Ecoutez l'article:



Macron le plaisantin et les salariés de GM&S qui foutent le bordel

Auteur:
Son site
Par le 15 octobre 2017

 Les salariés de GM&S industry se sont transformés en un véritable poil à gratter pour le président de la République, ils incarnent à la fois la faillite du Gouvernement et la concurrence déloyale que se livrent les différents acteurs sur le marché européen. La faillite du Gouvernement est manifeste via la BPI France qui était actionnaire à hauteur de 20% d’ALTIA à l’époque où la société était le gérant de l’équipementier de la Souterraine. Quant à la concurrence déloyale basée sur la fiscalité disparate des pays européens, elle ne peut-être jugulée que par des mesures protectionnistes.

Les trois dirigeants d’ALTIA se sont démarqués par leur incompétence et leur faculté à s’enrichir personnellement notamment via la SCI Stamping1, ancien propriétaire des murs de l’entreprise de La Souterraine. Ce contexte était de notoriété publique puisque Guillaume Bardy était directeur d’investissement à la BPI France et siégeait également au conseil d’administration d’ALTIA. Avant de s’engager chez BPI France, Guillaume Bardy a passé 4 années au sein des équipes de fusions et acquisitions de Rothschild & Cie à Paris2.

Même si la situation de GM&S peut sembler inéluctable, faut-il abandonner à leur triste sort une centaine de personne ainsi que leur famille dans un département sinistré par l’emploi ? L’incapacité du Gouvernement français à faire preuve de protectionnisme vis-à-vis de la concurrence déloyale, à stopper les magouilles des anciens dirigeants d’ALTIA ou encore à anticiper une activité qui périclite, sont autant de faillites de notre pouvoir politique.

Le 4 octobre, le président de la République s’est rendu à Égletons, en visite pour parler de la formation professionnelle à l’école d’Application aux Métiers des Travaux Publics. A l’extérieur, des salariés et ex-salariés de l’équipementier de la Souterraine ainsi que des élus de la Creuse attendaient le président Macron afin d’échanger avec lui sur l’accompagnement ou la reconversion des 156 salariés licenciés de GM&S.

Les forces de l’ordre sont intervenues à l’aide de gaz lacrymogène pour repousser ces indésirables3. Le président Macron n’a, cette fois-ci, pas été au contact des manifestants. Il ne semblait plus disposer à leur faire son fameux pas de danse comme à Bellac ou encore à évoquer le mythe du père noël. La répression des forces de l’ordre avait déjà été utilisé pour évacuer, de la préfecture de la Creuse, le cinéaste indépendant Lech Kowalski4, alors en pleine réalisation d’un documentaire illustrant le conflit social de GM&S Industry.

Concernant la violence injustifiée et disproportionnée des forces de l’ordre, Jean-François Muguay, maire de La Souterraine, a déclaré : « C’est déplorable. Je suis élu depuis 1983 et c’est la première fois que je suis victime de tels événements ». Visiblement ce représentant des français a peu goûté la saveur des lacrymogènes, ce qui semble tout à fait légitime !5

L‘agacement du président Macron s’est clairement exprimé lors d’un échange avec le président PS de la région Nouvelle Aquitaine, Alain Rousset, qui lui évoquait les difficultés de la fonderie d’Ussel à recruter du personnel. Le président Macron s’était alors saisi de cette perche pour rétorquer ceci : « Il y en a certains, au lieu de foutre le bordel, ils feraient mieux d’aller regarder s’ils peuvent pas avoir des postes là-bas. Parce qu’il y en a qui ont les qualifications pour le faire. Et c’est pas loin de chez eux ».

Le président Macron a indiqué qu’il assumait cette déclaration dédaigneuse sur le fond, minaudant quelques pirouettes sur la formulation familière. Pourtant, au-delà de la suffisance qui caractérise cette homme, cette phrase nous rappelle encore son incapacité à comprendre autre chose que la problématique des millionnaires et du patronat, notamment ceux d’ALTIA. Autrement dit, dorloter la minorité des nantis aux dépens de la majorité des citoyens aux revenus modestes, telle est sa devise. Il est très commode pour le président Macron d’assumer n’importe quelle déclaration absurde mais il est en revanche plus compliqué d’assumer la fonction présidentielle et de considérer le peuple français avec respect et déférence.

Enfin, les connaissances du président en matière géographique sont douteuses, elles lui vaudraient assurément un bonnet d’âne dans n’importe quel collège de France et de Navarre comme nous l’avions déjà vu dans un précédent article6. Est-il utile de souligner que la distance séparant la ville d’Ussel, située en Corrèze, et de La Souterraine, dans la Creuse, s’élève à 150 kilomètres ? Cela représente au quotidien un trajet aller-retour de 3h40. Ma question est la suivante : « Combien de français accepteraient de travailler à 150 kilomètres de leur domicile pour un emploi payé au SMIC ? »

 

Sources:

2-Profil de Guillaume Bardy : voir ici

 

(source images: Centre France).

 

Frank

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Macron le plaisantin et les salariés de GM&S qui foutent le bordel, 10.0 out of 10 based on 1 rating

4 Commentaires sur ce billet

  1. Le Panda Le 16 octobre 2017 à 07h39min (commentaire N° 1)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Bonjour Frank

    Pour un coup d’essai, ce n’est pas mal réussi.

    Nous reparlerons du fond et des interventions diverses de M. Macron.
    De plus effectivement hier il a soulevé cette action à son actif dans le cadre du rétablissement.

    A bientôt

    Cdt
    Le Panda

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (2 votes cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. frank Le 16 octobre 2017 à 08h37min (commentaire N° 2)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    frank

    Bonjour Le panda,

    Merci pour votre commentaire mais je vois des erreurs sur la note de page à la fin de mon article qui est devenu 1 au lieu de 6.

    France et de Navarre comme nous l’avions déjà vu dans un précédent article[1]. (ça devrait être note 6)

    Puis-je le modifier après ?

    Tout comme la première image qui fait débuter le texte juste par « Les » c’est pas très esthétique.

    Je suis un pinailleur.

    Merci le panda,

    Frank

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. Le Panda Le 16 octobre 2017 à 12h25min (commentaire N° 3)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    (Commentaire 2)
    Réponse

    Mon cher Frank
    Il est plus mangeable, je ne vous parle pas du président, mais de la présentation de votre texte.

    Votre coup d’essai s’avère à priori positif, vous, vous en pensez quoi de notre président et son allocution d’hier ?

    Le Panda

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. frank Le 16 octobre 2017 à 14h29min (commentaire N° 4)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    frank

    Le Panda »

    (Commentaire 2)
    Réponse

    Merci le panda pour vos précieux conseils qui m’ont permis de mettre en forme cet article de manière correcte.

    J’espère que vous vous serez régalé en dégustant ce modeste article.

    Hier je n’ai pas pu voir Macron à la télé car je n’étais pas chez moi mais à l’extérieur, je vais écouter ça ce soir sur youtube je pense.

    J’ai vu un court extrait ce midi de l’interview de Macron sur le cas GM&S, cela m’a fait rire jaune car il continue vraiment à se moquer du monde et les journalistes, eux, sont pour le moins concupiscent à son égard. Pas un seul pour lui faire remarquer que 3H40 de trajet au quotidien pour se rendre à USSEL c’est juste ingérable pour une vie de famille et un salaire aussi modeste que le SMIC… et ainsi lui demander s’il avait conscience des réalités que traversent les français ?

    Frank

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Before you post, please prove you are sentient.

qui fut le premier président de la Veme république?

  Retour à l'accueil du Forum  



* Commentez sur les Voix du Panda. Identifiez-vous : Créér votre compte.
* Les commentaires ne seront ni votés, ni repliés.
* Commentaire du Rédacteur : Vert
* Commentaire de tout autre Intervenant : Bleu
* Les articles de l'auteur pourront êtres modifiés et réédités.
* Vous constatez un bug, avoir plus d'informations : Contactez nous.
* Pour participer au Média-Citoyen. Il est impératif d'Etre enregistré(e).
* Notre serveur vous renverra votre code sur votre e-mail validé.
* Vous pouvez lire, enregistrer, utiliser tous les articles du forum.
* Merci de nous en faire la demande.