LA DANSE DES FOUS

Depakine-le-gouvernement-va-creer-un-fonds-dindemnisationA ne pas en douter le début de l’été n’a pas été trop chaud, puis la température étant montée nous avons franchi les divers caps de la valeur climatique.

Les électeurs de la France sont-ils aussi débiles voir aussi fous que les 10 ans que nous venons de vivres et qui ne sont pas encore tout à fait terminés.

Il est évident que d’une seule médaille la France a réussi à faire mieux qu’à Pékin.

Le secret de polichinelle vient de voir le jour dans le cadre du noir de la pièce éclairée d’où il faisait semblant de dormir.

Nous le savions aussi vrai que la majorité des futurs votants qu’ils allaient nous prendre pour des sapins de fin d’année, à présent il reste à savoir qui sera le cochonnet et celui qui restera sur le carreau.

La folie des grandeurs gagne tous les terrains, mais à présent ils préfèrent l’écrire car à défaut d’être écouté, ils seront surement lus.

Nous allons surement assister avant la fin de l’année 2016 par chaines interposées à :

Le plus grand Bêtisier de la Planète !

Nous ne pouvons écrire une seule chose ce sont : Des Supers Champions du Palmarès de la Flute, allez encore Un Tour faites : Tourner Manège !

Cela mit à part il suffit de lire et de fouiller juste un peu, pour constater que la majorité pour ne pas être extrémiste qui soutiennent les politiques candidats à la Magistrature suprême, trainent des valises de mensonges pour rester correct aussi et moins lourdes que leurs truanderies, leurs turpitudes en étant complices maquillés des financiers.

IL FAUT OSER LE VIVREMais il y a bien pire que cela remonte à presque un demi-siècle :

La masse des politiques sans exception ont fermés les yeux et ouvert les tiroirs caisses :

Les chiffres annoncés ne sont pas certains mais les causes sont évidentes, il ne suffit plus que marier Médiator alors que Sanofi se moque de tout un chacun, Servier en tête même mort !

En 7 ans, 14.322 grossesses ont été exposées à cet antiépileptique toxique.

L’Etat reconnaît sa responsabilité et Sanofi botte en touche.

Il y aura bien un fond pour indemniser les victimes de la Dépakine.

Marisol Touraine a annoncé, dans un communiqué, que ce dispositif serait voté dans l’un des textes budgétaires de l’automne.

Et qu’un programme de signalement et de dépistage serait mis sur pied sous six mois afin de permettre aux victimes de se faire connaître et de bénéficier par la suite d’une prise en charge en totalité par l’Assurance-maladie.

C’est une victoire pour Marine Martin, la présidente de l’Apesac, l’association qui défend les victimes de la Dépakine : C’est la première fois que l’Etat reconnaît sa responsabilité complice pour avoir autorisé la mise sur le marché d’un produit foeto-toxique », a-t-elle souligné.

 Dépakine : Arrêter les dégâts et réparer, tout reste à faire

 

UN DOUBLEQu’est-ce que la Dépakine, ce médicament de Sanofi pointé du doigt ?  Tromperie aggravée :Pour autant, l’Apesac ne se satisfait pas de la création du fonds. Elle exige que Sanofi contribue à l’indemnisation des victimes, alors que le fabricant de la Dépakine refuse pour l’instant de reconnaître sa responsabilité.                  

Il y a réellement du nettoyage à faire ce qui entrainerait de véritables économies dont la France, l’Europe a un besoin incontournable, puis lorsque lorsqu’on l’on entend chacun d’eux se targuer que la nation Des Droits de L’Homme est la France, vastes fumisteries.

A l’évidence nous avons 577 députés, 150 suffiraient amplement, il en est de même pour les Sénateurs qui devraient être des citoyens et non représentait une maison de retraite pour service rendu aux partis.

Ensuite ne pas penser et constater que selon que vous soyez, les portes de réellement prendre un enfant par la main, prend la valeur du véritable affectif, le solde de tous comptes ne représente plus rien.

En certaines circonstances le profit des laboratoires est tellement fantastique que le scandale coule des yeux des victimes innocentes.

Puis de ces faits je sais de quoi je parle ; mais à l’époque les laboratoires n’étaient pas responsables, il ne faut pas perdre de vue les progrès énormes que la science à fait à vitesse grand V.

Mais ce qui est réellement triste en la circonstance, ce sont les parents de ces enfants n’aient avec masse de malformations, surtout sans perdre de vue, que la durée de vie et les souffrances à tous les nivaux ne peuvent s’expliquer.

Alors nous allons en entendre des promesses plus dingues les unes que les autres dans les mois qui arrivent.

Ces divers extraits démontrent bien que l’être humain pour les financiers de tous bords n’est devenu avec le temps qui s’écoule que du bétail comparable à la Vache Folle.

3Nous avons toujours été proactifs pour actualiser l’information sur les médicaments ; le problème, c’est que nous ne pouvons la modifier seuls, plaide-t-il, en rejetant la balle dans le camp des autorités sanitaires.

Sanofi a fait face à ses responsabilités dès lors qu’elles étaient reconnues, avance Pascal Michon, le directeur médical.

La firme rappelle qu’il existe une procédure d’indemnisation en cas d’effets indésirables de médicaments, sous l’égide de l’Oniam, l’office national d’indemnisation des accidents médicaux.

Chez Sanofi, on l’ignore.

Quitte à attaquer le laboratoire français?

S’agit-il d’étudier la possibilité d’un cofinancement du fonds d’indemnisation ?

Par ailleurs, le ministère de la Santé a annoncé qu’une mission d’expertise juridique sera amenée à rencontrer prochainement le laboratoire Sanofi.

Une quinzaine de procédures judiciaires ont été initiées.

Ils disent que c’est aux médecins d’assumer leurs prescriptions, alors qu’ils ont délibérément omis de mentionner les troubles du développement, s’insurge Marine Martin, qui parle de tromperie aggravée 

2L’estimation du nombre d’enfants touchés fait l’objet d’une autre enquête, attendue pour la fin de l’année.

Mais avec sept années sous la loupe, on est loin du compte puisque la Dépakine est prescrite depuis 1967 quarante ans de plus.

Le risque pour ces enfants a été évalué par l’Europe : 11 % de malformations et 40 % de troubles neurologiques, pouvant aller de l’hyperactivité à l’autisme.

Seulement un peu plus de la moitié de ces grossesses sont allées à leur terme 8.701 naissances.

Selon une étude menée par l’Assurance-maladie et l’Agence nationale de sécurité du médicament, rendue publique mercredi, 14.322 femmes enceintes ont été exposées entre 2007 et 2014, juste avant que les autorités sanitaires commencent à prendre des précautions pour endiguer la catastrophe.

Prescrit depuis 1967

C’est au niveau européen que la sonnette d’alarme a été tirée en 2014, sous la pression des associations nationales désespérant de se faire entendre dans leur pays.

Les deux enfants de Marine Martin font partie des victimes, mais elle n’à découvert que sur le tard le lien entre son traitement et la maladie.

4Cet antiépileptique fabriqué par le laboratoire Sanofi, ainsi que tous ses dérivés et génériques à base d’acide valproïque, ont provoqué des malformations et des troubles du développement neurologique chez de nombreux enfants dont la mère a consommé ce médicament pendant la grosse.

Patrick Juan

Le Panda

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

To be or not 4

SUPERJe m’excuse mais, savez vous que pour ce modèle politico-économique, vous n’êtes qu’une simple marchandise humaine à exploiter avec l’attrait d’une somptueuse résidence. Des soirées ‘privées’ bon chic, bon genre afin d’afficher entre vous qui est le plus soumis des convives.
Car pour maintenir votre niveau de vie, il est impératif de maintenir le système actuel, qui vous impose la soumission, par l’obligation de payer très cher votre bien être individuel en bon esclave. 
Toujours au prix de pensée librement dans ce terrorisme économique, allez les dinosaures, les beaux châteaux et les soirées mondaines cul-serré, c’est  bien beau pour les films de princesse à l’époque médiévale, la qualité de vie par le bien collectif ça ne vous tente pas?

 

Si vous pensez que le pouvoir collectif par le biais du gouvernement ne mérite pas votre confiance alors qu’il respecte ses obligations humanitaires de la déclaration de droits de l’homme, pourquoi l’économie secteur privé, serait plus digne de confiance, alors qu’il bafoue singulièrement la règle élémentaire de son rôle existentiel exiger par la société moderne depuis 1948 ?

Dans de telle conditions, peu ont pensée un seul instant que les mesures d’austérité sont un mal nécessaire et que la fameuse dette y trouve sa légitimité ? Y a-t-il un prêtre économique, banque, agence de notation, spéculateur, affairiste, actionnaire et tout le tralala, qui peu m’affirmer preuve à l’appui, que depuis ce temps. Toutes les réformes, réglementations et autres accords commerciaux dans l’intégralité ont été conçus pour rendre compte de l’unique obligation existentielle de l’économie, offrir un travail à chaque être humain.

À son avis, il n’y a aucun perdant avec le libre-échange. Pas même les petits travailleurs qui perdent leur emploi dans des domaines où d’autres pays sont plus compétitifs. « Qu’en cours de route, que certains secteurs doivent se réadapter, oui c’est vrai. Mais c’est ça le progrès. Ça marche comme ça. À moins qu’on veuille maintenir le statu quo dans tout ce que l’on fait dans la vie pis ma foi, il y a une époque où l’on dansait tout nu autour du feu », a-t-il lancé.

(1)

Respectueusement M » Johnson, si vous et vos collaborateurs n’avez pas modifié en profondeur le modèle politico-économique actuel, la libre circulation des capitaux et autres produits financiers entres autres. Votre conception du progrès vous fait danser tout nu autour du feu. Les ressources de la terre et la capacité de production de l’humanité est un circuit fermé, physiquement impossible d’avoir un apport extérieur pour l’économie virtuel dans la réalité en 2016. Comme l’exige le modèle politico-économique actuel, conçu dans la foulée de la découverte de l’Amérique pour libéraliser l’humanité de cette nouvelle réalité, qui offrait à l’époque, un continent entier de rendement positif à terme à découvrir.

L’économie concrètement pour remplir l’obligation de notre philosophie individuel de grand argentier que nous sommes qui se résume ainsi : si j’investis un dollar, je veux récolter un dollar trente sous à court terme. Créer des secteurs économiques bidons, offre de plus en plus de babiole pour innocent, organise une obsolescence volontaire de leur produit. Pour faire roulez l’économie, au détriment de tout. Blâmer les multinationales, les banques et tout se que vous voulez, tant et aussi longtemps que notre cœur désireras avoir un dollar trente pour son dollar. Absolument rien de tangible ne pourras survenir, c’est notre ligne directrice.

Prenez conscience que l’économie n’est pas malade, c’est inconcevable puisqu’elle n’est pas physique, elle est pure fiction, le néant, rien du tout, même un corps étranger tel un virus est plus vivant que ça. Par le fait même, la seule possibilité pour qu’elle le devienne est son hôte physique, l’humain. Si l’on perd confiance en l’économie, c’est que nous perdons confiance en l’humanité, donc en nous même. Dites moi, pourquoi cet acharnement pour votre trente sous à terme, pour plus de babioles ! Un peu innocent dans la réalité de terre mère et de l’évolution vous ne trouvez pas ? Cessez donc cette idiotie de faux culs prétentieux d’accorder plus de valeur à l’économie qu’à la race humaine. Par le fait même, vous ne faites qu’alimenter ce terrorisme financier avec le résultat, de vous mépriser puisque vous êtes humain.

Je crois que nous devrions nous poser des questions plus fondamentales, qui de mon point de vue seraient les suivantes : pourquoi nous séparons-nous, pourquoi cherchons-nous la solidarité seulement au sein de groupes composés de personnes qui nous sont proches ou qui nous ressemblent ? C’est parce que nous avons perdu nos universaux, nous avons oublié la leçon tant de Platon que d’Aristote pour lesquels il existe des universaux qui s’appliquent aux choses. Dans la mesure où nous avons laissé la croyance dans le monde objectif verser dans le pur subjectivisme, comment espérer un jour nous unir ? C’est pourquoi la véritable tâche politique est de retrouver ce qui nous relie, au delà de l’inepte discours contemporain sur les droits de l’homme. Le discours sur les droits est en effet toujours dérivé, il requiert un discours plus fondamental ; c’est pour cela que vous ne pouvez arbitrer entre des droits différents et pourquoi le droit ne peut vous dire ce qui est juste. Aussi, tant que nous n’aurons pas recouvert notre héritage – c’est à dire tant que nous ne serons pas revenus aux universaux – nous ne pourrons jamais aider personne, jamais réduire aucune division ni soigner aucun mal.

(2)

Eh oui, c’est plate en universaux comme ça d’être un humain. Pour vivre je bois, je mange, j’urine et je respire, c’est l’obligation existentielle de chaque être humain, que voulez-vous 7 milliards ainsi ! Pour les entités non physiques, les entreprises, banques, fonds d’investissement, etc. Les chanceux non pas ces restrictions ‘universaux’ pour vivre, l’unique source vivante de ses parasites sociétaires issue du droit civil est l’humain.

Pourquoi se soucier plus de leur viabilité financière, que de leur source de vie authentique ? Belle logique collective, le libre marché, la libre circulation des capitaux et leurs dérivés à condition bien sur, de convaincre la nature vivante en leur sein. Que pensée librement est néfaste pour eux, en leur offrant un prêt à pensée pour leur bien être, clé en main. Ce qui oriente nos critiques existentielles les plus virulentes vers leur ennemi naturel qu’est le gouvernement, qui n’a pas besoin d’aide pour se discréditer, il le fait très bien tout seul.

Mais c’est aussi plate pour l’économie d’avoir comme unique condition existentielle, d’avoir à offrir un travail pour chaque être humain. Rendre compte à la déclaration des droits de l’homme (art. 22 et 23), que voulez-vous, la noblesse de l’économie se trouve être le moyen d’échange des humains. D’offrir leur temps et leur aptitude en échange de la vie. Puisque vous avez pris la décision que l’alimentation, le logis et autre besoins fondamentaux, en clair notre survie, ne sont que de vulgaire marchandise exploitable.

Ils ont tout simplement oublier depuis 1948, d’adapter leur philosophie visionnaire, à la réalité quotidienne du commun des mortels. Devenant simplement plus avare, plus autoritaire, complètement aveugle à ce qui se dessinait à l’aube du nouveau millénaire. Suffisamment ébranler pour sortir de l’ombre qui leur assurait une certaine quiétude obtenue il y a quelques siècles. Risquant maintenant le tout pour le tout, un peu comme au poker, car leur conscience indique clairement, qu’il ont perdu la main.

Par le fait que l’économie dont ils jouissent très largement, n’est plus garant de sa raison d’être au sein de notre société. Elle a perdu sa raison d’être face à l’évolution de la vie simplement. Et comme toujours dans l’histoire, l’humanité est appelé à faire des réflexions existentielles pour assurer son lendemain. Devant ce constat, il est évident que pour ceux qui détiennent le pouvoir, les mêmes que jadis, mais dans l’ombre depuis des siècles. Qui ont aidés et contribuer à la mise à jours de la déclaration des droits de l’homme de 1948.

Même avec l’intention la plus mesquine d’assujettir le commun des mortels selon leur désir, le fait que les articles mentionner plus haut, jumelé à la simple évolution de l’humanité. Établissent hors de tout doute raisonnable, que la fondation sur laquelle repose leur pouvoir est toujours illégitime. Prouve qu’il n’ont tout simplement pas la noblesse du cœur humain requis, pour qui veut régner sur terre librement.

Cette fois ne nous trompons pas, le salaire de base, l’idée est intéressante mais attention. Si elle n’est pas accompagner de réforme populaire en profondeur du modèle politico-économique par l’abandon du secteur privé. Elle ne seras qu’un simple diachylon de bonne complaisance oligarchique comme les retraites et autres supposés gains, obtenus à la fin des années soixante. Les injustices et le triste spectacle des attentats, de la corruption, des massacres pour la religion continuerons encore et encore. Les livres d’histoires regorgent d’atrocité uniquement du à cette philosophie, ça ne vous tenterait pas d’éliminer à la source cette possibilité. Le secteur privé et la vie privé ne sont que cousin, l’avoir individuel est une chose, le secteur privé une autre.

Comme vous le savez, je n’ai pas ménagé ma peine, lors du dîner du sommet européen du 18 décembre, pour susciter un soutien à une aide financière plus importante. Vous avez vu dans le communiqué final que je n’ai guère eu de succès, même si les présidents Tusk et Juncker ont été de bonne volonté. Le sentiment le plus répandu était que le gouvernement ukrainien manque de coordination et n’est pas vraiment décidé en faveur de réformes radicales. Hier matin, j’ai parlé à Christine Lagarde, qui a clairement soutenu mes arguments, et elle a exprimé une opinion similaire. (Georges Soros)

(3)

Qui est en meilleure position pour déterminer l’avenir de l’Ukraine, que les membres de la race humaine vivant en Ukraine ? Ainsi va la vie, voyez dans toute sa splendeur ce que votre adoration du trente sous à terme offre comme rendement réel sur le développement de l’humanité. Sa fortune personnel engrangé par les produits spéculatifs, conçu uniquement pour combler votre trente sous à terme, lui confère ce pouvoir. Mais dans les faits (universaux) il n’est qu’un homme, 24 heures par jours 365 jours par années, une seule vie à vivre et réside aux États-Unis. Et ce n’est que l’aspect positif de notre philosophie commerciale, le pire reste à venir. Nous connaissons les manipulations en coulisse, mais mesurons nous concrètement l’ampleur des répercussions de leur manigance sur notre propre existence ?

Tout cela pour laisser quelques terroristes financiers, prendre le contrôle du développement de l’humanité selon leur caprice ? Qui est à l’origine de ce que subis les populations victimes du terrorisme ‘religieux’ car il masque le fait, que les souffrances des populations stigmatiser des pays en voie de ou sous développé depuis des générations, à créer de toutes pièces ce fanatisme. Et la cible authentique s’il y en a une, est justement cette élite privé, qui à le contrôle du bien être fondamental de chaque être humain. Mais ils ne peuvent mener la lutte seul et leur diplomatie a échoué.

Depuis combien de temps les ignorons nous, avec en prime, le mépris envers eux parce qu’il travaille à des salaires moindres, qui fait le bonheur de ces mêmes terroristes ? Et cette gangrène maintenant traverse les frontières, si bien que les pays supposé développé constate douloureusement les effets pervers sur l’être humain que ce terrorisme financier engendre :

Auparavant, les médias ont annoncé que Mohamed Bouhlel était en dépression en raison de son divorce et de difficultés financières. Son père a déclaré aux médias que son fils était un homme dépressif et solitaire qui avait des antécédents psychiatriques.

(4)

Eh oui, je suis bien loin de Dieu et Allah et de leur enseignements de la vie. Pensée librement, sans fétiches, sans dogmes, sans préjugés 100% humain, c’est ça la maîtrise de votre libre pensée et croyez moi sur parole, je ne suis pas maître dans l’art.

Faudra vous y faire a ce spectacle, mais vous avez le choix, triste ou douloureux. Triste, la séparation est un événement difficile à surmonté en soi. Certaine personne on besoin d’aide pour y arrivé et le commun des mortels est impuissant, à part proposé l’aide de personne formé pour ce genre de situation.

Douloureux, la démonstration est claire. L’absence de noblesse du cœur humain au sein de nos sociétés à pensée unique adoratrice du trente sous. En résulte qu’au lieu d’aide pour l’individu pris dans le sable mouvant en lui tendant une perche, la pression économique danse joyeusement sur sa tête. Il s’enfonce dans un marasme, ou l’illusion de ne pas pouvoir s’en sortir est omniprésent et c’est douloureux. Et cette douleur parfois, éclabousse le commun des mortels. Voyons maintenant dans la pratique, ce que votre abandon de pensée librement au plus offrant, offre concrètement comme rendement dans l’économie réelle. Comme toujours l’hypocrisie engendre …

La négation de la réalité, qui caractérise les néoconservateurs, répond à une logique similaire à celle qui promeut la construction d’un mur à la frontière avec le Mexique. « Ces personnes que nous essayons de maintenir éloignées de nous sont en fait en train de fuir des situations catastrophiques dans leurs pays qui sont le résultat des politiques étatsuniennes.

« A Boston, où j’habite, le gouvernement d’Obama a déporté il y a quelques jours un guatémaltèque qui habitait ici depuis 25 ans ; il avait une famille, une entreprise, il faisait parti de la communauté. Il avait fui le Guatemala qui avait été détruit pendant l’époque de Reaggan. Et quelle est notre réponse ? Construire un mur. En Europe c’est la même chose. Quand on voit que des millions de personnes fuient la Libye et la Syrie vers l’Europe, il faut se demander ce qui s’est passé durant les 300 dernières années pour en arriver à cette situation. »

(5)

Qui déjà nous fait croire que les gouvernements sont surendetter et que prendre sa retraite est non rentable pour la société et qu’il faut investir dans leur produits financiers divers à grand coup de sososo… Les mêmes individus qui croient encore dure comme fer que deux billets de banque qui s’accouple engendre un trente sous à terme si c’est un mâle et des rendements positif si c’est une femelle, c’est pas sérieux !

Pensez-y deux minutes, qui à l’obligation d’offrir une qualité de vie descende pour l’ensemble des membres de la société (article 25, droit de l’homme), le gouvernement. Qui dans votre futur seras présent pour vous assurez un minimum de dignité humaine, le gouvernement. Qui dans des circonstances incontrôlables, peu s’évanouir comme peau de chagrin au soleil et réduire à néant vos efforts de sagesse mesquine, de vous offrir ce même minimum de dignité humaine. Tout en bafouant son obligation envers les humains (art 22 et 23, droits de l’homme). Le secteur privé dans son ensemble.

Ce n’est pas encore assez évident, que pour vous assurez un minimum de bien-être actuel et future, l’intervention gouvernementale est essentielle, c’est à dire dans la forme actuel vos taxes, impôts et la dette. Devant ce constat, quel est la pertinence de maintenir diviser en deux entités distinctes soit le public et le privé, l’économie d’une nation, puisqu’au finale, c’est toujours vous dans votre individualisme qui payé la note. Évidemment les amuseurs publiques et personnes influentes, parviendrons peut-être du bout des lèvres à le dire.

Sans toutefois y mettre toute l’énergie comme ils le font pour les immigrées et les différences religieuses, augmentant inutilement les tensions au sein des états nations. Je souhaite pour eux, que la plupart sont inconscient dans les faits, que seul leur avoir personnel est menacé par le multiculturalisme. Et leur agissement font tout simplement d’eux, les mercenaires de la forme la plus sournoise du terrorisme qu’est le terrorisme économique.

Un terroriste qui commet un crime pour celui auquel il croit, à conscience pour qui il le fait, le terroriste économique bien souvent, n’a même pas conscience qu’il le fait, de la sournoiserie à l’état pur, il est miséricordieux et bienveillant pour vous votre Dieu privé PIB, hein ! Et je n’aborderai pas l’influence que ce terrorisme financier provoque sur chacun de vous, dans votre perception de l’amour. Mais il est clair que notre indifférence à l’égard de l’Armageddon que subis le tiers monde par le terrorisme financier sur leur qualité de vie, est témoin de votre capacité d’ouverture d’esprit et d’action, aux besoins de votre douce moitié. Je n’offre pas de prêt à pensée, mais prenez conscience !

La notion de bien public et de bien privé, si ont l’applique à la conscience. Le gouvernement donne conscience à l’humain qu’il fait parti d’un tout, le privé, prive de conscience. C’est peu-être cela le mystère de la tarte à engraisser du Dieu PIB. Alors mettons nous à la tâche et reprenons ce qui nous appartient !

Car naturellement l’humain conscient de son influence terroriste, sa spiritualité occupant naturellement une place dominante dans son cœur, jamais il n’aurait toléré que le fossé qui sépare la qualité de vie entre les nations et les individus ne prennent cette ampleur aux allures d’Armageddon pour certain. Et comme cet Armageddon n’a pas de frontière, le commun des mortels qui fait la sourde d’oreille depuis plusieurs décennies, est maintenant directement interpeller.

Cessons d’attribuer une qualité purement naturelle, à une entité qui sort tout droit de notre imagination collective, la capacité de reproduction. Exclusivement réservé au règne du vivant dans notre monde terrestre ! Cette manière de pensée terroriste trouve son origine, dans le refus des mieux nantis à l’époque de la révolution Française, de discuté librement de bien privé et de bien public. Mais la réalité du commun des mortels n’est plus la même, le fait du réservoir économique terrestre n’était même pas un embryon idéologique à cette époque.

Personne ne pouvait s’imaginer vivre dans cet environnement existentiel, alors pourquoi maintenir cette fausse illusion au sein de l’économie puisqu’au finale, seul votre temps et vos aptitudes, est l’unique garant de la santé économique de la nation comme la crise de 2008 nous la clairement indiqué.

L’argent ne peu se reproduire par elle même, le fait que nous soyons rendus sept milliards d’être humains sur terre, explique naturellement et très largement le gonflement des chiffres des dernières décennies, par la capacité de production humaine disponible (le ‘moteur de l’économie’) d’où l’impossibilité concrète pour votre trente sous à terme, simplement d’exister sans en privez autrui sur terre. L’autre côté de la médaille capitaliste (secteur privé), que l’on refuse de regarder avec objectivité.

L’humain est-ce qu’il est, l’environnement dans lequel il vit au quotidien, lui évolue. C’est un peu le même principe que votre ordinateur, est-ce vous qui changez ou est-ce l’environnement de travail qui évolue sans cesse ? Seul votre pouvoir politique (physique) et votre volonté (spirituel) de vous libéraliser, vous permet d’avancer dans ce nouvel environnement ou pas. L’art de pensée librement, je sais, quel rabat joie ce mec.

Le point de saturation a été atteint depuis fort longtemps, mais très peu de personne désire y faire face et ainsi libéraliser le commun des mortels dans la réalité actuel. Qui elle n’hésitera pas à se libéraliser de nous, soit par la nature ou par notre instinct animal, et elle ne fait pas dans la tendresse comme nous le pouvons collectivement, simplement par la maîtrise de notre libre pensée issue du cœurQui est l’authentique richesse de tous les humains et de toutes les nations, pourquoi s’en privé ?

La véritable grandeur d’un homme ne se mesure pas à des moments ou il est à son aise, mais lorsqu’il traverse une période de controverses et de défis. (6)

(6)ILS SONT TOMBES AILLEURS QU'AU QUEBEC

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

LA COLERE JUSTIFIEE

1A propos de ma radiation de l’Ordre des Médecins : une extrême gravité

Chers amis de la Santé,

J’ai appris par voie de presse ma radiation de l’Ordre des Médecins à compter du 1er décembre 2016.

Les médias, dont ceux qui font la publicité des fabricants de vaccins, se sont chargés d’informer très largement le grand public. Par cette décision du 8 juillet (prise par la chambre disciplinaire du Conseil Régional de l’Ordre des Médecins, Languedoc-Roussillon), on veut m’interdire d’exercer mon métier de médecin cancérologue.  Comme il ne m’est rien reproché sur le plan strictement professionnel mais qu’on me reproche de m’être exprimé publiquement, c’est qu’on cherche à me faire taire. J’ai reçu un très grand nombre d’encouragements, par téléphone ou mails, de France comme de l’étranger, à la fois de collègues, de consœurs et confrères médecins et d’un très grand nombre de patients connus ou inconnus qui ne comprennent pas une telle décision disciplinaire. Soyez-en ici très chaleureusement remerciés, car je n’ai pas pu le signifier à chacun par manque de temps d’autant qu’il m’a fallu préparer ma défense. J’ai d’abord été conforté par la position immédiate du Conseil de l’Ordre des Médecins de mon département qui a décidé de faire appel face à la gravité de la sanction. Je remercie très chaleureusement toute l’équipe autour du président du Conseil de l’Ordre de l’Hérault à Montpellier.

Heureusement, l’appel auprès du Conseil national de l’Ordre des Médecins a un effet suspensif

J’ai donc pu poursuivre des consultations bénévoles en différents endroits pendant l’été. J’ai pris conseil et travaillé avec un avocat, étonné comme moi et mes collègues de Montpellier par la gravité de la sanction. Je conteste non seulement la sanction – la plus lourde qui soit à l’encontre d’un médecin, en principe réservée à des gens qui ont commis des faits pénalement répréhensibles -, mais avant tout je réfute le principe même de toute faute déontologique. Etre mis au ban de la médecine comme si j’avais assassiné, volé, violé, comme si j’étais incompétent et dangereux, après 40 ans d’exercice de ce métier où j’ai tout fait pour donner et donner encore le meilleur de moi-même, être sans cesse au courant des découvertes les plus récentes, est insupportable tant pour ma personne, ma famille que pour mes nombreux élèves et les très nombreux patients que j’ai soignés, que je consulte et conseille encore régulièrement.  Je reste déterminé, car les accusations portées contre ma personne sont entachées de nombreuses erreurs. La plus importante est que je ne suis pas contre les vaccins, en particulier ceux qui sont obligatoires, mais lanceur d’alerte contre les abus consistant à imposer des vaccins non nécessaires à un nouveau né de 2 mois et même avant sa mise au monde.

Tout cancérologue doit bien connaitre le système immunitaire

Je reconnais l’importance du système immunitaire pour comprendre et éviter les nombreuses maladies liés à des défenses immunitaires fortement perturbées, par bactéries, virus, champignons ou parasites dans telle ou telle partie du corps, et l’intérêt des thérapeutiques dites ciblées utilisées de plus en plus efficacement en cancérologie. Je demande à ce que le carnet de vaccination soit revu de fond en comble, afin que l’allaitement maternel soit proposé en première intention et que les vaccinations dites recommandées restent de la responsabilité exclusive des médecins référents. Sollicités par les familles, contrôlés sans cesse par l’assurance maladie, poussés par les publicités, mes confrères et consœurs médecins sont parfois désorientés. Ils savent parfaitement que les vaccinations des nouveaux nés dépendent d’abord de la santé des parents et que le système immunitaire d’un enfant nouveau né en bonne santé a besoin de 1000 jours après sa conception pour être mature et fonctionnel, c’est à dire pas avant l’âge de 2 ans.

On cherche à médicaliser l’émotion dès la naissance ou même avant

Ainsi peut-on proposer la généralisation des vaccinations sans tenir compte de l’état de santé des parents et en ne tenant aucun compte des effets délétères des vaccinations imposées si précocement à des nouveaux nés naturellement fragiles. En dehors de cas très particuliers, la vaccination à 2 mois contre l’hépatite B et dès 9 à 12 ans contre les papilloma virus responsables de maladies sexuellement transmissibles, est totalement abusive et impose de résister à de fausses bonnes solutions car prises en dépit de certaines réalités et parfois du bon sens. Je crains de ne pas être convoqué, par les responsables de la concertation citoyenne sur les vaccins (http://concertation-vaccination.fr), pour représenter un très grand nombre de personnes qui perdent chaque jour un peu plus confiance dans la médecine traditionnelle face aux excès thérapeutiques, en particulier avec la généralisation abusive des vaccinations.   A la mi-août, la pétition ”Vaccin obligatoire : les Français piégés par la loi et les laboratoires !” <http://petition.ipsn.eu/penurie-vaccin-dt-polioa été signée par un grand nombre de personnes, dépassant 1 million 74 000 signataires. Il faut continuer à la faire connaître. J’ai décliné une pétition pour me soutenir, car j’ai pensé qu’il était plus important et urgent que les 1 million 74000 signataires soient entendus et qu’enfin soit annoncée la re-fabrication du seul vaccin obligatoire le DTP sans Aluminium, cet adjuvant dont on ne peut plus cacher les effets délétères, qui est ajouté pour stimuler une immunité encore immature.

A propos de la concertation citoyenne qui veut ”réconcilier les français avec la vaccination”

Sachez que je prépare un argumentaire étayé que j’enverrai à mes collègues nommés par la ministre de la Santé pour le débat sur la vaccination (http://concertation-vaccination.fr) qui a commencé, auquel je n’ai pas été convié. Ce débat citoyen a pour but ”de réconcilier les français avec la vaccination”. Je crains surtout que ne soit recherchée la couverture vaccinale la plus large, dès la naissance, soi-disant contre le plus grand nombre de maladies. Et cela sans certitude d’efficacité, en utilisant le mot ”exigibilité” pour le plus grand nombre d’institutions (milieu scolaire en particulier) et de structures (crèches, maisons de retraite…). Etre lanceur d’alerte auprès du grand public quand on n’est pas entendu par les responsables politiques est-il si répréhensible ?  Restant à votre service, toujours pour la meilleure santé de vos familles et de vos enfants, je souhaite à toutes et à tous une bonne fin de vacances et une bonne reprise pour celles et ceux qui sont déjà au travail. Professeur Henri Joyeux

PROCHAINES CONFÉRENCES EN SEPTEMBRE

URGENT

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

To be or not 3

AbusDePouvoirOui les mentalités avancent à petit pas, mais si en plus le pouvoir politique laisse filtrer une évolution idéologique au compte-goutte et verse par son inaction ses propres peurs sur la population, c’est qu’il y a un bug dans sa matrice…  Et ce bug à mon avis, vient du manque de clairvoyance quant aux bienfaits de pratiquer une certaine solidarité humaine nécessaire à qui veut régner sur terre d’une manière inconnue dans l’histoire jusqu’à maintenant, soit sans pouvoir autoritaire à la base.  Et pour y parvenir, il faut d’abord et avant tout s’aimer soi-même et respecter notre libre pensée issue du cœur.  Vous verriez que lorsque cet amour est authentique, il dégage un parfum naturel de justice sociale, et là, l’amour devient viral !

Ce n’est pas la conscience des hommes qui déterminent leur existence, c’est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience. (Marx)

 

Plusieurs personnalités se questionnent à savoir comment rétablir la confiance primaire entre la population et les politiciens, pointant du doigt les carriéristes ainsi que les vires capots qui ne sont de passage uniquement pour la pension qui s’ensuivra. Si ce n’est que pour faire plaisir à leur petit ami affairiste, bien conseillé par leur mentor corporatiste. Phénomène bien entretenu par les médias de toute allégeance confondue, les journalistes n’osant pas trop faire de vague au risque de perdre ‘l’acquis des petits pains et crudités offertes lors des conférences de presse et autres événements si chers pour leur ego lors des 5 à 7 en famille.

 

Trahissant leur libre pensée, en évitant de poser des questions qui pourrait mettre dans l’embarras leur hôte en dépit des barrières de sécurité élaboré par les organisateurs de ces événements. Passant complètement sous silence se qui pourtant est une évidence, la très grande majorité des analyses et commentaires porte le signe évident d’une pensée uniquement commerciale, aussi bien les dirigeants, que la population. Et cette pensée unique vous empêche d’avoir une critique objective à la base de votre émancipation. Individuellement cela revient au même principe que les journalistes pour leurs petits pains et crudités. On troque ainsi notre liberté d’expression pour une poignée de carotte.

 

Le thème que j’aborderai pour élaborer un peu plus en détails ce qui peu vous paraître exagérer dans mon introduction et vous aidez à prendre conscience des effets dévastateurs que cette pensée unique implique pour vous même est le travail. Bien que je constate que les générations passées depuis la seconde guerre mondiale à baisser la garde dans ce domaine. Il n’est aucunement question de faire leur procès dans ce texte, simplement que la conjoncture quotidienne ne si prêtais guère. Mais aujourd’hui le contexte est clair et limpide et ils nous appartient à nous de revendiquer notre droit légitime dans l’un des fondements les plus cruciales pour la vie collective qu’est le travail.

 

Suite à la deuxième guerre mondiale et toute son horreur, l’humanité mis en branle un vaste projet dont le but ultime était d’éviter dans l’avenir que les divers ingrédients qui conduisis à ce massacre ne se répète. Ainsi naquis la déclaration des droits de l’homme de 1948, par la suite, toutes les organisations qui si rattachent. Donnant des directives claires pour les relations entre les individus ainsi qu’entre les nations dans un contexte international.

Et comme le travail et l’économie sont au centre de ces relations depuis toujours, il est tout à fait normal que leur rôle soit déterminé dans cette idéologie, comme devrait le témoigner l’OMC et le FMI entre autres. Vous rappelez vous dans le texte précédent (be or not … 2) je vous affirmait que votre refus de pensée librement vous joue un tour magistrale j’y arrive. Je vous rappelle que tous les pays occidentaux y compris la Grèce, sont signataires de la charte des droits de l’homme et la plupart réfère leur propre modèle de société sur ces notions de justices élémentaires. Vous me direz à votre connaissance combien d’analyse, même l’audit sur la dette grecque ont nommé un chat, chat. Bon ceci étant dit observons le chat :

Article 23

1. Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.

Article 25

1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d’invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.

La question que je me pose est, pourquoi les auteurs de ce texte élaborent deux articles distincts sur la question du chômage? Peut-être qu’un très honorable représentant du pouvoir judiciaire (membre du barreau) pourrait me l’expliquer en ses termes.

Maintenant voyons le modèle Canadien. Dans le concret lorsque je perds mon emploi, j’ai l’assurance emploi pendant un certain temps et par la suite l’assistance sociale provinciale, les asti de b.s. comme ont dit chez-nous. Une lecture sommaire de l’article 25, prouve que les différents paliers de gouvernement accomplissement tant bien que mal leur rôle, l’assurance emploi et l’assistance sociale, relevant des services sociaux tel que mentionner dans l’article 25.

Jusque la ça va avec un gros mais…, maintenant la sauce se gâche dans mon cœur d’inculte juridique, ou se situe la protection contre le chômage de l’article 23? Qui m’offre concrètement la protection individuel d’être au chômage au sein de ma société, à part moi-même, personne à l’horizon. Plutôt, personne dans ce mode de pensée unique ne veut voir qui est responsable d’offrir cette protection et l’on sait que le gouvernement n’y est pas, puisqu’il a un article qui lui est destiné et s’y soumet.

Il est évident que cet article 23, trace la directive du rôle premier de l’économie public-privé confondus au sein de la société, en clair si les bonzes de l’économie non pas de travail à offrir aux individus c’est leur problème. C’est à eux qu’incombe la responsabilité de modifier leur règle afin de respecter l’obligation existentielle de l’économie au sein de la société. Toute une différence, l’économie au service de l’homme et non l’homme au service de l’économie et c’est écrit noir sur blanc dans un texte juridique depuis 1948.

Avons nous la certitude que Mme. Lagarde et ces acolytes ont appliqué cette directive première dans le dossier Grec? Un beau tour de passe passe que votre abandon de pensée librement vous joue. Comment exiger du gratin politico-économique des droits fondamentaux, si par nos conventions sociales (préjuger) nous refusons de s’identifier à la race humaine, sceptique, je vous comprends. J’ajouterai dans ce cas un autre article pour enrichir ma thèse, qui clarifie pleinement ce que j’avance. voyons l’article désigné et les autres intégralement:

  1. Article 22

Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale ; elle est fondée à obtenir la satisfaction des droits économiques, sociaux et culturels indispensables à sa dignité et au libre développement de sa personnalité, grâce à l’effort national et à la coopération internationale, compte tenu de l‘organisation et des ressources de chaque pays.

Article 23

1. Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.
2. Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un
salaire égal pour un travail égal.
3. Quiconque travaille a droit à une
rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu’à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s’il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale.
4. Toute personne a le droit de fonder avec d’autres des syndicats et de s’affilier à des
syndicats pour la défense de ses intérêts.

Article 25

1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d’invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.
2. La maternité et l’enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu’ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même
protection sociale.

Sososo… je m’excuse, j’aime chantonner. Pourquoi pensez-vous que les syndicats Français se sont empressé de prendre le contrôle des manifestations contre la loi travail (El Komri), avez- vous remarquer ou il se situe concrètement dans le texte de la déclaration des droits de l’homme? Y en à t’il encore parmi vous assez naïf pour penser que les syndicats défendent les intérêts des travailleurs et non les siens. Sinon expliquer moi pourquoi les grandes coalitions syndicales sont toujours formé contre le gouvernement, jamais dans le privé?

Pourquoi tous les mécaniciens syndiqués du pays, n’organise jamais de manifestation rotative devant un employeur qui a maille à partir avec leur confrère de carrière, solidarité syndicale sélective, non! Au détriment du point 2 de l’article 23, tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal. Mais que voulez vous, la loi du marché à ces raisons que la raison ignore!

Certain d’entrevous sont au fait de la rhétorique qui entoure cette déclaration, qu’elle n’aurait qu’une vertu suggestive en jurisprudence. Fort probablement la même opignon que la noblesse et le clergé lors de la révolution. Ce qui est tout à fait normal, le désir de protégé nos acquis ne datent pas d’hier. Eux c’était pour leur bien matériel, la petite populace pour du pain à ce mettre sous la dent et c’est exactement ce dont je vous parle avec ces trois articles. Ils ont raison, ce n’est que subjectif. Qui êtes vous? Un embrasseur de papier cul de la reine, brun de préférence (100 dollars canadien) ou un homme, une femme, puisque qu’elle s’adresse à vous!

Ne vous en faite pas si vous avez un léger chatouillement dans votre dos. C’est un phénomène naturelle qui se nomme ‘colonne vertébrale’, très humain!

Dites moi noble représentant du pouvoir judiciaire, à quand l’application concrète de ses trois articles dans le monde réel de la jurisprudence, qui prend un malin plaisir à bombarder avec ou sans le consentement de l’ONU tout ces méchants dictateurs au nom de la liberté des peuples opprimés en notre nom?

Donc très chers honorables membres du pouvoir politique, voici une piste de solution pour votre dilemme régalien comment rétablir la confiance entre… Je sais que pour vous c’est inconcevable, mais dans le monde des humains, tout est une question de respect. Et votre aplanétisme chronique envers le faux pouvoir économique ne fait que démontrer aux yeux du commun des mortels.

Que le seul intérêt véritable que vous défendez est le votre, vos propres acquis individuels, alors que vous nous dîtes la main sur le cœur, que l’intérêt de la nation est votre motivation sans condition. Est- ce que cette contradiction volontaire mérite le respect, à la base de la confiance! Je ne fais que constatez les outils dont vous disposez pour mettre au pas le terrorisme économique et depuis le temps … ce manque flagrant de volonté revient simplement à rire du peuple. Idéal pour entretenir une relation de confiance harmonieuse avec votre douce moitié dans votre couple, non!

Votre frère, votre sœur, vos amis qui naviguent dans l’insécurité la plus totale en passant d’emploi précaire à un autre emploi précaire. Ne sont t’il pas suffisamment chère à votre cœur pour au minimum, réapprendre à pensée par vous même? Dommage, car évidemment ça prend des hommes ou des femmes pour réclamer leurs droits fondamentaux, pas de vulgaire machin déambulant sur deux pattes, a courir les soldes des magasins, ou bien a consulté les pages économiques pour voir les rendements de leur investissement perso.

À moins que vous teniez tant à faire une dépression, car la pression économique du marché du travail actuel pour votre survie (maison, service , bouffe, …)  ne vous laisse aucun répit. Si ce n’est que le plaisir d’une retraite dorée, au risque de ne pouvoir en profiter pleinement car beaucoup d’employeur (PME) n’ont pas les ressources financières pour optimiser leur installation et condition de travail pour votre intégrité physique. Et si par chance j’y arrive pas trop amochée, au pays de la liberté financière vous la prendrez quand, comment et ou, ont vous le diras.

Au détriment de votre liberté individuelle d’écouter votre corps et votre cœur qui vous dit j’en ai assez, suffit, passons à autre chose pour un temps. N’est-ce pas une parti intégrante de s’aimer soi-même que d’écouter son corps et son cœur sur une question de bien être aussi bien physique que mentale? Ou bien ce; je ne sais quoi, qui vous poussent le plus tôt possible d’aller porter votre progéniture à la garderie, alors que naturellement le couple de parents devrait accueillir les bras ouvert ce miracle de la vie. L’accompagner à temps plein dans sa découverte de toute la beauté terrestre qui mérite le plus grand respect, de lui enseigner la fierté d’appartenir à la race humaine. Mais comment faire puisque nous tenons tant à dénigrer notre nature humaine par adoration d’un trente sous qui fait de nous son égal, un simple esclave.

Je ne sait pas si vous êtes comme moi, mais je ne comprends pas pourquoi la classe politique s’entête à se ridiculiser en promettant campagne après campagne des emplois par milliers sans concrètement avoir tout ce qu’il faut pour réaliser leur promesse, cette petite voix qui nous pousse majoritairement à ne pas aller voter tellement … Mais le fait est que la majorité de nos élus actuel sont issu des métiers dit ‘libéral’ à une époque, affairiste, avocat, médecin, économiste, banquier … qui en réalité ne font que protéger les acquis idéologiques du libéralisme d’un lointain passé, la richesse des nations d’Adam Smith 1776.

Viennent par la suite les super lobbies et autre noble conseiller corporatif, dont le but ultime est le même. C’est à dire la préservation du modèle politico-économique qui leur a permis de gravir ses échelons à la sueur de leur front, pour en arriver à ce qu’ils sont aujourd’hui. Ils sont complètement dépourvus devant l’évolution, car inconscient que leur idéologie est le conservatisme le plus pur. Qui est pour eux, la vérité absolue dans leur tour d’ivoire. Ils pensent que poursuivre dans cette direction feras progresser leur société dans le 21 ième siècles, allô ici Houston, me recevez-vous!

Je m’excuse mais, savez vous que pour ce modèle politico-économique, vous n’êtes qu’une simple marchandise humaine à exploiter avec l’attrait d’une somptueuse résidence. Des soirées ‘privées’ bon chic, bon genre afin d’afficher entre vous qui est le plus soumis des convives. Car pour maintenir votre niveau de vie, il est impératif de maintenir le système actuel, qui vous impose la soumission, par l’obligation de payer très cher votre bien être individuel en bon esclave. Toujours au prix de pensée librement dans ce terrorisme économique, allez les dinosaures, les beaux châteaux et les soirées mondaines cul-serré, c’est  bien beau pour les films de princesse à l’époque médiévale, la qualité de vie par le bien collectif ça ne vous tente pas?

http://www.un.org/fr/universal-declaration-human-rights/index.html4790239-7161440

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

LA CORRUPTION SPORT ET LES POLITIQUES

OlympicsIl suffit juste de regarder un peu pour comprendre que la corruption se trouve à tous les stades.

Ce n’est nullement un jeu de mots, suffisamment des scandales en apparence actionnables tirent les usufruits d’un penchant plus que déviant mais il faut avoir le réalisme de le constater.

En dehors du lampiste de base plus personne ou presque n’est responsable de quoi que ce soit.

Les J.O. qui se déroule à Rio en cette année 2016 n’est nullement la goutte la celle qui fait déborder le vase, mais les divers scandales où tout se mêle.

De là, à croire ou penser qu’il n’y que Rio reste une supercherie phénoménale !

La Justice corrompu en fonction des dividendes. En commençant par Madame Taubira et Cie cela remonte à 2001 et continu !

Comment pouvoir prétendre une Justice équitable il est vrai que les propos tenus non rien à voir avec les réalités !

La corruption politico-financière en voici quelques exemples et ensuite subsiste le sceau du glaive et de la balance, c’est plus que la honte, mais les coupables sont libres.

Le sport attribué à des nations qui ne respectent rien ni personne.

Les politiques représentaient en apparence par des commissions occultes pour le quidam de base mais plus que connu mais ils ont l’avantage de savoir nager en eaux troubles.

0Il y a des lustres que plus ou moins une poignée de personnes essaient de tenir le cap de la légalité, elles sont vites réduites au silence par divers actes qui éclatent au miroir du soleil, une évidence la peau des biens nommés sont bien à l’abri de toutes hostilités !

Le travail et Pole Emploi sont à la solde du gouvernement donc là encore une manipulation de formation imaginaire qui de façon fictive fait réduire le nombre de chômeurs pour faciliter certaines élections.

Ces faits ne datent point de ce moment, mai sommes nous tous cautions ou voleurs de voleurs ?

Certains champions y compris olympiques ne peuvent pas même vivre de leur hypothétique médaille d’or, ce n’est point une apparence mais une réalité ils marqueront les annales de certaines disciplines, mais finiront dans la majorité des cas dans la misère.

La lutte contre toutes les formes de drogues plus que facile d’en parler avec un masque de loup, puis pour cause car ce sont les pays producteurs qui financent par des dessous de table les campagnes électorales.

Un exemple parmi des milliers de l’arbre qui cache la forêt !

Clermont-Ferrand remplace ou reste le jumeau des ramblas à Barcelone mais même mieux à Chefchaouen au Maroc ! Il y masse de complicités non élucidées et qui profite à qui l’on n’ose pas penser.

Ce n’est nullement un panache réservé une élite puisque juste un petit exemple tout ce qu’il y a de plus modeste la vente du tabac est interdite aux mineurs en ce qui concerne la France, il semblerait que ce soit une lutte paritaire à mourir puisque des distributeurs de tabacs sont installés dans les grandes surfaces.

Puis effectivement pas vu pas pris, il en est de même pour l’achat des alcools de drogues dures même s’il n’existe pas de petite ou grande drogue ; il y a la drogue tout simplement mortelle et cela tout comme les faits cités ci-dessus se font à la vue et au su de tous Etats.

Les cousins belges le savent plus que bien mais les corrupteurs font silence !

Donc il ne faut pas être surpris lorsque l’on constate la montée du terrorisme à divers, nous avons le sentiment de remonter à l’époque de Robespierre, mais la terreur semble avoir changé de camp et cela est plus que regrettable dans tous les du terme.

6Mais comment le disait une personne Selon que vous soyez…..

Il existe diverses portes de solutions saines claires et propres mais il existe de nos jours comme je le titrais en 1993 plus de cent raisons de faire une véritable révolution, même si indéniablement force doit rester à la Loi, mais nous vivons en la circonstance tout ou presque sauf la fausse Loi du Talion !

10 bonnes raisons de faire à nouveau la Révolution !

Les causes de la Révolution de 1789 sont à nouveau réunies:

Injustices criantes et accaparement du pouvoir par une caste de privilégiés. Voici donc 10 bonnes raisons de faire à nouveau la Révolution…

1 La hausse des prix de 40% – La misère en travaillant

À l’occasion du passage à l’Euro, les prix des produits de base ont augmenté de 40%, au bénéfice des entreprises de la grande distribution. Mais officiellement, l’inflation pendant cette période n’a été que de 2%.

Alors que les prix augmentent, les salaires réels (après impôts, taxes et cotisations diverses, loyer, eau et électricité) n’ont pas augmenté depuis 20 ans, et les salariés ne bénéficient jamais des fruits de la croissance, malgré les fantastiques bénéfices réalisés par les entreprises.

Aujourd’hui, le salaire d’une majorité de salariés est à peine suffisant pour assurer la survie quotidienne.

Autrefois, les seuls pauvres étaient des chômeurs. Avec le “nouvel ordre économique”, il

est devenu normal d’être pauvre en travaillant. Dans le même temps, les multinationales

affichent des profits records qui bénéficient pour l’essentiel aux actionnaires, rarement à l’investissement, et jamais aux salariés.

42 Deux poids et deux mesures pour les salariés et les dirigeants d’entreprises

L’écart entre les salaires est devenu astronomique. Par ailleurs, lorsqu’un salarié commet la moindre faute, il est licencié sans pitié. Le plus souvent, il est même licencié sans avoir commis de faute.

Dans le même temps, les dirigeants qui ont ruiné leur entreprise conservent leur poste en bénéficiant même d’une augmentation de salaire (comme Serge Tchuruk à Alcatel), ou bien ils reçoivent des millions d’euros d’indemnités de départ (comme Michel Bon à France Telecom, ou Jean-Marie Messier à Vivendi Universal, parti avec 20 millions d’euros, soit 27 600 fois les indemnités de chômage du salarié de base).

En 2002, le salaire moyen des PDG des grandes entreprises françaises était de 2 070 000 euros par an. Pour gagner la même somme, un salarié de base devrait travailler pendant 172 ans. (*)

(*) Entreprises du CAC 40.

3 Deux poids et deux mesures pour la justice Selon la Constitution et la Déclaration

des droits de l’homme de 1789, la justice est la même pour tous? La réalité est devenue bien différente.

Alors qu’on accorde toujours plus de liberté aux entreprises, le citoyen ordinaire est soumis à une répression policière de plus en plus oppressante et à des réglementations de plus en plus contraignantes.

A la moindre faute de sa part, les sanctions sont impitoyables.

Récemment, un automobiliste a été condamné à 2 ans de prison ferme pour un excès de vitesse qui n’a pas causé d’accident. Une mère de famille peut être condamnée à 4 mois de prison ferme si ses enfants ne sont pas allés à l’école.

QUEL REALISME DE VRAIS PROPOSEt José Bové a été condamné à 18 mois de prison ferme pour avoir arraché des plants de maïs transgéniques dans un champ. Dans le même temps, et dans des affaires qui ont causé des préjudices beaucoup plus graves, les élites politiques et économiques bénéficient d’une impunité systématique. Ainsi, Jean-Claude Trichet (ancien président de la Banque de France et membre du Groupe de Bilderberg) a été “totalement blanchi” à propos des malversations financières du Crédit Lyonnais. De même, Roland Dumas a échappé à une condamnation dans l’affaire d’Elf Aquitaine, des frégates de Taiwan et de leurs commissions occultes. Et dans l’affaire du “sang contaminé”, le ministre de la santé Edmond Hervé a été condamné à quelques mois de prison ferme, mais a été “dispensé de peine” par le tribunal. Etc.

14 Le décalage entre les impôts élevés et l’inefficacité croissante des services de l’Etat

Malgré la médiocrité des services publics, les impôts demeurent très élevés.

En additionnant l’impôt sur le revenu, les impôts locaux, l’impôt foncier, la TVA et les taxes sur l’essence, les prélèvements de l’Etat représentent plus de la moitié du revenu d’un salarié moyen.

Dans le même temps, la qualité de l’éducation se dégrade faute de professeurs en nombre suffisant, faute de locaux adaptés et d’un matériel pédagogique moderne (ordinateurs, magnétoscopes, etc.).

Pire encore est le délabrement des services de santé. Dans les hôpitaux, il devient habituel que des blessés attendent pendant 24 heures sur un brancard Emeutes, violences et confrontations: «raisons d’une Révolution»

Gavroche, toile de Delacroix… Dérapages? Voulus ou involontaires…

E x c l u s i f !

2 

10 bonnes raisons de faire à nouveau la Révolution ! dans les couloirs, faute de chambres et de personnel médical. Les opérations sont réalisées “à la chaîne” et les erreurs médicales se multiplient.

A cause du manque d’hygiène dans les hôpitaux, les malades ont 1 chance sur 4 d’être contaminés par des maladies nosocomiales mortelles ou fortement invalidantes, causées

par des bactéries devenues résistantes aux antibiotiques et qui abondent en milieu hospitalier (à cause de l’emploi abusif des antibiotiques par les médecins).

5 Le sabotage organisé des services publics pour justifier leur privatisation

Les gouvernements organisent le sabotage des services publics dont l’inefficacité est ensuite utilisée comme prétexte pour justifier leur privatisation. Voici ce que l’on peut lire à propos de

L’Education publique dans un document de l’OCDE, l’Organisation des Maîtres du Monde qui est également à l’origine de l’AMI:

Si l’on diminue les dépenses de fonctionnement, il faut veiller à ne pas diminuer la quantité de service, quitte à ce que la qualité baisse. On peut réduire, par exemple, les crédits de fonctionnement aux écoles et aux universités mais il serait dangereux de restreindre le nombre d’élèves ou d’étudiants. Les familles réagiront violemment à un refus d’inscription de leurs enfants, mais non à une baisse graduelle de la qualité de l’enseignement.

Cela se fait au coup par coup, dans une école et non dans un établissement voisin, de telle sorte qu’on évite un mécontentement général de la population.

(Extrait du “Cahier de politique économique ” n°13 de l’OCDE)

6 La corruption à tous les niveaux de l’Etat Le décalage entre les impôts élevés et la médiocrité des services de l’Etat est causé principalement par la corruption, présente à tous les niveaux de l’administration: commune, département, région, Etat.

problemes-insecurite-quartier-gare-avenue-charrasUne autre cause de ce décalage est le train de vie somptuaire des ministres et des hauts fonctionnaires: Luxueux appartements et voitures de fonction, déplacements en avion et en hélicoptère, voyages à l’étranger, nombreuses escortes de motards, gardes républicains mobilisés pour un protocole pompeux, repas avec les mets les plus raffinés, cocktails et réceptions dont le coût atteint couramment 100 000 euros pour une soirée…

Tout ceci est une autre façon de détourner l’argent du contribuable. 7 Les subventions abusives distribuées par l’Etat aux entreprises Si l’Etat manque d’argent pour l’éducation, la santé ou les retraites, c’est aussi à cause des subventions abusives versées à des grandes entreprises, sous prétexte qu’elles vont créer des emplois, et quelquefois sans prétexte du tout.

Puis une fois les subventions empochées, l’entreprise délocalise ses usines dans un pays où la main d’oeuvre est encore moins chère, et la fiscalité plus avantageuse.

8 La tromperie des “35 heures” En 1998, le gouvernement de Lionel Jospin présentait sa grande mesure sociale: Le passage aux 35 heures de travail hebdomadaire (au lieu de 39 auparavant), en échange d’une baisse des salaires, de l’instauration de la “flexibilité” (une mesure que les entreprises réclamaient depuis 20 ans), et d’une baisse des cotisations sociales des entreprises.

Le résultat est aujourd’hui un déficit de 12 milliards d’euros de la Sécurité Sociale.

TOUTE IGNORANCE NON INCONNUEUn déficit qui devra être payé par les salariés (si les cotisations augmentent), ou bien par les contribuables (si l’état prend en charge le déficit), ou encore par la population dans son ensemble (si les remboursements de soins diminuent).

Autrement dit, le gouvernement Jospin a fait un “cadeau” aux salariés, tout en leur demandant de payer pour ce cadeau.

En fait, les salariés ont même payé un prix supérieur à la valeur du cadeau.

Pour éviter que les salariés s’aperçoivent de la supercherie, le MEDEF (le syndicat des entreprises) a pris soin de protester vigoureusement contre les 35 heures.

9 Les accords multilatéraux négociés dans le dos des citoyens et qui vident la démocratie de son contenu

LE SENS DE LA CONTRE VERITEDepuis 10 ans, le pouvoir réel a été transféré progressivement et discrètement vers des organisations non élues (OMC, OCDE, Commission Européenne) qui sont entièrement au service d’intérêts particuliers (intérêts des entreprises multinationales) au lieu de l’intérêt général.

Les accords multilatéraux (AMI, AGCS) élaborés dans le secret et l’opacité par ces mêmes organisations ont vidé la démocratie de son contenu. Ces accords réduisent en effet considérablement le pouvoir et le droit des Etats à jouer leur rôle de régulation dans le domaine économique, social, et environnemental.

10 Le saccage de l’environnement par les entreprises, en toute impunité Par la pollution, le CO2, la déforestation, la destruction des paysages sauvages et de la biodiversité, les “prédateurs” saccagent la nature en toute impunité.

L’homme et l’environnement sont sacrifiés aux intérêts économiques des multinationales, et un avenir bien sombre se dessine pour les générations futures. Le point de non-retour écologique est sur le point d’être franchi.

Pour les citoyens de cette planète, c’est maintenant qu’il faut agir.

Mais comment oublier ce qui vient juste de se passer depuis la fin et le début de l’année, l’objectivisme pousse à faire des constats. N’hésitez à parcourir les divers thèmes structurés avec passions et bien souvent un sentiment sourd encore de nos jours !

liberteJetons une vision rapide ou une lecture automatique au choix !

Puis comment pouvoir simplement penser sans le dire les faits de la quinzaine c’est oublié !

Un certain abime s’empare de chacun de nous lorsque l’on constate que reprenant les écrits de ceux qui ont eu cette pratique les situations sont de plus en plus surprenants et graves.

Une évidence se dégage, sans passé, nous ne pouvons pas avoir de présent donc encore moins d’avenir, il serait utile que certains osent se pencher dessus à défaut de le lire.

Le Panda

Patrick Juan

 

 

 

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

VICTOIRES DE TOUS LES CROYANTS GUERRES DES RELIGIONS POLITIQUES

Ville-de-marseille-jpgRéellement c’est prendre comme dit un proverbe les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages !

Les premiers à entretenir le climat de la guerre des guerres de religions ce sont les politiques.

Leurs façons, manières de prendre des engagements et de ne pas les respecter, ce sont eux mais chaque peuple n’a-t-il pas les dirigeants qu’ils ont choisis ?

Il suffit de constater sans vouloir refaire les pages de l’histoire qu’aucun d’eux n’a réellement connu la proximité des véritables approches sur les terrains des autres continents.

Ces lacunes profondes à leurs propres doctrines pour diriger un pays ne sont que des conflits d’intérêts dictées par les puissances financières de tous bords.

Le passage sur le globe terre comporte forcément trois positions essentielles incontournables.

La vie, une certaine forme de foie, et la mort.

Pour avoir vécu des situations similaires je ne peux qu’apporter un témoignage voire plusieurs mais d’une objectivité incontournable.

6Je me considère toujours comme un véritable citoyen du monde, la première raison demeurera que ces continents en dehors de les avoir traversé j’y ai vécu pendant des années et il faut considérer le présent comme un témoignage plein de réalités.

les-presidents-du-niger-mahamadou-issoufou-du-tchad-idrissJ’ai vécu ce que la majorité des médias craignent de nommer guerres de religions pour simplement garder leurs audimats et annonceurs.

J’ai vu des gens avec qui je jouais la vieille ou quelques jours avant se faire tuer juste à côté de moi, dire que cela n’a pas marqué l’homme que je suis devenu serait faux.

Luttant en permanence contre le racisme croissant cela je le ferai jusqu’à mon dernier souffle.

NIGER DELTA, NIGERIA-JULY 2009-Atteke Tom boys are arriving to their camp 9 hidden in the mangrove (Photo by Veronique de Viguerie/ Getty Images)

Je veux bien discuter et ouvrir un débat avec n’importe quel politique objectif, si tant est que cela existe et nous pourrons avoir pour arbitre une jury populaire de toutes confessions pour rendre un verdict réel.

Grandes armes de la ville d'OranLe Maroc

L’Algérie

L’Afrique dans sa presque globalité

L’Espagne

La France

Cette liste est loin d’être exhaustive, mais combien de politiques savent utiliser les propos de ce que certains sinon pour ne pas dériver la majorité des citoyens dans leurs démocraties en apparence vivent au quotidien parfois au prix modeste de leur vie.

Même adolescent il m’est facile de me souvenir de la fuite du Maroc dans un train à bestiaux via l’Algérie, parqués tels des animaux ce sont des visions dans toutes celles citées qui ne se chassent jamais de la vision sans parler des cauchemars que cela peut entrainer.

L3es faits qui me marquèrent le plus en Algérie furent de voir couper la tête d’un de mes copains par le poissonnier du magasin nommé à l’époque en 1961 Le Triton.

D’un coup de coutelas il le décapita et je porte encore les stigmates de certaines éclaboussures de sang, mes parents eurent bien des problèmes à m’expliquer la mort sanguinaire de ce copain avec qui je fréquentais la même école le lycée Jules Ferry à Oran.

Mon père m’accompagna chez le poissonnier meurtrier qui prétendit avoir agi ainsi car il était persuadé que ce jeune appartenait au F.LN. Ce qui était totalement faux !

Ville-d'oran-jpgLe second fait fut l’exode ou les gens se battaient film ina de plus de 60 minutes apprenez ! Pour embarquer à bord du bateau le Ville de Marseille le 10 juin 1962 je vis des flammes s’élevaient à plus de 300 mètres de hauteur et des personnes de toutes confessions et couleurs abattues sur les quais et qui fuyaient en hurlant, une vision aussi macabre que ce qui se passe plus de trente années après.

Je n’avais pas d’appareil photo, j’étais incapable de m’en servir, mais j’ai trouvé des clichés plein de réalisme et les responsables étaient bien blancs on ne parla pas alors de terrorisme.

2Tout un chacun sur place paya un lourd très lourd tribu !

Oran était la ville la plus francophone de l’Algérie ! La réalité de 1962 !

Les preuves sont plus que parlantes donc c’est aussi une forme d’endoctriner certains faibles d’esprit ! Plus de 750 clichés qui vous glacent toute opinion non vécu ! Ces clichés ne sont pas de moi mais merci !

Le gain du pouvoir dans les pays africains tous ceux lieux où j’ai réellement vécu comme à Niamey capitale du Niger.

5Les meurtres étaient monnaies courantes et le racisme était tel que la piscine était uniquement réservé aux blancs.

Certains pays africains refusaient l’indépendance à juste titre car vidés de leurs substances et des dirigeants plus que pourris !

Les fausses révolutions laissées des macchabés plusieurs jours dans les rues avant que le pouvoir en place face une fausse place aux diverses ethnies, selon le nombre de marques sur les visages.

4L’Espagne compta avec Franco et j’avais 6 ans, des meurtres en pleine rue sans que jamais je ne perçu le sens d’une telle barbarie.

La France est loin de se montrer exempte lorsque les dits pieds noirs arrivent des règlements de comptes eurent lieu y compris à Lyon Quai Achille Lignon où les réfugiés dont je faisais partie furent traités pires que des bêtes.

Je vis sur les bords du Rhône des hommes abattus par rafales de pistolets mitrailleurs pendant plus d’un mois, donc vouloir prétendre lorsque les politiques prennent la parole qu’ils sont innocents, c’est totalement faux !!

9Il suffit de se souvenir comme pour marquer que le choix de la terre visée n’est pas réellement la vérité au sens stricte du terme il suffit de se souvenir des meurtres assassinats par des fanatiques en Algérie pour les politiques qui oublient en ce qui me concerne ce n’est point le cas. Telle la flamme du souvenir sous l’Arc de Triomphe le meurtre récent ne peut que raviver avec plus d’ampleurs leurs souvenirs surtout lorsque l’on sait avec évidence les manipulations des autorités algériennes à ces moments pas vu pas pris. Voilà c’est plus qu’honteux !

Non seulement ces faits ils ne les ont pas vécu mais ils ne peuvent les ignorer autant la cruauté et le désir de vengeance gratuite perturbe encore de nos jours la rancœur que certains kamikazes portent en eux pour défendent une religion dans une vision fanatique d’un total manque de réalisme.

8Il y a eu des ouvrages écrits sur ces faits mais peu sont ceux qui ont été entendu, les preuves sont là presque au quotidien.

Les feux des flammes de ces tristes souvenirs et du présent sans lequel personne sur le plan politique ne peut prédire ce que demain sera.

C’est avec un profond respect que je m’incline face à toutes ces victimes dont sans être mort je porte des séquelles indélébiles par des frasques plus que mensongères.

A ne pas en douter nous ne pouvons passer sous silences les faits récents !

Peu importe en quoi je puis croire, l’essentiel c’est de savoir que l’humanisme trop de fourbes le contourne dans le cadre de mensonges politiques à vocation financières.

Sachons garder courage et respect car le peuple finira toujours par gagner, il suffit que les dirigeants agissent en conséquence et alors peut-être une petite lueur commencera à sortir des méandres de tous les obscurantismes.

Le Panda

Patrick Juan

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)