Le Président E. Macron, ou quel politique peut organiser cela impossible ?

Incroyable que cela puisse être les reflets de complots d’états pour bloquer « Les Gilets Jaunes »? Un attentat « organisé par les services secrets«  ou « les politiciens«  pour « déclencher l’état d’urgence«  et « casser le mouvement ». Dans des groupes Facebook de certains gilets jaunes, le scepticisme est de mise sur la nature des coups de feu qui ont été tirés près du marché de Noël de Strasbourg, mardi 11 décembre au soir, faisant au moins deux morts, un en état de mort cérébrale et 12 blessés. Impossible à croire ou certaines réalités? Suivez en direct les dernières informations sur l’attentat de Strasbourg. Devons-nous y croire ou pas ? Pour beaucoup d’internautes, il s’agit d’une diversion du gouvernement, empêtré dans la crise des « gilets jaunes » depuis plus d’un mois. « Et voilà ce qui devait arriver arriva. Un « attentat » déclenché juste au lendemain du discours de Macron et avant le prochain samedi de manifestations », écrit un internaute du groupe Facebook Acte 5 : Macron démission, qui rassemble plus de 62 000 personnes. L’un des chefs de file du mouvement, « Fly Rider« , alias Maxime Nicolle, s’interroge aussi, dans une vidéo face caméra publiée mardi soir sur le groupe Facebook dont il est l’administrateur : « Dites-vous bien que le mec qui veut faire un attentat vraiment, il attend pas qu’il y ait trois personnes dans une rue le soir à 20 heures, il va en plein milieu des Champs-Elysées quand il y a des millions de personnes et il se fait exploser. Ça c’est un vrai attentat« .

Sources France Info- Le Panda.

1er partie, celle des réflexions où l’on enterre les gens vivants

Les trois coups viennent de frapper pour « Les Plaideurs » de 20 h la séance est ouverte

Nombreux étaient ceux qui attendaient des modifications de taille, des excuses, un Président à la hauteur des circonstances. Nous n’avons pas entendu le vrai « Requiem » en fond d’une vie « Les chœurs de Nabucco »

Le Président a su jouer une masse considérable de fausses notes.

Ils voulaient y croire et pourtant les sapins n’auront : ni boules, ni guirlandes, et le froid souffle dans les moufles.

Faut-il aborder qu’au pied du sapin, les nouveaux nés comme les anciens, verront passer l’odeur du pin des montagnes de la France profonde.

Son intervention la vidéo ici : Lien. Vous trouverez les autres vidéos dans ce lien, puis l’introduction de ses propos du 10 décembre 2018.

Le secret ou ils sont plusieurs à ne rien y comprendre, que les montées à Paris restera comme l’arrivée du Tour de France. Présents sur le podium, mais sans médaille et parfois dopés.

C’est ce qui se dégage de l’intervention du Président Emmanuel Macron. Un Président aux abois, presque larmoyant en essayant de rendre les victimes coupables?

Les mesures indiquées, Macron rejoint la politique dévastatrice d’Hollande et repose sur la table les principes mêmes de la politique à la Sarkozy. Son seul combat est pour nous, à entendre cela, j’ai failli être sourd !

Les députés dans l’ensemble de son parti, se rangent derrière leur Chef.

Les changements tels « Le Fantôme de l’Opéra » à les analyser nous sommes effectivement dans un flou plus qu’artistique.

Il déclare assumer sa part de responsabilité, peut-il en être autrement?

Augmentation de « 100 euros par mois » à compter du 1er janvier 2019.

Défiscalisation des heures supplémentaires.

Défiscalisation de la prime de fin d’année.

Suppression de la « C.S.G » pour les personnes ne percevant pas 2000 euros par mois. A 2001 € vous êtes bon à payer, il est évident que l’époque des marrons se distribuent dans les rues à coups de bastonnades.

Le 13eme mois est perçu aux comptes gouttes, moralité très simple il accorde « Aux révoltés de la France » sa promesse de quinquennat.

Il déclame : « Rien ne sera plus comme avant » une évidence que personne ne peut contester, dans le fond et la forme.

Il faudra négocier avec Bruxelles, ou les accords étaient compris avant son exposé pour retardés en présentant un vague « Mea Culpa »

Il est plus qu’impossible de dire ou d’écrire « Le compte est Bon », il manque à ce titre « Des chiffres et des Lettres »

Il appelle à « La prime de noël » cela serait-il réalisable après les dégâts que la France vient de subir? Puis quelles sont les entreprises qui pourront les verser?

Pas de justificatif de mesure fiscale, attention il dit : « Ce n’est pas de ma faute » !

Il tacle de façon et de manière plus qu’éhonté les anciens gouvernements avant sa présidence. Cela correspondrait à écrire ou entendre que seule sa politique est valable.

A présent il va valoir trouver les fonds utiles aux erreurs commises par les mesures indiquées.

Le dogme éducatif, social, financier etc. Ne touche nullement les organismes bancaires, « Les plus riches restent plus fortunés ».

Il n’y a aucune augmentation du « Pouvoir d’achat » à la frappe, à la trappe, la pensée de faire dans ses propos de l’anti-Macron.

Il s’engage à aller rencontrer tous les Maires de France en « Régions » Les failles sont présentes, il risque de se heurter plus qu’au manque d’accalmie des citoyens sur le terrain.

Le 1er Ministre, le ministre du Budget et Cie se font raser « Gratis ».

Faut-il continuer à laisser se déchirer la France? Alors que ce pays est riche. Macron déclare aimer son pays, heureusement.

La question qui se pose va-t-il avoir le même comportement vis-à-vis des travailleurs de cette France ou il déclare être le plus proche possible d’eux? « Un rêve, voire : Une Nuit sur le Mont Chauve ». La crainte de notre propre peur de « Libertés »

La « Proportionnelle » et les véritables problèmes de fonds n’ont pas été abordés. Les privilèges du CAC 40 ne cessent.

Les pensions pour les personnes en invalidités pas un mot, pourquoi? Cacher l’arrogance, lorsque la lutte va se poursuivre ou un tempo de « La trêve des confiseurs » l’ensemble va s’instaurer, mais quand ?

De là va surement découler, le maintien des « Gilets Jaunes » et non les modifications qui permettent en l’immédiat de rendre une justice sociale équilibrée pour le respect de la France.

La République se meurt au profit des mots tels « Le Corbillard » qui amène à prix réduits chacun à sa dernière demeure.

Un point positif ou prévue? « La prise en charge des votes blancs »

A suivre

Le Panda

Patrick Juan

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)