Daria Mastikacheva appelle à l’aide le Parlement Européen pour faire partie des prisonniers échangés d’ici la fin de l’année

Daria MastikachevaAprès les nouvelles de fin novembre, début décembre, qui étaient très inquiétantes concernant le cas de Daria, les dernières nouvelles semblent un peu plus optimistes.

D’après les dernières informations dont nous disposons, Daria est non seulement toujours en vie, mais elle a quitté l’hôpital psychiatrique où elle avait été placée, et est retournée en prison, grâce aux efforts acharnés de ses avocats.

C’est depuis cette dernière qu’elle a envoyé une lettre destinée au Parlement Européen et aux organisations internationales de défense des droits de l’Homme pour demander leur aide afin qu’elle puisse rentrer chez elle.

Dans cette lettre, Daria énumère toutes les actions illégales que les employés du SBU ont commises envers elle, depuis son kidnapping alors qu’elle se trouvait dans sa voiture, jusqu’aux coups et à la torture qu’elle a subis pour lui faire avouer face à la caméra des crimes qu’elle n’a pas commis. Des aveux sous la contrainte qui ont été utilisés contre elle devant la cour.

Lettre adressée au Parlement Européen

Elle lance aussi un appel aux députés européens afin qu’ils la sauvent.

« Je vous en supplie, sauvez-moi ! J’ai très peur pour ma vie, et celle de ma mère et de mon enfant », écrit-elle dans cette lettre.

Ses avocats et ses proches espère que l’implication des défenseurs des droits de l’Homme, et du Parlement Européen permettra d’obliger Kiev à accepter le fait que le nom de Daria a été ajouté dans la liste des prisonniers qui doivent être échangés avec les Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk (RPD et RPL) d’ici la fin de l’année.

Si cette démarche aboutit, Daria serait rendue à la RPD comme prisonnière de guerre, et pourrait ensuite rentrer en Russie, retrouver son compagnon.

D’après les informations actuellement disponibles, Daria a été incluse dans la liste de prisonniers à échanger entre Kiev et les Républiques Populaires au format 306 contre 74. Mais le SBU compte s’opposer à cette possibilité.

Une crainte qu’a exprimée Daria dans une lettre à la médiatrice des droits de l’Homme de la RPD, Daria Morozova.

Lettre envoyée à Daria Morozova

« Je sais que les employés du SBU vont vous dire que je refuse d’être échangée, et que mon « blanchiment » juridique [c’est-à-dire la levée des accusations] est impossible ou nécessite beaucoup de temps. Ne les croyez pas ! Je veux réellement quitter l’Ukraine et être libre, » écrit-elle dans sa lettre.

Il nous faut, plus que jamais, faire pression sur les élus européens et les organisations de défense des droits de l’Homme afin qu’ils fassent pression sur Kiev, afin que Daria soit incluse dans cette liste et que l’échange ait lieu. Que Daria et 305 autres prisonniers puissent enfin rentrer chez eux.

Écrivez à vos élus européens, la Cour Européenne des Droits de l’Homme, le Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme, et à toutes les instances internationales (OSCE, APCE, UE) qui ont le pouvoir de faire pression sur Kiev.

Écrivez-leur, des dizaines, des centaines d’e-mails (les adresses e-mail ou formulaires de contact en ligne sont disponibles en lien sur chaque institution citée), pour qu’ils agissent. Nous devons faire libérer Daria.

Exemple d’e-mail que vous pouvez envoyer :

Sujet : URGENT – Put pressure on Kiev to include Darya Mastikasheva on prisoners list for exchange

« Dear Sir, Dear Madam,

Darya Mastikasheva, this mother who was kidnapped in Ukraine and tortured by SBU, has a chance to be freed and sent back to her companion.

I want to remind your that her arrest was totally illegal. Even worse, despite the report which was made by HRW (https://www.hrw.org/news/2017/09/15/ukraine-woman-detained-held-incommunicado-tortured), the SBU tried to make her get crazy in order to invalidate her testimony against them (see http://rusvesna.su/news/1512118911).

Now, with the prisoners exchange which should occur between Ukraine and the DPR and LPR, we have a chance to save Darya, by including her to the list of prisoners to exchange.

Please put pressure on Kiev, to force Ukraine to include Darya on the list of prisoners to exchange, and to make this exchange occur, like written in the Minsk agreements!!!

Thanking you in advance.

Sincerely yours. »

Christelle Néant

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Rapport de situation hebdomadaire du Donbass (Vidéo) – 16 décembre 2017

Chaque semaine, Christelle Néant de l’agence DONi Press, en partenariat avec Thom Aldrin d’Eveil Français TV, vous propose une rétrospective (militaire, politique, économique et sociale) en vidéo et en français de la semaine écoulée concernant le Donbass, l’Ukraine et la Russie.

Voici les points abordés lors de ce dernier rapport de situation hebdomadaire effectué le samedi 16 décembre 2017 par vidéo conférence :

SITUATION MILITAIRE
01’01 » – Bilan des bombardements de l’armée ukrainienne lors de la semaine et du mois écoulés
03’55 » – Absence de grandes quantités d’armes lourdes hors des zones de stockage côté ukrainien
05’15 » – L’armée ukrainienne échoue à lancer son offensive à cause du chaos qui règne dans ses rangs
08’40 » – Le SBU se félicite de cet échec et prépare un rapport sur les pertes de Gladossovo
11’15 » – Le Canada autorise la vente d’armes létales à l’Ukraine

ÉVOLUTION DE LA SITUATION EN UKRAINE
21’02 » – L’échec judiciaire contre Saakachvili montre l’état de décrépitude de l’Ukraine
27’03 » – La Commission de Venise condamne le côté discriminatoire de la loi sur l’enseignement

PENDANT CE TEMPS LÀ À KIEV
32’17 » – Porochenko se fait recadrer par la Crimée après avoir remercié la péninsule et le Donbass pour leur « foi inébranlable » en l’Ukraine

37’19 » – Conclusion

Vidéo Lien

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Les hommes existent, ou tous violeurs ?

Le Sourire est le plus beau cadeau d’un enfant à ses parents, et réciproquement !

Le Don de la Vie, restera toujours, le moment le plus merveilleux, car c’est cadeau ! Cadeau Marie Laforet

« Je veux garder un esprit d’enfant » Parce que rien n’est plus important qu’un rêve d’enfant ! Prendre un enfant par la main Yves Duteil

Nous sommes complétement en train de nous leurrer à la vitesse du son !

 

Depuis des mois, fusionnent ici et ailleurs la position, d’hommes ou de bêtes humaines ? Ne sommes-nous pas en plein délires du collectivisme des féministes ? Lien.

Un extrait : Affaire d’Etat : Le plus grand scandale politique de la décennie, définitivement étouffé ?

Instruction 2383/13/15 – Information contre X – Viol en réunion (sur mineur)

« La plainte pour viol en réunion contre Lang, Hollande était recevable en avril 2012, puis reçue. Une instruction a été ouverte. Un juge (Jean-Louis Jouve) a été saisi de l’affaire, instruite au TGI de Paris, depuis le 23 mars 2013. Le père de la victime censuré depuis.

Emmanuel Verdin est le père de Laureen, une enfant décédée à l’âge de 4 ans, d’une MST contractée lors des viols en réunion.

Un constat s’impose, à force d’une minorité, cela tourne en affaire d’Etat. Les divers articles figurant sur la blogosphère y laissent croire. Tout comme pratiquement l’ensemble des médias. N’ y-t-il pas de faits plus important à débattrent ?

Il y a le poids des mots, et la réalité de faits. Il semble utile de s’inscrire à contrecourant ? Pour ce faire laissons la parole aux enfants qui sont en mesure de nous faire passer un message :

« Que puis-je faire, à la place où je me trouve, avec les moyens dont je dispose, afin que les exigences de l’institution s’estompent, et que celles de l’enfant qui porte en lui tant de richesses et d’espoir soient reconnus, respectées.

Puissent trouver une réponse à leur mesure ? C’est-à-dire à la mesure de l’enfant, une évidence bien sûr, mais associé aussi à la mesure de ses parents. Tant il est vrai que plus encore que pour un adulte, c’est fermer occulter une part essentielle de lui-même que de le considérer isolément.

Faisant abstraction de son entourage de son entourage, son environnement et des interrelations familiales, celles qui sont culturels, éducatives à tous les titres.

Dans lesquelles et par lesquelles il se construit »

Pour les enfants aux parents…extraits de mon ouvrage « L’ignorant » publié le 15 septembre 1987.

Sommes-nous donc à ce stade, ou plus que jamais de reconnaitre que les opposés au mariage pour tous avaient raisons ?

Il me semble indéniable que non, chacun est libre de ses convictions. A tous les niveaux, dans le cadre du respect de l’autre. Tout comme la P.M.A ?

Représenter la République, comme un foirail de batail, où les couples ne se retrouvent que pour copuler, je m’y refuse totalement. Cela quels que soient les pays dans le monde.

Pourtant que la violence vis-à-vis des femmes existe, c’est à ne pas nier. Réussir en quelques mois à comparer l’ensemble quasiment des hommes à pire que des porcs, inadmissible.

Un seul exemple ne suffit pas, les plus belles années de ma vie, sont celles de la naissance de mes enfants, d’avoir pris à chaque naissance, une année sabbatique pour les torcher, les laver, leur donner à manger, les biberons et tous ce qui va avec.

Leurs senteurs, leurs odeurs, que mes enfants m’aient offert des petits enfants, à l’hiver de ma vie, c’est le plus cadeau du monde.

Une évidence se dégage, même si durant les années sabbatiques, les fins de mois étaient plus que difficiles. Comme disaient Coluche, elles commençaient le 10 de chaque mois. Un repas parfois tous les trois jours.

Les nuits sans sommeil, la préparation et la stérilisation des biberons, leur faire boire, quelle merveille.

Un jour il y a peu de temps, j’ai lu : « Le monde appartient à nos enfants, la femme détruit les deux »

Lecture forte, mais si loin de la réalité ? Je l’a transformerai en écrivant : « En agissant de la sorte, les femmes et les hommes détruisent l’univers de l’enfance par traitrise »

Analysant un juste point plus loin. Un magistrat peu importe son sexe représente l’Etat, donc il est inattaquable ? Seul Jacques Chirac avait eu la force, le courage de faire sortir la France d’une torpeur folle. Lien !

Un extrait : « Au nom de la justice dont je suis le garant, je tiens à vous présenter regrets et excuses devant ce qui restera comme un désastre judiciaire sans précédent », écrit le président. Ces lettres, personnalisées pour chacun des acquittés, rappellent la durée de leur détention provisoire, jusqu’à plus de 3 ans pour certains et se terminent par cette formule écrite de la main du président : « avec tout mon soutien et de tout coeur à vos côtés ».

Nous assistons dans ces combats, souvent sans limites ou tous les coups au sens figurés survolent le quotidien.

La tendresse, l’amour, la famille, les enfants, femmes, hommes, se partagent au quotidien. C’est très loin d’être le cas, nous accostons à des règlements de pugilats.

Le plus sensitif, demeure, ayant été en France le père-noël d’enfants, de parents en centre de médiation, sans rémunération durant 17 années, à chaque période de fin d’années.

J’apporte, un témoignage pour ne pas en citer des centaines, que les conflits parentaux y compris en ma présence, ont construits des enfants devenus adultes.

Le principal est oublié. L’effet d’être devenu adultes, ne restait en leur vécu, que le souvenir de violences effrénées. Puis comme dans plus de 80% des cas la garde des ou de l’enfant est confié à la mère, il est anormal que la décision soit rendu par une seule personne.

Alors que, les sanctions qui vont survenir sont terribles. Aucune loi en France ne régit ces statuts.

Le lien démontre, la complexité, et l’immaturité, des diverses convenances, pourtant le modèle prit est celui de la Norvège. Nous assistons encore au perd/gagne !

Tout enfant, recherche à un moment à connaitre forcément, ses deux parents, c’est tout à fait normal.

Personne ne peut avoir une vie stable, sans être rassuré, de ses origines. Nous assistons à un nombre de violences indéniables, vis-à-vis des femmes, la compréhension est simple ?

Non, mais le parent qui a la garde, devient un instrument dans le dit parent s’en sert à convenances.

Les séquelles de souffrances, par abondons,   trahisons, alcoolismes, etc…font que les traces non justifiées vis-à-vis des hommes, implosent, alors que rien n’est plus fort, ni riche, que l’union du couple au milieu de sourires et de cris d’enfants.

Voilà, ce que je constate, en vivant dans une société dans son ensemble, où les barrières essentielles ne sont pas du tout posées.

A poursuivre de la sorte, sans que chacun réfléchisse à la violence parois simplement morale, par la puissance de mots. Sommes-nous plus mécréants, que les animaux prédateurs de la pire espèce ?

Il ne s’agit pas simplement de dire oui ou non, mais de faire valoir la qualité indispensable, inaltérable, de jeter à la face des autres ce que certains ne mesurent même pas.

Les progrès, ne peuvent se faire d’un seul côté, mais les accusations non plus.

Nous constatons, que ce sont les adultes, qui produisent de par leurs enfances, les brisures, et les actes, qui ne restent bien souvent, qu’une vengeance.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

France, Peuple Debout !

Rien ni personne- ne peut égaliser le droit à la Liberté !

La pureté de l’ensemble a pour maman, un embryon du sol de France.

Rien ne vaut le fait de savoir « Prendre un enfant par la main » Quel que soit sa couleur

Sommes-nous à nouveau aux portes des 30 nouvelles glorieuses ?

Il faut avoir la force de se lever. Défendre les opprimés, France c’est ton devoir, celui de ton peuple !  

Nous, nous Accusons une réalité ? Oui de nos lâchetés !

Prendre en compte, ces éléments. Tous ne pourront trouver leurs places en un exposé sommaire. Bases de Liberté-Egalité-Fraternité- flammes de la France– Impossible ou quasiment prétendre que ces éléments, ne sont pas sont indispensable au Peuple. Ils sont troisPassé-Présent-Avenir- Mots qui peuvent paraîtres simples- ils ne le sont pas. Une démocratie, s’instaure- que par une double volonté indéniable de la voix- des écritsUn progrès évident: indéniablement.  L’opposition se doit de faire jour- sa place que par la voix et les volontés d’une cohésion par l’égalité. Que nous possédons tous-plus ou moins forts.- Pratiquement, tous les partis, sont défunts. Il faut faire l’unité impossible. Unir les forces balayées par une force destructrice. Le passé, donne les leçons-nous devons nous souvenir. Le présent-le bateau prend l’eau de toutes parts. Consultations électives- non appliquées. Le futur, il nous appartient d’en faire les sillons limpides– une propreté sans les failles. Les forces sont entrouvertes. Le sens-nous devons à tous prix le démontrer. L’ensemble, ne se résume en un exposé- de masses faiblesses. Brèches, ouvertes par une transparence inexistante- en est responsable. Ce n’est plus, une construction de gauche de droite ou d’ailleurs. Dans cette apothéose, nous ne verrions- une seule flamme permanente. Ainsi les générations du passé se sont éteintes, par le refus. De la rue monte la ferveur- un présent que nul ne peut contester du passé. L’image du futur sera indiscutable– le piler-la force du futur dont nous en avons un besoin vital. Indispensables pour constituer la base. Pas celle que connut selon la légende Icare. Médailles qu’elles soient d’or, d’argent, de bronze. Culminant tel L’Everest, nous devons- nous situer sans violence– le plus proche du métal à la valeur du sang. À la source- qui doit demeurer l’objectif, les lauriers de l’or. À partir de là, nous aurons une terre levée pour être égaux.- Le sens du partage seule clef- que nous nous devons de mettre dans l’unique serrure. Elle doit représenter- les gouttes perlées, défaut vital aux têtards de pouvoir se métamorphoser. La mutation passe par la clarté de l’eau pure- source de vieréels diamants. Ce doit indéniablement être, pour être le futur tant espéré.

Jamais, jamais, je n’avais vu cela, nombreux aussi de leur vivant. Ni ressenti une telle amertume- pour tous les peuples- les enfants, les femmes, les hommes.

Écrivant la « Valeur de la Légion d’Honneur », se pose de nombreuses questions. Il a su pour vous interpréter « Le chant des Partisans » soyons dignes de nos mémoires.

Edith Piaf avait à son époque, aussi en 1963 marqué le peuple. Ses chansons- le disaient et parlé au monde entier. À chacun de nous !

Johnny, dans son linceul blanc, a su réunir, la qui totalité des dirigeants de la France.

Il n’y a pas que Paris. Quant à D’Ormesson- l’un comme l’autre seront présents sur les générations à venir. Plusieurs centaines d’années, ne suffiront pas à faire oublier leurs valeurs.

Peu ou prou il n’y a pas de leurre, aucun, aucun. Tonus « Johnny Halliday Bonjour »

La nation de la France était au rendez-vous. Avec cette cohorte du peuple, – de ces motards.

Des gars formidables, alors qu’il en aurait tellement qui voudraient dire Mais ils, ne le pourront jamais, par les trahisons que nous laissons faire. Seuls Victor Hugo et le chanteur populaire ont descendus « Les Champs Elysées ».

A constater ce qui se passe. En ne voulant en aucune seconde soustraire- Jean D’Ormesson.

Les hurlements des chants- des écrits passeront les siècles.  L’un avec un « Crayon » Combien sont, ceux qui l’ont entendus et écoutés ?  Sa description réelle du monde ! Écoutez-le !

L’autre avec sa « Voix ».

Le peuple de France était présent. Comment accepter ce qui se passe au Moyen-Orient ?

Millions de gens, enfants, femmes, hommes, tombent sous les balles, par vengeance aveugle.

Oui, il faut oser faire valoir « Les Droits de L’Homme » sur le monde.  Toi peuple de France au prix du sang, des valeurs des autres, tu survies.

Il serait plus que dangereux- pour les générations à venir de se taire. Les hurlements et les foules passives- devraient faire valoir les droits à « La Vie ».

Nous aurons encore surement de grands personnages. Femmes, hommes, soyez dignes de ce que nous représentons aux jours- de ces moments.

Là, où le clavier est dans l’obligation de pleurer.  Refuser, en manifestant avec les forces qui nous habitent. Celles de la République France.

De ne pas laisser violer des femmes, enfants, pour les seuls profits de clichés.

Ces derniers s’estompent pourquoi ? Nous sommes complétement en marche, pour perdre presque toutes formes de dignités. Le racisme est inadmissible. Le rejet du droit à l’indifférence est un viol moral. Jamais le président actuel des USA, aurait dû prendre la décision, de prendre Jérusalem pour capitale d’Israël.

Sommes-nous tous devenus lâches ?- Au point d’ignorer ce que la « Laïcité » représente.

Oui, ayant parcouru un certain nombre de continents.

Le respect premier symbole- que l’ensemble de la France porte en elle. Il semble que nous devrions nous insurger- comme Emile Zola l’a fait en son temps.

Oui, il faut avoir la force le courage de refuser de faire « Les Murs ». La Palestine n’a pas droit à cela ! – Son peuple encore moins.

La décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël ne devrait pas changer grand-chose de concret à court terme sur le terrain diplomatique, mais elle réunit les ingrédients d’un nouvel accès de violence, sur place ou ailleurs. « Un scandale qui commence à faire des morts » (source Nouvelle République)

Le monde entier, y compris le sommet d’Israël, le peuple ne peut accepter- Trump. Certains rapportent, tel le despote- « Hitler » peut-il entrainer- le 3ém conflit mondial ?

Nous sommes presque inhibés. -En acceptant ce qui se passe et où les principaux gouvernements et responsables d’Etats- ferment les yeux ?  Non ils détournent les regards- pour traiter les autres d’assassins- où sont passés les actions de Léon Blum ?

Indiquez-ici en son temps sur Piaf- il suffit de comprendre ou de le vouloir !

« Le môme au Féminin »

Qui ne peut cela à un moment de sa vie, pas uniquement pour une femme.

Mais un être que l’on connaît simplement ! Trouver une conclusion à ce qu’il porte l’heure ne porte pas même l’ombre de la mémoire.

Pour d’autres les valeurs du souvenir sont inaltérables.

Sans le mixage de ce que nous sommes- nous ne serions rien.

Alors, sachons reconnaitre que les autres- possèdent autant de valeurs que les nôtres.

Soyons justes- conscients de l’humanisme- et demain nous serons surement si nous le voulons, êtres justes plus aimants.

Le Panda

Patrick Juan

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Merci Johnny et à toi mon ami aussi Le Panda

Sacré Panda.

T’as été plus rapide que moi pour publier un article sur la disparition du Taulier.

Il y avait le King aux States , on a le Taulier en France.

Désolé, mais je ne peux pas parler de lui au passé.

Jean Philippe est parti mais Johnny est resté.

Mes yeux ont été embués tout ce jour et cela à été une des journées les plus longues de ma vie.

Le Rock and Roll est mort la nuit dernière et qui pour succéder au Boss????

Pagny??

Ok , suis partant mais change de registre et pousse encore ta voix Florent.

Tu as la voix et le charisme pour essayer de le remplacer.

Les autres, des comètes……

Une pensé toute particulière à son fils David qui a eu des rapports difficiles avec son père (peut etre une similitude des miens avec mon géniteur).

Bises aux femmes de sa vie .

Je ne vous ferai pas l’affront de vous raconter sa vie, tout le monde la connait , quand aux extras terrestres, il suffisait d’etre , ce jour branché radio ou télé.

Voilà, une page se tourne et toute la France est orpheline ce 06 Décembre 2017.

Jojo, si tu es la haut ou ailleurs, dis à Elvis, Chuck, James, B.B King et tous les autres que je pense à eux et faites vous un boeuf du tonnerre.

Je ne t’oublierai jamais.

Au revoir taulier (on ne dit jamais Adieu à ceux qu’on aime)

Je t’aime.

Thym Thym

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: -1 (from 1 vote)

Johnny Halliday bonjour !

Une très forte pensée, pour ses enfants, sa femme, tous ses proches, sans distinction !

La marque des grands, merci, pour tout. « La vie en rose » 

L’amour nous colle « Noir c’est noir »

Piaf, aurait peut-être dit et interprétée « La foule »

Brel peut-être « Ne nous quitte pas »

Il chante avec Le King ! Ecoutez la suite.

Une star, s’est éteinte, des millions d’étoiles brillent par leurs joies. Oui car il va les rejoindre.

Difficile de rester insensible. Tous les amateurs de la belle musique, portent une marque de deuil. Ce sera surement, ou peut-être le costume,- que ceux qui l’aiment, porteront en eux.

Une des plus grandes stars du monde, nous a quittés.

Il a bercé toute la jeunesse.

La carrière, l’homme de celui rencontré.

Réussissant, à mettre « Le feu dans tous les cœurs ».

Qui était Johnny Halliday ?

Sa femme nous le dit, elle parle de son départ. Merci Laetitia, puis courage.

« Retiens la nuit », marque une pause, dans notre souffrance.

Il est né dans « La rue ». Mais que l’on soit fan ou pas. Ce n’est pas un leurre.

« Retiens la nuit » écrit par le dernier monument, Charles Aznavour, avec Emmenez-moi.

Ne faisant pas partie, des « Vielles Canailles ».

Le Panthéon de la chanson, marque un silence.

Nous avons tous en nous quelque « Chose de Tennnessee ».

Notre cœur est noir. Mais ne sombrons pas dans le pathétique.

Il y a quelque chose que chacun de nous par le monde pensera à : « L’Idole des jeunes ».

Le temps est triste comme une fleur, qui vient de rejoindre les plus grands.

Notre Elvis Presley, celui qui appartient à notre culture.

Une part de notre patrimoine,- aussi géant que la Tour Eiffel- devrait s’éteindre ce soir.

Le courage et la dignité, avec « Retient la nuit » fera bruler plusieurs de ses amis.

Il serait possible de faire, un billet d’humeur seulement avec ses chansons.

A quoi cela servirait ?

La preuve : « Que je t’aime ».

La star de sa propre vie « Pour moi la vie va commencer ».

Il semble qu’il porte l’icône de : « Les portes du pénitencier ».

La bête de scène a été, poursuivi de sa naissance à son départ.

Pour chanter l’amour, les passions !

Il nous restera à jamais. « Chanteur abandonné »

Une page se tourne ?- non, un moment passe.

Nous suivrons dans les jours qui viennent,- le poids de ce qu’il représente.

Chacun de nous, a « Envie d’avoir envie » de lui chantonner « Ma gueule ».

Il est de la trempe des Piaf, d’Aznavour, des plus grands (le dernier ou presque qu’il nous reste). Ne jamais oublier, qu’il était avant tout « lui ». Puis on peut l’entendre, c’est merveilleux !

Qui peut oublier, ou faire abstraction de ce genre d’homme ?

Que de « Souvenirs », il avait une façon de dire « Que je t’aime » que même « Marie » ne pourra que lui faire un immense signe.

Michel Berger et tant d’autres, « L’Envie » de reconnaitre, noblesse oblige : Que le talent se cultive.

183 tournées, 110 millions de disques, 57 ans de présence sur scène, des shows dingues.

Pleurer sa jeunesse, rendre hommage à tous ses proches, tous sans exception. Il tient une place tellement grande dans nos têtes, dans notre vie.

Qui sera capable d’oublier ce 6 décembre 2017?

Il a chanté des duos, avec les plus grands.

Tout ce qui sortait, de sa gorge, était comme le chant des poètes. Aurait écrit Cocteau.

Il a touché à presque tout dans le spectacle.

Puis Pascal, revient en mémoire, ainsi que certains d’entre vous, on connut. T.Rex, avait écrit un article pour mes 60 ans.

Habillé avec, le corps de Johnny Hallyday.

Une certitude, une star non, la star, « Les portes du pénitencier » celle de sa souffrance sont partis.

La vie de Johnny, est pour des générations, de tout âge, un passage indéniable.

Simplement, lui dire, nous ne pouvons t’oublions.

Le meilleur cadeau, peut-être, les réactions le diront.

« Requiem pour un fou » s’est endormi simplement.

Le roi du rock en roll a paru pour la première fois en 1955.

Les mots sont faibles. Il tourne au cinéma- ce moment aujourd’hui- marque une tristesse ?

Non, une marque indélébile- à réunir des centaines de millions de fans.

Pour certains « La vie va commencer » salut et merci la légende.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.5/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +2 (from 2 votes)

Que vaut la Légion d’Honneur en France ?

Il est parfois plus difficile de parler vrai que de cacher les réalités.

« Les coupables ce sont ceux qui ont négligé d’instaurer les règles du leurre : vivre ensemble et qui ont laissé se créer des contrevérités »

Jean Ferrat reprenant Aragon chantait Ma France comme Nuits et Brouillards. Sans oublier Au Chili Comme à Prague de Serge Lama  merci ! Puis de Michel Sardou Les Musulmanes 

« Positions du Panda »

Issues de mon ouvrage « L’Ignorant »

Que Fait-on de nos jours de la valeur de la Légion d’Honneur ? Peut-être pour certains, un moyen d’échanges, voire de transactions commerciales. D’où le titre que je lui donnais dans le dit ouvrage de « Diable Boiteux ». Un peu à l’image de la « Guillotine » Une évidence son créateur Guillotin. Ce dernier préféra le sens du féminin. Je poursuivais et la comparaison avec la « Poubelle ».

Périclès appliquait la loi du Talion, la guillotine celle de la bêtise, devenue crainte et qui a disparu. Il y a des cas voire des circonstances, où certains prétendent qu’elle ferait bien de réapparaitre. Les gouvernements, les hommes passent. Tout peut se transformer. Charlemagne, créa l’école ?- Jules Ferry l’améliora, meurt victime des conséquences d’une tentative d’assassinat. Les institutions sont devenues, des tribunes contestataires, qui demeurent des leurres d’informations. L’instruction civique revient, mais son application semble difficile et même plus à comprendre, à lire. La disparition du Certificat d’Etudes Primaires, envolé. Je suis fier de l’avoir. Le grignotage de la Sécurité Sociale, ainsi que les acquis de 1936, tout devient contestation. Les magistrats de l’époque de Talleyrand, laissèrent des traces, on peut-on parler. De nos jours plus nombreux. Ils seraient censés faire moins d’erreurs. Nous constatons l’inverse. Il suffit de lire, ce que certains appellent des faits divers. Qui demeurent une violation de tous les droits. Une évidence les informations circulent plus rapidement. Les constats qui sont incontournables, les présumés coupables, sont innocents. Ou les mensonges deviennent vérités. Les seules raisons qui jaillissent, sont la secrète défense, puis les mensonges rapportent bien plus, que la vérité. A l’exemple des paradis fiscaux !

La représentation du 14 juillet fête nationale en France. Devrait donner le sens de la liberté, de l’égalité, en terminant par la fraternité. Nous le constatons comme un autre leurre. Ils bafouent de bonne grâce, Ceux que certains conquirent au prix de leur vie. Les droits de l’homme.

La partielle de cet extrait, trouvera dans le futur une suite. En l’instant une question essentielle se pose. Les vérités créatrices sont balayées par les mensonges.

Un modeste extrait de l’ouvrage L’Ignorant où je suis surpris de l’avoir publié le 21 septembre 1987. Un privilège énorme que je mesure à présent la préface fut du professeur Georges Péri.

Afin de rendre à César ce qui lui appartient. Pendant des années, on attribua à Talleyrand, la création de l‘Ordre de la Légion d’Honneur. Reprenant certains écrits, les erreurs sont ces tailles. Essayant de remettre, juste un peu d’ordre, voici un premier constat.  

« Création de la Légion d’honneur »

Le Premier Consul Napoléon Bonaparte crée par décret l’Ordre de la Légion d’honneur pour récompenser les actions civiles et militaires. Aux républicains qui l’interpellent sur le bien-fondé de ces décorations, il rétorque : « C’est avec ces hochets qu’on mène les hommes ». La décoration est réalisée à partir d’un dessin de David, sur une maquette de Challiot : c’est une étoile à 5 rayons doubles dont le centre est entouré d’une couronne de lauriers. Sous la Restauration, les grades prendront leur appellation définitive : chevalier, officier, commandeur, grand officier et grand-croix.

Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, connu comme Talleyrand, naît à Paris le 2 ou le 13 février 1754. Destiné à une carrière ecclésiastique, l’enfant boiteux devient prêtre, puis évêque d’Autun. Ambitieux, Talleyrand quittera le clergé au moment de la Révolution française. Cet homme d’Etat décoré lors de la première promotion de la Légion d’honneur, occupera de hautes fonctions sous tous les régimes, de la monarchie à l’Empire. Il meurt à Paris le 17 mai 1838.

Le principal de notre code pénal dépend d’une certaine forme d’empire celui de Napoléon Bonaparte.

Sources Hérodote* 19 mai 1802- Bonaparte fonde la Légion d’Honneur

Le Premier Consul Napoléon Bonaparte établit le 19 mai 1802 (29 floréal An X) un Ordre national de la Légion d’Honneur. Il veut de la sorte récompenser les mérites des citoyens, tant civils que militaires, et établir une émulation civique chez les notables. Le 8 mai 1802, à un membre du Conseil d’État qui l’interpelle sur le bien-fondé d’une décoration qui viole les principes révolutionnaires d’égalité, le Premier Consul rétorque : « On appelle cela des hochets ; eh bien, c’est avec des hochets qu’on mène les hommes ! ».

                                          Un succès qui ne se dément pas

Le Tribunat accepte la Légion d’Honneur avec 56 voix seulement contre 36 et le Corps législatif avec 166 voix contre 110. L’Ordre n’en recueille un vif succès dans l’opinion, raffermissant le prestige du Premier Consul. Il comprend d’abord quatre, puis cinq classes de légionnaires : les grades de chevalier, officier et commandeur et les dignités de grand officier et grand-croix. Il est présidé par le Premier Consul, qui lui donne pour devise « Honneur et Patrie », et dirigé par un Grand Chancelier et un Grand Trésorier. La première distribution de médailles a lieu le 14 juillet 1804 aux Invalides. Notons que 48.000 personnes vont être élevées à la dignité de légionnaire sous le Consulat et l’Empire… dont un vingtième seulement de civils ! À la chute de Napoléon, le roi Louis XVIII maintiendra la Légion d’Honneur, substituant simplement l’effigie d’Henri IV à celle de l’Empereur sur les médailles. En 2011, la Légion d’Honneur comptait environ 91.500 titulaires après un maximum de 320.000 en 1968. Le chef de l’État, autrefois l’empereur ou le roi, aujourd’hui le président de la République, est de droit le grand-maître de la Légion d’Honneur. Il reçoit à ce titre le somptueux collier de grand-maître le jour de son entrée en fonction. Ce collier porte la devise de l’ordre : Honneur et Patrie. Il comporte 17 maillons à l’avers desquels sont représentées l’une ou l’autre des activités de référence des légionnaires (activités civiles ou militaire). Au début de chaque mandat présidentiel, le nom du président est gravé au revers de l’un des maillons. L’actuel collier remonte à 1951. Il sera remplacé une fois tous les maillons gravés. Depuis l’investiture de Valéry Giscard d’Estaing, en 1974, le collier n’est plus porté par le président mais lui est seulement présenté sur un coussin le jour de son entrée en fonction. Il est ensuite ramené dans sa vitrine du musée de la Légion d’Honneur, dans le joli hôtel de Salm (1782), au bord de la Seine et en face du musée d’Orsay.

Cet endroit accueillant, qui déroule l’histoire de la Légion d’Honneur comme de la plupart des ordres français et étrangers, vaut la visite et s’adresse aux enfants comme aux adultes. Il est gratuit et l’on n’a pas à y faire la queue comme au musée d’Orsay voisin.*

Merci Monsieur, à suivre.

Le Panda

Patrick Juan

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Agora Vox- agit légalement ? Le refuser démontrera: Les réalités !

« J’ACCUSE »

Il semble de toutes évidences, que la capture d’écran faite par mes soins à 20h10, en dérange plus d’un. Donc dans l’obligation, de remettre à nouveau l’article à sa place. Quelques bravos d’approbations, des insultes à foisons. La vérité est un crime, une vengeance, etc.? Non à mon sens, la réalité prouve toujours, bien au contraire, une réelle mise à plat. A ce forum à qui j’ai consacré plus de 10 années de ma vie. Je dis merci. Je tiens sans discréditer quiconque, prouvez que mettre « la main » sur un site, est un leurre énorme. Son passage ou pas, démontrera peut-être où se situe la démocratie, ainsi que la liberté d’expression.

La stupidité ne tue personne, sauf les lâches.

Il est parfois plus difficile de parler vrai que de cacher les réalités.

« Les coupables ce sont ceux qui ont négligé d’instaurer les règles du jeu du vivre ensemble et qui ont laissé se créer des ghettos »

Egyptien, arabe aussi ? Les conflits sont parfois la déviance de certaines phrases !

Jean Ferrat reprenant Aragon chantait Ma France comme Nuits et Brouillards. Sans oublier Au Chili Comme à Prague de Serge Lama  merci !

 

Alors que le bilan de l’attaque contre la mosquée de Bir al-Abed dans l’est du pays ne cesse de s’alourdir (pas loin de 400 morts, de 50 enfants), l’Égypte rend hommage aux victimes. L’attaque contre une mosquée à Bir al-Abed dans l’est de l’Égypte, a fait plus de 400 morts dont 50 enfants, selon un nouveau bilan donné, par le procureur général égyptien. Cette attaque, rarissime dans une mosquée, est l’une des plus meurtrières dans le monde depuis les attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis. Suite Quelques heures après la promesse du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi de « venger les martyrs », l’armée a procédé dans la nuit à des frappes aériennes dans la zone de l’attaque, dans la région orientale du Sinaï où les forces de sécurité combattent la branche égyptienne du groupe djihadiste État islamique (EI).

*Source La Croix. Prenons connaissances que ce qu’Agora Vox ne peut ignorer Lien . Je précise que ce l’attitude et le comportement du média citoyen, que je subventionne se trouve dans l’obligation légale de fournir les comptes annuels. A chaque personne qui le soutient Je ne l’ai aient jamais reçu. Cela depuis des années ! Les raisons de l’indépendance totale du site « Les Voix du Panda » Se prouvent au quotidien. A chacun ses convictions propres. Jamais ce média ne sera ni corrompu, ni à vendre. Il livrera sa devise : « La véritable Information ». D’où que ces dernières arrivent de par le monde. Restant un citoyen du Monde. Il va de soi que n’importe quel dirigeant de la Fondation Agora Vox, pourra accéder sur Les Voix du Panda. A la condition expresse d’avoir une adresse courriel vérifiée, un avatar. Qu’il ou elle, pourra utiliser à l’infini. Dans le cadre du respect de notre Charte. On ne peut interdire à quiconque de s’exprimer pour que jaillisse la transparence. Aucune manipulation de quelque sorte que cela soit. Mais oseront-ils? Celles que leur semble conformes. A ce jour, malgré les divers courriers et courriels envoyés, le silence demeure Chacun son opinion.

Qui est derrière AGORA VOX, un média faussement dit citoyen?

Ne pas regarder ces vidéos, c’est perdre toutes nos libertés Lien. *

Agora Vox la FIN du média citoyen ? Agora Vox, serait d’après ce qui est déclaré sur ce site, un média 100% citoyen et 100% participatif ! Agora Vox permettrait de vous exprimer et de vous informer autrement ! Le site Agora Vox est géré par la Fondation Agora Vox, reconnue d’utilité publique ! Ses principales missions sont l’information à l’égard du public et le soutien à la liberté d’expression, Sic ! La Fondation Agora Vox est responsable des sites web «  Agora Vox » accessibles aux adresses www.agoravox.fr, www.agoravox.tv, www.agoravox.it, tv.agoravox.it, www.naturavox.fr et www.agoravox.com.

Le siège de la Fondation AgoraVox (numéro de déclaration : 0829605615) est situé au 81, Avenue de Tervuren, 1040 Bruxelles (Belgique). Des belles paroles mais qu’en est-il exactement ? Le Président de la Fondation / Directeur de publication est Carlo Revelli fondateur de la société Cybion créée en 1996 avec Joël de Rosnay, une société d’intelligence économique. Cette société a été déclarée en liquidation judicaire, cette année.

QUESTIONS
– Qui dirige alors ou plutôt qui paie pour le fonctionnement du site AGORAVOX ?
– Qui est derrière AGORAVOX ?

On peut lire sur le site : Le mécénat de la Fondation Free permet à la Fondation Agoravox d’être son propre hébergeur en contribuant à sa pérennité.

Le PDG de FREE est Xavier NIEL qui possède aussi Atlantico, Causeur et le Huffington Post (dans lequel travaille Anne Sinclair). Il fait aussi partie du triumvirat Pierre Bergé –  Xavier NIEL – Mathieu Pigasse qui possède LE MONDE – L’OBS – Télérama et Courrier International

Par ailleurs si vous allez sur AGORAVOX, vous noterez la présence d’une vidéo de BFM TV en bas de tous les articles.

BFM TV a pour propriétaire Patrick DRAHI qui possède aussi SFR – Numéricâble –Libération – L’Express – L’Expansion – RMC ainsi que la chaine internationale israélienne 24news

Par conséquent le site Agora Vox média citoyen indépendant (sic) est en fait totalement contrôlé par des milliardaires tout-puissants dans le monde de la communication (presse, radio, télé, connectique internet). Nous verrons qui parle au plus juste « Agora Vox » ou « Les Voix du Panda ». Là, où il n’y a pas de troll. Mais des internautes, à la recherche de réels dialogues.

 Réactions du Panda

*Ne pas regarder ces vidéos, c’est perdre, notre démocratie, nos libertés Lien.

Ecoutez, je l’avais en réserve depuis 11 années, merci à ceux qui souhaitent livrer leurs opinions : Je vous remercie tous pour la création d’Agora Vox et notre présence : Voici les réalités de l’époque. Un moment de la plus grande vérité et d’amitié : Organisée par Agora Vox. Voilà l’expression des premiers sur place, donc si cela ne vous intéresse pas sachez ce que représente l’information réelle de la journée de la rencontre à Paris. Carlo Revelli Fondateur d’Agora Vox lors de la même journée que Le Panda Patrick Juan. Des moments inoubliables.

http://www.dailymotion.com/video/x1jcjk_carlo-revelli-agoravox_news

Patrick Juan comme Carlo Revelli lors de la journée du 24 mars 2007 après Carlo Revelli

http://www.dailymotion.com/video/x1jcdx_le-panda_news Avec tous mes remerciements à toutes et tous.

(Photo ci-dessous prise par mes soins Le Panda)

La masse de ce qui passe entre le monde des diverses religions. Pour être allé en France, à Paris et autres capitales, sont la cause des ghettos crées. Ils sont des fourmilières, où se terrent les bons et les méchants. Cette vidéo détient-elle une partie des réalités ? Lien. Noir, blanc, chrétien, musulman, ou autres ?- Pourquoi je quitte Agora Vox ? La liberté d’expression est une façade. Voici l’article refusé comme si toutes les races du monde n’avaient pas les droits. Lire ici Lien ! Voilà, à quoi ressemble sans justifier ce site de nos jours. *Un mois et demi après la promulgation de la loi pour la confiance dans la vie politique, les députés entrent dans le dur. Le bureau de l’Assemblée nationale discute des nouvelles règles d’utilisation de l’indemnité représentative de frais de mandat (IRFM).  Cette enveloppe de 5373 euros net par mois (6110 pour les sénateurs), qui s’ajoute à l’indemnité de base du parlementaire, fera l’objet d’un contrôle beaucoup plus strict. Selon Le Monde, la part à justifier par des factures pourrait s’élever à 4800 euros. Julien Aubert, député Les Républicains du Vaucluse, exprime régulièrement ses réserves à l’égard de ce tour de vis supplémentaire. Suite Lien *Sources L’Express Une intervention tous les deux ans, c’est déjà bien. En procédant de la sorte que va devenir le média-citoyen ? Il est surprenant pour ne pas en rajouter, que de constater avec réalisme, diverses failles. Il y a des années et plus la vérité était présente à quelque chose proche. A présent on tente de nous faire avaler des vessies pour des couleuvres. Vos chiffres et vos actes sont Faux ! Personne ne peut posséder les clefs des mystères, du pourquoi ou bien du comment. La tête ne s’exprime pas, pour diverses raisons que je n’ai pas à exposer ici. Mais je les connais, comme un bon nombre de ceux qui publient. Puis la question essentielle, reste de savoir qui se cache derrière réellement. Cette question ne trouvera surement pas de réponse, y compris dans la mesure où l’article puisse paraitre. Ce qui est loin d’être évident. Les diverses prises de contact, ne servent à rien, la raison est simple, il n’y pas de réponse en retour, jamais. Pourtant les fonds rentrent dans les caisses, par le truchement des annonceurs, sans oublier ceux qui soutiennent avec plaisir la liberté d’expression. Ce qui semble un comble aussi, c’est l’ignorance dans laquelle nous sommes de savoir combien ils sont.

Dixit leur dernière intervention sur un de leurs sites : un extrait :

« Paradoxalement, en 2017, la plupart des sites semi-participatifs animés par des journalistes professionnels ont fermé, ont été vendus ou leur modèle collaboratif a été abandonné. Néanmoins, le modèle participatif « pur » reste fragile. Et si la Fondation AgoraVox, qui demeure totalement indépendante, s’en sort avec si peu de ressources et moyens c’est uniquement grâce à vous qui contribuez en tant que rédacteurs, modérateurs et parfois même en faisant des généreux dons ! » Je puis en parler en connaissance de cause, pour avoir participé à tous les échelons. Peut-on écrire ou me dois-je de rappeler aussi ce passage ?

Si vous souhaitez vous impliquer davantage dans le fonctionnement d’AgoraVox, peut-être même en y collaborant de plus près (bénévolement ou pas), et si vous pensez avoir des idées novatrices ou un projet pragmatique pour innover et ainsi pérenniser notre média citoyen, n’hésitez pas à nous écrire, de préférence par e-mail (fondation at agoravox.fr). Les commentaires restent également ouverts ici bien entendu. Merci également pour les différents articles qui ont été publiés dans les dernières semaines dans l’optique d’améliorer AgoraVox et pour les commentaires qui les ont accompagnés. Ils contribuent grandement aux réflexions en cours. Même si nous intervenons rarement dans les commentaires, nous les lisons attentivement. Ce dernier passage pousse plus qu’à la réflexion, nous sommes en droit de nous poser la question : C’est le début ou la fin qui est le plus juste ?

Puis non hors sujet, prétendre qu’il n’y a pas de privilèges, c’est un strict mensonge et de taille. Nous avons pu le vérifier en le contrôlant, entre le moment de la publication et le temps passé en soit disant la modération. Dans la mesure où ce pamphlet, ne soit pas publié sur Agora Vox, il le sera sur mon site. Les Voix du Panda et se trouvera en article du moment. Vous n’êtes pas obligé d’être inscrit pour le lire, le même système de lecture automatique existe. Des raisons et motifs de santé m’ont amené non à fermer le site, mais à empêcher les inscriptions. Voilà ce que je me devais de dire est fait, il y a des conséquences ? Je n’ose le croire, sauf le fait qu’il ne passe pas. Donc je m’accorde un délai de quelques jours, puis comme nous l’a dit un jour Carlo Revelli :

« Allez voir si l’herbe est plus verte ailleurs »

Quoi qu’il en soit, j’aurai connu de belles histoires puis eu de beaux échanges en majorité. Merci pour tout, mais nous ne sommes tous que de passage, alors n’étant pas rancunier, je n’avais jamais fermé les portes. Que chacun se reconnaisse, en ce qui me concerne, ma passion pour les enfants, leurs mamans et les familles qui naissent, laissent toujours de belles traces. C’est ce que je veux et souhaite garder. A suivre de surprises en surprises.

Le Panda

Patrick Juan  

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)