Ecoutez l'article:



Suite « 4 » du procès des accusés de la mort de FIONA

Auteur:
Son site
Par le 17 février 2018

Le sourire est le plus beau cadeau d’un enfant à ses parents et réciproquement !

Le Don de la Vie, restera toujours, le moment le plus merveilleux, car c’est cadeau !

« Je veux garder un esprit d’enfant » Parce que rien n’est plus important qu’un rêve d’enfant !

Des mois de mensonges

Cécile Bourgeon, mère de la petite Fiona : « disparue » vidéos difficiles à supporter !

Cadeau Marie Laforet

« Je veux garder un esprit d’enfant » parce que rien n’est plus important qu’un rêve d’enfant !

Prendre un enfant par la main Yves Duteil

Sources : Le Panda – FR3 Auvergne- La Montagne—Divers Médias nationaux et internationaux

Reprenons l’actualité de ce qui restera ou pas comme l’un des plus grands mystères d’une enfant, tuée, par qui et disparue !

Des faits nouveaux font jour en ce 7 février 2018 en prendre connaissance de par ce lien !

Les autres audiences figurant dans les divers comptes rendus ici puis encore et à nouveau avant la demande de renvoi de la part de la défense en date du 16 octobre 2017…..

Nous continuons à assister à un monde hors du commun.

Tous les ingrédients sont dans l’espace de ces salles de Cour d’Appel.

De Riom Cour d’Assises 63200 Puy de Dome Auvergne.

A présent Cour d’Assises du Puy-En-Velay 43000 Haute Loire Auvergne.

Ce qui ne peut une seconde faire absence, c’est la présence de la fillette Fiona. Indéniable y compris si à des moments quels que soient les talents de orateurs de sentir tout ce que chacun pourrait ressentir en sa qualité de parent.

Difficile à exprimer en l’instant, en la circonstance il faut encore, et encore attendre pour comprendre par la force, la puissance des témoignages, des questions/réponses des personnes présentes.

Il est indéniable que des ombres sordides sortent de la bouche de certains.

Une histoire réellement hors du commun. Comment vivre avec de telles lourdeurs ?

Les faits sont incontestables cette fillette est morte.

Comment et par qui ?

Difficile de livrer une synthèse en l’instant.

Le dit procès est reculé dans un premier temps de 24 heures. Le sera-t-il plus ?

Une évidence se dégage à priori, il sera très difficile sinon impossible de savoir au plus juste ce qui s’est réellement passé et comment.

Tel un certain film d’adultes « Les Diaboliques » qui laissait passer des frissons dans tous les membres.

Le film en question concernait des adultes. Là, nous avons face à face des amants devenus antagonistes par calculs ou rejets pour mieux cacher les réalités. Voir le monde de la drogue, des manipulateurs par le besoin de toutes formes de substances aussi dangereuses que la mort.

Les passions du monde de la femme, de l’enfant, de l’humain publié à diverses reprises.

Me permet d’écrire : Oui je livrerai mon intime conviction au moment du verdict.

A suivre

Le Panda

Patrick Juan

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Suite « 4 » du procès des accusés de la mort de FIONA, 10.0 out of 10 based on 1 rating

295 Commentaires sur ce billet

  1. Le Panda Le 8 février 2018 à 10h52min (commentaire N° 1)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Bonjour à tous, bienvenue sur ce direct de la 9e journée du procès en appel de l’affaire Fiona. Les réquisitions et les plaidoiries devaient se tenir aujourd’hui, mais les débats on pris trop de retard. Nous entendrons les derniers témoins ce jour, avec David, un dernier enquêteur, un voisin du couple Makhlouf-Bourgeon et les parties civiles, à savoir Nicolas Chafoulais, la mère et le beau-père de Cécile Bourgeon.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  2. Le Panda Le 8 février 2018 à 13h58min (commentaire N° 2)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Ouverture de l’audience
    La journée va débuter par l’audition du dernier expert, David.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  3. Le Panda Le 8 février 2018 à 13h59min (commentaire N° 3)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    La perquisition
    Le policier a effectué les fouilles dans l’appartement du couple, les 13 mai 2013. Il découvre un appartement mal rangé, la chambre de Fiona sans lumière et avec un lit portant des petites taches de sang (qui s’avère plus tard appartenir à Fiona).

    David était en poste au SRPJ de Clermont-Ferrand en 2013, à l’époque des faits. Il est actuellement en poste à Narbonne.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  4. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h00min (commentaire N° 4)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    il y a 3 heures
    Cécile Bourgeon et la disparition de Fiona
    Un plan de cannabis est découvert dans un placard. « Mme Bourgeon s’inquiétait plus de cette découverte que de la disparition de sa fille. (…) Vu son comportement, je doutais fortement de la version qu’elle avait donné la veille. Je lui ai demandé si elle disait vraiment la vérité [à propos de la disparition]. Elle ne m’est pas rentrée dedans, comme une mère qui a perdu sa fille. Au contraire, elle est restée bouche bée. Ca a confirmé ma conviction ».

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  5. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h01min (commentaire N° 5)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : Quatre mois plus tard, Cécile Bourgeon est placée en garde à vue. Le capitaine explique qu’elle présentait alors des traces de coups au visage et sur le corps. Traces datant de trois périodes différentes selon le médecin qui l’examine alors.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  6. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h02min (commentaire N° 6)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Dans l’appartement perpignanais, les enquêteurs trouvent une grande quantité de stupéfiants, « à disponibilité d’enfants ».

    L’interpellation à Perpignan
    En septembre, les enquêteurs interpellent le couple. « Et là, surprise !, lâche le capitaine Estrabols. Aucune chambre n’était prévue pour Fiona. » Pour l’enquêteur à l’accent chantant, c’est la preuve que les accusés étaient certains que la jeune fille n’allait pas revenir.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  7. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h03min (commentaire N° 7)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Les pages Facebook consultées par Cécile Bourgeon
    Les enquêteurs découvrent les photos compromettantes sur les recherches internets du couple, qui portent sur des disparitions d’enfants comoriens dans un parc à Marseille. « Elle nous dit qu’elle n’a pas consulté cette page Facebook, que ça ne l’a pas inspirée pour la disparition de Fiona. On ne lui avait même pas dit qu’il s’agissait d’une page Facebook! » indique David, l’enquêteur.

    David explique comment les enquêteurs ont écarté la mise en scène de Montjuzet
    Lors de sa garde à vue, Cécile Bourgeon indique être allée au parc à 17h30 le dimanche 12 mai. Or, sa voiture est encore à son domicile à 17h45 et un témoin l’a vue entrer dans le parc vers 17h50.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  8. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h04min (commentaire N° 8)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : Chose assez intéressante. On apprend que ce sont d’abord les enquêteurs qui ont demandé si Fiona n’avait pas « ingéré » un médicament par accident. S’ils ne l’avaient pas fait, pas sûr que les accusés en parleraient encore aujourd’hui…

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  9. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h05min (commentaire N° 9)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    L’enquêteur passe à présent au récit de l’enterrement par Cécile Bourgeon.

    Les aveux de septembre 2013
    C’est au cours de la 4e audition de Cécile Bourgeon qu’elle passe aux aveux. Elle décrit la découverte du corps de Fiona, la prise en charge du cadavre par Berkane Makhlouf, le fait que l’accusé l’ait empêché d’appeler les secours, parce qu’ils pourraient risquer de « passer leur vie en prison et d’être séparés de leurs enfants », cite David, le policier.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  10. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h06min (commentaire N° 10)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    – Le président : Lorsque Cécile Bourgeon vous dit « je vais tout vous dire ». Comment vous réagissez? Vous vous dites « c’est bon, c’est la vérité », ou vous gardez votre méfiance?
    – David, l’enquêteur : J’ai gardé ma méfiance. Je pense qu’elle avait un moment de sincérité. Elle se livre. Dans ce qu’elle raconte, il y a des choses vraies, mais il y a détails dont je ne pense pas qu’ils se soient passés comme ça. Notamment sur la chronologie. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  11. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h07min (commentaire N° 11)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    L’intime conviction de David
    Le policier est sceptique concernant l’attestation de complaisance fournie le 11 mai à 8h par le docteur L. C’est « sans doute la 1ere fois qu’ils se lèvent aussi tôt! » lance-t-il. Il ne croit pas non plus à la thèse de l’enterrement de Fiona. Il énumère des éléments suspicieux. « Les accusés, ce sont sans doute les seules personnes au monde à partir sans prendre de pelle! » remarque l’enquêteur.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  12. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h08min (commentaire N° 12)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    “Cécile Bourgeon est une personne très, très compliquée à entendre. Elle réfléchit vachement.”

    David, à l’époque enquêteur au SRPJ de Clermont-Ferrand.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  13. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h09min (commentaire N° 13)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    La théorie de l’accident est-elle valable?
    – L’avocat général : Pourrait-il y avoir des raisons plausibles pour que le couple
    – David, l’enquêteur : Objectivement, lorsque nous allons au domicile du couple le 13 mai 2013, nous voyons dans la poubelle des emballages de Subutex. Pas à la portée des enfants. A Perpignan, ils sont disséminés dans l’appartement. Après l’appartement de Clermont-Ferrand a pu être nettoyé.

    L’avocat général demande à l’officier de la PJ son rôle. L’homme lance : « De rendre compte. De rendre compte objectivement de faits ».

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  14. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h11min (commentaire N° 14)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    L’accusé était sûre que FIona ne respirait plus
    L’avocat général s’étonne de l’aplomb de la déclaration de Cécile Bourgeon à l’enquêteur. « Vous dites : « elle était morte, toute blanche. » Vous aviez déjà été confronté à la mort d’un proche avant? Parce qu’on a souvent l’impression, ou l’espoir, qu’ils respirent encore. » -« Non, j’était sûre, ​répond l’accusée. Elle était comme [frère de Camélia], lui je l’avais vu au funerarium. Elle était cadavérique. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  15. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h13min (commentaire N° 15)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Cécile Bourgeon, face au cadavre de sa fille
    – L’avocat général : Mme Bourgeon, un homicide par imprudence est punissable de 3 ans de prison. (…) Depuis 15 jours, y a votre maman, elle est là chaque jour. Comment considérez vous que, à peine morte, vous tournez le dos à Fiona?
    – Cécile Bourgeon : Ces mensonges, c’était un engrenage pas possible. On va jusqu’à y croire, on se dit que Fiona va revenir au final.
    – L’avocat général : Mais comment vous pouvez vous dire, le dimanche « on va monter un plan, on va faire croire à une disparition ». Où elle est la maman, là?
    – Cécile Bourgeon : Dans la nuit, ça allait mal. On a pris 10 grammes de coke. [Elle rappelle le cas d’une codétenue qui avait tué son enfant]. Je suis pas la seule personne à être dans la panique, à ne pas savoir quoi faire.
    – L’avocat général : Sauf que vous affirmiez devant les enquêteurs et psychologues qu’à 4 heures du matin, vous étiez sûre que Fiona était morte.
    – Berkane Makhlouf, se lève : Fiona, je lui ai fait du bouche à bouche, j’ai tenté de la ranimer. On savait pas qu’on allait prendre 3 ans pour la mort involontaire de Fiona. On pensait qu’on allait aller toute notre vie en prison, qu’on allait se faire enlever les enfants.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  16. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h14min (commentaire N° 16)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    “Elle n’a jamais parlé de la thèse accidentelle, alors que ça l’aurait aidée. Au niveau pénal, les peines sont moins grandes pour un accident qu’un homicide involontaire! On lui a posé deux fois la question, elle a rejeté cette théorie!”

    David, à l’époque enquêteur au SRPJ de Clermont-Ferrand.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  17. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h15min (commentaire N° 17)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Grimaud s’adresse à l’officier du SRPJ
    – Me Grimaud : je porte à votre connaissance que Mme Bourgeon a définitivement écarté la thèse accidentelle il y a deux jours.
    – Me Portejoie : Mais non…

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  18. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h16min (commentaire N° 18)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Pour moi, les dés sont jetés »
    – Me Grimaud : Vous êtes certaine, vous me confirmez que Fiona est morte dans la nuit du 11 au 12 mai 2013? [puis, énervée par Me Portejoie] Confrère, on continue comme ça et c’est dehors qu’on va s’expliquer !
    – Cécile Bourgeon : Si vous êtes énervée, c’est que vous savez que vous êtes en tort. De toutes façons, ça se passait très bien jusqu’à l’incident [l’apéritif] de la semaine dernière. Je comprends pas que tout le monde se retrouve ensemble pour boire une verre. C’est pas neutre. A ce moment-là, on peut dire « tiens, on vas lui mettre trente à elle ». Moi, pour moi, les dés sont déjà jetés, le verdict est déjà donné.
    – Me Grimaud : c’est votre avocat qui vous a dit de dire ça.
    – Cécile Bourgeon : Non justement, il m’a dit de ne rien dire. (…) Je suis certaine que Fiona est morte dans la nuit du 11 au 12 mai.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  19. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h17min (commentaire N° 19)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Grimaud se tourne vers Berkane Makhlouf
    – Me Grimaud : Êtes-vous certain que Fiona est morte dans la nuit de samedi à dimanche?
    – Berkane Makhlouf : Oui. Oui.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  20. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h18min (commentaire N° 20)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Les enquêteurs n’ont pas demandé à l’accusée si elle frappait Fiona
    – Me Grimaud : Pourquoi n’a-t-il pas demandé à Cécile Bourgeon, en garde à vue, si elle avait frappé sa fille ?
    – David, l’enquêteur : En effet, on n’a pas posé la question. C’était pas volontaire, c’est une erreur de notre part. Elle ne nous a raconté l’histoire et puis on n’est pas allé plus loin…
    – Me Grimaud : C’est une erreur regrettable. Car le dossier est sclérosé depuis.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  21. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h19min (commentaire N° 21)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Canis prend la parole
    L’avocat de Nicolas Chafoulais confie son scepticisme quant au certificat de complaisance délivré par le docteur L. « Il parle d’un document médical Iors de son audition, puis ça devient un document administratif ensuite. Un document administratif délivré par un médecin, ça m’interpelle. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  22. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h21min (commentaire N° 22)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Portal se lève pour rappeler que la thèse accidentelle a définitivement écartée, par les deux accusés eux-mêmes. « Plus la peine d’en parler, » assène-t-il.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  23. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h22min (commentaire N° 23)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona Me Lebert interroge Cécile Bourgeon sur l’absence d’oreiller dans le lit de Fiona. Elle s’emporte brièvement avant d’affirmer qu’il y en avait un et de dire : « C’est un grand mystère. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  24. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h23min (commentaire N° 24)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Lebert évoque un pyjama de Fiona. Selon les accusés, il aurait pu disparaître dans les poubelles descendues dimanche 13 mai 2013.

    « Vous ne vouliez pas la toucher, votre fille? »
    – Me Lebert : De loin, vous percevez que votre fille est morte? Vous n’avez pas envie d’aller la voir, de la secouer, de l’embrasser? »
    – Cécile Bourgeon : Non, parce que je vous explique : j’ai été traumatisée lorsque j’ai touché un mort [le petit frère de Camélia]. J’avais pas envie de refaire la même chose. J’ai donné le sac pour mettre Fiona dedans mais je ne l’ai pas touchée ma fille.
    – Berkane Makhlouf : Si, tu l’as touchée Cécile !

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  25. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h25min (commentaire N° 25)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Cécile Bourgeon à propos des expertises psy : « J’ai changé depuis! »
    L’accusée regrette que les expertises psychologiques réalisées sur elle soient anciennes, elle en aurait demandé une nouvelle pour prendre en compte « ses progrès ». « Certes, en 2013, j’ai été une mauvaise mère. Au jour d’aujourd’hui, malheureusement je regrette tout ça. J’ai fait un gros travail, j’ai changé, » affirme-t-elle. Elle cherche à attendrir les jurées.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  26. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h26min (commentaire N° 26)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : L’enquêteur Estrabols est toujours entendu. Ce sont maintenant les avocats de la défense qui l’interrogent. A noter que Renaud Portejoie, l’avocat de Cécile Bourgeon, s’agite beaucoup. Il discute avec sa cliente, avec la mère de celle-ci…

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  27. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h27min (commentaire N° 27)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : On sent qu’on s’approche de la fin de ce procès. Tous les avocats posent des questions qui ressemblent, étrangement, à des plaidoiries. Normalement, c’est interdit. Mais le président ne tient plus l’audience depuis lundi, de toute façon…

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  28. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h28min (commentaire N° 28)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    L’enquête de voisinage et le nouveau témoin
    Me Schott demande à l’enquêteur s’il est normal qu’un nouveau témoin se décidé à témoigner hier, cinq ans après l’affaire, malgré le « battage médiatique​ » et l’enquête de voisinage réalisée en 2013. « Vous ne saisissez pas la difficulté d’une enquête de voisinage. Et c’est normal : vous êtes avocat, rétorque le témoin. On toque aux portes, parfois y a le nom sur la porte, des fois pas, parfois les gens dont les noms sont affichés peuvent ne plus habiter là. Franchement, ca ne m’étonne pas que la personne se manifeste maintenant. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  29. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h29min (commentaire N° 29)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Des lacunes dans les PV
    Les avocats de la défense (Me Schott et Me Khanifar) reprochant à l’enquêteur des lacunes importantes dans les procès verbaux de la garde à vue des accusés. Les policiers auraient discuté avec eux en dehors de l’audition à proprement parler.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  30. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h30min (commentaire N° 30)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    L’enquêteur manipulé par Cécile Bourgeon pendant les gardes à vue?
    Le capitaine de police se justifie : « Moi, j’ai écrit dans le procès verbal ce que [Cécile Bourgeon] m’avait dit ! Et ses propos ont été lus par deux avocats ! » Avocats qui, à l’époque, n’ont pas contesté ou demandé la nullité de cette garde à vue.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  31. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h31min (commentaire N° 31)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Suspension d’audience.
    Les débats sont suspendus pour 5 minutes. Des images de la garde à vue de Cécile Bourgeon vont être diffusés.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  32. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h32min (commentaire N° 32)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    “Je vais vous dire ce qu’il s’est réellement passé. [Elle ouvre la bouche pendant de longues secondes, sanglote, l’enquêteur : « tu préfères que je pose les questions? »] Le matin du 12 mai 2013… Euh le samedi 12… C’était l’après-midi. Berkane, moi, Fiona et [la petite soeur de Fiona], on était chez nous. Berkane il s’est fâché avec Fiona. C’était dans l’après-midi, vers 18 heures. Il était avec elle, elle l’a fâchée, il lui a mis une claque au visage. Elle pleurait. Elle était triste. Non, elle ne saignait pas. Elle avait un bleu sur la tête côté gauche (…)”

    Cécile Bourgeon, interrogée par David l’enquêteur, en garde à vue.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  33. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h33min (commentaire N° 33)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    “Je lui ai mis de la paumade. (…) Le soir est arrivé, on a mangé. Aux alentours de 19h, 19h30. Puis on l’a mise au lit, vers 20h30. Je les ai couchées. Berkane a été lui faire un bisou. (…) Ensuite en début de soirée, après que Fiona était couchée… Nan, elle s’est levée en fait. Elle a vomi. Dans la cuvette. Non, je ne l’ai pas accompagnée, Berkane [l’a fait]. J’étais dans la chambre.”

    Cécile Bourgeon, interrogée par David l’enquêteur, en garde à vue en 2013.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  34. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h34min (commentaire N° 34)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #fiona Suspension Déjeuner. A l reprise on procèdera à l’ouverture de scellés à la demande de JF Canis, avocat de Nicolas Chafoulais.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  35. Le Panda Le 8 février 2018 à 14h35min (commentaire N° 35)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Suite à la diffusion de la garde à vue, les débats sont suspendus.
    Le président prononce une suspension des débats pour le déjeuner. L’audience rouvrira à 14h30.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  36. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h01min (commentaire N° 36)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    L’audience reprend.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  37. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h02min (commentaire N° 37)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    La conférence de presse, en mai 2013
    On y voit Cécile Bourgeon, entourée de ses avocats, lors de la conférence de presse improvisée devant le palais de justice de Clermont-Ferrand. « N’importe qui voit Fiona, n’importe qui a Fiona, qu’il me la ramène, c’est tout, » sanglote alors la mère devant les caméras. On comprend rien à ce qui se passe. La seule chose, c’est qu’on veut récupérer Fiona. Après le reste… Y’a rien d’important. Faut juste la retrouver. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  38. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h03min (commentaire N° 38)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le visionnage continue avec un sujet « Sept à huit » diffusé une semaine après la disparition.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  39. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h04min (commentaire N° 39)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #fiona Le reportage est basé sur la version mensongère du couple. Cette diffusion du reportage replonge la salle dans cette atmosphère très pesante à Clermont en mai 2013, les jours suivants la pseudo-disparition.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  40. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h05min (commentaire N° 40)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    La réaction dans la salle pendant la diffusion des sujets
    Dans la salle, Berkane Makhlouf est attentif au sujet, Nicolas Chafoulais aussi. Cécile Bourgeon baisse la tête, renfrognée.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  41. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h06min (commentaire N° 41)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le premier témoin de l’après-midi arrive sur l’écran
    Il s’agit de Laurent, gendre de la concierge de l’immeuble du couple Makhlouf-Bourgeon à l’époque des faits. Il déclare avoir vu Berkane Makhlouf avec Fiona, le vendredi 10 mai 2013.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  42. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h07min (commentaire N° 42)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le dernier témoin
    Alors qu’il fume une cigarette, dans l’après-midi du vendredi 10 mai 2013, Laurent croise Berkane Makhlouf devant la porte de l’immeuble. Si son témoignage est véridique, il serait la dernière personne, en dehors du couple, à voir Fiona vivante. A noter qu’entre le mercredi soir et le dimanche matin, on ne sait pas quand est décédée la petite fille.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  43. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h08min (commentaire N° 43)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    L’audition de Laurent par les enquêteurs
    Laurent est initialement entendu sur la journée du dimanche 12 mai. Il avait déclaré aux enquêteurs que Berkane Makhlouf avait interrompu un repas de famille et demandé si le concierge pouvait l’amener en voiture au parc Montjuzet, où sa petite fille avait disparue. Laurent se rappelle alors avoir vu ce même homme deux jours auparavant, le vendredi.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  44. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h10min (commentaire N° 44)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    “Il avait une petite fille sur son dos. Je croyais que c’était [la petite soeur de Fiona] au début, mais lorsqu’on m’a montré une photo, j’ai tout de suite reconnu Fiona. C’est sûr à 100% que ce n’est pas sa soeur.”

    Benoît, dernier témoin occulaire de Fiona vivante

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  45. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h11min (commentaire N° 45)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : Mais…
    « Première certitude : C’était Makhlouf
    Deuxième certitude : Il avait une petite fille sur le dos.
    Troisième certitude : Ce n’était pas E. [la petite-sœur]
    Après quand on m’a montré des photos de Fiona, ça ressemblait.
    J’en conclus que c’était Fiona…

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  46. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h12min (commentaire N° 46)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : Le président l’interroge longuement pour tenter d’avoir une confirmation.
    « J’ai pas fait attention plus que ça. (…) C’était une petite-fille quoi. J’ai pas prêté attention… », répond le témoin.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  47. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h15min (commentaire N° 47)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    “Je suis sûr à 100% que c’était Fiona et Berkane Makhlouf! Je sais que vous avez des doutes, mais j’en suis sûr!”

    Benoît, dernier témoin occulaire de Fiona vivante

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  48. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h16min (commentaire N° 48)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    L’avocat général prend la parole
    Le procureur met en doute le témoignage, rappelle le témoin à être prudent, de faire attention au calendrier. Benoît répète : il en a discuté avec ses parents le dimanche, qu’il ne se trompe pas de jour.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  49. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h17min (commentaire N° 49)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    “C’était une petite fille sur M. Makhlouf. Je suis sûr que ce n’est pas [la petite soeur de Fiona]. Mais vous voulez me faire dire quoi?! Tout ce que je vous dis, ça ne vous intéresse pas!”

    Benoît, à l’avocat général

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  50. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h18min (commentaire N° 50)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    “J’ai pas entendu des phrases précises, des choses que je pourrais retranscrire. C’était quelque chose de l’ordre de l’école. Mais ce n’est pas sur la discussion que je sais que c’est pas [la petite soeur de Fiona]. C’est en voyant la photo, j’ai vu que c’était pas [la petite soeur de Fiona].”

    Benoît, à Me Portal

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  51. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h19min (commentaire N° 51)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Berkane Makhlouf confirme avoir croisé Benoît le vendredi
    L’accusé déclare avoir tenu la porte et avoir dit bonjour à Benoît ce jour-là. Le témoin nie cependant avoir eu un quelconque contact avec Berkane Makhlouf.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  52. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h21min (commentaire N° 52)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Interrogée par Me Fribourg, Cécile Bourgeon assure que Fiona « n’est pas sortie de la journée le vendredi » 10 mai 2013, le jour où Benoît a croisé Berkane Makhlouf et Fiona.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  53. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h22min (commentaire N° 53)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #fiona Renaud Portejoie prend le micro et souligne l’insistance de la partie civile à mettre en difficulté le témoin : »vous avez du courage! »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  54. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h23min (commentaire N° 54)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Portejoie souligne le courage de Benoît
    Lorsqu’il prend le micro, l’avocat de Cécile Bourgeon appuie le témoignage de Benoît. « Tout le monde veut vous faire dire que vous avez vu Fiona le mardi, vous avez le courage de rester sur le même témoignage. Vous avouez même que ça vous arrangerait que ce soit le mardi. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  55. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h24min (commentaire N° 55)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Portejoie lit le procès verbal de l’audition de Benoît par les enquêteurs
    – Me Portejoie : Vous déclariez, je cite : « Je suis sûr et certain que c’est Fiona » [les avocats des parties civiles parlent plutôt de « J’ai vu une enfant qui n’est pas la petite soeur de Fiona]. Vous avez conscience que votre témoignage revêt des conséquences qui peuvent être importantes.
    – Benoît : Bien sûr que je le sais.
    – Me Portejoie : Et vous confirmez?
    – Benoît : Je confirme.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  56. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h25min (commentaire N° 56)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : Ca s’échauffe encore. Marie Grimaud prend la parole et dénonce le fait que Renaud Portejoie reprend chaque propos de sa cliente. Elle demande que chaque propos de Cécile Bourgeon soit désormais « acté » dans la procédure.;

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  57. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h27min (commentaire N° 57)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    La salle s’enflamme. Me Grimaud accuse Me Portejoie de contredire sa cliente
    L’avocate des parties civiles fait remarquer que le défenseur de Cécile Bourgeon reprend toutes les déclarations de sa cliente. « Votre cliente a démenti la thèse accidentelle. Votre cliente vient de dire que Fiona n’est pas sortie le vendredi. Et vous la reprenez car cela ne correspond pas à votre plaidoirie de samedi. Je vais demander à ce qu’on fasse un donner acte à chaque fois que votre cliente prendra la parole. On perdra moins de temps dans les débats », lance-t-elle, furieuse.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  58. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h28min (commentaire N° 58)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le témoin est remercié.
    Le président lit maintenant la déclaration de Vanessa, une amie de Cécile Bourgeon.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  59. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h29min (commentaire N° 59)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le témoignage de Vanessa, amie de Cécile Bourgeon
    Vanessa connaît Cécile Bourgeon depuis l’enfance, à Clermont-Ferrand. Elle décrit une fille qui a du mal à se confier. Nicolas Chafoulais serait pour elle un mauvais père. Elle voit de moins en moins Cécile Bourgeon lorsqu’elle est avec Berkane Makhlouf. C’est un homme très jovial avec les filles, mais qui souffre de paranoïa et d’insomnies. Pour Vanessa, le fait que Berkane ne dormait pas la nuit et dorme le jour est devenu normal pour son amie.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  60. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h30min (commentaire N° 60)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    En mai 2013, Vanessa a peu de nouvelles
    Vanessa n’a eu aucune nouvelle de la famille en avril 2013. Fiona n’allait plus en classe, explique Vanessa dans le procès verbal. Elle a vu Fiona pour la dernière fois le mardi soir avec sa mère.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  61. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h32min (commentaire N° 61)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Cécile manquait de maturité vis-à-vis de ses filles. Elle voulait qu’elles grandissent vite, pour qu’elle puisse pleinement profiter de son couple.”

    Vanessa, une amie d’enfance de Cécile Bourgeon

    Vanessa a été entendue le 18 mai 2013.

    Vanessa n’était pas au courant de la toxicomanie du couple. « Berkane devait fumer un ou deux joints de temps en temps, » déclarait-elle.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  62. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h33min (commentaire N° 62)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : L’avocat général demande à compléter la lecture du PV de Vanessa M. Notamment le passage : « Un jour, Cécile m’a dit ‘Fiona ressemble de plus en plus à son père. Elle me dégoûte…’. Cela m’avait choqué. » Un témoignage dont on avait beaucoup parlé en 1ère instance.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  63. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h35min (commentaire N° 63)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : A noter qu’il y a de plus en plus de public à mesure que le verdict approche. Ce matin, une bonne vingtaine de personnes attendaient dans le froid l’ouverture du palais de justice

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  64. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h36min (commentaire N° 64)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « C’est peut-être elle qui a tué Fiona »
    L’avocat général demande une précision et lit le PV d’une audition de Vanessa, datant de décembre 2013. Ce PV se termine par : « C’est peut-elle elle… Je n’arrive pas à le dire… C’est peut-être elle… C’est peut-être elle qui a tué Fiona. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  65. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h37min (commentaire N° 65)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le président demande à Cécile Bourgeon de réagir aux propos de son amie
    « J’ai pas grand chose à dire de plus, elle a dit ce qu’elle a dit, lance Cécile Bourgeon. Vanessa, elle a changé de versions au cours de l’histoire. Après, elle a pas mal essayé de foutre la merde dans notre couple. (…) Pour la phrase que je lui aurais dite à propos de Fiona qui ressemblait à son père, je pense qu’elle a pas compris ce que je voulais dire. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  66. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h56min (commentaire N° 66)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona Berkane Makhlouf s’en mêle. Pour lui, Vanessa était une amie de Cécile Bourgeon. Cette dernière rétorque : « Elle ne faisait pas partie de mes meilleures amies

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  67. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h57min (commentaire N° 67)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona Cécile Bourgeon est interrogée sur la nature de son amitié avec Vanessa. Pour elle, ce n’est pas une amie proche. D’ailleurs, Vanessa ne savait pas que le couple consommait des produits stupéfiants en grande quantité.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  68. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h58min (commentaire N° 68)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : Les avocats des parties civiles demandent à lire un autre passage du témoignage de Vanessa. M. A l’époque, on lui a demandé si Cécile était « affectueuse » avec Fiona ? Réponse de Vanessa : « Non, elle ne faisait pas de câlin, pas de bisou…

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  69. Le Panda Le 8 février 2018 à 17h59min (commentaire N° 69)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Les meilleures amies de Cécile Bourgeon
    – Cécile Bourgeon : Mais on peut avoir des voisines sans que ce soient mes meilleurs amies!
    – Me Lebret : Mais avant qu’Angélique ou Vanessa ne fassent des déclarations qui vont à l’encontre de ce que vous disiez, elles étaient présentées comme vos amies…
    – Cécile Bourgeon : Mais parce qu’elles gardaient Fiona de temps à autre. Elles ne connaissent pas grand chose de ma vie. Si vous essayez de me mettre en difficulté, vous n’y arriverez pas.
    – Me Lebret : Mais elles connaissent des éléments précis de ce que vous leur avez confié. Notamment sur le changement de filiation.
    – Cécile Bourgeon : Mais-en-tant-que-ma-man!

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  70. Le Panda Le 8 février 2018 à 18h00min (commentaire N° 70)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Lebret lit des messages de Nicolas Chafoulais
    C’est une série de SMS envoyés par Nicolas Chafoulais qui insiste pour voir ses filles ou les garder. Cécile Bourgeon conteste avoir voulu barrer l’accès de Nicolas Chafoulais à ses filles. Puis : « si, je me rappelle, c’était une période où j’hésitais à lui confier les enfants. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  71. Le Panda Le 8 février 2018 à 18h02min (commentaire N° 71)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Fiona, « habillée comme une clocharde » selon Cécile Bourgeon
    Me Grimaud revient sur cette petite phrase prononcée un jour par l’accusée. Pour Cécile Bourgeon, sa fille portait un treillis ce jour-là et elle ressemblait « aux mecs de la zone ». La maîtresse avait fait des remarques sur les vêtements jamais adaptés au climat que portait Fiona. « Vous pouvez demander à toutes les mamans, personne n’aimait pas cette maîtresse. Elle faisait des réflexions sur tous les enfants, » explique Cécile Bourgeon.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  72. Le Panda Le 8 février 2018 à 18h03min (commentaire N° 72)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : Cécile Bourgeon :
    « Non, mais vous vous arrêtez pas de dire ‘Clocharde’ ‘Clocharde’ pour que les jurés comprennent… », lâche-t-elle à Marie Grimaud.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  73. Le Panda Le 8 février 2018 à 21h00min (commentaire N° 73)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Suspension d’audience.
    Le président suspend les débats pour 15 minutes.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  74. Le Panda Le 8 février 2018 à 21h01min (commentaire N° 74)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Cécile n’a pas été abandonnée », affirme Françoise. Elle suivait ses études, l’a orientée vers un psychologue lorsque’elle remarque que sa fille se scarifie. A 18 ans, Cécile Bourgeon quitte définitivement la maison familiale. Trois ans plus tard, François et son nouveau mari, Luc, s’installent à Perpignan.

    L’audience reprend. Françoise, la mère de Cécile Bourgeon, arrive à la barre.
    Elle décline son indentité.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  75. Le Panda Le 8 février 2018 à 21h02min (commentaire N° 75)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Lorsque Cécile Bourgeon s’installe avec Berkane Makhlouf, elle dit avoir été « bien accueillie » par le nouveau compagnon de sa fille. Elle note cependant qu’elle a moins de contact avec sa fille au cours de cette période.

    De 2007 à 2012
    Françoise relate alors le moment où Cécile Bourgeon lui annonce qu’elle est enceinte. « J’étais contente. C’est vrai qu’elle avait peur de me le dire, » se souvient-elle. Fiona naît en 2007, la même année où Cécile Bourgeon obtient son permis et son CAP. Elle se sépare de Nicolas Chafoulais en 2011. L’année suivante, l’accusée appelle sa mère pour lui parler de son viol. Elle lui laisse Fiona pendant deux semaines à Perpignan, et François ce décèe pas de peur chez Fiona suite au viol qu’a subi sa mère.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  76. Le Panda Le 8 février 2018 à 21h04min (commentaire N° 76)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    A défaut d’avoir une solution de logement, Luc et Françoise proposent au couple de camper. Puis ils emménagent dans un quartier « mal fréquenté » de Perpignan.

    La disparition de Fiona par la mère de Cécile Bourgeon
    François est émue lorsque vient la date du 12 mai 2013 dans son récit. Elle a tenté de joindre sa fille dans la journée, en vain. Elle apprend la nouvelle par Luc, son mari.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  77. Le Panda Le 8 février 2018 à 21h05min (commentaire N° 77)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Françoise défend sa fille
    – Le président : On a l’impression que Cécile Bourgeon s’est toujours battue pour ses filles, qu’elle se serait privée au profit de ses filles.
    – Françoise : Oui.

    Françoise Verschotte interrompt son récit et demande à la cour de lui poser des questions pour continuer son témoignage.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  78. Le Panda Le 8 février 2018 à 21h06min (commentaire N° 78)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Vous inquiétez pas, on parle avec ma mère! »
    – Me Grimaud : Vous suivez le procès depuis le début, vous assistez à toutes les sessions. Vous avez besoin de quoi? Qu’est-ce qui soignerait votre douleur?
    – Françoise : De connaître la vérité, savoir ce qu’il s’est passé. Pour les enfants, plus tard.
    – Cécile Bourgeon : Vous me prenez pour qui? Ma mère, je la connais depuis le début. Alors n’arrivez pas comme ça, comme un ange. En plus, là c’est le troisième procès, ça devient pire pour elle avec les anti-dépresseurs…
    – Me Grimaud : Mais vous avez entendu ce dont elle a besoin.
    – Cécile Bourgeon : Mais vous inquiétez pas, on parle avec ma mère. Elle n’a pas envie de vous dire des choses, c’est tout.
    – Me Grimaud : C’est peut-être un moyen de vous protéger?
    – Cécile Bourgeon : De quoi?
    – Me Grimaud Pour les enfants. Elle veut nous cacher des choses pour les enfants.
    – Cécile Bourgeon : Vous interprétez les choses de votre façon, c’est ça.
    “Fiona, c’était une petite fille adorable, souriante. Un garçon manqué, elle courrait partout. […] Elle était gaie, agréable. C’est Fiona… un petit soleil.”

    Françoise, mère de Cécile Bourgeon

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  79. Le Panda Le 8 février 2018 à 21h07min (commentaire N° 79)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Suspension d’audience.
    Le président prononce 10 minutes de suspension.

    ​- Me Fribourg : Cécile, elle ne voulait pas éloigner définitivement Nicolas Chafoulais de ses filles?
    – Françoise : Je ne le voyais pas comme ça.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  80. Le Panda Le 8 février 2018 à 21h09min (commentaire N° 80)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Luc a connu Fiona alors qu’elle avait 6 mois. « C’est vraiment ma petite fille. C’est pourquoi je me suis porté partie civile pour savoir ce qu’il s’est passé en 2013 à Clermont-Ferrand ».
    L’audience reprend.
    La cour revient dans la salle du prétoire. Luc, mari de Françoise et beau-père de Cécile Bourgeon, se présente à la barre.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  81. Le Panda Le 8 février 2018 à 21h10min (commentaire N° 81)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #fiona Le beau-père raconte le déménagement du couple Makhlouf-Bourgeon à Perpignan. « Ils sont partis de Clermont parce qu’il y avait trop de pression médiatique. Une fois arrivés, j’ai essayé de trouver un travail avec Berkane. On a fait le tour des entreprises du coin. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  82. Le Panda Le 8 février 2018 à 21h11min (commentaire N° 82)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    L’aide de Luc et Françoise au couple
    Luc énumère les aides qu’il a apporté au couple : il passe trois jours avec Berkane Makhlouf à essayer de lui trouver un travail (sans succès), de lui procurer ses produits de substitution, de leur trouver un logement. Il trouve une résidence pour le couple, de plein pied, avec un loyer décent, mais Berkane trouve une autre solution. « C’était une résidence connue comme un haut lieu du trafic de drogue à Perpignan. Quatrième étage sans ascenseur, alors que Cécile était enceinte de huit mois. On a finalement pris l’appartement avec son accord, » raconte-t-il, amer. C’est lui et Françoise qui prennent en charge le loyer.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  83. Le Panda Le 8 février 2018 à 21h12min (commentaire N° 83)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #fiona Le beau-père : » De retour à Clermont (pour prendre les cartons du déménagement) Berkane Makhlouf me dit qu’il gagne 2000 euros par semaine grâce au trafic de drogue. Il me montre un revolver. Il me dit j’ai ça parce qu’on me surveille. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  84. Le Panda Le 8 février 2018 à 21h14min (commentaire N° 84)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    L’ancien gendarme craint de plus en plus Berkane Makhlouf. Dans sa cuisine, ont une altercation et l’accusé le menace de mort.

    Le déménagement à Perpignan
    Le beau-père relate aussi l’épisode du déménagement du couple dans leur appartement à Perpignan, à l’été 2013. Un incident a lieu entre Berkane et le frère de Cécile Bourgeon, venu aider. L’accusé manque de le frapper. Quelques jours après le déménagement, Berkane Makhlouf annonce à Luc qu’il n’est plus le bienvenu chez eux.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  85. Le Panda Le 8 février 2018 à 21h15min (commentaire N° 85)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Luc a commencé à mener l’enquête lorsque le couple est interpellé, en septembre 2013. Lorsqu’il rencontre les voisins de Berkane Makhlouf et Cécile Bourgeon, ces derniers lui disent que la première chose que Berkane leur a dit c’est « comment on trouve des drogues ici? », raconte-t-il.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  86. Le Panda Le 8 février 2018 à 21h16min (commentaire N° 86)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona Le beau-père donne sa vision des faits. En tant que gendarme. Il a fait « beaucoup beaucoup beaucoup  » de procédures judiciaires…

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  87. Le Panda Le 8 février 2018 à 21h17min (commentaire N° 87)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le témoignage de Luc prend fin
    Seul Me Khanifar souhaite poser une question sur le beau-père de Cécile Bourgeon.

    Cécile Bourgeon, amoureuse sous emprise
    A présent, le beau-père livre sa version de gendarme. Il dresse le portrait de la femme battue, la femme sous emprise. Pour lui, Berkane Makhlouf avait clairement une emprise sur Cécile Bourgeon. « Elle était amoureuse, ça c’est évident! Lorsqu’ils sont arrivés à Perpignan, elle continuait à le couvrir, » rétorque Luc au président.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  88. Le Panda Le 8 février 2018 à 21h45min (commentaire N° 88)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : Me Khanifar évoque la procédure en cours pour les violences dont la petite-sœur de Fiona a été victime en 2013… Il explique que, à aussi, les deux accusés se rejettent la faute. Sa conclusion envers Luc Verschoote : « Il faut rester prudent, non ? »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  89. Le Panda Le 8 février 2018 à 21h45min (commentaire N° 89)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : Seul Me Khanifar (pour Berkane Makhlouf) souhaite poser une question. L’audition du beau-père devrait s’achever. Et j’imagine que le président Fradin voudra entendre Nicolas Chafoulais ensuite.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  90. Le Panda Le 8 février 2018 à 21h47min (commentaire N° 90)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Schott interroge le témoin également sur les violences infligées sur la soeur de Fiona, violences présumées. Une procédure est en cours, une plainte avec constitution de partie civile. Il demande aussi au beau-père à ce qu’il respecte la présomption d’innoncence. « Ah, mais j’y suis justement attaché, » répond l’ancien gendarme.

    « Ça faisait quinze jours, reprend Luc. Rien ne m’a convaincu de quoi que soit. J’en reste toujours sur ces affaires de toxicomanie et de femmes battues ». Comme son épouse, il pointe du doigt la responsabilité de Berkane Makhlouf

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  91. Le Panda Le 8 février 2018 à 21h48min (commentaire N° 91)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Fin de la 8e journée de débats.
    Le président suspend les débats. Nicolas Chafoulais, le père de Fiona, sera entendu demain. Bonsoir et merci d’avoir suivi les débats sur notre direct. Rendez-vous demain à 9 heures:

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  92. Le Panda Le 9 février 2018 à 11h33min (commentaire N° 92)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Ouverture de la 10e journée
    Bonjour à tous et bienvenue sur ce direct de la 10e journée des débats de la 2e session en appel. Nicolas Chafoulais arrive à la barre.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  93. Le Panda Le 9 février 2018 à 11h34min (commentaire N° 93)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    “Je ne reconnais pas ma fille dans les propos de Makhlouf et Bourgeon. Je ne pense pas que Cécile soit sous influence. Je pense qu’elle est très gênée puisqu’elle ne regarde pas. On l’a vu pendant le procès. Elle sait menacer aussi, puisque je dois « attendre le mois de mars » apparemment. J’aimerais bien avoir une réponse concernant ma fille. Je ne pense pas en avoir de leur part. Pourtant je suis persuadé que Cécile l’a, la réponse.”

    Nicolas Chafoulais, père de Fiona

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  94. Le Panda Le 9 février 2018 à 11h36min (commentaire N° 94)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    “Fiona m’a dit que [Berkane] lui avait fait mal. Je lui ai demandé des précisions. Je l’ai déshabillée pour voir s’il y avait des traces. Je n’ai rien vu. Il y avait des bleus. Mais comme une enfant en a.”

    Nicolas Chafoulais, père de Fiona

    Pour Nicolas Chafoulais, Cécile Bourgeon n’a pas connu les drogues avec lui, « enfin peut-être l’héroïne ».

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  95. Le Panda Le 9 février 2018 à 11h37min (commentaire N° 95)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Cécile Bourgeon tourne le dos à Nicolas Chafoulais
    Dans le box, Cécile Bourgeon est de profil, tourne la tête vers le mur du box. Elle n’a pas jeté un seul coup d’oeil au père de ses filles.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  96. Le Panda Le 9 février 2018 à 11h38min (commentaire N° 96)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona …
    Nicolas Chafoulais parle de « Bourgeon », de « l’autre ». Il appelle Berkane. M « le collègue de Bourgeon ». Il n’a plus aucun respect pour eux. Il parle d’une voix un peu lasse mais claire…

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  97. Le Panda Le 9 février 2018 à 11h40min (commentaire N° 97)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Nicolas Chafoulais ne voyait plus vraiment ses filles depuis septembre 2012
    « Je lui ai posé beaucoup de questions [à Fiona]. Après, je n’ai pas voulu lui faire dire quoi que ce soit, explique Nicolas Chafoulais. Quand j’ai demandé des explications à sa mère, ça s’est mal fini. Elle m’a dit que je montais la tête à ma fille, que je continuais à foutre la merde. [Le soir du 9 septembre 2012], quand la conversation a commencé à être pesante, elle a appelé son collègue [Berkane Makhlouf]. Il est arrivé. Quand il a commencé à serrer le poing, j’ai tapé sur le poteau. »
    Nicolas Chafoulais s’est fracturé le tibia sur un réverbère ce soir-là.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  98. Le Panda Le 9 février 2018 à 11h41min (commentaire N° 98)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #fiona L’avocat général : »Comment était C Bourgeon avec vous ? Sous votre emprise ? …N Chafoulais : »Elle ne se laissait pas faire, je comprends pas qu’on dise qu’elle était sous une emprise. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  99. Le Panda Le 9 février 2018 à 11h43min (commentaire N° 99)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona NC explique que la sœur et le frère de Fiona ne se voient plus trop. Il ne veut plus que sa fille aille chez les parents de CB : « Ce n’est pas neutre. Qd ma fille rentre de vacances, elle pleure parce qu’elle dit que sa maman n’a rien fait et elle ne comprend pas »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  100. Le Panda Le 9 février 2018 à 11h44min (commentaire N° 100)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : Le président Fradin l’interroge sur E. [la petite-sœur de Fiona]
    « On parle de Fiona toutes les semaines. D’ailleurs, elle m’a demandé de demander quelque chose à sa mère. Je le ferai après, à la fin… »
    Cécile Bourgeon se tourne vers lui furtivement…

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  101. Le Panda Le 9 février 2018 à 11h45min (commentaire N° 101)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    “ »Cécile Bourgeon n’est pas une femme soumise. Elle est capable de violences. Une fois en boîte, je l’ai vue mettre un pain et un coup de boule à un type. J’ai pris des coups aussi. Le témoignage de [Marie-Laure] m’a rappelé mon état lorsque j’ai quitté Bourgeon. J’étais pas beau à voir. Je pesais 54 kilos pour 1,85 m. J’ai mis du temps à reprendre confiance en moi.”

    Nicolas Chafoulais, père de Fiona

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  102. Le Panda Le 9 février 2018 à 11h47min (commentaire N° 102)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #fiona N Chafoulais raconte la naissance de Fiona. « Très content de l’avoir. Elle était mignonne, gentille. J’étais heureux quand elle est née. J’en avais que pour ma fille même si les 6 premiers mois ont été un enfer. Je dormais à côté d’elle. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  103. Le Panda Le 9 février 2018 à 11h48min (commentaire N° 103)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Fiona a sauvé Nicolas Chafoulais
    Fiona était « tout » pour Nicolas Chafoulais. Selon lui, il aurait pu « finir en prison » s’il n’avait pas eu sa fille. « J’étais pas net à l’époque, je faisais des conneries. Ma fille, elle m’a sauvé. Dès que je l’ai eu, j’ai arrêté de sortir. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  104. Le Panda Le 9 février 2018 à 11h50min (commentaire N° 104)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Les longues journées de Cécile Bourgeon
    ​- Nicolas Chafoulais : Cécile Bourgeon, elle quittait la maison à 7 heures du matin, maquillée comme un camion pour aller bosser à la laiterie de Gerzat. Et elle rentrait à 3 heures du matin.
    – Cécile Bourgeon : Je faisais des longues journées et je me maquillais parce que j’étais très maigre à l’époque. Ca me faisait me sentir mieux. Ca arrivait que j’emmène aussi les petites à l’école. S’il peut le reconnaître…
    – Nicolas Chafoulais : Ouais, c’est vrai. Mais c’était rare.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  105. Le Panda Le 9 février 2018 à 11h51min (commentaire N° 105)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : L’échange…
    « Après, j’ai toujours eu des enfants dans mon entourage. Il y a eu les enfants de mon frère, dont un qui est autiste. Ce n’était pas un problème les enfants, c’était même un plaisir. Il y a plein de choses à partager avec les enfants qui… »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  106. Le Panda Le 9 février 2018 à 11h52min (commentaire N° 106)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    La disparition de Fiona, par Nicolas Chafoulais
    Nicolas Chafoulais apprend la disparition de sa fille, le 12 mai 2013, par les policiers qui débarquent chez sa mère. Celle-ci fait un arrêt cardiaque. Certains membres des forces de l’ordre ont de fortes suspicions sur lui. Ils demande au père de les suivre. A la sortie de la garde à vue, N. Chafoulais se rend, en béquilles, sur les hauteurs du parc Montjuzet de Clermont-Ferrand, lieu de la disparition. Il fait des recherches, tout seul, jusqu’à 5 heures du matin.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  107. Le Panda Le 9 février 2018 à 11h53min (commentaire N° 107)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona NC en a gros sur le cœur : « Moi, je suis persuadé qu’il la (Fiona) laisse agoniser. Quand elle (CB) dit qu’elle a mis la musique dans la chambre de ma fille, je suis sûre que c’est pour masquer les bruits »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  108. Le Panda Le 9 février 2018 à 11h54min (commentaire N° 108)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    La garde à vue du couple à Perpignan, en septembre 2013
    Nicolas Chafoulais a appris la mise en examen de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf par sa mère. Il avait des suspicions vu la façon dont pleurait l’accusée à la télévision. Il indique ne jamais avoir cru à la thèse accidentelle.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  109. Le Panda Le 9 février 2018 à 11h55min (commentaire N° 109)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    A la recherche d’informations au commissariat
    Nicolas Chafoulais raconte son arrivée au commissariat de Clermont-Ferrand, alors que le couple vient d’être interpellé. Il souligne l’attente interminable, l’indifférence des agents de police.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  110. Le Panda Le 9 février 2018 à 11h56min (commentaire N° 110)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #fiona N Chafoulais : » Quand Cécile me dit tu vas voir au mois de mars (au cours de ce procès), je pense que c’est pour me parler de sa sortie (récupérer sa fille) . »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  111. Le Panda Le 9 février 2018 à 11h58min (commentaire N° 111)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #fiona Charles Fribourg l’interroge sur les violences présumées sur la soeur de Fiona.  » Qui vous a mis des bâtons dans les roues pour vous empêcher de vivre avec la soeur de Fiona? » …NC : » La mère de Cécile Bourgeon doutait de moi suite à ce qu’avait pu dire Cécile. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  112. Le Panda Le 9 février 2018 à 11h59min (commentaire N° 112)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « On dirait qu’elle est devenue Jésus »
    « Ça me fait rire lorsque j’entends [Cécile Bourgeon] dire qu’elle a changé, qu’elle a fait « un travail sur elle-même ». A l’entendre, on dirait qu’elle est devenue Jésus. » Il lit un courrier écrit par l’accusée en prison.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  113. Le Panda Le 9 février 2018 à 12h01min (commentaire N° 113)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    “Je pense que quand elle me dit ‘tu vas voir au mois de mars’, c’est pas pour la plainte. Son avocat a rattrapé ça. Je crois que c’est plutôt « tu vas voir au mois de mars si je sors en février »”

    Nicolas Chafoulais revient sur l’épisode du doigt d’honneur, au 2e jour d’audience

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  114. Le Panda Le 9 février 2018 à 12h02min (commentaire N° 114)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    “Quand j’entends que Cécile entretient une relation par lettres en prison avec un mec plus que douteux, je me dis : « qu’est-ce qu’elle va lui mettre dans la tête? Qu’est-ce qu’ils vont faire eux-deux?”

    Nicolas Chafoulais, père de Fiona

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  115. Le Panda Le 9 février 2018 à 12h03min (commentaire N° 115)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona « Je ne suis pas tranquille. » Nicolas Chafoulais a peur que Cécile Bourgeon sorte de prison. « Quand le psy dit qu’il y a des risques de récidives, j’ai peur. » Peur qu’elle se mette en couple et « qu’elle lui mette je ne sais pas quoi dans la tête ».

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  116. Le Panda Le 9 février 2018 à 12h04min (commentaire N° 116)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    “[La petite soeur de Fiona], elle demande où est sa sœur! Elle te demande où est sa sœur! Et pourquoi t’as fait ça!”

    Nicolas Chafoulais, en larmes, se défoule sur Cécile Bourgeon

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  117. Le Panda Le 9 février 2018 à 12h06min (commentaire N° 117)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    “Je te garantis que tu toucheras jamais ma fille. T’es pas prête de la voir. Parce que quand t’as fait ce que t’as fait avec Fiona, t’as abandonné ton rôle de mère. Tu peux te cacher derrière tes franges. Tu peux te cacher dans ton box!”

    Nicolas Chafoulais, en larmes, se défoule sur Cécile Bourgeon

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  118. Le Panda Le 9 février 2018 à 12h07min (commentaire N° 118)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    “Quand j’entends Makhlouf dire qu’il arrivait d’être tapé par Bourgeon – et je connais pas ce type, j’ai pas pu m’arranger avec lui – et bien je veux bien le croire. Là, je pense qu’il dit la vérité!”

    Nicolas Chafoulais, père de Fiona

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  119. Le Panda Le 9 février 2018 à 12h09min (commentaire N° 119)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    il y a 11 minutes
    Me Lebert lit un échange de SMS entre Nicolas Chafoulais et Cécile Bourgeon, en avril 2013. Beaucoup de messages du père de Fiona restent sans réponse, la mère évite que le père voit ses filles. Dans le répertoire de la mère de Fiona, Nicolas Chafoulais est alors enregistré comme « grosse pute Nico » (sic).

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  120. Le Panda Le 9 février 2018 à 12h11min (commentaire N° 120)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Nicolas Chafoulais, interrogé par Me Lebert et Me Grimaud
    Nicolas Chafoulais a raconté à la petite soeur de Fiona où il se trouve actuellement, au tribunal. « Je lui ai dit que c’était le procès de Fiona. Que sa maman est là. Qu’on essaye de trouver Fiona. Je lui ai dit ça… pour pas qu’elle ait un choc, plus tard. » Il ne lui a rien demandé concernant ce qu’elle aurait pu voir, petite, de la disparition.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  121. Le Panda Le 9 février 2018 à 12h12min (commentaire N° 121)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #fiona Me Schott intervient. Il souligne le courage du papa de Fiona. Il demande à Nicolas Chafoulais s’il peut lui poser des questions. ELEGANCE de l’ancien bâtonnier du Puy.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  122. Le Panda Le 9 février 2018 à 12h13min (commentaire N° 122)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : Marcel Schott explique que ce que Nicolas Chafoulais a dit, aujourd’hui, sur l’épisode du 9 septembre 2012 (fracture du tibia) est différent de ce qu’il avait dit lors de sa première audition…

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  123. Le Panda Le 9 février 2018 à 12h14min (commentaire N° 123)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Suspension d’audience.
    Le président prononce une suspension d’audience de 15 minutes.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  124. Le Panda Le 9 février 2018 à 12h42min (commentaire N° 124)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Reprise des débats.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  125. Le Panda Le 9 février 2018 à 13h00min (commentaire N° 125)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le président lit la déposition d’Amar, un témoin déjà entendu en novembre 2016 à Riom et en octobre 2017 au Puy-en-Velay. C’est après son témoignage que la première session en appel a été ajournée. L’homme, proche du couple par le milieu toxicomane, ne s’est pas présenté cette fois-ci.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  126. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h04min (commentaire N° 126)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Les auditions d’Amar et Sandrine
    Les procès verbaux des auditions d’Amar et de sa compagne Sandrine sont lus par le président. Il est question de la fréquentation du squat dirigé par « Tonton » dans le quartier de la rue Saint-Dominique à Clermont-Ferrand, à quelle fréquence les accusés s’y rendaient, s’ils étaient accompagnés par leurs filles.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  127. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h05min (commentaire N° 127)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Les deux accusés ont quitté le box. Sous escorte policière, ils ont pris place devant la cour, derrière la barre. #fiona

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  128. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h06min (commentaire N° 128)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Une troisième déposition est lue par le président
    Il s’agit de « Disquette », le principal dealer du couple.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  129. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h08min (commentaire N° 129)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Disquette » a eu des relations avec le couple jusqu’à début juin 2013. Il avoue avoir eu des transactions « shit » avec le couple après la disparition de Fiona. Le 6 juin 2013, il apprend la disparition et rompt les ponts avec eux. Il ne parlait argent qu’avec Berkane Makhlouf, Cécile Bourgeon ne servait que de mule, indique le témoin.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  130. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h09min (commentaire N° 130)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Disquette » n’a vendu que du shit à Berkane Makhlouf. Il n’a jamais été témoin d’une consommation d’héroïne ou de cocaïne par le couple, même s’il les suspectait, « à cause de leur comportement », de prendre ces produits. Il n’a jamais eu de « vraie relation » avec les accusés.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  131. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h11min (commentaire N° 131)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #fiona Le président évoque des retraits de sommes d’argent par le couple. 910 euros au total sur la semaine.
    -« Pourquoi faire ?  »
    -« C’est Cécile qui faisait les retraits, pour la nourriture, pour les stupéfiants… » répond Berkane Makhlouf.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  132. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h12min (commentaire N° 132)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    910 euros de stupéfiants et nourriture la dernière semaine
    Le président interroge à présent les accusés sur les retraits d’argent du couple la semaine de la disparition de Fiona. La somme aurait servi pour les transaction de stupéfiants, mais aussi de la nourriture. Il y en aurait pour 910 euros.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  133. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h13min (commentaire N° 133)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Les deux accusés ne se rappellent plus quelle quantité de stupéfiants ils ont pu consommé la semaine précédent la mort de Fiona.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  134. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h14min (commentaire N° 134)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : Cécile Bourgeon commence (déjà) à s’agacer…
    « C’est une énigme. Vous voulez me mettre en difficulté. Je ne sais pas, je ne sais pas… Pourquoi je mentirais !? » Renaud Portejoie s’approche d’elle.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  135. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h15min (commentaire N° 135)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Cécile Bourgeon à Gerzat le vendredi 8 mai 2013?
    Me Lebert demande à Cécile Bourgeon pourquoi son téléphone point à Gerzat le vendredi 8 mai. Celle-ci nie s’être rendue dans cette commune de l’agglomération clermontoise.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  136. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h16min (commentaire N° 136)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : On débat des éléments de téléphonie des deux accusés. Notamment d’un numéro qui n’a jamais pu être identifié et avec qui Cécile Bourgeon a échangé le jeudi. A priori, il s’agirait d’un dealer.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  137. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h17min (commentaire N° 137)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Les accusés reprennent place à la barre
    – Me Grimaud : Comment ça se fait que ce vendredi 10 mai 2013, vous n’avez aucune activité téléphonique alors qu’elle est d’habitude très importante?
    – Cécile Bourgeon : Je sais pas. C’est comme ça.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  138. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h19min (commentaire N° 138)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le président questionne les accusés sur le bleu sur le visage de Fiona
    – Cécile Bourgeon : Fiona avait un hématome au niveau de la temps gauche [mardi 7 mai 2013 au matin]. Elle se plaignait de nausées, de vomissements. Mais je ne pensais pas que ma fille allait mourir dans la nuit du samedi au dimanche.
    – Le président : Les coups ne proviennent que de M. Makhlouf?
    – Cécile Bourgeon : Bah oui, c’est elle qui l’a dit.
    – Berkane Makhlouf : Moi j’ai constaté un bleu sur Fiona. J’ai vu Cécile maquiller Fiona pour le cacher. Mais je n’ai pas vu Cécile porter de coups sur Fiona donc je ne pourrait pas dire que c’est elle. Mais l’hématome ne provient pas de moi.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  139. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h20min (commentaire N° 139)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le lundi 6 mai 2013, le couple a appelé la pharmacie et le dentiste. « C’était pour moi, je devais voir le dentiste. On devait partir à Perpignan. Je sais plus si c’était pour prendre rendez-vous ou pour décommander un rendez-vous, » indique Berkane Makhlouf.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  140. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h21min (commentaire N° 140)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Fiona, « pas montrable » le vendredi 10 mai au matin
    Cécile Bourgeon confirme que Fiona n’était pas montrable le vendredi 10 mai au matin, lorsqu’ils vont voir le docteur L. Fiona ne les accompagne pas « car elle n’était pas montrable, c’est ça? » demande le président. »Pour moi, oui, » confie Cécile Bourgeon.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  141. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h24min (commentaire N° 141)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Les stupéfiants passent avant Fiona
    – Le président : Vous continuez votre vie de stupéfiants ?
    – Cécile Bourgeon : Ben ouais. On continuait à se droguer. En fait, on avait de la bonne qualité. Et ça me mettait K.O.
    – Le président : Votre priorité, c’était plus les stupéfiants que votre fille ?
    – Cécile Bourgeon : Ben oui. (…) C’est maintenant que je me rends compte, avec le recul, que je me dis que j’aurais dû l’emmener chez le médecin.
    – Berkane Makhlouf : Y avait pas d’urgence vitale, Fiona elle était pas en train de mourir. On se levait le matin, on préparait les pancakes, le chocolat… Elle adorait ça, elle mangeait normalement.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  142. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h26min (commentaire N° 142)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Un message inquiet au dealer
    L’avocat général questionne les accusés sur un message envoyé à l’un des dealers qu’ils ont vu cette semaine là. Le message parle de l’inquiétude de l’émetteur à laisser les enfants seules avec l’autre. Mais aucun des deux ne se souvient l’avoir envoyé.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  143. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h27min (commentaire N° 143)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Une petite fessée
    Berkane Makhlouf répète à l’avocat général qu’il n’a jamais frappé Fiona. Le procureur lui rappelle qu’il déclare lui avoir porté « une petite fessée » et s’il ne considère pas ça comme une violence. « C’est pas une violence qui entraîne la mort, non. C’était une petite fessée. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  144. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h30min (commentaire N° 144)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : Berkane Makhlouf se défend avec ses mots. On l’interroge sur les faits, il parle de la petite…
    « Fiona aimait bien qu’on fasse la course, que je la laisse gagner. Elle aimait qu’on joue aux mikados et je la laissais gagner. On faisait des ateliers peinture aussi. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  145. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h36min (commentaire N° 145)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Grimaud questionne Cécile Bourgeon
    L’accusée raconte un épisode où Fiona se regarde dans un miroir et demande à sa mère si elle folle. Elle avait l’hématome sur la tête à ce moment-là.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  146. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h38min (commentaire N° 146)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : Les parties civiles poursuivent le travail avec Cécile Bourgeon. Cette fois, c’est Anne-Laure Lebert qui s’y colle. Elle essaye de savoir combien de fois Cécile. B a camouflé les bleus de Fiona avec du maquillage… L’accusée s’énerve un peu.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  147. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h39min (commentaire N° 147)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : Cécile Bourgeon toujours :
    « Je suis loin d’être la meilleure des mères. La drogue est passée en priorité. Fiona elle est quand même décédée alors que j’aurais pu la sauver. Mais je n’ai jamais frappé »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  148. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h40min (commentaire N° 148)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Vous êtes folle ou quoi? »
    Cécile Bourgeon répète à Me Grimaud qu’elle n’a a jamais frappé ses filles. L’avocate insiste. « Mais voulez que je dise quoi? Vous êtes folle ou quoi? » hurle-t-elle. Sursauts dans l’assistance.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  149. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h51min (commentaire N° 149)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Lebert prend le micro, demande combien de fois Cécile Bourgeon maquillait Fiona. L’accusée s’énerve : ça arrivait parfois, et Fiona était contente d’être maquillée, sentait qu’on s’occupait d’elle.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  150. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h57min (commentaire N° 150)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    “J’ai énormément pleuré Fiona. J’ai plus de larmes pour pleurer. Nico, quand il s’est présenté, il m’a vraiment touché. Je vais le regarder en face et lui dire [il se retourne, N. Chafoulais est absent], j’ai jamais rien fait à sa fille. Si je savais où elle était enterrée, j’y emènerais les enquêteurs!”

    Berkane Makhlouf

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  151. Le Panda Le 9 février 2018 à 16h58min (commentaire N° 151)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    La peur de Fiona
    Me Lebert a toujours le micro. Elle demande à l’accusée de s’expliquer concernant un épisode où Fiona urine après une correction que lui aurait infligée Berkane Makhlouf. Cela est arrivé deux fois au moins. « Elle avait peur Fiona en fait? » demande l’avocate, ce à quoi Cécile Bourgeon répond par l’affirmative.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  152. Le Panda Le 9 février 2018 à 17h00min (commentaire N° 152)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Cécile Bourgeon, celle qui rétablit l’ordre
    Me Lebert évoque un nouveau SMS de réponse de Cécile Bourgeon à Berkane Makhlouf « C’est encore les filles qui font encore leur cinéma? Je fais au plus vite, je suis boulevard Lavoisier ».

    – Me Lebert : La personne que vous décrivez, qui peut corriger votre fille Fiona, pourquoi, à ce moment-là, il aurait besoin de vous pour rétablir la paix dans le foyer?
    – Cécile Bourgeon : Bah, parce qu’il avait besoin de moi.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  153. Le Panda Le 9 février 2018 à 17h17min (commentaire N° 153)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Fiona « tenait debout » vendredi 10 mai 2013 au matin
    – Me Costantino : Vous ne vous levez pas tôt le matin. Pourquoi avoir appelé plusieurs fois le docteur avant 9h le vendredi alors qu’un répondeur indique qu’il n’ouvre qu’à 9h ? C’est que Fiona devait être dans un état alarmant, non?
    – Cécile Bourgeon : Oui, elle était fatiguée.
    – Me Costantino : Mais elle était alitée? Elle était comment Fiona ce matin-là? Dans quel état était-elle?
    – Cécile Bourgeon : Elle tenait debout.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  154. Le Panda Le 9 février 2018 à 17h19min (commentaire N° 154)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Cécile avoue que Berkane Makhlouf a donné un coup de poing à Fiona
    Cécile Bourgeon donne sa définition d’une claque. « Oui, donc c’est un coup de poing. Dont acte, » prononce Me Costantino, sévère.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  155. Le Panda Le 9 février 2018 à 17h21min (commentaire N° 155)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Comment vous pouvez encore appeler « Mon amour » quelqu’un qui vous accuse de tous les maux? »
    – Me Canis : Mais comment pouvez vous opposer si peut de défense lorsque Cécile Bourgeon vous accuse de tous les maux? Lors de la dernière suspension d’audience, vous vous êtes jetés dans ses bras et vous l’appelez « mon amour ». Comment vous pouvez encore appeler « Mon amour » quelqu’un qui vous accuse de tout ça? Comment fonctionnez vous?
    – Berkane Makhlouf : C’est elle qui s’est jeté dans mes bras, j’ai pas compris. (…) A partir du moment du bleu aux enquêteurs, c’est monté crescendo. C’est tellement varié, c’est tellement contradictoire ce qu’elle dit…

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  156. Le Panda Le 9 février 2018 à 17h29min (commentaire N° 156)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Berkane Makhlouf n’a jamais parlé de la rencontre avec Benoît avant l’instruction
    – Me Canis : Vous voulez que je vous dise combien de fois vous mentionnez la rencontre avec [Benoît] dans vos auditions?
    – Berkane Makhlouf : Non. Dites moi.
    – Me Canis : Et bien je vais vous le dire : zéro. Pas à un seul moment vous n’évoquez cette rencontre.
    – Berkane Makhlouf : qu’est-ce que vous voulez dire par là?
    – Me Canis : Que vous vous souvenez à présent de cette rencontre de manière opportuniste. Pas à un moment vous n’évoquez ce moment, pas à un moment vous n’avez saisi cette perche, avant que le témoin se manifeste.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  157. Le Panda Le 9 février 2018 à 17h31min (commentaire N° 157)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : Mohamed Khanifar, l’avocat de Berkane Makhlouf, vole au secours de son client.
    – Rassurez-moi… Vous avez un cœur ?
    – Bien sûr, j’ai un cœur. Ça me fait mal.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  158. Le Panda Le 9 février 2018 à 17h32min (commentaire N° 158)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Les excuses de Berkane Makhlouf
    Berkane Makhlouf réitère ses excuses à Nicolas Chafoulais, présent maintenant dans la salle. « Je sais que ça lui fera pas revenir Fiona. Mais je vous sincèrement m’excuser. De ne pas avoir su protéger la petite famille. Je ferai tout pour qu’il retrouve Fiona, pour qu’il ait un endroit où se recueillir. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  159. Le Panda Le 9 février 2018 à 17h34min (commentaire N° 159)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    “J’ai ouvert mon cœur. Je ne suis pas un Saint. J’ai ouvert mon cœur au maximum de mes capacités. J’aurais assumé. Si j’avais été violent avec Fiona, j’aurais assumé. J’aurais dit : « Bah voilà, j’ai porté des coups ».”

    Berkane Makhlouf

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  160. Le Panda Le 9 février 2018 à 18h11min (commentaire N° 160)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Interrogé par Me Khanifar, l’accusé explique qu’il a plus intérêt à avouer les coups – s’il en avait mis – plutôt que de le cacher.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  161. Le Panda Le 9 février 2018 à 18h12min (commentaire N° 161)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Suspension d’audience.
    Le président suspend les débats pour les 15 prochaines minutes.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  162. Le Panda Le 9 février 2018 à 18h13min (commentaire N° 162)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Reprise de l’audience.
    Cécile Bourgeon est à la barre.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  163. Le Panda Le 9 février 2018 à 18h14min (commentaire N° 163)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le président questionne Cécile Bourgeon sur la chronologie de la semaine précédant la mort de Fiona.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  164. Le Panda Le 9 février 2018 à 18h33min (commentaire N° 164)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    L’accusée a peu de souvenirs de la journée. Des pizzas auraient été livrées au domicile. Elle ne s’en souvient pas.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  165. Le Panda Le 9 février 2018 à 18h34min (commentaire N° 165)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    L’état de Fiona le samedi 11 mai 2013
    Le président lui demande comment était Fiona le samedi 11 mai 2013. « Au niveau de son état, si je ne me trompe pas, il y avait toujours ses nausées, » répond Cécile Bourgeon. Le président Fradin évoque la soirée où Fiona avait vomi. « Je me rappelle que Berkane m’a dit qu’elle avait aussi mal au ventre, » lance l’accusée.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  166. Le Panda Le 9 février 2018 à 18h35min (commentaire N° 166)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le président revient sur les coups qu’auraient donné le couple à Fiona ce samedi 11 mai 2013.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  167. Le Panda Le 9 février 2018 à 18h36min (commentaire N° 167)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Les claques et fessées
    Berkane Makhlouf confie qu’il a vu Cécile Bourgeon donner deux claques et deux fessées à Fiona, lorsqu’il lui reproche de ne pas assez s’occuper de sa fille. « C’était en fin d’après-midi, je sais plus si c’était avant le repas du soir ou après. Je sais plus… » marmonne Berkane Makhlouf.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  168. Le Panda Le 9 février 2018 à 18h38min (commentaire N° 168)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Des baffes en revers
    Berkane Makhlouf déclare qu’il est intervenu après les coups de Cécile Bourgeon. Celle-ci est interpellée par le président : « il dit que j’ai donné une claque sur le côté gauche, alors que je suis droitière… » Le président lui indique que les baffe auraient pu être données en revers. Dans le public, certains miment le geste pour comprendre.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  169. Le Panda Le 9 février 2018 à 20h52min (commentaire N° 169)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Il y a de tout » dans les différents témoignages des accusés.
    On en vient à la nuit du samedi 11 mai 2013. Le président en vient aux paradoxes des témoignages du couple lors des auditions : « Vous parlez de serviettes de bain, tantôt de couettes… vous entendez Fiona râler, tantôt vous vous levez, tantôt vous ne vous levez pas… Il y a de tout ». « Bah je sais pas, je suis pas médium… » réponde Cécile Bourgeon.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  170. Le Panda Le 9 février 2018 à 20h52min (commentaire N° 170)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    La nuit du samedi 11 mai 2013, par Cécile Bourgeon
    Cécile Bourgeon affirme qu’elle avait ramené de la cocaïne de bonne qualité cette semaine là. Elle prend un rail ce soir-là. « Dès que je tapais une base, je tenais pas la fumée… Mais je sais plus si c’était ce soir-là ou pas. Et puis on a été dans la chambre. Dans mon souvenir, Fiona ne s’est pas relevée, » indique-t-elle à la barre.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  171. Le Panda Le 9 février 2018 à 20h54min (commentaire N° 171)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    De la musique pour dormir
    – Le président : Ca lui arrivait de se lever dans la nuit, Fiona ?
    – Cécile Bourgeon : Oui, ça arrivait qu’elle se lève et qu’elle regarde un DVD.
    – Le président : Et vous racontiez que vous lui aviez mis un DVD justement…
    – Cécile Bourgeon : Non, un CD. C’est un truc que faisaient ma mère et mon beau-père pour l’endormir.
    – Le président : Donc vous êtes allée dans sa chambre.
    – Cécile Bourgeon : Oui, pour mettre un CD et lui faire un dernier bisou. C’est après qu’elle ai vomi.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  172. Le Panda Le 9 février 2018 à 20h55min (commentaire N° 172)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Berkane Makhlouf remplace son ex-compagne à la barre
    Le président aborde en détails la nuit du samedi 10 mai 2013. Fiona vomit vers 22h30, Berkane Makhlouf prévient Cécile Bourgeon, dit qu’il a lavé la jeune fille. « Mais vous ne l’avez pas vue vomir? Vous ne savez pas si elle s’est faite vomir ou si elle a vomi naturellement?, » demande le président. « Je ne sais plus… » lâche l’accusé.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  173. Le Panda Le 9 février 2018 à 20h56min (commentaire N° 173)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    “Fiona est revenue dans la chambre pour avoir un bisous, je lui ai dit qu’il était tard et qu’elle devait aller se recoucher. Dans la nuit, j’ai entendu son lit grincer vers 4 heures du matin. Il grinçait beaucoup son lit, c’était pas la première fois. On s’est dit : « p’t’être qu’elle s’est levée pour aller faire pipi ». On s’est pas levés. Ca nous a inquiété un petit peu. On aurait dû se lever. On aurait dû plus s’inquiéter.”

    Berkane Makhlouf à propos de la nuit du samedi 10 mai 2013

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  174. Le Panda Le 9 février 2018 à 20h57min (commentaire N° 174)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Pour Cécile Bourgeon, le décès de sa fille serait intervenu vers 4-5 heures du matin.

    Les réponses des deux accusés sont tantôt vagues, tantôt précises. Les « Je ne sais pas » et les « Je ne sais plus » alternent avec les « J’en suis sûr ».

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  175. Le Panda Le 9 février 2018 à 20h58min (commentaire N° 175)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    “j’aurais dû être à ses côtés, prêter plus attention à son état et… Je l’ai pas fait.”

    Cécile Bourgeon à la barre.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  176. Le Panda Le 9 février 2018 à 20h59min (commentaire N° 176)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #fiona L’assesseur questionne les deux accusés. Sur ce qu’ils faisaient quand Fiona s’est levée du lit le samedi soir. Cécile Bourgeon : »Je somnolais, sur mon lit » alors qu’elle disait qu’elle était dans le salon. Les propos restent très incohérents.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  177. Le Panda Le 9 février 2018 à 21h00min (commentaire N° 177)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    “J’étais une mère qui laissait passer beaucoup de choses. J’ai une amie qui gardait Fiona de temps en temps et qui me disait qu’il fallait que je sois plus sévère avec ma fille parce qu’elle se foutait de moi. Elle ne me respectait pas assez.”

    Cécile Bourgeon

    L’avocat général questionne à présent Cécile Bourgeon.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  178. Le Panda Le 9 février 2018 à 21h01min (commentaire N° 178)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Les avocats des parties civiles entrent et sortent. La salle d’audience est un véritable moulin.

    Devant l’avocat général, les réponses des accusés sont à nouveau « Peut-être » ou « je ne sais plus ».

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  179. Le Panda Le 9 février 2018 à 21h02min (commentaire N° 179)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le comportement de Cécile Bourgeon
    – L’avocat général : On a l’impression que vous ne supportez pas que Fiona vomisse.
    – Cécile Bourgeon : Mais déjà, Fiona, c’est pas une petite fille qui vomit, de base.
    – L’avocat général : Je voulais parler de votre comportement. Vous êtes présente ici, et c’est ce que je souhaitais et…
    – Cécile Bourgeon : Je vous coupe excusez moi. On parle de mon comportement avec Nicolas Chafoulais. Or le viol, c’était pas avec Nicolas Chafoulais. C’était après. Et je peux vous dire qu’après ce genre de chose, eh bah, y a pas mal de choses qui peuvent changer dans le comportement.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  180. Le Panda Le 9 février 2018 à 21h03min (commentaire N° 180)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    uite à nouvelle question de Me Fribourg, Cécile Bourgeon répète, une énième fois qu’elle est certaine « de ne pas avoir porté de coups sur [sa] fille. »

    “Berkane, c’était mon grand amour. Au début de l’incarcération, c’était vraiment dur. Quand on s’est revu, on s’est jetés dans les bras l’un et l’autre. Voilà.”

    Cécile Bourgeon, interrogée par Me Fribourg

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  181. Le Panda Le 9 février 2018 à 21h04min (commentaire N° 181)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Ces moments-là, c’est entre moi et ma fille »
    – Me Portal : J’aimerais revenir à Fiona. Parce que vous parlez beaucoup de vous pas pas torp de Fiona.
    ​- Cécile Bourgeon : Wow c’est pas parce que votre collègue c’est l’avocat d’une dame qui congèle ses bébés et qu’il défend des pointus que faut être comme ça avec moi…
    – Me Portal : D’accord. Je souhaite en revenir à Fiona.
    – Cécile Bourgeon : J’ai donné tout ce que je pouvais. Là j’en ai marre. J’en ai marre.
    – Me Portal : Mais vous ne voulez pas parler des bisous que vous avez donné à votre fille ce jour-là, les paroles douces?
    – Cécile Bourgeon : Mais ça c’est entre moi et ma fille. C’est des moments privés.
    – Me Portal : Mais vous êtes au courant que ces moments privés-là, Mme Bourgeon, ont mené au décès de votre fille.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  182. Le Panda Le 9 février 2018 à 21h06min (commentaire N° 182)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Cécile Bourgeon : « Me Canis, c’est l’avocat de Berkane Makhlouf! »
    Me Renaud Portejoie intervient pour souligner la fatigue de sa cliente. Il demande une suspension. Me Canis souhaite poser une question. Cécile Bourgeon, alors qu’elle se rassied, revient vers le micro : « Ah, et j’ai oublié : Me Canis, c’est l’avocat de Berkane Makhlouf! » Dans le public, on entend des « ooooooh » d’indignation.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  183. Le Panda Le 9 février 2018 à 21h07min (commentaire N° 183)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Schott prend la parole
    Berkane Makhlouf semble épuisé. Même les questions de son propre avocat « A vous entendre, on a l’impression qu’en dehors de se foutre de la cocaïne dans le nez, vous n’avez pas de vie familiale, » souligne le bâtonnier. L’accusé rappelle qu’il cuisinait ce que Fiona aimait, qu’il jouait aux jeux vidéo avec elle, qu’il la laissait gagner.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  184. Le Panda Le 9 février 2018 à 21h07min (commentaire N° 184)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Suspension d’audience
    Me Portejoie demande à ce que les débats soient suspendus pour la journée. Sans succès : le président souhaite en finir avec les débats aujourd’hui pour commencer les plaidoiries dès demain matin. Cela risque d’être une longue soirée.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  185. Le Panda Le 9 février 2018 à 21h09min (commentaire N° 185)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : L’audience reprend. On aborde les faits du dimanche 12 mai, soit le jour du prétendu enterrement. Le président commence par dire que la ligne téléphonique de Cécile. B a été coupée, faute de crédit, du 12 mai, 8h03, au 13 mai.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  186. Le Panda Le 9 février 2018 à 21h11min (commentaire N° 186)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Au lever, musique, petit déjeuner et héroïne
    – Le président : Vous êtes insomniaque?
    – Berkane Makhlouf : Ca dépend de ce que vous appelez insomniaque. Je me couche à minuit-1 heure quoi.
    – Le président : Et vous vous levez pas de bonne heure non plus?
    – Berkane Makhlouf : Bah, ça dépend.
    – Le président : Dans la description de ce dimanche 12 mai, vous vous levez, vous préparez le petit déjeuner? Mais vous parlez aussi d’un cocktail de stupéfiants.
    – Berkane Makhlouf : Oui, c’est une habitude. On prend une trace d’héro ou de subutex, ou du skenan, un petit oinj,on mettait la musique et on préparait le biberon de la petite, on faisait les pancakes.

    Retour dans la salle d’audience. Le président lit les deux dépositions des accusés concernant la découverte du corps de Fiona du dimanche 12 mai 2013.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  187. Le Panda Le 9 février 2018 à 21h12min (commentaire N° 187)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : Le président interroge Cécile Bourgeon :
    – Vous, vous n’avez pas touché votre fille à ce moment là ?
    – Non.
    – Vous n’avez pas pris le pouls ?
    – Non.
    – Pour vous, elle était morte ?
    – Oui…

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  188. Le Panda Le 9 février 2018 à 21h13min (commentaire N° 188)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le président interroge Cécile Bourgeon sur son attitude lors de la découverte de sa fille inerte
    Cécile Bourgeon affirme qu’elle n’a pas touché le corps de sa fille, de la découverte du corps jusqu’à l’inhumation. « Elle a fait comme [le petit frère de Camélia], » aurait-elle déclaré. « Fiona avait le même aspect que lui. Droite, blanche », explique l’accusée à propos du petit garçon décédé d’une crise d’asthme foudroyante lorsqu’elle était adolescente.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  189. Le Panda Le 9 février 2018 à 21h14min (commentaire N° 189)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    “J’ai hurlé. J’ai tenté de la réveiller. J’ai senti qu’il n’y avait pas de pouls. J’ai entendu des gargouillis. Elle était toute froide et recroquevillée. J’ai soufflé dans sa bouche. Je me suis dit qu’il y avait peut-être des chances de la ranimer.”

    Berkane Makhlouf, à propos de la découverte du corps inerte de Fiona, le matin du dimanche 12 mai 2013

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  190. Le Panda Le 9 février 2018 à 21h15min (commentaire N° 190)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona. Le mère et le beau-père de Cécile Bourgeon sont dans la salle, comme tous les autres 25 jours des trois procès. Personne n’est jamais venu pour Berkane Makhlouf, sauf son frère. Mais c’était pour témoigner, il est reparti dans la foulée. C’est pareil en prison.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  191. Le Panda Le 9 février 2018 à 21h16min (commentaire N° 191)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    intervention de Me Portejoie
    – Le président : Vous avez parlé d’un lac en garde à vue ?
    – Cécile Bourgeon : Au début, on savait pas. On a pensé la jeter dans un lac. Et puis…
    – Berkane Makhlouf : Non non non. On a décidé de l’enterrer conjointement, jamais il n’a été question de la jeter dans un lac! Et t’a jamais voulu appeler les secours…
    – Cécile Bourgeon : Excusez-moi M. le président mais ça devient dur…
    – Me Portejoie [se lève] : Vous voyez M. le président. Ce n’est pas par opportunisme parce que ma cliente est accablée mais… Il y a quand même 1h30 de route!

    Le président continue les questions.
    – Cécile Bourgeon : J’ai voulu appeler les secours.
    – Berkane Makhlouf : Non, c’est faux.
    – Cécile Bourgeon : Si, j’avais pris mon téléphone.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  192. Le Panda Le 9 février 2018 à 21h18min (commentaire N° 192)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #fiona Le président évoque le trajet à Aydat. : »Comment vous le vivez ce trajet ? cet aller? »
    -« Je ne savais même pas que c’était vers le lac d’Aydat » répond Berkane Makhlouf.
    -« La petite soeur de Fiona ne parlait pas » précise Cécile Bourgeon

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  193. Le Panda Le 9 février 2018 à 21h20min (commentaire N° 193)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Berkane Makhlouf décrit la pelle utilisée pour enterrer le corps de Fiona. « C’était une vieille pelle, c’est Cécile qui a été la prendre, » affirme Berkane Makhlouf. S’ils son partis du domicile sans pelle, c’est qu’ils pensaient creuser avec les mains.

    Le trajet vers le lac d’Aydat, lieu supposé de l’inhumation

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  194. Le Panda Le 9 février 2018 à 21h21min (commentaire N° 194)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Les deux accusés prononcent chacun une prière et repartent « vers la même route, » selon Cécile Bourgeon. Elle jette le sac quelque part sur cette route du retour.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  195. Le Panda Le 9 février 2018 à 21h22min (commentaire N° 195)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le président accepte que Cécile Bourgeon s’asseye pour être interrogée. On peut voir qu’elle porte de magnifiques baskets fuschia. Berkane Makhlouf continue de répondre aux questions debout, à la barre. #Fiona

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  196. Le Panda Le 9 février 2018 à 21h22min (commentaire N° 196)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Les deux accusés affirment avoir ensuite élaboré le scénario de l’enlèvement à Montjuzet.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  197. Le Panda Le 9 février 2018 à 22h16min (commentaire N° 197)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Cécile Bourgeon ne sait pas comment elle a pu conduire. « J’avais pris un cocktail. C’était l’arc-en-ciel, » décrit-elle. « Ca empêche les émotions, » poursuit-elle lorsque le président lui demande comment elle a pu tenir, plus tard, devant les promeneurs du parc Montjuzet de Clermont-Ferrand.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  198. Le Panda Le 9 février 2018 à 22h18min (commentaire N° 198)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Arrêtez d’être si sûre de vous, Mme Grimaud. Fiona elle a été enterrée »
    Elle lit un témoignage sur un passant qui aurait aperçu deux individus sortir d’un bois sur les hauteurs de Ceyrat, dont un homme muni d’une pelle.
    – Me Grimaud : C’est un endroit, une ancienne carrière où on peut trouver des pelles. Ca se situe à 15 minutes de route de la rue Goncourt. A côté du circuit de Charade-Boissejour
    – Cécile Bourgeon : Si cet homme est certain de nous avoir vu, est-ce qu’il y a eu des investigations pour montrer que le corps de Fiona est là-bas? Tous les gens qui peuvent nous aider, bah…
    – Me Grimaud perd patience : On vous a donné tous les noms en « Cha » de toute la région. Vous avez dit non à tout.Est-ce que finalement cet enterrement ne serait pas le druit de votre imagination
    – Berkane Makhlouf : Non, Me Grimaud. Vraiment. L’enterrement c’est vraiment…
    Qu’elle soit enterrée ou non, ça ne change rien aux peines. Quel intérêt vous auriez à cacher ça?
    – Berkane Makhlouf, calme : Me Grimaud, elle est enterrée. Elle est enterrée. (…) Moi je suis tout à fait d’accord avec ce que vous dites sur Nico, qu’elle ait une sépulture décente. Mais elle a été enterrée. Je ne connais pas la région. Et depuis le début, Me Khanifar me conseille de retrouver le corps de Fiona. J’ai tout intérêt à vous le dire.
    – Me Grimaud : Donc ce procès se terminera sur ce mystère?
    – Berkane Makhlouf : Bah Cécile elle doit savoir.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  199. Le Panda Le 9 février 2018 à 22h21min (commentaire N° 199)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Ce procès va se terminer sur ce mystère? »
    – Me Grimaud hausse le ton : Mme Bourgeon, ce procès va se terminer sur ça?!
    – Cécile Bourgeon : Wow, déjà vous me parlez autrement. [hurlements dans la salle] Déjà, Fiona c’était pas une inconnue. Je suis désolée pour M. Chafoulais mais j’ai aussi besoin d’un lieu où me recueillir.
    – Me Grimaud : Mais est-ce que Fiona ne serait pas morte quelques jours plus tôt? C’est matériellement impossible que vous alliez enterrer le corps, que vous nettoyez tout et élaboriez le scénario de la disparition dans la même journée.
    – Berkane Makhlouf, très calme : Me Grimaud. Arrêtez d’être sûre de ce que vous dites. Fiona, elle est enterrée.
    – Me Grimaud : Alors ce procès se terminera sur ce mystère? Mme Bourgeon?
    – Cécile Bourgeon : J’ai pas compris.
    – Me Grimaud : ce procès se terminera sur ce mystère?
    – Cécile Bourgeon : J’ai pas compris.
    – Me Grimaud : d’accord.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  200. Le Panda Le 9 février 2018 à 22h23min (commentaire N° 200)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Portejoie intervient
    Me Portejoie reprend les propos de sa cliente, Cécile Bourgeon. Me Grimaud, agacée, applaudit son collègue. Furieux, Me Portejoie demande un donner acte.

    – Me Canis : Est-ce que si vous ne dites pas où est le lieu, c’est parce qu’il ne faut pas le découvrir, que la réalité qu’on pourrait découvrir serait encore plus horrible ?
    – Berkane Makhlouf : Arrêtez votre délire (…) Excusez-moi, c’est ma façon de parler.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  201. Le Panda Le 9 février 2018 à 22h25min (commentaire N° 201)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Suspension d’audience.
    La 10e journée de débats vient de se terminer. Rendez-vous demain à 9 heures! Merci d’avoir suivi ce direct en notre compagnie.

    Me Khanifar : « Me Makhlouf, vous avez un coeur! »
    – Me Khanifar : Il y a un coeur à l’intérieur de vous, M. Makhlouf. Vous n’avez aucun intérêt à cacher le lieu de l’enterrement. Alors qu’est-ce que vous voudriez lui dire à ce père, ce père que vous avez entendu tout à l’heure?
    – Berkane Makhlouf : Que je suis dégoûté. J’aimerais tant lui dire où est Fiona. J’aimerais tant dite à Nico… J’te jure que si je le savais, je le dirait où elle est enterrée. Même pour que mon fils puisse se recueillir sur la tombe de sa soeur..

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  202. Le Panda Le 9 février 2018 à 22h27min (commentaire N° 202)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #fiona Jf Canis : » allez expliquez nous ce qu’il s’est passé M. Makhlouf ? »
    -« Je sais pas » répond l’accusé.
    -« Je vais vous dire ce qu’il s’est passé moi : elle est morte de vos coups à tous les deux ! » conclut l’avocat clermontois

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  203. Le Panda Le 9 février 2018 à 22h28min (commentaire N° 203)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    – Me Canis : Est-ce que si vous ne dites pas où est le lieu, c’est parce qu’il ne faut pas le découvrir, que la réalité qu’on pourrait découvrir serait encore plus horrible ?
    – Berkane Makhlouf : Arrêtez votre délire (…) Excusez-moi, c’est ma façon de parler.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  204. Le Panda Le 9 février 2018 à 22h28min (commentaire N° 204)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Portejoie intervient
    Me Portejoie reprend les propos de sa cliente, Cécile Bourgeon. Me Grimaud, agacée, applaudit son collègue. Furieux, Me Portejoie demande un donner acte.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  205. Le Panda Le 10 février 2018 à 11h00min (commentaire N° 205)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Ouverture de la 11e journée
    Bonjour à tous et bienvenue sur ce direct de la 11e journeé des débats de la 2e session en appel. Les plaidoiries des parties civiles commencent avec celle de Me Crespin de l’association L’Enfant bleu et la voix de l’enfant.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  206. Le Panda Le 10 février 2018 à 11h02min (commentaire N° 206)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Crespin s’interroge
    Me Crespin s’interroge : »Dans cette affaire comment ne pas se choquer devant la situation dans laquelle ces deux jeunes enfants ont vécu ? »

    « Où sont les signalements ? Les dénonciations qui auraient du exister ? Devant des enfants laissés seuls ou emmenés dans des squats de toxicomanes ? »

    « Où sont les ordonnances de protection ? »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  207. Le Panda Le 10 février 2018 à 11h04min (commentaire N° 207)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Cécile Bourgeon « complice de Berkane Makhlouf »
    « Sans Cécile Bourgeon rien n’aurait été possible et sans Berkane Makhlouf, Fiona ne serait pas morte. Les deux sont liés dans ce complot mortifère », affirme Me Crespin avant d’ajouter : « Si vous jugez coupable Berkane Makhlouf, vous devez considérer comme complice Cécile Bourgeon. Elle avait la connaissance des coups portés à Fiona, elle l’a dit, elle les a vus. Elle aurait pu intervenir. Elle a eu la volonté de ne pas intervenir. […] Même si notre responsabilité de protection a failli c’est d’abord la responsabilité de ces deux accusés qui est en jeu. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  208. Le Panda Le 10 février 2018 à 11h05min (commentaire N° 208)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Portal prend la parole
    « Lorsqu’on vient affirmer ici à longueur de temps : « je ne me souviens de rien, mais je me souviens que je n’ai rien fait. » Créer le chaos pour créer le doute pour que le doute profite aux accusés. Je vais prolonger le propos de mon confrère Me Crespin sur le doute », commence Me Portal

    Le doute
    « Le doute doit profiter aux enfants. Les vraies victimes de ce procès. » Conclue Me Crespin

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  209. Le Panda Le 10 février 2018 à 11h07min (commentaire N° 209)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    La place de l’enfance maltraitée dans le procès
    « Le problème avec la violence c’est que les mieux placés pour en parler ne sont plus là pour le faire. Dans ce dossier vous avez tous les ingrédients de l’enfance maltraitée. L’enfant objet, celui qu’on a fait pour se sentir mère mais pas pour transmettre de l’amour.L’enfant abandonné à son triste sort des nuits entières. L’enfant qui n’a pas accès à l’éducation. Fiona n’allait plus à l’école. L’enfant souffre douleur, qui n’est pas conduit chez le médecin  » développe Me Portal.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  210. Le Panda Le 10 février 2018 à 11h09min (commentaire N° 210)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Portal revient sur le doute
    « Que devons-nous penser de cette double amnésie ? Elle défie les lois de la probabilités. Si l’un des deux n’avait rien à se reprocher, pourquoi cette information capitale ne nous a pas été donné ? Oui il y a des doutes dans cette affaire. Mais il y a des certitudes : Fiona, 5 ans est décédée. Elle est décédée de violence. Les interrogations qui demeurent c’est un aveu d’échec pour les parties civiles, » poursuit Me Portal.

    Dans le boxe des accusés Berkhane Makhouf ferme les yeux et baisse la tête, alors que Cécile Bourgeon n’a pas relevé la tête depuis le début des plaidoiries.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  211. Le Panda Le 10 février 2018 à 11h10min (commentaire N° 211)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Les parties civiles se succèdent à la barre
    Me Constantino pour l’Association Enfance et Partage, prend la parole et revient sur les violences subies par Fiona à travers les exemples d’autres enfants morts sous les coups de leurs parents comme le petit Bastien, enfermé dans une machine à laver mise en route en mode essorage par son père devant sa mère : « qui n’a pas agit ».

    « La constante c’est la mère qui ne pourra jamais être le rempart pour son enfant, parce qu’elle a peur d’être abandonnée. Elle agira donc en miroir et les deux se servent ainsi de cautions », développe Me Constantino

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  212. Le Panda Le 10 février 2018 à 11h12min (commentaire N° 212)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #fiona Rodolphe Costantino : « Dans cette affaire l’effroi a écrasé la tristesse comme l’incompréhension ligote parfois le deuil. Comprendre c’est mettre face à face la réalité tangible mais aussi la réalité psychique des accusés. Nous avons besoin de ces deux aspects. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  213. Le Panda Le 10 février 2018 à 11h49min (commentaire N° 213)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Maman, elle me maquille comme une princesse. Elle me met un bandeau comme une couronne (pour cacher son hématome, ndlr). Elle me dit que je suis belle. Je regarde dans un miroir: c’est pas vrai, je suis moche » Marie Grimaud #Fiona

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  214. Le Panda Le 10 février 2018 à 11h50min (commentaire N° 214)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « J’ai mal au ventre. J’ai envie de vomir mais je peux pas vomir. Parce que quand je vomis, maman et Kader (surnom de Berkane Makhlouf, ndlr) me grondent. Maman et Kader, ils me font mal » Marie Grimaud

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  215. Le Panda Le 10 février 2018 à 11h52min (commentaire N° 215)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Grimaux « fait parler » Fiona
    Me Grimaud arrive à la barre et fait parler Fiona comme si elle était là pour raconter son quotidien : « Mon copain, il me dit que j’ai trop de la chance parce que j’ai le droit de ne pas ranger, alors que chez lui, il se fait disputer quand il ne range pas. […] Maman elle dit que ma soeur elle est belle, que ma soeur elle est gentille, elle me dit que j’ai la tête de papa. Mon papa, il me manque, maman me dit qu’il ne m’aime pas, qu’il est méchant. Mais mamie me dit que c’est faux. « 

    Berkane Makhlouf reste les yeux fermés dans le boxe des accusés. Cécile Bourgeon relève la tête pour la première fois.

    A aucun moment Me Grimaud ne parle autrement durant sa plaidoirie. Elle « restera » Fiona tout au long, jusqu’à sa conclusion où elle dit espérer que l’on verra le bleu sur sa tête, caché par le bandeau jaune, l’un des scellés.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  216. Le Panda Le 10 février 2018 à 11h53min (commentaire N° 216)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Jean-Louis Deschamps, avocat de la mère de Cécile Bourgeon et de son beau-père plaide à son tour
    « Le sentiment de la mère de Cécile Bourgeon avec le recul, il est dramatiquement simple : « Cécile a été la plus mauvaise des mères. Mais Cécile n’a jamais frappé ses enfants. Elle n’est pas dans ce schéma. J’ai manqué à son éducation », explique Me Deschamps.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  217. Le Panda Le 10 février 2018 à 11h54min (commentaire N° 217)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Reprise de l’audience
    L’audience reprend. Et c’est Me Fribourg l’avocat de Nicolas Chafoulais, le père de Fiona qui prend la parole.

    Suspenssion d’audience
    Le président suspend l’audience un quart d’heure.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  218. Le Panda Le 10 février 2018 à 11h56min (commentaire N° 218)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Nicolas Chafoulais est KO »
    « Nicolas Chafouais a été enfermé par ses bourreaux dans le cercueil vide de sa fille, le cercueil qui n’a jamais existé. Il refait tous les jours sa vie et celle de sa fille. Il avait peur de ne pas pouvoir l’assumer et puis il est devenu le papa poule c’était son métier. » explique Me Fribourg.

    Dans la salle Nicolas Chafoulais regarde Cécile Bourgeon qui regarde le sol depuis la reprise de l’audience. Avant de regarder Berkane Makhlouf toujours les yeux fermés.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  219. Le Panda Le 10 février 2018 à 11h57min (commentaire N° 219)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Nicolas Chafoulais a été sali à plusieurs reprises. Présenté comme un toxicomane à l’origine de la chute de Cécile Bourgeon. Il vous l’a dit: j’ai été toxicomane mais je m’en suis sorti. » #Fiona

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  220. Le Panda Le 10 février 2018 à 11h58min (commentaire N° 220)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Pas de cercueil pour éviter les mauvais esprits, les rongeurs, les vers qui viennent souiller le corps de sa fille. » #Fiona

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  221. Le Panda Le 10 février 2018 à 12h10min (commentaire N° 221)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Les doutes de Nicolas Chafoulais en 2013
    « Au début Nicolas Chafoulais a cru à cette disparition. Et puis petit à petit voyant les larmes de crocodiles, il comprend avec le recul ce que sont Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf. Ils surjouent, ils recrutent des témoins, fabriquent des preuves. Ils font disparaître les éléments matériels pour pouvoir créer un doute », affirme Me Fribourg.

    L’avocat du père de Fiona reprend ensuite l’histoire de la disparition de la petite fille en détails, jusqu’au moment où Nicolas Chafoulais a compris : « que Cécile Bourgeon ne disait pas tout. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  222. Le Panda Le 10 février 2018 à 12h26min (commentaire N° 222)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : Les accusés ont reconnu les délits tels que la non-assistance à personne en danger ou le recel de cadavre. Or le recel de cadavre est, selon Charles Fribourg, un recel de cadavre « décédé des suites de violences ». Pour lui, c’est donc qu’ils reconnaissent les violences.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  223. Le Panda Le 10 février 2018 à 12h27min (commentaire N° 223)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le doute revient au coeur des plaidoiries
    « Le doute ici n’est pas sincère, il a été créé de toute pièce. Les violences ont été juridiquement reconnues », affirme Me Fribourg.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  224. Le Panda Le 10 février 2018 à 12h28min (commentaire N° 224)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Fiona n’est pas morte d’un accident »
    Pendant la plaidoirie de Me Fribourg, au moment où l’avocat de son ancien compagnon évoque le jour de la mort de Fiona Cécile Bourgeon s’agite avant de regarder le sol à nouveau.

    « Fiona n’est pas morte d’un accident. Les maltraitances, ils les ont reconnues. Mais on ne donne pas l’endroit où le corps a été enterré. On ne peut donc pas connaître les circonstances exactes de sa mort », plaide Me Fribourg, avant d’ajouter : « Nicolas Chafoulais n’aura jamais la réponse, il ne pourra jamais donner de sépulture descente à sa fille. »

    Me Fribourg fait le détail des coups donnés par Berkane Makhlouf et Cécile Bourgeon, comme les ont décrit les deux accusés quand ils se sont dénoncés l’un, l’autre: « l’hypothèse accidentelle n’existe pas, elle n’existe plus. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  225. Le Panda Le 10 février 2018 à 12h34min (commentaire N° 225)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Lebert prend à son tout la parole :  » Nous sommes otages de la parole de Cécile Bourgeon ! »
    « Nous attendons la vérité de la part de Cécile Bourgeon. Nous sommes otages dans ce tribunal, de la parole de Cécile Bourgeon. Il n’est question que d’elle. Cécile Bourgeon, c’est elle qui dicte tout ici », affirme Me Lebert

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  226. Le Panda Le 10 février 2018 à 12h43min (commentaire N° 226)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Lebert évoque les coups portés à Fiona
    Me Lebert recentre le débat sur Fiona et les déclarations de Cécile Bourgeon concernant les coups reçus par la petite fille pendant sa garde à vue.

    L’avocate de Nicolas Chafoulais évoque ensuite les recherches effectuées par Cécile Bouregon sur facebook sur « les luxations du coude quand un enfant est saisi trop fort par le bras ». Avant d’évoquer les aveux de la mère de Fiona sur l’utilisation du maquillage pour camoufler les bleus de la petite fille.

    Pendant la plaidoirie, Cécile Bourgeon se relève mais ne regarde jamais la salle.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  227. Le Panda Le 10 février 2018 à 13h00min (commentaire N° 227)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Si l’on ne considère pas ça, nous passons à côté de ce que nous a été décrit de Cécile Bourgeon comme une « femme caméléon ».

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  228. Le Panda Le 10 février 2018 à 13h01min (commentaire N° 228)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Ce couple miroir se nourrit chacun l’un de l’autre, se suffit peut-être l’un à l’autre. Dans un monde devenu clos, dans lequel Fiona prend trop de place et surtout n’a plus sa place.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  229. Le Panda Le 10 février 2018 à 13h02min (commentaire N° 229)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Cécile Bourgeon est complice de Berkane Makhlouf »
    « Ce couple miroir se nourrit l’un de l’autre dans un monde dans lequel Fiona « prend trop de place » selon Cécile Bourgeon » affirme Me Lebert.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  230. Le Panda Le 10 février 2018 à 13h10min (commentaire N° 230)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Lebert évoque la « soumission » de Berkane Makhlouf à Cécile Bourgeon dans un premier temps
    « Berkane Makhlouf n’a pas essayé de se défausser. Il a remis dans son contexte ce huit clos familial. Il a essayé de se coller au maximum aux déclarations de Cécile Bourgeon pendant sa garde à vue », affirme Me Lebert

    Avant d’ajouter : « Je pense qu’il a été dépassé par les déclarations de Cécile Bourgeon. Je pense qu’il a été surpris par les déclarations de Cécile Bourgeon. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  231. Le Panda Le 10 février 2018 à 13h53min (commentaire N° 231)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Des interrogations sur le jour de la mort de Fiona
    « Le vendredi soir Cécile Bourgeon borne à un endroit où elle n’a jamais borné et où elle ne bornera plus. Elle dit ne jamais y être allée. Personne au cours de l’enquête ne la confronte à cet élément. Et sur la route en question, il y a la laiterie où elle a travaillé, là où plusieurs entrepôts stockent des déchets. Je pense que je vais m’arrêter là. Mais ce qui me surprend c’est que les enquêteurs ne confrontent jamais Cécile Bourgeon à ce bornage suspect », affirme Me Lebert

    Avant d’évoquer le « scénario mis en place » le jour suivant, en rappelant les recherches internet de Cécile Bourgeon sur des avis de disparition d’enfants dans un parc, entre « recherches suspectes. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  232. Le Panda Le 10 février 2018 à 13h54min (commentaire N° 232)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Lebert  » 5 ans après nous sommes dans la même manipualtion »
    « Jusqu’à hier soir nous étions dans la même manipulation. J’aurais pu demander, si je n’avais pas été fatiguée, pourquoi hier soir pour la première fois depuis 5 ans, Cécile Bourgeon nous disait qu’elle voulait jeter Fiona dans un lac », regrette Me Lebert.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  233. Le Panda Le 10 février 2018 à 13h55min (commentaire N° 233)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Reprise de l’audience
    L’audience reprend. Le troisième avocat de Nicolas Chafoulais, Me Canis prend la parole.

    Suspension d’audience de 5 minutes
    A l’issue de la plaidoirie de Me Lebert, le président suspend l’audience pendant 5 minutes.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  234. Le Panda Le 10 février 2018 à 13h56min (commentaire N° 234)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona JF Canis : » La justice se rend mal sous le regard de la presse. De la foule. Je vous demande d oublier les cris de haine. Je vous demande d être à leur égard le plus équitable possible. Je vous demande… »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  235. Le Panda Le 10 février 2018 à 13h58min (commentaire N° 235)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Le « mensonge » au coeur des débats
    « Le corps de Fiona devait encore être chaud, qu’ils commençaient à créer leur version des faits. Dans la vie de quelqu’un normal, le premier réflexe c’est d’appeler les pompiers quand notre enfant est en train de mourir ou mort », s’insurge Me Canis

    « Quelles compétences ils ont tous les deux pour dire qu’elle est morte, qu’il y a des rigidités cadavériques et pour dire qu’il n’y a plus rien à faire. Ce petit corps où l’ont-ils mis ? Dans quel état était-il ? » Interrogent Me Canis.

    Pour le troisième avocat de Nicolas Chafoulais, le seul raisonnement « qui anime Berkane Makhlouf et Cécile Bourgeon c’est d’organiser leur impunité ! »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  236. Le Panda Le 10 février 2018 à 14h22min (commentaire N° 236)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Manipulation » et « organisation de défense »
    « Quatre mois et demi de mise en scène. Là aussi sur le plan de personnalité ce n’est pas anodin. Quatre mois et demi de mensonges. Ce n’est pas donné à tout le monde mentir et de pleurer comme ça face caméra. Tous ces gens qui ont participé aux recherches, qui ont été trompés. Et on continue la manipulation, en mentant aux médias, à son conseil, au juge auprès de qui on se constitue partie civile. On est au sommet du comportement criminel. Elle organise sa défense savamment », s’emporte Me Canis.

    Le troisième avocat de Nicolas Chafoulais évoque ensuite « la manipulation des forces de l’ordre même après l’aveu du décès de Fiona » concernant les recherches du corps de Fiona. « L’affront ultime, 4 ans et demi après elle continue, elle persiste.Elle nous donne presque un nouvel lieu hier soir, mais non. Elle poursuit la manipulation. « 

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  237. Le Panda Le 10 février 2018 à 14h24min (commentaire N° 237)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Canis s’emporte concernant les condamnations aux assises de Riom
    Me Canis remet en cause la première condamnation en assises de Cécile Bourgeon.  » En première instance, Berkane Malkhouf est condamné parce qu ‘elle l’a accusé en premier. Ca c’est du travail dont on est fier. Mais la prime n’est pas aux lâches quand même », s’emporte l’avocat.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  238. Le Panda Le 10 février 2018 à 14h26min (commentaire N° 238)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « La froideur » de Cécile Bourgeon
    « Les témoins ont eu plus d’émotions dans la voix que madame Bourgeon quand elle parlait de Fiona. Ces gens vous voyez je suis persuadé qu’ils se souviendront de cette histoire et qu’ils sont marqués, alors quand je vois la froideur là-bas… », s’emporte Me Canis en désignant Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  239. Le Panda Le 10 février 2018 à 14h27min (commentaire N° 239)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Berkane Makhlouf et Cécile Bourgeon, la tête basse pendant la plaidoirie de Me Canis
    La main devant les yeux Berkane Makhlouf, semble se cacher pendant la plaidoirie de Me Canis. Égale à elle-même Cécile Bourgeon continue de regarder le sol. A quelques rares moments durant les autres plaidoiries, elle relève la tête pour échanger avec son avocat et sourit même parfois. Mais pas pendant la plaidoirie de Me Canis.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  240. Le Panda Le 10 février 2018 à 14h28min (commentaire N° 240)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #fiona JF Canis : » Ils nous en ont dit beaucoup les accusés. Il y a eu un pacte entre les deux. Ils ont commis cet acte à deux et donc ils sont obligés d’être liés sinon ils tombent tous les deux ! Et c’est elle qui le met en place. « 

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  241. Le Panda Le 10 février 2018 à 14h30min (commentaire N° 241)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : C’est au passage du juge d’instruction, qualifié lui-aussi de ‘naïf’ d’en prendre pour son grade. Il ne la met pas en examen pour « violences volontaires » !
    « Je crois qu’il s’est trompé », assène Jean-François Canis.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  242. Le Panda Le 10 février 2018 à 14h54min (commentaire N° 242)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Alors, elle est morte de quoi, Fiona? « Ah bah, on sait pas », nous disent-ils. Je trouve ça extraordinaire d’indécence (…). Elle est morte d’avoir été battue. » JF Canis #Fiona

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  243. Le Panda Le 10 février 2018 à 14h55min (commentaire N° 243)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    La plaidoirie de JF Canis est une charge lourde contre Cécile Bourgeon. Berkane Makhlouf semble presque avoir disparu de l’affaire #Fiona

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  244. Le Panda Le 10 février 2018 à 14h56min (commentaire N° 244)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Canis passe désormais au cas de Berkane Makhlouf
    Me Canis rappelle les témoignages des ex compagnes de Berkane Makhlouf concernant la violence dont il pouvait faire preuve envers elles, d’après leurs témoignages durant le procès. Avant d’ajouter : « Il a porté des coups à Fiona. Cécile Bourgeon en a témoigné durant les gardes à vue. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  245. Le Panda Le 10 février 2018 à 14h57min (commentaire N° 245)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Qu’est-ce que vous faites au nom de Fiona, maintenant? » demande Me Canis aux jurés #Fiona

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  246. Le Panda Le 10 février 2018 à 14h58min (commentaire N° 246)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Au sommet de l’horreur! »
    « Bien sûr qu’elle a porté des coups. Elle restait dans la chambre à côté de celle de sa fille où elle était en train d’agoniser. On est au sommet de l’horreur de ce que peut juger une cour d’assises. » s’emporte Me Canis.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  247. Le Panda Le 10 février 2018 à 14h59min (commentaire N° 247)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    audience suspendue
    L’audience est suspendue jusqu’à 15 heures.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  248. Le Panda Le 10 février 2018 à 15h00min (commentaire N° 248)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Alors oui, elle l’a frappée. C’est pour ça qu’elle l’a cachée. C’est pour ça qu’elle a pas appelé les pompiers. » #Fiona

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  249. Le Panda Le 10 février 2018 à 17h49min (commentaire N° 249)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : L’AG :
    « J’en frissonne un peu. Mais les mots vont être difficiles à entendre. Il y a une maman qui est là depuis 15 jours et n’est peut-être pas prête à entendre ce que la société reproche à sa propre fille. C’est la grand-mère de celle qui n’est plus. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  250. Le Panda Le 10 février 2018 à 17h50min (commentaire N° 250)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #Fiona : Pour rappel, l’avocat général est Raphaël Sanesi de Gentile. C’est déjà lui qui officiait lors du procès en première instance, à Riom. A l’époque, il avait requis 30 ans de réclusion criminelle à l’encontre des deux accusés.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  251. Le Panda Le 10 février 2018 à 17h51min (commentaire N° 251)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    L’appel de l’Avocat Général
    « Si j’ai fait appel, c’est parce que cet après-midi, il faut recentrer le débat sur la coaction » explique l’avocat général.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  252. Le Panda Le 10 février 2018 à 17h53min (commentaire N° 252)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    L’avocat général interpelle Cécile Bourgeon
    L’avocat général interpelle Cécile Bourgeon : »Cette enfant vous ne la délaissez pas cause de l’emprise de Berkane Makhlouf, mais à cause de votre jeunesse, votre envie de vous amuser ».

    Avant de rajouter : « Eux, ils n’ont pas le souci de se lever pour aller réconforter un enfant qui pleure. Eux, c’est les stupéfiants, la vie des plaisirs. Elle, elle n’est pas sous emprise, elle a choisi la liberté, elle a choisi sa vie »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  253. Le Panda Le 10 février 2018 à 17h54min (commentaire N° 253)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Cécile Bourgeon s’adapte à celui en face d’elle. »
    « Tout est réfléchi tout est codifié. Certains disent qu’elle n’est pas fine. Moi je dis qu’elle est extrêmement perfide, elle sait comment adapter son discours à celui qui est en face d’elle. » affirme l’avocat général par rapport à Cécile Bourgeon.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  254. Le Panda Le 10 février 2018 à 17h55min (commentaire N° 254)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    L’avocat général interroge Cécile Bourgeon
    L’avocat revient sur les dernières heures de la petite Fiona : « L’agonie est là. Elle gémit. Pourquoi vous ne vous levez pas pour vous occupez de votre fille ? Moi à votre place, j’aurais pris ma file dans mes bras et je serais sorti appeler « au secours »! »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  255. Le Panda Le 10 février 2018 à 17h56min (commentaire N° 255)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    L’achat de l’opinion publique
    Me Sanesi, l’avocat général revient sur la disparition mise en scène par Cécile Bourgeon : « l’opinion publique s’est sentie trahie et aujourd’hui elle a envie de vomir quand elle repense à vos larmes factices.Vous aviez pourtant tenté de l’acheter »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  256. Le Panda Le 10 février 2018 à 17h57min (commentaire N° 256)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Pas de versions des faits cohérente sur la mort de Fiona
    L’avocat général considère que la coaction est prouvée par l’incapacité des accusés à décrire de façon cohérente les dernières heures de Fiona avant sa mort.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  257. Le Panda Le 10 février 2018 à 17h58min (commentaire N° 257)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Cécile Bourgeon se cache le visage pendant le réquisitoire de l’avocat général
    Cécile Bourgeon continue de regarder le sol comme durant la matinée mais se voûte et semble attirée par le sol de la salle d’audience pendant le réquisitoire de l’avocat général. Elle se cache le visage, tout comme Berkane Makhlouf qui essuie parfois des larmes.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  258. Le Panda Le 10 février 2018 à 17h59min (commentaire N° 258)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Pas de « faux hasards »
    « Je ne crois pas aux faux hasards Monsieur Makhlouf dans une enquête criminelle », affirme l’avocat général après avoir évoqué des suppositions de Berkane Makhlouf pendant sa garde à vue. L’homme avait répondu : « pourquoi pas dans une poubelle ? » quand les enquêteurs avaient demandé où se trouvait le corps.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  259. Le Panda Le 10 février 2018 à 18h00min (commentaire N° 259)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #fiona L’AG :  » Madame Bourgeon, vous n’êtes pas poursuivie pour un homicide. Vous êtes poursuivie pour avoir donné des coups mais sans intention de donner la mort. Les coups répétés? Là nous sommes dans une description fidèle de ce qui s’est passé. « 

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  260. Le Panda Le 10 février 2018 à 18h01min (commentaire N° 260)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Ni passive, ni instrumentalisée
    « Madame Bourgeon, Vous n’êtes ni passive, ni instrumentalisée mais vous avez votre libre arbitre. Et votre libre arbitre c’est de vous être opposée à l’épanouissement de Fiona », rajoute l’avocat général.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  261. Le Panda Le 10 février 2018 à 18h02min (commentaire N° 261)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « La réunion des coups a pu entraîner la mort »
    « Les coups portés ont été reconnus et ont été portés par Berkane Makhlouf et Cécile Bourgeon. Ils résultent des déclarations de ces deux là que Fiona était affaiblie par des coups répétés, portés tout au long de la semaine avant son décès. Ces violences ont été activées par les deux, répétées, régulières. C’est donc l’unicité de la violence qui me permet d’affirmer qu’il s’agit d’une coaction. La réunion des coups a pu entraîner la mort. » affirme l’avocat général.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  262. Le Panda Le 10 février 2018 à 18h03min (commentaire N° 262)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    30 ans de réclusion criminelle requis
    L’avocat général conclue : « Je requiert que vous soyez condamné à 30 ans de réclusion criminelle tous les deux dont deux tiers de sûreté et d’un suivi socio judiciaire de 20 ans et une interdiction de droit civique et de famille. Et le retrait de l’autorité parentale à Cécile Bourgeon pour ses deux autres enfants. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  263. Le Panda Le 10 février 2018 à 18h05min (commentaire N° 263)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    L’audience reprend.
    L’audience reprend et c’est Me Gilles-Jean Portejoie qui prend la parole.

    Suspension d’audience
    L’audience est suspendue 30 minutes.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  264. Le Panda Le 10 février 2018 à 19h21min (commentaire N° 264)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Pas de place à l’imagination »
    « Mesdames, Messieurs les jurés vous n’avez pas de place pour imaginer, pour avoir des sentiments. Ici il n’y a de la place que pour les évidences et toutes les certitudes bâties sur l’absence de doute. Les preuves indubitables, la cour d’assise de Riom ne les avait pas. La décision qu’elle a prise, a été motivée et c’était une décision courageuse », affirme Gilles-Jean Portejoie avant de lire les motivations de la décision prise par la cour de Riom, qui acquittait Cécile Bourgeon sa cliente, en novembre 2016.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  265. Le Panda Le 10 février 2018 à 19h22min (commentaire N° 265)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Pas de coups portés par Cécile Bourgeon »
    « Vous avez mélangé les déclarations sur les coups, monsieur l’avocat général. Je n’ai pas compris vos déclarations. Soyons simples ! Parlons des coups. On a entendu des dizaines et des dizaines de personnes témoigner. Et toutes et tous ont confirmé qu’ils n’avaient jamais vu Cécile Bourgeon lever la main sur Fiona, même Monsieur Chafoulais l’a affirmé », affirme Gilles-Jean Portejoie

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  266. Le Panda Le 10 février 2018 à 19h24min (commentaire N° 266)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    « Moi je n’ai pas compris votre démonstration sur la coaction, M. l’avocat général. Vous n’avez pas UN témoin qui vient vous dire qu’elle a porté des coups sur Fiona. Seulement les déclarations de Berkane Makhlouf… #Fiona

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  267. Le Panda Le 10 février 2018 à 19h25min (commentaire N° 267)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Gilles-Jean Portejoie interpelle Cécile Bourgeon
    « Ne vous étonnez pas Cécile que l’opinion publique ne soit pas de votre côté ! « s’exclame Gilles-Jean Portejoie avant d’interpellez sa cliente :  » Vous ne me regardez pas, mais regardez-moi. Je pense que vous avez fini par croire à votre mensonge. » Cécile Bougeon acquiesce après avoir relevé les yeux. Elle continue de se cacher le visage d’une main.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  268. Le Panda Le 10 février 2018 à 19h26min (commentaire N° 268)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Gilles-Jean Portejoie lit une une déposition du médecin scolaire
    « Je ne sais pas pourquoi je n’ai pas fait citer cette femme à la barre. J’ai fait une erreur. J’aurais dû la faire venir », se morfond G-J Portejoie.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  269. Le Panda Le 10 février 2018 à 19h27min (commentaire N° 269)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Renaud Portejoie prend la suite
    « Soyez sûrs d’une chose, ils vont hurler leur haine contre vous comme ils l’ont fait sur les premiers jurés. Ils vont hurler leur haine contre Cécile Bourgeon. Ils vont dire que la justice n’est que mépris pour Fiona. Qu’on laisse une mère indigne sortir de prison pendant les prochaines semaines. Et puis ils vont se taire ensuite car leur haine est aussi vive qu’éphémère. Ils vont oublier Fiona car, ils n’y pensent pas vraiment. Mais vous, vous ne l’oublierez pas, vous penserez à Fiona, à Cécile Bourgeon », développe Renaud Portejoie, avant de comparer les jurés actuels à ceux de la première instance. Une comparaison où il considère que les jurés actuels vont acquitter sa cliente une fois de plus.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  270. Le Panda Le 10 février 2018 à 19h28min (commentaire N° 270)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Renaud Portejoie interpelle les jurés
    « Vous n’êtes pas Cécile Bougeon et Berkane Makhlouf. Bien sûr que vous, vous n’auriez pas fait ça. Personne ne ferez ça mais eux ils l’ont fait. Mettez vous à la place de Cécile Bourgeon, pas par pitié, elle ne mérite pas votre pitié. Mais elle mérite que vous vous mettiez à sa place à ce moment-là », affirme Renaud Portejoie, l’avocat de Cécile Bourgeon. Avant d’ajouter : « Cécile Bourgeon est une mauvaise mère. Ce n’est pas une meurtrière »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  271. Le Panda Le 10 février 2018 à 19h29min (commentaire N° 271)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Cécile Bourgeon réagit légèrement pendant la plaidoirie de son avocat
    Pour la première fois depuis le début de la journée, Cécile Bourgeon se tient droite sur son siège pendant la plaidoirie de son avocat Renaud Portejoie. Elle maintient pourtant sur son visage son écharpe léopard comme pour cacher la partie de son visage visible au public.

    Elle ne laisse voir son visage qu’à ses avocats lorsqu’elle échange avec eux. Et à de rares occasions au jurés

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  272. Le Panda Le 10 février 2018 à 19h30min (commentaire N° 272)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #fiona RP :  » L’intime conviction c’est un engagement à vie, ce n’est pas un règlement de comptes dehors sur les réseaux sociaux. Comment pourriez vous condamner ? Alors que la partie civile vous a soumis un nouveau scénario il y a 3 jours ? »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  273. Le Panda Le 10 février 2018 à 19h39min (commentaire N° 273)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Khanifar prend la parole pour Berkane Makhlouf
    Très vif voire agacé, Me Khanifar commence sa plaidoirie pour Berkane Makhlouf. L’avocat évoque les personnalités des deux accusés : « On a fait de ces êtres infâmes, un être bicéphale qui se créée dans l’intimité. L’un frappe, l’autre regarde et inversement. C’est une troisième créature. Mais d’où ça vient ça, monsieur l’avocat général ? Qu’est ce que c’est que cette co-action ? »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  274. Le Panda Le 10 février 2018 à 19h46min (commentaire N° 274)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Berkane Makhlouf attentif
    Dans le box des accusés Berkane Makhlouf est très attentif à la plaidoirie de son avocat. Toute la journée, il est resté la main sur les yeux, a essuyé quelques larmes.

    Au rythme des sursauts de son avocat pendant sa plaidoirie, l’ex compagnon de la mère de Fiona bouge, se triture les coins de la bouche de sa main droite. Observe les réactions des jurés à de très courts instants avant de s’intéresser à nouveau à son conseil.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  275. Le Panda Le 10 février 2018 à 21h00min (commentaire N° 275)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #fiona MK : « Dans votre raisonnement, M. l’avocat général, il y a peut-être encore de l’émotion. Je ne vous (les jurés) demande pas de dire du bien de Makhlouf. Mais juste de juger sur les preuves.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  276. Le Panda Le 10 février 2018 à 21h01min (commentaire N° 276)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Kanifar « Cécile Bourgeon ment ! »
    « On ne peut pas dire « elle ment à longueur de journée », « elle n’est pas fiable », et dire qu’elle dit la vérité par rapport à Berkane Makhlouf et les violences dont elle l’accuse », s’énerve Me Khanifar

    Me Khanifar : « Trop d’émotion chez l’avocat général ! »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  277. Le Panda Le 10 février 2018 à 21h02min (commentaire N° 277)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Schott prend la parole pour Berkane Makhlouf à son tour
    « Il est très tard mais je n’ai pas demandé de suspension d’audience pour éviter de rajouter à la fatigue aux jurés. Je vous demanderai d’être attentifs malgré ça », commence Me Schott avant de remercier les parties civiles d’être là et de rendre hommage au père de Fiona, Nicolas Chafoulais.

    L’avocat de Berkane Makhlouf explique avoir demandé à son client de donner le lieu où est enterré Fiona, s’il le connaissait.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  278. Le Panda Le 10 février 2018 à 21h03min (commentaire N° 278)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    #fiona M Schott : « Makhlouf c’est le coupable idéal. Casier judiciaire rempli. C’est un dossier complexe, de violences conjugales, de consommation de drogues. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  279. Le Panda Le 10 février 2018 à 21h05min (commentaire N° 279)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |
    Le Panda

    Me Schott se lance dans le portrait de Berkane Makhlouf
    L’ancien bâtonnier, Me Schott se lance dans un portrait de son client depuis l’enfance et explique les gestes de violence subies par Berkane Makhlouf enfant : « Frappé par son père, puis son frère, c’est comme ça qu’on se retrouve avec un petit Berkane âgé de 8 ans qui essaye de se jeter par la fenêtre. Elles étaient où les associations de protection de l’enfance à ce moment là ? »

    L’avocat passe ensuite à l’adolescence et évoque ses : « difficultés et rejets scolaires ». Avant d’évoquer le début de « ses mauvaises fréquentations » et le début de sa toxicomanie.

    Pendant que son avocat évoque ses problèmes de drogue, Berkane Makhlouf essuie une larme et finit par se cacher une nouvelle fois les yeux.

    Me Schott évoque le « caractère violent » de son client : « Personne n’a dit qu’il n’avait pas d’excès de violence. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  280. Le Panda Le 1