FILLON ET SARKOZY BALAYENT JUPPE DANS SA MAIRIE HOLLANDE NE SE REPRESENTE PAS

adieu-balanceIl semble difficile de comprendre la dernière ligne droite d’Alain Juppé, dommage d’avoir le sentiment d’une chasse à l’homme, ce dernier n’est pas loin c’est effectivement François Fillon.

Il est incontestable que sans l’apport de Nicolas Sarkozy nous n’aurions assistés à ce raz de marée !Sarkozy a chassé sur les terres de Jacques Chirac, avant de gouverner avec Fillon puis à présent chacun prône l’unité nationale et européenne mais cela c’est la droite.

 A gauche la valse entre Hollande et son 1er ministre ne pourra durer autant de temps que les chansons de Jacques Brel.

Il faudrait se souvenir de la fameuse phrase dans la trilogie de Pagnol, lors de la partie de cartes lorsque Marius entend de son ami qu’il vole en trichant

: Tu sais ce que La Marine de la France te dit? Elle te dit Merde! Ces vieux films font bien plus rires que ce que les politiques nous font avaler: Ils ont joués au poker menteur reste à savoir si ce sont les plus menteurs ou les plus voleurs qui ont gagnés !

Nous assistons presque à un pugilat droite contre droite.

La bagarre dure à L’Elysée pour combien de temps encore ? Cela ne peut durer encore pendant 7 mois ! Le film parle de lui-même il vaut sauver le soldat Ryan mais à gauche il faut sauver le bateau qui coule, comme le Traité de Lisbonne fut imposé à tous les ressortissants de la France ! 

Avec le sentiment d’être une cour de récréation, la lutte pour le pouvoir risque de leur coûter bien plus cher qu’ils ne le pensent.

Il faudrait leur projeter le film du ROI SALOMON !

Pourtant même s’ils n’ont pas tout à fait le même parcours, à quelques virgules proches, ceux qui risquent ou pourront sortir victorieux de ce conflit fratricide, ce n’est peut-être que Parti Socialiste, mais là où le danger devient plus grand, c’est qu’il n’en demeure pas moins qu’ils sont en train de faire le lit avec plusieurs couvertures du danger que pourrait représenter le Front National.

Puis encore les réels contextes de la France n’ont pas été abordées, essayons d’en citer quelques-uns, mais ceux-là s’avèrent plus dangereux en l’instant pour eux que pour les moutons de panurge que peut représenter la majorité du peuple.

La suppression d’un certain nombre de fonctionnaires !

Mais regardons avec objectivité le nombre d’élus ou de Conseillers des élus que possède la nation France, aucun pays au monde n’en possède autant.

Les avantages que touchent la majorité des élus c’est une pleine folie que nous pourrions mettre des centaines de milliers de fois au pluriel plus de 750 milles !

Les avantages que continuent à percevoir la majorité des élus après la fin de leurs mandats un scandale national, le mot est faible !

De l’autre côté de la barrière, on constate le manque des forces de l’ordre, de magistrats, d’enseignants, des aires aux personnes âgées.

Le fait de constater le nombre de personnes vivant en milieu agricole avec parfois juste entre 350 et 400 euros !

Les femmes qui élèvent leurs enfants ou les hommes doivent prétendirent à recevoir un salaire versé par l’Etat qui ne saurait être inférieur au SMIG et nous aurions surement moins de vandalismes dans les rues et ailleurs en grande proportions.

Puis ces gens ne seraient pas obligés de se réfugier auprès des Restos du Cœur et des Œuvres Caritatives qui poussent à la dimension de la misère humaine oui les habitants de la France savent donner, mais il y en a assez de se substituer là où l’argent remplace que seul l’amour familiale peut offrir.

Il semble que peu sache en plus profond qui sont les deux candidats en lice dans leur profondeur, alors utilisons leurs parcours pour nous faire une petite conception de chacun :

François Fillon

Alain Juppé

Nous ne manquerons évidement de revenir sur ces sujets, car la majorité des partis sont les cancers de nos conceptions modestes et humains.

Le Panda

Patrick Juan

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

DU RÊVE A LA REALITE

macronJ’avais titré en septembre 2016 : UN SUBTIL PARADOXE puis avant le 25 avril Ici avoir la prétention d’avoir senti puis d’écrire ce qu’il préparait me dicte ce jour à dire et à confirmer que j’avais visé juste. Du travail bien fait.

Tout comme je pense que Trump élu aux U SA à fortes probabilités d’être déchu tant ses brouettes d’escroqueries sont lourdes encore plus grave que le fameux Watergate, nous aurons peut-être l’occasion parler à nouveau !

Le paradoxe est devenu réalités, emmerdantes pour la gauche comme la droite, où tous les mots sont bons de Traitre à fourbe à inexpérimenté.

Les questions sont aussi diverses que les qualificatifs, mais bon comme dirait Gaston La Gaffe ou les PIEDS Nickelés il est sorti du bourbier financier pour apporter une jeunesse dont Hollande a tiré le maximum.

Sources le Nouvel Obs :

Le secret de Polichinelle n’est plus un secret du tout. Sept mois après le lancement de son mouvement En Marche, trois mois après son départ du gouvernement, Emmanuel Macron a annoncé, sa candidature à l’élection présidentielle. L’allocution fut courte, le ton grave :

C’est une étape importante que nous allons franchir aujourd’hui.

Dans quelques mois, avec l’élection présidentielle, une opportunité nous est offerte, celle de refuser le statu quo pour enfin avancer.

trum-presidentC’est pourquoi je suis candidat à la présidence de la République, parce que je crois plus que tout que nous pouvons réussir, que la France peut réussir. »

Le lieu et le moment avaient été soigneusement choisis. Le lieu, d’abord. L’ancien ministre de l’Economie s’est exprimé depuis le campus des métiers et de l’entreprise à Bobigny. Un centre d’apprentissage pour souligner encore sa double priorité, l’emploi et la jeunesse, comme il l’avait fait dans la semaine dernière, en consacrant les premières annonces de son programme à ces deux thèmes. Qui plus est en Seine-Saint-Denis, terreau d’abstentionnistes et de déçus du hollandisme, deux catégories que visent particulièrement le néo-candidat.

Le moment, ensuite. Macron le martelait : « Mes choix ne seront pas déterminés par l’extérieur. » Sous-entendu : il n’attendrait pas de connaître l’issue des primaires de la droite et de la gauche pour se positionner. De fait, il s’est déclaré à quelques jours du premier tour de la primaire de la droite, et grille au passage la politesse à François Hollande, lequel annoncera son propre choix début décembre.

Voici donc Emmanuel Macron aligné sur la ligne de départ de la course à la présidentielle.

Pour la première fois, à 38 ans seulement.

Lui qui, il y a moins de cinq ans, occupait l’obscur poste de secrétaire général adjoint de l’Elysée, endosse aujourd’hui les habits de lumière de présidentiable.

Si sa candidature était certaine depuis quelques semaines, il n’en fut pas toujours ainsi.

Au contraire. Longtemps, personne ne l’a vu venir, ou n’a voulu y croire.

La fusée Macron, son plan secret pour 2017, les réactions sont dubitatives.

PRESIDENTIELLE DERRIERE OU DEVANTL’intéressé ne confirme pas et on doute dans les arcanes du pouvoir.

Tout trublion qu’il est, comment le protégé de Hollande pourrait-il tuer le père ?

Un père qui, justement, est rassuré début avril, quelques jours avant le lancement du mouvement macaroniste.

Son poulain lui confie qu’il ne va créer qu’une simple plateforme numérique de mobilisation citoyenne.

Cela pourra toujours servir au président sortant, le moment venu.

Le 6 avril, dans sa ville natale d’Amiens, c’est pourtant une véritable formation politique que lance Emmanuel Macron. Il s’appuie certes sur un site internet, mais ses statuts sont ceux d’un parti, au sens classique du terme. Deux associations sont créées : une pour faire campagne, l’autre pour recueillir des dons. Comme le fait tout candidat.

Une démission en suspens

Le ministre de l’Economie, qu’il est alors toujours, joue sa carte personnelle, et tout le monde le comprend peu à peu. Plusieurs instituts de sondages commencent même à tester les intentions de vote le concernant. Et elles ne sont pas minces. De quoi continuer à alimenter la chronique, qui enfle aussi à mesure de ses déclarations contrevenant à la sacro-sainte solidarité gouvernementale. Au point que la question n’est plus de savoir s’il va démissionner, mais quand.

PAS POUR DEMAIN TROP DE FRIC EN JEULes fins limiers sont sur les rangs. Mediapart l’annonce le 10 juin, puis « le Canard enchaîné » le 12 juillet, le 25 avril Les Voix du Panda. Las, rien ne se passe à la première date, mais le locataire de Bercy organise son premier grand meeting à Paris lors de la seconde. A la Maison de la Mutualité, il n’annoncera rien, mais pourra mesurer sa popularité. La salle est comble, ce qui se répétera à chaque nouvelle réunion publique.

Les proches du président, désormais, mettent en garde l’Elysée. Mais le chef de l’Etat reste de marbre. Celui avec qui il entretient une relation quasi filiale ne peut se retourner contre lui, pense-t-il encore. Lorsque Macron lui fait personnellement part de l’hypothèse d’un départ, le 29 août dernier, Hollande se refuse toujours à y croire. Le même Macron démissionnera pourtant… le lendemain !

Une candidature construite

Ce n’est maintenant plus son envie de se présenter qui fait débat, mais sa capacité à pouvoir le faire. Chaque fois que sa candidature est évoquée, ses adversaires ne manquent pas d’agiter le chiffon rouge d’un nouveau 21 avril. Il présente son diagnostic de l’état de la France lors de trois meetings en octobre, ses contempteurs ne manquent pas de souligner son absence de programme.

Pendant ce temps, Macron trace sa route, il poursuit sa marche en avant. Et répond point par point. Un nouveau 21 avril ? « Sans moi, la gauche est éliminée à coup sûr du second tour », répond-il. Son absence de programme ? Il est actuellement en train de l’annoncer, pan par pan.

« Les éléphants du PS ne veulent pas voir ce qu’il se passe autour de Macron, comme ils ne voulait pas voir ce qu’il se passait autour de Royal en 2006″, analysait-on au sein d’En Marche ! En effet, aujourd’hui lesté de près de 100.000 adhérents et de 3 millions de dons, il entre en campagne présidentielle. L’inconnue, désormais, ne concerne plus que le score qu’il réalisera.

Julien Martin

Il me semble, non cela serait parler en langue politicienne, sentant venir ce moment, il était sorti sur ce site un article qui comme Nostradamus laisser augurer de l’intention à l’action.

Aucune fantaisie un réalisme qui vaut ce qu’il faille dans ce monde, ou l’Association vieux jeunes est la démonstration du Salaire de la Peur qui n’existe plus.

Pour mieux comprendre peut-être la fantasia qui se prépare pour ceux qui ne le connaisse pas découvrons qui est Emmanuel Macron, avant, pendant, puis qui sait après !

Jusqu’à présent ou presque tout semble lui sourire.

ON NE SAURA JAMAIS LA VERITEA ne pas ne douter il sait et fait mieux que quiconque une rentrée En Marche chez les jeunes surtout trentenaires qui représentent les forces vives de la France.

Dans moins de temps qu’il ne faille pour le dire, les Médias de bonnes intentions mêlés aux Instituts de Sondages vont surement faire de ce subtil paradoxe l’Alaï d’une valse à plusieurs temps, mais avec la perte Du Beau Danube Bleue.

A ne pas en douter les obstacles vont commencer mais la simple question reste de savoir pour qui et à partir de quand ?Il est libre de tous mouvements, il semble difficile d’entrée de penser que sa liberté d’expression soit aussi rapide que certains puissent le croire.

La droite dite traditionnelle en plein combat !

La gauche en plein flagrant délit les doigts prît dans un pot de confiture !

Quoi qu’il en soit, il n’y avait plus de choix, mais l’émission Capital a fermé ses portes, cet été ce qui ne coupe en rien la valeur des reportages effectués qui laisseront des traces indélébiles.

A présent le livre prévu de sortie en Octobre 2016, donnera le Cap de la Bonne ou La Mauvaise Espérance pour 2017.

En l’instant nous sommes en pleine inconnu sur le titre, les brides lâchées en divers lieux laissent penser qu’il y aura un passage expliquant pourquoi il a démissionné !

Il a désormais les mains libres. La rumeur d’un départ d’Emmanuel Macron de Bercy courait depuis des mois. Mardi 30 août, le ministre de l’Economie a finalement présenté sa démission à François Hollande, qui l’a acceptée.

Comment s’est décidé ce claquement de porte, dont on ignore encore s’il signifie une entrée en lice dans la course présidentielle ? Récapitulatif en trois étapes.

CPBNKAfUxxtcNnH-800x450-noPadEn avril, il lance son propre parti 

A en croire L’Obs, Emmanuel Macron songe dès la fin de l’été 2015 à créer son parti.

Il rêve alors d’ajouter le Travail à son portefeuille de l’Economie, c’est Myriam El-Khomri qui obtient le maroquin, après le départ de François Rebsamen. 

Lorsqu’est abandonnée l’idée d’une loi Macron 2, en janvier 2016, le ministre de l’Economie juge que la coupe est pleine et veut quitter le gouvernement.

Le chef de l’Etat l’en dissuade, selon L’Obs, en lui donnant toute latitude pour s’exprimer.

L’ancien banquier en profite pleinement.

Il multiplie les piques contre la gauche et le gouvernement, et finit par annoncer officiellement, le 6 avril, la création de son propre mouvement, En marche !

Parallèlement, il cultive son image people.

Le 14 avril, il fait la une de Paris Match avec sa femme Brigitte.

La photo illustre un titre qui apparaît comme une provocation pour l’exécutif :

Ensemble sur la route du pouvoir.

La rumeur enfle : Mediapart avance que le ministre va démissionner le 10 juin, Le Canard enchaîné évoque la date du 12 juillet.

En juillet, il est sur le point de partir !

Bingo ? Pas vraiment.

Le 12 juillet ne marque pas le jour de sa démission, mais du premier meeting de son mouvement En marche !

À la Mutualité, dans le 5e arrondissement de Paris.

Rien ne m’arrêtera, lance le ministre à ses supporters.

Le meeting dope les ardeurs de ses proches.

hollande-valls-macronSelon Le Parisien, le principe, comme le calendrier de sa démission, a été acté dès le 13 juillet, au lendemain de son fracassant meeting, lors d’une réunion avec une petite dizaine de ses plus fidèles soutiens.

Une date, affirme L’Obs, est sur la table des réunions du premier cercle :

La fin du mois de juillet ou le début du mois d’août.

Mais les attentats de Nice, le 14 juillet, et de Saint-Etienne-du-Rouvray, le 26 juillet, empêchent Emmanuel Macron de passer à l’acte.

Impossible de paraître quitter le navire dans des circonstances dramatiques.

Le 10 août, le ministre s’offre à nouveau le luxe d’une nouvelle une de Paris Match, sur la plage avec sa femme.

Vacances en amoureux avant l’offensive, annonce l’hebdomadaire.

Le 30 août, il démissionne

L’offensive annoncée a lieu le 30 août.

Les conjurés, fidèles soutiens d’Emmanuel Macron, en auraient décidé ainsi cinq jours plus tôt, affirme Le Parisien.

La date apparaît optimale en termes de communication pour bénéficier d’un maximum de résonance juste avant l’effervescence de la rentrée.

Quelques jours plus tôt, pourtant, les proches du ministre assurent que rien n’est fait et qu’il faudra attendre octobre. 

Le président a-t-il été averti de ce secret apparemment bien gardé ?

Lundi 29 août au matin, il voit en tête à tête Emmanuel Macron, raconte Le Parisien, et le somme de choisir entre le gouvernement et ses ambitions personnelles.

Emmanuel Macron hésite. Il ne donne pas sa décision et demande un peu de temps.

Le chef de l’Etat le lui accorde mais il se fait sa conviction dans la journée : son ministre va démissionner, relate Europe 1, en précisant que François Hollande prévient alors Manuel Valls. 

La nuit du 29 au 30 août, le quotidien économique Les Echos annonce le départ imminent du ministre. Emmanuel Macron appelle en début de matinée le chef de l’Etat pour lui annoncer que sa décision est prise.

MON COEURA 15 heures, il vient lui présenter sa démission. 

Reste à savoir pour quoi faire.

S’il s’est montré prolixe, sur TF1, pendant plus de 25 minutes, il a refusé de dire s’il était ou non candidat à la présidentielle.

Selon L’Obs, il ne prendra pas sa décision avant décembre ou janvier.

Le pari n’a rien d’évident : les sondeurs le répètent en chœur, Emmanuel Macron plaît à un public âgé, aisé, et pas franchement de gauche.

Donc, conclut le directeur Opinions d’Harris Interactive, Jean-Daniel Lévy, dans une interview à Libération, il ne parle pas à l’ensemble de la gauche, ni même à l’ensemble des Français.

Il y a de quoi se détrompez et les faits vont peut-être le démontrer.

Il vise juste et l’application à deux reprises de l’article 49 alinéa 3, qui a failli faire tomber le Gouvernement risque fort de fermer les portes à tous ceux qui depuis plus de trente années ne font que ce qu’ils veulent.

Un dicton existe il faut mieux être riche et en bonne santé ! Que pauvre et malade !

Il connait les antres du pouvoir à présent reste à savoir la recherche ou la pêche aux voix risque de le mener

Quant aux phénomènes dont la façon ou la Justice est rendu en France et le nombre de fois où elle est condamnée semble loin de s’éteindre.

Une réponse simple fusse elle n’est pas la seule nation, effectivement, mais les kamikazes ne sont pas uniques non plus, ce n’est pas une raison pour les laisser agir à leurs convenances.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), dont le siège se situe à Strasbourg, veille au respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales prévus dans la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales , signée par les Etats membres du Conseil de l’Europe.

Ainsi, la Cour peut-elle être saisie par tout justiciable qui s’estime victime d’une violation, par l’un des Etats contractants, d’un droit ou d’une liberté reconnue par ladite Convention.

Toutefois le justiciable devra avoir épuisé l’ensemble des voies de recours au niveau interne avant de porter le litige devant la Cour de Strasbourg.

Des condamnations fréquentes :

Pour la CEDH, la France est un mauvais élève.

Dernière condamnation en date : la Cour a condamné la France à dédommager les proches d’un jeune homme, tué dans le Var en 2008 par un gendarme.

Devant la juridiction, la douzaine de requérants appartenant à la communauté des gens du voyage, s’était plainte de la mort injustifiable de leur proche.

Les juges de la CEDH ont ainsi tranché, en partie, en faveur de la famille, considérant que d’autres possibilités d’action s’offraient au gendarme pour tenter l’arrestation, au lieu d’ouvrir le feu.

L’enquête, elle, a été menée correctement aux yeux de la CEDH.

Quant à la Cour de Draguignan, qui s’était chargée de l’affaire en France en 2010, elle avait acquitté le gendarme, jugeant son acte prescrit ou autorisé par les dispositions législatives ou réglementaires

Ce cas n’est qu’un exemple, mais il est emblématique.

adieu-balanceLa France a été condamnée 23 fois en 2011, et plus de 600 fois sur plus de 870 jugements selon les chiffres inscrits dans le rapport annuel de 2012, depuis la mise en place du règlement de la Cour Européenne en 1959, sa création date de 1949.

Les principaux domaines incriminés :

Premier chef d’accusation : la lenteur de la procédure, qui a valu à la France, selon les documents officiels de 2012, 281 condamnations au total.

L’article 6 de la Convention est également souvent en cause : il garantit le droit à un procès équitable.

Là encore la France a commis 257 infractions sur ce point.

Concernant le droit à la liberté et à la sûreté (article 5), l’Hexagone s’est rendu coupable de 54 infractions.

Dans l’ordre ensuite, la France a été confrontée 34 fois à des infractions pour violation du droit à un recours effectif (article 13) un justiciable doit avoir la possibilité de saisir une juridiction nationale en cas de violation de l’un des droits prévus dans la Convention européenne, 30 fois pour violation du droit au respect de la vie privée et familiale (article 8) et 28 fois pour violation de la liberté d’expression (article 10).

Elle a enfin été jugée responsable de 22 violations de l’interdiction des traitements inhumains ou dégradants (article 3).

Cela effectivement place la France, l’Europe dans une position d’une refonte presque totale par un changement de République, faut-il encore que les élus possèdent le courage de mettre en place les applications indispensables.

Ne perdons pas de vue que la Justice est un des trois logos qui figurent sur l’ensemble des mairies en France.

La faiblesse et la fuite des capitaux du savoir s’expliquent par le pouvoir financier face au droit de savoir, ce qui explique que la majorité des jeunes entrant aux portes des facultés soient aussi méconnaissant de la culture des anciens.

Il suffit avec objectivité de savoir combien d’élèves en France ne savent pratiquement ni lire, ni écrient, 30% d’illettrés en France

Chaque année, lors de la Journée Défense et Citoyenneté (ex JAPD), des tests de lecture sont effectués parmi les appelés afin de tester le niveau national.

D’après un document officiel de l’Éducation Nationale, indique que 30% de ceux qui l’ont passé sont illettrés ; sachant que ces jeunes ont 17 ans et qu’ils ont passé 12 ans dans le système éducatif français, qui engloutit chaque année 17% du budget de l’État.

Belle performance !

Pourtant, les auteurs du rapport se congratulent de satisfécits mutuels, à tel point que l’on pourrait passer à côté de cet échec cuisant, et croire à une belle victoire de l’équipe olympique française de lecture.

Le rapport annonce en effet 80.3% de lecteurs efficaces, ce qui fait tout de même 19.7% de lecteurs inefficaces, car il ne faut pas dire illettrés.

Parmi ces 80%, 10.3% sont des profils 5c, c’est-à-dire une population de lecteurs qui, malgré des déficits importants des processus automatisés impliqués dans l’identification des mots, réussit les traitements complexes de l’écrit, et cela en s’appuyant sur une compétence lexicale avérée.

Leur lecture est fonctionnelle grâce à une stratégie de compensation fructueuse.

Ils ont su adapter leur vitesse de lecture, relire et maintenir un effort particulier d’attention en dépit de leur mauvaise automatisation des mécanismes de base de la lecture.

 

Voilà une présentation plutôt bienveillante pour signifier que ces profils ne savent pas lire correctement mais qu’ils arrivent à corriger leurs lacunes grâce à une compréhension globale du texte.

Le texte qui était lu étant soit un article de magazine télé, soit un texte basique.

On n’ose imaginer les résultats avec des textes littéraires, voire même des articles de journaux.

La suite de la présentation du profil 5c est nettement moins positive :

La faible vitesse avec laquelle ils traitent les écrits marque la différence entre eux et les lecteurs du profil 5d.

Les lecteurs du profil 5c sont efficaces mais plus lents : en moyenne, les jeunes du profil 5c mettent 2,5 secondes à déchiffrer une paire de mots, contre 1,3 seconde pour les jeunes du profil 5d.

 

en-retraitLa question qui se pose pour ces jeunes reste celle des effets d’un éventuel éloignement des pratiques de lecture et d’écriture : les mécanismes de base étant insuffisamment automatisés, s’ils s’éloignent de toute pratique, l’érosion de la compétence peut les entraîner vers une perte d’efficacité importante dans l’usage des écrits.

Les sollicitations de leur environnement professionnel et social seront donc déterminantes. 

Les auteurs ont beaux essayé de cacher l’échec derrière un optimisme de façade ils sont quand même obligés de dire que les 5c lisent deux fois moins vite que les 5d pour déchiffrer une paire de mots.

Imaginons les résultats avec une phrase de littérature.

Quant à leur devenir, leur manque de pratique va provoquer une érosion de la compétence qui n’est déjà pas bien grande et donc une perte d’efficacité importante. 

Donc ces semi-illettrés à l’adolescence seront des illettrés complets à l’âge adulte.

Il n’y a donc que 69.7% de lecteurs complets, et 30.3% d’illettrés en France.

Ce taux nous fait revenir au milieu du XIXe siècle.

Une langue de bois soviétique

La culture soviétique qui emplit ce rapport est consternante.

On cherche vainement à dissimuler l’échec derrière des euphémismes et des litotes qui ne prennent pas : le mot illettré n’apparaît jamais dans le rapport, et on ne parle pas d’illettrisme  mais de « situation d’illettrisme, terme auquel les rédacteurs sont bien obligés de recourir une fois.

On évoque sinon des jeunes aux acquis limités et des jeunes en difficulté de lecture. Pour ceux qui liraient le rapport sans savoir lire les sous-entendus, cela pourrait peut être passer.

Un déni de réalité

petro-dollard-trafic-en-eurosDernier satisfecit, les résultats s’améliorent : La comparaison des données de 2011 avec celles de 2009 et 2010 indique une légère baisse du pourcentage de jeunes en difficulté de lecture : ils sont 10,4 % en 2011 contre 10,6 % en 2009 et 10,8 % en 2010. 

Plus que d’une baisse il faudrait surtout parler de fluctuation statistique dont on ne peut tirer aucun réconfort.

La comparaison avec les années antérieures à 2009 n’est d’ailleurs pas possible puisque les tests ont été modifiés :

Les tests ayant changé à partir de 2009, ces résultats ne sont pas directement comparables avec les années précédentes.

S’y on s’y essaye malgré tout on arrive à la conclusion que la situation s’améliore puisqu’il y a moins d’élèves en situation de difficulté de lecture.

Le niveau est-il en train de monter ? Non.

Mais constatant que les résultats obtenus étaient trop négatifs il a été décidé de revoir la modalité de passage des tests en les rendant plus faciles.

Casser le thermomètre est une excellente façon de ne pas mesurer la fièvre.

Il semble que la nouvelle modalité de passation, beaucoup moins scolaire, a fait notablement diminuer les mauvaises performances dues à des refus de répondre sérieusement aux exercices proposés.

D’une part, l’interactivité du procédé rend l’interrogation plus ludique, d’autre part, la pression temporelle exercée par le déroulement automatisé et commun des épreuves nécessite une certaine attention, même sur des tâches d’apparence simple.

Si le niveau continue de baisser, on veillera à produire d’autres tests.

Le chiffre de 30% d’illettrés en France serait-il donc minoré ?

Pour un paternalisme du XXIe siècle

Les chefs d’entreprise devraient s’effrayer de ces résultats, car même s’ils recrutent dans des métiers manuels il leur faudra obligatoirement du personnel sachant lire et écrire convenablement.

Devant la faillite de l’école, et ne pouvant rien attendre des réformes à venir, il leur est indispensable de financer des écoles indépendantes, afin de former convenablement les futurs employés dont ils ont besoin.

le-textePuisque l’État n’est pas en mesure d’apprendre à lire à 30% de la jeunesse de France, c’est aux entreprises à recréer un paternalisme du XXIe siècle et à financer leurs propres établissements, comme l’ont fait Michelin, Wendel, Schneider et tant d’autres avant eux.

Ce sont ces patrons qui ont permis de vaincre l’illettrisme en France au XIXe siècle, et non pas les lois Ferry.

Si 30% des jeunes de France ne savent pas lire à 17 ans, il ne faut pas croire que les 70% autres sont des génies.

Quel est leur capacité à disserter, à analyser un document, à produire un rapport écrit, à avoir une ouverture sur les cultures du monde, quand ils ne sont pas capables de lire un manuel destiné aux Terminales de 1963 ?

L’école est à financer par les entreprises, mais aussi les collèges et les lycées.

Il est trop facile aux chefs d’entreprise de se retrancher derrière ces piètres résultats pour dénoncer l’étatisme français et la faillite de l’école.

Que font-ils pour remédier à ce scandale ?

Que font les entreprises du CAC 40 et du SBF 120 pour lutter contre l’illettrisme ?

Que ne voit-on des fondations d’entreprise se créer pour financer des écoles libres en France ?

Ce sera beaucoup plus utile que de financer un art contemporain douteux ou de gaspiller des bénéfices dans du mécénat fumeux.

UNE MAIN DE LIBERTESC’est à vous, chefs d’entreprise, de prendre les choses en main, il y va de la survie de votre entreprise, et de l’économie française.

Alors il faudrait et ces lieux portent bien leur nom La Jungle De Calais !

Lorsque la Laïcité puis la Liberté prenne à tour de rôle, la signification qui reste un sujet ne pouvant se traiter en un seul jet, cela démontre à coup sûr que nous y reviendrons.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Élections américaines. La démocratie en deuil

Donald Trump VS Hillary Clinton

Élections présidentielles.

Raymond Viger     Dossiers RacismeInternational

Élections américaines Donald TrumpComment un pays comptant 50% de femmes a pu accepter d’élire Donald Trump?

Comment un pays comptant des millions d’immigrants a pu laisser passer Donald Trump?

Et ne me faites pas accroire qu’il n’y a pas d’américains qui sont contre le sexisme et le racisme de Donald Trump.

En plus, le parti de Donald Trump conserve la majorité au Sénat et à la Chambre des représentants.

Élections américaines Hillary ClintonPlus rien pour arrêter Donald Trump de faire toutes sortes de conneries.

Ma première réaction en me levant ce matin et en voyant le résultat des élections américaines:

La démocratie est en deuil. Même le cinéma américain. Le monde du cinéma, au lieu de demander à Harisson Ford de jouer le rôle du président des USA pour les prochains films, ils ont décidé de demander à Jim Carrey de tenir le rôle principal. M. Carrey a refusé de se rabaisser à ce niveau.

Élections américaines Jim CarreyJ’ai décidé de ne plus mettre de P majuscule au mot Président des États-Unis.

Quand je parle des Élections américaines, je n’écrirais plus d’élire mais plutôt délire.

Curieux de hasard, cette triste nouvelle tombe la même journée que le mon lancement de mon livre Vanessa, Voyage dans les Caraïbes où je dénonce les agressions, toutes formes d’agression. Incompréhension totale.

N.B Hillary a récolté 132 820 votes de plus que Donald Trump.

P.S Les États-Unis sont divisés en deux. On devrait en faire deux pays distincts. Une autre guerre de Sécession en vue!

Raymond Viger

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

LES FOLIES POUR LES PRISES DE POUVOIRS

un-juste-melangeDepuis le temps que nous le disons, vous voilà servis dans tous les sens des termes, les folies de pouvoirs conduisent aux destructions humaines et tout ce que touche à son environnement.

Il est impossible de contester cette prise de position, car il y a bien des décennies que l’argent a oublié le sens du mot « clémence ».

Il suffit de constater ce qui se passe autant dans les prés élections en Europe, la France est loin d’être un exemple de démocratie à tels points que les touristes fuient vers des horizons moins violents, moins menteurs, moins voleurs etc.

Les USA c’est encore pire, lorsque l’on constate en observateur objectif, les insultes en dessous de la ceinture pour le ou la, future présidente de la nation la plus puissante du monde, foutaises que de constater les magouilles la déchéance pour le goût des pouvoirs.

Quant à l’Afrique, mais combien sont ceux qui se penchent sur le devenir de cette masse de cadavres qui jonchent le fond des mers, les pouvoirs débordants de tous ces tyrans, quels que soit les continents vers lesquels nous nous tournions, nous constatons que des folies au sens le plus horrible de la signification du quotidien.

LEAD Technologies Inc. V1.01

Puis que vous le vous le vouliez ou pas, 60 millions de français vont se voir pillés de leurs moindres libertés au nom d’un terrorisme certes sanguinaire, mais il faut modestement se poser les questions de savoir, de comprendre et de tout ce qui va avec qui sont les réels coupables de telles situations ?

Nous sommes plus qu’à la fin d’une génération, mais comme le disent les plus grands historiens Le Monde part en quenouilles et dire que durant ce temps, certains humains tentent simplement de sauver leurs vies et celles de leurs familles.

La majorité des médias ont tous à mots couverts des orientations politiques axées et cela ne se passe pas uniquement en France c’est un constat mondial.

petrole-algerie-or-noirDurant ce temps les enfants et moins jeunes ne savent ni plus lires ou écrire, chacun cherche plus ou moins un modeste bout de pain.

Les Banques, avec un B majuscules , nous nous contentons rapporter in texto la manière, dont les finances démontent le monde et combien sont les médias qui osent en parler ouvertement sans craindre un procès.

En prenant connaissance de ce thème d’expression cela donne une idée de la face cachée des paradis fiscaux et du reste dont sommes à priori complétement Ignorants en voici un petit extrait !

A ne pas en douter les élections présidentielles qui se déroulent autant en En France, en Europe, aux USA démontrent que les uns sont plus pourris que les autres et que nous sommes plus que manipules au-delà de ce que nous découvrait le fameux chef-d’œuvre :

Mille milliards de Dollars : Film complet en français peur ceux qui ne l’auraient pas vu ou simplement pour se rafraîchir que nous sommes à la fin d’une civilisation en mules domaines !

DonaldTrumpDe toutes les institutions sociales voici encore un exemple encore plus fort que celui juste au dessus, tout se mixte refuser de le voir et de le comprendre c’est êtres lâches, fourbes et bien plus disent certains. PREUVES INCONTOURNABLES !

Comprendre la valeur de L’ARGENT !

5 multinationales représentent plus de 1000 000 000 000 de dollars en 2015.

Quant aux systèmes de la JUSTICE attendre la fin d’un quinquennat, pour se rendre que rien ne fonctionne dans le pays des Droits de l’Homme, mais en réalité il ne s’agit pas d’un mais de deux quinquennats, en son temps un média osa citer un exemple :

fausse-realite-mais-cest-beauLA JUSTICE dans sa pauvreté : Le Canard Enchaîné

Un magistrat du tribunal de Créteil, Xavier Lameyre, a été convoqué, le 11 juin, par son président pour se voir signifier qu’il était débarqué du poste de juge des libertés et de la détention. Ce courageux président, Henri-Charles Egret, se couche ainsi devant le parquet et, surtout devant la police, appuyée par de complaisantes gazettes qui menaient depuis quelques mois une intense campagne contre ce juge.

Voir la hiérarchie judiciaire devancer les souhaits du pouvoir, ou céder aux cris de la foule, est un spectacle aussi désolant qu’ordinaire. Il est plus rare, en revanche, d’en entendre le candide aveu.

LE SENS DE LA CONTRE VERITELe juge Lameyre a été viré, selon les propres termes du président Egret, non pas en raison de ses actes, sur lesquels il n’a « pas d’appréciation à porter », mais à la suite des critiques portées par la police et de « leur écho médiatique ».

Que reproche donc l’ « écho médiatique» à ce magistrat? D’avoir pris au sérieux l’article 137 du Code de procédure pénale, qui dit qu’une personne mise en examen est toujours présumée innocente, et qu’elle ne peut être placée en détention provisoire qu’« à titre exceptionnel ». Il s’est imaginé, le malheureux, qu’il était aussi juge des libertés et pas seulement de la détention. Ce qui lui a valu, chez les poulets, le charmant sobriquet de « Liberator ».

Voilà deux semaines encore, il refusait d’incarcérer quatre trafiquants, la plupart drogués jusqu’aux yeux, alors que la police avait laissé filer, à la suite d’on ne sait quel accord secret, un cinquième homme soupçonné, lui, d’être une tête du réseau.

napoleon-y-est-alleXavier Lameyre aurait mieux fait de se livrer à quelque cambriolage. Dans la magistrature, cela peut valoir une flatteuse promotion. La preuve? Il y a quelques semaines, deux magistrates, qui sont aussi deux inséparables soeurs, Marie-Dominique et Marie-Aleth Trapet, l’une et l’autre religieuses et H. docteurs en droit canon, ont dû quitter discrètement le ministère de la Justice, place Vendôme, où elles étaient en poste à la Direction des services judiciaires. L’une à la communication, l’autre au bureau du statut et de la déontologie.

Il suffit de prendre divers exemples qui vont parfois dans le sens des révoltes et des meurtres que l’on voit grandir de plus.

1ERE EXPLOSION ATOMIQUEPrenons connaissance d’autres positions :

La guerre est là !

Nous sommes en plein dedans !

Ils ne sont pas pacifistes !

En voici encore d’autres !

La guerre nucléaire se prépare !

Cela à certains semblerait complétement fou, mais oui nous sommes en plein dedans.

combien-de-mortsIl faut oser les réalités en face pour que la majorité qui se trouve déjà dans les caniveaux, ne finissent perdus, noyés, assassinés, et tout ce qui découle des histoires de fesses et des ouvrages qui garnissent les étals des libraires, mais comment pouvoir le refuser cela rapporte.

Vouloir comprendre et c’est à notre tour de sombrer dans les plus grandes folies :

Puis durant ce temps il suffit pratiquement d’épouser la carrière qui permet de sauver les autres, pour se rendre qu’à plus de 72% ces femmes, ces hommes, ne pourront jamais avoir à long terme une famille stable.

Il faut simplement comprendre que le surcroit de travail de sauver les autres ou de s’occuper des anciens bien souvent ferment les portes de tout avenir paisibles.

Donc effectivement il y a un nettoyage réellement en profondeur à faire car dans le cas contraire nous prenons les mêmes et nous recommençons à faire tourner les moulins à finances.

petro-dollard-trafic-en-eurosAlors essayons de comprendre dans la mesure où nous soyons capables ce qui se passe sous nos fenêtres et devant nos yeux pour ceux qui peuvent voir pour les non-voyants vous avez toujours la possibilité d’écouter, et les mêmes droits que quiconque.

Puis dire qu’à ne pas en douter, les feux d’artifices garniront le globe à l’orée de 2017.

Il ne reste plus qu’à croire à un miracle mirage pour que le bon sens l’emporte sur la violence, dommage à la fin de cette phrase je constate que je viens de me réveiller d’un instant de rêve.

Merci à la complexité de nos cerveaux qui nous permettent parfois de nous évader du réalisme.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)