ASSASINS D'ENFANTSGUERRE ET CONFLITSINJUSTICESLIBERTEREVOLTES

Penseurs médiatiques 2023/2024

Temps de lecture : 4 minutes

Penseurs médiatiques 2023/2024

Cela pourrait en surprendre presque la majorité des lecteurs, trop d’informations tue l’information de qualité. Pour cette raison nous avons pris l’initiative de vous livrer des extraits de ce que certains médias livrent en pitances d’écoutes simplement pour faire de l’audimat.

A défaut cela produit tout à fait les répercussions contraires vous pourrez le constater en prendre connaissance. Nous ne transformons rien sinon que les extraits reçus en tant que « Les Voix du Panda » média de « Libre expression » surprenant lorsque à quelques moments nous constatons le contraire que l’on tente de nous faire croire l’impossible.

Guerre à Gaza : des ministres israéliens prônent « l’émigration » des Palestiniens et la colonisation, où cesseront les folies ? Le pire se profile espérons que non, le gouvernement israélien prévoit que la guerre durera toute l’année 2024.

Une évidence de réflexion sur la bande de Gaza, ils rasent avec frais à long terme.

La dose d’intox est de surcroit de plus en plus conséquent par rapport aux répercussions parfois violentes que ces dernières peuvent entrainer comme violences. Chacun se fera sa propre opinion en fonction et qui démontre qu’à vouloir tenter la primeur ils causent les effets inverses. Un génocide en ces moments se déroulent et tue des civils, pour anéantir une conviction, c’est immoral pour ne pas utiliser des mots que certains rencontreront des difficultés à comprendre. Bon courage aux familles de toutes ces victimes qui représentent peut-être une « Pensée » mais sans arme en mains. L’histoire se fera l’écho réel de ses souffrances qui dépassent l’humanisme.

Tous nos meilleurs vœux pour 2024 de la part du Panda de bonheur et de santé.

Bien des médias, font en sorte que nous, nous posions de fausses questions comme : « Pourquoi chantons-nous toujours les mêmes chansons à noël ? » La réponse est d’une logique implacable : « Que respirons t’ont depuis que la terre tourne ? » vraiment ils nous prennent pour des illettrés même plus. À l’image de « L’avion parqué sur le tamis parisien, selon les infos, en réalités hors contextes il n’y avait aucun trafic de d’esclaves indiens » tous les passagers ont été libérés et soi-disant « deux mises en examen, se sont soldés par témoins assistés »

Les exemples sont légion, vous allez pouvoir le constater tout au long de cet article, nous vous livrerons ces informations au fur à mesure, au lieu de parler des réels problèmes de la société nationale et internationale, ils servent des brides pour faire passer les publicités de leurs clients sans qui ils ne pourraient vivre. Durant ce temps certains lieux du globe sont de véritables champs de morts gratuitement ou soi-disant en luttant contre le Hamas, des milliers de Palestiniens sont assassinés.

« Le 1er Ministre israélien va passer devant un Tribunal  Pour des pôts de vins» « Justice à tous ces morts des deux côtés par fanatismes errants, mais pas le seul à être jugé ».

Regarder et oser dire les vérités en face des réels coupables de chaque côté ne devrait déranger à priori que les victimes. Tel le départ de Ruquier de son poste actuel, mais en quoi cela peut changer la vie du téléspectateur ? Il en va de même pour ceux que se plaignent sans cesse de l’immigration en France en Europe en Occident, foutaises quelle que soit les formes de croyances.

Elles ou ils sont allés chercher les fruits de la reproduction attirée pour des raisons « X ou Y » et ensuite se plaignent de nations envahis. Que ne donnerez pas certains pour quelques instants de furies ? Auront-ils un jour la souplesse et la modestie de reconnaitre les fruits des attirances réciproques ? Vastes dilemmes qui créer les faits que l’ensemble des continents ont tous sans exception les fruits de l’amour partagé qui donne des racines à odorats et couleurs diverses qui donne le jour au plus magnifique des kaléidoscopes. Ce sont nos propres racines car nous avons su leur donner vie et nous resterons toujours leurs tuteurs et eux nos porteurs.

L’article qui donne envie de vomir de Libération par Marie-Eve Lacasse

La ménopause à du frapper le cerveau de Marie-Eve Lacasse ? Qui ne comprend qu’elle adore le pinard et lever le coude ? Ces féministes tuent plutôt qu’offrir joies et bonheurs.

De là est née la fameuse guerre de sécession qui donna une infime part de libertés et qui fait que certains oublient par principe que le fruit de toute liberté reste celle que nous, nous créerons. La preuve par le sens de « Libération » qui veut supprimer noël et cela s’appelle « La liberté de la joie des enfants »

Arrêter Noël ? C’est pénible, mais c’est mignon aussi. Allez-vous vraiment vous remettre de cette deuxième part de coulommiers garni ? Et que dire de cette tante qui vous assure que la « violence policière, en France, n’est pas disproportionnée et même parfois nécessaire » ?

Au réveil, perdons-nous dans la ville, dans les bois, dans l’amour, et mettons fin collectivement à ces rituels souffrants. Les seules informations qui retiennent leurs attentions sont perfides ou plutôt plus que sombres. Puis y compris Monsieur le Président de la République entre dans « Ce jeu » macabre, oubliant son obligation de « droit de réserve » et c’est en procédant de la sorte que l’on coupe toutes les nations en deux et les rêves les plus merveilleux en horribles cauchemars »

Le Panda

Patrick Juan

Le Panda

12 réflexions sur “Penseurs médiatiques 2023/2024

  • Guerre Israël-Hamas : le numéro 2 du Hamas tué près de Beyrouth, six morts au total

    Des responsables libanais de la sécurité et le Hamas ont annoncé mardi 2 janvier que le numéro deux du Hamas, Saleh al-Arouri, avait été tué dans une frappe israélienne visant un bureau du mouvement palestinien dans la banlieue de Beyrouth.

    Trois autres personnes sont mortes dans l’attaque.

    ===========

    La réalité ne se pose pas aussi de savoir que les Etats-Unis ont fourni les renseignements pour cette frappe soit organisé avec autant de précision ?

     

  • Six morts dans la frappe israélienne contre le Hamas à Beyrouth, annoncent les autorités libanaises

    Six personnes dont le numéro deux du Hamas, Saleh al-Arouri, ont été tuées dans la frappe imputée à Israël, qui a visé le bureau du mouvement palestinien dans la banlieue de Beyrouth dans la soirée du mardi 2 janvier, a annoncé l’agence officielle libanaise ANI.

    Guerre Israël-Hamas : pas de trêve pour le Nouvel An, un appel au retour des colons… Le bilan du 87e jour.

    Selon l’Agence nationale d’information (Ani), « une réunion des formations palestiniennes se tenait » dans ce bâtiment de la banlieue sud, fief du Hezbollah pro-iranien allié au Hamas, au moment de la frappe.

    =========================

    Pour le moment les Israéliens ne se sont nullement prononcés à l’heure actuelle, surement attendent-ils un minimum de 24 h pour le faire. A ne pas en douter les frappes du Hamas vont peut-être pleuvoir sur Israël

  • Frappe israélienne au Liban : le Hamas dénonce "l'assassinat" du n°2 de l'organisation

    Le chef du Hamas Saleh al-Arouri le n°2 de l'organisation.

    Mis à jour 19 :39

    Frappe israélienne au Liban : le Hamas dénonce l'assassinat de Saleh al-Arouri qui a été tué dans une frappe israélienne ce mardi à Beyrouth.

    Le Hamas a rapidement confirmé l'information d'abord diffusée par la chaîne de télévision du Hezbollah : Saleh al-Arouri, haut responsable du Hamas et n°2 de l'organisation, a été tué ce mardi soir dans une explosion.

    Arouri, l'un des fondateurs de la branche militaire du Hamas, avait dirigé la présence du groupe en Cisjordanie. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait menacé de le tuer avant même le début de la guerre entre le Hamas et Israël, le 7 octobre.

    Les responsables israéliens ont refusé de commenter cet événement.

    =======================

    Les versions comme les propos sont différents ceci démontre cela ou il y a une erreur ou plusieurs ?

  • L'agence de presse nationale libanaise a déclaré que l'explosion avait tué quatre personnes et avait été perpétrée par un drone israélien.

    Une explosion a secoué mardi soir la banlieue sud de la capitale libanaise, provoquant le chaos dans le bastion du groupe militant Hezbollah, mais la nature de l'explosion n'a pas été immédiatement connue.

    Il n'était pas clair si l'explosion avait fait des victimes dans la banlieue de Beyrouth, mais des vidéos circulant sur les réseaux sociaux montraient de graves dégâts et des incendies.

    L’explosion s’est produite au cours de plus de deux mois d’échanges de tirs nourris entre les troupes israéliennes et les membres du Hezbollah le long de la frontière sud du Liban.

    Depuis le début des combats le 8 octobre, les combats se sont concentrés à quelques kilomètres de la frontière, mais à plusieurs reprises, l’armée de l’air israélienne a frappé des cibles du Hezbollah plus profondément au Liban.

    ===========

    C Q F D OU PAS ?

  • Liban : Israël tue 6 personnes dont le numéro 2 du Hamas dans une frappe dans la banlieue de Beyrouth

    Saleh al-Arouri, membre fondateur de la branche armée du Hamas en Cisjordanie, a été visé par une frappe de drone israélienne, selon le Hezbollah et le Hamas.

    +++++++++

    Israël a tué de cette façon décrite qui dit la vérité ?

  • C’est une frappe qui fait encore un peu plus craindre une contagion du conflit israélo-palestinien au reste de la région.

    Plusieurs personnes ont été tuées ce mardi 2 janvier dans la banlieue de Beyrouth, au Liban, après une frappe de l’armée israélienne contre un bureau du Hamas.

    Le numéro 2 du bureau politique du mouvement islamiste, Saleh al-Arouri, a été tué, selon des responsables libanais.

    =======================

    Ce n’est qu’une pierre diront certains dans un panier ?

  • C’est l’Agence de presse nationale, la NNA, qui a livré le premier bilan de cette frappe de drone israélienne.

    « Quatre personnes sont tombées en martyrs et plusieurs autres ont été blessées lorsque le bureau du Hamas a été pris pour cible », a-t-elle expliqué, précisant que l’attaque a eu lieu à Dahiyeh, dans la banlieue sud de la capitale libanaise, fief du Hezbollah, mouvement local allié du Hamas palestinien.

    Dans la foulée, la télévision officielle du Hamas a confirmé l’information, dénonçant « l’assassinat » de Saleh al-Arouri, exilé au Liban depuis des années.

    =========================

    A ne pas en douter le « Constat » s’impose d’où que proviennent les sources les informations sont totalement diverses…….

  • Une cible prioritaire pour Israël

    Saleh al-Arouri avait été menacé de mort par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu bien avant l’offensive du 7 octobre contre l’État hébreu, rappelle d’ailleurs l’agence Associated Press. Puis dans la foulée de l’attaque du Hamas, Netanyahu avait aussi demandé à son armée et aux services secrets d’assassiner les dirigeants du Hamas, « où qu’ils se trouvent », explique aussi le Guardian.

    Considéré comme l’un des hommes les plus recherchés par les services de renseignements israéliens, il faisait aussi l’objet de sanctions américaines et a passé au total près de 20 ans dans des prisons israéliennes.

    D’un point de vue politique, al-Arouri a contribué à plusieurs événements majeurs pour le camp palestiniens, œuvrant notamment à la réconciliation avec le Fatah, un mouvement à l’origine rival du Hamas, et négociant la libération de plus d’un millier de prisonniers contre la vie de Gilad Shalit, un soldat israélien pris en otage en 2011.

    D’après Israël, il était en outre l’un des architectes des attaques de plus en plus fréquentes contre la population juive en Cisjordanie.

    Après la frappe, le Hamas a assuré que sa « résistance » ne plierait pas face à Israël en dépit de la perte de son responsable. « Les lâches assassinats menés par l’occupant sioniste contre les leaders et symboles de notre peuple palestinien à l’intérieur et à l’extérieur de la Palestine, ne parviendront pas à briser la volonté et la résilience de notre peuple, ni à entraver la poursuite de sa vaillante résistance », a déclaré Ezzat al-Rishq, membre du bureau politique du Hamas, dans un communiqué.

    ========================

    Le poisson abattu ce jour ne peut représenter que l’un de ses buts ou courent-ils vers une escalade de roquettes politiques !!!!!?

  • De son côté, le Premier ministre libanais, Najib Mikati, a dénoncé le « crime israélien » que représente la frappe commise sur son sol.

    Dans un communiqué, le chef du gouvernement a ainsi estimé que « ce nouveau crime israélien vise à entraîner le Liban dans une phase de confrontation » avec Israël.

    Les affrontements entre l’armée israélienne et le Hezbollah libanais étaient jusque-là limités aux zones frontalières dans le sud du Liban.

    Beyrouth s’apprête par conséquent à déposer une plainte officielle à l’ONU, fustigeant de « nouvelles violations israéliennes de la souveraineté du Liban ».

    En fin d’année dernière, le Hezbollah avait déjà mis en garde Israël au sujet de frappes sur le sol libanais, menaçant l’État hébreu d’une réponse forte.

    Pour l’heure, les autorités israéliennes n’ont pas communiqué sur cette frappe, ni revendiqué aucune responsabilité.

    Sans reconnaître d’implication de l’État hébreu, Mark Regev, un conseiller de Benjamin Netanyahu, a déclaré sur la chaîne d’information américaine MSNBC qu’il ne s’agissait « pas d’une frappe contre l’État libanais… Celui qui a fait ça a réussi une frappe chirurgicale contre les dirigeants du Hamas. »

    D’après les informations du Washington Post, les autorités américaines ont en tout cas conclu qu’Israël était bel et bien responsable de l’attaque.

    ++++++++++++++++

    Sur les informations très précises de qui et comment ?

    De plus lorsque la presse américaine s’en mêle en se cachant les mains dans le dos ?

  • Liens du RN avec la Russie : ce que révèle l’enquête du Washington Post

    Politique. 

    Après avoir consulté des documents russes, le journal américain accuse le parti de Marine Le Pen de reprendre des éléments de langage du Kremlin pour saper le soutien européen à l’Ukraine.

    ==========

    Il a de quoi être surpris ou pas ?

    La suite arrive

  • A l’Est, rien de nouveau. Le Rassemblement national a dénoncé ce mardi 2 janvier "une cabale" après l'enquête du Washington Post l'accusant de liens persistants avec Moscou en vue d'affaiblir le soutien à l'Ukraine.

    Le parti confirme toutefois sa volonté de revenir sur les sanctions qui visent la Russie.

    Accusé depuis des années de servir la propagande du régime russe, le RN est de nouveau rattrapé par ses liens présumés avec Moscou.

    =============

    Le R.N. pense arriver à quoi par de telles manipulations ? Où se trouve la réalité ?

  • La polémique vient cette fois-ci d'outre-Atlantique : dans une enquête publiée samedi 30 décembre, le Washington Post accuse le parti de Marine Le Pen et Jordan Bardella de jouer un rôle décisif dans la stratégie orchestrée par l'entourage de Vladimir Poutine pour déstabiliser l'Europe et "saper le soutien à l'Ukraine".

    Une vaste entreprise de subversion combinant des réseaux sociaux – orientés à l'aide de "fermes à trolls" – et la coopération de partis d'extrême droite, selon le quotidien américain qui s'appuie notamment sur des "documents du Kremlin obtenus par un service de sécurité européen".

    La journaliste à l'origine de l'article, Catherine Belton, est une spécialiste du pouvoir russe.

    Elle a notamment publié le livre Les Hommes de Poutine : comment le KGB s’est emparé de la Russie avant de s’attaquer à l’Ouest, publié en 2022.

    ==============

    Il y a diront certains ou le penseront trés fort quelle est justesse de telles allégations, où sont les preuves?

    Cela juste 6 mois avant les Européennes en France.

Laisser un commentaire