Macron inflexible, pour lui, certains faux gilets jaunes, homophobes et racistes sont devenus des casseurs

Nous vous « Accusons » de vivre dans un autre monde que le nôtre. Telle la majorité des élu(e)s. Il n’est pas question de remettre en cause votre fonction. Il serait utile de prendre la hauteur utile à la dignité de la mission que vous avez voulue. La France ne sera jamais la « Monarchie » de quiconque. Avez-vous compris ? Aux sens de grands principes, la pédagogie n’est pas une substance. À quand le prochain acte ? C’est de l’abstrait et vous le dites, veuillez l’appliquer. Plus de simplicités et pas dans trois mois. Vous sortez 1er vainqueur d’un combat. Nous aurions pu nous en passer. Attention il n’est que partiel. Abroger les taxes sur les carburants remettre l’I.S.F en pleine vigueur. Le sapin de noël a perdu ses guirlandes et les enfants ne pourront que s’en souvenir. Plusieurs millions offerts aux plus riches, une réalité Monsieur.

« La situation est figée, la déception présente, 20% de manque à chaque ménage par mois»

« 55 milliards que vont devoir régler de gré ou de vie à trépas la France qui travaille »

Supporter de l’O.M bien, à mon sens ce n’est point la « France profonde ». Au Stade France hier dans le match de rugby perdu, ils ont donné ce qu’ils avaient dans le ventre, l’équipe de Noah à Lille tous ces sportifs font rêver la France réelle. Nos deux équipes ont perdu, il y a des défaites qui sonnent la relève de la liberté. Afin de se sustenter de rêves qui demain pourront devenir réalités, nous rêvons tous sans exception, c’est merveilleux ? « Restaurants du cœur » les demandeurs augmentent, plus d’un million selon les inscriptions en 2019 que pensez-vous faire ? La France sombre lorsque ce sont les « Gilets jaunes » qui apportent à des gens dans la rue « Café et soupe » scandale ou pas ? Coluche n’est plus là mais son œuvre se poursuit. Heureusement que pour certains les parents ne sont plus là, quel dommage qu’ils ne puissent nous conseiller ou vous orienter, non ?

Monsieur le Président, prendre conscience, des réalités est une force. Est survenue une modeste allumette qui touche la France. Il n’y a pas de haine, ni vengeance dans mes propos. Il est plus qu’indispensable de laisser vivre, avec nos familles et nos proches. Ma plume sourd en écrivant ce texte. N’ayant nul besoin de références venant de menteurs, mais de vécu, parfois avec des larmes de sang. La condamnation de l’accusé par un tribunal, ses larmes ne laissent trace que sur son banc.

Les fantasmes, les médias, laissent augurer une prochaine réunion ce prochain samedi 1er décembre. Vous avez les moyens de la sorte de calmer la France ? Sortir de ce massacre qui étreint toute la population?

Toutes les réunions auxquelles j’ai assisté jusqu’à ce jour, ne donne point la parole au « Peuple ». Bien loin, « Les protagonistes » se gargarisent de ce qu’ils ont fait. Les futurs candidats à un monde meilleur !

Les dangers sont divers, multiples, les urnes n’appartiennent à personne sauf aux électeurs. Vous avez les équipes pour éviter la « Fuites des ressources de la France » où ? Via les « Paradis fiscaux » livrez ce combat! Le peuple vous dira : « Merci » En entend les « médias » à tour de bras, parlé de vandalismes et n’avoir jamais vu, la plus belle avenue du monde en cet état. Votre intervention : « Ne correspond pas à la demande de la France. Vos suggestions sont à longs termes et non dans l’immédiat » L’urgence est là non dans les songes du futur, vous ne croyez pas Monsieur le Président ? « Attention l’écologie en l’instant ne remplace pas le concret » « La crise vous avez les moyens de la résoudre, vous avez changé votre langage, l’erreur monumentale reste que vous tranquillisez une apparence, non le cœur des problèmes » « Un discours de conciliations sans actes avec 100 milliards de déficit identique au film « Le Jouet » qui est ce dernier ?

Procédant ainsi, ils saoulent la population, l’image à l’international, fait passer la France tel un ramasse de poubelles. Alors que les douleurs réelles du peuple sont manipulées. En des « Cabinets » devenus « Secrets »

Ayant vécu 1 guerre, deux révolutions. Loin d’être le seul responsable, il y a aussi les fautes de présidents qui sont arrivé avant vous. Masse de citoyens des millions sont devenu apatrides. Tout comme ma personne. Donc de là nait pour certains haines, violences, les « Gilets jaunes » sont des pacifistes. Evitez dans faire des animaux d’ex corridas, jusqu’à mise à mort. L’Europe un espoir indéniable, L’union crée l’espoir, vous avez les moyens, les possibilités de rendre la voix du peuple de France sans imposer « Le Traité de Lisbonne » Vous avez aussi la possibilité du non maintien de votre « Cap ». Ramenez la « Paix » Mes séquelles : ayant vu tomber à mes côtés : amis, copains, et des gens que je ne connaissais pas, etc. Une minorité des cadavres jonchés dans leur sang, au sol, cela prend au ventre au cerveau en feu qui le reste à vie.

Flammes jamais éteintes, telles celles de tous « Soldat inconnu » comme « Le Boléro de Ravel »

Embué par ces séquelles, je l’ai constaté, l’hystérie dans leur cadre. Les ghettos continuent à pousser, où pour les forces de l’ordre, elles sont devenues des zones de non droit à moins de s’incorporer dans les camps de violences. Un service d’ordre vous protège normal. Qui a déchirée la France comme personne, les citoyens? Laissant la France incapable de penser. Vous pourrez sous peu constater le fruit des défaites, une certitude. Que nous dites-vous ce mardi, disant quoi ? Qui brase le vide ? Surtout pas le monde de la finance qui permet d’avoir une sale tribu. Nous ne sommes pas dupes. La honte des violences de ces dégâts sur Paris et Province, sont comme si une personne responsable se trouve face ou aux côtés de malades, ayant 40° de fièvre. Puis que quiconque n’appelle un médecin. Vous semblez à la hauteur, ou ce n’est point vous ? Pièce de Molière : « Le Malade Imaginaire ». La France a besoin de soins intensifs, n’ayant pas la compétence pour les traiter, il est hors de question d’abandonner le combat. Veuillez à prendre soin de vous des vôtres. Le principal danger, causé par le déficit des dettes de la France. Il ne suffit pas seulement de dire « Je les entends ».

En de telles conditions, pensez-vous que le peuple celui qui vote, lui vit, écoute, subit ? Nous sombrons : 2023 verra 1% de privilégiés possédant par des actions désarçonnées avoir les moyens de leurs souhaits. Est-ce faux ?

Il ne faut pas pensez que 1789, et la prise de La Bastille est une image.

La France ne peut-être salit par la simple décision du goût du pouvoir. Les casseurs qui sont arrivés pour tenir le rôle de saccageurs. Le ministre de l’Intérieur, le 1er Ministre, le gouvernement sont les coupables ? Votre parti créé à la même vitesse que votre élection, rut dans les murs. Ils sont parfois en danger de vie, c’est anormal? J’accuse d’ignorer ce qui se passe dans les banlieux de la France. Phénomènes existant avant 1965. Il fallait s’attaquer au cœur du problème, non se faire plaisir. Qui persiste à ignorer les vrais problèmes pour les élections à venir ? Vos prédécesseurs n’ont rien fait à cet effet, sauf prétendre « Nettoyer au karcher ». Constats : qui en tête. L’injustice sociale, le manque de pouvoir d’achat dont sont bridées toutes les manettes.

Le ministre de l’Intérieur, attaque Marine Le Pen. Les arrivistes ne vont jamais bien loin. La France sur des barils de T.NT. Acceptez ou pas de le constater ? Il n’y a aucun lien de confiance, entre les travailleurs et la masse des politiques. Seule pour certains la « Victoire financière » Nous sommes au bout du « Tunnel »

Des manipulations réelles arrivent par la masse de ceux qui siègent dans les deux Chambres qui sont des complices. Les Champs Elysées ne sont pas la France. Ils n’appartiennent pas à une élite mais à la France. Les syndicats parlons-en à quels moments se sont-ils proposer pour former une table ronde pour ouvrir un véritable débat. Les français, les électeurs ne sont pas fous, hurler « Victoire alors que c’est l’échec ». Les gilets jaunes étaient le tiers de la semaine dernière. Les chiffres 107 mille, 100 gardes à vue, plaisanteries dont la majorité des médias se font l’écho avec frénésies.

Demain il arrivera des drames par la diffusion des adresses personnelles des acolytes de tous partis, qui en est responsables? Les élu(e)s. agissant ouvertement ; je peux subir l’identique que les « Acteurs » de « Charlie ». Vous connaissez les vrais conflits ? Étant sur le terrain? Pour diriger il faut avant tout donner arborer l’exemple des réalités, non des décorations, volés à la République qui décernent par des décisions à voleurs, tueurs escrocs et Cie. Pensez-vous que nous pourrons aller plus loin ?

Indéniablement les pseudos « casseurs » ne vont pas en rester à ce stade, vous le savez. L’unité des partis politiques vous fera voir le sens du réalisme ? Votre fonction, pas facile évident. Ma lettre en R.A.R. envoyée à votre attention, aura-t-elle une réponse républicaine ? Qui sera conscient, d’en lire le contenu ?

La condition humaine, à la lecture de : « Germinal » « La Bourse », « Le ventre de Paris » devrait en faire réfléchir plus d’un. Le souvenir de la lettre du « Jeune Guy Môquet à ses parents » 17 ans, avant de mourir pour son pays, avec 27 autres. Il suffit de constater ces victimes, puis les gueules cassés !

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)