диета форум

To be or not 4

Lis moi avec webReader
SUPERJe m’excuse mais, savez vous que pour ce modèle politico-économique, vous n’êtes qu’une simple marchandise humaine à exploiter avec l’attrait d’une somptueuse résidence. Des soirées ‘privées’ bon chic, bon genre afin d’afficher entre vous qui est le plus soumis des convives.
Car pour maintenir votre niveau de vie, il est impératif de maintenir le système actuel, qui vous impose la soumission, par l’obligation de payer très cher votre bien être individuel en bon esclave. 
Toujours au prix de pensée librement dans ce terrorisme économique, allez les dinosaures, les beaux châteaux et les soirées mondaines cul-serré, c’est  bien beau pour les films de princesse à l’époque médiévale, la qualité de vie par le bien collectif ça ne vous tente pas?

 

Si vous pensez que le pouvoir collectif par le biais du gouvernement ne mérite pas votre confiance alors qu’il respecte ses obligations humanitaires de la déclaration de droits de l’homme, pourquoi l’économie secteur privé, serait plus digne de confiance, alors qu’il bafoue singulièrement la règle élémentaire de son rôle existentiel exiger par la société moderne depuis 1948 ?

Dans de telle conditions, peu ont pensée un seul instant que les mesures d’austérité sont un mal nécessaire et que la fameuse dette y trouve sa légitimité ? Y a-t-il un prêtre économique, banque, agence de notation, spéculateur, affairiste, actionnaire et tout le tralala, qui peu m’affirmer preuve à l’appui, que depuis ce temps. Toutes les réformes, réglementations et autres accords commerciaux dans l’intégralité ont été conçus pour rendre compte de l’unique obligation existentielle de l’économie, offrir un travail à chaque être humain.

À son avis, il n’y a aucun perdant avec le libre-échange. Pas même les petits travailleurs qui perdent leur emploi dans des domaines où d’autres pays sont plus compétitifs. « Qu’en cours de route, que certains secteurs doivent se réadapter, oui c’est vrai. Mais c’est ça le progrès. Ça marche comme ça. À moins qu’on veuille maintenir le statu quo dans tout ce que l’on fait dans la vie pis ma foi, il y a une époque où l’on dansait tout nu autour du feu », a-t-il lancé.

(1)

Respectueusement M » Johnson, si vous et vos collaborateurs n’avez pas modifié en profondeur le modèle politico-économique actuel, la libre circulation des capitaux et autres produits financiers entres autres. Votre conception du progrès vous fait danser tout nu autour du feu. Les ressources de la terre et la capacité de production de l’humanité est un circuit fermé, physiquement impossible d’avoir un apport extérieur pour l’économie virtuel dans la réalité en 2016. Comme l’exige le modèle politico-économique actuel, conçu dans la foulée de la découverte de l’Amérique pour libéraliser l’humanité de cette nouvelle réalité, qui offrait à l’époque, un continent entier de rendement positif à terme à découvrir.

L’économie concrètement pour remplir l’obligation de notre philosophie individuel de grand argentier que nous sommes qui se résume ainsi : si j’investis un dollar, je veux récolter un dollar trente sous à court terme. Créer des secteurs économiques bidons, offre de plus en plus de babiole pour innocent, organise une obsolescence volontaire de leur produit. Pour faire roulez l’économie, au détriment de tout. Blâmer les multinationales, les banques et tout se que vous voulez, tant et aussi longtemps que notre cœur désireras avoir un dollar trente pour son dollar. Absolument rien de tangible ne pourras survenir, c’est notre ligne directrice.

Prenez conscience que l’économie n’est pas malade, c’est inconcevable puisqu’elle n’est pas physique, elle est pure fiction, le néant, rien du tout, même un corps étranger tel un virus est plus vivant que ça. Par le fait même, la seule possibilité pour qu’elle le devienne est son hôte physique, l’humain. Si l’on perd confiance en l’économie, c’est que nous perdons confiance en l’humanité, donc en nous même. Dites moi, pourquoi cet acharnement pour votre trente sous à terme, pour plus de babioles ! Un peu innocent dans la réalité de terre mère et de l’évolution vous ne trouvez pas ? Cessez donc cette idiotie de faux culs prétentieux d’accorder plus de valeur à l’économie qu’à la race humaine. Par le fait même, vous ne faites qu’alimenter ce terrorisme financier avec le résultat, de vous mépriser puisque vous êtes humain.

Je crois que nous devrions nous poser des questions plus fondamentales, qui de mon point de vue seraient les suivantes : pourquoi nous séparons-nous, pourquoi cherchons-nous la solidarité seulement au sein de groupes composés de personnes qui nous sont proches ou qui nous ressemblent ? C’est parce que nous avons perdu nos universaux, nous avons oublié la leçon tant de Platon que d’Aristote pour lesquels il existe des universaux qui s’appliquent aux choses. Dans la mesure où nous avons laissé la croyance dans le monde objectif verser dans le pur subjectivisme, comment espérer un jour nous unir ? C’est pourquoi la véritable tâche politique est de retrouver ce qui nous relie, au delà de l’inepte discours contemporain sur les droits de l’homme. Le discours sur les droits est en effet toujours dérivé, il requiert un discours plus fondamental ; c’est pour cela que vous ne pouvez arbitrer entre des droits différents et pourquoi le droit ne peut vous dire ce qui est juste. Aussi, tant que nous n’aurons pas recouvert notre héritage – c’est à dire tant que nous ne serons pas revenus aux universaux – nous ne pourrons jamais aider personne, jamais réduire aucune division ni soigner aucun mal.

(2)

Eh oui, c’est plate en universaux comme ça d’être un humain. Pour vivre je bois, je mange, j’urine et je respire, c’est l’obligation existentielle de chaque être humain, que voulez-vous 7 milliards ainsi ! Pour les entités non physiques, les entreprises, banques, fonds d’investissement, etc. Les chanceux non pas ces restrictions ‘universaux’ pour vivre, l’unique source vivante de ses parasites sociétaires issue du droit civil est l’humain.

Pourquoi se soucier plus de leur viabilité financière, que de leur source de vie authentique ? Belle logique collective, le libre marché, la libre circulation des capitaux et leurs dérivés à condition bien sur, de convaincre la nature vivante en leur sein. Que pensée librement est néfaste pour eux, en leur offrant un prêt à pensée pour leur bien être, clé en main. Ce qui oriente nos critiques existentielles les plus virulentes vers leur ennemi naturel qu’est le gouvernement, qui n’a pas besoin d’aide pour se discréditer, il le fait très bien tout seul.

Mais c’est aussi plate pour l’économie d’avoir comme unique condition existentielle, d’avoir à offrir un travail pour chaque être humain. Rendre compte à la déclaration des droits de l’homme (art. 22 et 23), que voulez-vous, la noblesse de l’économie se trouve être le moyen d’échange des humains. D’offrir leur temps et leur aptitude en échange de la vie. Puisque vous avez pris la décision que l’alimentation, le logis et autre besoins fondamentaux, en clair notre survie, ne sont que de vulgaire marchandise exploitable.

Ils ont tout simplement oublier depuis 1948, d’adapter leur philosophie visionnaire, à la réalité quotidienne du commun des mortels. Devenant simplement plus avare, plus autoritaire, complètement aveugle à ce qui se dessinait à l’aube du nouveau millénaire. Suffisamment ébranler pour sortir de l’ombre qui leur assurait une certaine quiétude obtenue il y a quelques siècles. Risquant maintenant le tout pour le tout, un peu comme au poker, car leur conscience indique clairement, qu’il ont perdu la main.

Par le fait que l’économie dont ils jouissent très largement, n’est plus garant de sa raison d’être au sein de notre société. Elle a perdu sa raison d’être face à l’évolution de la vie simplement. Et comme toujours dans l’histoire, l’humanité est appelé à faire des réflexions existentielles pour assurer son lendemain. Devant ce constat, il est évident que pour ceux qui détiennent le pouvoir, les mêmes que jadis, mais dans l’ombre depuis des siècles. Qui ont aidés et contribuer à la mise à jours de la déclaration des droits de l’homme de 1948.

Même avec l’intention la plus mesquine d’assujettir le commun des mortels selon leur désir, le fait que les articles mentionner plus haut, jumelé à la simple évolution de l’humanité. Établissent hors de tout doute raisonnable, que la fondation sur laquelle repose leur pouvoir est toujours illégitime. Prouve qu’il n’ont tout simplement pas la noblesse du cœur humain requis, pour qui veut régner sur terre librement.

Cette fois ne nous trompons pas, le salaire de base, l’idée est intéressante mais attention. Si elle n’est pas accompagner de réforme populaire en profondeur du modèle politico-économique par l’abandon du secteur privé. Elle ne seras qu’un simple diachylon de bonne complaisance oligarchique comme les retraites et autres supposés gains, obtenus à la fin des années soixante. Les injustices et le triste spectacle des attentats, de la corruption, des massacres pour la religion continuerons encore et encore. Les livres d’histoires regorgent d’atrocité uniquement du à cette philosophie, ça ne vous tenterait pas d’éliminer à la source cette possibilité. Le secteur privé et la vie privé ne sont que cousin, l’avoir individuel est une chose, le secteur privé une autre.

Comme vous le savez, je n’ai pas ménagé ma peine, lors du dîner du sommet européen du 18 décembre, pour susciter un soutien à une aide financière plus importante. Vous avez vu dans le communiqué final que je n’ai guère eu de succès, même si les présidents Tusk et Juncker ont été de bonne volonté. Le sentiment le plus répandu était que le gouvernement ukrainien manque de coordination et n’est pas vraiment décidé en faveur de réformes radicales. Hier matin, j’ai parlé à Christine Lagarde, qui a clairement soutenu mes arguments, et elle a exprimé une opinion similaire. (Georges Soros)

(3)

Qui est en meilleure position pour déterminer l’avenir de l’Ukraine, que les membres de la race humaine vivant en Ukraine ? Ainsi va la vie, voyez dans toute sa splendeur ce que votre adoration du trente sous à terme offre comme rendement réel sur le développement de l’humanité. Sa fortune personnel engrangé par les produits spéculatifs, conçu uniquement pour combler votre trente sous à terme, lui confère ce pouvoir. Mais dans les faits (universaux) il n’est qu’un homme, 24 heures par jours 365 jours par années, une seule vie à vivre et réside aux États-Unis. Et ce n’est que l’aspect positif de notre philosophie commerciale, le pire reste à venir. Nous connaissons les manipulations en coulisse, mais mesurons nous concrètement l’ampleur des répercussions de leur manigance sur notre propre existence ?

Tout cela pour laisser quelques terroristes financiers, prendre le contrôle du développement de l’humanité selon leur caprice ? Qui est à l’origine de ce que subis les populations victimes du terrorisme ‘religieux’ car il masque le fait, que les souffrances des populations stigmatiser des pays en voie de ou sous développé depuis des générations, à créer de toutes pièces ce fanatisme. Et la cible authentique s’il y en a une, est justement cette élite privé, qui à le contrôle du bien être fondamental de chaque être humain. Mais ils ne peuvent mener la lutte seul et leur diplomatie a échoué.

Depuis combien de temps les ignorons nous, avec en prime, le mépris envers eux parce qu’il travaille à des salaires moindres, qui fait le bonheur de ces mêmes terroristes ? Et cette gangrène maintenant traverse les frontières, si bien que les pays supposé développé constate douloureusement les effets pervers sur l’être humain que ce terrorisme financier engendre :

Auparavant, les médias ont annoncé que Mohamed Bouhlel était en dépression en raison de son divorce et de difficultés financières. Son père a déclaré aux médias que son fils était un homme dépressif et solitaire qui avait des antécédents psychiatriques.

(4)

Eh oui, je suis bien loin de Dieu et Allah et de leur enseignements de la vie. Pensée librement, sans fétiches, sans dogmes, sans préjugés 100% humain, c’est ça la maîtrise de votre libre pensée et croyez moi sur parole, je ne suis pas maître dans l’art.

Faudra vous y faire a ce spectacle, mais vous avez le choix, triste ou douloureux. Triste, la séparation est un événement difficile à surmonté en soi. Certaine personne on besoin d’aide pour y arrivé et le commun des mortels est impuissant, à part proposé l’aide de personne formé pour ce genre de situation.

Douloureux, la démonstration est claire. L’absence de noblesse du cœur humain au sein de nos sociétés à pensée unique adoratrice du trente sous. En résulte qu’au lieu d’aide pour l’individu pris dans le sable mouvant en lui tendant une perche, la pression économique danse joyeusement sur sa tête. Il s’enfonce dans un marasme, ou l’illusion de ne pas pouvoir s’en sortir est omniprésent et c’est douloureux. Et cette douleur parfois, éclabousse le commun des mortels. Voyons maintenant dans la pratique, ce que votre abandon de pensée librement au plus offrant, offre concrètement comme rendement dans l’économie réelle. Comme toujours l’hypocrisie engendre …

La négation de la réalité, qui caractérise les néoconservateurs, répond à une logique similaire à celle qui promeut la construction d’un mur à la frontière avec le Mexique. « Ces personnes que nous essayons de maintenir éloignées de nous sont en fait en train de fuir des situations catastrophiques dans leurs pays qui sont le résultat des politiques étatsuniennes.

« A Boston, où j’habite, le gouvernement d’Obama a déporté il y a quelques jours un guatémaltèque qui habitait ici depuis 25 ans ; il avait une famille, une entreprise, il faisait parti de la communauté. Il avait fui le Guatemala qui avait été détruit pendant l’époque de Reaggan. Et quelle est notre réponse ? Construire un mur. En Europe c’est la même chose. Quand on voit que des millions de personnes fuient la Libye et la Syrie vers l’Europe, il faut se demander ce qui s’est passé durant les 300 dernières années pour en arriver à cette situation. »

(5)

Qui déjà nous fait croire que les gouvernements sont surendetter et que prendre sa retraite est non rentable pour la société et qu’il faut investir dans leur produits financiers divers à grand coup de sososo… Les mêmes individus qui croient encore dure comme fer que deux billets de banque qui s’accouple engendre un trente sous à terme si c’est un mâle et des rendements positif si c’est une femelle, c’est pas sérieux !

Pensez-y deux minutes, qui à l’obligation d’offrir une qualité de vie descende pour l’ensemble des membres de la société (article 25, droit de l’homme), le gouvernement. Qui dans votre futur seras présent pour vous assurez un minimum de dignité humaine, le gouvernement. Qui dans des circonstances incontrôlables, peu s’évanouir comme peau de chagrin au soleil et réduire à néant vos efforts de sagesse mesquine, de vous offrir ce même minimum de dignité humaine. Tout en bafouant son obligation envers les humains (art 22 et 23, droits de l’homme). Le secteur privé dans son ensemble.

Ce n’est pas encore assez évident, que pour vous assurez un minimum de bien-être actuel et future, l’intervention gouvernementale est essentielle, c’est à dire dans la forme actuel vos taxes, impôts et la dette. Devant ce constat, quel est la pertinence de maintenir diviser en deux entités distinctes soit le public et le privé, l’économie d’une nation, puisqu’au finale, c’est toujours vous dans votre individualisme qui payé la note. Évidemment les amuseurs publiques et personnes influentes, parviendrons peut-être du bout des lèvres à le dire.

Sans toutefois y mettre toute l’énergie comme ils le font pour les immigrées et les différences religieuses, augmentant inutilement les tensions au sein des états nations. Je souhaite pour eux, que la plupart sont inconscient dans les faits, que seul leur avoir personnel est menacé par le multiculturalisme. Et leur agissement font tout simplement d’eux, les mercenaires de la forme la plus sournoise du terrorisme qu’est le terrorisme économique.

Un terroriste qui commet un crime pour celui auquel il croit, à conscience pour qui il le fait, le terroriste économique bien souvent, n’a même pas conscience qu’il le fait, de la sournoiserie à l’état pur, il est miséricordieux et bienveillant pour vous votre Dieu privé PIB, hein ! Et je n’aborderai pas l’influence que ce terrorisme financier provoque sur chacun de vous, dans votre perception de l’amour. Mais il est clair que notre indifférence à l’égard de l’Armageddon que subis le tiers monde par le terrorisme financier sur leur qualité de vie, est témoin de votre capacité d’ouverture d’esprit et d’action, aux besoins de votre douce moitié. Je n’offre pas de prêt à pensée, mais prenez conscience !

La notion de bien public et de bien privé, si ont l’applique à la conscience. Le gouvernement donne conscience à l’humain qu’il fait parti d’un tout, le privé, prive de conscience. C’est peu-être cela le mystère de la tarte à engraisser du Dieu PIB. Alors mettons nous à la tâche et reprenons ce qui nous appartient !

Car naturellement l’humain conscient de son influence terroriste, sa spiritualité occupant naturellement une place dominante dans son cœur, jamais il n’aurait toléré que le fossé qui sépare la qualité de vie entre les nations et les individus ne prennent cette ampleur aux allures d’Armageddon pour certain. Et comme cet Armageddon n’a pas de frontière, le commun des mortels qui fait la sourde d’oreille depuis plusieurs décennies, est maintenant directement interpeller.

Cessons d’attribuer une qualité purement naturelle, à une entité qui sort tout droit de notre imagination collective, la capacité de reproduction. Exclusivement réservé au règne du vivant dans notre monde terrestre ! Cette manière de pensée terroriste trouve son origine, dans le refus des mieux nantis à l’époque de la révolution Française, de discuté librement de bien privé et de bien public. Mais la réalité du commun des mortels n’est plus la même, le fait du réservoir économique terrestre n’était même pas un embryon idéologique à cette époque.

Personne ne pouvait s’imaginer vivre dans cet environnement existentiel, alors pourquoi maintenir cette fausse illusion au sein de l’économie puisqu’au finale, seul votre temps et vos aptitudes, est l’unique garant de la santé économique de la nation comme la crise de 2008 nous la clairement indiqué.

L’argent ne peu se reproduire par elle même, le fait que nous soyons rendus sept milliards d’être humains sur terre, explique naturellement et très largement le gonflement des chiffres des dernières décennies, par la capacité de production humaine disponible (le ‘moteur de l’économie’) d’où l’impossibilité concrète pour votre trente sous à terme, simplement d’exister sans en privez autrui sur terre. L’autre côté de la médaille capitaliste (secteur privé), que l’on refuse de regarder avec objectivité.

L’humain est-ce qu’il est, l’environnement dans lequel il vit au quotidien, lui évolue. C’est un peu le même principe que votre ordinateur, est-ce vous qui changez ou est-ce l’environnement de travail qui évolue sans cesse ? Seul votre pouvoir politique (physique) et votre volonté (spirituel) de vous libéraliser, vous permet d’avancer dans ce nouvel environnement ou pas. L’art de pensée librement, je sais, quel rabat joie ce mec.

Le point de saturation a été atteint depuis fort longtemps, mais très peu de personne désire y faire face et ainsi libéraliser le commun des mortels dans la réalité actuel. Qui elle n’hésitera pas à se libéraliser de nous, soit par la nature ou par notre instinct animal, et elle ne fait pas dans la tendresse comme nous le pouvons collectivement, simplement par la maîtrise de notre libre pensée issue du cœurQui est l’authentique richesse de tous les humains et de toutes les nations, pourquoi s’en privé ?

La véritable grandeur d’un homme ne se mesure pas à des moments ou il est à son aise, mais lorsqu’il traverse une période de controverses et de défis. (6)

(6)ILS SONT TOMBES AILLEURS QU'AU QUEBEC

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

To be or not 3

Lis moi avec webReader

AbusDePouvoirOui les mentalités avancent à petit pas, mais si en plus le pouvoir politique laisse filtrer une évolution idéologique au compte-goutte et verse par son inaction ses propres peurs sur la population, c’est qu’il y a un bug dans sa matrice…  Et ce bug à mon avis, vient du manque de clairvoyance quant aux bienfaits de pratiquer une certaine solidarité humaine nécessaire à qui veut régner sur terre d’une manière inconnue dans l’histoire jusqu’à maintenant, soit sans pouvoir autoritaire à la base.  Et pour y parvenir, il faut d’abord et avant tout s’aimer soi-même et respecter notre libre pensée issue du cœur.  Vous verriez que lorsque cet amour est authentique, il dégage un parfum naturel de justice sociale, et là, l’amour devient viral !

Ce n’est pas la conscience des hommes qui déterminent leur existence, c’est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience. (Marx)

 

Plusieurs personnalités se questionnent à savoir comment rétablir la confiance primaire entre la population et les politiciens, pointant du doigt les carriéristes ainsi que les vires capots qui ne sont de passage uniquement pour la pension qui s’ensuivra. Si ce n’est que pour faire plaisir à leur petit ami affairiste, bien conseillé par leur mentor corporatiste. Phénomène bien entretenu par les médias de toute allégeance confondue, les journalistes n’osant pas trop faire de vague au risque de perdre ‘l’acquis des petits pains et crudités offertes lors des conférences de presse et autres événements si chers pour leur ego lors des 5 à 7 en famille.

 

Trahissant leur libre pensée, en évitant de poser des questions qui pourrait mettre dans l’embarras leur hôte en dépit des barrières de sécurité élaboré par les organisateurs de ces événements. Passant complètement sous silence se qui pourtant est une évidence, la très grande majorité des analyses et commentaires porte le signe évident d’une pensée uniquement commerciale, aussi bien les dirigeants, que la population. Et cette pensée unique vous empêche d’avoir une critique objective à la base de votre émancipation. Individuellement cela revient au même principe que les journalistes pour leurs petits pains et crudités. On troque ainsi notre liberté d’expression pour une poignée de carotte.

 

Le thème que j’aborderai pour élaborer un peu plus en détails ce qui peu vous paraître exagérer dans mon introduction et vous aidez à prendre conscience des effets dévastateurs que cette pensée unique implique pour vous même est le travail. Bien que je constate que les générations passées depuis la seconde guerre mondiale à baisser la garde dans ce domaine. Il n’est aucunement question de faire leur procès dans ce texte, simplement que la conjoncture quotidienne ne si prêtais guère. Mais aujourd’hui le contexte est clair et limpide et ils nous appartient à nous de revendiquer notre droit légitime dans l’un des fondements les plus cruciales pour la vie collective qu’est le travail.

 

Suite à la deuxième guerre mondiale et toute son horreur, l’humanité mis en branle un vaste projet dont le but ultime était d’éviter dans l’avenir que les divers ingrédients qui conduisis à ce massacre ne se répète. Ainsi naquis la déclaration des droits de l’homme de 1948, par la suite, toutes les organisations qui si rattachent. Donnant des directives claires pour les relations entre les individus ainsi qu’entre les nations dans un contexte international.

Et comme le travail et l’économie sont au centre de ces relations depuis toujours, il est tout à fait normal que leur rôle soit déterminé dans cette idéologie, comme devrait le témoigner l’OMC et le FMI entre autres. Vous rappelez vous dans le texte précédent (be or not … 2) je vous affirmait que votre refus de pensée librement vous joue un tour magistrale j’y arrive. Je vous rappelle que tous les pays occidentaux y compris la Grèce, sont signataires de la charte des droits de l’homme et la plupart réfère leur propre modèle de société sur ces notions de justices élémentaires. Vous me direz à votre connaissance combien d’analyse, même l’audit sur la dette grecque ont nommé un chat, chat. Bon ceci étant dit observons le chat :

Article 23

1. Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.

Article 25

1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d’invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.

La question que je me pose est, pourquoi les auteurs de ce texte élaborent deux articles distincts sur la question du chômage? Peut-être qu’un très honorable représentant du pouvoir judiciaire (membre du barreau) pourrait me l’expliquer en ses termes.

Maintenant voyons le modèle Canadien. Dans le concret lorsque je perds mon emploi, j’ai l’assurance emploi pendant un certain temps et par la suite l’assistance sociale provinciale, les asti de b.s. comme ont dit chez-nous. Une lecture sommaire de l’article 25, prouve que les différents paliers de gouvernement accomplissement tant bien que mal leur rôle, l’assurance emploi et l’assistance sociale, relevant des services sociaux tel que mentionner dans l’article 25.

Jusque la ça va avec un gros mais…, maintenant la sauce se gâche dans mon cœur d’inculte juridique, ou se situe la protection contre le chômage de l’article 23? Qui m’offre concrètement la protection individuel d’être au chômage au sein de ma société, à part moi-même, personne à l’horizon. Plutôt, personne dans ce mode de pensée unique ne veut voir qui est responsable d’offrir cette protection et l’on sait que le gouvernement n’y est pas, puisqu’il a un article qui lui est destiné et s’y soumet.

Il est évident que cet article 23, trace la directive du rôle premier de l’économie public-privé confondus au sein de la société, en clair si les bonzes de l’économie non pas de travail à offrir aux individus c’est leur problème. C’est à eux qu’incombe la responsabilité de modifier leur règle afin de respecter l’obligation existentielle de l’économie au sein de la société. Toute une différence, l’économie au service de l’homme et non l’homme au service de l’économie et c’est écrit noir sur blanc dans un texte juridique depuis 1948.

Avons nous la certitude que Mme. Lagarde et ces acolytes ont appliqué cette directive première dans le dossier Grec? Un beau tour de passe passe que votre abandon de pensée librement vous joue. Comment exiger du gratin politico-économique des droits fondamentaux, si par nos conventions sociales (préjuger) nous refusons de s’identifier à la race humaine, sceptique, je vous comprends. J’ajouterai dans ce cas un autre article pour enrichir ma thèse, qui clarifie pleinement ce que j’avance. voyons l’article désigné et les autres intégralement:

  1. Article 22

Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale ; elle est fondée à obtenir la satisfaction des droits économiques, sociaux et culturels indispensables à sa dignité et au libre développement de sa personnalité, grâce à l’effort national et à la coopération internationale, compte tenu de l‘organisation et des ressources de chaque pays.

Article 23

1. Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.
2. Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un
salaire égal pour un travail égal.
3. Quiconque travaille a droit à une
rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu’à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s’il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale.
4. Toute personne a le droit de fonder avec d’autres des syndicats et de s’affilier à des
syndicats pour la défense de ses intérêts.

Article 25

1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d’invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.
2. La maternité et l’enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu’ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même
protection sociale.

Sososo… je m’excuse, j’aime chantonner. Pourquoi pensez-vous que les syndicats Français se sont empressé de prendre le contrôle des manifestations contre la loi travail (El Komri), avez- vous remarquer ou il se situe concrètement dans le texte de la déclaration des droits de l’homme? Y en à t’il encore parmi vous assez naïf pour penser que les syndicats défendent les intérêts des travailleurs et non les siens. Sinon expliquer moi pourquoi les grandes coalitions syndicales sont toujours formé contre le gouvernement, jamais dans le privé?

Pourquoi tous les mécaniciens syndiqués du pays, n’organise jamais de manifestation rotative devant un employeur qui a maille à partir avec leur confrère de carrière, solidarité syndicale sélective, non! Au détriment du point 2 de l’article 23, tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal. Mais que voulez vous, la loi du marché à ces raisons que la raison ignore!

Certain d’entrevous sont au fait de la rhétorique qui entoure cette déclaration, qu’elle n’aurait qu’une vertu suggestive en jurisprudence. Fort probablement la même opignon que la noblesse et le clergé lors de la révolution. Ce qui est tout à fait normal, le désir de protégé nos acquis ne datent pas d’hier. Eux c’était pour leur bien matériel, la petite populace pour du pain à ce mettre sous la dent et c’est exactement ce dont je vous parle avec ces trois articles. Ils ont raison, ce n’est que subjectif. Qui êtes vous? Un embrasseur de papier cul de la reine, brun de préférence (100 dollars canadien) ou un homme, une femme, puisque qu’elle s’adresse à vous!

Ne vous en faite pas si vous avez un léger chatouillement dans votre dos. C’est un phénomène naturelle qui se nomme ‘colonne vertébrale’, très humain!

Dites moi noble représentant du pouvoir judiciaire, à quand l’application concrète de ses trois articles dans le monde réel de la jurisprudence, qui prend un malin plaisir à bombarder avec ou sans le consentement de l’ONU tout ces méchants dictateurs au nom de la liberté des peuples opprimés en notre nom?

Donc très chers honorables membres du pouvoir politique, voici une piste de solution pour votre dilemme régalien comment rétablir la confiance entre… Je sais que pour vous c’est inconcevable, mais dans le monde des humains, tout est une question de respect. Et votre aplanétisme chronique envers le faux pouvoir économique ne fait que démontrer aux yeux du commun des mortels.

Que le seul intérêt véritable que vous défendez est le votre, vos propres acquis individuels, alors que vous nous dîtes la main sur le cœur, que l’intérêt de la nation est votre motivation sans condition. Est- ce que cette contradiction volontaire mérite le respect, à la base de la confiance! Je ne fais que constatez les outils dont vous disposez pour mettre au pas le terrorisme économique et depuis le temps … ce manque flagrant de volonté revient simplement à rire du peuple. Idéal pour entretenir une relation de confiance harmonieuse avec votre douce moitié dans votre couple, non!

Votre frère, votre sœur, vos amis qui naviguent dans l’insécurité la plus totale en passant d’emploi précaire à un autre emploi précaire. Ne sont t’il pas suffisamment chère à votre cœur pour au minimum, réapprendre à pensée par vous même? Dommage, car évidemment ça prend des hommes ou des femmes pour réclamer leurs droits fondamentaux, pas de vulgaire machin déambulant sur deux pattes, a courir les soldes des magasins, ou bien a consulté les pages économiques pour voir les rendements de leur investissement perso.

À moins que vous teniez tant à faire une dépression, car la pression économique du marché du travail actuel pour votre survie (maison, service , bouffe, …)  ne vous laisse aucun répit. Si ce n’est que le plaisir d’une retraite dorée, au risque de ne pouvoir en profiter pleinement car beaucoup d’employeur (PME) n’ont pas les ressources financières pour optimiser leur installation et condition de travail pour votre intégrité physique. Et si par chance j’y arrive pas trop amochée, au pays de la liberté financière vous la prendrez quand, comment et ou, ont vous le diras.

Au détriment de votre liberté individuelle d’écouter votre corps et votre cœur qui vous dit j’en ai assez, suffit, passons à autre chose pour un temps. N’est-ce pas une parti intégrante de s’aimer soi-même que d’écouter son corps et son cœur sur une question de bien être aussi bien physique que mentale? Ou bien ce; je ne sais quoi, qui vous poussent le plus tôt possible d’aller porter votre progéniture à la garderie, alors que naturellement le couple de parents devrait accueillir les bras ouvert ce miracle de la vie. L’accompagner à temps plein dans sa découverte de toute la beauté terrestre qui mérite le plus grand respect, de lui enseigner la fierté d’appartenir à la race humaine. Mais comment faire puisque nous tenons tant à dénigrer notre nature humaine par adoration d’un trente sous qui fait de nous son égal, un simple esclave.

Je ne sait pas si vous êtes comme moi, mais je ne comprends pas pourquoi la classe politique s’entête à se ridiculiser en promettant campagne après campagne des emplois par milliers sans concrètement avoir tout ce qu’il faut pour réaliser leur promesse, cette petite voix qui nous pousse majoritairement à ne pas aller voter tellement … Mais le fait est que la majorité de nos élus actuel sont issu des métiers dit ‘libéral’ à une époque, affairiste, avocat, médecin, économiste, banquier … qui en réalité ne font que protéger les acquis idéologiques du libéralisme d’un lointain passé, la richesse des nations d’Adam Smith 1776.

Viennent par la suite les super lobbies et autre noble conseiller corporatif, dont le but ultime est le même. C’est à dire la préservation du modèle politico-économique qui leur a permis de gravir ses échelons à la sueur de leur front, pour en arriver à ce qu’ils sont aujourd’hui. Ils sont complètement dépourvus devant l’évolution, car inconscient que leur idéologie est le conservatisme le plus pur. Qui est pour eux, la vérité absolue dans leur tour d’ivoire. Ils pensent que poursuivre dans cette direction feras progresser leur société dans le 21 ième siècles, allô ici Houston, me recevez-vous!

Je m’excuse mais, savez vous que pour ce modèle politico-économique, vous n’êtes qu’une simple marchandise humaine à exploiter avec l’attrait d’une somptueuse résidence. Des soirées ‘privées’ bon chic, bon genre afin d’afficher entre vous qui est le plus soumis des convives. Car pour maintenir votre niveau de vie, il est impératif de maintenir le système actuel, qui vous impose la soumission, par l’obligation de payer très cher votre bien être individuel en bon esclave. Toujours au prix de pensée librement dans ce terrorisme économique, allez les dinosaures, les beaux châteaux et les soirées mondaines cul-serré, c’est  bien beau pour les films de princesse à l’époque médiévale, la qualité de vie par le bien collectif ça ne vous tente pas?

http://www.un.org/fr/universal-declaration-human-rights/index.html4790239-7161440

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Loi Travail -Votation Citoyenne

Lis moi avec webReader

Participez à la Votation citoyenne Pour ou Contre la Loi Travail , Exprimez vous sur la Loi El Khomery avant demain, jour de la Manifestation :

http://www.cgt.fr/

Votation-citoyenne-en-ligne.html

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Hollande, Valls, Macron, nous ne sommes pas de la chair à Patrons

Lis moi avec webReader

hollande-valls-macron

la Manifestation du 9 mars pour le retrait de la loi travail a rassemblé au « bas chiffre » 20 000 personnes à Paris et 200 000 dans toute la France, ce qui a été jugé par le gouvernement insuffisant pour être vraiment significatif.

Mais alors, que dire de celle des syndicats réformateurs (UNSA,CFDT, CFTC,CGC,…) qui ont réunis 200 personnes (Mille fois moins) lors de leur manifestation samedi 12 mars sous le soleil de Paris, pour seulement demander des modifications à cette Loi antisociale ?

Il est clair, au vu de ce chiffre de la rue, qu’ils sont à la rue et qu’ils ne sont pas représentatifs de l’opinion populaire dominante sur cette loi travail qu’une grande majorité des français rejette.

Et pourtant, c’est bien sur eux que compte le gouvernement pour négocier quelques ajustements et faire passer cette loi en prétextant qu’un nombre significatif et suffisant de syndicats représentatifs l’a acceptée. Un véritable déni de démocratie, s’il en est !

Les français tiennent à leurs valeurs et au système de société qui en découle et ne veulent pas de ce nivellement européen par le bas dont on nous rabat les oreilles !

Combien faut-il de personnes dans la rue, ruant dans les brancards, pour que leurs revendications soient entendues et prises au sérieux ?

Je pense que nous aurons la réponse à cette question lors des prochaines manifestations pour le retrait de la loi EL KHOMERI qui auront lieu les 17 et 31 mars prochain.

Alors Mesdames et Messieurs les Français, venez nombreux vous y exprimer !

WELCOME aux marches contre la loi WELKHOMERI.

T. REX

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

L’attirail du manifestant du 09 mars 2016

Lis moi avec webReader

3270931136_1_4_H7iq3PeoPour préparer vos pancartes, écriteaux et banderoles !

Réformer le code qu’EL KHOMERI, arrête de décoder MYRIAM!

C’est une double mobilisation nationale qui s’annonce en France, mercredi 9 mars.

Alors que les cheminots sont massivement en grève à partir de mardi soir pour défendre leurs conditions de travail, les organisations de jeunesse et les syndicats de salariés ont, eux aussi, appelé à manifester mercredi contre le projet de loi El Khomri de réforme du code du travail.

manif-9mars2016-75012-Nation

 

admin-ajaxContesté jusqu’au sein du PS, le texte devait être présenté en conseil des ministres mercredi 9 mars.

Mais, malgré un report au 24 mars, le temps pour le gouvernement d’organiser des réunions avec les partenaires sociaux, la mobilisation

 

 

 

imagess’est amplifiée.

Puis ce n’est que le début allez tous à vos banderoles, dans le sens du respect do notre République.

Il faut que nous nous fassions entendre, alors agir pour nos droits reste un devoir civique.

T.Rex


 


 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Avec la Loi Travail Myriam Khonnerie se fait un NON!

Lis moi avec webReader

CPBNKAfUxxtcNnH-800x450-noPad

La pétition lancée par un collectif de syndicats contre la réforme du Code du Travail a dépassé les 650 000 signatures.

Si vous aussi, vous estimez que cette réforme va à l’encontre des intérêts des salariés en donnant au patronat les moyens de les licencier plus facilement et pour moins cher, signez la pétition :

http://loitravail.lol/

Non seulement cette réforme inepte ne permettra aucunement de créer des emplois mais elle précarisera davantage les emplois existants !

CE GOUVERNEMENT SOCIAL-DEMOCRATE VEUT FAIRE CE DONT LA DROITE OSE A PEINE RÊVER !

HALTE AUX SOCIO-TRAÎTRES

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (2 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

HOMMAGE AU CHIEN ‘DIESEL’ ET AUX ANIMAUX DE GUERRE

Lis moi avec webReader

Diesel

Le 18 novembre 2015, tombait sous les balles le valeureux ‘Diesel’. « Ce malinois de 7 ans, aurait été retraité au printemps prochain » témoigne son maître-chien. Le sort et les évènements en ont décidé autrement. D’autres animaux dans l’Histoire ont été victimes de la violence et des armes. D’autres animaux, n’ayant jamais reçus autant d’attention et de respect de leurs maîtres ou pseudo maîtres, que ‘Diesel’. Rapide tour d’horizon…

LES ANIMAUX DE GUERRE

Pendant le premier millénaire en Orient, particulièrement en Inde, on utilisait des éléphants de guerre. Préalablement excités et drogués avec de l’alcool, on les faisait attaquer l’ennemi qui, pour se défendre, leur faisait subir les pires sévices. Il leur coupait les jarrets avec des haches, leur sectionnait la trompe avec des faux, leur envoyait des rocs avec des catapultes, leur transperçait les flancs avec des lances, leur lançait des javelots en feu qui, en se fichant dans la peau, infligeaient des douleurs terribles.

Les Indiens utilisaient également des rhinocéros, avec une corne renforcée par un trident de fer, pour enfoncer les lignes adverses. Ils déguisaient aussi des singes en soldats et les envoyaient en éclaireurs. L’ennemi, en tirant sur les singes, dévoilait ses batteries.

Toujours en Asie, on utilisait des varans, reptiles de 2 m de long ressemblant à des salamandres, pour leur aptitude à se tenir solidement agrippés dans des trous et les excavations des murs verticaux. Ainsi en 1889, lorsque le peuple des Mahrattes, vivant dans le Dekkan, la partie insulaire de l’Inde, s’apprêta à conquérir l’Inde, il attacha des cordes longues de 10 m à la taille de chacun des 124 varans, les fit grimper aux murs d’un fort, réputé imprenable, occupé par les Mahométans, escalada les murs en s’aidant des cordes, et envahit la place. On imagine ce qu’ont dû endurer les bêtes, d’une part en supportant le poids des dizaines d’hommes montant successivement aux cordes qui leur étranglaient le corps, d’autre part en subissant les attaques meurtrières des assiégés qui voulaient leur faire lâcher prise.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Belges attelèrent des chiens rapides et dressés pour déplacer des mitrailleuses ; les Russes de leur côté dressèrent des centaines de chiens à chercher leur pitance sous les chars allemands. Ensuite ils les affamaient, les sanglaient de charges explosives, et… boum !

Dans le même esprit, des moutons furent utilisés pour faire sauter des mines.

Aux États-Unis, il est de notoriété que les militaires dressaient des dauphins pour transporter des mines à l’abri des radars et autres systèmes de protection. De même, les marines de guerre des grandes puissances entraînaient des dauphins, des phoques et des baleines non seulement pour des tâches pacifiques, telles que retrouver une torpille égarée ou transporter un message, mais aussi pour accomplir des missions de reconnaissance, fixer des mines sur les navires ennemis ou pour attaquer et tuer des plongeurs.

Mais le plus surprenant est encore cette expérience menée par les Américains, juste après leur déroute de Pearl Arbor. Ils eurent l’idée d’équiper des chauves-souris de bombes incendiaires à retardement, et de les lancer depuis leurs avions sur des objectifs japonais. Pour cela, ils capturèrent 8 millions de chauves-souris et entreprirent un test sur un village expérimental construit dans le désert, qui fut détruit à 80 %. Si le projet n’aboutit pas, les chauves-souris, elles, en ont bien été les victimes.

Beaucoup plus traditionnelle est l’utilisation de pigeons pour porter des messages. Cette pratique, connue depuis l’Antiquité, se poursuit encore dans le monde. Les militaires de la Seconde Guerre Mondiale, eux, se servirent de 56 000 oiseaux dont beaucoup périrent, victimes des tirs.

Jean-François Pissard

Vous avez aimé !?
Cliquez sur → ‘J’aime’
Retrouvez-moi sur ma page Facebook → http://www.facebook.com/jeanfrancois.pissard
→ Devenons Amis.
Retrouvez-moi sur mon site → http://www.editions-jerkbook.com

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

La Meuniere

Lis moi avec webReader

LA MEUNIERETout le monde connait le film la Belle Meuniere avec Jacqueline Pagnol.

Et bien , ma moitié et moi avons découvert ce samedi La Meunière. De quoi s’agit il??

Tout simplement d’un bouchon Lyonnais situé rue neuve dans le 1er arrondissement de Lyon.

L’affiche de ce film est d’ailleurs en bonne place dans la 1ere salle du bouchon.

Je vais insister sur le terme de bouchon car ce restau en est un et un vrai.  Vous mangez a coté de parfaits inconnus et forcément entamez la conversation (sauf nous ce samedi, nos compagnons de table étant des japonais ne parlant pas un mot de francais ou d’anglais).

La déco murale est faite d’objets des année 50, 60, affiches de cinéma, anciennes cartes postales de Lyon, plaques émaillées, vieilles boites d’allumettes etc etc.

L’acceuil est chaleureux et le service impeccable.

Le menu?? Alors là, accrochez vous mes amis, du lyonnais dans la plus pure tradition préparé à base de produits frais et la nouveauté est un paté en croute fait de foie gras et de gibiers  à plume. Une seule tranche suffit pour 2 personnes.

La rosette ou le saucisson sont coupés en tranche devant vous, idem pour le fromage (jamais vu un Mont D’Or aussi gros).

Que dire des rognons de veau rosés accompagné de leur gratin de pates, du saucisson chaud pommes vapeur, de la crème  au chocolat maison servie sans modération (comme le reste d’ailleurs).

Bon ok, la note à la fin est un peu voire très salée (certains prix étant pour ma injustifiés) mais bon,  la qualité a t elle un prix?

Allez, à bientot dans cet antre Lugdunumien car avec la note de 4,5 sur 5 que je lui donne, je compte bien repousser sa porte d’entrée.

 

Thym-Thym

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)