Ecoutez l'article:



L’antisémitisme tue toutes les nations ces jours la France

Auteur:
Son site
Par le 12 février 2019

Plus d’un chiffre devient inquiétant et nauséabond. Les actes antisémites ont bondi de 74% en France en 2018. Le nombre d’actes antisémites est passé de 311 en 2017 à 541 l’an passé. Cela intervient à la suite de plusieurs actes antisémites commis récemment non seulement à Paris et dans l’Essonne. Mais sur l’ensemble de l’hexagone et par-delà les frontières.

En prenant connaissance de ces 541 faits, 183 actions antisémites ont été recensées. 81 portent sur des violences, des actes d’homicides. 102 sont des atteintes aux biens. 358 menaces à vocations antisémites sont dénombrées.

La République est massacrée

L’antisémitisme se répand comme un poison, à l’inverse de ce que déclare M. Castaner, l’antisémitisme n’a jamais été un poison.

Ma réponse sera ne pensez-vous pas que nous sommes à l’époque de L’URSS sous Staline ?

Pourtant ce sont les propres mots de sa déclaration à Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne).

Il semble que c’est la résurgence d’une forme de nazisme aussi odieux que toutes formes de meurtres à l’encontre des enfants que l’on empêche de grandir.

Personne ne choisit sa nationalité, sa religion, la couleur de sa peau, il y a une raison essentielle le sang à la naissance de tout être humain est rouge. Donc l’égalité s’impose d’elle-même qu’on le veuille ou pas, l’histoire parle pour nous.

La révolte qui gronde est plus qu’une honte, le mur du son vitesse « X au carré » ne peut rattraper les erreurs des gouvernements.

Nous avons plus que le sentiment de vivre les heures de larmes et de sang de l’époque de Pétain.

On trouve des tags sur le visage des affiches de Simone Veil. Puis là où deux arbres furent plantés en souvenir de ce jeune de 23 ans : Ilan Halimi, tué en 2006. Il est indéniable que si certains prenaient actes de leur naissance, ils sauraient que cette femme qui est entrée en Panthéon *, elle mérite cela et plus.

A ne pas confondre avec Simone Weil qui était juive aussi et féministe. N’est nullement une tare bien loin, les femmes grâce à ses révoltes et l’action de Charles De Gaulle !

Simone Veil a plus fait pour la condition féminine que tous ces hommes porteurs de grandes paroles mais sans actions, donc leurs paroles qui perdurent encore de nos jours.

Ces types d’actes et d’autres contre le les églises chrétiennes, ne peuvent se qualifier autrement que comme tous actions qui coupe non une attaque contre l’espérance, mais la renaissance du Ku Klux Klan.

Tel que le gouvernement, les faits de Shoah c’est l’image de personne ou tout un chacun crachant sur nos ancêtres.

Il est évident qu’à poursuivre ainsi la République telle que nous l’a vivons actuellement ne peut faire bloc, en attaquant la mémoire des défunts qui furent des millions la trace dans nos sillions ne veut plus rien dire.

L’antisémitisme crache sur l’honneur de la France. Quel doit être son devoir ?

Ce qui se passe par rapport aux gilets jaunes n’a aucune concomitance, mais que derrière se cache des actions politiques honteuses, cela demeure possible.

Le Panda

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)
L’antisémitisme tue toutes les nations ces jours la France, 10.0 out of 10 based on 1 rating

47 Commentaires sur ce billet

  1. Le Panda Le 13 février 2019 à 17h00min (commentaire N° 1)
    |
    Le Panda

    Le monde politique et les organisations juives s’inquiètent de la forte poussée des actes antisémites en 2018. « L’antisémitisme se répand comme un poison, comme un fiel. Il attaque, il pourrit les esprits, il assassine », a déclaré Christophe Castaner à Sainte-Geneviève-des-Bois où un arbre planté en mémoire d’Ilan Halimi, jeune juif tué en 2006, a été vandalisé. Mercredi 13 février, la presse pointe la responsabilité du complotisme et des réseaux sociaux.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  2. Le Panda Le 13 février 2019 à 17h03min (commentaire N° 2)
    |
    Le Panda

    Dans Libération, Laurent Joffrin estime que la « fachosphère (…) draine, sans pratiquement aucun contrôle, des audiences de plus en plus larges sur la Toile ». « Entre conspirationnisme et antisémitisme, le cousinage est étroit. Ceux qui professent le premier favorisent le second », analyse-t-il. « Dans la brèche ouverte par les théories du complot qui courent les rues prospèrent forcément les amalgames les plus infâmes, les stigmates de l’antisémitisme », pense également Yves Thréard du Figaro.

    L’éditorialiste du Monde juge de son côté que les réseaux sociaux « sont le vecteur privilégié et le plus accessible pour diffuser le fléau ». Dans L’Opinion, Nicolas Beytout dénonce lui aussi « le délire complotiste commun à tous ceux qui, pour mieux détester les élites, relient puissance et argent à l’appartenance à la communauté juive ». Patrice Chabanet (Le Journal de la Haute-Marne) pointe également la responsabilité des plateformes numériques et trouve que « tout ou presque reste à faire pour traiter les égouts à ciel ouvert que sont devenus plusieurs réseaux sociaux ».

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  3. Le Panda Le 13 février 2019 à 17h07min (commentaire N° 3)
    |
    Le Panda

    Bonjour,
    Le présent article a été refusé jusqu’à l’heure sur Agora Vox le soit disant média citoyen.

    Un support qui devient de plus en plus fanatique, mais qui a su parfaitement agir en se déclarant « Fondation d’utilité publique » Le siège social se trouve en Belgique et ils se gardent bien de vous répondre.
    Il est plus que regrettable étant présent depuis son départ la honte ne peut se voir au reflet des inconnus, mais que chacun fasse son point avec lui même.
    Le Panda
    Patrick Juan

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  4. Le Panda Le 13 février 2019 à 17h20min (commentaire N° 4)
    |
    Le Panda

    https://www.agoravox.fr/auteur/le-panda
    Voici le lien de mes articles sur ce forum, où j’ai partagé depuis 2005, la vie de certains.
    Qua chacun se fasse une idée sur la réalité des faits
    Le Panda
    Patrick Juan

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  5. Le Panda Le 13 février 2019 à 17h23min (commentaire N° 5)
    |
    Le Panda

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  6. Le Panda Le 13 février 2019 à 17h24min (commentaire N° 6)
    |
    Le Panda

    Les actes antisémites ont bondi de 74% en 2018. Après les croix gammées dessinées sur des portraits de Simone Veil et l’inscription « juden » sur un restaurant Bagelstein à Paris, des arbres plantés en la mémoire d’Ilan Halimi ont été vandalisés quelques jours avant un hommage qui devait lui être rendu. L’un d’eux a été sectionné à Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne), sur le lieu où le jeune homme a été retrouvé, sans vie, après avoir été torturé et brûlé par le « gang des barbares » en 2006.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  7. Le Panda Le 13 février 2019 à 17h26min (commentaire N° 7)
    |
    Le Panda

    « L’antisémitisme se répand comme un poison »

    « Il n’y a pas de mots pour décrire ça. C’est scandaleux ! On se demande comment sont fabriqués les gens pour en arriver là », se désole une habitante. « On doit laisser en paix les gens. Tout le monde doit vivre en harmonie, et pas de haine », confie une autre. « L’antisémitisme se répand comme un poison, comme un fiel. Il attaque, il pourrit les esprits, il assassine », s’est indigné le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.
    Monsieur Castaner je ne partage pas cette opinion l’antisémitisme n’est pas un produit qui se fabrique comme un produit manufacturé, voir la différence entre ses propos et les miens.
    Le Panda
    Patrick Juan

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  8. Le Panda Le 13 février 2019 à 17h32min (commentaire N° 8)
    |
    Le Panda


    C’est la démonstration de la teneur de l’article, les extrémistes vont y gagner quoi le retour d’une certaine forme de nazisme?
    Le Panda
    Patrick Juan

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  9. Le Panda Le 13 février 2019 à 17h33min (commentaire N° 9)
    |
    Le Panda

    Si les actes antisémites ont explosé en 2018 ( 74%), ces derniers jours, il a été enregistré cinq profanations d’églises en France, dont deux dans les Yvelines. La dernière en date a eu lieu lundi 11 février à Maisons-Laffitte (Yvelines), à l’église Saint-Nicolas, où la stupéfaction règne. Le ciborium, un monument doré qui abrite le tabernacle et les hosties de la messe, a été mis à terre. « C’est un acte grave parce ça touche la foi des gens, la croyance (…) C’est un acte grave parce que ça touche aussi un patrimoine », explique le père de la Taille.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  10. Le Panda Le 13 février 2019 à 17h34min (commentaire N° 10)
    |
  11. Le Panda Le 13 février 2019 à 17h35min (commentaire N° 11)
    |
    Le Panda

    Un individu interpellé

    Dans la ville voisine de Houilles (Yvelines), c’est la consternation après trois dégradations en dix jours. Sur les réseaux sociaux, le préfet des Yvelines a dénoncé les actes de vandalisme. Parmi les dégradations, une statue de Vierge à l’enfant brisée. « Le grand crucifix près de l’autel a aussi été brisé. Et le Christ en métal a été arraché. Ce sont des actes très violents », raconte une paroissienne. Un individu a été interpellé et est entendu par la police.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  12. Le Panda Le 13 février 2019 à 17h36min (commentaire N° 12)
    |
    Le Panda

    La justice a été saisie après la découverte d’actes antisémites à Paris, dont le portrait de Simone Veil barré d’une croix gammée et un tag « Juden ». Mardi 12 février sur franceinfo, Pierre-François Veil, fils de Simone Veil, a indiqué qu’il « ne pense pas » porter plainte après ces dégradations antisémites sur des portraits « street art » de sa mère, dans le 13e arrondissement de Paris.

    franceinfo : Quand vous avez appris que les portraits de Simone Veil avaient été tagués de croix gammées, comment avez-vous réagi ?

    Pierre-François Veil : Je me souviens surtout de l’hommage que la France a rendu à maman. D’abord aux Invalides, le 5 juillet 2017, puis le 1er juillet 2018 lors de son entrée au Panthéon souhaitée par le président de la République. C’était un honneur immense et une émotion tout à fait considérable pour mon frère, pour moi et pour notre famille. Maintenant il faut bien constater que la France va mal. On attaque les policiers, on attaque les symboles de la République, l’arc de Triomphe. Est-ce qu’il faut s’étonner qu’on s’attaque à des icônes que sont maman ou Ilan Halimi ? (…) Il est évident que dans une société qui s’hystérise comme la société française actuellement, il n’est pas étonnant que ce qu’on a vu d’abord à l’automne puis à l’hiver sur des panneaux, avec des termes antisémites, se traduise désormais par des actes d’une violence inouïe.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  13. Le Panda Le 13 février 2019 à 17h56min (commentaire N° 13)
    |
    Le Panda

    Christian Guémy, alias C215, est l’auteur des portraits de Simone Veil qui ont été recouverts de croix gammées sur des boîtes aux lettres dans le 13e arrondissement de Paris lundi 11 février. « Une croix gammée sur le portrait d’une rescapée de la Shoah, c’est juste abject », a-t-il réagi mardi sur franceinfo. « Quand j’ai réalisé les portraits, je n’imaginais pas que cela puisse être dégradé de la sorte », a-t-il souligné.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  14. Le Panda Le 13 février 2019 à 17h57min (commentaire N° 14)
    |
    Le Panda

    « Mémoire de tous les déportés »

    « Derrière le symbole de Simone Veil, il y a aussi la mémoire de tous les déportés et de toutes les victimes de la Shoah et de leurs familles et descendants », a-t-il dit. C215 a rendu hommage à la femme de combat : « Simone Veil, à elle toute seule, a concentré tant de combats républicains. Le droit des femmes à disposer de leur corps, l’égalité homme-femme, une justice plus humaine dans les conditions de détention, la construction européenne, la réconciliation franco-allemande, l’exemplarité d’une femme dans la méritocratie qui s’est élevée au plus haut rang dans l’État par sa qualité et son excellence. »

    À propos de la proposition de la sénatrice Fabienne Keller de donner à Marianne les traits de Simone Veil, C215 s’est montré réservé : « Je crois qu’on devrait se préoccuper d’une Marianne du futur et non pas une Marianne du passé », a-t-il réagi. « Je crois que le trombinoscope de la petite Française qui pourrait incarner la Marianne de demain n’est pas forcément une jeune fille des années 50 ou des années 40. On devrait un peu plus penser à l’intégration et à l’évolution démographique de la France », a-t-il estimé.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  15. Le Panda Le 13 février 2019 à 17h59min (commentaire N° 15)
    |
    Le Panda


    Cet fils a été tué à plusieurs reprises pour ses proches la dignité reste du côté des victimes.
    Le Panda
    Patrick Juan

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  16. Le Panda Le 13 février 2019 à 18h01min (commentaire N° 16)
    |
    Le Panda

    Un contexte sombre pour le premier prix Ilan Halimi. Mardi 12 février, le Premier ministre Edouard Philippe a décerné, pour la première fois au niveau national, ce prix contre l’antisémitisme. Une cérémonie en présence de Ruth Halimi, la mère du jeune juif de 23 ans mort en 2006, après avoir été torturé par le « gang des Barbares ». « Avec tout ce qu’il se passe actuellement, j’espère que des décisions adéquates vont être prises pour endiguer ce mal qui est constant et qui est éternel, on dirait. Mais je pense que l’on a des moyens d’arrêter cette horreur », a-t-elle lancé.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  17. Le Panda Le 13 février 2019 à 18h02min (commentaire N° 17)
    |
    Le Panda

    « Rage au ventre »

    Il faut dire que la situation est préoccupante. Selon un bilan du ministère de l’Intérieur, les menaces et violences visant les juifs ont augmenté de 74% en 2018. Avec les mauvaises nouvelles dans la lutte contre l’antisémitisme, « nous avons pris des coups », a reconnu Edouard Philippe, disant son cœur « lourd » et sa « rage au ventre ». Créé en 2014 dans l’Essonne par Jérôme Guedj, alors président du conseil départemental, le prix Ilan Halimi est devenu un prix national, sur décision d’Edouard Philippe, l’an dernier.

    Le Grand Prix est allé à un projet du collège du Clos de Pouilly à Dijon, pour un enseignement sur les génocides reconnus du XXe siècle, visant à éveiller la conscience de quatre classes d’élèves de 3e.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  18. Le Panda Le 13 février 2019 à 18h03min (commentaire N° 18)
    |
    Le Panda

    Complotistes d’extrême droite

    Si certains éditorialistes évoquent l’antisémitisme supposé de certains Gilets jaunes, ils sont nombreux, tel Philippe Marcacci de l’Est Républicain, à souligner que « cette nouvelle poussée d’antisémitisme, nourrie par les complotistes d’extrême droite, a démarré bien avant la mi-novembre. Elle ne saurait être réduite au mouvement des Gilets jaunes ».

    Dans L’Humanité, Jean-Emmanuel Ducoin fait chorus : « les responsables de ces ignominies, quels qu’ils soient, n’ont ainsi rien à voir avec la colère sociale actuelle », écrit-il à propos du « poison indigne, insupportable, qu’inoculent de lâches et vils personnages ». Dans L’Union, Gilles Grandpierre dresse un catalogue d’éventuels responsables : « les dérives des Gilets jaunes, des réseaux sociaux, l’islamisme des banlieues, l’irresponsabilité des populistes, la démence des fachos, les délires des gauchos… »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  19. Le Panda Le 13 février 2019 à 18h05min (commentaire N° 19)
    |
    Le Panda

    Vous faites le lien entre une forme d’antisémitisme qu’on a vue pendant le mouvement des « gilets jaunes » et ce qu’il s’est passé ces derniers jours. Que se passe-t-il aujourd’hui en France ?

    Il se passe une violence rentrée qui s’extériorise, qui se manifeste et qui s’exprime de la façon la plus odieuse. Une société a toujours des violences. Simplement, les sociétés c’est comme les hommes : normalement elles retiennent leurs pulsions. Aujourd’hui, la société française ne les retient plus et les exprime de plus en plus et c’est effectivement très inquiétant. Ce qui va à l’encontre de cette inquiétude, c’est la solidité de nos institutions et la fermeté des pouvoirs publics (…) qui sont impeccables

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  20. Le Panda Le 13 février 2019 à 18h06min (commentaire N° 20)
    |
    Le Panda

    Le nombre d’actes antisémites a bondi l’an dernier en France de 74%. Quand vous voyez ces chiffres, que ressentez-vous ?

    Je crois toujours, c’était l’enseignement de maman, qu’il faut avoir la lucidité du pessimisme et l’enthousiasme de l’optimisme. Nous vivons dans une société violente. Nous vivons dans une société dans laquelle les pires pulsions peuvent s’exprimer, mais nous vivons aussi dans une société dans laquelle il faut croire et il faut espérer que les valeurs démocratiques gagnent toujours.

    La maire de Paris a annoncé qu’elle allait porter plainte. Le ferez-vous aussi ?

    Je ne le pense pas. Je ne pense pas qu’à ce stade et dans ces circonstances une plainte de mon frère et de moi soit de nature à apaiser pour l’instant l’ambiance dans le pays. Je pense que les pouvoirs publics doivent faire ce qu’ils ont à faire, je pense que le système judiciaire va réagir, j’ai vu que des enquêtes avaient été déclarées. Je ne crois pas qu’une plainte y ajouterait.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  21. Le Panda Le 13 février 2019 à 18h12min (commentaire N° 21)
    |
    Le Panda

    C’est une petite femme brune qui a tant pleuré que le moindre sourire éclairant son visage est un cadeau offert aux optimistes. Ruth Halimi vient de monter sur l’estrade installée dans les salons de l’hôtel Matignon. Pas longtemps, elle fuit l’exposition. Edouard Philippe comprend sa réserve. « S’exposer à la lumière, c’est parfois paradoxalement s’exposer à un monde peuplé d’ombres », souligne le premier ministre.

    La mère d’Ilan Halimi, jeune homme séquestré et torturé à mort, en 2006, par le « gang des barbares », car juif et pour cela présumé riche dans l’esprit de ses meurtriers, veut néanmoins délivrer un message.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  22. Le Panda Le 13 février 2019 à 18h13min (commentaire N° 22)
    |
    Le Panda

    Ce mardi 12 février, des collégiens sont récompensés pour leur mobilisation contre les préjugés racistes et antisémites à l’occasion de la première édition du prix portant le nom de son fils. Le grand prix est allé à un projet du collège Clos-de-Pouilly à Dijon, pour un enseignement sur les génocides reconnus du XXe siècle, visant à éveiller la conscience de quatre classes d’élèves de troisième.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  23. Le Panda Le 13 février 2019 à 18h15min (commentaire N° 23)
    |
    Le Panda

    Le « cœur lourd » et « la rage au ventre »

    « Je voudrais remercier ces jeunes qui sont le futur de la France et vont donner un espoir, parce que pour l’instant l’espoir n’est pas très fort », souffle Ruth Halimi. L’antisémitisme, « ce mal constant et éternel on dirait », se fait sans cesse plus visible. « Qui aurait imaginé que la remise du prix Ilan-Halimi intervienne dans un tel contexte ? », interrogeait, peu de temps avant, l’écrivaine Emilie Frèche, présidente du jury.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  24. Le Panda Le 13 février 2019 à 18h17min (commentaire N° 24)
    |
    Le Panda

    Ce contexte, Edouard Philippe l’évoque le « cœur lourd » et « la rage au ventre » devant certains de ses ministres – Franck Riester (culture), Marlène Schiappa (égalité entre les femmes et les hommes), Gabriel Attal (jeunesse) – et un parterre de personnalités, parmi lesquelles Haïm Korsia, le grand rabbin de France, et l’avocat Pierre-François Veil, fils de Simone Veil.

    Il y a d’abord les deux arbres plantés en mémoire d’Ilan Halimi, à Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne), qui ont été découverts vandalisés, lundi. Il y a aussi ces portraits de Simone Veil dessinés sur des boîtes aux lettres, à Paris, qui ont été recouverts de croix gammées ce week-end. Il y a, encore, la vitrine d’un restaurant Bagelstein – toujours dans la capitale – qui a été taguée du mot Juden, « juifs » en allemand. Il y a, enfin, ce chiffre, révélé lundi par le ministère de l’intérieur : 74 %. Comme l’augmentation, sur un an, du nombre de faits à caractère antisémite enregistrés en 2018.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  25. Le Panda Le 13 février 2019 à 18h18min (commentaire N° 25)
    |
    Le Panda

    « Vous laissez ouvertes les portes de la violence »

    « Nous ne sommes pas K.-O. et nous n’avons pas le genou à terre, mais nous avons pris des coups », souligne d’un ton grave le premier ministre, qui appelle à se « battre résolument » dans ce « combat d’endurance » mené contre la haine et en faveur du « souvenir », de la « formation », de « l’éducation ». Un plan contre le racisme et l’antisémitisme a été lancé par son gouvernement en mars 2018, rappelle-t-il.

    Mais les faits sont là. Ruth Halimi, qui a enterré son fils en Israël de peur que sa tombe ne soit profanée, espère que « des décisions adéquates vont être prises ». Emilie Frèche réclame l’instauration d’un « état d’urgence de l’antisémitisme ». Dans le public, Haïm Korsia analyse ce regain de haine au regard de la crise des « gilets jaunes ». « Quand vous laissez ouvertes les portes de la violence, vous avez par nature des gens qui s’y engouffrent », relève-t-il, en parlant de ces « personnes qui utilisent ce chaos créé tous les samedis pour sortir ».

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  26. Le Panda Le 13 février 2019 à 18h19min (commentaire N° 26)
    |
    Le Panda

    La question a animé le débat public ces derniers jours. L’ensemble du monde politique a condamné vivement cette montée des actes antisémites. Le chef de file de La France insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon, par exemple, a dénoncé des « tags antisémites [qui] expriment la stupidité meurtrière sans fin des préjugés racistes ». Le parti Les Républicains (LR), de son côté, a fustigé des actes « inacceptables » et réclamé davantage de condamnations pénales, quand la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, s’en prenait pour sa part aux « salopards » qui « refusent de laisser en paix » Ruth Halimi.

    « La nausée que nous inspire la résurgence de l’antisémitisme, tout comme les récentes profanations d’églises, renforcent notre détermination à ne jamais rien céder quand l’essentiel est en jeu », a rappelé de son côté le président (LR) du Sénat, Gérard Larcher. Mais des différences d’analyse existent sur les causes de ces violences symboliques.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  27. Le Panda Le 13 février 2019 à 18h20min (commentaire N° 27)
    |
    Le Panda

    « Instrumentalisation »

    « C’est souvent en marge de ces cortèges [de “gilets jaunes”] qu’on retrouve ces inscriptions antisémites absolument inacceptables », a ainsi estimé le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, pour qui « il y a une libération de la parole manifestement (…) en tout cas sur l’antisémitisme » dans le cadre du mouvement.

    « Instrumentalisation », lui a rétorqué le député (LFI) de Seine-Saint-Denis Alexis Corbière, appelant M. Griveaux à ne pas « raconter n’importe quoi : le mouvement des “gilets jaunes” n’est pas un mouvement antisémite ».

    Pour avoir souligné que ces actes témoignent en tout cas de « la résurgence d’une extrême droite identitaire, violente, virulente sur les réseaux sociaux, mais aussi dans la rue », Frédéric Potier, délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT, s’est quant à lui attiré les foudres de Steeve Briois, maire (RN) d’Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais). « Pas un mot sur les racines du mal : l’islamisme. Ces gens portent une lourde responsabilité morale avec ces propos mensongers et manipulateurs », a estimé ce proche de Marine Le Pen. Et l’on ne sait alors, devant la teneur de ces débats, s’il faut garder espoir ou pleurer.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  28. Le Panda Le 13 février 2019 à 18h22min (commentaire N° 28)
    |
    Le Panda

    Qu’est-ce qu’un acte raciste ?

    La définition des actes « racistes » recensés dans ces bilans est le fruit d’un travail de concertation entre les organisations communautaires et le ministère de l’intérieur, bien qu’ils s’appuient le plus souvent sur la législation en place. Seuls les actes antisémites sont définis séparément dans la loi française. Les actes antimusulmans rentrent quant à eux dans le cadre plus général des actes racistes ou xénophobes.

    Dans l’un ou l’autre des cas, le caractère raciste est lié à « l’appartenance réelle ou supposée » à une ethnie, une race ou une religion : un acte manifestement antimusulman peut donc tout à fait être comptabilisé même si la victime n’est en réalité pas musulmane.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  29. Le Panda Le 13 février 2019 à 18h24min (commentaire N° 29)
    |
    Le Panda

    « Les juifs sont en première ligne face à la haine »

    « Attisé sur les réseaux sociaux, exalté par des politiques irresponsables, incarné par une ultradroite renaissante, ce vent mauvais menace le socle de notre République », résume Jean-Michel Servant dans le Midi libre. Dans La République des Pyrénées, Jean-Michel Helvig, cite la rabbine Delphine Horvilleur qui rappelle que la haine des juifs « gît comme toujours en précurseur d’une haine généralisée ».

    Une observation partagée par Guillaume Goubert de La Croix qui note que « les attaques et les injures contre les juifs sont – depuis toujours – le signe le plus sûr de la dégradation du lien social au sein d’une collectivité ». « Les juifs sont en première ligne face à la haine. Nous sommes juste derrière », prévient-il. « La haine des juifs est ce qu’on appelle un canari dans la mine de charbon : un signal d’alarme. Il annonce que l’air devient irrespirable », conclut Claude Weill dans Nice-Matin.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  30. Le Panda Le 21 février 2019 à 12h10min (commentaire N° 30)
    |
    Le Panda

    Emmanuel Macron a fait une série d’annonces lors de son discours, mercredi à Paris, devant le Conseil représentatif des institutions juives de France.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  31. Le Panda Le 21 février 2019 à 12h11min (commentaire N° 31)
    |
    Le Panda

    Un constat d’échec et des annonces. Alors que la France connaît ces derniers mois une multiplication des actes antisémites, Emmanuel Macron a admis, mercredi 20 février, que les résultats en matière de lutte contre l’antisémitisme étaient insuffisants lors de son discours devant le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif).

    Le chef de l’Etat a déploré « une résurgence de l’antisémitisme sans doute inédite depuis la Seconde Guerre mondiale ». « A nouveau, depuis plusieurs années, l’antisémitisme tue en France », a-t-il affirmé.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  32. Le Panda Le 21 février 2019 à 12h12min (commentaire N° 32)
    |
    Le Panda

    https://youtu.be/TUM3cy-xmVQ
    La vidéo de la réunion du CRIF

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  33. Le Panda Le 21 février 2019 à 12h13min (commentaire N° 33)
    |
    Le Panda

    Emmanuel Macron a ensuite fait plusieurs annonces. La plus importante : la France va adopter dans ses textes de référence une définition de l’antisémitisme élargie à l’antisionisme.

    « La France, qui l’a endossée en décembre avec ses partenaires européens, mettra en œuvre la définition de l’antisémitisme adoptée par l’Alliance internationale pour la mémoire de la Shoah [qui intègre l’antisionisme, NDLR] », a déclaré le président, martelant que « l’antisionisme est une des formes modernes de l’antisémitisme ».

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  34. Le Panda Le 21 février 2019 à 12h13min (commentaire N° 34)
    |
    Le Panda

    Une loi contre la haine sur internet

    Afin de mieux combattre l’antisémitisme qui s’exprime notamment en ligne, la députée LREM Laetitia Avia va déposer une proposition de loi pour lutter contre la haine sur internet « dès le mois de mai », a annoncé le président.

    Ce texte « reprendra les propositions » faites dans un rapport remis en septembre dernier au Premier ministre, Edouard Philippe, dont une vise à renforcer la pression sur les opérateurs du Net dans le cadre d’un renforcement de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme sur internet.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  35. Le Panda Le 21 février 2019 à 12h14min (commentaire N° 35)
    |
    Le Panda

    Un audit sur la déscolarisation des enfants juifs

    Autre action : le lancement d’un « audit » des établissements scolaires touchés par la « déscolarisation » des enfants de confession juive.

    Déplorant que des élèves de certains quartiers soient « trop souvent » obligés de « quitter l’école publique », le chef de l’Etat a chargé son ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, d’évaluer ce phénomène pour que l’école joue à plein « son rôle de rempart républicain ».

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  36. Le Panda Le 21 février 2019 à 12h15min (commentaire N° 36)
    |
    Le Panda

    Des associations d’extrême droite bientôt dissoutes

    Emmanuel Macron a par ailleurs demandé la dissolution de trois associations d’extrême droite : Bastion social, Blood and Honour Hexagone et Combat 18.

    « Parce que la période met en cause ce que nous sommes, la France doit tracer de nouvelles lignes rouges […]. J’ai demandé au ministre de l’Intérieur d’engager des procédures visant à dissoudre des associations ou groupements qui par leur comportement nourrissent la haine, promeuvent la discrimination ou appellent à l’action violente », a déclaré le chef de l’Etat.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  37. Le Panda Le 21 février 2019 à 12h17min (commentaire N° 37)
    |
    Le Panda

    Lutte contre l’antisémitisme : ce qu’il faut retenir des annonces d’Emmanuel Macron au dîner du Crif

    Après la profanation d’un cimetière juif en Alsace, les insultes envers Alain Finkielkraut et les tags sur un portrait de Simone Veil, entre autres, le président a annoncé une série de mesures pour renforcer la lutte contre les actes antisémites.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  38. Le Panda Le 21 février 2019 à 12h17min (commentaire N° 38)
    |
    Le Panda

    Emmanuel Macron avait promis la plus grande fermeté contre l’antisémitisme. Mercredi 20 février, à l’occasion du dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), le chef de l’Etat a annoncé une série de mesures fortes pour renforcer la lutte contre les actes antijuifs. Voici ce qu’il faut retenir du discours du président de la République devant les représentants de la communauté juive.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  39. Le Panda Le 21 février 2019 à 12h18min (commentaire N° 39)
    |
    Le Panda

    Une nouvelle définition de l’antisémitisme qui intègre l’antisionisme

    Emmanuel Macron a annoncé que la France allait adopter dans ses textes de référence une définition de l’antisémitisme élargie à l’antisionisme. « La France, qui l’a endossée en décembre avec ses partenaires européens, mettra en œuvre la définition de l’antisémitisme adoptée par l’Alliance internationale pour la mémoire de la Shoah », qui intègre l’antisionisme, a-t-il dit. Le président de la République a estimé que « l’antisionisme est une des formes modernes de l’antisémitisme ».

    « Il ne s’agit pas de modifier le Code pénal, encore moins d’empêcher ceux qui le veulent de critiquer la politique israélienne », a précisé le chef de l’Etat. « Il s’agit de préciser et raffermir les pratiques des nos forces de l’ordre, de nos magistrats, de nos enseignants. De leur permettre de mieux lutter contre ceux qui cachent, derrière le rejet d’Israël, la négation de l’existence même d’Israël, la haine du Juif la plus primaire. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  40. Le Panda Le 21 février 2019 à 12h19min (commentaire N° 40)
    |
    Le Panda

    L’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA) a rédigé la définition de l’antisémitisme suivante (PDF en anglais) : « L’antisémitisme est une certaine perception des Juifs, qui peut être exprimée sous la forme d’une haine envers les Juifs. Les manifestations rhétoriques et physiques de l’antisémitisme visent des individus juifs ou non juifs et/ou leurs biens, les institutions juives et les bâtiments religieux. »

    A cette définition, l’IHRA ajoute que les manifestations de cet antisémitisme « peuvent inclure le ciblage de l’Etat d’Israël, conçu comme une communauté juive. Toutefois, les critiques d’Israël à un niveau semblable à celles formulées à l’encontre d’un autre pays ne sauraient être considérées comme antisémites. »

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  41. Le Panda Le 21 février 2019 à 12h23min (commentaire N° 41)
    |
    Le Panda

    Un « audit » des établissements touchés par la déscolarisation

    Emmanuel Macron a annoncé le lancement d’un « audit » des établissements scolaires touchés par la « déscolarisation » des enfants de confession juive. Déplorant que des élèves de certains quartiers soient « trop souvent » obligés de « quitter l’école publique », le chef de l’Etat a chargé son ministre de l’Education d’évaluer ce phénomène pour que l’école joue à plein « son rôle de rempart républicain ».

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  42. Le Panda Le 21 février 2019 à 12h25min (commentaire N° 42)
    |
    Le Panda

    Un constat d’une hausse de l’antisémitisme

    « Depuis plusieurs années, et la situation s’est encore aggravée ces dernières semaines, notre pays – comme d’ailleurs l’ensemble de l’Europe et la quasi-totalité des démocraties occidentales – est confronté à une résurgence de l’antisémitisme sans doute inédite depuis la Seconde Guerre mondiale », a déploré le chef de l’Etat. Et de poursuivre : « A nouveau, depuis plusieurs années, l’antisémitisme tue en France. »

    « La honte doit changer de camp », a exhorté Emmanuel Macron, ajoutant : « Nous sommes chez nous. Nous tous. » La déclaration entendait répondre au slogan « On est chez nous », largement scandé dans divers rassemblements d’extrême droite depuis plusieurs années.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  43. Le Panda Le 21 février 2019 à 12h29min (commentaire N° 43)
    |
    Le Panda

    Il était l’un des plus agressifs dans ses propos contre Alain Finkielkraut, samedi 16 février à Paris, lors du quatorzième samedi 16 février du mouvement des Gilets jaunes. Sur la vidéo qui a enregistré la scène, l’homme roux, portant une barbe et pointant du doigt l’académicien, est complètement reconnaissable. Il lance « La France, elle est à nous », tout en montrant le keffieh vert qu’il porte au cou. Il poursuit, virulent :« Espèce de raciste, tu es un haineux et tu vas mourir, tu vas aller en enfer et Dieu il va te punir. Le peuple va te punir, le Créateur va te punir. » Il vitupère : « Espèce de sioniste. […] Grosse merde ! »

    Cet homme, le principal suspect, a été identifié, a indiqué le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner dimanche. Ses propos ont suscité un tollé et ravivé les craintes d’un antisémitisme rampant en France.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  44. Le Panda Le 21 février 2019 à 12h31min (commentaire N° 44)
    |
    Le Panda

    Dans la mouvance de l’islam radical ?

    Qui est-il ? Il vient de province. Du Bas-Rhin, plus précisément. Il est vendeur de téléphones.

    Le suspect est connu des services de police pour des outrages aux forces de l’ordre, selon Europe 1. Le journal Le Parisien écrit, lui, que cet homme aurait été identifié par un policier et qu’il « est connu des services de renseignement pour avoir évolué en 2014 dans la mouvance radicale islamiste, d’obédience salafiste ». Dans son environnement gravite des personnes radicalisées, assure BFMTV en citant des sources proches de l’enquête. Il ne figure toutefois pas au Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT).

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  45. Le Panda Le 21 février 2019 à 12h32min (commentaire N° 45)
    |
    Le Panda

    Une enquête ouverte

    Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour « injure publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion, par parole, écrit, image, ou moyen de communication au public par voie électronique ». Ce principal suspect n’est pas le seul à proférer des injures. Des investigations sont menées pour identifier d’autres personnes.

    Ce mardi 19 février, des rassemblements en France sont prévus contre la hausse des actes antisémites, dont celui ayant visé Alain Finkielkraut. Le Premier ministre Édouard Philippe, plus de la moitié du gouvernement et de nombreux représentants de la classe politique y participeront.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  46. Le Panda Le 21 février 2019 à 12h35min (commentaire N° 46)
    |
    Le Panda

    Benjamin W., l’insulteur d’Alain Finkielkraut mis en garde à vue ce mardi 19 février, est un aficionados de Dieudonné. Il promeut un islam très rigoriste et a diffusé un appel à la violence envers les pédophiles.

    Benjamin W. a été placé en garde à vue, ce mardi 19 février. Selon Le Parisien, un policier a identifié ce Muhousien de 36 ans comme l’homme à barbe rousse qui a violemment insulté le philosophe Alain Finkielkraut, ce samedi, en marge de la manifestation des gilets jaunes à Paris. « Sale sioniste (…) Tu es haineux et tu vas mourir, tu vas aller en enfer », l’entend-on notamment vociférer dans plusieurs vidéos. Ce dimanche, le parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire pour « injure publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion ».

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  47. Le Panda Le 21 février 2019 à 12h37min (commentaire N° 47)
    |
    Le Panda

    Ce patron d’une boutique de téléphonie, qu’il a lancée à Mulhouse en 2016, se fait surnommer « Slim » ou « Souleyman ». Son compte Facebook dont Marianne a retrouvé la trace, permet d’en apprendre davantage sur son profil. On y retrouve depuis le mois de décembre de nombreux messages de soutien aux gilets jaunes, mais aussi, le 30 décembre dernier, une vidéo réalisée devant l’Elysée. « La Maison blanche de la France », commente sobrement Benjamin W.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)

Laisser un commentaire

  Retour à l'accueil du Forum  



* Commentez sur les Voix du Panda. Identifiez-vous : Créér votre compte.
* Les commentaires ne seront ni votés, ni repliés.
* Commentaire du Rédacteur : Vert
* Commentaire de tout autre Intervenant : Bleu
* Les articles de l'auteur pourront êtres modifiés et réédités.
* Vous constatez un bug, avoir plus d'informations : Contactez nous.
* Pour participer au Média-Citoyen. Il est impératif d'Etre enregistré(e).
* Notre serveur vous renverra votre code sur votre e-mail validé.
* Vous pouvez lire, enregistrer, utiliser tous les articles du forum.
* Merci de nous en faire la demande.