Ecoutez l'article:



Aux portes de la guerre civile 1968- 2018 ?

Auteur:
Son site
Par le 8 janvier 2019

Dans la mesure où le conflit perdure avec les « Gilets-Jaunes », il n’y aura pas d’autre solution que de procéder à « La dissolution de l’Assemblée Nationale ». Les exemples les plus flagrants parmi tant d’autant, sont la haine du peuple vis-à-vis des décideurs. En quelques heures à la suite de sa garde à vue l’ex boxeur professionnel a permis de constater la cohésion à l’encontre des forces d’Etat. Une cagnotte de 100 mille euros a été constituée pour lui venir en aide. *Accusé d’avoir agressé à coups de poing deux gendarmes à Paris lors de « l’acte VIII » du mouvement, l’ancien champion de France 2007 et 2008 des lourds-légers a admis dans une vidéo mise en ligne par sa belle-sœur avoir « mal réagi », tout en affirmant s’être « défendu » face aux violences policières*.(Sources Huffingtonpost.fr) Les lois sont bravées honteusement par ceux qui sont proches du pouvoir. 10 personnes en France possèdent 90% de la richesse du pays, puis décident comme ils l’entendent. Loin de les amoindrir la crise que vit la France à augmenter en quelques mois de plus de 30% leurs fortunes « Lien » explicatif. Autres cas non limités : Eric Drouet, loin de s’imposer tel le leader des «gilets jaunes» !! Les raisons des révoltes? Éric Drouet sera à nouveau face à la justice. Sans parler de ceux qui se trouvent en détention en ces moments. A ce jour plus de 1000. De nouveau Éric Drouet devra comparaitre encore. Pourquoi, abus de pouvoirs ? Une Police politique cible et harcèle désormais les animateurs du mouvement gilet jaune. Justice à plusieurs vitesses ? Comparons, l’égalité entre les cibles. « La zizanie » nous constatons la France est assise sur des « barils de poudre ». Or sur ce qui nous concerne en ces moments finira par ressembler à celle de l’époque « des cerfs ». Les causes sont diverses, elles touchent le sommet de l’Etat avec des passeports plus que baladeurs. Qui rapportent, pêle-mêle, des sommes considérables qui vont réellement dans les poches de qui ? Les principales questions sont de savoir si ces derniers ont été payés, négociés ou autres ? Et encore !

Combien à rapporter à son utilisateur, à « ses complices de l’ombre » l’octroi et l’emploi de ses fameux passeports plus que diplomatiques? A en douter ou pas le Président de la République aurait gagné quoi en ces circonstances tapageuses?

Voyons Macron marche vers le Panthéon à chacun ses gains, il copie François Mitterrand !

Comprendre le kaléidoscope de mai 1968, c’est interpréter « La Vie » des «  couteaux suisses  » du pouvoir qui servent à tout et souvent à chacun. Nous savons depuis pas mal de temps que l’on ne soigne pas le mal par le pire. Au vu de ce qui se déroule, nous sommes que nous le voulions ou pas en « Guerre Civile »

« 1968 – 2018 »

2018 marques le cinquantenaire de Mai 68. Un anniversaire qui fera sans doute l’objet de nombreux débats et rétrospectives. Est-il essentiel de commémorer cet événement ? Cette année, la question de l’héritage de Mai 68 se pose avec encore plus d’acuité. Des barricades et des pavés au quartier latin, des centaines de milliers de personnes dans les rues, une France paralysée par des mouvements sociaux, la plus grande grève générale de son Histoire. C’est certain, Mai 68 a marqué une rupture. Emmanuel Macron, né neuf ans après Mai 68, réfléchirait à une façon d’y revenir en 2018. Il ne songe pas à une commémoration officielle mais à une réflexion autour du rôle de l’utopie dans l’Histoire. L’Elysée en a discuté avec Daniel Cohn-Bendit. Mais cette année, celui qui incarne à lui seul Mai 68 ne veut pas participer à une éventuelle commémoration. « Je ne vois pas pourquoi 50 ans après, je continuerai à radoter»

« Nous sommes des enfants de 68 »

Mai 68 est un événement fondateur, sa commémoration est donc une évidence pour une société, selon Pascal Ory. « Mai 68 a été un échec politique mais une réussite culturelle sur la longue durée », explique l’historien qui cite la loi Veil, le mariage pour tous, le développement de la préoccupation écologique comme exemples. « Bien que nous soyons dans une période complètement différente, nous sommes des enfants de 68 en ce qui concerne les genres de vie », dit encore Pascal Ory. Un anniversaire loin de faire l’unanimité

Comme Nicolas Sarkozy qui voulait, en 2007, liquider l’héritage de Mai 68, cette année encore la droite s’insurge contre la commémoration d’un mouvement qui a marqué, selon elle, le début de la fin, la fin du respect de l’autorité et la fin de la morale. Les débats ne font que commencer en ce début d’année, mais l’historien Jean Garrigues estime qu’ils ont au moins le mérite d’entretenir la mémoire : « La mémoire de Mai 68 se perd aujourd’hui, il est donc important de la faire revivre et de rappeler ce qu’a signifié ce moment dans notre vie nationale ».

1968 n’a pas compétemment fermée ses portes, que la célébration de son cinquantenaire, conduit jusqu’à la mer en partant du quartier latin de l’époque. Du recul de son rétroviseur les flammes ne sont nullement éteintes. Les restes des salamandres, font ressurgir les puissances du passé comme disent certains les soi-disant, le recul des premiers résultats d’investigations. Le progrès caché par la puissance de la finance aurait échangé Emmanuel Macron contre 1968. C’est être plus que dupe que de ne pas comprendre que chaque jour qui passe creuse le fossé plus profondément. Ne Pas admettre que 2018 est ni plus ni moins que ce qui ne fut pas achevé en 1968. Le vrai ou le faux entre les présidents de la République en ce cinquantenaire « Lien » Explicatif ? Les explications de Mediapart « Lien » Vidéo !

Un mystère de taille subsiste des photos de la manifestation du 1er Mai place de la Contrescarpe, à Paris. Elles furent remises par des policiers de la direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC). Surprise « illégale », ce sont ces images, sans truquage furent diffusées cette même nuit, via les réseaux sociaux. Alors qu’elles n’appartiennent pas au domaine public, nous sommes confondus. Twitter, compte plus que proche de La République en marche qui a diffusé la vidéo. Vastes dilemmes interrogatifs ! Dans quels buts et pourquoi ?

Nous assistons à des affirmations, des contradictions, L’Elysée dément de la façon la plus catégorique n’avoir jamais été en possession des fameux passeports que j’interpelle en ce qui me concerne, que je considère à ces stades comme des valeurs strictement commerciales, ou plus conséquentes?

Affirmer que les dits passeports ne peuvent point servir de valises diplomatiques négociables?

Le passeport diplomatique français est délivré aux diplomates français par le ministère français des Affaires étrangères. Il s’accompagne de l’immunité diplomatique. Le passeport diplomatique français est réglementé par le décret n° 2012-20 du 6/1/2012.

Passeport diplomatique : définition

Un passeport diplomatique est d’abord un passeport. Il permet donc de voyager à l’étranger. Sa particularité est qu’il n’est délivré qu’à certaines personnes : les diplomates, comme par exemple les ambassadeurs. Le passeport diplomatique s’accompagne d’ailleurs de l’immunité diplomatique. En France, les anciens présidents de la République bénéficient d’un passeport diplomatique. Le passeport diplomatique et ses effets. Le passeport diplomatique français certifie l’identité et la nationalité françaises de son titulaire.

À savoir : tout pays étranger, se doit de respecter l’immunité diplomatique d’un diplomate français titulaire d’un passeport diplomatique. Réciproquement, la France doit respecter l’immunité diplomatique des personnes qui détiennent un passeport diplomatique étranger. Le passeport diplomatique ne doit être utilisé qu’aux fins pour lesquelles il est délivré. En ces circonstances cela ne semble pas être le cas ! Les titulaires de passeports diplomatiques peuvent également obtenir des visas particuliers, appelés « diplomatiques », pour aller dans des pays étrangers. À côté du passeport diplomatique, il existe aussi : Les voitures diplomatiques, les locaux diplomatiques, les valises diplomatiques ; les courriers diplomatiques. Ces éléments bénéficient d’une protection prévue en particulier par la Convention de Vienne du 18/4/1961 sur les relations diplomatiques. L’Elysée accuse par ailleurs d’entretenir « tout un faisceau de contrevérités et d’approximations », après que l’ex-chargé de mission d’Emmanuel Macron a affirmé à Mediapart avoir continué à échanger régulièrement avec le chef de l’Etat depuis son licenciement.

Ex chargé de mission auprès de la présidence de la République, il assure que les dits passeports diplomatiques, lui furent rendus « sans préciser de date, il se rabat sur début octobre » auxquels venaient se greffer ses effets personnels. « Dans un sac plastique, un chéquier, des clés et les dits les passeports diplomatiques », détaille-t-il dans un entretien à Mediapart (article payant). Lors de son audition devant la commission d’enquête du Sénat, le 19 septembre, il déclare : « J’ai laissé ses deux passeports dans mon ex bureau à l’Elysée » Selon diverses affirmations plus que tangibles de Mediapart et du Monde, « Le porteur » a continué de voyager avec ces documents alors qu’il avait quitté ses fonctions à l’Elysée. Le parquet de Paris, saisi par le ministre des Affaires étrangères, a ouvert une enquête préliminaire pour « abus de confiance », « usage sans droit d’un document justificatif d’une qualité professionnelle » et « exercice d’une activité dans des conditions de nature à créer dans l’esprit du public une confusion avec l’exercice d’une fonction publique ou d’une activité réservée aux officiers publics ou ministériels ».

«Faux témoignages»

Quant aux faux témoignages, l’infraction à laquelle « Le bénéficiaire » pourrait être sujet. La sanction est la même qu’en droit classique. Selon l’article 434-13 du Code pénal. «Le témoignage mensonger fait sous serment devant toute juridiction ou devant un officier de police judiciaire agissant en exécution d’une commission rogatoire est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende». Dans la mesure où le mensonge de l’ancien proche du président était avéré, ce serait au président de la commission des lois du Sénat d’intervenir. A Philippe Bas (LR) de saisir la justice. «La commission examinera tous les éléments parus dans les médias ces jours-ci et relèvera toute contradiction entre ces informations et les éléments recueillis sous serment pendant ces auditions», confirmé par une source très proche de la commission.

« Les Emergents »

La 1ere déclaration de la « Constitution d’un parti politique, né des Gilets-Jaunes » voit le jour ce moment. Jacline Mouraud est en train de créer un parti politique baptisé Les Emergents, a appris France info de la part de l’ex-figure des « « gilets jaunes », confirmant une information du « Figaro ». Formation, dont les statuts sont en train d’être rédigés grâce à « l’aide de personnes compétentes » « avocats, anciens parlementaires », devrait notamment demander « une grande réforme de la fiscalité » et « remettre le social sur la table ». Prendra-t-elle la tête de ce nouveau mouvement politique ? « Je ne revendique aucun titre, j’essaie de créer le parti, c’est pas mal. Ensuite, comme dans n’importe quel parti, il y aura des votes. Que ça soit moi ou pas, je m’en fous, ce n’est pas ça qui est important. C’est de le faire exister, c’est de rassembler les personnes contre la violence et pour le respect de nos institutions » explique Jacline Mouraud, qui « ne sait pas encore quand les statuts seront déposés » A suivre

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

  Retour à l'accueil du Forum  



* Commentez sur les Voix du Panda. Identifiez-vous : Créér votre compte.
* Les commentaires ne seront ni votés, ni repliés.
* Commentaire du Rédacteur : Vert
* Commentaire de tout autre Intervenant : Bleu
* Les articles de l'auteur pourront êtres modifiés et réédités.
* Vous constatez un bug, avoir plus d'informations : Contactez nous.
* Pour participer au Média-Citoyen. Il est impératif d'Etre enregistré(e).
* Notre serveur vous renverra votre code sur votre e-mail validé.
* Vous pouvez lire, enregistrer, utiliser tous les articles du forum.
* Merci de nous en faire la demande.