Aux portes de la guerre civile 1968- 2018 ?

Dans la mesure où le conflit perdure avec les « Gilets-Jaunes », il n’y aura pas d’autre solution que de procéder à « La dissolution de l’Assemblée Nationale ». Les exemples les plus flagrants parmi tant d’autant, sont la haine du peuple vis-à-vis des décideurs. En quelques heures à la suite de sa garde à vue l’ex boxeur professionnel a permis de constater la cohésion à l’encontre des forces d’Etat. Une cagnotte de 100 mille euros a été constituée pour lui venir en aide. *Accusé d’avoir agressé à coups de poing deux gendarmes à Paris lors de « l’acte VIII » du mouvement, l’ancien champion de France 2007 et 2008 des lourds-légers a admis dans une vidéo mise en ligne par sa belle-sœur avoir « mal réagi », tout en affirmant s’être « défendu » face aux violences policières*.(Sources Huffingtonpost.fr) Les lois sont bravées honteusement par ceux qui sont proches du pouvoir. 10 personnes en France possèdent 90% de la richesse du pays, puis décident comme ils l’entendent. Loin de les amoindrir la crise que vit la France à augmenter en quelques mois de plus de 30% leurs fortunes « Lien » explicatif. Autres cas non limités : Eric Drouet, loin de s’imposer tel le leader des «gilets jaunes» !! Les raisons des révoltes? Éric Drouet sera à nouveau face à la justice. Sans parler de ceux qui se trouvent en détention en ces moments. A ce jour plus de 1000. De nouveau Éric Drouet devra comparaitre encore. Pourquoi, abus de pouvoirs ? Une Police politique cible et harcèle désormais les animateurs du mouvement gilet jaune. Justice à plusieurs vitesses ? Comparons, l’égalité entre les cibles. « La zizanie » nous constatons la France est assise sur des « barils de poudre ». Or sur ce qui nous concerne en ces moments finira par ressembler à celle de l’époque « des cerfs ». Les causes sont diverses, elles touchent le sommet de l’Etat avec des passeports plus que baladeurs. Qui rapportent, pêle-mêle, des sommes considérables qui vont réellement dans les poches de qui ? Les principales questions sont de savoir si ces derniers ont été payés, négociés ou autres ? Et encore !

Combien à rapporter à son utilisateur, à « ses complices de l’ombre » l’octroi et l’emploi de ses fameux passeports plus que diplomatiques? A en douter ou pas le Président de la République aurait gagné quoi en ces circonstances tapageuses?

Voyons Macron marche vers le Panthéon à chacun ses gains, il copie François Mitterrand !

Comprendre le kaléidoscope de mai 1968, c’est interpréter « La Vie » des «  couteaux suisses  » du pouvoir qui servent à tout et souvent à chacun. Nous savons depuis pas mal de temps que l’on ne soigne pas le mal par le pire. Au vu de ce qui se déroule, nous sommes que nous le voulions ou pas en « Guerre Civile »

« 1968 – 2018 »

2018 marques le cinquantenaire de Mai 68. Un anniversaire qui fera sans doute l’objet de nombreux débats et rétrospectives. Est-il essentiel de commémorer cet événement ? Cette année, la question de l’héritage de Mai 68 se pose avec encore plus d’acuité. Des barricades et des pavés au quartier latin, des centaines de milliers de personnes dans les rues, une France paralysée par des mouvements sociaux, la plus grande grève générale de son Histoire. C’est certain, Mai 68 a marqué une rupture. Emmanuel Macron, né neuf ans après Mai 68, réfléchirait à une façon d’y revenir en 2018. Il ne songe pas à une commémoration officielle mais à une réflexion autour du rôle de l’utopie dans l’Histoire. L’Elysée en a discuté avec Daniel Cohn-Bendit. Mais cette année, celui qui incarne à lui seul Mai 68 ne veut pas participer à une éventuelle commémoration. « Je ne vois pas pourquoi 50 ans après, je continuerai à radoter»

« Nous sommes des enfants de 68 »

Mai 68 est un événement fondateur, sa commémoration est donc une évidence pour une société, selon Pascal Ory. « Mai 68 a été un échec politique mais une réussite culturelle sur la longue durée », explique l’historien qui cite la loi Veil, le mariage pour tous, le développement de la préoccupation écologique comme exemples. « Bien que nous soyons dans une période complètement différente, nous sommes des enfants de 68 en ce qui concerne les genres de vie », dit encore Pascal Ory. Un anniversaire loin de faire l’unanimité

Comme Nicolas Sarkozy qui voulait, en 2007, liquider l’héritage de Mai 68, cette année encore la droite s’insurge contre la commémoration d’un mouvement qui a marqué, selon elle, le début de la fin, la fin du respect de l’autorité et la fin de la morale. Les débats ne font que commencer en ce début d’année, mais l’historien Jean Garrigues estime qu’ils ont au moins le mérite d’entretenir la mémoire : « La mémoire de Mai 68 se perd aujourd’hui, il est donc important de la faire revivre et de rappeler ce qu’a signifié ce moment dans notre vie nationale ».

1968 n’a pas compétemment fermée ses portes, que la célébration de son cinquantenaire, conduit jusqu’à la mer en partant du quartier latin de l’époque. Du recul de son rétroviseur les flammes ne sont nullement éteintes. Les restes des salamandres, font ressurgir les puissances du passé comme disent certains les soi-disant, le recul des premiers résultats d’investigations. Le progrès caché par la puissance de la finance aurait échangé Emmanuel Macron contre 1968. C’est être plus que dupe que de ne pas comprendre que chaque jour qui passe creuse le fossé plus profondément. Ne Pas admettre que 2018 est ni plus ni moins que ce qui ne fut pas achevé en 1968. Le vrai ou le faux entre les présidents de la République en ce cinquantenaire « Lien » Explicatif ? Les explications de Mediapart « Lien » Vidéo !

Un mystère de taille subsiste des photos de la manifestation du 1er Mai place de la Contrescarpe, à Paris. Elles furent remises par des policiers de la direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC). Surprise « illégale », ce sont ces images, sans truquage furent diffusées cette même nuit, via les réseaux sociaux. Alors qu’elles n’appartiennent pas au domaine public, nous sommes confondus. Twitter, compte plus que proche de La République en marche qui a diffusé la vidéo. Vastes dilemmes interrogatifs ! Dans quels buts et pourquoi ?

Nous assistons à des affirmations, des contradictions, L’Elysée dément de la façon la plus catégorique n’avoir jamais été en possession des fameux passeports que j’interpelle en ce qui me concerne, que je considère à ces stades comme des valeurs strictement commerciales, ou plus conséquentes?

Affirmer que les dits passeports ne peuvent point servir de valises diplomatiques négociables?

Le passeport diplomatique français est délivré aux diplomates français par le ministère français des Affaires étrangères. Il s’accompagne de l’immunité diplomatique. Le passeport diplomatique français est réglementé par le décret n° 2012-20 du 6/1/2012.

Passeport diplomatique : définition

Un passeport diplomatique est d’abord un passeport. Il permet donc de voyager à l’étranger. Sa particularité est qu’il n’est délivré qu’à certaines personnes : les diplomates, comme par exemple les ambassadeurs. Le passeport diplomatique s’accompagne d’ailleurs de l’immunité diplomatique. En France, les anciens présidents de la République bénéficient d’un passeport diplomatique. Le passeport diplomatique et ses effets. Le passeport diplomatique français certifie l’identité et la nationalité françaises de son titulaire.

À savoir : tout pays étranger, se doit de respecter l’immunité diplomatique d’un diplomate français titulaire d’un passeport diplomatique. Réciproquement, la France doit respecter l’immunité diplomatique des personnes qui détiennent un passeport diplomatique étranger. Le passeport diplomatique ne doit être utilisé qu’aux fins pour lesquelles il est délivré. En ces circonstances cela ne semble pas être le cas ! Les titulaires de passeports diplomatiques peuvent également obtenir des visas particuliers, appelés « diplomatiques », pour aller dans des pays étrangers. À côté du passeport diplomatique, il existe aussi : Les voitures diplomatiques, les locaux diplomatiques, les valises diplomatiques ; les courriers diplomatiques. Ces éléments bénéficient d’une protection prévue en particulier par la Convention de Vienne du 18/4/1961 sur les relations diplomatiques. L’Elysée accuse par ailleurs d’entretenir « tout un faisceau de contrevérités et d’approximations », après que l’ex-chargé de mission d’Emmanuel Macron a affirmé à Mediapart avoir continué à échanger régulièrement avec le chef de l’Etat depuis son licenciement.

Ex chargé de mission auprès de la présidence de la République, il assure que les dits passeports diplomatiques, lui furent rendus « sans préciser de date, il se rabat sur début octobre » auxquels venaient se greffer ses effets personnels. « Dans un sac plastique, un chéquier, des clés et les dits les passeports diplomatiques », détaille-t-il dans un entretien à Mediapart (article payant). Lors de son audition devant la commission d’enquête du Sénat, le 19 septembre, il déclare : « J’ai laissé ses deux passeports dans mon ex bureau à l’Elysée » Selon diverses affirmations plus que tangibles de Mediapart et du Monde, « Le porteur » a continué de voyager avec ces documents alors qu’il avait quitté ses fonctions à l’Elysée. Le parquet de Paris, saisi par le ministre des Affaires étrangères, a ouvert une enquête préliminaire pour « abus de confiance », « usage sans droit d’un document justificatif d’une qualité professionnelle » et « exercice d’une activité dans des conditions de nature à créer dans l’esprit du public une confusion avec l’exercice d’une fonction publique ou d’une activité réservée aux officiers publics ou ministériels ».

«Faux témoignages»

Quant aux faux témoignages, l’infraction à laquelle « Le bénéficiaire » pourrait être sujet. La sanction est la même qu’en droit classique. Selon l’article 434-13 du Code pénal. «Le témoignage mensonger fait sous serment devant toute juridiction ou devant un officier de police judiciaire agissant en exécution d’une commission rogatoire est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende». Dans la mesure où le mensonge de l’ancien proche du président était avéré, ce serait au président de la commission des lois du Sénat d’intervenir. A Philippe Bas (LR) de saisir la justice. «La commission examinera tous les éléments parus dans les médias ces jours-ci et relèvera toute contradiction entre ces informations et les éléments recueillis sous serment pendant ces auditions», confirmé par une source très proche de la commission.

« Les Emergents »

La 1ere déclaration de la « Constitution d’un parti politique, né des Gilets-Jaunes » voit le jour ce moment. Jacline Mouraud est en train de créer un parti politique baptisé Les Emergents, a appris France info de la part de l’ex-figure des « « gilets jaunes », confirmant une information du « Figaro ». Formation, dont les statuts sont en train d’être rédigés grâce à « l’aide de personnes compétentes » « avocats, anciens parlementaires », devrait notamment demander « une grande réforme de la fiscalité » et « remettre le social sur la table ». Prendra-t-elle la tête de ce nouveau mouvement politique ? « Je ne revendique aucun titre, j’essaie de créer le parti, c’est pas mal. Ensuite, comme dans n’importe quel parti, il y aura des votes. Que ça soit moi ou pas, je m’en fous, ce n’est pas ça qui est important. C’est de le faire exister, c’est de rassembler les personnes contre la violence et pour le respect de nos institutions » explique Jacline Mouraud, qui « ne sait pas encore quand les statuts seront déposés » A suivre

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Modifier la France économiquement avec ou sans Macron : impératif vital

Derniers recours ! Baisser les taxes et impôts, réduire les dépenses publiques, réformer l’Etat : urgence vitale !

Appliquer : les primes, les baisses immédiatement pas dans trois mois porter les retraites au minimum de 1200 euros !

En procédant de la sorte, l’équilibre France aura son réel mode de vie.

Propos d’un électeur ayant voté Emmanuel Macron en 2017 : « Vous aviez vu juste, n’ayant pas voté dans le bon son sens » « Le macronisme est un des pires leurres. J’aurais du lire, écouter en procédant à l’analyse profonde » « Je me suis fait avoir. ». Dès janvier 2017, il prend conscience des réalités: « Macron n’est pas un libéral, c’est un étatiste ». La suite confirma et au-delà les dites craintes, sonnant l’Alaï à présent.

Tout un chacun aurait nettement préféré se tromper. Les faits sont là. Il reste quelques probabilités. Un mince espoir de sortir, sauver la France de ses diverses turpitudes. Pour ce faire pas 36 formules. Prendre la bête réelle par les cornes. Indéniable il faut augmenter la pression sur le pouvoir, accumuler, sans oublier surtout d’affûter les réels arguments afin de dénoncer les gaspillages. Les énormes dépenses publiques, la plus que terrible hausse fiscale qui étouffent France et français. Etablissons du concret par des propositions concrètes, tangibles. Dans le but d’abaisser le taux de prélèvement et rendre aux citoyens de France la responsabilité de leur vie.

Les sons des alarmes dès 2017 n’ont cessé de le faire ressentir, le toucher des doigts, de constater le du 15 mois plus de ressources. Le paroxysme est atteint en 2018. Les dits constats révèlent : entre autres, les salaires fabuleux au départ à 6 000 euros nets/mensuel. De la majorité des fonctionnaires de l’Assemblée nationale. Il en va de même pour l’octroi fou du système de primes. La prime de nuit, est aussi accordée aux fonctionnaires qui restent sous leur couette en leur propre demeure. De plus les 10 semaines de congés et encore autres privilèges honteux dont ils jouissent benoîtement grâce à l’argent des payeurs d’impôts. Les montants de pseudos frais de personnel de l’Assemblée de France, sont 240% supérieurs à ceux du Parlement Allemand. Scandaleux, ils veulent du pain « Donnez-leur de la brioche » nous savons ce qu’il en fut par l’histoire. Remise en place de L’ISF augmentation du SMIC la révolte fait plus que gronder, il n’y a aucune léthargie au niveau des vrais contestataires.

Très éloigné de ce monde fonctionnariat de l’Assemblée. 30% de nos agriculteurs gagnent moins de 350 € mensuellement. Alors que comme une volée de sauterelles, les bureaucrates sont censés prendre soin du réel équilibre afin de mettre le fléau en équilibre pour éviter toutes défaveurs. L’équilibre est plus que disproportionné.

Les réalités stupéfiantes, les chiffres à l’inverse de ceux annoncés: Il n’existe face à eux, ni plus ni plus qu’un fonctionnaire pour 20 exploitations. Sauver Le Titanic de la majorité de l’ensemble des agriculteurs de France. La solution est comme le nez au milieu au milieu de la figure. Pardi : « Supprimer des postes de fonctionnaires

Cela provoque un Etat avec des faux « Obélix et Astérix » l’obèse est dans les bandes dessinées efficace, les supercheries coûtent très cher. Au lieu d’aider les Français, ils sont pressés comme un fruit au citron ou orange. Un comble à l’ancien « Obélix tombé dans la potion à la naissance » Le signal, plus hurlant que la sirène du SAMU qui attaque à contre sens la soi-disant « génération dorée » des retraités. Jamais, les retraités du privé n’ont pas été des nantis. Il faut mieux rendre le système équitable. Simplement en supprimant ces avantages. Réglés avec nos impôts, alors que les bénéficiaires sont les retraités du public. Le départ faussé avec la réforme des retraites et un Haut-Commissariat regroupant énarques, hauts fonctionnaires non affectés par le système du privé.

Encore un plus les services publics tels la SNCF? Cette dernière reçoit plus de 13 milliards d’€ de subventions annuelles, accumulant une dette de 50 Milliards d’€ tout confondu : « SNCF réseau et SNCF mobilités ». L’Etat va reprendre cette dette à hauteur de 40 %, tel que l’a annoncé le gouvernement. Encore « un leurre », simple à comprendre ; l’Etat, c’est l’ensemble des contribuables. Soit : « 1 228 € par ménage » Excusez-moi l’on ne paye pas assez d’impôts. Fruit sur le gâteau, ce même contribuable est sommé d’entretenir les privilèges des agents de la SNCF. Le contribuable paye, à chaque retraité de la SNCF, plus de 50% de sa pension. Scabreux, honteux à puissance « » Scandaleux, le mot est faible, pour des nantis qui se gavent, à nos détriments ?

La hausse des tarifs de l’électricité. Je constate que plus de : 52 % de la facture sont des taxes. Directs via les caisses d’Etat, tout comme le carburant où les taxes grimpent à 160 % du prix initial. Qui servent indéniablement en partie à financer les privilèges des agents de L’EDF. Mais oui, ou alors nous sommes tous de faux prétextes ?

E. Macron a forcé l’allure depuis qu’il a pris ses fonctions, essorant le contribuable français. J’ai constaté et dénombré 11 nouveaux impôts ou équivalents depuis juin 2017. « Lien » explicatif.

pour un prélèvement de 11 milliards d’euros au moins. 2019, le gouvernement communique disant qu’il y aura 25 milliards d’euros de prélèvements en moins. En fait, j’en ai trouvé : « 12 de plus, 35Milliards d’€ d’écart »

Les banlieues interdites aux forces de sécurité pilote aux graves débordements des casseurs qui profitent de la colère des gilets jaunes. L’établissement de l’Etat de droit, relève d’une urgence absolue et ne se fera pas sans revoir toutes les dépenses publiques à l’obligation de celles qui doivent impérativement y participer. La France s’étouffe. Le mouvement des « gilets jaunes » le montre bien. Agir auprès des décideurs politiques, les convaincre de changer de cap. Nous devons tous nous y efforcer avec nos moyens, nos compétences. Faisons ce dont sommes capables : « Révéler ces privilèges inadmissibles, mettre à jour ces chiffres indéniables, établir des comparaisons internationales, pour remettre la France sur ses vrais rails »

Le Président de la République n’a ni entendu, ni vu. Les réponses apportées consistent, dans notre pays, à tout lâcher après tout refus, sans rien résoudre. Les pseudos cadeaux de ce jour seront incontestablement les impôts de demain. Aucune économie sur la dépense publique n’est faite, contrairement à ce qui ait constaté.

Proposer les réelles mesures pour libérer l’emploi de trop de contraintes. Rendre plus simple, abaissé à un seul taux les impôts sur le revenu ; sur les bénéfices débarrassés de leur foultitude de niches. Laisser à chacun le soin de s’assurer librement pour sa maladie. De son chômage, sa retraite, que chaque famille puisse avoir un bon scolaire pour chacun de ses enfants à remettre à l’établissement scolaire de son choix. De telles mesures doivent permettre de réduire sensiblement les dépenses publiques et les prélèvements obligatoires et d’affecter les moyens nécessaires au respect de l’Etat de droit. C’est le départ d’une réelle « Démocratie » ou alors rien ! En ouvrant les portes de l’expression par vote au peuple, un devoir plus qu’essentiel.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Le mouvement « Gilets-Jaunes » s’étiole. Macron grand Gagnant ?

Revue d’effectifs et des doléances loin d’être exhaustives. Une partie des résultats qui ne promet pas l’engagement de promesses annoncées pour calmer le peuple. La portée aura pour conséquence une déchirure plus massive. Nous voyons les fumées de divers brouillards, sans savoir si le « nucléaire » ne passe les frontières ! Pourtant ce que demandent les français était tout sauf lourd « Lien » les demandes et inexécutions.

Dans lesquelles sont inclus en premier « Les promesses engagées non respectées en ces moments » entre autres, le pouvoir d’achats, les retraites, les pensions d’invalidité, les montants qui devaient être versés avant le 31 décembre 2018. Voir au plus tard début janvier 2019. Impossible pour ceux cités sur un mouvement qui s’enraye, se grippe et l’acte VI est annoncé pour le 22 décembre 2019. Malgré la déception de samedi, des gilets jaunes ces derniers appellent déjà à un acte VI. « Lien » Bon anniversaire Monsieur Le Président, mais il semble à priori que vous marchez sur des doubles œufs jaunes, le peuple dont font partie « Les forces de l’Ordre » Macron ouvre avec prudence le débat sur le référendum citoyen et pour causes, autant la potiche va à l’eau qu’elle se casse ou se fend, non ?

La mobilisation a beau s’essouffler, le noyau dur des gilets jaunes reste déterminé. Après un acte V en forte baisse du 15 décembre, certains internautes n’hésitent pas à appeler déjà à un acte VI pour le 22 voire le 21 décembre. Comme depuis le début de la mobilisation après chaque rassemblement parisien, c’est sur les réseaux sociaux que les choses se passent et que les « événements » se créent. Commissariats fermés, manif en janvier. Après les « gilets jaunes », les policiers veulent faire entendre leur ras-le-bol Lien !

Le syndicat Unité SGP Police FO a mis en garde contre un « acte 1 de la colère des forces de l’ordre », tandis qu’Alliance appelle à une « première journée d’action » à travers la France.

Interrogez à ces sujets la partie qui incombe à la « CAF » cette dernière répond : « matériellement le temps matériel ne nous permet pas en aucune façon de mettre les actions qui nous concerne en marche » Il en va de même pour tous les ministères concernés. Puisque les 100 euros ne correspondront nullement au montant qui seront versés.

Pour certains les dites promesses verront le jour en juin, juillet 2019, pour d’autres ces engagements seront lettres et mots morts. Mais pourquoi ? Que deviennent les paroles, les progressions, les dits actent, qui n’engagent que ceux qui le disent ajoutés à ceux qui veulent bien y croire.

Conditions du «référendum d’initiative citoyenne». A propos c’est quoi le « R.I.C ? « Lien » Emmanuel Macron va réunir, en décembre 2018, des ministres et des acteurs de la société civile afin d’organiser sa « grande concertation nationale » réponse au mouvement des « gilets-jaunes ». Ils ne réclament toutefois pas avant tout de la démocratie participative mais de la démocratie directe à travers le référendum d’initiative citoyenne.

Que cela aille du Président de la République Emmanuel Macron, avec son subalterne : Édouard Philippe. Un gouvernement réparé de rustines comme cela semble avec pertinence être le cas depuis plus de 30 années. Les promesses lors de l’exposé télévisé ou le mentor le plus jeune de France à la tête de l’exécutif prend  des promesses engagements formels. Le jeu ne semblait comporter aucun défaut. Loin des divers cas abordés. Des paramètres qui ne trompent nullement. La réalité du quotidien ou les privilèges restent les acquis des plus nantis.

La preuve la plus incontournable devient que 6 français sur 10 demandent l’arrêt des turpitudes que certaines exactions crées dans le pays. Sondage réalisé le 18 décembre 2018. Inversion complète, voir presque totale des chiffres et même plus puisqu’au départ 8 personnes sur 10 y étaient favorables.

Jamais y compris en 1968, ni auparavant, une révolte de ce style n’a touché autant de personnes en l’hexagone France et parfois en des limites plus larges les pays limitrophes de la Communauté Européenne. Le débordement touche entre autres : L’Allemagne, L’Espagne, L’Italie, L’Angleterre etc.

Le mouvement des « gilets jaunes », affecte la circulation en France protestant contre la hausse des taxes sur le carburant ; le vandalisme succède, fait suite aux manifestations suscitant des remous sur l’ensemble de la France.

Les manifestations en France, prenant notamment la forme de blocages de routes, « portent préjudice aux transporteurs qui doivent traverser chaque jour la frontière avec la France et font obstacle à la libre circulation des marchandises » A ne pas oublier la masse considérable des commerçants qui feront faillite suite à toutes ces casses. Les propriétaires de véhicules non assurés et dont les véhicules ont brulé ayant torts de se trouver sur le parcours des dits protagonistes « casseurs et forces de l’ordre » Les réels responsables où sont-ils et qui sont-ils ? Indéniablement les premiers éclats tombent sur la seule responsabilité unique de l’état.

Le poste-frontière d’Irun au Pays basque espagnol a été fermé à la circulation des poids lourds. Madrid appelle la France à « prendre toutes les mesures pertinentes pour garantir la libre circulation de marchandises en toute sécurité ». La France était en 2017 le 1er client des exportations espagnoles, pesant 15% du total soit 41,6 milliards d’euros.Masquer cette publicitéÀ propos des cookiesNous pouvons transmettre un ou plusieurs cookies sous forme de petits fichiers texte contenant des caractères alphanumériques qui identifient votre navigateur Internet. Ils sont utilisés pour suivre des habitudes d’utilisation sur nos sites partenaires, de manière non personnellement identifiable.Votre historique de cookies sera supprimé.

La circulation perturbée au Royaume-Uni. Sur les bords de la Manche, des manifestants ont perturbé la circulation sur l’autoroute A16, qui mène au tunnel sous la Manche, emprunté par des milliers de poids-lourds faisant le voyage jusqu’en Angleterre. Le dépôt de Feluy géré par le groupe français Total, situé à Seneffe entre Bruxelles et Mons, sert régulièrement de lieu de rassemblement de « gilets jaunes » qui tentent de bloquer les allées et venues de véhicules. Les forces de l’ordre ont essuyé des jets de projectile, un camion-citerne a été incendié, un poids lourd d’une enseigne de la grande distribution « a été pillé » Il est « clair que des casseurs sont venus se greffer au mouvement « gilets-jaunes »

En l’instant la France va retrouver ses anciens adages et devenir ingérable. Comme le disait à un moment historique « Les français sont des veaux » En la circonstance si la masse des effectifs des « Gilets-Jaunes » se réduit les problèmes sont toujours bels et bien présents. Ne remettons pas à nouveau la même soupe, déjà consommée sous divers veloutés, la soupe ne se déguste pas à fourchette, quoi que !

Pour une fois le bienpensant de la ville de Pau se réveille au petit jour. Nous le retrouvons sur plusieurs de ses thèmes n’ayant pas du tout varié. François Bayrou passé au scan de la politique. Prenons connaissances de ses déclarations sur BFMTV et confidences au « scanner »  du Figaro « Lien » qui correspond en certains passages à l’inverse total des réalités. En désespoir de causes il sait renvoyer la monnaie des 30 écus reçus pour un semblant de dignité retrouvée. D’autres selon des légendes y laissaient leur vie à divers tarifs.

Emmanuel Macron a raison : notre époque est aussi une affaire d’horloge. « Tout, tout de suite ! » semblent dire les contestataires, dont la vie ressemble à une longue attente. Attente des trains en gare, des fins de mois, d’une réponse de l’administration, d’un entretien d’embauche, d’être relié à la fibre optique, du remboursement de la CAF. Si le « tout » désigne les attentes relevant des listes de doléances, qu’en est-il du « tout, tout de suite » ?

La maîtrise des horloges est donc en jeu. En somme, et c’est la grande leçon de cette décennie, qui a vu émerger à la fois Facebook et des leaders.

Certains iront jusqu’à s’organiser pour créer des crépuscules de candidats aux prochaines élections. La déduction s’impose que le coût et les signatures vont représenter des montants de plus en plus importants. Les maires de France ne pensent en majorité ne pas se représenter, où va-t-on que diable ?

Le Panda

Patrick Juan

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)

Le Président E. Macron, ou quel politique peut organiser cela impossible ?

Incroyable que cela puisse être les reflets de complots d’états pour bloquer « Les Gilets Jaunes »? Un attentat « organisé par les services secrets«  ou « les politiciens«  pour « déclencher l’état d’urgence«  et « casser le mouvement ». Dans des groupes Facebook de certains gilets jaunes, le scepticisme est de mise sur la nature des coups de feu qui ont été tirés près du marché de Noël de Strasbourg, mardi 11 décembre au soir, faisant au moins deux morts, un en état de mort cérébrale et 12 blessés. Impossible à croire ou certaines réalités? Suivez en direct les dernières informations sur l’attentat de Strasbourg. Devons-nous y croire ou pas ? Pour beaucoup d’internautes, il s’agit d’une diversion du gouvernement, empêtré dans la crise des « gilets jaunes » depuis plus d’un mois. « Et voilà ce qui devait arriver arriva. Un « attentat » déclenché juste au lendemain du discours de Macron et avant le prochain samedi de manifestations », écrit un internaute du groupe Facebook Acte 5 : Macron démission, qui rassemble plus de 62 000 personnes. L’un des chefs de file du mouvement, « Fly Rider« , alias Maxime Nicolle, s’interroge aussi, dans une vidéo face caméra publiée mardi soir sur le groupe Facebook dont il est l’administrateur : « Dites-vous bien que le mec qui veut faire un attentat vraiment, il attend pas qu’il y ait trois personnes dans une rue le soir à 20 heures, il va en plein milieu des Champs-Elysées quand il y a des millions de personnes et il se fait exploser. Ça c’est un vrai attentat« .

Sources France Info- Le Panda.

1er partie, celle des réflexions où l’on enterre les gens vivants

Les trois coups viennent de frapper pour « Les Plaideurs » de 20 h la séance est ouverte

Nombreux étaient ceux qui attendaient des modifications de taille, des excuses, un Président à la hauteur des circonstances. Nous n’avons pas entendu le vrai « Requiem » en fond d’une vie « Les chœurs de Nabucco »

Le Président a su jouer une masse considérable de fausses notes.

Ils voulaient y croire et pourtant les sapins n’auront : ni boules, ni guirlandes, et le froid souffle dans les moufles.

Faut-il aborder qu’au pied du sapin, les nouveaux nés comme les anciens, verront passer l’odeur du pin des montagnes de la France profonde.

Son intervention la vidéo ici : Lien. Vous trouverez les autres vidéos dans ce lien, puis l’introduction de ses propos du 10 décembre 2018.

Le secret ou ils sont plusieurs à ne rien y comprendre, que les montées à Paris restera comme l’arrivée du Tour de France. Présents sur le podium, mais sans médaille et parfois dopés.

C’est ce qui se dégage de l’intervention du Président Emmanuel Macron. Un Président aux abois, presque larmoyant en essayant de rendre les victimes coupables?

Les mesures indiquées, Macron rejoint la politique dévastatrice d’Hollande et repose sur la table les principes mêmes de la politique à la Sarkozy. Son seul combat est pour nous, à entendre cela, j’ai failli être sourd !

Les députés dans l’ensemble de son parti, se rangent derrière leur Chef.

Les changements tels « Le Fantôme de l’Opéra » à les analyser nous sommes effectivement dans un flou plus qu’artistique.

Il déclare assumer sa part de responsabilité, peut-il en être autrement?

Augmentation de « 100 euros par mois » à compter du 1er janvier 2019.

Défiscalisation des heures supplémentaires.

Défiscalisation de la prime de fin d’année.

Suppression de la « C.S.G » pour les personnes ne percevant pas 2000 euros par mois. A 2001 € vous êtes bon à payer, il est évident que l’époque des marrons se distribuent dans les rues à coups de bastonnades.

Le 13eme mois est perçu aux comptes gouttes, moralité très simple il accorde « Aux révoltés de la France » sa promesse de quinquennat.

Il déclame : « Rien ne sera plus comme avant » une évidence que personne ne peut contester, dans le fond et la forme.

Il faudra négocier avec Bruxelles, ou les accords étaient compris avant son exposé pour retardés en présentant un vague « Mea Culpa »

Il est plus qu’impossible de dire ou d’écrire « Le compte est Bon », il manque à ce titre « Des chiffres et des Lettres »

Il appelle à « La prime de noël » cela serait-il réalisable après les dégâts que la France vient de subir? Puis quelles sont les entreprises qui pourront les verser?

Pas de justificatif de mesure fiscale, attention il dit : « Ce n’est pas de ma faute » !

Il tacle de façon et de manière plus qu’éhonté les anciens gouvernements avant sa présidence. Cela correspondrait à écrire ou entendre que seule sa politique est valable.

A présent il va valoir trouver les fonds utiles aux erreurs commises par les mesures indiquées.

Le dogme éducatif, social, financier etc. Ne touche nullement les organismes bancaires, « Les plus riches restent plus fortunés ».

Il n’y a aucune augmentation du « Pouvoir d’achat » à la frappe, à la trappe, la pensée de faire dans ses propos de l’anti-Macron.

Il s’engage à aller rencontrer tous les Maires de France en « Régions » Les failles sont présentes, il risque de se heurter plus qu’au manque d’accalmie des citoyens sur le terrain.

Le 1er Ministre, le ministre du Budget et Cie se font raser « Gratis ».

Faut-il continuer à laisser se déchirer la France? Alors que ce pays est riche. Macron déclare aimer son pays, heureusement.

La question qui se pose va-t-il avoir le même comportement vis-à-vis des travailleurs de cette France ou il déclare être le plus proche possible d’eux? « Un rêve, voire : Une Nuit sur le Mont Chauve ». La crainte de notre propre peur de « Libertés »

La « Proportionnelle » et les véritables problèmes de fonds n’ont pas été abordés. Les privilèges du CAC 40 ne cessent.

Les pensions pour les personnes en invalidités pas un mot, pourquoi? Cacher l’arrogance, lorsque la lutte va se poursuivre ou un tempo de « La trêve des confiseurs » l’ensemble va s’instaurer, mais quand ?

De là va surement découler, le maintien des « Gilets Jaunes » et non les modifications qui permettent en l’immédiat de rendre une justice sociale équilibrée pour le respect de la France.

La République se meurt au profit des mots tels « Le Corbillard » qui amène à prix réduits chacun à sa dernière demeure.

Un point positif ou prévue? « La prise en charge des votes blancs »

A suivre

Le Panda

Patrick Juan

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

E. MACRON Finira Son Mandat? Menteurs And C° Assez !

La supercherie a assez durée, un président de la République qui se fait traiter « D’Enfoiré » au Puy En Velay. Il est plus qu’évident que si ce Monsieur ne remplit pas sa fonction en s’adressant à la France la bande des Pieds Nickelés est fini. Nous ne sommes points vos valets, vous êtes sur plus que des sièges éjectables. Les retraités vous disent « Casses-Toi » Votre fierté de faux noble ne vous mènera pas plus loin ni plus haut. Vous êtes président de qui de quoi ? En procédant de la sorte vous assassinez l’ensemble de la France. Tous les corps d’états se mettent dans les rues et vous tentez de séduire les forces de l’ordre. Vous n’êtes pas dans votre banque, mais au sein de la patrie France. Pour qui vous prenez vous ? Nous ne sommes point des laissés pour compte. Y compris votre majorité vous lâche, vous envoyez votre 1er Ministre au charbon et vous ignorez le sens de votre devoir. Vous prenez un doigt, puis la main, et des bras vous enferment. Avant les effusions à venir il vous reste 3 jours. « La France parle au français » Vous êtes l’homme d’une contemplation ! Assez-vous faites des « shows » Il n’y a rien de concret la montagne a accouchée d’une souris, alors que le volcan gronde dans tous les sens. Pire qu’à l’approche de la « Soufrière » à l’époque en fusion où les pierres passaient de « Basse-Terre à Gosier » Le banquier pille la nation, vos amours du temps passé de chez « Rothschild » c’est mort Monsieur. Vos explications sonnent le faux ! Vous êtes « L’Ignorant de la politique » Un singe habillé en soie reste un singe. La misère et les souffrances vous les voyez mais vous n’apportez aucune solution cela est réel !

Il n’y a rien de concret la montagne a accouchée d’une souris, alors que le volcan gronde dans tous les sens. Pire qu’à l’approche de la « Soufrière » à l’époque en fusion où les pierres passaient de « Basse-Terre à Gosier »

« Trop c’est trop » mais « Pas assez c’est rien au vu des attentes des demandes justifiées »

L’annonce de l’arrivée d’un enfant peut fortement murir un couple. Lorsque le fruit de l’amour vient au monde « Le cercle de famille s’agrandit ». À ne pas en douter quelques soient les efforts du 1er Ministre, le calice du baptême n’aura pas lieu. Tous les dragées roses, blancs, bleues ont été mangé, sucé, et que le nouveau monde était là !

Monsieur Macron a décidé de ne nullement s’exprimer, serait-il devenu simultanément « Sourd-Aveugle-Muet- Etc.» ?

Le coût des manifestations ont représentés des saccages des coûts dix fois plus que ce qu’un Président qui gouverne réellement se doit à son pays. Des millions, des milliards d’euros, et on prend l’argent de la C.S.G. dans les poches des retraités ? Scandales parmi tant d’autres.

La France attend et demain Monsieur Édouard Philippe va surement regagner Le Havre.

Aucune augmentation du salaire minimum, L’I.S.F. est toujours dans le même état. Le moratoire à doses infantiles ne viendra pas à bout du calme dont le pays a plus que besoin.

Nous n’en sommes pas à samedi le faciès de Marianne sera recomposé, cela prendra plus de six mois.

Nous n’avons pas entendu le retrait des hausses prévues, mais un recul pour une durée qui laisse tout un chacun sur sa soif.

Pas de hausse pour les retraités, faut-il attendre que ceux qui le peuvent aillent s’en prendre directement aux banquiers eux-mêmes afin de régler les sommes dont ils ont besoin pour survivre.

Il ne faut pas rêver « Le Petit Prince » n’a jamais existé mais si bien écrit, que la masse des enfants à qui l’on a pu narrer quelques passages, la phrase « Dessines-moi un mouton » subsiste.

Les partis d’oppositions ne veulent ou ne souhaitent que le renversement de ce pouvoir à prix réduit, compte tenu que le pouvoir est réellement plus que contesté.

Il est défendu d’interdire par les temps qui courent. « L’huile sur le feu » de Bazin, fait comme « Les salamandres » qui renaissent de leurs cendres.

Les « Gilets Jaunes » et les « Agriculteurs » seront avec les « Têtes blondes » dans les rues.

Semaine cruciale pour le gouvernement et la majorité. Plusieurs semaines de blocages et de violences autour des manifestations. Emmanuel Macron est sous pression. Le Premier ministre doit annoncer un moratoire sur la hausse de la taxe sur le carburant, mais ce geste sera-t-il suffisant ? Daniel Cohn-Bendit a affirmé que cette probable décision « ne suffit pas » et qu’il est désormais temps de « remettre tout sur la table » : l’ISF, toute la fiscalité » et de « faire évoluer cette Vème République », avec l’introduction de la proportionnelle.

Franck Dubosc réaffirme son soutien aux gilets jaunes, tout en reconnaissant son impuissance à les aider.

L’ex-héraut de Mai 68 a également appelé le chef de l’État à « se remettre en question » : « Il y a des choses, quand ça ne passe pas dans un pays, il faut être capable de le comprendre. Il faut trouver une solution ».

Daniel Cohn-Bendit sa position

La faute, selon Daniel Cohn-Bendit, au manque « d’expérience politique » d’Emmanuel Macron, arrivé au pouvoir « parce que les autres étaient d’une faiblesse incroyable ».

« Il est passé par un trou de souris, et bien maintenant il découvre l’ampleur de la politique et ce n’est pas une honte ». A ainsi étayé l’ancien euro-député, avant d’affirmer qu’il serait tout à l’honneur du président de changer de cap et de « faire autrement ».

Nous sommes au comble du réalisme, ou la porte de la débandade trouvera la solution avec de réelles mesures efficaces tangibles ces dernières ne peuvent venir que du sommet de l’Etat.

Une évidence se dégage, les français n’accepteront jamais ces annonces comme sur un gratuit que personne ne lit et pour causes.

De la poudre aux yeux mais les pertes que l’Etat a laissé s’engendrer pour les pertes dans tous les types de commerces. Le mouvement tel que parti, n’est pas en passe de cesser.

Les partis politiques d’oppositions se frottent les mains, la dépendance vis-à-vis de l’Union Européenne reste un viol collectif, avec le constat irrévocable de l’A.D.N. personne ne peut le contester.

Monsieur Christophe Castaner, tient deux langages totalement contraires. Il supplie « Les Gilets Jaunes » censés de ne pas défiler à Paris ce samedi 8 décembre 2018. Puis une heure plus tard, il précise « Les forces armées utiles » seront en place ce jour-là.

Il semble que le Ministre de l’Intérieur ne sait ce que représente la date du 8 décembre à Lyon capitale des « Gaules » « Les lampions » aux fenêtres, les joies des familles de toutes confusions ne seront pas au rendez-vous de la « Basilique » de Fourvière. Monsieur Macron pourrait y aller car combattu par le clergé elle était le panache des « Rois » Qui finirent maudits pour devenir populaire à partir de 1643 ! « La Place des Terreaux » en passant par « Places : Bellecour, celle de La République ! Il n’y aura pas « le même écho » cette année ?

La France est prise à rebrousses poils, ce n’est fautes de ne pas avoir prévenu que les « Ministères » vivent largement au-dessus de tous moyens possibles.

Autant que les salaires, les retraites, ne seront augmentés, que le furoncle ne sera percé, l’infection se poursuivra. Il en est de même pour toutes les phases sociales, les dangers sont plus que présents, nous sommes encore revenu à l’époque des « Huns » la viande tartare sous la selle ? Leurs théories : « là, où Attila passe l’herbe ne repoussera pas » !

La fuite des sommes phénoménales vers « Les paradis fiscaux » les politiques de ce jour et ceux d’avant depuis plus de 35 années se sont nourris par des mensonges de pactoles phénoménaux.

C’est l’Etat qu’il faut réformer et donner les moyens à chaque salarié les moyens de vivre de son travail. La responsabilité du président de la République est immense. De cette situation, rien ne peut sortir de bon : les dégradations, l’affaiblissement de notre économie, l’aggravation des fractures du pays !

Les Français seraient les premières victimes de la poursuite d’un tel engrenage et les premiers à payer le prix de ce désastre.

Il est difficile de tirer une moralité quelconque, sinon qu’ils jouent au football avec un ballon de rugby. Inutile de dire que cela part dans tous les sens.

La stupéfaction est plus que prenante en tous les sens des propos les mesures il n’y en a aucune de profondes.

A force de crier aux loups arrive le jour où ils mangent ceux qui se prétendaient dans une forteresse.

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Président E. Macron, Dangers la France profonde est en Feu !

« Que l’on touche à la Liberté et vous aurez la France, ses sillons contre quiconque, avec rage et colère»

« Les Casseurs » ici, ailleurs détruisent, réalités, symboles. Inconscients des acquis que la terre France offre. Indifférents à la hauteur République les « Droits de l’Homme » leur permettent. Le dialogue ne s’instaurant pas laisse murir : « Les Raisins de la Colère » et « Les absents ou pire les lâches, ont tort » ici depuis 2005, pour la « Liberté d’Expression » à laisser sans acte, le kaléidoscope va s’étendre comme au début du 8em siècle. Les taches perdurent s’estompent, l’histoire ne peut les effacer. Il n’y a pas d’obsessions morbides, certains le préconisaient à la sortie de « La Terre » de Zola. Raisons motifs éclatent aux vues regards de nos pensées.

Souhaitons qu’il ne soit trop tard. Votre présence à l’Arc de Triomphe, les explications face au Sénat du vent, pas « Les raisins de la Colère » être dans l’obligation de dissoudre « L’Assemblé Nationale » avec de tels pourcentages de désaccords cela devient ou pas négociable ? Nos campagnes se meurent, la France tombe. Le peuple qui demande entendez, d’autres sont sourds en apparences? « L’Arc de Triomphe » insultes pour tous ceux qui ont donné offert, leur vie ce sont des larmes de souvenance ce n’est pas autre chose que le départ d’une nouvelle révolution? Les valeurs de la France sombrent. L’état d’urgence ou les manifestations interdites, le mal est là. « Lorsque l’honneur est atteint, pas même la mort ne l’efface ». Monsieur le Président vous, votre gouvernement, les casseurs créés par les incertitudes de l’Etat à divers titres chacun de ses participants portent bien plus qu’une part de responsabilités. Le constat de la négligence de la banlieue le prouve, personne ne peut le nier. Si demain, la totalité de la France s’embrase vous saurez pourquoi !

Cela démontre indéniablement que nous n’avons plus le sens d’une raison que les divers gouvernements de votre élection depuis pas même deux années. Les plus calmes vont se radicaliser. Vous montez une pyramide d’où 40 siècles ne pourront regarder quiconque, c’est ingérables ou agissez en écoutant. Merci pour la France.   De tels clichés, ont parcouru la terre de France et donner cette vision au reste du monde en temps de guerre. Les prises avec les forces de l’ordre, sont intolérables. Le peuple en jaune, est fautif ? Dans la mesure où ce soit le cas pas les vrais « Gilets jaunes » : la suppression de l’ISF est-elle le péché originel du quinquennat Macron? Avant d’aller plus loin dans cette cohorte qui dépasse les forces du pouvoir, regardons à nouveau, Monsieur Macron qui êtes-vous ? Les gilets jaunes et le sourire du Président.

« Emmanuel Macron, avec son éternel sourire, on dirait surtout qu’il se fout du monde ! »

Peu importent ses discours ou même ses actes. Emmanuel Macron incarne l’homme qui ne connaît pas les problèmes personnels. Et c’est ça qui énerve. Le sourire d’Emmanuel Macron, principal point de douleur. Fils aîné de deux parents médecins, beau garçon, premier de la classe depuis toujours, marié à une femme qui le dorlote, et maintenant président, Emmanuel Macron semble avoir tout réussi. Il n’a pas connu, et ne connaîtra jamais, la vie dans les quartiers sensibles, la hantise du licenciement ou de l’expulsion, la crainte de la faillite, les problèmes de logement, les grèves du RER et les pannes de TER. À 35 ans, il gagnait déjà un million d’euros de salaire, grâce à un poste prestigieux à la banque Rothschild. Depuis des années maintenant, il ne conduit plus sa voiture lui-même. Les PV de 45 euros pour dépassement de 1 km/h ? Ne connaît pas. Les pleins d’essence à 80 euros ? Ne connaît pas ! Il n’a jamais été et ne sera jamais inquiet de trouver une place en crèche, ni que ses enfants ne tombent malades il n’en a pas. Ses parents sont encore en pleine forme, tous les deux : il n’a pas non plus de soucis de maison de retraite ! Et il n’a, à ma connaissance, jamais été malade lui-même, ni ne souffre du moindre handicap. Être capable de se réjouir pour les gens heureux

Parfois, on a l’impression d’être bon parce qu’on compatit aux souffrances des autres

Il est plus méritoire de se réjouir pour les gens qui vont bien. C’est bien plus difficile !

C’est, du moins, le premier stade. Celui par lequel on commence. Car, à un certain âge (le mien, par exemple !), on a vu et connu tellement de situations difficiles qu’on est soulagé et heureux quand on voit une personne qui va bien. Les personnes âgées sont souvent très patientes, compréhensives, et capables de se réjouir des choses les plus simples : le sourire d’un enfant, une fleur qui naît au printemps, le chant d’un oiseau. Elles savent que, en général, la vie est difficile, que les moments de joie sont fugaces. Elles n’éprouvent pas de jalousie pour les jeunes, comme Emmanuel Macron, pour qui « tout va bien ».

« Tant mieux », se disent-elles, « espérons pour lui que cela durera le plus longtemps possible ! »

Les analystes divergent sur qui sont les gilets jaunes. « Des beaufs », selon les uns. « Des jeunes, des retraités, des caissières, des artisans, des indépendants », selon d’autres. « Des extrémistes, des poujadistes, des casseurs », selon le ministre de l’Intérieur. Et c’est vrai qu’il n’est pas facile de savoir. On les interroge, on comprend que les avis divergent, sauf sur le ras-le-bol, le sentiment d’injustice, l’exaspération, une situation bloquée, un avenir bouché. Indéniablement par la violence ont ne constatera que l’écho identique.

L’impression de se heurter partout à l’indifférence, de parler à des sourds, d’être exploités, méprisés

« L’Ode à La joie » ne peut plus jouer une seule mesure, tout comme la suite. Telle « La Marseillaise »

Ce sont les principales réponses du peuple à la nation France qui elle l’écoute à plus de 8 sur 10.

Le souvenir de la lettre du « Jeune Guy Môquet à ses parents » 17 ans, avant de mourir. L’expression arrive à son comble, certaines actions demeurent inadmissibles mais compréhensibles. Loin d’être le seul responsable, il y a aussi les fautes de présidents qui sont arrivé avant vous. Masse de citoyens des millions sont devenu apatrides. Donc de là naissent haines, violences, les « Gilets jaunes » sont des pacifistes. L’Europe un espoir indéniable, L’union crée l’espoir, vous en avez les moyens, les possibilités de rendre la voix du peuple de France sans imposer « Le Traité de Lisbonne » Vous avez aussi la possibilité du non maintien de votre « Cap ». Ramenez la « Paix » Les séquelles oui j’en ai vécu : ayant vu tomber à mes côtés : amis, copains, et des gens, etc. Une minorité des cadavres jonchés dans leur sang, au sol, cela prend au ventre au cerveau en feu qui le reste à vie. Intolérable à nouveau de constater les bâtiments, le squelette de la France est désarticulé, hontes !

Flammes jamais éteintes, telles celles de tous « Soldat inconnu » comme « Le Boléro de Ravel »

Vous rentré dans l’urgence d’Argentine, jamais la France n’a eu autant besoin de stabilités. La dignité de chacun est atteinte d’une manière qui à quels moments et qui va en prendre conscience ? La Place de L’Etoile dégagée pour combien de temps? En Haute Loire, dans le Vaucluse les Bouches du Rhône, Toulouse, Bordeaux etc. Des clichés pathétiques. Situations plus que préoccupantes, les groupes se constituent de plus en plus fort, blocs qui font des pavés que les forces de l’ordre devront juguler sur les positions de certain ordre impossible.

La vraie France se considère avec son peuple ignorés et rejetez ! Le Mouvement est dans les rues.

« Gilets Jaunes » nous « Peuple » à ne pas mixer avec les « Casseurs » la France ne tombera en faillite, par le non-respect de la dignité, qui se confond dans certaines attitudes. Les images que reflètent les caméras sur le monde, en laissant passer la foule sur Les Champs Elysées, monsieur Le Préfet a formé une souricière. Pire que dans le cadre de l’affaire D.S.K. Puis lorsque l’on constate que cet homme avec ses défauts ses qualités a quitté la France. Résultat de sa société au Maroc s’élève à plus de 5 millions d’euros, en une année. Vous, vous rendez les rayons des grandes surfaces, dans un certain grenier ayant pris feu et les pommes stockés pour faire du bon jus de fruits paysans sont cramés totalement. Président de l’ensemble des français que nous le voulions ou pas, non seulement s’écroule lui-même, mais nous entraine dans sa chute. Jusqu’où ira cet homme ? Au-dessus de certaines capacités, en dessous du réalisme au quotidien. La fin de la vie ou celle du monde ?

Il est plus que dangereux de mésestimer les capacités et les jouxtes qui peuvent heurter des attitudes et les moyens dont disposent la France. Aucune nation sur la totalité de l’Europe, n’est aussi taxée que la nation des « Droits de l’homme ». Les heurts ce jour touchent l’ensemble de la France. Certains « Gilets jaunes » en découdront, l’essentiel n’est nullement de faire un procès à cet homme. Nous constatons la position de Castagner, ministre de l’Intérieur, tenir des propos arrogants, vis-à-vis de la population. Il en va de même vis-à-vis du 1er Ministre. Ne minimisons pas les réalités, sans supprimer les taxes prévues au 1er janvier 2019, et une augmentation du S.M.I.C, nous sombrons sans capitaine ni au bord du navire, ni de pilote à manettes des diverses avions. Plus de 87% de la population, pacifiste, devient pire que des loups qui sont carrément aux portes de Paris et des grandes métropoles. Il faut se souvenir pour ce que les anciens et ceux de plus de 60 ans peuvent rapporter des conflits mondiaux, c’est une fausse mesure qui se pose en place. Monsieur Macron, vous agissez au point, où les gens n’hésiteront pas à payer de leur vie, le « Droit à la Vie » En mesurant ce qui se passe en toutes objectivités vous, Messieurs que l’on nomme « Grands » soyez réellement à la hauteur de vos fonctions et non celles de vos divers souhaits qui font tomber tout ce qui peut se construire ou serait en mesure de rendre son véritable « Blason » à la patrie « France »

Plus de 500 interpellations, un but inutile. Des forces de l’ordre confronté à certains de leurs proches. Les chiffres annoncés par le Ministère de l’Intérieur donnent des chiffres faux. Certains dont je fais partie laissent couler des pleurs en voyant « Arc de Triomphe » et autres statures de notre pays. Le maintien de l’ordre ne peut se faire sans la participation du peuple, il n’y a point dix, ou deux, mais qu’une seule solution, « Les Peuples » de tous temps est resté souverain depuis des millénaires. Pour d’autres des décennies. Le Premier Ministre, se déplace pour se joindre aux autorités, où allons-nous ? L’ensemble des symboles de Paris et de province : du Havre, de Dunkerque à la frontière Italienne, capturés, vous avez réussi à faire en sorte que l’Allemagne vienne se joindre aux manifestants. A ne pas en douter, seul le réel dialogue et non l’indifférence donnera le jour au sens de la vraie stabilité, telle que nous souhaitons la vivre. Ce que certains vivent, où ont subi en Italie, au Brésil, en Pologne etc. La liste serait une litanie sans fin telle le « Le tonneau des Danaïdes » Repousser les intervenants de cette manière ne donnera et ne laissera aucune trace de votre passage au sommet de l’Etat, il n’est pas normal de vous insulter de perdre le sens de votre fonction. Il vous appartient de comprendre le ras-le-bol, le trop plein que vous faites déborder dans le cœur et la dignité de ce pays qui condamnera, toutes les violences, tant en la circonstance, la différence est proportionnel, entre vous et le peuple de France. Le peuple sera entendu, où voulez-vous créer une « Saint-Barthélemy » à la méthode d’Emmanuel Macron ? La sérénité se doit de l’emporter et vous avez des mesures en urgences à prendre et tenir des actions à la hauteur des « Institutions qui régissent la France » Et de vos responsabilités que vous avez souhaitées.

Le Panda

Patrick Juan

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Macron, écoute personne, sinon « Lui » ! Les Faillites sont là !

Vous allez être dans l’obligation de dissoudre « L’Assemblé Nationale » avec de tels pourcentages de désaccords cela devient non négociable. A ne pas en douter nos campagnes se meurent, la France tombe de plus en plus bas. Tout un chacun à diverses mesures, peut réellement se poser une question. Le peuple qui demande s’entend, d’autres sont sourds en apparences ? Face à face aux pieds de « L’Arc de Triomphe » une honte pour tous ceux qui ont donné, offert, leur vie, ce sont des larmes de souvenance ce n’est pas autre chose que le départ d’une nouvelle révolution. Les valeurs de la France sont en train de tomber. Nous le prouvons !

Cela démontre indéniablement que nous n’avons plus le sens d’une raison que les divers gouvernements de votre élection depuis pas même deux années. Les plus calmes vont se radicaliser. Vous montez une pyramide d’où 40 siècles ne pourront regarder quiconque, c’est ingérables ou agissez en écoutant. Merci pour la France.

Jamais de tels clichés, n’ont parcouru la terre de France et donner cette vision au reste du monde. Les prises avec les forces de l’ordre, sont intolérables. Le sens essentiel, vous en avez les réponses. Le peuple en jaune, n’est nullement fautif. « Gilets jaunes » : la suppression de l’ISF est-elle le péché originel du quinquennat Macron?

« L’Ode à La joie » ne peut plus jouer une seule mesure, tout comme la suite. Telle « La Marseillaise »

Ce sont les principales réponses du peuple à la nation France qui elle l’écoute à plus de 8 sur 10.

Le souvenir de la lettre du « Jeune Guy Môquet à ses parents » 17 ans, avant de mourir. L’expression arrive à son comble, certaines actions demeurent inadmissibles mais compréhensibles. Loin d’être le seul responsable, il y a aussi les fautes de présidents qui sont arrivé avant vous. Masse de citoyens des millions sont devenu apatrides. Donc de là naissent haines, violences, les « Gilets jaunes » sont des pacifistes. L’Europe un espoir indéniable, L’union crée l’espoir, vous en avez les moyens, les possibilités de rendre la voix du peuple de France sans imposer « Le Traité de Lisbonne » Vous avez aussi la possibilité du non maintien de votre « Cap ». Ramenez la « Paix » Les séquelles oui j’en ai vécu : ayant vu tomber à mes côtés : amis, copains, et des gens, etc. Une minorité des cadavres jonchés dans leur sang, au sol, cela prend au ventre au cerveau en feu qui le reste à vie.

Flammes jamais éteintes, telles celles de tous « Soldat inconnu » comme « Le Boléro de Ravel »

Vous êtes en Argentine, alors que jamais la France n’a eu autant besoin de stabilités. La dignité de chacun est atteinte d’une manière qui à quels moments et qui va en prendre conscience ? La Place de L’Etoile dégagée pour combien de temps. ? Ma région de Haute Loire donne tel le Vaucluse les Bouches du Rhône un cliché pathétique.

Situations plus que préoccupantes, les groupes vont se constituer de plus en plus fort, comme des blocs qui feront des pavés que les forces de l’ordre devront juguler sur les positions de certains ordres. Impossibles en tous sens. La France se considère avec son peuple ignorés et rejetez ! Le Mouvement est dans les rues.

Nous arrivons à un stade où les forces de l’ordre vont se ranger sans pouvoir faire autrement du côté camps des « Gilets Jaunes »« Casseurs » la France ne peut en aucun cas tombée en faillite, par le non-respect de la dignité, qui se confond dans certaines attitudes.

Les images que reflètent les caméras sur le monde, en laissant passer la foule sur Les Champs Elysées, monsieur Le Préfet tente de former une souricière. C’est encore pire que dans le cadre de l’affaire D.S.K. Puis lorsque l’on constate que cet homme avec ses défauts ses qualités a quitté la France et le résultat de sa société au Maroc s’élève à plus de 5 millions d’euros, en une année.

Vous Président actuel, vous rendez les rayons des grandes surfaces, dans un certain grenier ayant pris feu et les pommes stockés pour faire du bon jus de fruits paysans sont cramés totalement.

Président de l’ensemble des français que nous le voulions ou pas, non seulement s’écroule lui-même, mais nous entraine dans sa chute. La question que chacun se pose, jusqu’où ira cet homme ? Au-dessus de certaines capacités, en dessous du réalisme au quotidien. La fin de la vie ou celle du monde ?

Il est plus que dangereux de mésestimer les capacités et les jouxtes qui peuvent heurter des attitudes et les moyens dont disposent la France. Aucune nation sur la totalité de l’Europe, n’est aussi taxée que la nation des « Droits de l’homme ».

Les heurts ce jour touchent l’ensemble de la France. Certains « Gilets jaunes » en découdront, l’essentiel n’est nullement de faire un procès à cet homme. Nous constatons la position de Castagner, ministre de l’Intérieur, tenir des propos arrogants, vis-à-vis de la population. Il en va de même vis-à-vis du 1er Ministre.

Ne minimisons pas les réalités, sans supprimer les taxes prévues au 1er janvier 2019, et une augmentation du S.M.I.C, nous sombrons sans capitaine ni au bord du navire, ni de pilote à manettes des diverses avions.

Dans la mesure, ou plus de 87% de la population, pacifiste, devient pire que des loups qui sont carrément aux portes de Paris. Il faut se souvenir pour ce que les anciens et ceux de plus de 60 ans peuvent rapporter des conflits mondiaux, c’est une fausse mesure qui se pose en place.

Monsieur Macron, vous agissez au point, où les gens n’hésiteront pas à payer de leur vie, le « Droit à la Vie » En mesurant ce qui se passe en toutes objectivités vous, Messieurs que l’on nomme « Grands » soyez réellement à la hauteur de vos fonctions et non celles de vos divers souhaits qui font tomber tout ce qui peut se construire ou serait en mesure de rendre son véritable « Blason » à la patrie « France »

Il y a au moment de cette rédaction, plus de 100 interpellations, un but inutile. Des forces de l’ordre confronté à certains de leurs proches. Les chiffres annoncés par le Ministère de l’Intérieur donnent le chiffre de 2000 personnes direction « Arc de Triomphe » Le maintien de l’ordre ne peut se faire sans la participation du peuple, il n’y a point dix, ou deux, mais qu’une seule solution, « Les Peuples » de tous temps est restée souverain depuis des millénaires. Pour d’autres des décennies.

Le Premier Ministre, se déplace pour se joindre aux autorités, où allons-nous ? L’ensemble des symboles de Paris et de province : du Havre, de Dunkerque à la frontière Italienne, capturés, vous avez réussi à faire en sorte que l’Allemagne vienne se joindre aux manifestants.

A ne pas en douter, seul le réel dialogue et non l’indifférence donnera le jour au sens de la vraie stabilité, telle que nous souhaitons la vivre. Ce que certains vivent, où ont subi en Italie, au Brésil, en Pologne etc. La liste serait une litanie sans fin telle le « Le tonneau des Danaïdes »

Repousser les intervenants de cette manière ne donnera et ne laissera aucune trace de votre passage au sommet de l’Etat, il n’est pas normal de vous insulter de perdre le sens de votre fonction.

Il vous appartient de comprendre le ras-le-bol, le trop plein que vous faites déborder dans le cœur et la dignité de ce pays qui condamnera, toutes les violences, tant en la circonstance, la différence est proportionnel, entre vous et le peuple de France.

Le peuple sera entendu, où voulez-vous créer une « Saint-Barthélemy » à la méthode d’Emmanuel Macron ? La sérénité se doit de l’emporter et vous avez des mesures en urgences à prendre et tenir des actions à la hauteur des « Institutions qui régissent la France » Et de vos responsabilités que vous avez souhaitées.

Le Panda

Patrick Juan

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Macron inflexible, pour lui, certains faux gilets jaunes, homophobes et racistes sont devenus des casseurs

Nous vous « Accusons » de vivre dans un autre monde que le nôtre. Telle la majorité des élu(e)s. Il n’est pas question de remettre en cause votre fonction. Il serait utile de prendre la hauteur utile à la dignité de la mission que vous avez voulue. La France ne sera jamais la « Monarchie » de quiconque. Avez-vous compris ? Aux sens de grands principes, la pédagogie n’est pas une substance. À quand le prochain acte ? C’est de l’abstrait et vous le dites, veuillez l’appliquer. Plus de simplicités et pas dans trois mois. Vous sortez 1er vainqueur d’un combat. Nous aurions pu nous en passer. Attention il n’est que partiel. Abroger les taxes sur les carburants remettre l’I.S.F en pleine vigueur. Le sapin de noël a perdu ses guirlandes et les enfants ne pourront que s’en souvenir. Plusieurs millions offerts aux plus riches, une réalité Monsieur.

« La situation est figée, la déception présente, 20% de manque à chaque ménage par mois»

« 55 milliards que vont devoir régler de gré ou de vie à trépas la France qui travaille »

Supporter de l’O.M bien, à mon sens ce n’est point la « France profonde ». Au Stade France hier dans le match de rugby perdu, ils ont donné ce qu’ils avaient dans le ventre, l’équipe de Noah à Lille tous ces sportifs font rêver la France réelle. Nos deux équipes ont perdu, il y a des défaites qui sonnent la relève de la liberté. Afin de se sustenter de rêves qui demain pourront devenir réalités, nous rêvons tous sans exception, c’est merveilleux ? « Restaurants du cœur » les demandeurs augmentent, plus d’un million selon les inscriptions en 2019 que pensez-vous faire ? La France sombre lorsque ce sont les « Gilets jaunes » qui apportent à des gens dans la rue « Café et soupe » scandale ou pas ? Coluche n’est plus là mais son œuvre se poursuit. Heureusement que pour certains les parents ne sont plus là, quel dommage qu’ils ne puissent nous conseiller ou vous orienter, non ?

Monsieur le Président, prendre conscience, des réalités est une force. Est survenue une modeste allumette qui touche la France. Il n’y a pas de haine, ni vengeance dans mes propos. Il est plus qu’indispensable de laisser vivre, avec nos familles et nos proches. Ma plume sourd en écrivant ce texte. N’ayant nul besoin de références venant de menteurs, mais de vécu, parfois avec des larmes de sang. La condamnation de l’accusé par un tribunal, ses larmes ne laissent trace que sur son banc.

Les fantasmes, les médias, laissent augurer une prochaine réunion ce prochain samedi 1er décembre. Vous avez les moyens de la sorte de calmer la France ? Sortir de ce massacre qui étreint toute la population?

Toutes les réunions auxquelles j’ai assisté jusqu’à ce jour, ne donne point la parole au « Peuple ». Bien loin, « Les protagonistes » se gargarisent de ce qu’ils ont fait. Les futurs candidats à un monde meilleur !

Les dangers sont divers, multiples, les urnes n’appartiennent à personne sauf aux électeurs. Vous avez les équipes pour éviter la « Fuites des ressources de la France » où ? Via les « Paradis fiscaux » livrez ce combat! Le peuple vous dira : « Merci » En entend les « médias » à tour de bras, parlé de vandalismes et n’avoir jamais vu, la plus belle avenue du monde en cet état. Votre intervention : « Ne correspond pas à la demande de la France. Vos suggestions sont à longs termes et non dans l’immédiat » L’urgence est là non dans les songes du futur, vous ne croyez pas Monsieur le Président ? « Attention l’écologie en l’instant ne remplace pas le concret » « La crise vous avez les moyens de la résoudre, vous avez changé votre langage, l’erreur monumentale reste que vous tranquillisez une apparence, non le cœur des problèmes » « Un discours de conciliations sans actes avec 100 milliards de déficit identique au film « Le Jouet » qui est ce dernier ?

Procédant ainsi, ils saoulent la population, l’image à l’international, fait passer la France tel un ramasse de poubelles. Alors que les douleurs réelles du peuple sont manipulées. En des « Cabinets » devenus « Secrets »

Ayant vécu 1 guerre, deux révolutions. Loin d’être le seul responsable, il y a aussi les fautes de présidents qui sont arrivé avant vous. Masse de citoyens des millions sont devenu apatrides. Tout comme ma personne. Donc de là nait pour certains haines, violences, les « Gilets jaunes » sont des pacifistes. Evitez dans faire des animaux d’ex corridas, jusqu’à mise à mort. L’Europe un espoir indéniable, L’union crée l’espoir, vous avez les moyens, les possibilités de rendre la voix du peuple de France sans imposer « Le Traité de Lisbonne » Vous avez aussi la possibilité du non maintien de votre « Cap ». Ramenez la « Paix » Mes séquelles : ayant vu tomber à mes côtés : amis, copains, et des gens que je ne connaissais pas, etc. Une minorité des cadavres jonchés dans leur sang, au sol, cela prend au ventre au cerveau en feu qui le reste à vie.

Flammes jamais éteintes, telles celles de tous « Soldat inconnu » comme « Le Boléro de Ravel »

Embué par ces séquelles, je l’ai constaté, l’hystérie dans leur cadre. Les ghettos continuent à pousser, où pour les forces de l’ordre, elles sont devenues des zones de non droit à moins de s’incorporer dans les camps de violences. Un service d’ordre vous protège normal. Qui a déchirée la France comme personne, les citoyens? Laissant la France incapable de penser. Vous pourrez sous peu constater le fruit des défaites, une certitude. Que nous dites-vous ce mardi, disant quoi ? Qui brase le vide ? Surtout pas le monde de la finance qui permet d’avoir une sale tribu. Nous ne sommes pas dupes. La honte des violences de ces dégâts sur Paris et Province, sont comme si une personne responsable se trouve face ou aux côtés de malades, ayant 40° de fièvre. Puis que quiconque n’appelle un médecin. Vous semblez à la hauteur, ou ce n’est point vous ? Pièce de Molière : « Le Malade Imaginaire ». La France a besoin de soins intensifs, n’ayant pas la compétence pour les traiter, il est hors de question d’abandonner le combat. Veuillez à prendre soin de vous des vôtres. Le principal danger, causé par le déficit des dettes de la France. Il ne suffit pas seulement de dire « Je les entends ».

En de telles conditions, pensez-vous que le peuple celui qui vote, lui vit, écoute, subit ? Nous sombrons : 2023 verra 1% de privilégiés possédant par des actions désarçonnées avoir les moyens de leurs souhaits. Est-ce faux ?

Il ne faut pas pensez que 1789, et la prise de La Bastille est une image.

La France ne peut-être salit par la simple décision du goût du pouvoir. Les casseurs qui sont arrivés pour tenir le rôle de saccageurs. Le ministre de l’Intérieur, le 1er Ministre, le gouvernement sont les coupables ? Votre parti créé à la même vitesse que votre élection, rut dans les murs. Ils sont parfois en danger de vie, c’est anormal? J’accuse d’ignorer ce qui se passe dans les banlieux de la France. Phénomènes existant avant 1965. Il fallait s’attaquer au cœur du problème, non se faire plaisir. Qui persiste à ignorer les vrais problèmes pour les élections à venir ? Vos prédécesseurs n’ont rien fait à cet effet, sauf prétendre « Nettoyer au karcher ». Constats : qui en tête. L’injustice sociale, le manque de pouvoir d’achat dont sont bridées toutes les manettes.

Le ministre de l’Intérieur, attaque Marine Le Pen. Les arrivistes ne vont jamais bien loin. La France sur des barils de T.NT. Acceptez ou pas de le constater ? Il n’y a aucun lien de confiance, entre les travailleurs et la masse des politiques. Seule pour certains la « Victoire financière » Nous sommes au bout du « Tunnel »

Des manipulations réelles arrivent par la masse de ceux qui siègent dans les deux Chambres qui sont des complices. Les Champs Elysées ne sont pas la France. Ils n’appartiennent pas à une élite mais à la France. Les syndicats parlons-en à quels moments se sont-ils proposer pour former une table ronde pour ouvrir un véritable débat. Les français, les électeurs ne sont pas fous, hurler « Victoire alors que c’est l’échec ». Les gilets jaunes étaient le tiers de la semaine dernière. Les chiffres 107 mille, 100 gardes à vue, plaisanteries dont la majorité des médias se font l’écho avec frénésies.

Demain il arrivera des drames par la diffusion des adresses personnelles des acolytes de tous partis, qui en est responsables? Les élu(e)s. agissant ouvertement ; je peux subir l’identique que les « Acteurs » de « Charlie ». Vous connaissez les vrais conflits ? Étant sur le terrain? Pour diriger il faut avant tout donner arborer l’exemple des réalités, non des décorations, volés à la République qui décernent par des décisions à voleurs, tueurs escrocs et Cie. Pensez-vous que nous pourrons aller plus loin ?

Indéniablement les pseudos « casseurs » ne vont pas en rester à ce stade, vous le savez. L’unité des partis politiques vous fera voir le sens du réalisme ? Votre fonction, pas facile évident. Ma lettre en R.A.R. envoyée à votre attention, aura-t-elle une réponse républicaine ? Qui sera conscient, d’en lire le contenu ?

La condition humaine, à la lecture de : « Germinal » « La Bourse », « Le ventre de Paris » devrait en faire réfléchir plus d’un. Le souvenir de la lettre du « Jeune Guy Môquet à ses parents » 17 ans, avant de mourir pour son pays, avec 27 autres. Il suffit de constater ces victimes, puis les gueules cassés !

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)

Macron Gagnant : Vous les vôtres êtes Coupables des Heurts !

Je vous « Accuse » d’ignorances et de vivre dans un autre monde que le nôtre. Vous comme la majorité des élu(e)s. Il n’est pas question de remettre en cause votre fonction, prendre la hauteur utile à la dignité de la mission que vous avez hurlé, vouloir, vous l’avez, vous ne ferez jamais de la France une « Monarchie »

Vous supportez l’O.M très bien, la France profonde ce n’est point cela. Mais le Stade France hier dans le match de rugby perdu ou gagné ils ont donné ce qu’ils avaient dans le ventre, l’équipe de Noah à Lille tous ces sportifs font rêver la France réelle.

Monsieur le Président, prenez conscience, que c’est une modeste allumette qui a touché la France. Il n’y a aucune haine, ni souhait de vengeance dans mes propos, Essayez de nous laisser vivre, avec nos familles et nos proches. Ma plume sourd en écrivant ce texte, n’ayant nul besoin de références venant de menteurs, mais de mon vécu avec des larmes de sang, la condamnation d’un accusé par un tribunal, ses larmes ne laissent aucune trace sur son banc.

Vos fantasmes et les médias, qui laissent augurer une prochaine réunion ce prochain samedi 1er décembre, vous pensez de la sorte calmer le sens de la France ? Ou continuez le massacre ?

Toutes les réunions auxquelles j’ai pu assister jusqu’à ce jour, ne donne la parole au « Peuple » bien loin de là, ils se gargarisent de ce qu’ils ont fait, et les futurs candidats à un monde meilleur !

Les dangers sont divers, multiples mais les urnes n’appartiennent à personne sinon qu’aux électeurs. Occupez avec vos équipes d’éviter la « Fuites des ressources de la France » vers où ? Mais les « Paradis fiscaux » que vous acceptez !

En entend les « médias » à tour de bras, parlé de vandalismes et n’avoir jamais vu, la plus belle avenue du monde en cet état.

Avez-vous conscience qu’ils saoulent l’ensemble de la population, l’image proposée à l’international, fait passer la France la vraie pour une poubelle. C’est totalement faux les réalités vous les manipulez dans le cadre de vos « Cabinets » devenus « Secrets »

Ayant vécu 1 guerre, deux révolutions par la faute des présidents qui sont arrivé avant vous. Masse de citoyens des millions sont devenu apatride tout comme je le suis.

J’ai vu tomber à mes côtés des amis, des copains, des gens que je connaissais et une minorité des présents joncés dans le sang qui me prend au ventre. La flamme n’est pas éteinte, je suis « Un soldat inconnu »

Embué par ces séquelles, vous et je l’ai constaté, l’hystérie dans le cadre. Vous avez créé des ghettos où pour les forces de l’ordre, elles sont devenues des zones de non droit à moins de s’incorporer dans leurs camps.

Vous avez avec un service d’ordre fumant qui vous protège et c’est normal, vous avez déchiré la France comme personne.

Laissant croire que la France n’est pas capable de penser. Vous pourrez sous peu constater le fruit de votre défaite, cela est une certitude.

Que pensez-vous nous apprendre ce mardi en disant quoi ? Vous brasez du vide, mais surtout pas le monde de la finance qui vous permet d’avoir votre propre tribu.

Nous ne sommes pas dupes. La honte des violences de ces dégâts sur Paris et Province, sont comme si vous trouvez face ou aux côtés de personnes, ayant 40° de fièvre et que vous n’appelez point un médecin.

Vous ne semblez pas du tout à la hauteur de la fameuse pièce de Molière : « Le Malade Imaginaire ».

Vous avez peut-être besoin de soins plus intensifs, n’ayant pas la compétence pour vous traiter, il est hors de question d’abandonner le combat. Mais veuillez prendre soin de vous des vôtres.

Le principal danger, c’est que créé chaque jour le déficit et les dettes de la France. Vous oubliez en disant « Je les entends ».

Vous pensez que le peuple celui qui vote, lui vous entend ? Alors nous sombrons au point où en 2023, 1% de privilégiés posséderont grâce à vos actions les moyens de vivre.

Il ne faut pas pensez que 1789, et la prise de La Bastille est une image.

La France ne peut-être salit par la simple décision du goût du pouvoir. Les casseurs qui sont arrivés pour tenir le rôle de saccageurs. A ne pas en douter le ministre de l’Intérieur, le 1er Ministre, votre gouvernement sont les réels coupables. Votre parti que vous avez créé à la même vitesse que votre élection.

Oui je vous accuse de tenter d’ignorer ce qui se passe dans les banlieux de la France. Ces phénomènes existent depuis 1970. Il fallait s’attaquer au cœur du problème et non vous faire plaisir. Vous avez et persister à ignorer les vrais problèmes pour les élections à venir. Vous agissez en guise de changements comme vos prédécesseurs, mais indéniablement vous arrivez en tête. A ne pas se tromper vous sortez vainqueur de ce 1er combat, attention il n’est que partiel.

L’injustice sociale, le manque de pouvoir d’achat dont vous bridez toutes les manettes.

Votre ministre de l’Intérieur, attaque en mentant Marine Le Pen. Je ne l’aime pas votre arriviste, dans ce cas vous asseyez la France sur des barils de T.NT. Vous pourrez ou pas le constater. Il n’y a aucun lien de confiance, entre les travailleurs et la masse des politiques, cela c’est votre « Victoire principale oui »

Des manipulations dont vous et les vôtres ainsi que la masse de ceux qui siègent dans les deux Chambres sont vos complices. Les Champs Elysées ne sont pas la France. Ils ne vous appartiennent pas.

Les syndicats parlons-en à quels moments se sont-ils proposer pour former une table ronde pour ouvrir un véritable débat. Les français, les électeurs ne sont pas fous, vous hurler « victoire » car les gilets jaunes en apparence étaient le tiers de la semaine dernière. Vos chiffres 107 mille, 100 gardes à vue, plaisanteries dont la majorité des médias se font l’écho avec frénésies.

Demain il arriverait un drame par la diffusion des adresses personnelles des acolytes de votre parti, vous en êtes responsables, vous tous les élu(e)s. Il va de même si agissant ouvertement je subissais la même chose que les locaux de « Charlie ».

Que connaissez des vrais conflits ? Avez été sur le terrain vous battre ? Pour diriger il faut avant tout donner arborer l’exemple des réalités et non des décorations, volés que la République décerne par vos décisions à des voleurs, tueurs escrocs et Cie.

Il est indéniable que les pseudos « casseurs » ne vont pas en rester à ce stade, vous le savez, l’unité des partis politiques vous ferrez voir peut-être pour une fois le sens du réalisme de vos fonctions. Partageant l’avis que la fonction ne soit pas facile. La lettre en R.A.R. envoyée et dont vous êtes tenu par obligation républicaine de répondre, serait-vous assez conscient, pour lire le contenu ?

Puis le sens de la condition humaine, tout comme la lecture de « Germinal » « La Bourse », « Le ventre de Paris » devrait vous faire réfléchir. Compter les victimes, des gueules cassés !

Le Panda

Patrick Juan

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: +1 (from 1 vote)