Ecoutez l'article:



Revue de presse Nationale et Internationale

Auteur:
Son site
Par le 2 janvier 2018

Bonjour à tous, bonne année 2018 souhaitons-le tous avec les symboles de Liberté-Egalite-Fraternité- Il ne faut surtout pas que le sens de la laïcité perde l’once d’une seule de toutes nos valeurs.

L’année 2017 vient de s’éteindre, dans des tourments qui feront surement dates, dans les temps à venir.

Nous tenterons de passer en revue, l’année écoulée et celle à venir si nous le pouvons.

Entre les faits qui ne portent pas de nom, dans le sens ou je ne suis sur le terrain notre journaliste-rédactrice Christelle Néant, affronte tout ce que l’être humain peut avoir comme capacités.

Dans les autres rubriques abordées cette revue de presse traitera tous les sujets à l’orée de 2018.

En ce qui me concerne, les faits qui m’ont le plus marqués sont :

Les disparitions d’enfants, sans explication tangible je vais reprendre un extrait de l’un de mes divers articles sur l’affaire Fiona, puis Grégory, les autres non qu’elles ne soient pas aussi oui plus graves, mais je ne l’ayant, pas suivi d’aussi proches que les deux précitées.

En dehors cet article prendra les informations à la source, telles que les diverses presses de tous ordres nous les livrent.

Nous faisons du moins en ce qui me concerne un grand écart entre réalités et soporifiques.

Chacun aura, sa juste ou pas vision des éléments décrits, et les sources donc échanges de divers points de vue.

Alors commençons par la première cité en la circonstance « L’affaire Fiona » Lien Les autres articles sont sur le site concernant cette affaire qui est à suivre mi-janvier 2018.

Ceux traités auparavant pas mes soins figurent au fur et à mesure des a mesures des dates. Là, vous est livré le dernier épisode, avant la reprise prévue.

Puis ces scandales sur la santé, bien décrit par Irène Frachon dans le pays des « droits de l’homme », à s’y méprendre.

Poursuivons avec masse de chagrins pour les plus proches de l’amour des enfants :

« L’affaire Grégory » Lien

La nomination au poste de président de la République de France Emmanuel Macron Lien Mon article !

Comment faire abstraction à cette dame « Immortelle » que j’ai pulsée avec la plume de mon clavier.

Oui Madame Simone Viel vous avez modifié la condition féminine, comme personne, merci !

Là où nous, nous sentons plus que honteux c’est le grand cri d’alarme que pousse l’U.N.I.CE.F. Les enfants sont utilisés en guise de boucliers humains dans le cadre de conflits de guerres de par le monde. Puis je ne peux pas écrire que je cite cela dans une forme d’ignorance, je l’ai vu !

Chacun à mon moment précis et ne pourra jamais l’oublier ou orphelin, ou sans ses enfants.

Pouvons-nous nous prétendre humains, en laissant agir de la sorte ?

Il est pratiquement impossible de tout vouloir distiller entre la disparition de Johnny Lien et son concert auquel j’étais présent pour notre ami Thym Thym , sans oublier celle de Jean d’Ormesson Lien.

Il est possible d’en oublier, donc j’en profite pour présenter surtout masse de vœux de santé et d’affection à toutes les familles, proches, de ce qui a quitté ce monde, pour un autre univers.

Simplement garder nous le dernier des grands mohicans. Pour qu’il nous « Emmène » là, où il le voudra, Un fleuron venu d’Arménie et pleinement du patrimoine France. Avec sa passion des causes humaines. Merci Monsieur le géant, vous qui bercez encore notre présent et passé, à vous l’avenir !

Voilà en l’instant les sujets sont aussi divers que notre espace est grand ou petit.

Il reste à savoir où, nous plaçons dans un univers qui a marqué sur la planète bleu, sur fond de couleur rouge.

Sauf en de très rares exception, mais là il ne faut pas craindre de mouiller le maillot et pas de sélection d’aucune sorte.

Merci à toutes ces couches sociales qui font la valeur de ce que nous sommes Lien.

Nous aurions bien des leçons à prendre de ces pousses qui demain serons à nos places, la différence est énorme ; ils auront un Passé- Un Présent- Le Futur de demain.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Revue de presse Nationale et Internationale, 10.0 out of 10 based on 1 rating

82 Commentaires sur ce billet

  1. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 12h27min (commentaire N° 1)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    La jihadiste française Emilie König a été arrêtée en Syrie par les forces kurdes, ont indiqué des sources antiterroristes françaises à France 2, mardi 2 janvier, confirmant une information de RMC. Emilie König avait été ajoutée à la liste des « combattants terroristes étrangers » des Etats-Unis en septembre 2015. « C’est une personnalité dans la communauté jihadiste. Elle est très active sur les réseaux sociaux, diffuse la propagande et réalise le recrutement de volontaires », avaient commenté des responsables français de la lutte antiterroriste.

    Emilie König, originaire de Bretagne, « est aujourd’hui détenue dans l’un des camps de réfugiés géré par les kurde », précise RMC. « Près d’une dizaine de Françaises et leurs enfants auraient également été arrêtés ces dernières semaines », ajoute la station.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 12h29min (commentaire N° 2)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Météo France a placé 20 départements du nord de la France en vigilance orange au vent, mardi 2 janvier. Il s’agit de l’Aisne, du Calvados, de l’Eure, de l’Eure-et-Loir, du Loiret, de la Manche, du Nord, de l’Oise, de l’Orne, du Pas-de-Calais, de Paris, de la Seine-Maritime, de la Seine-et-Marne, des Yvelines, de la Somme, de l’Essonne, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne et du Val-d’Oise.

    De son côté, le Finistère est également en alerte orange mais en raison des risques de vagues-submersion. La Gironde, elle, n’est plus concernée.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  3. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 12h30min (commentaire N° 3)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le ministère de la Justice veut installer progressivement un téléphone dans chaque cellule dans les prisons françaises, a indiqué la direction de l’administration pénitentiaire à franceinfo, mardi 2 janvier, confirmant une information du Monde. Mais les détenus ne pourront appeler que les numéros autorisés par l’administration ou un juge.

    Un appel d’offre a été lancé. Il s’agit pour l’administration pénitentiaire d’être plus efficace sur le brouillage des téléphones portables et ainsi mieux gérer les trafics au sein des 178 prisons françaises. Cette annonce survient après une expérimentation menée en 2016 à la prison de Montmédy (Meuse). Dans cet établissement pénitentiaire, « en moyenne, les détenus peuvent composer quatre numéros dont les titulaires doivent être identifiés », précise Le Monde.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 12h44min (commentaire N° 4)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    La préfecture de police de Paris envisage de fermer le centre d’accueil des migrants du boulevard de la Villette (Xe) et de le transférer boulevard Ney (XVIIIe).

    La fin du « trottoir de la honte » ? Alerté depuis près de deux ans par le collectif des Habitants associés Jaurès-Stalingrad-Flandre-Jemmapes (Xe et XIXe) sur la situation des migrants en attente jour et nuit devant la plate-forme de France Terre d’Asile, 127, boulevard de la Villette, le préfet de police, Michel Delpuech, vient d’annoncer des mesures fortes.

    Première d’entre elles : la fermeture du site, où sont contraint de s’enregistrer les primo-arrivants, et son transfert avant la fin mars de cette année, dans le XVIIIe arrondissement. « Il est proposé d’installer la PADA boulevard Ney, sur un site de la préfecture de police, qui dispose d’espaces rendus libres par les nouvelles modalités de délivrance du permis de conduire. Ce site est, en outre, déjà sécurisé, adapté à l’accueil du public, et nous veillerons scrupuleusement à ce que soit garantie l’indépendance de la PADA », détaille dans une note du 29 décembre dernier le cabinet de Michel Delpuech, qui a reçu le même jour une délégation du collectif d’habitants.
    A suivre

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  5. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 12h44min (commentaire N° 5)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le 14 décembre dernier, le préfet de police avait expressément demandé à France terre d’asile de mettre fin au système actuel d’accueil « premier arrivé, premier servi », en s’orientant vers la mise en place d’un dispositif de rendez-vous à partir d’une application téléphonique ou d’Internet. « Ce serait un moyen efficace de mettre fin à la reconstitution quotidienne de la file d’attente », poursuit le cabinet.

    France terre d’asile a accepté cette orientation, en émettant le souhait qu’il en aille de même pour toutes les PADA d’Ile-de-France. Et les riverains, eux, respirent enfin : « En 20 mois, nous évaluons à 40 000 le nombre de réfugiés qui ont patienté et vécu jour et nuit sur le trottoir dans des conditions d’hygiène et de sécurité totalement indignes, martèle Pierre Vuarin, l’un des membres du collectif. Dans la soirée du 26 décembre, il y a encore eu une bagarre avec plusieurs blessés. Nous envisagions une grève de la faim, mais nous avons renoncé après avoir pris acte des assurances que nous a données le cabinet du préfet. Le processus est formellement enclenché, grâce également au soutien appuyé d’une quinzaine d’élus parisiens : les lieux envisagés sont plus vastes, et les rendez-vous seront organisés de manière à ce que les gens n’attendent pas des jours dans la rue. » Un prochain point d’étape est prévu entre le 8 et le 15 janvier.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  6. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 12h46min (commentaire N° 6)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Dans la perspective scintillante des illuminations du nouvel an, plusieurs centaines de milliers de personnes ont afflué sur les Champs-Elysées ce dimanche.

    C’est un rendez-vous connu à travers le monde: « un incontournable ! ». Malgré les alertes météo, le froid et le vent, les fêtards du nouvel an à Paris étaient au rendez-vous dimanche soir : une foule compacte s’est pressée sur l’avenue des Champs-Elysées, placée sous haute sécurité, pour « enterrer » 2017.

    Aux abords et sur les Champs, touristes et habitants de région parisienne côtoient policiers, gendarmes et militaires, déployés en nombre dans un contexte de « menace terroriste toujours élevée », selon les autorités. Pas moins de 1.800 d’entre eux assuraient la sécurité d’une « zone de protection », ceinte par plusieurs kilomètres de barrières, créée autour de la célèbre avenue.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  7. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 12h48min (commentaire N° 7)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    http://www.dailymotion.com/video/x6cgqid#tab_embed

    En 21 langues merci

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  8. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 12h49min (commentaire N° 8)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Cette dernière a été réservée aux piétons à partir de 20 heures, histoire de laisser le temps à la foule de se mettre en place au pied de l’Arc de Triomphe. Le « pré-show » (comprenez des animations visuelles et sonores) a débuté à 23 heures. Le son et lumière du nouvel , lancé à 23h40, montrait les tribulations d’un petit chat qui traverse Paris en une journée et en découvre tous les atouts. Le film de 20 minutes s’est achevé par un compte à rebours avant les 12 coups de minuit puis un feu d’artifice (de 3 minutes seulement) pour entrer dans la nouvelle année.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  9. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 12h51min (commentaire N° 9)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/2018-suivez-en-direct-le-passage-a-la-nouvelle-annee-31-12-2017-7478448.php#xtor=EREC-1481423604-%5BNL75%5D—${_id_connect_hash}@1

    Le diaporama du Parisien merci

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  10. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 13h52min (commentaire N° 10)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Tout commence le 25 août 1995 lorsque le Premier ministre de l’époque, Alain Juppé, met brutalement à la porte du ministère de l’Économie et des Finances le libéral Alain Madelin et le remplace par le centriste Jean Arthuis. Deux ans plus tard, ce dernier quitte Bercy à son tour, puis écrit un livre de souvenirs, Dans les coulisses de Bercy. Le cinquième pouvoir (Albin Michel, 1998), comportant quelques anecdotes savoureuses et grinçantes sur les hauts fonctionnaires des Finances, les vrais patrons de ce colossal coffre-fort « aux allures staliniennes ».

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  11. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 13h54min (commentaire N° 11)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Neuf personnes ont été tuées dans la nuit dans plusieurs villes de la province d’Ispahan (Centre) lors de violences liées au mouvement de contestation qui secoue l’Iran depuis jeudi, a rapporté mardi la télévision d’État. Six manifestants sont morts dans des affrontements avec les forces de l’ordre alors qu’ils tentaient de prendre d’assaut un poste de police à Qahderijan. Un enfant de 11 ans a été tué et son père blessé par des tirs de manifestants à Khomeinyshahr alors qu’ils passaient près d’un rassemblement. Un jeune membre des Gardiens de la révolution – l’armée d’élite du régime – a par ailleurs été tué et un autre blessé par des tirs de fusil de chasse à Kahriz Sang. Les autorités avaient en outre déjà fait état lundi soir de la mort d’un policier, tué par des tirs d’une arme de chasse à Najafabad. Au total, 21 personnes ont été tuées depuis le début des manifestations contre les difficultés économiques et le pouvoir, qui ont débuté jeudi à Machhad, deuxième ville du pays (Nord-Est). Quelque 450 personnes ont été arrêtées depuis samedi à Téhéran, moins touchée que les petites villes iraniennes par l’actuel mouvement de protestation contre les difficultés économiques et le pouvoir, a indiqué mardi un responsable.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  12. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 13h54min (commentaire N° 12)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Deux cents personnes ont été arrêtées samedi, 150 dimanche et environ 100 lundi », a déclaré le sous-préfet de Téhéran, Ali-Asghar Nasserbakht, à l’agence Ilna, proche des réformateurs. Ces trois derniers jours, seules quelques centaines de personnes ont tenté de manifester dans la capitale alors que de nombreuses villes de province ont connu des violences depuis le début des protestations, jeudi à Machhad (Nord-Est), deuxième ville du pays. « Nous estimons que la situation à Téhéran est plus calme que les jours précédents. Déjà hier (lundi), c’était plus calme que les jours d’avant », a déclaré Ali-Asghar Nasserbakht. Il a ajouté qu’aucune demande n’avait été faite à la base Sarollah des Gardiens de la révolution, chargée de la sécurité de la capitale en cas de troubles, pour intervenir, précisant que seules les forces de l’ordre intervenaient pour le moment à Téhéran. « Nous ne permettrons en aucune manière que l’insécurité continue à Téhéran », a toutefois déclaré le général Esmaïl Kossari, le numéro deux de la base Sarollah, selon la télévision d’État. « Si cela devait continuer, les responsables prendront des décisions pour en finir. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  13. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 13h57min (commentaire N° 13)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    https://www.dailymotion.com/video/x6cfudd#tab_embed
    La vidéo des expressions ci-dessus

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  14. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 14h00min (commentaire N° 14)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « C’est un beau cadeau pour démarrer l’année ! » Jimmy et sa compagne Océane ont accueilli leur deuxième enfant, ce lundi 1er janvier à 0 h 20 à la maternité du centre hospitalier de Compiègne. James Clalys pèse 3,3 kg pour 49 cm. Il est le premier bébé de l’année 2018 à avoir vu le jour dans l’Oise. Le nouveau-né habite Compiègne. L’an dernier déjà, la cité impériale avait accueilli le premier bébé de l’année. Honoré Demeillers avait poussé son premier cri à la clinique Saint-Côme. En 2017, 1 486 naissances ont été enregistrées à l’hôpital de Compiègne. Un chiffre en légère baisse par rapport à 2016.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  15. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 14h01min (commentaire N° 15)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    La nuit de la Saint-Sylvestre a été agitée à Beauvais. Des heurts ont opposé, durant une bonne partie de la soirée, des jeunes à des policiers, au sein du quartier Saint-Lucien. Les policiers ont ainsi été pris à partie pendant plusieurs heures, étant notamment victimes de jets de projectiles. Un véhicule de la police a été dégradé. Peu avant minuit, les CRS, postés à Creil en début de soirée, ont finalement été envoyés à Beauvais pour tenter de rétablir l’ordre. Eux aussi ont été victimes de plusieurs caillassages. Les policiers sont restés sur place jusqu’à 2 h 30 et ont pu procéder à des interpellations. Au total, selon le parquet de Beauvais, « six personnes sont actuellement en garde à vue » pour ces actes de violences. Selon nos informations, tous seraient mineurs. Par ailleurs, une grosse quinzaine de véhicules a été incendiée sur le département, principalement sur les secteurs de Creil et de Beauvais.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  16. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 14h03min (commentaire N° 16)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Macron n’a pas tardé à réagir. Au lendemain de ses voeux de Nouvel An, au détour desquels le président de la République avait mis l’accent sur la nécessaire fraternité, Emmanuel Macron a commenté ce lundi soir la violente agression de deux policiers dans la nuit de dimanche à lundi à Champigny (Val-de-Marne).

    «Les coupables du lynchage lâche et criminel des policiers faisant leur devoir une nuit de 31 décembre seront retrouvés et punis», a lancé le président de la République sur Twitter. « Force restera à la loi ». Comme il l’avait fait lors de ses voeux 2018, Emmanuel Macron a rendu hommage aux policiers : « Honneur à la police et soutien total à tous les agents bassement agressés ».

    Ce à quoi le syndicat des policiers Alliance a répondu : « Promettre comme l’a dit le président de la République de retrouver les agresseurs est une bonne chose mais ce n’est pas suffisant. Il faut des sanctions exemplaires. Nous demandons le retour aux peines planchers pour les auteurs d’agressions physiques ou verbales à l’encontre des policiers ».

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  17. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 14h04min (commentaire N° 17)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Les coupables du lynchage lâche et criminel des policiers faisant leur devoir une nuit de 31 décembre seront retrouvés et punis. Force restera à la loi. Honneur à la police et soutien total à tous les agents bassement agressés.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  18. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 14h04min (commentaire N° 18)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Dans la nuit de dimanche à lundi, peu après minuit, un officier de permanence et sa collègue sont intervenus lors d’une échauffourée à Champigny. L’officier a pris plusieurs coups de poing dans la figure, tandis que sa collègue était projetée au sol et essuyait de nombreux coups de pieds. Les images de l’agression relayées sur internet et sur les télévisions d’information en continu ont choqué, obligeant le gouvernement à réagir.

    Dans l’après-midi ce lundi, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb avait indiqué sur Twitter s’être entretenu avec les deux blessés. « Tout est mis en œuvre pour que les lâches auteurs de ces actes inqualifiables soient appréhendés et condamnés », avait-t-il ajouté. Dans la soirée de lundi, le ministre s’est rendu au commissariat de Champigny où il a insisté sur le caractère «déplorable » et «inadmissible » de tels actes, tout en soulignant que la fête de la Saint-Sylvestre s’était « bien passée » en France.

    Ces réactions au plus haut niveau de l’Etat avaient été précédées de commentaires scandalisés, en provenance notamment de l’extrême-droite. Dans la soirée, plusieurs figures politiques ont choisi de crier leur indignation, de Florian Philippot à Marine Le Pen, de Nicolas Dupont-Aignan à Christian Estrosi, de Manuel Valls à Luc Carvounas (PS), du secrétaire d’Etat Olivier Dussopt au porte-parole du gouvernement Benjamin Griveau. Comme une trainée de poudre.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  19. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 14h07min (commentaire N° 19)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le Figaro met en perspective les principales questions qui se poseront au monde et à la France cette année.

    Après les profonds changements intervenus dans le monde et en France en 2017, quels sont les grands enjeux de 2018? Le Figaro en a recensé quelques-uns, parmi les plus importants, sans prétendre être exhaustif. L’actualité a aussi sa part d’imprévisibilité qu’il est, par nature, impossible d’anticiper.

    En France, l’année qui s’ouvre devrait être pour les partis politiques celle de la reconstruction.Y parviendront-ils après le «chamboule-tout» provoqué par l’élection d’Emmanuel Macron? À la tête des Républicains, Laurent Wauquiez devra s’efforcer de rassembler s’il veut apparaître comme un opposant de poids, et comme le premier d’entre eux. Bien plus difficile sera le défi à relever par le PS. Son congrès du mois d’avril sera décisif: il jouera sa survie. Marine Le Pen arrivera-t-elle à restaurer son autorité perdue sur un FN en plein doute? L’avenir de Jean-Luc Mélenchon et des Insoumis passe par la mobilisation sociale. Ils ont échoué en 2017. Les conditions seront-elles réunies, pour eux, en 2018?

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  20. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 14h09min (commentaire N° 20)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Une loi sur l’asile et l’immigration, des réformes ambitieuses de la police et de la justice sont au programme en 2018. Le gouvernement devra être à la hauteur des attentes très élevées en matière de sécurité.

    • Immigration: comment rendre plus efficaces les éloignements?

    Le gouvernement va vouloir jouer l’équilibre. D’un côté, un plan de 5000 places de plus dans les centres provisoires d’hébergement en 2018 pour les réfugiés et 7500 places de plus pour les demandeurs d’asile. De l’autre, une action résolue pour que le système se désengorge, puisque la présence en masse de migrants économiques illégaux dans les structures d’accueil empêche de protéger les demandeurs réellement persécutés. D’où la circulaire Collomb du 12 décembre dernier pour envoyer des «équipes mobiles» vérifier dans les centres d’hébergement d’urgence le statut des personnes. La loi asile et immigration qui arrivera en Conseil des ministres avant février doit permettre de réduire les délais d’instruction des dossiers à six mois, mais aussi de rendre plus efficaces les éloignements de clandestins et autres déboutés. Le délai de séjour maximal en centre de rétention …

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  21. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 14h11min (commentaire N° 21)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    INTERVIEW – Prix Un certain regard à Cannes, Un homme intègre dépeint un pays perverti. Son réalisateur, privé de passeport, risque six ans de prison.

    Le 16 septembre dernier, Mohammad Rasoulof rentre en Iran à l’issue d’une tournée internationale. À l’aéroport, son passeport est immédiatement confisqué. Il est retenu pour deux heures d’interrogatoire. Deux jours plus tard, il reçoit une convocation le prévenant qu’une enquête est diligentée par les renseignements des gardiens de la révolution. Son crime? Un film, Un homme intègre , prix Un certain regard au Festival de Cannes.

    L’histoire de Reza, éleveur de poissons installé loin de Téhéran et rattrapé par la corruption qui gangrène la société tout entière. Un thriller kafkaïen, sans concession. Sans surprise, Un homme intègre n’a pas été choisi pour représenter la République islamique d’Iran aux Oscars. Entretien par Skype avec un cinéaste victime de la censure et assigné à résidence.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  22. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 14h12min (commentaire N° 22)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    REPORTAGE – L’État hébreu soupçonne le Hezbollah d’avoir truffé les villages situés de l’autre côté de la ligne de cessez-le-feu de sites de lancement de roquettes. Alors qu’un minutieux travail de déconfliction est mené de part et d’autre, chacun sait que la prochaine guerre fera beaucoup plus de dégâts que la précédente.

    Envoyé spécial à Har Adir

    Un chapelet de villages émerge à travers la brume de cette fin d’automne. Côté israélien, le sommet du mont Adir offre une vue envoûtante sur la zone frontalière avec le Liban. Au premier plan ondulent des courbes verdoyantes protégées par Tsahal. Puis, au-delà de la ligne de cessez-le-feu, des sols dévorés par la sécheresse. Le contraste est saisissant. Une route de patrouille, tracée le long de la «clôture technique» édifiée par l’État hébreu pour prévenir d’éventuelles incursions, serpente à flanc de collines. Le village de Maroun al-Ras, théâtre d’une furieuse bataille durant la seconde guerre du liban, s’étend en contrebas du mont Hermon, à huit kilomètres à vol d’oiseau de ce point d’observation, non loin du «triangle» composé par trois villages chrétiens.

    La bourgade d’Ayta al-Chab se dessine un peu plus à l’ouest. D’après l’armée israélienne, c’est au départ de cette localité majoritairement chiite qu’un commando du Hezbollah enleva deux soldats israéliens et en tua trois autres le 12 juillet 2006.

    L’embuscade déclencha une guerre de 34 jours durant laquelle 165 Israéliens et plus de 1200 Libanais furent tués, tandis que plus d’un million de civils furent déplacés de part et d’autre. «Onze ans plus tard, nous savons que ce gros village demeure une place forte du Hezbollah, qui y a entreposé d’importants stocks de munitions et aménagé des sites de lancements de …

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  23. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 14h16min (commentaire N° 23)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    États-Unis, Venezuela, Russie, Irak, Afghanistan… Dans de nombreux pays, 2018 sera synonyme de votes. Qu’ils portent des espoirs de changement ou consacrent au contraire l’ordre établi, Le Figaro fait le point sur les scrutins importants de l’année.

    Europe

    Italie, législatives, mars 2018

    LE CONTEXTE – Fin 2017, le chef de l’État, Sergio Mattarella, a prononcé la dissolution du Parlement italien, entraînant automatiquement la tenue d’élections législatives, sans doute au mois de mars 2018. Le scrutin doit clore la séquence ouverte par le rejet massif du référendum sur la réforme constitutionnelle proposée par Matteo Renzi, en décembre 2016. Celui qui était alors président du Conseil avait quitté son poste. Paolo Gentiloni avait été chargé de gérer les affaires courantes.

    LES ENJEUX – Une nouvelle loi électorale, surnommée Rosatellum, doit être appliquée. Complexe, elle prévoit un mélange de scrutins majoritaires et de proportionnelle. Elle doit, en théorie, favoriser les coalitions. Une éventuelle alliance du centre gauche (Matteo Renzi) et du centre droit (Silvio Berlusoni) pourrait émerger, au détriment des populistes du Mouvement 5 étoiles, pourtant en tête des sondages. Dans le cas contraire, l’Italie serait sans doute confronté à un nouveau blocage institutionnel.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  24. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 14h23min (commentaire N° 24)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Cyril vit sous une tente depuis 3 ans. Il touche le RSA, des revenus insuffisants pour se loger, donc il n’a pas le choix : « Pour aller se laver, on fait 45 minutes de métro pour aller manger c’est pareil. J’aurais besoin, simplement d’une chambre. Je ne demande pas la lune », explique-t-il. Comme chaque semaine, des bénévoles d’Emmaüs effectuent leur maraude. Dans le bois de Vincennes, aux portes de Paris, des centaines de sans-abri vivent dans des conditions sommaires.

    Des solutions temporaires

    Malgré le froid, ils hésitent à rejoindre des centres d’hébergement d’urgence : « Les gymnases c’est une semaine, quinze jours, après on est obligé de revenir là et entre temps la mairie aura enlevé les tentes », explique un homme qui dort dans le Bois de Vincennes. « Un centre d’hébergement d’urgence, un dortoir, sans accompagnement social, ne répondent pas aux problèmes de ces personnes. Elles ont besoin de confort, d’intimité, d’un travailleur social à leur écoute, qui trouve les solutions adaptées », explique Aurélie El Hassak-Marzorati, directrice générale adjointe d’Emmaüs Solidarité. Le gouvernement assure avoir créé 13 000 places d’hébergements supplémentaires cette année. En France, près de 200 000 personnes seraient encore sans abri.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  25. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 14h24min (commentaire N° 25)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  26. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 16h03min (commentaire N° 27)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Pas de répit sur le front de la météo. Alors que la tempête Carmen vient tout juste de balayer la France, l’Hexagone se prépare à affronter une nouvelle tempête, baptisée Eleanor. Attendue dans la nuit de mardi 2 à mercredi 3 janvier, cette dernière devrait toucher principalement le nord du pays. Météo France a ainsi placé 20 départements en alerte orange en raison des vents violents. Il s’agit de l’Aisne, du Calvados, de l’Eure, de l’Eure-et-Loir, du Loiret, de la Manche, du Nord, de l’Oise, de l’Orne, du Pas-de-Calais, de Paris, de la Seine-Maritime, de la Seine-et-Marne, des Yvelines, de la Somme, de l’Essonne, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne et du Val-d’Oise. Le Finistère est de son côté placé en alerte orange « vagues-submersion ». A quoi faut-il s’attendre avec Eleanor ? Réponse avec Sébastien Léas, prévisionniste à Météo France.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  27. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 16h05min (commentaire N° 28)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Franceinfo : La tempête Carmen s’éloigne, quel bilan tirez-vous de son passage ?

    Sébastien Léas : Elle a balayé une bonne partie du nord du pays et également de la façade Atlantique. Les vents les plus forts se sont décalés sur les Alpes et la Corse avec des rafales sur l’île qui ont dépassé les 180 km/h. Et puis, on attend déjà une nouvelle tempête qui, elle, s’appelle Eleanor. Elle doit arriver dès la nuit prochaine.

    A quoi devrait ressembler Eleanor ?

    Sa trajectoire est un petit plus au nord que Carmen, avec notamment des fortes rafales dès cette nuit sur le littoral de la Manche. Les fortes rafales vont aussi s’engouffrer dans les terres pour concerner les régions du Nord-Est demain. On attend des rafales de plus de 100-110 km/h à l’intérieur des terres, beaucoup plus sur le littoral. On est aussi dans un contexte de fortes marées, on va avoir des risques de vagues-submersion sur tout le littoral de la Manche.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  28. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 16h06min (commentaire N° 29)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le Nord-Est ne sera pas la seule région concernée car on attend aussi de très violentes rafales sur les Alpes. Le manteau neigeux sera très instable. Il y a des chances que les stations de ski soient demain un peu perturbées, notamment les remontes-pentes, à cause des rafales qui dépasseront les 120-130 km/h. Le risque d’avalanches est extrêmement fort sur le massif alpin.

    Quelles sont les précautions à prendre ?

    Pour ceux qui se trouvent dans les Alpes, il faut surtout éviter de faire des sorties hors-piste. Avec un manteau neigeux aussi instable, le moindre passage de skieur peut générer une avalanche puisqu’on a même des coulées spontanées qui risquent de se produire dans des cas comme ça. Pour ceux qui seront touchés par le phénomène venteux, notamment dans le Nord-Est, il faut éviter, si l’on peut, les déplacements. Pensez aussi à enlever les éléments qui peuvent s’envoler dans les jardins, par exemple.

    Qu’est-ce qui explique cette succession de tempêtes hivernales ? Est-on dans un schéma classique ou exceptionnel ?

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  29. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 16h06min (commentaire N° 30)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Depuis le début du mois de décembre, on a eu le passage d’Ana, celui de Bruno, puis de Carmen et maintenant Eleanor. C’est vrai que c’est un peu remarquable cette succession de tempêtes en l’espace de quelques semaines. En revanche, on est dans un contexte qui reste assez classique dans l’ensemble. On a une zone dépressionnaire qui circule entre l’Islande et les pays scandinaves. Et puis, on a les hautes pressions qui, elles, sont plutôt en retrait vers les Açores, le sud de l’Europe. On est sur ce que l’on appelle le rail de perturbations. Individuellement, les dépressions sont assez classiques, on a entre 2 et 5 tempêtes par an mais la succession, elle, est remarquable.

    Est-ce que Eleanor est la dernière tempête hivernale ?

    Ce que l’on voit, c’est que l’on reste dans un contexte extrêmement perturbé. On va voir les perturbations défiler tout au long de la semaine. Pour le côté tempétueux des événements, c’est vrai que l’on voit des dépressions qui circulent, on risque donc d’avoir de nouveaux coups de vent.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  30. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 17h19min (commentaire N° 31)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Sans surprise, le nationaliste Jean-Guy Talamoni a été élu président de l’Assemblée de la nouvelle collectivité territoriale unique de Corse, avec 40 voix sur 63, mardi 2 janvier. « Je déclare élu Jean-Guy Talamoni président de l’Assemblée de Corse », a proclamé Pierre-Jean Luciani, doyen d’âge de l’assemblée et élu DVD. Jean-Guy Talamoni, président sortant de l’ancienne assemblée, a été longuement applaudi, avant d’entamer un discours en langue corse.

    Avec l’autonomiste Gilles Simeoni, il s’apprête à prendre les rênes de la nouvelle collectivité territoriale unique corse. Gilles Simeoni doit en effet être élu dans la journée à la tête du conseil exécutif, sorte de « mini-gouvernement » corse. La liste nationaliste conduite par les deux hommes avait triomphé aux élections territoriales de début décembre, avec 56,5% des suffrages.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  31. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 18h50min (commentaire N° 32)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    La jeune femme de 33 ans jouait un rôle important de propagandiste au sein de l’organisation terroriste depuis 2012. Elle a été arrêtée par les Kurdes en Syrie.

    Par L’Obs
    Publié le 02 janvier 2018 à 16h44

    Sur le même sujet

    Emilie König, recruteuse bretonne de Daech, arrêtée en Syrie

    Emilie König, recruteuse bretonne de Daech, arrêtée en Syrie

    C’était la Française de Daech la plus recherchée. Emilie König, Bretonne de 30 ans, est désormais détenue dans l’un des camps de réfugiés gérés par les Kurdes en Syrie, a révélé « RMC » ce mardi 2 janvier. Cette convertie à l’islam qui avait rejoint l’Etat islamique en Syrie jouait un rôle important de propagandiste et de recruteuse au sein de l’organisation terroriste.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  32. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 18h51min (commentaire N° 33)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Une Bretonne convertie à l’islam

    Née le 19 décembre 1984 à Lorient, dans le Morbihan, Emilie König est la dernière d’une fratrie de quatre, écrivait « Ouest-France » en 2014. La jeune fille, qui ne connaîtra quasiment pas son père, gendarme, suit une scolarité normale puis obtient un CAP de vendeuse en alternance.

    Elle se convertit à la fin de l’adolescence, et se marie avec un Français d’origine algérienne, condamné à cinq ans de prison pour trafic de stupéfiants. Elle décide de revêtir le niqab (voile intégral) après la loi du 11 octobre 2010 qui interdit de dissimuler son visage dans l’espace public.

    Une ancienne collègue raconte à « Ouest-France » :
    « Au départ elle était voilée fashion. »
    Elle apprend aussi à parler arabe, et se fait appeler Samra.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  33. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 18h52min (commentaire N° 34)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Excitée »

    En 2010, portant le niqab, elle est repérée près de la mosquée de Lorient, où elle tentait de distribuer des tracts appelant au djihad. Convoquée en 2012 devant le tribunal de la ville, elle se présente en niqab, refuse de se dévoiler et provoque une altercation avec un vigile. Elle filme la scène et la poste rapidement sur YouTube, criant à la discrimination.

    Elle tente d’intégrer le groupe islamiste nantais Forsane Alizza. Décrite comme une « excitée » par une source française à l’AFP, la jeune femme se rend souvent à Paris, se fait remarquer, intégralement voilée, aux premiers rangs d’une manifestation du groupuscule radical dans la capitale.

    Dès cette époque, Emilie König est loin d’être une inconnue des services de renseignements français. Le 11 juillet 2012, par arrêté du ministre de l’Economie et des Finances, elle a fait l’objet d’une mesure de gel d’avoirs. Sont alors interdits « les mouvements ou transferts de fonds, instruments financiers et ressources économiques au bénéfice d’Emilie König ».

    Le motif est très clair : la Française « est un soutien actif de Forsane Alizza, et elle envisage de se rendre prochainement dans une zone de combat à l’étranger afin d’y mener le djihad armé ». Après la dissolution du groupuscule en 2012, dont les principaux membres ont été traduits en justice, Emilie König n’est pas directement inquiétée et ouvre plusieurs pages Facebook appelant à la guerre sainte.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  34. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 18h54min (commentaire N° 35)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Recruteuse pour Daech

    Quelques jours après leurs derniers échanges, en novembre 2012, Emilie König traverse effectivement la frontière turco-syrienne, abandonnant ses deux fils en France. Elle tentera, en vain, de les récupérer pour les amener avec elle, lors d’un aller-retour en France entre août et novembre 2013.

    Sur le sol syrien, sous le pseudonyme d’Ummu Tawwab (« mère de celui qui pardonne »), elle se marie avec un djihadiste français, mort depuis, et dont elle a un autre fils.

    Dans une vidéo postée le 1er juin 2013 sur YouTube, on peut voir Emilie König en train de s’entraîner au maniement d’un fusil à canon scié. Dans un autre enregistrement vidéo diffusé la même année, elle adresse des messages de propagande à ses enfants qu’elle a laissés en France.
    « N’oubliez pas que vous êtes musulmans », dit-elle à ses fils, confiés à leur grand-mère. « Le djihad ne cessera pas aussi longtemps qu’il y aura des ennemis à combattre. »
    Surveillée par les services de renseignements, elle est surprise en train d’appeler ses contacts en France pour les inciter à monter des attaques contre les institutions françaises, ou de s’en prendre aux femmes de soldats français déployés notamment au Mali.

    Selon une source de l’AFP, elle aurait proclamé sa volonté de commettre un attentat suicide.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  35. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 18h55min (commentaire N° 36)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Sur la liste des « combattants terroristes étrangers »

    Le 23 septembre 2014, le Conseil de sécurité des Nations-unies ajoute son nom à la liste des personnes associées à Al-Qaïda en Irak (en réalité à l’EI) pour « avoir concouru à financer, organiser, faciliter, préparer ou exécuter des actes ou activités de l’organisation Etat islamique d’Iraq et du Levant ». Sa fiche précise son rôle :
    « Emilie Konig continue de se radicaliser et mène des activités de propagande terroriste sur plusieurs pages Facebook. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  36. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 18h56min (commentaire N° 37)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    En 2015, son nom est ajouté par Washington à la liste des « combattants terroristes étrangers », via un communiqué du département d’Etat et du Trésor américain. Arrêtée par les Kurdes, elle était l’une des premières femmes à être partie combattre avec les djihadistes en Syrie.

    M.G. (avec S.D.)

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  37. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 18h58min (commentaire N° 38)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Avec la tempête Eleanor, Météo France étend la vigilance orange à 48 départements, majoritairement situés dans la moitié nord du pays, mardi 2 janvier.

    Dans le détail, 45 départements allant du Nord à la Corse du Sud sont en vigilance orange aux vents violents : l’Aisne, les Ardennes, l’Aube, le Calvados, la Corse-du-Sud, la Côte-d’Or, les Côtes-d’Armor, le Doubs, l’Eure, l’Eure-et-Loir, le Finistère, l’Isère, le Jura, le Loiret, la Manche, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle, la Nièvre, le Nord, l’Oise, l’Orne, le Pas-de-Calais, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire, la Savoie, la Haute-Savoie, Paris, la Seine-Maritime, la Seine-et-Marne, les Yvelines, la Somme, les Vosges, l’Yonne, le Territoire de Belfort, l’Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, le Val-d’Oise et la Haute-Corse.

    Sept départements des côtes de la Manche sont en vigilance aux vagues et risques de submersion : les Côtes-d’Armor, le Finistère, l’Ille-et-Vilaine, la Manche, le Pas-de-Calais, la Seine-Maritime et la Somme.

    Deux départements du Sud-Ouest sont en alerte orange aux inondations : la Charente-Maritime et la Gironde.

    Enfin, la Charente-Maritime, l’Eure, la Gironde et la Seine-Maritime sont en alerte aux crues.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  38. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 18h59min (commentaire N° 39)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Des rafales jusqu’à 120 km/h sur les côtes

    « Eleanor va occasionner sur un grand quart nord-est du pays de violentes rafales de vent depuis les côtes de la Manche en seconde partie de nuit de mardi à mercredi puis de la Normandie jusqu’au nord-est du pays mercredi matin », a indiqué Météo France dans un communiqué. Le prévisionniste s’attend à des rafales allant jusqu’à 120 km/h sur les côtes.

    La tempête Eleanor, qui arrive par le nord de l’Irlande et la Mer du Nord, est la quatrième tempête à toucher le pays depuis début décembre, après Ana, Bruno et Carmen, qui a quitté la France dans la nuit de lundi à mardi après avoir balayé notamment la Bretagne, le littoral atlantique et la Corse avec des rafales à plus de 130 km/h.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  39. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 19h01min (commentaire N° 40)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    https://www.facebook.com/Change.orgFrance/videos/

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  40. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 19h06min (commentaire N° 41)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  41. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 19h06min (commentaire N° 42)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    La soirée de la Saint-Sylvestre a basculé dans la violence, dimanche 31 janvier à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne). Deux policiers intervenant pour mettre un terme à une rixe se sont retrouvés pris à partie par une bande et roués de coups.

    Des vidéos diffusées par des personnes se présentant comme témoins de la scène, largement reprises sur les réseaux sociaux, montrent une foule en mouvement d’individus qui se précipitent sur un véhicule retourné. On voit ensuite plusieurs personnes tapant dessus à coups de barres, ainsi qu’une femme en uniforme, à terre, encerclée, qui reçoit des coups de pieds.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  42. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 19h07min (commentaire N° 43)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Emmanuel Macron comdamne un « lynchage lâche »

    Les individus « fracturent le nez d’un des policiers » et assènent « des coups violents à la policière, qui souffre de commotions au visage ». Le capitaine et la gardienne de la paix se sont respectivement vu prescrire dix et sept jours d’incapacité totale de travail (ITT).

    L’agression a fait réagir Emmanuel Macron. Le président a promis dans un tweet que les « coupables du lynchage lâche et criminel des policiers » seraient « retrouvés et punis ». Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a indiqué sur Tweeter s’être entretenu avec les policiers agressés. « Tout est mis en oeuvre pour que les lâches auteurs de ces actes inqualifiables soient appréhendés et condamnés. S’attaquer à nos forces de sécurité, c’est s’attaquer à notre République ».

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  43. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 19h08min (commentaire N° 44)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Un syndicat réclame le « retour des peines planchers »

    La présidente du Front national Marine Le Pen a réitéré sa demande d’une réforme de la légitime défense des forces de l’ordre. « Ces scènes d’une rare violence viennent rappeler que perdure et s’amplifie dans notre pays, à côte de la menace terroriste, une insécurité confinant parfois à la guérilla urbaine ».

    Le président des Républicains Laurent Wauquiez a dénoncé une attaque « inqualifiable », estimant que le pays a besoin non d’une police de proximité mais d’une « politique de sécurité ».

    Le syndicat policier Alliance a une nouvelle fois demandé le « retour des peines planchers » abrogées sous le précédent quinquennat, pour les agresseurs de policiers.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  44. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 19h09min (commentaire N° 45)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Dans ce calendrier pour 2018, Vladimir Poutine est présenté dans tous ses états. En février, le président russe fait du hockey. En mars, c’est du judo. ll faut dire qu’il est ceinture noire… L’été, la température monte, la chemise tombe… Le président va à la chasse. L’hiver, il se rhabille pour embarquer sur un deltaplane. Certaines photos ont au moins dix ans.

    A écouter la télévision russe, ce calendrier a un succès fou :


    ”En Grande Bretagne on se bouscule pour acheter le calendrier de l’année 2018 avec les photos de Vladimir Poutine.”

    — Moscou TV5

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  45. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 19h10min (commentaire N° 46)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    La présentatrice ajoute : «Il est disponible en huit langues et présenté comme un bestseller. Les vendeurs disent qu’ils admirent le mode de vie du président russe et proposent aux acheteurs de partager leurs émotions.»

    Le calendrier Poutine est-il vraiment un best seller en Grande-Bretagne ? A Londres, nous sommes allés dans plusieurs librairies. Sans succès. On a même vérifié auprès de sept grands distributeurs de calendriers en Grande-Bretagne et rien : pas un seul ne le vend ! On l’a seulement trouvé en vente sur Internet. Sur un site, fin décembre, 281 avaient été écoulés. Et on ignore si les acheteurs sont britanniques.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  46. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 19h11min (commentaire N° 47)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    «Si je devais en acheter un, ce serait avec un chien»

    Et en Russie ? Est-ce un best seller ? A Moscou, la capitale russe, nous avons trouvé le calendrier dans une des plus grandes librairies. Est-ce le plus populaire ? Une responsable de la libraire semble en doute : «Les calendriers les plus populaires ? Bientôt ce sera l’année du chien jaune dans le calendrier chinois, alors beaucoup de gens achètent des calendriers avec des chiens de toutes sortes.»

    Nous avons sondé quelques personnes dans les rues de Moscou. Peu ont l’intention d’acheter le calendrier Poutine. «J’achète peu de calendriers d’une façon générale mais si je devais en acheter un, ce serait avec un chien. Pas avec le président», nous dit une passante. «On le voit déjà partout et tout le temps à la télé. Je vous jure, j’en peux plus», précise une autre. Une dernière semble plus intéressée : «Moi, je l’achèterais bien, ce calendrier. D’abord parce que c’est notre cher président et qu’on le soutient. Quoi qu’il fasse. Et ensuite parce que les photos, elles le mettent vraiment en valeur.» Vivement le calendrier Poutine pour 2019 ! Enfin… s’il est réélu à la tête de la Russie en mars prochain, pour un quatrième mandat.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  47. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 19h12min (commentaire N° 48)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  48. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 19h14min (commentaire N° 49)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Plus de 5 000 femmes dans la rue dans Paris. Pour se protéger des violences, elles se cachent et se font oublier. Le Samu Social a souhaité les mettre en avant pour sa campagne d’hiver. Une femme sur quatre seulement est hébergée par le Samu Social. Les places en centres d’hébergement sont rares pour les femmes. Christine Legrin a eu la chance d’en obtenir une il y a quatre ans et demi après quinze ans passés dans la rue. « Quand je suis arrivée, j’étais vraiment une SDF vraiment alcoolique. J’ai pu me reconstruire et je me sens un peu plus féminine », confie-t-elle.

    Le 115 débordé

    Christine Legrin profite de son séjour au centre pour mettre de l’argent de côté, espérant ainsi pouvoir bientôt louer un appartement. Mais de nombreuses autres femmes n’ont pas cette chance. Pour elles, il reste un bien mince espoir : être conduite par un bus vers un centre d’accueil, au moins pour une nuit.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  49. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 19h14min (commentaire N° 50)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  50. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 19h17min (commentaire N° 51)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Débuts euphorisants pour la marijuana récréative. « Nous sommes très excités, un peu nerveux aussi. Il y a trois fois plus de monde que d’ordinaire », raconte Nicole Salisbury, 35 ans, propriétaire du magasin de marijuana Green Pearl Organics à Desert Hot Springs. C’est, lundi 1er janvier, le premier jour de la vente et consommation légale de marijuana récréative en Californie, l’Etat le plus peuplé du pays, qui devient ainsi le plus gros marché mondial légal de la petite feuille étoilée, après avoir été pionnier de la marijuana médicale depuis 1996.

    Depuis plusieurs semaines le téléphone de Nicole n’arrêtait pas de sonner. Des habitants d’autres Etats appelaient pour dire : « Je vais venir en vacances dans la région, est-ce que vous vendrez de la marijuana récréative ? », raconte cette trentenaire aux cheveux bleus vêtue d’une jupe léopard.
    Huit Etats américains, dont le Colorado et l’Etat de Washington en plus de la capitale fédérale, ont déjà légalisé le cannabis, qui reste illégale au niveau fédéral.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  51. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 19h18min (commentaire N° 52)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Des hommes et des femmes de tous âges

    Partout à travers le « Golden State », les amateurs de marijuana faisaient la queue lundi dans les dispensaires ouverts et habilités à vendre la drogue douce à usage récréatif.

    Chez Green Pearl Organics, l’équipe était sur le pont depuis 8 heures du matin, renseignant les clients sur les différents produits (concentrés, gâteaux à l’herbe, fleurs de cannabis calmantes ou euphorisantes…). Après une matinée tranquille – lendemain de festivités oblige – la boutique faisait le plein vers midi et les stocks de produits comestibles commençaient à manquer… Au grand dam des personnes âgées qui viennent depuis longtemps acheter de la marijuana médicale et s’irritent de devoir, à présent, faire la queue.

    « Certains se plaignent que ç’aurait dû rester destiné à usage médical seulement, et d’autres sont mécontents des fortes taxes » appliquées aux ventes de cannabis – le taux d’imposition dépasse 20 %, remarque Nicole Salisbury.

    Pour acheter du cannabis dorénavant, il faut juste avoir plus de 21 ans et montrer un permis de conduire ou des papiers d’identité, même si on est originaire d’un Etat où il reste interdit. Les clients repartent avec un sac blanc opaque scellé.

    Dans la salle d’attente, hommes et des femmes de tous âges se côtoient. Des habitués qui vivent dans cette région du désert californien, à deux heures à l’est de Los Angeles. « C’est super de ne pas avoir à consulter un docteur », se réjouit Andrew Jennings, 32 ans. Ce Texan souligne que dans son Etat d’origine, « il n’y a aucun endroit pour acheter du cannabis légalement, avec ou sans permis médical ».

    « Beaucoup de gens pensent que prendre de la marijuana c’est rester assis sur un canapé à regarder la télé mais selon la variété et l’intensité que vous consommez cela peut en réalité augmenter votre concentration, affirme ce barbu souriant en short accompagné de sa petite amie professeure de yoga, qui dit aimer faire du vélo dans la nature lorsqu’il plane. Je comprends que certains [pensent que c’est dangereux] mais si on vend de l’alcool dans ce pays alors on doit pouvoir vendre légalement de la marijuana. Cela rapporte des recettes fiscales, et nous on peut consommer de la très bonne herbe qui a été contrôlée, tout le monde est gagnant. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  52. Le Panda Le 2 janvier 2018 à 19h19min (commentaire N° 53)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Une industrie en plein boom

    Christina, thérapeute de 50 ans qui ne veut pas donner son nom de famille, est venue essayer des huiles, espérant qu’elles pourront l’aider à avoir un meilleur équilibre hormonal et calmer son anxiété. « J’essaie ces médecines naturelles, je ne veux pas devenir quelqu’un qui plane tout le temps », assure cette mère qui entend cacher à son fils de 12 ans qu’elle achète des produits à base d’herbe. « Je ne veux surtout pas qu’il en consomme jusqu’à ce qu’il soit adulte, c’est très mauvais pour le cerveau », assure cette grande blonde aux cheveux longs.

    Moins « glamour » et riche que sa voisine Los Angeles, Desert Hot Springs espère devenir une destination pour les amoureux ou les curieux de la marijuana venus de tout le pays. De nombreux entrepreneurs achètent des entrepôts pour cultiver – Nicole Salzberg fait pousser ses plants dans l’arrière-boutique tout en travaillant avec un réseau d’exploitants. La mairie et même la police sont favorables à cette industrie en plein boom, qui devrait rapporter 5,8 milliards de dollars d’ici 2021 en Californie d’après le cabinet d’études Arcview.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  53. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 13h51min (commentaire N° 54)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    La tempête Eleanor a fait neuf blessés, dont quatre grièvement, et provoqué 3 500 interventions des pompiers, selon un premier bilan de la Sécurité civile, mercredi 3 janvier. La direction générale de l’Aviation civile a annoncé que le trafic était interrompu dans les aéroports de Bâle-Mulhouse et Strasbourg. Quelque 200 000 foyers étaient privés d’électricité à 9 heures, a annoncé Enedis. Météo France a placé 49 départements en vigilance orange en raison des risques de vents violents et de vagues-submersion. L’alerte a été levée pour l’Allier, le Calvados, l’Orne et le Puy-de-Dôme.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  54. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 13h52min (commentaire N° 55)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    La liste des départements concernés : l’Aisne, les Alpes-Maritimes, les Ardennes, l’Aube, la Corse-du-Sud, la Côte-d’Or, le Doubs, l’Eure, l’Isère, le Jura, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle, la Nièvre, le Nord, l’Oise, le Pas-de-Calais, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire, la Savoie, la Haute-Savoie, Paris, la Seine-Maritime, la Seine-et-Marne, les Yvelines, la Somme, le Var, les Vosges, l’Yonne, le Territoire de Belfort, l’Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, le Val-d’Oise et la Haute-Corse sont en alerte aux vents violents. La Gironde est en vigilance inondations, la Savoie et la la Haute-Savoie en alerte avalanches, la Charente-Maritime, les Côtes-d’Armor, le Finistère, la Gironde, l’Ille-et-Vilaine, les Landes, la Manche, le Pas-de-Calais, les Pyrénées-Atlantiques, la Seine-Maritime, la Somme et la Vendée en alerte vagues/submersion et l’Eure, la Gironde et la Seine-Maritime en vigilance crues.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  55. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 13h53min (commentaire N° 56)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Quelque 200 000 foyers privés d’électricité. Enedis a précisé que 2 000 agents d’intervention étaient « sur le terrain » et qu’il ne faut pas toucher les fils tombés à terre.

     Des rafales à près de 150 km/h déjà enregistrées. Sur les régions côtières du nord du pays, des rafales maximales de 135 km/h au Cap-Gris-Nez, 129 km/h à Boulogne, 119 km/h à Abbeville et 108 km/h à Dunkerque ont été enregistrées. Dans les terres, ces valeurs ont atteint les 147 km/h à Cambrai-Epinoy (Nord), 120 km/h à Saint-Arnoult (Oise), 111 km/h à Rouvroy-en-Santerre (Somme), 107 km/h à Aulnois-sous-Laon (Aisne), 106 km/h à Lillers (Pas-de-Calais), 107 km/h à Reims.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  56. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 13h55min (commentaire N° 57)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Depuis que les obsèques de Johnny Hallyday ont été célébrées dans cette église parisienne, ses fans viennent s’y recueillir et inscrivent un mot dans un livre d’or.

    Les fans de Johnny ont trouvé un lieu de recueillement, plus proche qu’à Saint-Barthélemy (Antilles françaises) où la rock star a été enterrée. Depuis que ses obsèques ont été célébrées dans l’église de la Madeleine, en plein Paris (VIIIe), le 9 décembre dernier, devant plusieurs millions de téléspectateurs, ils sont nombreux à venir, aujourd’hui, se recueillir sous cette immense nef. Une vraie vague d’émotion sur laquelle le père Bruno Horaist, curé de la paroisse, surfe avec générosité.

    « Au début, j’avais laissé sur les marches les couronnes de fleurs des personnalités, celles du président de la République notamment et celle du Prince de Monaco, particulièrement belle. Les gens prenaient des roses en souvenir, respectueusement », se souvient le père Horaist. « Ensuite, j’ai vu que les gens déposaient des petits mots sous les petites lampes de l’église. Alors j’ai pensé qu’il fallait organiser dignement ce mouvement spontané, surtout lorsque, pendant la période des fêtes, le défilé des hommages du public n’a pas cessé ».

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  57. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 13h56min (commentaire N° 58)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Ne rien faire me semblait impossible. Mais c’était aussi difficile de trouver le ton juste », souligne l’homme d’église qui avoue « n’avoir jamais été bercé par les chansons de Johnny ». Une plaque provisoire a été accrochée sur les grilles extérieures qui invite les passants à s’arrêter et à entrer. Le curé a aussi installé une table sous l’orgue avec quelques photos de la cérémonie et un livre d’or. « Je ne voulais pas que les gens soient déçus en entrant à la Madeleine et que rien n’évoque Johnny. Ils viennent pour lui. C’est normal de ma part de leur offrir la possibilité de retrouver quelques images et de pouvoir s’exprimer par écrit ». Le troisième livre d’or a été ouvert vendredi dernier. Le gros volume est déjà à trois-quart plein.

    « J’ai la responsabilité de conserver tous ces témoignages que je vais transmettre à la famille. J’ai déjà écrit à Madame Hallyday », indique le curé alors qu’il prévoit de dire une messe tous les 9 du mois à l’attention de la star nationale.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  58. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 13h57min (commentaire N° 59)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Nous sommes entrées par hasard. Nous ne savions pas qu’il y avait ce livre d’or. Et naturellement, nous avons laissé un mot en souvenir », soulignent Marie-France et Laurella, la cinquantaine, venues de Suisse. Leur petit mot est sobre : « Merci pour tes belles chansons et tous ces souvenirs »… « Repose en paix Johnny ». D’autres ont écrit des pages entières. Certains ont laissé un petit dessin. « Grâce à ta musique j’ai vaincu mon cancer », affirme Isabelle qui termine son hommage en lui disant : « Merci de m’avoir donné l’envie d’avoir envie ». « Nous pensons toujours à toi » ont également inscrit Angélique et Colette. « Merci pour l’émotion que tu m’as procurée à ce concert de Rennes lorsque tu t’es avancé jusqu’à moi » indique encore une autre groupie illuminée par le chanteur.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  59. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 13h58min (commentaire N° 60)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Marie-France et Laurella

    Le Père Horaist a vécu la cérémonie des obsèques de près puisqu’il était cocélébrant aux côtés de Mgr Benoist de Sinety. « Comme beaucoup, j’ai été surpris par la dignité et l’émotion qui régnait. Je n’aurais jamais imaginé que cet homme susciterait autant d’expression d’amour et de reconnaissance. Je suis très surpris de voir à quel point il a touché les cœurs pour que les gens viennent spontanément sans qu’on les y invite », souligne-t-il en assistant en retrait à ces instants d’émotion populaire. « Tout cela prouve qu’il émanait quelque chose de cet homme. Une générosité, une sincérité qui a touché les personnes. C’était mon rôle de les accueillir ».

    Sainte Madeleine, « une femme qui a vécu », comme l’a définie sobrement le père Horaist, a donc aujourd’hui une proximité avec le rocker. « Les gens cherchaient un lieu, ils l’ont trouvé ici et ils n’ont pas encore fini d’exprimer la reconnaissance à son égard. C’est clair, la Madeleine, c’est aussi l’église de Johnny. Il a sa place ici. »
    L’église de la Madeleine, place de la Madeleine (VIIIe), ouverte tous les jours de 9h30 à 19 heures

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  60. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 14h00min (commentaire N° 61)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Ils l’ont échappé belle. Le soir du réveillon de la Saint-Sylvestre, des habitants d’une HLM ont senti une très forte odeur dans leur hall : une importante fuite de gaz qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques.

    Dans le hall du 139, boulevard Charles-de-Gaulle, à Colombes (Hauts-de-Seine), les locataires sont sous le choc. Et en colère. Dans la nuit de la Saint-Sylvestre, une importante fuite de gaz a été localisée dans leur immeuble. Provenant d’une canalisation située dans le local poubelles et qui aurait… tout simplement été rongée par des rats ! « On aurait pu tous y passer », lâche un homme dont la mère âgée est incapable d’évacuer rapidement son appartement. « Une demi-heure de plus et on mourrait », répète inlassablement un petit garçon à lunettes nommé Thibault.

    La vie sauve, ces familles la doivent probablement à Dalila Ghermaoui, la locataire du 1er étage. « Quand je suis rentrée du réveillon vers 3 heures du matin, j’ai senti une odeur intense de gaz, raconte Dalila. J’ai mis mes enfants au lit et je suis redescendue parce que ça m’inquiétait. Avec mon mari, nous avons ouvert la trappe des vide-ordures. Deux jeunes qui arrivaient nous ont confirmé qu’eux aussi sentaient le gaz. J’ai appelé la permanence d’urgence du gaz. »

    Dalila fait les 400 pas en attendant le technicien. Magalie Cariat, locataire au quatrième étage, est au même moment en ligne avec les pompiers. « Quand je suis rentrée du réveillon, ça sentait le gaz jusque dans mon appartement. Mon fils de 7 ans s’est réveillé en toussant. Je l’ai fait sortir sur le balcon. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  61. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 14h01min (commentaire N° 62)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Si cela avait été à la même heure un jour de semaine, on ne serait plus là pour en parler »

    Le technicien du gaz arrive sur place en moins de vingt minutes. « Quand il a ouvert la colonne, il a vu deux rats et entendu le sifflement du gaz, raconte Dalila. Il a tout coupé. » Le lendemain, il reviendra colmater la brèche dans le tuyau de gaz et remettre en route les installations. « Il était formel : ce sont bien les rats qui ont endommagé la canalisation », indiquent les deux voisines.

    La canalisation en question porte des traces de griffures. (DR.)

    « Là, c’est arrivé le bon jour, se console Dalila. Si cela avait été à la même heure un jour de semaine, on ne serait plus là pour en parler. Le gaz dans un lieu confiné, ça explose. Dans un lieu aéré ça s’enflamme. Si on ne meurt pas endormis asphyxiés… » Magalie s’inquiète : « Cette fois, c’est le gaz. Mais qu’est-ce qui nous dit qu’ailleurs ce ne sont pas les fils électriques qui sont rongés ? Il faut remettre l’immeuble aux normes. »

    Les locataires affirment avoir régulièrement alerté leur bailleur, Colombes Habitat Public, sur l’invasion de rats dans l’immeuble et le quartier depuis plus d’un an. « Moi, j’ai cinq rats dans mon appartement ! Je l’ai signalé en septembre et rien n’a été fait » s’indigne Samira, assistante maternelle qui habite au 143. Autour d’elle, chaque habitant surenchérit. « Moi, j’en ai trouvé devant ma porte et dans ma poussette », indique Magalie. « Et moi dans ma voiture dans le parking », enchaîne Kamla, encouragée par Sadia qui ajoute en voir « régulièrement dans les escaliers ». Comme pour attester de sa présence en ce mardi après-midi, malgré le brouhaha, un rat montre son museau par le trou d’aération d’une cave.

    Le bailleur Colombes Habitat Public explique que « la dernière dératisation dans le secteur date du 7 décembre. Mais comme il y a énormément de travaux en ce moment, ils occasionnent des migrations de rats. » Olivier Virol, le directeur, rappelle que « cet immeuble est destiné à une réhabilitation dans le cadre de l’Anru 2 fin 2018. Il est intégré dans notre plan stratégique de patrimoine 2016-2026. J’ai prévu de me rendre moi-même sur place ce mercredi matin ».

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  62. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 14h03min (commentaire N° 63)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le phénomène semble être en augmentation dans ces deux villes du Val-d’Oise et pose des problèmes de salubrité et d’accès au logement. Mais il reste très difficile à identifier pour les bailleurs sociaux.

    Résidence Joliot-Curie, à Sarcelles. Dans un des appartements de cette barre d’immeuble vieillissante, les locataires assistent, impuissants, à la sous-location d’un appartement. Une pratique qui, bien qu’illégale, semble se développer. Ces chambres louées parfois 300 € posent la question de la salubrité et de l’accès au logement. Le maire (PS), Nicolas Maccioni indique « rester vigilant sur cette problématique que nous connaissons ».

    A Joliot-Curie, les habitants savent pour la plupart qu’une de leur voisine s’adonne à ce « business » depuis plusieurs mois. « Dans son appartement, il y a quatre à cinq hommes seuls en sous-location, indique un locataire. Au début, ils faisaient du bruit et ne jetaient pas les poubelles, ce qui participe à la dégradation de notre bâtiment déjà laissé à l’abandon. » « Maintenant ils sont plus discrets, nuance une autre habitante. Mais ce n’est quand même pas normal. » Le bailleur social Osica, gestionnaire de 4 000 logements à Sarcelles et de 2 500 à Villiers-le-Bel, a bien connaissance de ce cas précis. « Le dossier est au tribunal depuis septembre et nous sommes en attente d’un jugement », précise Osica. Ce dernier compte expulser la locataire, qui est redevable d’environ 6 000 € de loyers.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  63. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 14h04min (commentaire N° 64)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Des marchands de sommeil dans le parc HLM

    A Villiers-le-Bel, plusieurs cas de sous-location ont aussi été découverts. « L’été dernier, la police municipale est intervenue sur une expulsion, car l’huissier est tombé sur un jeune garçon… Plusieurs familles sous-louaient ce logement, indique Jean-Louis Marsac, le maire (PS). Il y a un an et demi, chez Osica, un homme sous-louait son appartement à deux familles à qui il interdisait d’aller aux toilettes. Il encaissait les loyers et ne payait pas les charges. Il y a aussi le cas de cette dame de 80 ans qui sous-louait au matelas. Elle avait transformé son appartement en hôtel… »

    Chez Osica, on estime pourtant qu’il s’agit « d’un phénomène marginal ». « Nous avons un gardien pour 96 logements, donc nous sommes très présents sur le terrain », estime le bailleur. Reste qu’ils sont difficiles à quantifier, selon Val-d’Oise habitat : « Dans un logement, tant qu’il n’y a pas de problème, que les loyers sont payés, on ne s’en rend pas compte car on n’a pas de raison d’y entrer. »

    Des suroccupations qui ne sont pas sans conséquence pour les municipalités. « Nous avons beaucoup de familles hébergées, que nous repérons lors des inscriptions scolaires. Dans certains quartiers, les écoles explosent, constate Jean-Louis Marsac. C’est un phénomène qui me semble être en augmentation. Mais les bailleurs n’en font pas une priorité. Il faut un minimum de volonté pour le voir. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  64. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 14h05min (commentaire N° 65)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Ce que dit la loi
    La sous-location à des personnes privées d’un logement locatif HLM est interdite par la loi sans autorisation du bailleur. Et sanctionnée, en principe, par la résiliation du bail du locataire concerné et par une amende de 9 000 €. Si le locataire veut sous-louer un logement vide, il doit donc obtenir l’accord écrit de son bailleur sur la possibilité de sous-louer, et le montant du loyer de sous-location qui ne peut pas excéder celui payé par le locataire principal. Depuis le 27 mars 2014, pour les sous-locations consenties, le locataire est tenu de transmettre au sous-locataire une autorisation écrite du bailleur ainsi que la copie du bail en cours.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  65. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 14h15min (commentaire N° 66)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Les éléments à charge contre Lactalis s’accumulent. D’après Le Canard enchaîné de ce mercredi, le numéro un mondial des produits laitiers se serait bien gardé de révéler la présence de « salmonelles sur du matériel de nettoyage et sur les carrelages » sur son site mayennais de Craon – un défaut de communication qui lui est légalement permis, précise toutefois le Canard. Problème, c’est justement de cette usine que provenait la totalité des lots de lait infantile qui a été rappelée en décembre, en raison d’une contamination à la salmonelle.

    Selon l’hebdomadaire, deux contrôles internes menés par Lactalis Nutrition Santé, l’un en août, l’autre en novembre 2017, font état de la présence de salmonelles dans l’usine craonnaise. Pourtant, cela n’aurait pas empêché l’inspection sanitaire du ministère de l’Agriculture de passer à côté de cette contamination lors d’un contrôle de routine. Un collège d’experts se serait rendu dans l’usine de Craon, en Mayenne, en septembre dernier pour y réaliser une banale inspection.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  66. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 14h16min (commentaire N° 67)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Des retraits seulement à partir de décembre

    Dans le rapport réalisé à la suite de cette visite par la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP), il n’est fait aucune mention desdites salmonelles. Des conclusions en contradiction, donc, avec rapport de contrôle interne réalisé par Lactalis en août qui faisait état de la présence de la bactérie sur le matériel de nettoyage et sur les carrelages. « Comment les contrôles du ministère de l’Agriculture pouvaient-ils conclure à une telle aberration alors que quelques semaines après, il est admis que des salmonelles seraient dispersées dans toute l’usine ? » s’insurge le président de l’Association des familles victimes du lait contaminé aux salmonelles dans un communiqué rapporté par l’Agence France-Presse.

    Ce n’est qu’à partir du 2 décembre 2017 que le groupe a commencé à retirer du marché national et international tous les produits infantiles et nutritionnels « fabriqués ou conditionnés » depuis le 15 février 2017 dans son usine de Craon, à la suite de cas de salmonellose détectés chez des nourrissons. « Nous savons désormais qu’une contamination dispersée s’est installée » dans cette usine « suite à des travaux réalisés durant le premier semestre 2017 », avait alors justifié Lactalis.

    « Comment les contrôleurs s’y sont-ils pris pour ne détecter en septembre aucune salmonelle alors que l’on sait aujourd’hui, après enquête, que l’usine était infectée depuis février, au moins ? » s’interroge de son côté un expert en sécurité sanitaire des aliments cité par le Canard.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  67. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 14h17min (commentaire N° 68)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Lactalis répond aux accusations du Canard

    Autre fait inquiétant relaté par le palmipède : l’usine de Craon – dont toute la production a été rappelée pour contamination – ne serait que partiellement fermée. « La fabrication des laits pour nourrissons est bloquée. Mais pas celle des boîtes de céréales », détaille Le Canard enchaîné, alors que certains lots de céréales sont eux aussi concernés par la contamination aux salmonelles. Une information démentie peu après par la direction du groupe qui affirme à l’AFP que l’usine est à l’arrêt complet. « Tout ce qui est fabriqué dans l’usine de Craon est arrêté depuis le 8 décembre », a indiqué une porte-parole de Lactalis.

    En tout, entre mi-août et le 20 décembre dernier, ce sont 35 nourrissons qui ont été atteints de salmonellose en France. Pour 31 d’entre eux, il a été prouvé qu’ils avaient consommé un lait infantile de l’usine Lactalis de Craon, en Mayenne, d’où vient la bactérie Salmonella agona. Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris, le 26 décembre dernier pour « blessures involontaires » et « mise en danger de la vie d’autrui ».

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  68. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 14h19min (commentaire N° 69)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    https://www.dailymotion.com/video/x6caqfp#tab_embed

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  69. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 14h22min (commentaire N° 70)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Elles représentent la moitié de la population, sauf dans la presse. Les femmes sont restées peu visibles dans les médias en 2017, rapporte mardi 2 janvier la plate-forme Pressedd dans son Observatoire annuel de la parité dans la presse. Avec à l’appui de cette assertion un chiffre choc : parmi les 1 000 personnalités les plus médiatisées au cours de l’année écoulée, 169 seulement sont des femmes. Pis, leur parole ne représente que 14,7 % des citations globales enregistrées pour les 1 000 personnalités du classement.

    La proportion de femmes dans les personnalités les plus médiatisées est restée peu ou prou équivalent à celle de l’année précédente, puisqu’elle s’était établie à 16,8 % en 2016. Un chiffre loin des niveaux de 2013 (19,2 %) et 2014 (17,3 %), annonce Pressedd, dont le rapport est basé sur l’analyse des 1 500 premiers titres de presse française – quotidiens nationaux et régionaux, presse magazine, presse hebdomadaire régionale, professionnelle et spécialisée – et de 1 500 sites d’informations.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  70. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 14h23min (commentaire N° 71)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Business et sport, le néant paritaire

    C’est dans la catégorie « business » que les femmes sont le moins sollicitées, puisqu’elles ne représentent que 1 % des intervenants. Parmi les 41 personnalités de cette catégorie présentes dans les 1 000 personnalités les plus médiatisées en 2017, le rapport recense seulement deux femmes : la patronne de la Fédération nationales des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), Christiane Lambert, et la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte. Les femmes ne représentent ainsi que 6 % du total des citations attribuées aux personnalités de la catégorie en 2017.

    Une rareté que l’on retrouve également dans la catégorie « sport ». Ainsi, on note en 2017 la présence de seulement trois femmes sur les cent premières personnalités sportives (les joueuses de tennis Kristina Mladenovic, Caroline Garcia et Simona Halep). Les sportives totalisent même environ 46 fois moins de citations que les hommes.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  71. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 14h24min (commentaire N° 72)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Une femme candidate à la présidence

    En catégorie politique, le bilan est un peu moins morose, mais il accuse tout de même un sévère déséquilibre. On compte ainsi vingt-quatre femmes parmi les cent personnalités les plus médiatisées. Leur parole reste en outre rare, puisqu’elles n’ont prononcé que 17 % des citations attribuées aux politiques en 2017.

    C’est un chiffre cependant en hausse par rapport à 2016, grâce notamment à la candidate à l’élection présidentielle Marine Le Pen (Front national), qui, avec 160 417 citations, est la troisième personnalité la plus sollicitée dans les médias. Viennent ensuite – loin derrière – la chancelière allemande, Angela Merkel, la première ministre britannique, Theresa May, et la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo.

    A noter que dans le gouvernement d’Edouard Philippe, c’est la ministre du travail, Muriel Pénicaud, qui est la plus citée, devant sa collègue de la santé, Agnès Buzyn, puis celle de la culture, Françoise Nyssen.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  72. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 14h25min (commentaire N° 73)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Contexte singulier »

    Pressedd souligne toutefois qu’un domaine atteint presque la parité en termes de répartition de la parole. Avec 49,7 % de citations de femmes, la catégorie « culture et médias » donne un peu plus voix à la gent féminine, dont trente-quatre représentantes figurent dans le classement des cent personnes les plus médiatisées. L’actrice française Isabelle Huppert est en tête de ce décompte, devant les Américaines Kim Kardashian, Beyoncé Knowles, Ariana Grande et Rihanna.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  73. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 14h27min (commentaire N° 74)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Un chiffre que l’Observatoire ne manque pas de mettre en relation avec « le séisme provoqué par les révélations de harcèlement sexuel à l’encontre du producteur américain Harvey Weinstein ». Un « contexte singulier », note l’observatoire, puisque davantage de femmes ont été sollicitées pour évoquer leur expérience en termes de harcèlement sexuel.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  74. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 18h50min (commentaire N° 75)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Star du ring en Thaïlande, la boxeuse transgenre Nong Rose se mesurera au champion de France Akram Hamidi le 6 janvier, une première en France.

    A l’état civil, Nong Rose est Somros Polchareon et reste un homme. Mais elle se sent fille depuis qu’elle est enfant et a attendu l’âge de 14 ans pour oser porter des habits féminins. Aujourd’hui, Nong Rose combat des hommes et compte plus de 150 victoires sur quelque 300 combats, dont plus de 30 KO.

    « Nous ne sommes pas faibles »

    La jeune femme s’apprête à faire son premier combat à l’étranger, en France, lors du gala de Coubertin le 6 janvier prochain. Elle affrontera le champion de France Akram Hamidi, et sera ainsi la première boxeuse transgenre à monter sur le ring en France. Fière de son parcours, elle se dit « heureuse d’être la première trans à combattre en France ». « Cela permet de promouvoir les trans, de montrer que nous valons autant que les autres. Nous ne sommes pas faibles », explique-t-elle à l’AFP.

    La Thaïlande est souvent considérée comme un paradis pour les homosexuels et les transsexuels mais, même s’ils sont tolérés, beaucoup estiment être traités comme des citoyens de seconde zone. Jusqu’en 2012, la transsexualité était considérée comme une maladie mentale par l’armée.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  75. Le Panda Le 3 janvier 2018 à 18h52min (commentaire N° 76)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    https://www.dailymotion.com/video/x6ckq7a#tab_embed

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  76. Le Panda Le 4 janvier 2018 à 18h37min (commentaire N° 77)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    L’agence régionale de santé de Paca réclamait à plusieurs institutions psychiatriques de participer à l’expulsion de migrants « sous contrainte ».

    Par L’Obs
    Publié le 04 janvier 2018 à 14h14

    Le texte a été retiré face à la polémique. Une circulaire envoyée le 7 décembre à plusieurs hôpitaux psychiatriques de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur leur demandait de favoriser les procédures d’expulsion de migrants clandestins hospitalisés sous contrainte, rapportait Streetpress mercredi 3 janvier, relayant une information du site Hospimédia.

    Relayé ce jeudi matin sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter par le directeur général adjoint de l’association Aides, Christian Andro, ce document de l’Agence régionale de santé précise que « le contexte actuel a conduit les services de l’Etat à prendre des mesures appropriées pour assurer la sécurité des concitoyens ».

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  77. Le Panda Le 4 janvier 2018 à 18h38min (commentaire N° 78)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Dans la mesure où ces patients sont pris en charge par vos équipes, je vous informe que mes services vous communiqueront, en même temps que l’arrêté préfectoral de levée des soins sans consentement [l’OQTF, obligation de quitter le territoire français, NDLR] ainsi qu’une notification à faire signer par le patient. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  78. Le Panda Le 4 janvier 2018 à 18h38min (commentaire N° 79)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    A noter que cette circulaire ne concernait que les patients hospitalisés en SRDE, c’est-à-dire en « soins sur décisions du représentant de l’Etat » : en clair, des individus « dont l’état compromet la sûreté ou porte atteinte, de façon grave, à l’ordre public », et dont le préfet a ordonné l’internement.

    Circulaire retirée

    L’initiative a depuis été dénoncée par l’union syndicale de la psychiatrie (USP) et le syndicat des psychiatres des hôpitaux (SPH), qui demandaient son annulation : « L’utilisation des hospitalisations en SDRE pour repérer et contrôler des personnes non désirées sur le territoire est très inquiétante », écrivaient les deux syndicats dans leur communiqué.
    « Etre aux ordres du ministère de l’Intérieur ne fait pas partie des vœux de la psychiatrie publique. »
    L’instruction de l’ARS nous avait « énormément surpris », déclare à l’AFP le président du SPH, le docteur Marc Bétremieux, dans la mesure où « le préfet a tous les éléments » concernant les patients hospitalisés sans consentement, « déjà repérés ». Plus généralement, ce dernier déplore les risques d' »amalgames » entre maladie mentale, dangerosité et immigrés clandestins.

    Contacté par LCI, le ministère de la Santé affirme ce jeudi que la circulaire a été retirée :
    « Tous les hôpitaux qui ont été concernés ont reçu une lettre du directeur général de l’ARS Paca retirant cette circulaire », déclare un porte-parole d’Agnès Buzyn.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  79. Le Panda Le 4 janvier 2018 à 18h39min (commentaire N° 80)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Mais comme le rappelle la chaîne d’info, cet épisode intervient dans un contexte tendu entre l’Etat et les associations de défense des migrants. Dans le cadre du projet de loi sur l’immigration et l’asile, une autre circulaire polémique lancée le mois dernier prévoit ainsi le recensement des migrants dans les centres d’hébergement d’urgence. L’Etat veut ainsi répondre à la saturation de ces centres, mais les associations d’accueil dénoncent une logique « d’étiquetage et de triage ».

    T.V.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  80. Le Panda Le 6 janvier 2018 à 10h51min (commentaire N° 81)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le parquet de Toulouse (Haute-Garonne) a déclenché une alerte enlèvement pour un nourrisson de 2 mois, samedi 6 janvier dans la matinée. Prénommé Tizio, l’enfant a été enlevé à l’hôpital Purpan, cette nuit entre 18h30 et 19h, alors qu’il était alimenté par des sondes gastriques et voies intraveineuses. Le ravisseur serait son père, un homme de 33 ans, annonce à l’AFP le parquet de la ville.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  81. Le Panda Le 6 janvier 2018 à 10h52min (commentaire N° 82)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Un véhicule Peugeot 307 de couleur blanche recherché

    Le bébé était vêtu d’un ensemble de laine bleue au moment de son enlèvement. Le père de l’enfant est un homme « grand, mince, porteur d’une barbe fournie de cheveux longs bouclés bruns à noirs ». Il est susceptible de se déplacer à bord d’un véhicule Peugeot 307 de couleur blanche, immatriculé dans l’Ariège 5608GP09. Il portait lors des faits un « anorak de couleur sombre », ajoute le communiqué. Si vous localisez l’enfant ou le suspect, n’intervenez pas vous-même, appelez immédiatement le 08 00 36 32 68.

    Une alerte enlèvement a été déclenchée pour retrouver un nourrisson de 2 mois, enlevé à l\’hôpital Purpan de Toulouse (Haute-Garonne) par son père.
    Une alerte enlèvement a été déclenchée pour retrouver un nourrisson de 2 mois, enlevé à l’hôpital Purpan de Toulouse (Haute-Garonne) par son père. (MINISTERE DE LA JUSTICE)

    Le bébé « souffre d’une pathologie nécessitant la poursuite de soins immédiats, son pronostic vital est engagé à défaut de recevoir ces derniers dans les plus brefs délais », poursuit le parquet dans un communiqué.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Before you post, please prove you are sentient.

qui fut le premier président de la Veme république?

  Retour à l'accueil du Forum  



* Commentez sur les Voix du Panda. Identifiez-vous : Créér votre compte.
* Les commentaires ne seront ni votés, ni repliés.
* Commentaire du Rédacteur : Vert
* Commentaire de tout autre Intervenant : Bleu
* Les articles de l'auteur pourront êtres modifiés et réédités.
* Vous constatez un bug, avoir plus d'informations : Contactez nous.
* Pour participer au Média-Citoyen. Il est impératif d'Etre enregistré(e).
* Notre serveur vous renverra votre code sur votre e-mail validé.
* Vous pouvez lire, enregistrer, utiliser tous les articles du forum.
* Merci de nous en faire la demande.