Ecoutez l'article:



Le feu, le carburant, les hausses brulent nos acquis. Agissons par une pétition !

Auteur:
Son site
Par le 27 octobre 2018

La violence force pour certains nantis

Signer la pétition en ligne, merci : https://www.change.org/p/l-assembl%C3%A9e-nationale-obtenir-la-diminution-des-carburants-en-france

Le contenu :

L’augmentation des carburants est un abus des pouvoirs en place. Il serait temps de comprendre que tous les corps de métiers, tous les travailleurs sont affectés par ces hausses inadmissibles. Le principe de ces augmentations est fallacieux par rapport à la réalité. En dehors de l’augmentation des carburants il en est de même en ce qui concerne le gaz au détriment des plus démunis et dans le seul intérêt des nantis. Il faut refuser ces augmentations en saisissant les décideurs à savoir les députés directement à l’Assemblée Nationale. Ces augmentations touchent tous ceux qui ont cru dans les promesses et qui se trouvent en ces moments compétemment grugés. A une manifestation ayant lieu à Paris le 17 novembre 2018, venez exprimer votre ralliement pour que les décideurs prennent acte que ces abus doivent cesser par la concertation.

Les gens ont été poussé à acheter des diesels, à modifier leur véhicule à l’essence, il en va de même en ce qui concerne le gaz et cela touche les personnes les plus démunies par rapport aux fleurons au nombre de neuf des plus nantis que comptent la France. Le feu lèche le devant de nos demeures, il faut que nous cessions de laisser agir le président, ses politiques, son gouvernement par des hausses qui nous mènent à l’anesthésie qui rompt pratiquement toute action. En la circonstance en France surprises ? Non réalités. Nous sommes dans un marasme, difficile à comprendre. Sur les augmentations qui touchent l’ensemble des populations de France.

Les exemples sont plus que légions : la Sécu, l’assurance chômage, le chômage qui augmente etc. La « République contractuelle » évoquée par le président n’arrive pas à se traduire en réalités? Jamais autant de hausses. Les carburants ; puis le gaz qui va subir encore : +5,4% au 1er novembre. Hausse à ce stade la 9e depuis le 1er janvier. Soit : +16,4% pour le moment. Les hausses de carburants, un racket inadmissible.

Une flambée au pétrole

Une envolée en euros de nos poches : En un an, le plein de carburant a augmenté de 20%. Sur un euro utilisé de la pompe au réservoir, 60 centimes vont directement dans les caisses du gouvernement. Le 1er Ministre dixit : « En augmentant le prix des carburants nous préservons la planète » C’est faux ! À l’Assemblée Nationale s’est ouvert un débat sur les trottinettes, non sur les hausses de profits, là, où le plein de réservoir est passé de 50 € à 70 € en six mois « sur un véhicule standard » La politique tient un rôle magistral car en se servant en Iran, en Russie, cela coûterait bien moins cher. 4,5 millions de foyers vont subir, sans avoir rien à dire la hausse sur le tarif du gaz fixés par l’État. Le diesel va devenir plus coûteux que l’essence. Réponse du 1er Ministre: « l’Etat assume » L’utilisateur paye et alimente les privilèges, soit un fonctionnement d’avantages à plusieurs vitesses !

Les partis politiques : Une masse de combats questions posées

L’emploi reste un doux rêve. A moins de traverser la rue ! Écouter mais de faire en sorte que les politiques de tous bords « exécutent leur profession de foi ». Ainsi ils pourront ou ne pas comprendre qu’ils sont prisonniers de leur propre parti politique. Ils changent quand cela leur convient à divers titres. Ne pas faire d’amalgames entre le fait d’avoir le cœur à gauche ou à droite, aucune différence à l’époque où nous sommes.

Paranoïa : Ecoutant des politiques se servir de la complicité de la majorité des médias. Nous n’entendons que le Chef de l’Etat, les députés, les sénateurs, leurs conseillers. Tous doivent être réduits à l’Assemblé Nationale, au Sénat, aux diverses annexes. Le seront-ils réellement? Où sont ses engagements? Les économies seraient toutes trouvées, sans effort !

Le Panda

Patrick Juan

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
Le feu, le carburant, les hausses brulent nos acquis. Agissons par une pétition !, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Before you post, please prove you are sentient.

qui fut le premier président de la Veme république?

  Retour à l'accueil du Forum  



* Commentez sur les Voix du Panda. Identifiez-vous : Créér votre compte.
* Les commentaires ne seront ni votés, ni repliés.
* Commentaire du Rédacteur : Vert
* Commentaire de tout autre Intervenant : Bleu
* Les articles de l'auteur pourront êtres modifiés et réédités.
* Vous constatez un bug, avoir plus d'informations : Contactez nous.
* Pour participer au Média-Citoyen. Il est impératif d'Etre enregistré(e).
* Notre serveur vous renverra votre code sur votre e-mail validé.
* Vous pouvez lire, enregistrer, utiliser tous les articles du forum.
* Merci de nous en faire la demande.