Ecoutez l'article:



France : Macron 1er poursuit ta déchéance !

Auteur:
Son site
Par le 12 septembre 2018

Richesses, cultures, patrimoines : Macron 1er, poursuit l’insolvabilité, la faillite de la France. Il augmente la puissance des riches. Ecrase le pouvoir d’achat qui de plus des moins nantis. Ce qui entraine une répercussion sur le monde. La méthode de l’écossais Law semble le reflet, dans un étang de crapauds paritaires à l’image du vécu citoyen de la méthode Macron. Le résultat sera empirique par la fièvre du samedi soir ou un meilleur vaccin pour la santé du pays de la liberté?

En l’espace de quatre présidents soit bien plus d’une décennie de : Chirac, Sarkozy, à Hollande, à Macron, des mains mises sur la France qui ne valent pas plus les unes que les autres. Pire que tout : la patrie mondiale du tourisme a perdu le modeste miroir en dehors de celui savoir tout esquiver au travers de toutes les embrouilles.

La nostalgie des bâtisseurs éteints depuis ; indéniablement s’ils avaient su, comme « Gibus » dans « La Guerre des boutons » il semble que tous d’un seul allant, aurait une citation similaire :

« Si j’avais su je n’aurai pas construit »

Pendant ce temps « Les Macronades » offrent au Qatar un pré bail de 20 ans, en cours de se conclure par l’offensé des « Fossés de Caylus » moralité diront si tu ne viens à Lagardère : Macron 1er le remplacera en images pour le marquer de « La Botte de Nevers » D’où naquit « Le Bossu » Pensez que nous ne retrouvons qu’une majorité de personnages authentiques du monde politique donc de la finance est une erreur.

L’hôtel de la Marine devrait accueillir une exposition de la famille régnante du Qatar pendant… 20 ans ! Une belle opération pour l’émirat, qui tente depuis une décennie d’asseoir son implantation à Paris, afin de redorer sa réputation internationale.

En 2011, l’hôtel de la Marine, délesté de ses militaires, a failli être vendu, avant que l’Etat ne se ravise. Sept ans plus tard, le splendide bâtiment situé place de la Concorde à Paris est en passe d’accueillir… l’émirat du Qatar, pour vingt ans. Selon Le Monde, le Centre des monuments nationaux (CMN), qui gère le lieu, serait près de signer une convention avec le pays de 2,5 millions d’habitants, afin que le Qatar y présente, par roulement, pendant vingt ans la collection d’art Al-Thani, du nom de la famille régnante. Le coût de la transaction ? Pas moins de 20 millions d’euros.

Pourtant depuis une décennie, le Qatar tente de s’implanter à Paris. Son acquisition la plus spectaculaire est évidemment celle du club de football du Paris-Saint-Germain, en 2011, pour 50 millions d’euros. Peu à peu et plus discrètement, l’Etat gazier est également en train de faire main basse sur l’immobilier dans les beaux quartiers parisiens, à coups de millions. La liste des lieux rachetés par l’émirat ces dernières années dans le triangle d’or de la capitale est impressionnante : le Royal-Monceau Raffles (acquis en 2012 pour 250 millions d’euros), le centre des conférences internationales (acquis en 2008 pour 400 millions d’euros), l’immeuble « Virgin » de 27.000 mètres carrés situé sur les Champs-Elysées (500 millions d’euros en 2012), l’hôtel d’Evreux, place Vendôme (230 millions d’euros en 2003), l’hôtel de Coislin, rue Royale (250 millions d’euros), l’hôtel Lambert de l’Ile-Saint-Louis (60 millions d’euros en 2007), l’immeuble du Figaro, boulevard Haussmann (600 millions d’euros en 2012), le Grand Hôtel, près de l’Opéra (330 millions d’euros en 2014).

En tout, la famille Al-Thani posséderait quelque 35.000 mètres carrés de propriétés sur les Champs-Elysées. En juin 2016, Marianne révélait que la valeur totale des actifs du Qatar en France dépassait les 3,3 milliards d’euros.Dans la mesure où nous poursuivons les comparaissons, leurs acquis en divers propriétés la surface représente plus ou prou plus de 5 fois la pelouse du Stade de France !

Osons un regard de mémoire en arrière sur quelques points, réellement pas beaucoup.

Le fondement même de la France qu’on l’accepte ou pas, au moment où les journées du patrimoine s’ouvrent en 2018 découle de Napoléon Bonaparte et de ses équipes, en masse de domaines que la Bibliothèque de France amasse et dont tous les ministères y compris de nos jours tirent profits.

Essayons juste de comprendre ce que la France à héritée de ce fabuleux personnage Napoléon Bonaparte. Une partie de L’héritage napoléonien !

A toi il te fend rien à moi si nos valeurs. Dixit Marcel Pagnol :

César : Le Bar de La Marine lui appartient. Marius, son fils qu’interprète Pierre Fresnay, dans le rôle du Marius, le fautif de l’enfantement de Fanny? Sortons de la réelle télé réalité ! Car la finalité de l’union de la famille marseillaise est concise au final, du super même de nos jours. Monsieur Brun, y laissa de la culture, de la quenelle et des sous de l’époque pour payer les tricheries de cartes.

Le réalisme de Marcel Pagnol

« Vers 1925, parce que je me sentais exilé à Paris, je m’aperçus que j’aimais Marseille et je voulus exprimer cette amitié en écrivant une pièce marseillaise.

Des amis et des aînés m’en dissuadèrent : ils me dirent qu’un ouvrage aussi local, qui mettait en scène des personnages affublés d’un accent aussi particulier, ne serait certainement pas compris hors des Bouches-du-Rhône, et qu’à Marseille même, il serait considéré comme un travail d’amateur. Ces raisons me parurent fortes et je renonçai à mon projet : mais, en 1926, je vis jouer Le Mariage de Mlle Beulemans ; ce chef-d’œuvre avait déjà 16 ans et son succès avait fait le tour du monde.

Ce soir-là, j’ai compris qu’une œuvre locale, mais profondément sincère et authentique, pouvait parfois prendre place dans le patrimoine littéraire d’un pays et plaire dans le monde entier.

J’ai donc essayé de faire pour Marseille ce que Fonson et Wicheler avaient fait pour Bruxelles, et c’est ainsi qu’un brasseur belge est devenu le père de César et que la charmante Mademoiselle Beulemans, à l’âge de 17 ans, mit au monde Marius. Il y a aussi un autre personnage qui doit la vie à la comédie bruxelloise : c’est monsieur Brun qui est assez paradoxalement le fils naturel du parisien Albert Delpierre. J’avais en effet remarqué que son accent faisait un plaisant contraste avec celui de la famille Beulemans et qu’il mettait en valeur la couleur bruxelloise de la pièce. C’est pourquoi, dans le bar marseillais de César, j’ai mis en scène un Lyonnais. »

Pagnol écrit cette pièce, ce film : Marius est représenté pour la première fois en décembre 1927 sur la scène du Théâtre de Paris, Marius est le premier volet de la trilogie marseillaise du phénoménal : Marcel Pagnol.

La Place Bellecour à Lyon dans le département du Rhône ou prône Louis XIV, le Roy Soleil le vrai monté sur sa statue de bronze face à Fourvière, qu’il regarde depuis des siècles.

Pourtant, le 8 décembre jour de la fête des lampions aux fenêtres. Où se mêle une grande connotation religieuse par rapport à la célébration de la fête de la Vierge Marie pour les croyants religieux. Fait parler masse de réalités et de songes, que la douceur des rêves ne volent à quiconque.

La Corse est « Une Ile » Serge Lama en chanta aussi une autre, « Marie la Polonaise » Macron 1er connait-il les iles appartenant en apparence à la France ? A « La Gloire de mon Père », l’homme que j’ai le plus admiré au monde, c’est mon papa ! Tel le gigantesque : Charles Aznavour avec « La Mama ». Toi maman ma plus grande richesse !

Quoi qu’il en soit les réalités se mélangent aux mensonges des hommes de pouvoirs. La réaction surprenante vient de Valéry Giscard d’Estaing en date du 9 septembre 2018, contre Macron 1er dixit : L’ex-président Valéry Giscard d’Estaing s’insurge ce dimanche 9 septembre contre le niveau des plus grandes fortunes… et s’étonne que personne ne proteste. Un appel inattendu à l’indignation ? Si même Giscard le dit, c’est que l’heure doit être grave. Invité de l’évènement littéraire Le château de Meslay fête les écrivains, dans le Loir-et-Cher, ce dimanche 9 septembre, l’ex-président de la République s’est fendu d’un morceau de bravoure… contre le capitalisme financier tel qu’il fonctionne actuellement. « Actuellement, l’argent va avec le pouvoir. Le pouvoir est avec l’argent, a expliqué Valéry Giscard d’Estaing, rapporte La Nouvelle République. Et de s’émouvoir de la rapidité avec laquelle les riches deviennent de plus en plus riches, dans l’indifférence totale : « À l’heure actuelle, l’enrichissement des plus riches est plus rapide qu’il ne l’a jamais été. Moyennant quoi, personne ne proteste. C’est très étrange. Et cela dans le monde entier. La société évoluant dans une société où l’argent a le pouvoir, les éléments de culture s’infléchissent en direction de la demande de cette société« . Voilà l’homme d’Etat à deux doigts de réclamer le rétablissement de l’ISF Il est vrai que Valéry Giscard d’Estaing, retiré de la vie élective depuis 2004, a des raisons de s’offusquer. Entre 2007 et 2017, la richesse des milliardaires en dollars a crû de 12% tous les ans, selon l’ONG Oxfam. En 2017, la richesse des milliardaires a augmenté de 762 milliards de dollars, soit la plus forte hausse de tous les temps. A l’inverse, 500 millions de jeunes vivent avec moins de 2 dollars par jour. Depuis les années 1980, au début desquelles Valéry Giscard d’Estaing a quitté les commandes de la France, les 1% les plus riches ont profité deux fois plus de la croissance des revenus que les 50 % les plus pauvres. En France, la fortune des treize français les plus riches a augmenté de 23,5 milliards d’euros entre janvier et avril 2018. ! (Sources Marianne)

Venant d’un des principaux fondateurs de l’Union Européenne, cela serait un comble au moment il est vrai ou la vie peut sembler s’éteindre la lucidité peut gagner du terrain comme le chemin du Petit Poucet à la 1ere tentative d’égarement dans la forêt que les cailloux laissés sur le chemin inconnu firent retrouver le domicile familial.

Il ne peut y avoir de conclusion tant le débat pourrait être passionnant, sinon que cessez de vendre et de faire fi de ce qui ne vous appartient point, car en procédant de la sorte vous attirer les migrants dans un pays dans une Europe, où de circonstances si les mixages n’avaient pas eu lieu, nous ne serions rien.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
France : Macron 1er poursuit ta déchéance !, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Before you post, please prove you are sentient.

qui fut le premier président de la Veme république?

  Retour à l'accueil du Forum  



* Commentez sur les Voix du Panda. Identifiez-vous : Créér votre compte.
* Les commentaires ne seront ni votés, ni repliés.
* Commentaire du Rédacteur : Vert
* Commentaire de tout autre Intervenant : Bleu
* Les articles de l'auteur pourront êtres modifiés et réédités.
* Vous constatez un bug, avoir plus d'informations : Contactez nous.
* Pour participer au Média-Citoyen. Il est impératif d'Etre enregistré(e).
* Notre serveur vous renverra votre code sur votre e-mail validé.
* Vous pouvez lire, enregistrer, utiliser tous les articles du forum.
* Merci de nous en faire la demande.