Ecoutez l'article:



L’Amérique veut créer un foyer de tension sur le territoire de la fédération de Russie – Alexandre Zakhartchenko

Auteur:
Son site
Par le 27 mars 2018

Alexandre ZakhartchenkoLe jeudi 22 mars, une séance de questions-réponses avec le chef de la République Populaire de Donetsk, Alexandre Zakhartchenko, a eu lieu dans un format type conférence de presse. Répondant à la question d’un journaliste, Alexandre Zakhartchenko a souligné que l’objectif principal poursuivi par les États-Unis est la déstabilisation de la situation en Russie.

Dans toutes les guerres, le Donbass était à l’avant-garde des combats les plus féroces. Tant dans la Guerre Civile que dans la Grande Guerre Patriotique, la volonté de dominer ce territoire a éclipsé la raison de beaucoup. Maintenant, la terre du Donbass obscurcit le jugement des États-Unis, de sorte qu’elle envoie les Ukrainiens se battre contre nous. Pensez-vous que le charbon et le métal sont les seuls intérêts de l’Amérique ?

L’Amérique n’a qu’un seul désir – créer un foyer de tension sur le territoire de la fédération de Russie. À travers notre territoire, à travers notre Donbass, ils essaient d’influencer les processus qui se déroulent actuellement en Russie. Des projets à grande échelle y sont mis en œuvre.

La Russie a commencé à se relever de sa position agenouillée sous la présidence de Vladimir Vladimirovitch Poutine. Washington n’a pas besoin d’une Russie forte. Elle a besoin d’une Russie rampante, agenouillée, qui obéit à tout ordre de Washington et aboie consciencieusement comme un chien.

L’Occident n’a pas besoin d’une Russie qui peut dicter ses conditions, affirmer franchement et honnêtement son pouvoir au monde entier, pour vivre dans la justice et selon sa conscience. Tous nos malheurs sont liés au désir de l’Occident de mettre la Russie à genoux.

Mais la Russie est notre grande patrie commune. Beaucoup d’entre nous sont nés en Union soviétique, alors qu’il n’y avait pas de division entre l’Ukraine, la Biélorussie, le Kazakhstan et l’Ouzbékistan. Il y avait un pays commun. Nos ancêtres, épaule contre épaule, ont défendu leur patrie, ont pris Berlin, ont récupéré le pays et ont construit l’État.

Aujourd’hui, malheureusement, c’est fini, mais j’espère que tôt ou tard, cela reviendra. Et nous serons ensemble. Par conséquent, notre tâche est de prouver à notre patrie par notre lutte que nous la célébrons et que nous nous en souvenons. Et, comme nos ancêtres, nous pouvons la défendre et vivre ensemble dans notre grande maison.

Deuxièmement, la perte du Donbass signifie pour l’Ukraine la perte d’une énorme somme d’argent. Vous souvenez-vous quand, en 2014, ils clamaient que notre industrie du charbon était subventionnée et que nous avions reçu des milliards de subventions ? C’est la quatrième année que nous vivons. Notre industrie du charbon ne reçoit pas un centime de subventions du budget de l’État, mais c’est l’une des branches qui alimente le budget du pays.

Revenons à l’agriculture. Dans de nombreux pays, dont l’Ukraine, il existe des programmes de subventions pour l’agriculture. Croyez-moi, cet argent ne parvient pas aux agriculteurs ukrainiens. Nous existons pour la quatrième année. L’agriculture se remet sur pied. Ce processus n’est pas aussi rapide que nous le souhaiterions, mais la situation dans laquelle nous nous sommes retrouvés en 2014-2015 n’est typique d’aucun pays. Nous avons résolu des problèmes que de nombreux pays n’ont jamais rencontrés. Le monde entier nous regardait et attendait que nous résolvions ces problèmes. Et nous les résolvons.

Je suis convaincu que l’année 2018 apportera une percée pour l’économie, pour l’agriculture, pour l’industrie du charbon et pour le pays dans son ensemble. Et j’espère que cette année, nous dirons enfin que nous avons gagné. Mais d’ici là, nous devons nous battre, défendre notre patrie élargie, défendre notre petite terre natale. C’est la croix que nous devons porter, et je suis sûr que nous le ferons avec honneur. Laissons Washington s’étouffer, car ils s’en sont pris aux mauvaises personnes.

Voir l’intervention du chef de l’État en vidéo

Source : Site officiel du chef de la RPD, Alexandre Zakhartchenko
Traduction officielle par Christelle Néant

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
L'Amérique veut créer un foyer de tension sur le territoire de la fédération de Russie - Alexandre Zakhartchenko, 10.0 out of 10 based on 1 rating

1 Commentaire sur ce billet

  1. Le Panda Le 27 mars 2018 à 14h28min (commentaire N° 1)
    Pour Réagir Au Commentaire Sélectionnez Le Texte |

    Fatal error: Call to undefined function cmd_show_avatar() in /homepages/31/d198671710/htdocs/WordPressPandaFranceNet/wordpress2/wp-content/themes/bluecrunch/comments.php on line 56