009 et 2010 indique une légère baisse du pourcentage de jeunes en difficulté de lecture : ils sont 10,4 % en 2011 contre 10,6 % en 2009 et 10,8 % en 2010. 

Plus que d’une baisse il faudrait surtout parler de fluctuation statistique dont on ne peut tirer aucun réconfort.

La comparaison avec les années antérieures à 2009 n’est d’ailleurs pas possible puisque les tests ont été modifiés :

Les tests ayant changé à partir de 2009, ces résultats ne sont pas directement comparables avec les années précédentes.

S’y on s’y essaye malgré tout on arrive à la conclusion que la situation s’améliore puisqu’il y a moins d’élèves en situation de difficulté de lecture.

Le niveau est-il en train de monter ? Non.

Mais constatant que les résultats obtenus étaient trop négatifs il a été décidé de revoir la modalité de passage des tests en les rendant plus faciles.

Casser le thermomètre est une excellente façon de ne pas mesurer la fièvre.

Il semble que la nouvelle modalité de passation, beaucoup moins scolaire, a fait notablement diminuer les mauvaises performances dues à des refus de répondre sérieusement aux exercices proposés.

D’une part, l’interactivité du procédé rend l’interrogation plus ludique, d’autre part, la pression temporelle exercée par le déroulement automatisé et commun des épreuves nécessite une certaine attention, même sur des tâches d’apparence simple.

Si le niveau continue de baisser, on veillera à produire d’autres tests.

Le chiffre de 30% d’illettrés en France serait-il donc minoré ?

Pour un paternalisme du XXIe siècle

Les chefs d’entreprise devraient s’effrayer de ces résultats, car même s’ils recrutent dans des métiers manuels il leur faudra obligatoirement du personnel sachant lire et écrire convenablement.

Devant la faillite de l’école, et ne pouvant rien attendre des réformes à venir, il leur est indispensable de financer des écoles indépendantes, afin de former convenablement les futurs employés dont ils ont besoin.

le-textePuisque l’État n’est pas en mesure d’apprendre à lire à 30% de la jeunesse de France, c’est aux entreprises à recréer un paternalisme du XXIe siècle et à financer leurs propres établissements, comme l’ont fait Michelin, Wendel, Schneider et tant d’autres avant eux.

Ce sont ces patrons qui ont permis de vaincre l’illettrisme en France au XIXe siècle, et non pas les lois Ferry.

Si 30% des jeunes de France ne savent pas lire à 17 ans, il ne faut pas croire que les 70% autres sont des génies.

Quel est leur capacité à disserter, à analyser un document, à produire un rapport écrit, à avoir une ouverture sur les cultures du monde, quand ils ne sont pas capables de lire un manuel destiné aux Terminales de 1963 ?

L’école est à financer par les entreprises, mais aussi les collèges et les lycées.

Il est trop facile aux chefs d’entreprise de se retrancher derrière ces piètres résultats pour dénoncer l’étatisme français et la faillite de l’école.

Que font-ils pour remédier à ce scandale ?

Que font les entreprises du CAC 40 et du SBF 120 pour lutter contre l’illettrisme ?

Que ne voit-on des fondations d’entreprise se créer pour financer des écoles libres en France ?

Ce sera beaucoup plus utile que de financer un art contemporain douteux ou de gaspiller des bénéfices dans du mécénat fumeux.

UNE MAIN DE LIBERTESC’est à vous, chefs d’entreprise, de prendre les choses en main, il y va de la survie de votre entreprise, et de l’économie française.

Alors il faudrait et ces lieux portent bien leur nom La Jungle De Calais !

Lorsque la Laïcité puis la Liberté prenne à tour de rôle, la signification qui reste un sujet ne pouvant se traiter en un seul jet, cela démontre à coup sûr que nous y reviendrons.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

LES FOLIES POUR LES PRISES DE POUVOIRS

un-juste-melangeDepuis le temps que nous le disons, vous voilà servis dans tous les sens des termes, les folies de pouvoirs conduisent aux destructions humaines et tout ce que touche à son environnement.

Il est impossible de contester cette prise de position, car il y a bien des décennies que l’argent a oublié le sens du mot « clémence ».

Il suffit de constater ce qui se passe autant dans les prés élections en Europe, la France est loin d’être un exemple de démocratie à tels points que les touristes fuient vers des horizons moins violents, moins menteurs, moins voleurs etc.

Les USA c’est encore pire, lorsque l’on constate en observateur objectif, les insultes en dessous de la ceinture pour le ou la, future présidente de la nation la plus puissante du monde, foutaises que de constater les magouilles la déchéance pour le goût des pouvoirs.

Quant à l’Afrique, mais combien sont ceux qui se penchent sur le devenir de cette masse de cadavres qui jonchent le fond des mers, les pouvoirs débordants de tous ces tyrans, quels que soit les continents vers lesquels nous nous tournions, nous constatons que des folies au sens le plus horrible de la signification du quotidien.

LEAD Technologies Inc. V1.01

Puis que vous le vous le vouliez ou pas, 60 millions de français vont se voir pillés de leurs moindres libertés au nom d’un terrorisme certes sanguinaire, mais il faut modestement se poser les questions de savoir, de comprendre et de tout ce qui va avec qui sont les réels coupables de telles situations ?

Nous sommes plus qu’à la fin d’une génération, mais comme le disent les plus grands historiens Le Monde part en quenouilles et dire que durant ce temps, certains humains tentent simplement de sauver leurs vies et celles de leurs familles.

La majorité des médias ont tous à mots couverts des orientations politiques axées et cela ne se passe pas uniquement en France c’est un constat mondial.

petrole-algerie-or-noirDurant ce temps les enfants et moins jeunes ne savent ni plus lires ou écrire, chacun cherche plus ou moins un modeste bout de pain.

Les Banques, avec un B majuscules , nous nous contentons rapporter in texto la manière, dont les finances démontent le monde et combien sont les médias qui osent en parler ouvertement sans craindre un procès.

En prenant connaissance de ce thème d’expression cela donne une idée de la face cachée des paradis fiscaux et du reste dont sommes à priori complétement Ignorants en voici un petit extrait !

A ne pas en douter les élections présidentielles qui se déroulent autant en En France, en Europe, aux USA démontrent que les uns sont plus pourris que les autres et que nous sommes plus que manipules au-delà de ce que nous découvrait le fameux chef-d’œuvre :

Mille milliards de Dollars : Film complet en français peur ceux qui ne l’auraient pas vu ou simplement pour se rafraîchir que nous sommes à la fin d’une civilisation en mules domaines !

DonaldTrumpDe toutes les institutions sociales voici encore un exemple encore plus fort que celui juste au dessus, tout se mixte refuser de le voir et de le comprendre c’est êtres lâches, fourbes et bien plus disent certains. PREUVES INCONTOURNABLES !

Comprendre la valeur de L’ARGENT !

5 multinationales représentent plus de 1000 000 000 000 de dollars en 2015.

Quant aux systèmes de la JUSTICE attendre la fin d’un quinquennat, pour se rendre que rien ne fonctionne dans le pays des Droits de l’Homme, mais en réalité il ne s’agit pas d’un mais de deux quinquennats, en son temps un média osa citer un exemple :

fausse-realite-mais-cest-beauLA JUSTICE dans sa pauvreté : Le Canard Enchaîné

Un magistrat du tribunal de Créteil, Xavier Lameyre, a été convoqué, le 11 juin, par son président pour se voir signifier qu’il était débarqué du poste de juge des libertés et de la détention. Ce courageux président, Henri-Charles Egret, se couche ainsi devant le parquet et, surtout devant la police, appuyée par de complaisantes gazettes qui menaient depuis quelques mois une intense campagne contre ce juge.

Voir la hiérarchie judiciaire devancer les souhaits du pouvoir, ou céder aux cris de la foule, est un spectacle aussi désolant qu’ordinaire. Il est plus rare, en revanche, d’en entendre le candide aveu.

LE SENS DE LA CONTRE VERITELe juge Lameyre a été viré, selon les propres termes du président Egret, non pas en raison de ses actes, sur lesquels il n’a « pas d’appréciation à porter », mais à la suite des critiques portées par la police et de « leur écho médiatique ».

Que reproche donc l’ « écho médiatique» à ce magistrat? D’avoir pris au sérieux l’article 137 du Code de procédure pénale, qui dit qu’une personne mise en examen est toujours présumée innocente, et qu’elle ne peut être placée en détention provisoire qu’« à titre exceptionnel ». Il s’est imaginé, le malheureux, qu’il était aussi juge des libertés et pas seulement de la détention. Ce qui lui a valu, chez les poulets, le charmant sobriquet de « Liberator ».

Voilà deux semaines encore, il refusait d’incarcérer quatre trafiquants, la plupart drogués jusqu’aux yeux, alors que la police avait laissé filer, à la suite d’on ne sait quel accord secret, un cinquième homme soupçonné, lui, d’être une tête du réseau.

napoleon-y-est-alleXavier Lameyre aurait mieux fait de se livrer à quelque cambriolage. Dans la magistrature, cela peut valoir une flatteuse promotion. La preuve? Il y a quelques semaines, deux magistrates, qui sont aussi deux inséparables soeurs, Marie-Dominique et Marie-Aleth Trapet, l’une et l’autre religieuses et H. docteurs en droit canon, ont dû quitter discrètement le ministère de la Justice, place Vendôme, où elles étaient en poste à la Direction des services judiciaires. L’une à la communication, l’autre au bureau du statut et de la déontologie.

Il suffit de prendre divers exemples qui vont parfois dans le sens des révoltes et des meurtres que l’on voit grandir de plus.

1ERE EXPLOSION ATOMIQUEPrenons connaissance d’autres positions :

La guerre est là !

Nous sommes en plein dedans !

Ils ne sont pas pacifistes !

En voici encore d’autres !

La guerre nucléaire se prépare !

Cela à certains semblerait complétement fou, mais oui nous sommes en plein dedans.

combien-de-mortsIl faut oser les réalités en face pour que la majorité qui se trouve déjà dans les caniveaux, ne finissent perdus, noyés, assassinés, et tout ce qui découle des histoires de fesses et des ouvrages qui garnissent les étals des libraires, mais comment pouvoir le refuser cela rapporte.

Vouloir comprendre et c’est à notre tour de sombrer dans les plus grandes folies :

Puis durant ce temps il suffit pratiquement d’épouser la carrière qui permet de sauver les autres, pour se rendre qu’à plus de 72% ces femmes, ces hommes, ne pourront jamais avoir à long terme une famille stable.

Il faut simplement comprendre que le surcroit de travail de sauver les autres ou de s’occuper des anciens bien souvent ferment les portes de tout avenir paisibles.

Donc effectivement il y a un nettoyage réellement en profondeur à faire car dans le cas contraire nous prenons les mêmes et nous recommençons à faire tourner les moulins à finances.

petro-dollard-trafic-en-eurosAlors essayons de comprendre dans la mesure où nous soyons capables ce qui se passe sous nos fenêtres et devant nos yeux pour ceux qui peuvent voir pour les non-voyants vous avez toujours la possibilité d’écouter, et les mêmes droits que quiconque.

Puis dire qu’à ne pas en douter, les feux d’artifices garniront le globe à l’orée de 2017.

Il ne reste plus qu’à croire à un miracle mirage pour que le bon sens l’emporte sur la violence, dommage à la fin de cette phrase je constate que je viens de me réveiller d’un instant de rêve.

Merci à la complexité de nos cerveaux qui nous permettent parfois de nous évader du réalisme.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

L’UNITILITE DES DECIDEURS DU HAUT !

ils-sont-ouCertains se posent la ou les questions depuis les Assemblées de Périclès, la cohorte des Sages est morte comme les promesses électoralistes. Les témoignages qui suivent sont ni plus ni moins que l’expression réelle de citoyens.

Non, ils ne sont plus respectés et ne font rien pour l’être. Les hommes et femmes des principaux partis sont déconnectés de la vie réelle. Ils tiennent un discours démagogique et ne respectent pas leurs promesses une fois élus. Aucun ne prendrait le risque de défendre des idées impopulaires comme l’a fait Mitterrand avec la peine de mort. Mais de toute façon, ils ne décident rien, ils obéissent à des lobbys. 

Sommes-nous réellement aux portes de la guerre civile ou le sommes-nous déjà ?

Il suffit de prendre divers exemples qui vont parfois dans le sens des révoltes et des meurtres que l’on voit grandir de plus.

Prenons connaissance d’autres positions :

La guerre est là !

Nous sommes en plein dedans !

Ils ne sont pas pacifistes !

En voici encore d’autres !

La guerre nucléaire se prépare !

Cela à certains semblerait complétement fou, mais oui nous sommes en plein dedans.

Ils se ressemblent trop ! Je suis assez d’accord avec Emmanuel Macron qui veut s’affranchir des partis. Le clivage gauche-droite doit être réinventé. A l’époque, François Bayrou avait voulu faire la même chose, mais cela s’était retourné contre lui. Peut-être que l’époque a changé, que les gens ne sont plus attachés à leur parti. J’ai une sensibilité plutôt écolo et je ne comprends pas pourquoi ce mouvement doit être lié au PS. 

ils-etaient-payes-ajuste-titreOui, les partis sont utiles car ils sont là pour représenter et défendre les citoyens. Mais aujourd’hui, il y en a trop et les gens ne s’y identifient plus forcément, comme moi, qui ne suis plus adhérent. La catastrophe du 21 avril 2002 m’a fait prendre conscience qu’il valait mieux voter pour les grands partis que de choisir un petit mouvement à 5 %. Il faudrait réformer les institutions et fonder une VIe République. 

Non. Les hommes politiques actuels n’ont plus aucune légitimité pour nous gouverner. Ils ne servent à rien si ce n’est à se servir eux-mêmes. Il faudrait faire comme en Suisse où la parole est au peuple grâce aux référendums. Jean Giraudoux disait que le privilège des grands, c’est de voir les catastrophes du haut d’une terrasse. Nous, ça ne risque pas : on est au niveau du caniveau !  Les partis provoquaient des débats pour faire avancer la France… mais ce n’est plus le cas. Je regrette que les gens n’aillent plus voter mais je les comprends. Comment croire des politiques qui appartiennent à la même famille mais se déchirent ? Ils nous disent de faire des efforts, de payer nos impôts, mais eux, ils font quoi ? Ils devraient montrer l’exemple. Nous quand on commet une faute on est punis, pas eux.

Sortie de leur peu de présence, il en ait de même vis-à-vis des députés !

Il y a les mandats de proximité, souvent populaires, comme celui de maire ; les mandats moins bien identifiés par le public (conseiller général ou conseiller régional) ; et les mandats nationaux (députés, sénateurs, parlementaires européens), souvent perçus comme lointains et ne comptant pas forcément parmi les plus appréciés, du fait du gouffre institutionnel et financier qui se creuse entre la « France d’en bas » et la « France d’en haut ».

La France compte la plus importante concentration d’élus de la planète.

ils-ont-soifUne pléthore d’élus

  • Sénateurs : 343
  • Conseillers régionaux : 2 040 (en comptant les 51 membres de l’assemblée territoriale corse, auxquels s’ajoutent les 131 représentants des assemblées de la Nouvelle-Calédonie, de Polynésie et de Wallis et Futuna).
  • Conseillers généraux (+ conseillers de Paris) : 4 042
  • Maires : 36 635
  • Conseillers municipaux : 519 417
  • Députés européens : 78
  • Élus intercommunaux : 38 000 environ*.
  • Total : 601 132 élusLes chiffres des élus intercommunaux sont très difficiles à obtenir. Il semble que la Direction générale des collectivités territoriales (DGCT) du ministère de l’Intérieur n’en ait même pas un état précis !Selon l’INSEE, au 1er janvier 2011, notre pays était peuplé de 65 027 000 habitants. On compte aujourd’hui en France, environ un élu ou pour être plus exact car il y a souvent cumul un mandat électoral pour 108 habitants. Si la démocratie se mesurait à l’aune du nombre d’élus, notre pays serait un modèle universel !Un parlementaire pour 71 000 habitants.Si la France n’est pas le pays qui compte le plus de députés par habitant, elle se situe néanmoins dans le peloton de tête. La Chambre des représentants des États-Unis dispose de beaucoup plus de pouvoirs que notre Assemblée nationale, tout en ayant, proportionnellement, 6 fois moins d’élus. En Allemagne, le Bundestag, qui a pourtant accueilli de nouveaux députés au moment de la réunification, compte moins de députés par habitant que notre Assemblée nationale.En France, deux sénateurs par département seraient encore en surnombre par rapport à ces pays. Il n’empêche : en 2004, il a été décidé d’augmenter le nombre de sénateurs, en contrepartie de la baisse de la durée de leur mandat, ramené progressivement de neuf à six ans. Le nombre de sénateurs passera en septembre 2011 de 321 à 348.

 

  • ils-courrent-se-refugier-dans-leur-partiIl est un pays, l’Espagne, qui a un nombre de sénateurs particulièrement élevé (264) au regard de sa population (46 millions d’habitants) : cela s’explique par la diversité et l’autonomie de ses régions, dans le cadre de sa structure fédérale. Il se trouve que, même par rapport aux sénateurs de l’Espagne fédérale, les nôtres, censés représenter équitablement les territoires, sont en surnombre.
  • Au Sénat, la situation est très similaire. Le Bundesrat allemand compte 178 élus. Les États-Unis se contentent de deux sénateurs par État, soit seulement 100 sénateurs, mais très influents. Au Brésil, il y a trois sénateurs par État, soit 81 au total.
  • Au seul échelon parlementaire (Assemblée nationale et Sénat confondus) le ratio français est d’un élu pour quelque 71 000 habitants. La France entretient quelque 400 parlementaires de plus que les États-Unis.
  • Avec un mandat pour 108 habitants, le taux de représentation français est quatre fois et demi supérieur à celui des États-Unis. Pourtant, la vie démocratique américaine n’a rien à envier à la nôtre. Plus d’un électeur français sur cent est conseiller municipal !
  • Un élu pour 108 habitants
  • Données en juin 2011.
Comparaison internationale du nombre de parlementaires par habitant
Députés + Sénateurs Nombre d’habitants du pays (en millions) Nombre d’habitants représentés par chaque parlementaire
États-Unis 435 + 100 303 566 000
Brésil 513 + 81 190 320 000
Allemagne 622 + 178* 83 104 000
Espagne 350 + 264 46 75 000
France 577 + 343 65 71 000

*Membres suppléants et titulaires

en-retraitNos sénateurs sont trop coûteux et ne veulent surtout pas que ça se sache.

Dans de nombreuses familles, il existe un vieil oncle fêtard, une cousine un peu gâteuse ou un beau-frère trop prodigue dont on se borne, aux réunions de famille, à éponger les dettes. Dans la famille France, ce personnage haut en couleur et cher en frasques coûteuses, ce serait le Sénat. Régulièrement, la presse (re)découvre que cette institution, en plus d’agiter le microcosme politico-politicien à chaque vote législatif un peu pointu, peut facilement s’enorgueillir d’un coût de fonctionnement particulièrement élevé pour une utilité tous les ans plus douteuse.

Les chiffres ne font guère de doute et même s’ils n’intéressent (presque) personne, méritent d’être ressortis. En effet, alors que le pays semble s’enfoncer avec un délice malsain dans des polémiques vestimentaires particulièrement habiles à camoufler ses problèmes économiques et politiques fondamentaux, il semble intéressant de constater que peu, pour ne pas dire rien, a été fait pour aligner le train de vie des Sénateurs avec la passe économique délicate que connaît le pays.

Pour s’en convaincre, il suffira de reprendre quelques articles, pas tous récents, mais toujours d’actualité : entre l’indemnité de base, déjà élevée à 5.388 euros net par mois, à laquelle on ajoutera un défraiement de 6.037 euros d’autant plus généreux qu’il n’est soumis à aucun contrôle, les facilités de transport (en avion ou en train), les primes diverses et variées et les facilités qu’offre naturellement la fonction (à commencer par l’excellent restaurant), le Sénateur français revient cher. Plus de 23.000 euros par mois, en fait. Quant à l’institution elle-même, avec son budget qui dépasse les 323 millions d’euros à l’année, elle ne se classe pas parmi les parents pauvres de la République.

Malheureusement, même si on rappelle ces chiffres aux Français de temps en temps, leur réaction semble toujours aussi prosaïque, si ce n’est pas carrément détachée. Tout se passe pour ainsi dire comme si le Sénat n’existait pas vraiment, ou seulement le temps de l’une ou l’autre procédure législative dans laquelle il viendrait mettre son grain de sel, à l’occasion.

Peut-être l’opacité des comptes est-elle responsable de cette nonchalance des contribuables face aux dépenses princières de ces élus si particuliers. Bien sûr, ces derniers se défendent, âprement même, de cacher leurs coûts et leurs émoluments et prétendent à la transparence en faisant assaut de petits rapports commodes plus ou moins validés par la Cour des Comptes. Cela ne suffit malheureusement pas, loin s’en faut.

un-depute-ps-pour-justifier-le-49_3-ses-collegues-le-contredisentC’est là que les choses deviennent intéressantes puisqu’alors, la curiosité pousse certains journalistes ceux qui n’ont pas oublié le sens de leur travail à mener des enquêtes. Et lorsqu’il s’agit du Sénat, la stupéfaction est souvent de mise. Il y a quelques années, une équipe de France 3 découvrait en effet que l’opacité des comptes de cette institution républicaine était parfaitement assumée. On se souviendra du moment mémorable où le questeur du Sénat (un certain Bernard Saugey) expliquait trouver parfaitement normal que ces comptes détaillés ne soient pas disponibles.

Ce n’est pas la peine que tous les gens regardent des choses qu’ils ne seront pas capables de commenter ; ils auront certainement des réflexions idiotes. 

On comprend dès lors assez bien l’état d’esprit de ces élus, et leur positionnement quelque peu spécial vis-à-vis des contribuables lorsqu’ils demandent des comptes. Ce qui explique notamment leur récente réaction lorsqu’un ouvrage d’Yvan Stefanovitch, paru courant juin, s’entichait de détailler les dérives sénatoriales qui, sans être illégales et pour cause : la loi, c’est eux, n’en restent pas moins éthiquement discutables et économiquement injustifiées par les temps qui courent. En effet, en publiant « Le Sénat. Un paradis fiscal pour des parlementaires fantômes », le journaliste tente de lister et décrypter les privilèges et autres facilités dont disposent ces élus.

Mais chose pas du tout étonnante lorsqu’on reprend les propos du questeur, nos sénateurs n’entendent pas se laisser ainsi remonter les bretelles morales par un journaliste qui ose résumer la dérive d’un lapidaire  Le Sénat, c’est quatre ou cinq jours par mois pour… 11 350 euros net mensuel. Ce qui se traduira, quelques jours après la parution du livre en question, par un vote de la Haute Chambre à la fois sans débat et fort discret puisqu’avec seulement 40 votants. Vote qui autorisera Gérard Larcher, l’actuel président de cette assemblée, à attaquer en diffamation Yvan Stefanovitch, pour faire bonne mesure.

serrons-nous-les-pincesOn ne se formalisera pas des conditions dans lesquelles ce vote est intervenu allez lire l’article en lien ci-dessus, c’est particulièrement croustillant puisqu’on comprend ici qu’il est surtout question pour l’institution de protéger ses arrières et qu’en l’occurrence, tous les moyens sont bons, même ceux qui sont les plus moralement douteux.

Malheureusement pour les sénateurs, la petite agitation procédurière et leur tentative de discréditer le journaliste via un dépôt de plainte en diffamation ne changera rien au fait que les questions soulevées restent pertinentes : pourquoi les Français doivent-ils supporter les coûts d’une institution qui ne fournit pas ses comptes, n’oblige ses membres qu’à une transparence particulièrement minimaliste, et qui se refuse à toute remise en cause ?

Il serait intellectuellement aisé de croire que faire faire des économies à ces élus et à cette institution est un exercice anodin, voire vain tant les déficits budgétaires de l’État sont énormes, les dérives des administrations gigantesques et les abus évidents des uns et des autres, depuis les collectivités territoriales jusqu’aux grands ministères nationaux.

Il n’en est rien. Imposer la transparence au Sénat est l’un de ces petits pas indispensables qui s’imposent pour débuter la démarche d’enfin assainir les finances d’un pays trop longtemps laissé en pâture aux politiciens les plus cupides. D’autant que l’impact financier serait palpable : non seulement, les petits ruisseaux font les grandes rivières, mais retailler le Sénat pour coller à la réalité du pays, par exemple en redimensionnant le nombre d’élus, s’impose alors qu’on attend plus de réactivité de ses institutions. 100 sénateurs suffisent, et 248 sénateurs de moins, c’est plus de 68 millions d’euros d’économisés tous les ans. Alternativement, abaisser l’ensemble des frais de fonctionnement au prorata de cette diminution ramènerait son coût à moins de 100 millions à l’année contre 323 actuellement.

Et, miracle, alors qu’on peut parier sur un fonctionnement aussi efficace de la Haute Chambre, 200 millions d’euros deviendraient à nouveau disponibles pour des postes qui manquent cruellement de moyens, notamment dans le régalien, cet espace que l’État semble avoir déserté pour compter fleurette au social voire au sociétal. Combien de places de prison pourrait-on aménager avec ces sommes sauvées de ces dispendieuses administrations ? Combien de matériels informatiques pourrait-on fournir aux forces de l’ordre ou à la Justice qui en manquent cruellement ? Combien de justiciables ou de victimes pourraient être aidés par ces fonds de nouveau disponibles ? Pour rappel et rien qu’à titre d’exemple, l’aide juridictionnelle représente 405M€ en 2016, dont 20M€ pour les victimes. On pourrait plus que doubler ce montant sans toucher d’un euro aux impôts et taxes collectés chez les Français.

quelle-veriteEt au-delà de l’impact économique d’une véritable refonte du Sénat, il faut comprendre l’impact psychologique indispensable que cette réforme entraînerait : auprès des Français qui payent, qui verraient qu’on peut faire bien mieux sans prélever plus, et en ne faisant grogner qu’une toute, toute petite poignée d’entre eux. Pensez donc : pour seulement 248 politiciens retournant à la vie active, on aurait d’un coup 65 millions de Français plus heureux (le calcul peut aller bien au-delà, comme je le détaille ici).

Autre bénéficie psychologique évident : les autres élus comprendraient subitement le message que leurs épaisses rémunérations peuvent disparaître, les incitant ainsi fermement à arrêter les âneries coûteuses et les débats consternants et à se retrousser les manches pour parler des vrais sujets au hasard : le chômage, l’insécurité ou la pérennité du système de santé, pour rire.

Bien sûr, ici, je m’aperçois avoir été pris d’une transe rêveuse. Tout comme il n’y aura pas de réforme du Sénat, il n’y aura aucune espèce de transparence de sa part. Démontrant toute leur futilité et leur mépris des contribuables qui payent pour leurs salaires, les Sénateurs ont largement prouvé qu’ils étaient complètement déconnectés des réalités de terrain. Et même si une diminution effective du nombre et du train de vie des élus est maintenant indispensable pour des raisons éthiques ils doivent montrer l’exemple et des raisons économiques ça nous coûte trop cher, vous pouvez parier qu’il n’en sera absolument rien.

Tout se déroule comme prévu.

image-qui-parleLes Etats-Unis ont 435 députés et 100 sénateurs pour 315 millions d’habitants. La France a 577 députés et 348 sénateurs pour 65 millions d’habitants soit 1,7 fois de plus en valeur absolue et  8 fois plus par habitant que les Etats Unis.

Mais ce n’est pas tout, il faut  ajouter les conseils départementaux, les conseils régionaux qui n’ont vu aucune réduction lors des fusions récentes!, le parlement Européen…

La France arrive en tête de tous les pays industrialisés pour le nombre d’élu par habitant. 

En avons-nous encore les moyens ?

loraison-funebre-de-periclesJacques Attali a ouvert  la voie en proposant de réduire le parlement à  200 députés et 50 sénateurs. Charles  De Gaulle et Lionel Jospin avait même envisagé de supprimer le Sénat.

Notre système politique est ainsi fait que quel que soit le pouvoir en place et quelle que soit la question posée, la majorité est pour et l’opposition systématiquement, caricaturalement contre. Ne peut-on jouer ce jeu à moindre frais et davantage responsabiliser nos élus?

Parce qu’une réduction aura valeur d’exemple au moment où les politiques demandent toujours plus d’efforts aux Français,

Parce que lorsque l’état réduit ses dépenses infirmières, professeurs, policiers, militaires, magistrats. Il ne touche jamais à ses élus. Le nombre d’élu n’a cessé de croître depuis 1958 le nombre de sénateurs Américains n’a pas bougé depuis 1 siècle. 

Parce que c’est le seul sujet ou les politiques sont unanimes pour ne rien changer. 

il-faut-le-lireParce que seul un mouvement national massif pourra faire évoluer cette situation.

Si vous pensez qu’il faut une réforme drastique de simplification et  de réduction des mandats électifs à tous niveaux. Les fais de la décade le démontrent.

Si vous pensez que cette proposition doit s’inviter à la présidentielle 2017, alors il faut savoir se faire entendre démocratiquement.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)