Ecoutez l'article:



Un Pas réel du Vél d’Hiv

Auteur:
Son site
Par le 16 juillet 2017

Rien n’explique la vie d’un enfant meurtrie par ses origines qui devient apatride !

Les révoltes de sangs, les vrais coupables sont des financiers politiques qui fabriquent volontairement des assassins !

Citations extraites de l’ouvrage : Le Roseau et le Ravi Le Panda Patrick Juan

Les pages de l’histoire des erreurs possibles ou pas de la France existent.

Personne ne peut le contester, Macron joue avec une histoire qui appartient à la France.

Il aurait dû inviter le 1er ministre Israélien et Palestinien le 14 juillet. Démontrant ainsi sans contexte la volonté de la France et non, son mode d’emploi.

Le terme Palestiniens désigne aujourd’hui un ensemble de populations arabophone établi principalement dans la région géographique de la Palestine (dans les Territoires palestiniens, en Jordanie et en Israël). Dans son acception juridique, il désigne l’ensemble des personnes de nationalité palestinienne. (Extrait source Wikipédia)

Nous, nous faisons marcher dessus

Prendre plusieurs poids et diverses mesures. L’ensemble de la nation prend des claques.

Soixante-quinze ans après la rafle du Vél d’Hiv, qui a mené 13 000 juifs à la mort, le président de la République rappelle l’importance de la lutte contre l’antisémitisme.

« Oui, la folie criminelle de l’occupant a été secondée par des Français, par l’Etat français. » En quelques mots, Jacques Chirac vient de rompre avec la position de ses prédécesseurs.

Nous sommes en 1995. Cinquante-trois ans après la rafle du Vél d’Hiv.

16 juillet 1942, et dans les jours suivants, à la demande de l’occupant allemand, plus de 13 000 juifs, sans oublier les 4 000 enfants.

Ils furent arrêtés à leur domicile, à Paris et en banlieue, par 9 000 fonctionnaires français aux ordres de René Bousquet, chef de la police de Vichy.

Entassés dans des autobus, rassemblés, tels et pire que des bêtes pour la plupart, au vélodrome d’Hiver (Paris XVe).

Ils y resteront cinq jours avant d’être envoyés dans des camps de transit en France et de rejoindre le camp d’Auschwitz- Birkenau.

La plupart seront exterminés, moins d’une centaine survivront.

Les juifs sont rassemblés au Vél d’Hiv à Paris en juillet 1942.

 «Ce sont bien les policiers français qui sont allés chercher des juifs»

Alors, qui fut responsable de la rafle du Vél d’Hiv ? Question à laquelle tous les présidents ont eu à répondre.

De de Gaulle à Mitterrand, tous ont refusé de reconnaître la responsabilité de la France dans la déportation des juifs, estimant qu’il n’y eut, durant l’Occupation allemande, qu’une seule France légitime, celle de De Gaulle, et qu’elle était en exil à Londres.

Ligne que Marine Le Pen utilise et relance la polémique lors de la campagne présidentielle, estimant que c’était le « régime de Vichy qui était responsable ».

Sortie qui lui valut une réplique cinglante d’Emmanuel Macron. Lors du débat de l’entre-deux- tours : « Vous avez insulté bon nombre de Françaises de Français lorsque vous êtes revenue sur les propos courageux qu’avait tenus Jacques Chirac en 1995.

Ce sont bien des policiers français qui sont alors allés chercher des juifs. C’est la réalité et c’est un crime contre l’humanité. « Je suis pour regarder notre passé en face, y compris dans les pages les plus sombres, pour dire la vérité que nous devons à nos concitoyens », avait-il affirmé. Macron sera « sans nul doute du côté de la reconnaissance de responsabilité ».

Dixit : l’historien Fabrice d’Almeida. Emmanuel Macron a déjà, à diverses reprises, abordé le sujet.

En meeting à Lyon en février, il évoquait la fierté que l’on pouvait tirer du discours de Jacques Chirac.

Emmanuel Macron, s’exprime après Benyamin Netanyahou, le Premier ministre israélien, invité à participer à la cérémonie.

Il devrait par ailleurs appeler à ne pas baisser la garde alors que plusieurs centaines d’actes antisémites sont recensés chaque année dans l’Hexagone.

Il s’entretiendra ensuite avec Benyamin Netanyahou à l’Elysée.

Au programme : le lien entre les deux Etats, le conflit israélo-palestinien. La France plaide pour la reconnaissance pleine et entière de deux Etats.

La situation en Syrie : sera abordée, surtout à la suite des échanges avec Trump le 14 juillet 2017. Une présence qui divise.

La participation du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, à la cérémonie de commémoration de la rafle du Vél d’Hiv ?

Le Parti communiste la réprouve : il n’est pas porteur d’un « message de paix », explique-t-on place du Colonel- Fabien.

De son côté, l’Union juive française pour la paix (UJFP), réunissant 300 membres, considère cette invitation telle une « décision choquante, inadmissible »

Elle affirme que « le gouvernement israélien usurpe la mémoire des victimes du nazisme pour faire croire qu’Israël représenterait les Juifs du monde entier »

La dernière venue à Paris du Premier ministre israélien remonte à janvier 2015.

Il avait alors participé à la grande marche organisée après les attentats de l’Hyper Cacher, de même que simultanément « Charlie Hebdo ».

L’ombre de Simone Veil planée dans cette 75 éme année des souvenirs. Il ne sera jamais possible d’oublier pour ceux, celles, qui savent même sans l’avoir vécu cette horreur historique de la Shoa. Les crimes sont tellement énormes qu’un certain nombre d’historiens sont en désaccords.

La France entière se leva telle une seule femme pour tous les enfants et chacun était « Charlie » présent sur le terrain. Il suffit de regarder ICI chacun comprendra que la France ne se manipule pas. Les réalités sont dans ces galeries, nous, nous devons d’êtres les vecteurs des vérités et ne pas s’enfoncer dans masse de leurres. Elles vous sont offertes et personne ne peut le nier !

Il existe qu’une seule victoire, ne pas avoir le prix d’une vie à négocier, comme une clef qui ouvre le paradis des enfers, pour remplacer l’Exodus tels que certains doivent pleinement entendre et comprendre que personne ne peut toucher à notre Liberté.

Le Panda

Patrick Juan     

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Un Pas réel du Vél d’Hiv, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Before you post, please prove you are sentient.

qui fut le premier président de la Veme république?

  Retour à l'accueil du Forum  



* Commentez sur les Voix du Panda. Identifiez-vous : Créér votre compte.
* Les commentaires ne seront ni votés, ni repliés.
* Commentaire du Rédacteur : Vert
* Commentaire de tout autre Intervenant : Bleu
* Les articles de l'auteur pourront êtres modifiés et réédités.
* Vous constatez un bug, avoir plus d'informations : Contactez nous.
* Pour participer au Média-Citoyen. Il est impératif d'Etre enregistré(e).
* Notre serveur vous renverra votre code sur votre e-mail validé.
* Vous pouvez lire, enregistrer, utiliser tous les articles du forum.
* Merci de nous en faire la demande.