Archives Blogs du Panda Vous Parle - Septembre 2006

UNE VILLE ET SON TRAMWAY

Que d’encre peut faire couler la construction d’un tramway. Dixit Monsieur Le Maire de Clermont Ferrand et son conseil municipal, la bouteille de champagne fera le baptême du Bordeaux (couleur) le 14 octobre 2006.

On a pu constater la mouvance de certains tronçons d’essais. Comme des dizaines de milliers de Clermontois, nous attendons le plan de circulation du tramway. Nous ne doutons pas que cela interviendra. En attendant, nous circulons où le tramway fait ses essais et à notre grande stupéfaction, arrivant au croisement de l’avenue Julien à la Place de Jaude, il n’y avait pas de barrière, juste un feu orange qui clignote, à tel point que si nous n’avions pas fait attention le choc aurait pu réveiller Vercingétorix à l’autre bout de la place.

Puis des exemples de ce type, il y en a des centaines dans la capitale auvergnate. Il ne faut pas avoir besoin de sa voiture en ville et à proximité des hôpitaux, impossible de circuler, d’où un danger pour tous y compris les véhicules d’urgences, alors quand aux piétons, ils leur faudrait un vélo volant, nous voila dans ce cas précis transformés en : E.T. !

Quand l’on pense que la ville effectivement a besoin d’un tramway c’est du social d’accord, de la à ce que ce dernier ne desserve point et pas du tout la gare SNCF : c’est un comble véridique !

Il est évident que pour utiliser la gare de Clermont-Ferrand il ne faut avoir aucun « handicap » ou prévenir « la croix rouge » 8 jours avant !! Pas moins de 56 marches à monter et descendre selon d’où l’on vient à partir du quai N°2, les chanceux sont celles et ceux qui arrivent « voie1 »Quai 1 .

En toutes circonstances il y a des leçons à tirer, que Clermont Ferrand ait besoin d’un tramway, c’est indiscutable. Par contre, pour un coût de plus de 300 millions d’euros, il y aura bien des feux pour nous dire quand on peut passer et quand on ne peut pas ? A moins que la ville ne soit devenue la S.N.C.F. et qu’il y ait des signaux spéciaux que le code de la route ne prévoit pas.

Il y a des panneaux qui indiquent : »Priorité au tramway » c’est une forme de sélection pas pour « les étrangers » ou les touristes…bienvenus à Clermont – Ferrand…

A présent, il va falloir passer à la caisse, en dehors des indemnités versées à ce jour, il va falloir régler la « Facture » où la ville serait-elle devenue « Négociatrice » ? Le tramway clermontois est le 1er dans son genre.

Euréka pour toute nouvelle création de ce « style », la société ayant construit le tramway versera à la commune de Clermont – Ferrand un % mais de combien ?

Secret d’Etat, le social reste comme la rose l’emblème de la gauche je précise que je n’ai rien contre bien au contraire.

Comment faire pour que les personnes âgées, celles à mobilité réduite puissent vivre à Clermont-Ferrand, ou le prochain plan de la ville va-t-il prévoir de les mettre hors du cœur de la ville ?

Ce sont des questions humaines, financières, sociales, ou politiques ?

Il est évident que la construction d’un tramway a une vocation sociale puisque aucun de ceux qui circulent en France ne possède de rentabilité… Comme je le titrais déjà en 2004 : « Ce n’est point question de municipalité de droite ou de gauche, mais à présent qui va pédaler la tête dans le guidon pour ramener une gestion catastrophique ? »

La construction de la fameuse place de Jaude, là où sera inauguré le tramway, à elle seule représente un coût de 17 millions d’euros, il faut cesser ce type de gestion autant du côté municipal que de l’Etat qui a débloqué une enveloppe supplémentaire partielle pour la construction d’un 2eme tracé ouf !! Il devrait desservir « La gare » Soyons patients dans 15 ans plus ou moins.

Monsieur Le Maire, a déclaré vouloir désenclavé par la SNCF le Massif Central, il a toutefois précisé que cela demandera 45 ans. (En date du 7 décembre 2005, devant 8000 personnes à Poly Dôme)

Nous sommes persuadés que vous ne voulez pas faire de la capitale auvergnate le cimetière des voitures. Nous avons déjà l’incinérateur et Clermont-Ferrand deviendra la poubelle des autres sur le dos et on ne sait pas comment cela va finir, alors pas le tramway merci, pour 300 millions d’euros, on peut avoir un peu de sécurité, juste ce qu’il faut quoi !! Ces deux « Titans en marche représentent plus de 600 millions d’€ »

L’opposition et une partie du Conseil municipal crie au scandale, non sur les besoins de telles installations mais sur leurs coûts, indiquant à juste titre que certains « fonds » auraient du avoir une destination pour améliorer la qualité de vie au quotidien de tous .

Qui va supporter, le coût de tels chantiers, sans parler des taxes de tous ordres que cela va entraîner, normal, certains n’aiment pas les riches ? ! Dixit François Hollande, http://jaimepaslesriches.typepad.fr/

Merci de téléphoner à Monsieur le Maire de la ville de Clermont-Ferrand.

Le Panda qui aime tous les Clermontois sans exception.

 

 

LA VALEUR DES CULTES

En passant devant l’enseigne du Valtom, je me suis posé une question tout à fait idiote, qui va payer le référendum à venir pour l’incinérateur, les entreprises effectivement.

Je n’ai pas réussi à savoir si on avait actualisé la potion magique de 290 millions d’euros HT d’il y a un an. Dites, Monsieur le Président…saurons-nous la vérité d’ici fin novembre…et dire que pendant ce temps-là, plus de 30 000 produits de consommation courante vont être stockés dans les hangars en attendant la plus-value de l’Etat.

A propos, vous connaissez la fameuse citation de ceux qui avaient le privilège d’assister au réveil de Louis XIV qui disait : « L’Etat, c’est moi ! ». Aujourd’hui, chacun de nous peut dire : « Moi, c’est l’Etat ! ».

C’est comme la loi de 1905 qui devait voir la séparation de l’Eglise et de l’Etat, qui a dit que les voies du Seigneur sont impénétrables. Si vous avez oublié que Nicolas Sarkozy occupe la plus haute fonction de l’Etat dans le cadre des cultes, à tout seigneur, tout honneur, il a peut-être la réponse, moi pas.

A présent, un magicien ne sort plus des lapins de son chapeau mais des nabots.

Dans la mesure où certains en doutent, que l’on veuille bien nous expliquer : l’Olympique Lyonnais va bientôt jouer dans la cour du CAC 40. Même que l’Amour en les courtisant, n’a pas réussi à les séduire, il doit avoir des restants de savoir croiser le fer, il fut triple champion olympique, les médailles aussi çà rapportent, la preuve…

 

 

LE DROIT AU MODERNISME

Cela ne représente ni plus ni moins que 200 millions d’euros par an pour recycler les produits de grande consommation de nécessité.

Comprenez par là que si certains se posent la question de savoir pourquoi les verts sont des petits hommes, ils n’en demeurent pas moins les plus efficaces et les plus perturbateurs.

Il ne faut pas rêver, que l’on pousse à la consommation où alors nous sommes tous appelés à devenir ringards, entendez par là, que si votre machine vient à tomber en panne, il vous sera imposé une taxe à l’anti-Coluche et au parvis de la Devos avec modestie, si vous voulez avoir du linge propre il vous en coûtera davantage.

La liste est loin d’être exhaustive, ordinateur, télé etc., demandez la liste au Ministère de l’environnement, cette dernière vous sera envoyée moyennant la somme de : inconnue à ce jour.

Par contre, vous pourrez dire, j’ai un problème de lessive dans mon congélateur parce que la télévision ne tourne pas, je refuse de sourire parce que je suis filmé, je rame sur les Ram de mon ordinateur…

Ca ne vous rappelle rien ? Moi oui, Nino Ferrer : Z’avez pas vu Mirza, moi non, mais qu’est-ce qu’on rigolait, on entendait quelqu’un de réel chanter du virtuel…

Aujourd’hui la raison dépasse l’entendement, pour boucher les fuites de l’Etat on se sert, en guise d’opercule, de pièces qui deviennent billet sans avoir à faire travailler la planche.

Entendez par là que même le repassage vous coûtera plus cher et il n’y a pas que cela… Lorsque l’on vous assène cela à 7 heures du matin, le réveil matin, on a envie de le jeter par la fenêtre, attention, si on le fait, çà va nous coûter une taxe de 10 euros en plus.

Tout cela pour vouloir nous dire que si l’on veut se tenir à la ligne, il n’y a qu’une solution : ceinture. Moralité, lorsque le régime ne fait plus effet, l’acte chirurgical s’impose pour certains et la gastroplastie s’annonce.

Quand va-t-on arrêter sans discrimination de revenus de taxer la base pour enrichir le cerveau.

Il est vrai que le français est quelqu’un de sale, voir sa consommation de savon. L’eau oui, l’alcool non. Ainsi s’exprimait Bourvil, je n’ai pas son talent, comment entamer la « Traversée de Paris » quand tout ce qui part de Paris vers une ouverture, vers la province, alors que certains sont privilégiés ils peuvent passer à la télévision en prenant le chemin de Compostelle.

Dans la mesure où vous n’aviez pas compris, je reviendrai la semaine prochaine mais il faudra savoir attendre pour savoir si nous sommes invités aux fiançailles constitutionnelles, anticonstitutionnellement du mariage d’EDF avec Suez…

Essayez de faire passer le jus par l’un ou par l’autre, vous verrez que le résultat obtenu n’est pas du tout le même…

Dernière moralité pour ce jour, lorsqu’on ne peut pas aller voir les péripatéticiennes, que de surplus on est manchot ou fainéant : « Il ne vous reste plus qu’à demander à votre voisine ou votre voisin de réparer la pompe ». Le soulagement prendra un certain temps, la récupération difficile mais la conclusion s’impose, c’est gratos

 

 

POUR OU CONTRE

Lorsque l’on est dans l’abord de la civilisation moderne, l’histoire n’est qu’un tuteur qui permet à chacun de bonne ou mauvaise foi de savoir reconnaître ses erreurs. De ce fait, il y a donc le passé, le présent et l’avenir.

Que le monde musulman, les véritables croyants, selon les préceptes de l’Islam donc du Coran, réagissent au propos du Pape Benoît XVI se justifie. Aucune religion ne sépare Chrétiens et Musulmans, seule la foi qui est spirituelle reste la conviction que le monde perdure.

Cela fait longtemps que l’occident tente de détacher l’église du pouvoir institutionnel sans y arriver, prétendre le contraire est un mensonge. Reprendre la citation de l’empereur de Byzance, Manuel II qui vécut au début du XVème siècle, c’est comme vouloir démontrer que les américains sont responsables du désastre de Fort alamo.

La position de tous pacifistes comme l’écrivait Jean-Paul Sarthe, Hervé Bazin et tant d’autres est justement d’éviter de mettre de l’huile sur le feu (ex : la putain respectueuse, Vipère au poing). Lorsque Manuel II, empereur de Byzance dit : « Montrez-moi exactement ce que Mahomet a apporté de neuf ; vous n’y trouverez que des choses mauvaises et inhumaines, tel son commandement de répandre par l’épée la foi qu’il prêchait ».

La valeur fondamentale de l’Islam utiliserait la violence pour faire progresser sa foi. Qu’a fait de moins Jésus en chassant les vendeurs du temple à coup de fouet, que fait la Bible de non similaire en prônant : « Œil pour œil, dent pour dent ». Pourtant Jésus n’était ni plus ni moins d’après la Bible que le fils de Dieu.

Certains religieux vont jusqu’à lancer des fatwas ce qui est une contre vérité puisque cela figure dans les versets de l’Islam : « Toute personne offensant le prophète Mahomet, garant des valeurs de l’islam, doit être tué ».

Toute forme de religion possède une pléthore de théologiens avec l’imperfection humaine des vérités et contre vérités. Lorsque l’on représente une Stature universelle et spirituelle, on peut effectivement tenter de ramener à ses croyances, par un dogme non violent, la pacification. Ce qui explique que le Pape porte une soutane blanche, et que les Hadjs se rendant à la Mecque (Arabie Saoudite) eux aussi sont habillés de blanc. Si l’on veut éviter des mouvements d’humeurs quels qu’ils soient mais qui débouchent sur la violence, il faut éviter d’argumenter la valeur des constitutions de l’âme car les voies de n’importe quelle croyance sont impénétrables. Aller au delà, c’est un dérapage qui provoqua le massacre des templiers.

De la même façon que Jean-Paul II, Pape ô combien charismatique frôlait l’indécence en préconisant la non utilisation du préservatif. Il va de soi qu’en ce domaine, il n’y a pas plus de preuve que le pseudo Suaire de Sainte Marie Madeleine, qui se trouve au Vatican et qui est un « Faux » où pendant 14 siècles, les chrétiens dont je fais parti, ont cru. La science a démontré le contraire : ADN.

Quelle que soit la grandeur de la plaie et quelle que soit la conviction religieuse de quiconque, il est indéniable que si l’on appuie dessus, cela fait mal. Il faut avoir la conviction de ses idées en évitant pour rassembler de fomenter les desseins de l’Etat.

Dans toutes les religions, il y a des hommes et des femmes de couleur différente, c’est cela la véritable image de la paix et de la fraternité.

Le solde est à l’image d’Hitler qui ne fut pas le premier à vouloir créer une sélection de race aryenne. Celles et ceux qui ne le comprennent pas n’ont ni foi ni bon sens.

Je n’ai pas attendu 2006 pour tenir de tels propos. Les lignes ci-dessus ne sont ni plus ni moins qu’un extrait actualisé de mon ouvrage intitulé : « L’ignorant » qui maintient ma ligne de conduite de lutte contre tous les monopoles. Refuser d’en débattre, c’est s’ignorer et se ridiculiser soi-même.

Mon ouvrage fut dédicacé en 1984, date anniversaire de mon père, soit le 21 septembre, il me demanda 15 ans de travail. Cet ouvrage est avant tout une lutte permanente contre toute forme d’intolérance. Il résulte du fruit de ce que la femme offre au monde, des enfants qui sont manipulés par les « Sectes » du monde, puissance financière et idéologique non canalisée.

Voir l’ouvrage existant qui s’intitulait en son temps « Les croix de bois » auquel succéda « J’irai cracher sur vos tombes », qui se conclua par : « L’étranger » qui valut le prix Nobel à Albert Camus.

Le restant vous appartient.

 

 

LE TRAMWAY

Monsieur Le Maire, il est beau notre tramway, enfin le vôtre, nous ne l’avons pas encore payé. Y a-t-il un trou dans la caisse ? Mais rassurez-nous vite et dites nous que non.

Comme des dizaines de milliers de Clermontois, nous attendons le plan de circulation du tramway. Nous ne doutons pas que cela interviendra.

Nous sommes un média indépendant et neutre, et comme vous le savez, nous adorons faire des photos, donc de par la même, nous circulons où le tramway fait ses essais.

Mon petit-fils m’a dit : « Dis Papy, t’as vu le tram comme il est beau, même quand on l’entend pas, même qui joue à cache-cache » puis le reste je vous en fais grâce, ce sont des mots de gamin.

A notre grande stupéfaction, arrivant au croisement de l’avenue Julien à la Place de Jaude, il n’y avait pas de barrière, juste un feu orange qui clignotait, à tel point que si nous n’avions pas fait attention le choc aurait pu réveiller Vercingétorix à l’autre bout de la place.

Dites, rassurez-nous Monsieur Le Maire, il y aura bien des feux pour nous dire quand on peut passer et quand on ne peut pas ?

A moins que la ville ne soit devenue la S.N.C.F. et qu’il y ait des signaux spéciaux que le code de la route ne prévoit pas encore.

Dites, rassurez-nous Monsieur Le Maire, la déduction au 11 septembre est de dire que notre tramway roulera le 14 octobre 2006, l’heure, nous ne la savons pas. Nous allons être raisonnables et prendre des actions chez les carrossiers auvergnats. A moins que là aussi, il y ait un accord avec les assureurs auvergnats comme dans le cadre des transports en commun dans la région clermontoise, dont vous êtes le Président, fonction oblige.

Nous certifions qu’il est très très difficile d’obtenir gain de cause lorsque l’un de vos bus percute un véhicule !

Dites, rassurez-nous Monsieur Le Marie, vous êtes un brave homme et nous sommes persuadés que vous ne voulez pas faire de la capitale auvergnate le cimetière des voitures.

Nous avons déjà l’incinérateur sur le dos et on ne sait pas comment cela va finir, alors pas le tramway merci, pour 300 millions d’euros, on peut avoir un peu de sécurité. Juste ce qu'il faut quoi !! Pour l'incinérateur on en parlera bientôt !!

Le Panda.

 

 

UNE COUPE N’EN REMPLACE PAS UNE AUTRE

Thuram a versé des larmes sur Sagnol mais le rire de Coupet n’était pas usurpé. Ont a vu et ont reverra Vieira dans des élans de « Tendresse ». La Tombe de Lacombe était au rendez-vous du Mar Del Plata. Sydney, malgré un premier but sur hors jeu a enflammé le stade de France à la manière du « Maracaña » sur une ex «Papinade » (Govou). La Callas n’était pas là mais Gallas oui. Opportuniste comme savait l’être le roi de la Poule au Pot (Henry IV) sur un rejet de Boufon, notre Henry, opportuniste à l’extrême marquait son 37ème but en équipe de France.

J’avais d’une façon déguisée, au moment de la vaisselle, avant le départ des hymnes nationaux respectés par un parc des « Petits Princes » émit un pronostic au Stade de France…

Les territoires d’Outre-Mer nous transmettent la fierté que ressent dans sa douleur la Squadra italienne. Un homme venu d’un autre continent a ouvert le score dans la phase finale de la coupe du monde ; « Zinédine Zidane » sur penalty. A la deuxième minute de cette compétition européenne à la couleur d’ "Ebène", un ballon tourbillonnant « Noir et Blanc » fut propulsé au fond des filets de Buffon : France 1 – Italie 0.

La température était donnée et sans passer par l’Angleterre, la bande des copains de Monsieur Zizou émanant d’un Wiltord, non issu d’Angleterre, me rappelait à l’ordre que j’avais formulé pour un score de 2 à 1, alors qu’un(e) moins fidèle mascotte de l’équipe des Bleus avait pronostiqué 3 à 1.

Perdant, le Panda l’est, à l’image du pronostic, mais celui du coup de sifflet final d’un arbitrage irréprochable rendait le Panda heureux, comme sûrement des millions de supporters de France et cela, quelle que soit la discipline, car après tout, comme me l’a dit mon chien : « La victoire d’une bande de copains comme le chantait si bien Gainsbard vaut bien une « Citronnade ».

 

 

LA METHODE STAR AC 2006/2007

Je crois que tout le monde le savait plus ou moins, il existait la méthode Coué, la méthode Assimile, la méthode Ogino, la méthode à l’envers, la méthode recto verso etc.. Mais la campagne présidentielle s’avère particulièrement difficile. L’univers des politiques est dépassé, un des principaux conseillers de Nicolas Sarkozy se nomme Brice Heurtefeux ! Homme fort compétent d’ailleurs. Il faudrait tenter à l’audimat des stars, qui des deux, tiendrait mieux le rythme du rock pour conquérir les jeunes, Brice, le rockeur de 26 ans ou la bande qui nous fait rocker à grands coups d’aboiements sortie de la famille des gens du voyage.

C’est un peu ma façon de saluer Yannick Noah, grand tennisman devant l’éternel puisqu’il a remporté Roland et Garros et que l’on cherche toujours son successeur. Par contre, il sait magner la raquette, pardon la guitare, sa mutation, il a su parfaitement la faire.

Il serait temps que Ségolène Royal se réveille car la candidate : Fafa est en piste, prête à aller jusqu’au bout de son engagement. Mais ce n’est point la candeur qui semble étouffer les prétendants à la victoire.

Et dire que si vous voulez séduire les jeunes, il ne vous reste plus que deux solutions, soit vous vous tapez 3 heures de Star AC tous les vendredis, ou vous déléguez l’un de vos partisans.

On peut se demander de quel côté se situe le plus de talent, d’un côté comme de l’autre, les fauves sont lâchés. Mais comme dans tous les jeux, Johnny Hallyday l’a chanté en rejoignant Nicolas Sarkozy : « Les portes du Pénitencier sont derrière moi alors je me protège ».

Il existe déjà les Guignols de l’info…Alors crac, boum, hu, un coup de boule, Fort Boyard et ses condisciples sont balayés : « Célindra, tête de tigre » et là, vous verrez le pactole s’amasser, mais là, des équipes rament ensemble, alors que de l’autre côté, que les stars soient du Show Bizz ou de la Politique, c’est nous qui coulons avec. Nous sommes disposés au journal Le Panda à fournir gratuitement une boîte de préservatifs à tout maître nageur qui court après un os.

Quoi qu’il en soit, la médaille ne reviendra qu’à un seul et nous acceptons aussi de stocker ceux à qui la télévision fournit de l’urticaire en ce moment pour un euro, garanti, nous les rendrons après l’élection ou la victoire. Ce que nous ne précisons pas, c’est si à la fin de la Star Ac à Kad, comme les académiciens « Petits hommes en vert », ou à la fin de la présidentielle ou au solde des municipales. Cela va de soi, certains membres du personnel, mais ne soyons pas calomniateur, ont postulé pour : « Non pas, l’île du diable, mais celle de la Tentation ». Y a-t-il une ferme dans le Larzac où je puisse m’isoler ? A en croire certains politiciens, ils sont moins tarés qu’à l’E.N.A. C’était tout simplement mon coup de gueule devant la décadence que la télé, dans ses différents shows de tous bords, nous sert.

Le Panda

 

 

BAYROU CANDIDAT

Le C.S.A., plus TF1, plus les masses de médias financiers et la « Belle Claire », Chazal de son état civil, ont pris le boomerang envoyé dans la cour de l’U.D.F où François voulait continuer à jouer. Lorsque Claire Chazal annonce ouvertement au journal de 20 H que le temps de parole est identique pour tous les partis politiques : « C’est faux ». Le temps de parole est fonction du nombre d’élus dans le cadre des différentes institutions républicaines.

Notre position dans ce cas-là n’est pas de défendre ou pas François Bayrou mais d’admettre : « Qu’il fait comme le bon vin, en vieillissant, il se bonifie ». Il a osé, avec l’aide d’un ex premier ministre P.S. (Michel Rocard), d’un futur candidat déclaré pour la sauvegarde de la nature (Nicolas Hulot) démontrer de façon claire et précise que personne n’est maître pas plus de la carte d’électeur des français que du monopole de leur cœur.

On a pu le constater, l’ultra libéralisme mène à la faillite que nous vivons actuellement. Peut-être cela explique-t-il la raison pour laquelle Monsieur Bayrou imitant en quelque part un certain président de la République, Valéry Giscard d’Estaing, pour ne pas le nommer, ose, que ce soit le matin ou le soir, se montrer en chemise bleue, col déboutonné, comme si en se montrant ainsi, il allait s’attirer la sympathie, voir davantage, les voix des électeurs appartenant au parti socialiste.

François Bayrou, je ne veux pas cacher le fait que tu m’ais adressé divers courriers que je sortirais en temps et en heure pour me remercier de l’aide que je pouvais t’apporter. Tu m’en vois ravi, d’autant plus que, merci si tu peux me préciser à quel moment, où et comment, je t’ai apporté mon modeste soutien. Au même titre que je te trouve plus efficace que dans le temps, en ce qui me concerne.

J’ai procédé de la même façon et j’ai rendu public le courrier que le président de l’U.M.P., Nicolas Sarkozy, m’a fait parvenir pour nous féliciter sur la teneur de notre article : « Les valeurs républicaines » dans le journal « Le Panda », lui rappelant par retour ma conception sur la valeur des droits de l’homme. Il semblerait, avec toutes les nuances que cela peut comporter, que nous allons assister au retour d’une certaine forme de « Valeurs Républicaines »…. Ne serait-il pas juste d’inscrire un « Bémol » où tout candidat à la Présidentielle, une fois élu(e), ne respectant pas ses engagements, puisse être « Limoger » ?. Je dis pas la chianli que cela causerait, mais au moins on prendra conscience que depuis le passage du franc à l’euro, la bonne devise est : « L’euro a remplacé le franc et non l’inverse ». Je sais de quoi je parle, je fais mes courses moi-même. Il serait juste au même titre que la majorité des étudiants ont des difficultés à se loger, que dixit François Hollande « Seulement » 4000 français sont riches, il faut cesser de se foutre de la gueule du monde.

Simplement, en osant braver les interdits et descendre rencontrer les gens qui apportent leur suffrage aux élus de tous bords ; ne pas rester dans la folie d’un monde où l’argent à force de dominer les valeurs a « Assassiné » autant la « Créativité » que l’ »Ambition » au droit de pouvoir entreprendre.

Le constat qui s’impose actuellement est que tout est littéralement verrouillé, à défaut d’une ouverture participative, aucun élu n’aura les moyens de mettre en place sa politique.

Pour clore ce billet, et en réponse à tes divers courriers, sans t’avoir jamais répondu, je te remercie de me les avoir fait parvenir : »Tes courriers » François Bayrou.

Un français de base qui dit simplement : le temps des paroles est révolu, démontrez que vous avez les moyens de vos propos, il me semble à partir de ce moment là que vous aurez une écoute différente. Pour l’instant, vous n’avez que celles des puissances du CAC 40.

A bientôt…

Le Panda

 

 

UNE VILLE ET SON TRAMWAY

Que d’encre peut faire couler la construction d’un tramway. Dixit Monsieur Le Maire de Clermont Ferrand et son conseil municipal, la bouteille de champagne fera le baptême du Bordeaux (couleur) le 14 octobre 2006. On a pu constater la mouvance de certains tronçons d’essais. On ne peut pas dire le contraire : « Il est beau notre tramway ». L’efficacité restera à démontrer peu de temps après sa mise en service d’après certains.

Je reconnais que j’ai pesté mais pas contre le sens de la construction du tramway mais sur la masse financière de son coût, puis j’ai vu disparaître au fil des mois la valeur des petits commerces du centre ville qui fermaient leurs lampions faute de lumière dans les tiroirs caisses.

En toutes circonstances il y a des leçons à tirer, que Clermont Ferrand ait besoin d’un tramway, c’est indiscutable. Par contre, pour un coût de plus de 300 millions d’euros et un plan de circulation non connu 40 jours avant sa mise en service auquel faut-il l’admettre, tout les cuisiniers vous le diront : « On ne fait pas d’omelette sans casser d’œufs ».

Mes propos n’ont rien de péjoratif, mais il faut comprendre que les œufs ne sont ni plus ni moins que les commerçants qui ont dû baisser « Pavillon », leur clientèle se trouvant dans l’incapacité de venir comme ils le faisaient depuis des décennies, se servir en ces « Sacros lieux saints ».

A présent, il va falloir passer à la caisse, en dehors des indemnités versées à ce jour, il va falloir régler la « Facture » où la ville serait-elle devenue « Négociatrice » ? Un certain film « Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ » (de Jean Yanne) nous démontre le foutoir du fouchti fouchtra (dicton auvergnat).

Il est évident que la construction d’un tramway est une vocation sociale puisque aucun de ceux qui circulent en France ne possède de rentabilité… Comme je le titrais déjà en 2004 : « Ce n’est point question de municipalité de droite ou de gauche, mais à présent qui va pédaler la tête dans le guidon pour ramener une gestion catastrophique ? » Je vous en reparlerai dans le cadre de la construction de la fameuse place de Jaude, là où sera inauguré le tramway et qui, à elle seule représente un coût de 17 millions d’euros. On aurait sûrement pu faire tout aussi bien à moindre coût.

Une excuse subsiste, peut-on être élu et responsable des « Deniers » de ses administrés ? Pourtant le dicton est bien connu, il dépasse les frontières françaises, pour un auvergnat : « Un chou, c’est un chou ! ».

Le Panda

 

 

SI VOUS ÊTES CONTENTS DE RIEN !!

Si vous êtes content de tout, c’est que vous êtes un des acteurs principaux de ceux qui font rien.

Combien d’entre nous se sont posés la question : pourquoi envoyer une lettre en France et que cette dernière fasse 1000 Kms, coûte aussi cher que le courrier que vous envoyez au voisin de la rue d’en face ? C’est peut-être une des raisons pour lesquelles les gens se disent de plus en plus bonjour.

A force de vouloir faire de la sécurité une action publicitaire, on a crée une action mafieuse contre les personnes âgées, les chiffres parlent d’eux-mêmes, même que Pascal, qui séjourna à Clermont-Ferrand, reste l’inventeur de la Brouette: « V’là qu’cela roule M’sieurs-Dames ».

La célébrité des français est bien connue, les rois du coude levé, non, non pas au bistrot mais pour le « V » de la victoire. 18,7 % de surplus de personnes attaquées à leur propre domicile par de faux fonctionnaires, ô pardon, par des gens déguisés en faux fonctionnaires…

Qui a dit qu’interdire ne servait à rien, c’est une page du luxe français. Et pour çà, vous n’avez pas besoin de Zitron à la tranche, mais d’un buvard-Bouvard pour nous faire comprendre qu’en France, seuls les fonctionnaires travaillent et produisent du bon boulot. Mais où sont donc passés les bons « surveillants », ceux qui empêchent les Faux Soyeurs, les faux éboueurs, les faux agents du gaz, de vider le menu fretin des gentes dames et beaux damoiseaux de plus de 70 ans, se faisant passer parfois pour de véritables Facteurs ?.

Evident que cela ne peut pas arranger la côte de popularité de Besancenot, mais lui n’est pas timbré, il reste au tri et attend d’avoir les 500 signatures pour annoncer sa candidature, comme celle de Monsieur « Hulot » invité y compris par François Bayrou ? et vive la nature, quoi encore une gaffe ou une perche ! non mais Tein !!. Au demeurant, voilà une Lance Comète Rapide, efficace et c’est une des raisons, sinon la principale pour laquelle même dans les grands magasins, on ne trouve plus que des enveloppes autocollantes.

Comme disait un certain champion du Monde des mi-lourds, « Ras le bol d’en prendre plein la gueule » et tout çà pour pas un rond comme disait Marcel, qui lui cala son moteur d’avion. Tout comme Saint-Exupéry d’ailleurs, ce qui n’empêcha pas d’en faire des petits princes !

Donc, il est évident qu’à tout seigneur, tout honneur. Que ceux qui disent le contraire le démontrent, plus on dort, plus on a sommeil ! Alors, il faut donc que ce soient toujours les mêmes qui travaillent. On commence simplement à comprendre, mais les français sont ainsi faits, la conséquence des 35 heures.

Moi, mais de quoi m’accusez-vous ? J’ai rien dit, j’ai rien fait ! En politique, pour durer, il faut rien faire. Et voilà, que le 14 octobre 2006, la capitale des Geôles aura son tramway, foi de Monsieur Le Maire. Ce sera joli, ce sera beau, puisque l’inauguration de la Place de Jauude ne pût avoir lieu pour cause d’Orages, voilà 2 services d’un coup : Tram-Jaude. Sans parler de la Bibliothèque à venir, juste à côté du fleuron du Palais des Congrès, là où se déroulent l’ouverture et la clôture du Festival du Court Métrage. Espérons donc en conséquence que Vercingétorix en aura pour ses soldats.

Qui ose dire que je m’insurge, non mais, vous rêvez. Essayez de comprendre pourquoi il n’y a plus de nonnes à l’abbaye de Randol, les pauvres moines en furent privés du jour où l’on sut qu’ils votaient à 98 % pour un soi-disant parti extrémiste…

Mais qui a dit que je conteste, non, non, et durant ce temps-là, les cours de la bourse remontent, les entreprises ferment (les petites) sauf peut-être avec la nouvelle loi qui supprimera « les charges sociales » à toutes les petites entreprises de moins de 20 salirariés à la condition que tous soient payés au SMIC ! Stupéfiants !! Non ! NON ! Mais où va-t-on chez « Les Dongots » ? Et l’on constatera que les charges n’étant pas les mêmes, la qualité non plus peut-être, la baguette de pain est 3 fois plus chères chez le boulanger que dans les grands magasins, alors que la 1ère entreprise de France, ce sont les artisans, et les plus grands benêts, ceux qui portent des bérets. Hé, Hé, pas tous, essayez de toucher le pompon d’un marin ? C’est rouge et çà porte bonheur.

Et après çà, si vous trouvez que le fait d’être fonctionnaire n’a pas du bon, réengagez vous, vous en prendrez au minimum pour 5 ans.

Si vous êtes content de tout, c’est que vous êtes un des acteurs principaux de ceux qui ne font rien. Si vous êtes content de rien, faites tout. Le jour où vous verrez un nain gagner le concours de Monsieur Muscle, c’est qu’il n’y aura que des Taupes dans le Jury. Le jour où vous verrez un bonhomme de 180 kgs battre le record du monde du 100 m nage libre, c’est que tous les autres auront coulé, lardé de 150 kg de Plomb. Dis, Papa, où qu’elle est la pharmacie ?

Le Panda

 

 

La Zizanie

Célèbre pamphlet « ouvrage » ancestral d’Uderzo et Gocini, pour les petits et grands qui s’en souviennent, la majorité des irréductibles gaulois pensaient ce « faux druide » nanti de pouvoirs que seuls la soif du pouvoir et la faim firent croire à presque tout le monde dans le camp duquel Jules César ne réussit jamais à faire asseoir son autorité. Ne pensez pas que vous allez avoir à nouveau l’histoire qui va vous être contée, à défaut, allez chez votre libraire ou encore à la médiathèque de votre ville s’il y en a une pour comprendre ce que les génies de la BD ont fait passer comme multiples messages.

Saviez-vous que les véritables prénoms de Madame Royal sont : « Marie Ségolène », Marie, pour ceux qui veulent y croire, fut la mère du Christ (d’ailleurs je ne l’ai jamais rencontré). Il faut donc en déduire que pour éviter les pilleurs de Troncs, on a opté pour Ségolène qui passe plus facilement au niveau du social… Est-ce une vraie ou fausse vérité dans la mesure où, le fils de Marie et Joseph par l’intermédiaire de son père « Dieu », à l’époque des guignols une certaine grenouille fit un règne inférieur à celui de Louis XIV. Enfin, en voilà « une « qui malgré de bonnes assises se fait décrier sans ordre Alphabétix et provoque des levées de boucliers par les chefs des légionnaires éléphants du parti socialiste.

Doit-on en déduire pour autant que le parti socialiste risque de changer de nom en s’appelant le parti de Ségolène (MS ou SM vous comprenez ? pour mieux comprendre voir le dictionnaire pour les non initiés de l’auto flagellation qui fait du bien lorsque cela s’arrête, comme dans notre Dame de Paris par l’Abbé Cochon.)? On a même aperçu, l’espace de quelques instants, Dominique Strauss-Kahn et Jacques Lang se demander qui serait le 1er ministre, tout du moins, c’est ce qui semblait émerger dans l’expression de leurs regards, pieds contre la Muraille pas celle de Chine, Yang !

Tout le monde monte au créneau pour défendre l’idéal de ce que l’autre tente d’ignorer. Va-t-on assister lors des prochaines présidentielles à des élections à l’américaine entre un âne et un éléphant (entendez par là, le symbole des démocrates et des républicains au pays de l’oncle Sam). Pourtant, il est indiscutable que la position de François Hollande est loin d’être des plus confortables, sauf dans le cadre familial, là où nous nous interdisons de rentrer. Ne faut-il pas admettre que Ségolène Royal a tiré la bonne pioche en s’en prenant aux américains et que Nicolas Sarkozy a tort sur toute la ligne avec son émigration choisie ? Ce qui ne l’empêche pas de poser pour la photo de l’Union.

Voilà un sujet qui nécessite au moins un éclaircissement à gauche et des explications à droite. De là à en déduire qui sortira gagnant, nous sommes loin d’être dans les secrets de la boîte de Pandore, ou dans le lac du Loch Ness.

L’un comme l’autre sont des chevaux aguerris à franchir les haies. La première contre attaque portée contre Ségolène Royal est de lui reprocher d’avoir porter le oui lors de la dernière campagne pour les Européennes. Mais qu’a fait donc d’autre Jack Lang, la même chose, donc, certains, avant d’avancer quelques propos, feraient bien de réviser leur classique.

Laurent Fabius, au même titre, refusa en 2002 de lever le secret défense concernant l’affaire Elf, par ailleurs, il ne s’en est toujours pas expliqué. Dominique Strauss Kahn a vu tellement clair dans le parti démocrate qu’il a épousé Anne Sinclair. Comme aurait pu le dire avec un accent bien de la Provence un certain Fernandel sur des textes de Pagnol « pour une purge, c’est une purge ». Il me semble que par les temps qui courent, ils pourraient, les uns et les autres, monter une huilerie et prendre des actions chez Purgé, porte du purgatoire pour tenter de se faire pardonner afin d’atteindre le paradis tant recherché, quelques actes de contradictions bien élagués.

Sur les déclarations de ce mois d’août et début septembre, il semblerait que certains éléphants aient reçu avec diplomatie complètement à gauche l’instruction de se retirer de la campagne présidentielle.

C’est un peu à l’image de ce que le charmeur de paysages, Nicolas Hulot, transmet dans sa possible candidature ; n’existe-t-il pas là une manœuvre chiraquienne ? De là résulte sûrement l’invitation de Bayrou tant en direction du conteur d’images que celles adressées : à Michel Rocard (P.S.), Michel Barnier (U.M.P.) plus celles et ceux à venir pour « La postérité » d’un gouvernement de coalition mais dixit Bayrou avec un « Président » de droite comme Lui, donc, pas comme le magazine pour les hommes ou toutes et tous se retrouvent plus ou moins à poil mais un homme pour le plus haut (Perchoir). Dans un certain village du Sud de la France, nommé Cuges les Pins sur les collines où fut tourné Manon des Sources, il est vrai que si cette ville à pins, sans vouloir faire de jeux de mots, attend Dominique Villepin, il n’en est pas toujours moins pour l’instant le 1er ministre de tous les Français qui lui remonte, pour quoi faire ?

Géographiquement, la distance qui sépare, comme disent les habitants du cru, Cuges la Pine, du tombeau où reposa un certain temps Sainte Marie-Madeleine, entendez par là, à la Sainte Baume, avant que sa sépulture ne fut déplacée au Vatican, Mistral trône toujours devant la place de la cathédrale à La Sainte Baume, et il serait bon que la majorité des futurs présidentiables y tiennent un concile à défaut de se rendre en autocar ou d’emmener les matières grises à Troyes, cela s’appelle-t-il de la délocalisation ?

Le miracle que l’on peut espérer, serait de voir sortir l’idole des jeunes, comme le chantait en son temps, un certain Johnny qui a rejoint Nicolas Sarkozy mais à la demande de qui ? et là, ils seraient tous certains d’avoir un disque de platine. Ces constatations ne sont nullement un cri d’alerte, mais la réalité que nous sommes assis sur une poudrière où la majorité des passes d’armes consiste à se passer le flambeau pour nous foutre la trouille là où certains gaz s’échappent.

Il y a encore 6 mois à attendre, est-ce le bon sens et les valeurs républicaines qui vont l’emporter, ou la lassitude d’un micro sillon 33 tours à un seul sillon tel que reprit dans l’hymne national ?

La principale question qui émerge de cette zizanie et qui peut être le côté le plus tortueux pour ne pas en rajouter… qui sera le présidentiable (ou la) des Abstentionnistes ?

Car quoi qu’en disent les chercheurs des contres partis politiques, il est quasi évident que la pétaudière des pétaudières reste que le premier parti de France est celui des Abstentionnistes. Je suis un peu trop animal et trop vieux, dans le cas contraire je peux vous certifier que j’aurai monté un programme digne du premier parti des Français. Il est évident que si maintenant on peut tout voir et enregistrer dans le cabinet des juges d’instruction pour les affaires criminelles, cela ne correspondrait-il pas à une certaine forme d’entrave à la liberté du travail par la pensée ?

Il n’en demeure pas moins que pour un trou c’est un trou et comme la masse des charges des indemnités versées aux victimes seront payées par l’Etat, comprenez comme diraient les gens du midi : « Que les couillons dindons de la farce, c’est nous ! » après tout ne sommes nous pas champion du monde toute catégorie. Je n’ai qu’un seul regret c’est que dans le texte ci-dessus on n’entende pas l’accent chantant du cœur de nos régions.

Le Panda